Orano vs MZC

TRANSPARENCE vs BUSINESS

A QUI LE TOUR ?

QUAND ORANO DÉNIGRE NOTRE LIBERTÉ ASSOCIATIVE !

LA SECURITÉ ET SURETÉ NUCLEAIRE         SONT DES BIENS COMMUNS !

INTERÊT ÉCONOMIQUE PRIVÉ v/s INTERÊT GÉNÉRAL

UN PETIT RECAP S'IMPOSE !

Sommes nous responsables des manquements d’ORANO :

  • stratégies économiques ? 

  • incidents d’exploitations ?  

  • lean-management  ?  

La réponse est bien évidemment NON ! 

Ce qui surtout insupporte ORANO, sait que des salarié-es en activités, soient rassemblées en notre collectif, témoignent de leurs situations de travail , apportent publiquement des éléments de compréhensions aux divers incidents, évènements pour essayer d’éviter qu’ils ne se reproduisent. C’est bien ça qui vous est INSUPPORTABLE ! 

Sommes nous responsables du résultat de ce pari fait par la Direction (2018) au sujet de la fusion des entités Polinorsud / MSIS Assistance / Amalis / STMI ?

Pourquoi ces mêmes dirigeants n’ont pas considéré « comme des gens normaux & responsables » l’alerte du Cabinet d’expertise CATEIS de l’impact direct de ce projettttt fou pour répondre exclusivement à la concurrence (low-cost) et par dessus tout, satisfaire vos clients (qui nous surveillent sans jamais avoir exercer nos métiers)  ?

Qui y a-t-il de si confidentiel dans se rapport quand celui-ci alerte sur la dégradation de l’état de santé physique et psychologique de vos salariés ? ( Vos concurrents n’ont rien à vous envier !)  

Qui a t-il de si confidentiel dans se rapport quand il évoque la dégradation du niveau de sécurité et sureté des installations où nous intervenons aux quotidiens ?  Expertise ICCHSCT projet de fusion « ORANO D&S » impact RPS,sécurité, sûreté !

Peut-être faudrait-il regarder du côté du COPSAR, de l’organisation de cette Association patronale d’entreprises sous-traitantes qui fait la pluie pour de très nombreux salariés avec la bénédiction d’EDF et consorts. 

Est-ce nous qui avons imposé à Patrice.Giradier d’intervenir en Zone Contrôlée à CATTENOM alors même qu’il avait un avis d’interdiction par la Médecine du Travail (pathologie maligne en cour) ? 

Est-ce nous qui avons décidé suite à son inaptitude médicale de le licencier sèchement, sans proposition digne d’un reclassement, digne d’un grand groupe qui se veut publiquement RESPONSABLE SOCIALEMENT ?  

Sommes nous responsable des nombreux cas de contaminations internes de nos collègues à EDF / ORANO / CEA ? Nous continuerons de dénoncer la sournoise minimisation que vous en faites, tout le temps !

Sommes nous responsable du fort mistral qui a arraché le bardage de l’Usine Comurhex 2 ? Non ! Mais la diffusion de cette information aux grands publics OUI …

Sommes nous responsable de la chute du GV de Paluel en 2016 dont « Areva » était le pilote de ce premier grand carénage 1300Mw et qui a tourné au CARNAGE  ? Non ! Mais la diffusion aux grands publics de cette information OUI 

L’Association Ma Zone Contrôlée siège au sein de plusieurs Commissions Locales d’Informations (Cadarache – Tricastin – Fontenay aux Roses – Golfech – Romans) et siège au Conseil d’Administration de l’ANCCLI vous est INADMISSIBLE

Participer aux Groupes de Travail de l’ASN , IRSN sur la thématique des conditions de la sous-traitance à ORANO vous REVOLTE

Nous ne sommes en rien responsables de vos mauvais choix , déboires divers . Ma Zone Contrôlée est devenue en 10 ans, un acteur de la société civile incontournable du débat public sur la LOI transition énergétique pour la croissance verte et de celui de l’arrêt progressif du nucléaire

Notre audition (17/05/2018) devant la Commission d’Enquête Parlementaire B.POMPILI où nous avons sous serment évoqué ces méthodes digne d’une industrie LOW-COST vous sont TERRIBLES .

Soyez bien certain toutes et tous d’une chose : les conditions de la sous-traitance deviendront tout naturellement DEMAIN l’élément majeur de l’acceptation ou pas de cette industrie 

BUSINESS v / s INTERET GENERAL 

Rdv le 17/03 à NANTERRE 13H00

VENEZ NOMBREUX  

MATHILDE PANOT 03 / 08 / 2018

En soutien à Gilles Reynaud injustement mis à pied par sa hiérarchie pour avoir dénoncé le recours à la sous-traitance et les conditions de travail particulièrement difficiles dans le secteur du nucléaire.

Convoqué par la commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire, il a témoigné sous serment des conditions de travail mettant en danger les travailleurs du nucléaire et les populations alentours.

Je lui apporte tout mon soutien dans cette épreuve.

Je tiens enfin à remercier l’association Ma Zone Contrôlée qui ont fait de moi leur marraine.

Je continuerai le combat aux côtés de Gilles, mon ami et un lanceur d’alerte précieux, pour des conditions de travail digne.

Accusé de trop parler, un salarié d’Orano mis à pied !

