Scandale au complexe nucléaire de Sellafield…

Nous avons lu sur le site www.lemonde.fr cet article intéressant mais répugnant  sur les pratiques mise en place à Sellafield ( Angleterre) entre 1961 et 1992 . Des chercheurs étaient autorisés à prélever des organes et des os , sur les salariés décédés employés de la centrale de Sellafield  .

Tous cela sans en informer évidemment les 64 familles … aujourd’hui , cela aurait permis d’améliorer la protection des salariés face au irradiation … ça fait froid dans le dos !

Extraits de presse :

« Des méthodes de travail inacceptables » et « ignorantes de la loi » : c’est en ces termes que le ministre de l’environnement britannique, Chris Huhne, a qualifié les pratiques qui étaient de mise à Sellafield, au nord-ouest de l’Angleterre, il n’y a pas si longtemps…

Les résultats de ces études sur les liens entre certaines maladies comme les cancers et les émissions de radiation faisaient ensuite l’objet de colloques et d’articles dans des revues spécialisées – au mépris de toute considération morale…

Lire l’article : http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/11/22/scandale-au-complexe-nucleaire-de-sellafield_1443322_3214.html

«  Les vérités que l’on aime le moins à entendre sont souvent celles qu’on a le plus besoin de savoir  »

(Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

Et vous qu’en pensez vous ?

1 comment for “Scandale au complexe nucléaire de Sellafield…

  1. Franck
    23 novembre 2010 at 13h43

    Comme si les patrons et actionnaires, et aussi DRH pouvaient connaitre le mot « consideration morale », deja qu’en france, le monde medical oublie de plus en plus l’éthique morale…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.