Pourquoi l’industrie française peine à vendre son excellence …

    Nous avons lu sur le site WWW.LEPROGRES.FR cet article intéressant sur les déboires de notre industrie à l’exportation . La concurrence est rude certes , bienvenue dans un modèle de société low-cost . Même le nucléaire devient une marchandise banale . Il y a une différence majeure tout de même avec toutes les autres industries , nous ne pourrons jamais délocaliser nos sites nucléaire . NOT POSSIBEUL . Oui , mais ils pourraient bien vouloir faire appel à une main d’œuvre moins chère , ils sont chiche , pour encore plus de rentabilité , dividende pour les actionnaires … Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !

    Extraits de presse :

    Airbus A380 cloué au sol, difficultés à vendre le TGV aux Américains et les avions de chasse au Brésil, marques comme Areva ou Air France secouées par la concurrence : les temps sont durs pour les fleurons de notre industrie…

    Abu-Dhabi, décembre 2009.Stupeur et humiliation : les Emirats Arabes choisissent le concurrent coréen. Nous ne sommes plus champions du monde du nucléaire…

    Pour imposer ses TGV en Floride, la SNCF doit rattraper le train de l’histoire…

    Une avarie moteur sur un A380 et c’est Airbus qui a du plomb dans l’aile…

    Lire l’article : http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/4135835/Pourquoi-l-industrie-francaise-peine-a-vendre-son-excellence.html

    «  Les vérités que l’on aime le moins à entendre sont souvent celles qu’on a le plus besoin de savoir  »

    Si le battement d’aile d’un papillon peut modifier le climat ALORS un petit clic sur un mulot peut réorienter des choix politiques … Participez à la vie de ce blog commentez les articles pour réussir ensemble …

    (Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

    Et vous qu’en pensez vous ?

      1 comment for “Pourquoi l’industrie française peine à vendre son excellence …

      1. Franck
        13 novembre 2010 at 21h48

        De toute facons, la france c’est l’histoire du cordonnier le plus mal chaussé.

        Pour des motifs de gros sous (ceux qui sont offerts grassement aux actionnaires vampires), on a le nucleaire le plus en pointe, mais construit n’importe comment, avec ensuite une maintenance au rabais: techniciens qui tournent pour la plupart a moins de 1600 euros mensuels BRUT en salaire de base hors frais de deplacement (pour ceux qui ont leurs frais de deplacement non encore transformés en augmentation deguisee de salaire fixe afin de supprimer les frais de deplacement en fonction de la duree de deplacement). Et cela avec la benediction des syndicats de tous noms… Oui le principe de prendre les frais annuels de deplacement des gens qui partent peu en deplacement, les diviser par 12 et les rajouter au salaire mensuel, pour pouvoir ensuite envoyer gratuitement le mec en deplacement quasiment toute l’annee vu que les primes de deplacement ne sont plus données. Et ca marche…

        Ne vous etes vous jamais demandé pourquoi Les EPR en construction (construit par bouygues entre autre) prennent autant de retard??? Cela est simple. Il y a tellement de malfacons dans la realisation des elements de base (radier et structures beton), voir les articles concernant flamandville, que la mise en service doit commencer à effrayer le constructeur, alors on trouve toujours des excuses pour retarder la mise en service…

        Exactement le meme probleme qui a ete denoncé pour feu Superphenix construit avec des metaux fournis par l’italie qui etaient non conformes aux specifications requises pour cette centrale, ce qui a entrainé de graves defauts dans le fonctionnement entre autre du barillet et du systeme de transfert du combustible vers le BK.

        Autre exemple frappant, Georges Besse 2 pour les memes raisons financieres, les controles de soudures, No comment… Apres, sur le dauphiné liberé, on peut lire que Georges Besse 2 aura des retards de finalisation des travaux. Royal non???

        Ceci demontre bien l’etat de notre pays…
        Et cela n’est qu’un debut. La France n’est pas le seul pays a avoir ete tenté par la reduction des couts de maintenance. On en a vu les resultats…

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.