Nouvelle campagne de prévention des TMS…

    Fin avril, le ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique a lancé une nouvelle campagne de communication pour renforcer la mobilisation des entreprises en matière de lutte contre les Troubles Musculo-Squelettiques, première cause de maladie professionnelle en France. 

    Le slogan « Mettre fin aux troubles musculo-squelettiques dans votre entreprise, c’est possible » appelle les professionnels à passer à l’action en engageant des démarches de prévention.

    Tendinites de l’épaule et du coude, douleurs au poignet, lombalgies… les troubles musculo-squelettiques affectent les muscles, les tendons et les nerfs et regroupent une quinzaine de maladies qui affectent les membres supérieurs, inférieurs et la colonne vertébrale. 

    Ils se traduisent par des douleurs de plus en plus gênantes, voire invalidantes pouvant conduire à une incapacité de travail. 
    C’est la combinaison au cours de la vie professionnelle de facteurs biomécaniques (travail en force, gestes répétitifs à cadence élevée, positions pénibles, postures prolongées, maniement de charges lourdes, vibrations, matériel de manutention défaillant ou inapproprié, etc.) associés à une organisation de travail inadaptée avec un temps de récupération insuffisant et des situations de stress au travail (sentiment d’isolement, pression des résultats, etc.) qui entraîne les TMS

    suite article : http://news.doctissimo.fr/nouvelle-campagne-de-prevention-des-tms_article6858.html 

    et vous , vous en pensez quoi ? 

      1 comment for “Nouvelle campagne de prévention des TMS…

      1. 27 avril 2010 at 14h18

        En tant qu'ergonome je traque les mauvaises postures physiques, mais aussi psychiques. Un travail que l'on fait contre sa volonté, avec un sentiment d'impuissance crée chez l'individu un sentiment d'insécurité et un désir de fuite. Bref, un TMS n'est pas qu'un trouble lié à un geste répétitif, c'est aussi un signal de mal être ou de détresse psychique qui se traduit dans le corps. Inconsciemment, les muscles antagonistes s'opposent dans le mouvent, créant de micro lésions, aboutissant à ce que l'on appelle TMS.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.