En vrac …

    Faut-il plus de concurrence dans l’électricité?

    Le gouvernement vient de transmettre au Conseil d’Etat un projet de loi prévoyant de contraindre EDF à vendre une partie de son électricité à ses concurrents (Poweo, Direct Energie, GDF) à un tarif raisonnable.
    Les nouveaux entrants plaident pour 34euros le mégawattheure.

    LE POUR.
    Le marché n’a de concurrentiel que le nom! EDF le domine totalement et bénéficie même d’un monopole sur la rente nucléaire (pourtant financée par l’ensemble des contribuables).
    Le mécanisme de fixation du prix au niveau de l’unité de production la plus coûteuse (les centrales thermiques, appelées en renfort quand la production nucléaire -bien moins chère à produire – est insuffisante à satisfaire la demande globale d’électricité) lui est exagérément favorable.

    LE CONTRE.
    EDF argue qu’elle doit financer le renouvellement des centrales et accepte de vendre aux nouveaux entrants, mais à 44euros le mégawattheure (10euros de plus qu’au consommateur!).

    Si l’on n’impose pas à EDF de vendre dès demain une partie de son électricité nucléaire aux nouveaux entrants au même prix qu’au consommateur final (34euros), les concurrents d’EDF demeureront en situation structurellement déficitaire et finiront par disparaître, emportant avec eux les promesses d’innovation et de baisse des prix associées aux ouvertures à la concurrence.

    Les défenseurs de la concurrence – donc du consommateur – auront vite fait leur choix!

    source : http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2010/04/02/01006-20100402ARTMAG00571–faut-il-plus-de-concurrence-dans-l-electricite-.php

    Gravelines
    La sécurité peut être améliorée à la centrale nucléaire

    Les professionnels de la surveillance de la centrale nucléaire de Gravelines se sont réunis hier pour faire le bilan de l’année 2009.

    La CLI, commission locale d’information de la centrale, était réunie en assemblée plénière jeudi à la mairie de Gravelines.
    Les membres ont accueilli l’autorité de sûreté nucléaire, qui leur a présenté le bilan des inspections de 2009.

    Pour l’ASN, les relations avec les dirigeants de la centrale EDF se sont améliorées, les inspections ont été mieux préparées, les travaux sur la tuyauterie et sur le circuit incendie ont bien été réalisés.
    L’arrivée d’un pompier référent sur le site est une bonne chose.

    Malgré tout, l’incident de niveau 1 en août dernier prouve que la sécurité peut être améliorée.

    Ces visites décennales seront réalisées l’année prochaine par des membres de l’association nationale des CLI. Pour se faire, le réacteur devra être arrêté pendant trois mois.

    source : http://www.deltafm.fr/actu/actu.php?id=15558&zone=

    Astrid, un joli nom pour une belle saloperie...

    Putaing ! Faut encore que ça tombe sur nous… Quoi ? Le réacteur nucléaire « expérimental » dit
    de 4èmegénération. Not’bon député Jean-Marc Roubaud a écrit à Nicolas Sarkozy:
    « Le Gard rhodanien est le berceau du nucléaire civil, puisque c’est sur ce site de Marcoule, qu’a été produit le premier kw-h, explique le parlementaire au président.

    De plus, les infrastructures actuelles de ce site sont particulièrement adaptées pour recevoir ce nouveau réacteur.

    En effet, Marcoule dispose de capacités foncières disponibles importantes et de capacités techniques majeures résultant de la présence du CEA, d’Areva et du réacteur expérimental Phénix… »

    Phénix. Le voilà prêt à renaître de ses cendres celui-là. Le pionnier des réacteurs au plutonium, en fonctionnement à Marcoule depuis 1973, a été définitivement arrêté il y a un an, en mars 2009.
    Phénix, c’était le protoptype des surgénérateurs, le rêve de toutes les têtes d’œufs de l’industrie nucléaire : la bête produit plus de combustible qu’elle n’en consomme, et fait de l’électricité !

    Formidable non ? Mouais… Après l’enthousiasme des débuts, les surgénérateurs ont connu l’échec. Le bide de Superphénix est encore dans les mémoires.
    Mais ils pourraient connaître un retour en grâce.
    Grace à… Astrid !

    suite article : http://www.mediapart.fr/club/blog/victorayoli/020410/nucleaire-astrid-un-joli-nom-pour-une-belle-saloperie

    Des sous-marins nucléaires britanniques accostent dans des ports civils malgré le rejet des plans de sécurité

    Les sous-marins nucléaires britanniques effectuent régulièrement des escales dans des ports civils tout le long des côtes anglaises, malgré les sérieux doutes sur la sécurité des habitants, soulevés dans un rapport secret du ministère de la défense.

    L’autorité interne de surveillance nucléaire du ministère, le Defence Nuclear Safety Regulator (DNSR), a condamné les plans de sécurité mis au point par la Royal Navy afin de protéger la population locale, comme partiels, inadaptés et périmés.

    Les plans ne protégeraient pas la population de fuites radioactives, ont largement mal-évalué la probabilité d’un accident majeur et dans certains endroits, n’ont pas pris en compte le risque de collisions avec les navires de croisière et les navires de commerce, indique le DNSR.

    Le ministère de la défense indique que les problèmes ont été corrigés, mais ne donne aucun détail sur les mesures prises.

    Outre les 3 bases navales britanniques, il y a des quais conçus pour accueillir des sous-marins nucléaires dans des ports civils : Southampton, sur l’île de Portland dans le Dorset, dans le Firth of Clyde, sur le Loch Goil et sur le Loch Ewe (nord-ouest de l’Ecosse).

