Cargo d'uranium d'Areva: Greenpeace tente une action en mer

    Greenpeace a demandé au cargo Kapitan-Kuroptev de renoncer à acheminer en Russie sa cargaison d’uranium usagé du groupe français Areva, lors d’une action au large de Brest samedi, a annoncé l’organisation écologiste.

    L’Esperanza, navire amiral de l’ONG, « s’est approché à environ 1.000m du Kapitan-Kuroptev et deux zodiacs de Greenpeace ont été mis à l’eau et se sont positionnés entre les deux navires », a précisé un porte-parole, Axel Renaudin.

    Le commandant du cargo, qui a pris la mer dans la soirée de vendredi après avoir pris son chargement à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), a été prié par radio, sans succès, de revenir à son port de départ, selon l’organisation, qui a ensuite mis fin à son action.

    Greenpeace juge illégale l’exportation d’uranium usagé, considérant que celui-ci s’apparente à un déchet et n’est que marginalement destiné à être réimportée après retraitement, comme l’affirme Areva.

    Les militants de l’organisation, qui mènent régulièrement des actions coup de poing contre ce type de convois, avaient déjà tenté de bloquer cette cargaison lors de son acheminement par rail jeudi et depuis l’usine de Pierrelatte (Drôme) et lors de son chargement à Montoir-de-Bretagne vendredi.

    source : http://www.romandie.com/ats/news/100313162929.vs8qyhi9.asp

    et vous , vous en pensez quoi ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.