Retraites : vers une taxe des revenus de plus de 11 000 € par mois ?…

    Les Français seront bientôt fixés sur le recul de l’âge de la retraite, l’allongement de la durée de cotisation et le périmètre des hauts revenus visés par une nouvelle taxation.

    sas_pageid=’2358/16834′; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_eco sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300×250 sas_target= »; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);

    Les décisions sur la réforme des retraites sont imminentes. Hier, le calendrier s’est précisé sur fond de cafouillages.
    Le ministre du Travail, , devrait abattre ses cartes le 15 juin, jour de la mobilisation nationale appelée par FO, a rapporté le patron des députés , Jean-François Copé.
    Faux ! rétorque l’entourage d’Eric Woerth sous-entendant que ce serait plus probablement le 16 juin. Selon nos informations, le chef de l’Etat, , pourrait annoncer lui-même les grandes lignes de la réforme à l’occasion d’un déplacement, puis il reviendrait au ministre du Travail de dévoiler l’ensemble de l’avant-projet dans le cadre d’un point presse. « Le président de la République va décider d’un certain nombre d’arbitrages au dernier moment », insistait-on hier à l’Elysée et rue de Grenelle, où les téléphones n’ont pas arrêté de sonner.
    Car, les fuites, hier, se sont multipliées.

    Augmenter les cotisations des fonctionnaires. Selon des sources gouvernementales qui ont dévoilé ces nouveaux arbitrages à l’AFP, l’« équité » public-privé de la réforme passera bien par une hausse du taux des cotisations retraite des fonctionnaires, qui s’élève à 7,85 % contre 10,65 % dans le privé (voir notre édition du 27 mai) .
    Sans indiquer le montant ni son rythme, cette augmentation à la charge des agents rapporterait selon ces sources près de 3 Mds €
     Selon le conseil d’orientation des retraites, une hausse d’un point de cotisation représente 720 M€ supplémentaires dans les caisses.
    La piste de l’évolution du mode de calcul des pensions dans la fonction publique est enterrée.

    Taxer provisoirement les très hauts revenus…
    Individualiser la reconnaissance de la « pénibilité »…
    Favoriser l’emploi des seniors…

    suite article :  http://www.leparisien.fr/economie/retraites-vers-une-taxe-des-revenus-de-plus-de-11-000-eur-par-mois-09-06-2010-956644.php

    et vous , vous en pensez quoi ?

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.