La dette de la France à 1.457 milliards d’euros, 75,8% du PIB…

    La dette publique de la France a augmenté de 29,4 milliards d’euros au troisième trimestre 2009 pour atteindre un nouveau pic de 1.457,4 milliards d’euros, soit environ 75,8% du produit intérieur brut, selon des données publiées mercredi par l’Insee.

    Ce pourcentage représente une hausse de 1,9 point par rapport à la fin du deuxième trimestre quand la dette au sens de Maastricht s’élevait à 1.428,0 milliards d’euros ou 74% du PIB.

    Le traité de Maastricht, mis en veilleuse par la crise, plafonne la dette des Etats à 60% du produit intérieur brut mais sans prévoir de sanction en cas de dépassement, contrairement au déficit public qui est lui théoriquement limité à 3% du PIB.

    Dans la loi de finances 2010, le gouvernement prévoit que la dette atteindra 84,0% en 2010, 88% en 2011, 90% en 2012 et 91% en 2013 – estimations qui ne tiennent pas compte du grand emprunt qui sera lancé en 2010 pour financer des investissements de croissance.

    La dette publique française se rapproche ainsi du seuil symbolique des 1.500 milliards d’euros mais sa hausse du troisième trimestre est la plus faible depuis un an, quand elle avait augmenté de 15,7 milliards au troisième trimestre 2008.

    Sous l’effet de la crise et des dépenses de relance, la dette s’était creusée de 61,1 milliards au deuxième trimestre 2009 et de 52,8 milliards les trois mois précédents.

    Il faut remonter au dernier trimestre 2007, quand elle représentait 63,8% du PIB, pour avoir un chiffre en baisse d’un trimestre sur l’autre.

    HAUSSE DE L’ENDETTEMENT DE L’ÉTAT

    suite article : http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-12-30/la-dette-de-la-france-a-1-457-milliards-d-euros-75-8-du-pib/916/0/409139

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.