Gilles Reynaud, employé par le groupe nucléaire, a été sanctionné par sa hiérarchie pour avoir contesté les conditions de travail de l’entreprise.

Par Francine Aizicovici

Merci aux Gilets Jaunes du 05 (Message de soutien)

Message de soutien 2

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D’abord on le tue
Puis on s’habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
« R » Le premier qui dit la vérité
Il doit être licencier.
J’affirme que l’on m’a proposé beaucoup de promotions
Pour vendre des illusions
Dans le nucléaire
La sureté nucléaire c’est de la maintenance qui coute cher
Et dans la sous traitance
Y a pas de miracle
« R » Le syndicaliste a dit la vérité
Il doit être exécuté.
A Palluel un générateur est tombé
La faute a la sous traitance ?
ou à la gérance ?
Les vrais coupables sont pas apparus
En chœur ils se taisent
Moins d’argent pour la maintenance
« R » Gilles a dit la vérité
Il doit être licencier.
Le monde doit s’enivrer de discours pas de vin
Rester dans la ligne
Suivre les consignes
A Orano un syndicaliste « Président » de Ma zone contrôlée
Souffle dans la soupe
Où mange le groupe.
« R » Le premier qui dit la vérité
Il doit être licencier.
Les Gilets Jaunes du 05

Notre association vit principalement grâce aux forces vives que représentent ses adhérents et ses membres.La cotisation est un acte majeur de la vie associative,car elle est pour nous un moyen capital de mettre concrètement nos idées en pratique Don / Adhésion « helloasso »

😉 BANZAÏ 😉

♡☺ GRÂCE À VOTRE ADHÉSION/DON NOUS POUVONS AVOIR DE L’AMBITION

5 comments for “Orano vs MZC

  1. Daniel Fasciotto
    17 mars 2021 at 14h45

    Courage à toi Gilles. Daniel Fasciotto, ancien syndicaliste CGT et conseillé prud’hommes. Attention aux reports d’audience, ils en sont trés friand et n’espère pas la fin rapide de ce dossier devant les juridictions compétentes de la justice (plusieurs années) . Salutations fraternelles.

  2. CEDRA
    16 mars 2021 at 4h27

    Nous apportons tout notre soutien à Gilles Reynaud, salarié d’Orano et président de l’association Ma Zone Contrôlée , qui défend les conditions de travail des sous-traitant-es du nucléaire.
    En 2018, Gilles est auditionné sous-serment à l’Assemblée Nationale par la Commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires. Le mois d’après, la sanction disciplinaire tombe : il est mis à pied par Orano.

    Qui sait que 80% des activités de maintenance dans le nucléaire sont réalisées des sous-traitant-es ?
    Que pourtant, les conditions de travail sont très déséquilibrées entre les employés statutaires et ceux de la sous-traitance ?
    En Meuse/Haute-Marne, nous avons eu l’occasion de comprendre les dessous du travail dans l’industrie nucléaire grâce à Gilles qui est venu nous en parler à plusieurs reprises : à Joinville et à Bar-le-Duc durant le *Cycle de conférences Grand-Est* en janvier 2019, à Nancy lors de *Vent de Bure* en septembre 2019.
    Durant le confinement du printemps dernier, nous l’avions invité à témoigner lors d’un *Live des confiné-es* sur la situation des travailleurs du nucléaire en pleine crise sanitaire.
    Plus récemment, il était présent à la *Semaine Antinucléaire* organisée à Bure en octobre 2020.

    Son audition à l’Assemblée Nationale a probablement servi de prétexte. Gilles se rend toujours disponible pour aborder la pénibilité des conditions de travail des sous-traitant-es. Dès qu’il le peut il fait sauter le verrou et en parle avec sincérité et engagement, ce qui n’est pas du goût d’Orano qui s’en tient à des communications lisses, maîtrisées. C’est bien cette démarche qui est au cœur de cette sanction disciplinaire.

    *Gilles a contesté cette décision d’Orano devant le Conseil de Prud-hommes de Nanterre.
    Un rassemblement aura lieu ce mercredi 17/03 à 12h, suivi d’une conférence de presse à 12h30 et de l’audience à 13h30. *

    *N’hésitez pas à être présent-es pour celles et ceux qui le peuvent ou à lui transmettre vos témoignages de soutien et de sympathie. *

    *Ci-dessous plus d’infos à retrouver dans ce communiqué commun des organisations syndicales, associatives et politiques apportant leur soutien à Gilles :*
    http://www.sudenergie.org/site/2021/03/communique-commun-de-soutien-a-gilles-reynaud/

  3. banzai
    15 mars 2021 at 10h05

    quand bien même la pièce de théatre se terminerait pas comme elle le devrait, la vérité restera, et ça au delà de tout et tout le temps …
    banzai

  4. geist
    14 mars 2021 at 18h52

    la CGT Framatome Romans te soutient dans ton combat légitime, ceux qui sont à la tête d’ORANO sont les mêmes qui ont magouillés avec le scandale AREVA (uramin et bien d’autres) et ils parlent de loyauté !!!

    Ont lâche rien, courage gilles

    Dom

  5. JOFFRE Alain
    23 février 2021 at 20h22

    Bravo Gilles pour cette ténacité malgré les sanctions qui t’ont été infligées et qui sont totalement injustifiées.
    Nous te soutenons et appellerons à soutien partout où nous sommes investis.

    Bonne continuation !
    Bien avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.