Les équipes médicales employant les rayons X pas assez formées …

    Une grande partie des personnels médicaux du Sud-Ouest est insuffisamment formée et qualifiée pour employer les rayons X dans les blocs opératoires malgré leur exposition et celle des patients à des doses importantes de rayonnements, a indiqué jeudi une autorité de contrôle.

    Or, si le recours aux rayons X en bloc opératoire pour guider le geste du chirurgien par l’imagerie (ou « radiologie interventionnelle ») contribue à améliorer les soins, il n’est pas sans risque, a indiqué la division de l’Autorité de sûreté nucléaire pour le Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes).
    Pourtant de nombreux personnels pratiquant la « radiologie interventionnelle » ne portent pas non plus d’équipement de protection individuelle ni de dosimètre mesurant leur exposition, a dit l’Autorité dans un bilan de son activité pour 2009.
    Les insuffisances ne sont pas le fait du seul grand Sud-Ouest.
    Dans un récent rapport national, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) souligne que les exigences réglementaires de protection des professions médicales contre les rayonnements ionisants « ne sont pas suffisamment respectées ».
    L’Autorité, chargée d’assurer le contrôle de la sécurité des centrales ou le contrôle de la protection des travailleurs médicaux et des patients, relativise son constat : même si neuf « événements significatifs » impliquant des personnels de santé sont remontés jusqu’à elle en 2009, aucun dépassement de la limite annuelle admise de l’exposition aux rayonnements n’a été enregistré au cours des dernières années.
    Les événements significatifs sont des incidents nécessitant une analyse même si les conséquences sur l’individu sont pour ainsi dire nulles.
    Au niveau 0 ou 1 sur une échelle de gravité de 0 à 7, ils se distinguent des « incidents significatifs », à partir du niveau 2.
    Les insuffisances dans la « radiologie interventionnelle » vont de pair avec des carences dans un autre secteur d’activité: la radiothérapie, qui traite les cancers par les rayons et où toutes les anomalies sont loin d’être déclarées officiellement.

    suite article : http://www.romandie.com/ats/news/100527163538.94ie149b.asp

    Vu à AVIGNON ce matin , les employés des services médicaux  dans le cortège …

    ils connaissent maintenant l’existence de ce blog …a suivre…

    devenez membre , mais surtout faites passer l’info à vos proches !!!

    Une pensée à toutes les personnes malades et copains qui luttent contre la maladie …et soutien aux personnels hospitalier dans leurs quotidiens …


    et vous , vous en pensez quoi ?

      1 comments for “Les équipes médicales employant les rayons X pas assez formées …

      1. 28 mai 2010 at 2h28

        Petite question aux cadors de la radio protection: Quel film doit on utiliser pour un personnel de radiologie en centre hospitalier?J'ai recemment vu le cas d'une operatrice en radiologie X au centre hospitalier arborer un film dosimetrique mensuel identique a celui que j'utilisais pendant mes heures de travail (prestataire AREVA) type vert et blanc avec une moitié protegee par un U en plomb pour bloquer les beta, et ainsi calculer la difference beta/gamma.Ce genre de film est il adapté a l'usage demandé (operations en radiologie X)Merci de donner une reponse pour une bonne information

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.