L’avenir de l’amiante au Québec – Un débat s’impose…

    Québec : À quand un véritable débat sur l’amiante ?

    Nous avons lu sur le site http://www.ledevoir.com cet article passionnant de Paul-André Lapointe – Professeur au Département des relations industrielles de l’Université Laval et codirecteur de l’ARUC sur l’urgente nécessitée d’un débat sur l’amiante au Québec 1èr revenu économique du pays . Tiens,tiens cela nous rappelle quelque chose , chez nous c’est un débat sur le nucléaire qu’il faut engager…

    Extraits de presse :

    Au moment où le gouvernement du Québec s’apprête à prendre une décision sur l’octroi d’un prêt de 58 millions de dollars aux promoteurs de la réouverture de la mine Jeffrey, de nombreuses voix sur le plan international s’élèvent contre ce projet. Une délégation asiatique de syndicalistes, d’activistes et de victimes de maladies associées à l’amiante est venue récemment au Québec pour témoigner des dommages que l’usage de l’amiante québécois cause dans leur pays. La prestigieuse revue médicale britannique The Lancet, dans un article en ligne paru récemment, accuse pour sa part le Canada d’hypocrisie concernant ses exportations d’amiante…

    Quel modèle de développement ?

    Faut-il adhérer, sans discuter, à un modèle de développement qui repose sur l’extraction et l’exportation de l’amiante, qui en dissimule les effets nocifs et qui subordonne la santé des populations des pays les plus pauvres de la planète à la création d’emplois et au développement local dans des collectivités mono-industrielles menacées de dévitalisation et vivant sur le territoire Québécois ?…

    Lire l’article : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/313335/l-avenir-de-l-amiante-au-quebec-un-debat-s-impose

    «  Les vérités que l’on aime le moins à entendre sont souvent celles qu’on a le plus besoin de savoir  »

    (Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

    Et vous qu’en pensez vous ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.