Le rapport Roussely sur le nucléaire joue les Arlésiennes…

    Commandé en fanfare fin 2009 et très attendu, le rapport Roussely sur la réorganisation de la filière nucléaire française ne sera vraisemblablement publié que sous une forme édulcorée, s’il l’est même un jour.

    D’abord annoncé pour avril puis remis en mai au président Nicolas Sarkozy, ce rapport a été classé secret défense pour éviter les fuites et l’Elysée s’est montré de plus en plus vague, au fil des semaines, sur le sort qui lui serait réservé.

    Aux dernières nouvelles, le chef de l’Etat attend une version allégée susceptible d’être rendue publique.

    De source proche de la commission présidée par l’ancien président d’EDF François Roussely, on confirme qu’une sorte de « résumé » destiné à être publié à l’occasion d’une intervention de Nicolas Sarkozy sur la filière nucléaire est en préparation.

    Cela pourrait avoir lieu « avant l’été », dit-on. Mais l’entourage du président de la République affirme qu’il n’y a pas encore de date précise fixée.

    Ce flou entretient dans les milieux industriels concernés comme du côté des experts et des parlementaires familiers du dossier le sentiment que le rapport pourrait bien être enterré.

    Pour les uns, il s’agissait avant tout d’une arme de guerre contre la présidente d’Areva, Anne Lauvergeon.

    Mais il n’aurait plus de raison d’être maintenant qu' »Atomic Anne » semble assurée d’aller au bout de son mandat.

    D’autres estiment, à en juger par les auditions de la commission, que le rapport devrait être « très équilibré », voire relativement creux, et en aucun cas révolutionnaire.

    Pour une troisième catégorie, son contenu serait tellement en contradiction avec l’analyse du président qu’il serait de facto condamné à rester secret ou à être réécrit.

    SARKOZY FAVORABLE À EDF EN CHEF DE FILE…

    suite article : http://www.lepoint.fr/actualites/2010-06-11/le-rapport-roussely-sur-le-nucleaire-joue-les-arlesiennes/1037/0/465778

    et vous , vous en pensez quoi ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.