Roland Desbordes : « La pire des choses, pour les déchets de ce type, c’est l’eau » …

    Questions à Roland Desbordes Président national de la Criirad ( déchets BUGEY )
    Que vous inspire cette décision ?

    Il faut d’abord dire qu’il existe déjà des déchets entreposés sur le site de Bugey, dont un des réacteurs était de la première génération, c’est-à-dire fonctionnant avec du graphite devenu radioactif au contact du réacteur et contenant du carbone 14. Il faut 5 640 ans pour que la moitié de l’activité de ces déchets disparaisse. C’est ce qu’on appelle des déchets de moyenne activité à vie longue. Leur entreposage sur le site de Bugey devait être temporaire. Sauf qu’il n’existe pas de filière d’élimination. On était donc en présence d’un stockage illégal, sans existence réglementaire. 

    D’où l’idée de le mettre en conformité ?

    L’administration a en effet enfin admis que la solution ne tomberait pas du ciel et que ça risquait d’être long. En gros, il s’agit aujourd’hui de faire des travaux pour mettre ces déchets à l’abri. 

    C’est donc plutôt une bonne nouvelle ?

    Pas du tout. Car nous n’avons toujours pas de date de création d’une filière. La situation risque donc de perdurer. En outre est-ce qu’on est au bon endroit ? Non. Car nous sommes au bord d’un fleuve, un milieu non maîtrisé par excellence. La pire des choses pour les déchets de ce type, c’est l’eau, un véhicule qui peut sortir la radioactivité. En outre, c’est le genre de site qui peut être la cible terroriste de demain. Et ce n’est pas un hangar qui va garantir ce risque. J’ai une crainte sérieuse : qu’on profite de l’occasion pour mettre à Bugey d’autres déchets…

    La Haute autorité nucléaire a donné son accord à cette réalisation. 
    La Criirad a-t-elle été sollicitée ? …

    suite article :  http://www.leprogres.fr/fr/region/l-ain/ain/article/3053661/Roland-Desbordes-La-pire-des-choses-pour-les-dechets-de-ce-type-c-est-l-eau.html

    et vous , vous en pensez quoi ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.