Faute de plan d’économies, l’assurance-maladie entre dans une période de fortes turbulences…

    Le déficit de la Sécurité sociale frôlera les 27 milliards d’euros cette année, un record.
    Le besoin de financement de l’assurance-maladie est le plus spectaculaire : plus de 13 milliards.
    Le gouvernement n’annonce pourtant aucune mesure d’envergure pour le réduire, à la veille d’une réforme des retraites qui demandera déjà de gros efforts aux assurés.

    C’est le paradoxe de cette année 2010 pour la Sécurité sociale. 

    La grande réforme en préparation concerne les retraites, mais le déficit le plus spectaculaire, c’est celui… de l’assurance-maladie. 

    Les prévisions dévoilées hier par le gouvernement devant la Commission des comptes de la Sécurité sociale affichent un besoin de financement de plus de 13 milliards d’euros pour la branche maladie.                      

    Presque la moitié du total, qui frôlera les 27 milliards, pour des dépenses de 317 milliards.

    La branche des retraites, elle, reste sous la barre des 10 milliards.

    Il est vrai qu’il faut y ajouter les autres régimes de retraite, notamment celui de la fonction publique.
    Le total dépasse alors les 30 milliards.

    Il n’empêche, ces déficits spectaculaires seraient progressivement réduits au cours des prochaines années grâce à la réforme des retraites que le gouvernement doit annoncer la semaine prochaine. « Les chiffres montrent bien la situation d’urgence dans laquelle nous nous trouvons », a déclaré hier le ministre du Travail, Eric Woerth.

     

    Les ALD, un sujet clef…

     

    suite article : http://www.lesechos.fr/info/france/020593887860-faute-de-plan-d-economies-l-assurance-maladie-entre-dans-une-periode-de-fortes-turbulences.htm 

     et vous , vous en pensez quoi ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.