Tout juste relancée, l'unité un a été remise en arrêt jeudi…

    BELLEVILLE-SUR-LOIRE

    L’unité numéro un de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a dû être arrêtée jeudi soir, suite à un aléa technique.

    Lors des tests effectués sur le matériel, les techniciens ont relevé des vibrations sur l’alternateur. Ils ont alors choisi de stopper l’unité, sans doute pour plusieurs jours, le temps de remédier à ce problème.

    L’unité numéro un venait pourtant tout juste d’être relancée. L’installation avait en effet fait l’objet d’un arrêt de quatre mois, le temps d’effectuer la visite décennale, soit une révision complète de l’unité. Et elle reprenait son activité de façon progressive, sans atteindre encore sa puissance maximale, afin que l’ensemble des matériels puissent être contrôlés. C’est d’ailleurs lors de ces tests que les vibrations ont été repérées. Un incident sans gravité mais qui exige bien sûr une certaine prudence.

    Pour l’heure, la centrale EDF de Belleville-sur-Loire ne peut encore dire quand l’unité sera relancée. Seules des conditions optimales de fonctionnement le permettront de toute façon.

    source : http://www.leberry.fr/editions_locales/bourges/tout_juste_relancee_l_unite_una_ete_remise_en_arret_jeudi@CARGNjFdJSsGEBkDBhU-.html

    et vous qu’en pensez vous ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.