Rencontre avec les contaminés du nucléaire…

    À l’initiative de Christian Crampe, bazétois et correspondant de l’Aven (Association vétérans des essais nucléaires) pour notre département, le film de Larbi Benchiha, journaliste à « FR 3 » Rennes, a été diffusé le vendredi 12 mars, au foyer de Bazet.

    Cette projection relate une rétrospective des explosions de la bombe atomique dans le Sahara, en février 1960, et des témoignages tant de vétérans que de résidents locaux.

    Après cette diffusion, Roland Weil, correspondant de l’Aven pour les Pyrénées-Atlantiques ; Roland Larcade et Christian Crampe, vétérans du Sahara, ainsi que Jacques Tisserand, ayant vécu les mêmes événements mais en Polynésie française, nous ont narré leurs expériences respectives.

    En début de soirée, Christian Crampe, après avoir répondu aux questions, a remercié la municipalité pour le prêt de la salle, Pascal Agostinelli pour son aide technique précieuse et tous les présents pour leur déplacement en nombre.

    • Pourquoi, quand, comment et où avez-vous été en contact avec les essais nucléaires ?
    • Avez-vous ressenti des problèmes de santé rapidement ?
    • Où en êtes-vous des recours ?
    « Nous avions 20 ans, nous ne voyions pas le danger, nous n’y pensions pas du tout. La vie était belle, on se croyait en vacances ou en croisière, on s’est bien amusés, aujourd’hui, on le paye tous au prix fort. »

      1 comment for “Rencontre avec les contaminés du nucléaire…

      1. 25 mars 2010 at 22h00

        samedi 27 avril à 15H25 sur france 3 Bretagne et pays de Loire, et France 3 Corse, sera diffusé le nouveau documentaire de Larbi Benchiha "L'Algérie, de Gaulle et la bombe".Ces chaines sont visibles par tous avec la tv adslvoir sur pages suivantes :http://larbi.benchiha.chez.com/actus.htmlethttp://larbi.benchiha.chez.com/l_algerie_de_gaulle_et_la_bombe.html

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.