Arrêt de tranche: 1 580 personnes sur le pont

    Soixante-quatre entreprises mobilisées…

    La centrale nucléaire de Golfech est actuellement en pleine effervescence.

    En effet, depuis samedi matin, le réacteur n. 2 a été mis à l’arrêt pour procéder au remplacement des barres d’uranium usagers, environ 34 tonnes de déchets qui seront ensuite envoyés vers l’usine de La Hague.

    Même s’il ne s’agit que d’un petit arrêt de tranche qui durera à peine un mois, l’ensemble du personnel du CNPE, soit quelque 680 agents ERDF, auxquels s’ajoutent 900 intervenants extérieurs représentant pas moins de 64 entreprises, est actuellement à pied d’œuvre pour réaliser 2 400 activités de maintenance et de contrôle.

    Un process qui ne peut, en effet, subir aucun retard, les arrêts de tranche étant coordonnées nationalement et plus d’un an à l’avance. Et même si le chantier a commencé par un petit incident de pression thermique (notre édition du 11 mars), Patrick Merle, attaché à la direction du CNPE, insistait pour confirmer:

    «Ce petit écart survenu durant une dizaine de minutes dans le circuit primaire n’aura aucune conséquence sur le planning de l’arrêt.» Il faut dire que l’année sera relativement chargée pour la centrale de Golfech qui procédera à deux arrêts de tranche en l’espace de cinq mois. «Le prochain est, d’ores et déjà, programmé juste après cet été.»

    source : http://www.ladepeche.fr/article/2010/03/12/795238-Valence-Arret-de-tranche-1-580-personnes-sur-le-pont.html

    et vous , vous en pensez quoi ?

    Bon courage aux copains et copines

    faites passer l’info , donnez nous de vos nouvelles …

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.