Osez changer pour ne pas avoir de regret !

L’ASN a présenté le 15 avril au Parlement (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, OPECST) son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et la radioprotection en France pour l’année 2014.

« L’année 2014 se situe globalement dans la continuité des années précédentes en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection. Dans l’ensemble, la situation reste assez satisfaisante, mais on ne doit pas s’en tenir là. En effet, l’importance des enjeux et les attentes de la société conduisent à relever progressivement les exigences de sûreté et de radioprotection au vu de l’analyse des accidents, de l’accroissement des connaissances scientifiques et des développements technologiques. »…

Rapport

L’après-midi à l’Assemblée nationale discussion du projet de Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte du Titre VI : La sûreté nucléaire 

L’association MZC remercie M Denis Baupin (EELV), M Arnaud Leroy (PS), M Julien Aubert (UMP) …

2015-04-25_18h24_38et M Pascal Terrasse.

Donc, dans la vidéo en ligne  http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6694.transition-energetique–projet-de-loi-relatif-a-la-transition-energetique-nouvelle-lecture-artic-15-avril-2015 est que nous avons écouté très très attentivement (durée 01h13), nous constatons avec grand plaisir, que ce Titre VI sur la sûreté nucléaire fait l’objet de nombreux amendements principalement portés par M Baupin au sujet de l’amélioration nos conditions de travail.Vous constaterez vous aussi aisément, que personne ne reste indifférent à notre sujet et nous nous en réjouissons.

Nous ne pouvons imaginer à présent un seul instant que le gouvernement en place n’établisse pas, une réelle justice sociale pour l’ensemble des salariés de cette industrie.

C’est l’occasion rêvée pour ce gouvernement de dire STOP à ce nucléaire Low-Cost qui n’a que trop duré, cautionné par les précédents gouvernements.Cette opportunité est à saisir fermement, afin de démontrer à l’ensemble de nos concitoyens et voisins Européens, que notre grand et beau pays est capable d’inventer cette Appellation d’Origine Contrôlé spécifiquement pour l’ensemble de ces salariés «précaires-sous-traitants» d’une industrie à très haut risque. Les membres de l’U-E qui siègent à Bruxelles savent comme nous tous, que les frontières ne servent absolument à rien dans le cadre d’un accident nucléaire majeur…

Areva : les accords d’intéressement des filiales ne seront pas renégociés 

 http://acteursdeleconomie.latribune.fr/en-bref/2015-04-29/areva-les-accords-d-interessement-des-filiales-ne-seront-pas-renegocies.html

Le syndicat Force Ouvrière vient de dévoiler un courrier émanant de la direction des ressources humaines du groupe Areva, relatif aux accords d’intéressement. Ce document, adressé le 22 avril dernier aux coordinateurs syndicaux, indique que les accords qui arrivent à échéance cette année ne seront pas renégociés localement. C’est en tout cas la consigne qui a été donnée aux directions des entreprises concernées. Les sociétés Amalis, SET, Areva Mines, Canberra, Eurodif Production, Intercontrôle,  MSIS Assistance, PNS et Somanu en sont. Deux (*5) d’entre elles sont implantées sur le site du Tricastin, dans la Drôme.

François Nogué, DRH groupe, précise aussi « la volonté de l’entreprise d’ouvrir une négociation pour la mise en place, dès 2015, d’un dispositif permettant d’associer les salariés, de façon solidaire, aux résultats du groupe. Ce dispositif pourrait s’appuyer sur un accord d’intéressement groupe ».

FO proteste contre ces choix

La commission de l’épargne salariale devrait également se réunir prochainement, au sujet de la politique d’abondement du groupe, qui peut être « difficilement maintenue dans la situation économique que traverse Areva aujourd’hui ».

Des séances de travail, concernant l’intéressement et l’abondement, se dérouleront les 30 avril et 5 mai prochains. L’Union nationale FO nucléaire demande d’ores et déjà à l’État d’intervenir contre cette décision. Selon le syndicat, ce n’est pas aux salariés de « payer » les erreurs stratégiques de l’entreprise…

2015-05-02_07h56_03Nous avons participé le 16/04 avec plusieurs secrétaires de CHSCT (AREVA-CEA) et un représentant de la CLI ITER/CADARACHE à une journée d’échange avec les élèves en 2ème année du Master d’Ergologie de l’université d’AIX -MARSEILLE sur les diverses conditions de sous-traitance et plus particulièrement dans le nucléaire. Projections de vidéos «Mouvement social des femmes de ménages NOVOTEL» Analyse, échange avec les étudiant(e)s ,«Présentation de l’Association MZC»,«L’ASN s’inquiète de la maintenance réaliser à EDF 2013»,«€Tic-€Toc à EDF». Nous en profitons pour remercier M Jean, M Schwartz et l’ensemble des élèves pour leur accueil,écoute et adhésion à notre action novatrice.