    Selon des règles mises en place après l’accident de Tchernobyl en 1986, les quais pouvant accueillir des sous-marins nucléaires doivent être couverts par un plan de sécurité prévoyant l’identification des dangers et l’évaluation des risques, et des mesures comme l’évacuation de la population, la distribution de pilules anti-radiation,

    Le rapport secret de ces plans a été effectué en juillet 2008 par le DNSR pour le commandement de la Royal Navy.

    Ses conclusions sont explosives. Le rapport conclut que, si les quais ne présentent aucun danger inattendu, « il n’est pas clair si l’analyse présentée peut soutenir une telle conclusion, » indique le rapport.

    suite article : http://www.corlobe.tk/article18849.html

    Huit millions de Français pauvres

    Les familles monoparentales, les chômeurs et les personnes vivant dans un ménage immigré sont les plus touchés par la pauvreté, selon l’Insee.

    Huit millions de personnes, soit 13,4% de la population, vivaient sous le seuil de pauvreté en France en 2007, selon une étude publiée par l’Insee (Institut national des statistiques et des études économiques).

    Le seuil de pauvreté, de 908 euros par mois en 2007, correspond à 60% du niveau de vie médian qui était lui-même de 1 510 euros par mois, en hausse de 2,1% en euros constants par rapport à 2006.

    Le niveau de vie correspond au revenu disponible des ménages en fonction de leur composition et il est attribué à chacun des membres qui en font partie. Le niveau de vie annuel moyen s’établissait à 21 080 euros en 2007.

    Le niveau de vie médian est celui qui divise la population en deux, la moitié étant au-dessus et l’autre en dessous.

    suite article : http://www.lexpress.fr/actualite/huit-millions-de-francais-pauvres_874129.html

    Le déficit de la Sécurité sociale atteint 20,2 milliards d’euros en 2009

    Ces chiffres « quasi définitifs » sont meilleurs que ce qui était prévu dans le dernier budget de la Sécurité sociale.

    Selon des chiffres « quasi définitifs » publiés vendredi 2 avril par le ministère du Budget, le déficit du régime général de la Securite sociale s’est établi à 20,2 milliards d’euros en 2009, soit 3,2 milliards de moins que ce qui était prévu dans le dernier budget de la Sécu.

    Selon le ministère, « la bonne tenue des recettes en fin d’année 2009, en lien avec la reprise de l’économie française, explique à elle seule 2,6 milliards d’euros d’amélioration du solde du régime général ».
    La masse salariale n’ayant baissé que de 1,3% au lieu des 2% prévus, il y a eu un « surcroît de cotisations sociales et de CGS sur les revenus d’activité ».

    suite article : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20100402.OBS1813/le-deficit-de-la-securite-sociale-atteint-20-2-milliards-d-euros-en-2009.html

    Les dirigeants des hedge funds empochent des milliards à Wall Street

    Les rémunérations perçues par les dirigeants des fonds spéculatifs aux Etats Unis ont atteint des
    sommets en 2009. Les trois premiers ont gagné en tout plus de 10 milliards de dollars.

    Accusés d’avoir amplifié la crise financière, les hedge funds font encore parler d’eux.

    Le classement annuel du magazine « AR Absolute Return+Alpha », révèle ainsi que l’Américain David Tepper, gérant du fonds spéculatif Appaloosa Management, a empoché la somme record de 4,2 milliards de dollars en 2009 (émoluments + valeur de leur part dans le fonds). George Soros, le célèbre financier américain d’origine hongroise, s’octroie la deuxième place avec un gain de 3,3 milliards de dollars.

    suite article : http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/les-dirigeants-des-hedge-funds-empochent-des-milliards-a-wall-street-490990

    Des pistes pour maîtriser la consommation au moment des pointes électriques

    L’hiver qui vient de s’achever a été marqué par des pointes de consommation électrique qui ont montré les menaces pesant sur le réseau français en particulier dans les régions en bout de ligne comme la Bretagne et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

    De plus, la production d’électricité d’origine nucléaire n’est pas assez souple pour s’adapter aux pointes de la demande, ce qui oblige la France à importer de l’électricité d’origine thermique, fortement carbonée.

    Une vingtaine de mesures à l’étude
    Sur ces questions, deux parlementaires, Serge Poignant et Bruno Sido, ont remis hier à Jean-Lous Borloo, ministre de l’Écologie et de l’Énergie, le rapport qu’il leur avait demandé.

    Elaboré dans la concertation, ce rapport contient 22 mesures et pistes de travail, notamment l’installation de compteurs intelligents, la rénovation de l’éclairage public ou des incitations tarifaires.

    suite article : http://lesinfosvertes.hautetfort.com/archive/2010/04/02/des-pistes-pour-eviter-des-coupures-de-courant-au-moment-des.html

    et vous , vous en pensez quoi ?

      1 comment for “En vrac …

      1. 2 avril 2010 at 20h09

        Pour Superphenix, cette centrale n'a jamais ete un bide (seuls ceux qui ne connaissent pas peuvent le pretendre). Il s'agit d'une arnaque de la société ENEL qui a fourni des materiaux de mauvaises qualité pour la realisation de sa part des travaux, ce qui a entrainé des disfonctionnements tres penalisants pour le fonctionnement du reacteur (puit de transfert, barillet, etc…). Et le "bide" a aussi ete utilisé pour justifier pendant les negociations des partis politiques lors de l'election de 1997.Certes SPX a ete un fonctionnement couteux, et ca a ete un pretexte pour l'arreter. Et si on decidait de faire pareil pour le collisionneur du cern??? ca coute des fortunes, ca marche jamais bien et on continue.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.