En bref : Notre carte de France interactive évolue (onglet en haut de page). D’autres représentants du personnels «syndiqués ou pas» d’entreprises extérieures vont se joindre à notre collectif. Notre liste de soutien progresse, doucement mais sûrement.

Nous remercions l’ensemble des visiteurs qui nous suivent. Sur ces 2 derniers jours nous comptabilisons environ 35 000 connexions.

2015-05-02_00h30_46

Compteur tout en bas en bas à gauche de cette page

Nous sommes plus que jamais déterminés pour voir aboutir ce projet. N’hésitez plus à nous soutenir en adhérent à notre jeune Association Adhésion2015 .

PARTAGER l’information,c’est déjà AGIR !

militantengagé

http://www.ma-zone-controlee.com/wp-content/uploads/2012/11/separateur2.jpg(Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

Nos amitiés aux uns, notre respect aux autres, bises à toutes et tous.

Et vous…qu’en pensez vous ?

CRITIQUEZ ou APPROUVEZ

Laisser nous un commentaire, onglet en bas de cette page

15 comments for “Osez changer pour ne pas avoir de regret !

  1. kilou
    4 mai 2015 at 20 h 29 min

    Disparition : le prestataire de la centrale retrouvé mort dans un bois

    Le corps sans vie de Thomas Souchu a été découvert, ce lundi 4 mai au matin.

    Une promeneuse a alerté les militaires, affirmant avoir repéré le véhicule du Lorrain, une Renault Clio Break grise claire immatriculée DE-660-PS, dans un bois aux abords de Montpothier.

    Une patrouille de la brigade de gendarmerie de Nogent-sur-Seine s’est alors rendue sur place afin de vérifier l’information, faisant une macabre découverte : celle d’un homme, pendu à un arbre.

    Un médecin, dépêché sur place, a constaté le décès, tandis que les techniciens en investigations criminelles ont fait les constatations, confirmant que la mort était due à un suicide.

    Le signalement de l’homme, le véhicule et la carte d’identité ne laissent aucun doute : il s’agit bien de Thomas Souchu, qui n’avait plus donné de nouvelles depuis le mardi 28 avril.

    Dépressif, ne supportant plus les déplacements, selon son épouse, ce père d’une ado de 15 ans, n’avait pas pris son poste de nuit, ce mardi-là, à la centrale nucléaire de Nogent où il travaillait durant l’arrêt de tranche. Dans l’après-midi, il avait également fait part à ses collègues par messages, de son « ras-le-bol ».

    Le corps du Lorrain sera rapidement restitué à la famille, aucun obstacle médico-légal ne venant l’empêcher.

    http://www.lest-eclair.fr/267035/article/2015-05-04/disparition-le-prestataire-de-la-centrale-retrouve-mort-dans-un-bois

    • hollowman of ardeche
      4 mai 2015 at 20 h 53 min

      bonsoir

      meme si je ne l’ai jamais croisé, j’adresse a toute sa famille, et collegues, mes sinceres condoleances
      a bientot dans d’autres circonstances…on travaille pour gagner sa vie pas pour la perdre!!!

    • Isabelle
      4 mai 2015 at 21 h 11 min

      Encore un des notre qui s’en va à cause des conditions de vie et de travail de merde dans le nucléaire.

      Ils n’ont pas honte de nous dire « si t’es pas content tu prends ta valise, tu dis au revoir à ta famille, tu prends ta veille voiture et tu te casses en Grand Déplacement »

      Est-ce qu’ils ont autant de courage pour expliquer à sa fille de 15 ans pourquoi elle ne verra plus jamais son Papa ?

      Au revoir cher collègue, repose en paix.

      Que des voyous.

      • daniel
        4 mai 2015 at 21 h 20 min

        Je ne sais qu’écrire.
        Sincere condoleances.

    • Robert
      4 mai 2015 at 21 h 39 min

      Elle est belle la vie dans les centrales nucléaires pour les sous-traitants. Voilà que la vérité éclate au grand jour. Les femmes et les hommes préfèrent quitter à jamais leurs vies, que continuer à quitter leurs familles et vivre comme des rats en déplacement. Quelle tristesse. Réveillons-nous.

    • Redaction MZC
      5 mai 2015 at 5 h 30 min

      Les membres et adhérents de l’Association MZC sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux. RIP

    • Daniel Fasciotto
      8 mai 2015 at 9 h 34 min

      Nous avions travaillé ensemble pendant de longues années à militer comme DS CGT POILINORSUD. Je garde un très bon souvenir. Adieu Thomas.

      • 1 juin 2015 at 7 h 24 min

        Merci de me communiquer une adresse mail pour échanger sur ce drame – je suis en contact avec Philippe BILLARD

  2. Redaction MZC
    3 mai 2015 at 10 h 03 min

    Date de publication : 30/04/2015

    « Les 1er Mai, ils ont toujours eu des hauts et des bas depuis un siècle, mais le 1er mai sera toujours là et vous verrez, tôt ou tard vous aurez une explosion sociale ». Gérard Filoche est l’invité d’Objections cette semaine. A un mois du congrès du PS il pense que son parti fait face à « un enjeu historique ».


    Gérard Filoche : « Tôt ou tard vous aurez une… par Mediapart

  3. webmaster MZC
    3 mai 2015 at 9 h 14 min

    Le projet de loi sur le dialogue social, présenté le 22 avril, maintient le flou sur la capacité qu’auront les élus CHSCT (comité hygiène, sécurité et conditions de travail) de peser véritablement dans les entreprises. C’est déjà ce que vivent les salariés de la sous traitance, un secteur qui concentre une bonne part des risques, des accidents et des décès.

  4. ALERTE Redaction
    2 mai 2015 at 21 h 00 min

    Un prestataire de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine porté disparu

    Aurélie Guillemot

    Thomas Souchu, Lorrain et prestataire à la centrale, a disparu. Il n’a plus donné signe de vie depuis mardi.

    Depuis l’après-midi du mardi 28 avril, plus personne n’a de nouvelles de Thomas Souchu : ni famille, ni ami, ni collègue de travail.

    L’homme, né le 9 août 1971 à Tours, demeurant à Jouaville (Meurthe-et-Moselle) et mesurant 1,90 mètre, travaillait dans le Nogentais avec son entreprise STMI (groupe Areva), sur le site de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, dans le cadre de l’arrêt de tranche. Sur place, c’est dans un gîte de Rigny-la-Nonneuse que logeait le prestataire lorrain.

    Lundi 27 avril, Thomas Souchu a laissé son épouse et sa fille de 15 ans à leur domicile pour venir prendre son poste de nuit au centre nucléaire de production d’électricité nogentais. Mardi soir, pourtant, il manquait à l’appel. « Dans l’après-midi, à 13 h, il a envoyé des messages à ses collègues pour dire qu’il en avait ras le bol et qu’il quittait le navire », rapporte son épouse, dans un souffle.

    Depuis plusieurs mois, le prestataire semblait abattu, ne supportant plus, selon sa famille, de partir loin de chez lui et d’être constamment en déplacement.

    À l’annonce de sa disparition, la famille du Lorrain, très inquiète, s’est rapidement mobilisée : son épouse a diffusé un message sur Facebook, rapidement relayé.

    Ses parents, qui habitent à Tours, et ses sœurs se sont déplacés à Nogent-sur-Seine afin « de ratisser les environs ». En vain.

    Depuis, la compagnie de gendarmerie de Nogent-sur-Seine a été saisie des faits. Le porté disparu circule à bord d’une Renault Clio break gris clair immatriculée DE-660-PS, et les investigations mettent en avant le fait que le véhicule aurait été aperçu à Villiers-Saint-Georges (Seine-et-Marne) en fin de journée, mardi 28 avril.

    Toute personne susceptible d’avoir aperçu Thomas Souchu ou son véhicule, depuis mardi, est invitée à composer le 17, ou à appeler la compagnie de gendarmerie de Nogent-sur-Seine au 03 25 39 69 22.

    http://www.lest-eclair.fr/265959/article/2015-05-02/un-prestataire-de-la-centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine-porte-disparu

    • hollowman of ardeche
      3 mai 2015 at 8 h 59 min

      bonjour à toutes et tous

      un site qui pourrait venir en aide à sa famille et pour une couverture plus etendue pour le retrouvé
      http://www.arpd-idf.org

      courage et force dans cette epreuve, en toute sympathie

  5. ONET Romans
    2 mai 2015 at 14 h 08 min

    M Brottes vous avez travaillé pour la société ONET par le passer, ok

    Aujourd’hui sachez Monsieur que sur le site de Romans FBFC nous réalisons l’assainissement des installations , ce n’est pas du tout le même métier que vous avez exercer par le passer dans une gare ou un aéroport de la région

    Vous feriez mieux M Brottes d’écouter, venir voir la réalité sur le terrain au lieu de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas : un expert , mais juste un simple politicien 🙁

    • Abdel pns
      2 mai 2015 at 18 h 22 min

  6. Sentinelle26
    2 mai 2015 at 10 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *