Journée européenne d’action et de solidarité

    Le 14 NOVEMBRE 2012

    DISONS NON À L’AUSTÉRITÉ

    L’AUSTÉRITÉ, ÇA NE MARCHE PAS !

    Depuis des années, le mouvement syndical européen dénonce les mesures d’austérité. Elles font plonger l’Europe dans la stagnation économique, voire la récession. Le résultat: arrêt de la croissance et chômage en hausse continue. En coupant dans les salaires et dans la protection sociale on attaque le modèle social européen et on aggrave les inégalités et les injustices sociales. Les « erreurs de calcul » du Fonds monétaire international (FMI) ont un impact incalculable sur la vie quotidienne des travailleurs et des citoyens européens. Cela remet en cause le fondement même de toute politique d’austérité. Le FMI doit présenter ses excuses. La Troïka doit revoir ses exigences.

    L’Europe a une dette sociale pas seulement monétaire. La reprise annoncée n’a pas eu lieu. 25 millions d’Européens sont sans emploi. Dans certains pays, le taux de chômage des jeunes atteint plus de 50 pour cent. Le sentiment d’injustice règne et la grogne sociale s’amplifie. Nous voulons des actes pour une croissance soutenable et des emplois. Pas seulement des paroles. Il y a urgence sociale.

    IL FAUT CHANGER DE CAP POUR UN CONTRAT SOCIAL EUROPÉEN

    Les syndicats européens exigent un changement de cap. Les remèdes appliqués ne sont pas les bons, ils détruisent nos emplois et notre patrimoine social. La CES demande un contrat social pour l’Europe avec un vrai dialogue social, une politique économique favorisant des emplois de qualité, une solidarité économique entre les pays, et la justice sociale. Les travailleurs paient le prix fort de la crise et des mesures d’austérité alors que le monde de la finance et les spéculateurs continuent de prospérer. Arrêtons la fraude fiscale, mettons fin aux paradis fiscaux et à la concurrence fiscale entre les pays. La taxe sur les transactions financières doit contribuer à réparer les dégâts du capitalisme casino.

    Source / Suite 

    Jeunes d’Europe, debout !

    Alors que plusieurs pays sont face à une situation désastreuse, ce sont les jeunes qui, partout en Europe, paient le prix fort de la crise économique. Singulièrement, la situation de l’Europe du Sud pourrait n’être que la partie visible de l’iceberg. Faute d’une solidarité sociale et économique, ce qui se passe dans ces pays pourrait s’étendre à l’ensemble de l’Europe. Le taux de chômage des jeunes a atteint un niveau inadmissible à Chypre (27%), en Grèce (55,6%), en Italie (35%), en Espagne (54%) et au Portugal (37,4%). La situation est même pire encore pour les femmes, les migrants et d’autres groupes qui font l’objet de discrimination.

    Les emplois qui s’ouvrent aux jeunes se caractérisent principalement par des conditions hautement précaires et l’absence de protection sociale solide (les contrats temporaires sont très répandus et manquent en général de la nécessaire protection des travailleurs ; le recours abusif aux stages, souvent non rémunérés, est monnaie courante ; les bas salaires et les emplois à temps partiel « volontaires » mènent à une augmentation des travailleurs pauvres ; trop souvent, il n’y a aucune garantie de revenu décent durant les périodes de chômage ; etc.).

    Source / Suite

    Nous perdrons

    ce que nous ne défendrons pas…

    (Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

    Et vous…qu’en pensez vous ? 

    Tous à vos claviers !

    Nos amitiés aux uns, nôtres respects aux autres, bises à toutes et tous

      21 comments for “Journée européenne d’action et de solidarité

      1. carlos
        17 novembre 2012 at 13h01

        Coup d’envoi du mouvement européen anti-austérité

        http://fr.euronews.com/2012/11/14/coup-d-envoi-du-mouvement-europeen-anti-austerite

        si nous ne faisons rien, voila ce qui nous attend.

      2. Camélito
        15 novembre 2012 at 21h11

        Les brèves au quotidien du CCE d’EDF SA

        NUCLEAIRE

        EDF et Areva ont signé un protocole d’accord avec l’électricien chinois CGNPC, dans le cadre des discussions sur le développement d’un réacteur nucléaire franco-chinois de moyenne puissance.

        Le directeur du chantier de Flamanville pour EDF, Antoine Ménager, a déclaré que la mise en service de l’EPR était prévue pour 2016. La construction du réacteur devrait totaliser quatre ans de retard, pour un coût estimé à 6 milliards d’euros contre 3,3 milliards prévus lors de son lancement.

        ÉLECTRICITÉ

        Selon un rapport de la CRE, face à la baisse de la production de son parc nucléaire, EDF fait de plus en plus appel au marché pour boucler son bilan. Sur le premier semestre 2012, le groupe a acheté 17 TWh, un approvisionnement en hausse de

        ENERGIE

        EDF a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 10,2 %, à 51,97 milliards d’euros, pour les neufs premiers mois de l’année. L’activité a
        bénéficié, entre autres, de précipitations plus abondantes que l’an dernier, ce qui a dopé la production d’électricité hydraulique, en progression de 32 %.

        ÉNERGIES RENOUVELABLES

        La CGT confirme les 29 jours de chômage partiel imposé aux 150 salariés par Bosch sur son site de Vénissieux (Rhône). L’industriel allemand aurait signé une convention de chômage partiel avec l’Etat afin que la rémunération des salariés soit partiellement prise en charge.

        Le ministre de l’Energie a annoncé que le gouvernement prépare un « plan stratégique » pour encourager le développement des énergies marines en France.

      3. hollowman of ardeche
        15 novembre 2012 at 19h24

        Voilà, la flexibilité de l’emploi version patronat… on ne va pas laisser passer ça
        il faut vraiment que les consciences individuelles s’ouvrent et que collectivement on se lève pour dire non à ce plan foireux qui ne va pas nous enrichir mais engraisser le patronat

        http://www.boursier.com/actualites/economie/le-medef-veut-assouplir-le-cdi-et-elargir-le-recours-aux-contrats-de-mission-17468.htm

      4. crédit d’impôt
        15 novembre 2012 at 18h26

        GDF, EDF et Vinci : premiers bénéficiaires du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi

        http://business.lesechos.fr/directions-financieres/enjeux/gdf-edf-et-vinci-premiers-beneficiaires-du-credit-d-impot-pour-la-competitivite-et-l-emploi-2651.php

      5. MARVAL
        15 novembre 2012 at 0h21

        L’offensive du patronat pour la flexibilité du travail

        Les organisations patronales ont enfin dévoilé le texte qu’elles soumettent à la négociation avec les syndicats. Explosif.

        http://www.lepoint.fr/economie/l-offensive-du-patronat-pour-la-flexibilite-du-travail-14-11-2012-1529119_28.php

      6. Claude
        14 novembre 2012 at 22h18

        L’Europe descend dans la rue pour protester contre l’austérité

        CRISE EUROPÉENNE – Des centaines de milliers de manifestants, des grèves générales, des policiers et des manifestants blessés : la journée du mercredi 14 novembre était synonyme de forte mobilisation contre les politiques d’austérité dans les grandes villes européennes.
        Francetv info vous propose un retour en images

        http://www.francetvinfo.fr/l-europe-descend-dans-la-rue-pour-protester-contre-l-austerite_170147.html

      7. margot
        14 novembre 2012 at 20h09

        L’action ne peut réussir que si nous avons pris la dimension auparavant de notre force individuelle et en l’associant avec celle de tous ceux qui sont en désaccord avec cet acharnement sur les peuples que nous sommes.

        Il est évident que le monde de la finance c’est réunit et ont une stratégie commune pour nous faire les poches.

        Est-ce qu’il faut être au niveau de l’espagne, du portugal et de la grèce pour se bouger le cul ou est-ce que nous allons nous réveiller ensemble pour dire non?

        Une question: les pays sont en difficulté et la dette de la France augmente tous les jours de quelques centaines de millions, ok, mais ils vont où tous ces millions qui partent et qui nous affament ?

        A mon avis, ils ne sont pas perdus pour tous.
        Je crois que les amis de Merkel pourraient nous le dire où ils passent.

      8. Sellig
        14 novembre 2012 at 17h23

        Piquet de grève à la centrale nucléaire de Tihange …

        Des piquets de grève ont bloqué ce matin l’accès aux travailleurs de la centrale nucléaire de Tihange, a annoncé le syndicat socialiste Gazelco…

        http://www.levif.be/info/actualite/belgique/piquet-de-greve-a-la-centrale-nucleaire-de-tihange-les-ecoles-moderement-touchees/article-4000207736236.htm

        Mission d’inspection sur la plus vieille centrale nucléaire des Etats-Unis

        L’autorité de sûreté nucléaire américaine (NRC) a annoncé mardi le lancement d’une mission d’inspection sur la centrale d’Oyster Creek, la plus vieille du pays, où une procédure d’alerte avait été déclenchée après le passage de l’ouragan Sandy fin octobre.

        Dans un communiqué, la NRC explique que trois de ses enquêteurs étaient à pied d’oeuvre dans cette centrale située dans le New Jersey (est) « en réponse aux questions soulevées par l’impact de l’ouragan Sandy » sur le site.

        Les pluies diluviennes ayant accompagné le passage de l’ouragan avaient porté le niveau d’eau au-delà des seuils habituels dans la structure de refroidissement du réacteur, conduisant l’opérateur du site, Exelon, à déclarer l’état d’alerte pendant deux jours…

        http://www.france24.com/fr/20121114-mission-dinspection-plus-vieille-centrale-nucleaire-etats-unis

        EDF confirme ses objectifs 2012, mais est moins optimiste pour la suite

        EDF a confirmé mardi ses objectifs financiers 2012, après une activité en forte hausse depuis le début de l’année et malgré un recul de sa production nucléaire française, mais a prévenu qu’il risquait d’abaisser ses perspectives à moyen terme en raison d’une conjoncture morose.
        Sur les neufs premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du géant français de l’électricité a augmenté de 10,2% à 51,97 milliards d’euros, et de 6,6% en croissance organique, a-t-il détaillé dans un communiqué.

        C’est plus que prévu par les analystes, qui tablaient sur 51,34 milliards, selon un consensus fourni par le groupe…

        http://www.leparisien.fr/informations/edf-confirme-ses-objectifs-2012-mais-est-moins-optimiste-pour-la-suite-13-11-2012-2317919.php

        Le rôle social et sociétal des entreprises

        Il y a dix ans, quand nous avons créé Vigeo, nombre d’acteurs économiques pouvaient penser que le mouvement de dérégulation triomphante généré par l’administration Reagan était irrésistible.

        Les actionnaires réclamaient des dividendes à deux chiffres, le libéralisme triomphait en tous domaines, idéologiques et organisationnels. Et la financiarisation de l’économie paraissait souveraine. L’unique critère de la réussite d’une entreprise était son résultat, son profit.

        Le profit, il faut que les entreprises en fassent. C’est le moteur du développement, de l’investissement, de la recherche. Mais nous pensions ‒ et nous n’étions pas les seuls ‒ que cette condition nécessaire n’est pas une condition suffisante. Qu’il fallait également apprécier les entreprises à l’aune du respect du droit du travail (y compris chez les sous-traitants), du respect des droits de l’homme, du respect des normes environnementales…

        http://www.economiematin.fr/les-experts/item/2178-respect-droit-travail-conditions-salaries

      9. Véro
        13 novembre 2012 at 19h38

        Greve illimitée-Dominique GRANGE

        http://www.youtube.com/watch?v=EStOc1ibtRQ

      10. Bon pied , bon oeil
        13 novembre 2012 at 17h29

        Préavis de grève à Cattenom

        Agents EDF et prestataires nucléaires dénoncent, par le biais de la CGT, des conditions de travail qui « empêchent de travailler dans la sérénité ».

        Pressions, sanctions disproportionnées, conditions de travail durcies liées aux exigences… Côté CGT, à la centrale nucléaire de Cattenom, la coupe est pleine. La semaine dernière, en CHSCT, le syndicat a quitté la séance pour marquer sa désapprobation à la suite d’ écarts de sûreté observés chez une entreprise prestataire. « Notre mouton noir », ne craignent pas de pointer du doigt Christian Spiess, Roland Fayer et Jean-Luc Hagen (CGT). « Ils accumulent les erreurs et ensuite, font porter le chapeau aux lampistes. Comment reprocher à un salarié d’accomplir un travail qu’on lui a ordonné de faire alors qu’il n’a pas l’habilitation ? On en viendrait presque à demander aux prestataires d’exiger des ordres écrits… »

        Ce matin, en comité d’entreprise, la CGT a également l’intention de quitter la salle, « pour montrer notre désapprobation ».

        Depuis ces quatre années de crise, le syndicat observe le durcissement des conditions de travail, « par le biais des appels d’offres, les prestataires changent de boîtes quasiment tous les deux ou trois ans. Et, à chaque fois, leur contrat est moins intéressant, sans les garde-fous d’avant. Avec l’annualisation du temps de travail, il n’y a même plus d’heures supplémentaires. Et le boulot, bien souvent, est fait dans des conditions limites ».
        Trop de pression

        La CGT parle de tensions tout aussi problématiques pour les agents EDF. C’est un cas particulier qui a joué les déclencheurs avec un préavis de grève déposé, hier, pour la semaine prochaine. « Ça devait arriver… Faut ouvrir les soupapes. Tout le collectif métier concerné demande de la sérénité. Il est hors de question que les agents viennent travailler la boule au ventre. Ils ont trop la pression par leur hiérarchie . On leur en fait baver, on leur en demande toujours plus en toujours moins de temps pendant les arrêts de tranche… en plus salaires et évolutions de carrière se retrouvent bloqués ». Mais pas de revendication sur les salaires. Le préavis de grève, propre à Cattenom, ne concerne que les conditions de travail…

        http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/11/13/preavis-de-greve-a-cattenom

      11. hollowman of ardeche
        13 novembre 2012 at 16h12

        salut tout le monde, et Ze

        je tiens à rassurer tout le monde, la gréve de la faim n’aura pas lieu, mais je garde l’idée sous le coude…tout n’est pas régler pour autant, alors !

        les gars demain, le max de gens dans la rue pour dire NON A L’AUSTERITE , soyons solidaires, apprenons à le redevenir et avec force faisons bloc

        à bientot

      12. hollowman of ardeche
        12 novembre 2012 at 20h08

        ma journée solidaire, ou coup de sang !

        voilà, je suis arrivé à bout, du moins mon patron et DRH m’y ont poussé!
        demain j’applique le plan B, avec l’aide de mon syndicat, énumération de mes doléances, et celles des collegues (ceux qui en ont et de sérieuses,merci d’avance)
        dans le désordre:
        – respect du délais de prévenance,
        – demande d’avance des frais de route et bouche en 24H (possible par le net…pas 8 jours comme dans ma société !!!!)
        – relecture et refonte de la clause de mobilité ( géographiquement définie c’est plus légale et c’est dans les textes de lois)
        – etc…

        comme je pressent que l’on ne sera pas entendu, à peine écouté,je me propose d’être volontaire pour entamer une gréve de la faim pour obtenir ce respect, et cette dignité
        je viens de réalisé que je ne suis pas un VRP DU NUCLEAIRE avec un salaire de misère qui ne permet que de survivre par les temps qui courent
        bien sur, j’entends d’ici certain(e)s dire:
        « change de boite, laisse tomber, ailleurs c’est mieux… »
        ma réponse est:
        « NOOOOOOON, je ne fuis pas, je me bats pour moi et pour que les autres aient un meilleur avenir »

        voilà,
        après avoir exposer à ma direction mes intentions, je vous donnerai le lieux ou se déroulera ma gréve de la faim

        merci, à bientot
        syndicalement votre

        • Ze
          12 novembre 2012 at 21h30

          Salut hollowman of ardeche,

          comme d’habitude je viens vers tous ceux qui souffrent dans notre industrie et ils sont nombreux, pour tenter dans un premier temps, t’apporter tout mon soutien et toute ma reconnaissance et ensuite, pour tenter te dissuader d’entamer ta grève de la faim qui peut t’emmener dans une voie sans issue.

          Même si je crois que leurs pratiques (EDF et boites privées) ne peuvent qu’avoir un tel résultat, je te demande de bien réfléchir avant de prendre ta décision.

          Comme toi, je suis passé par cette décision, puisque je l’ai fait pendant 10 jours avec d’autres copains devant le site de cruas, mais il faut que tu le saches, que ce n’est pas facile d’affronter la faim et encore moins le regard de nos détracteurs pendant cette période.

          Oui, tu verras, les promesses vont afflouer, les lamentations des coupables aussi, et ensuite, leur amnésie et leur naturel reviendra au galop en multipliant les mêmes gestes et les mêmes pratiques devastatrices.

          Il faut que tu saches que nous sommes nombreux dans ta situation sur les terres du nucléaire et que régulièrement je discute avec des salariés que jusqu’à maintenant j’ai réussi à faire changer d’avis.

          Réfléchi bien avant de passer à l’acte et rappelle-toi que nous venons au travail pour gagner notre vie et non pas pour la perdre.

          Je reste à ta disposition pour en parler si tu trouves le besoin. Tu sais ou me trouver.

          Amicalement,

          • hollowman of ardeche
            13 novembre 2012 at 6h12

            salut Ze

            merci pour ton point de vue, et tes encouragements
            je te rassure et les autres aussi, je ne me mettrai pas en danger, juste le résultat que le dialogue instauré par nos dirigeants me (nous) pousse à réagir de cette façon !
            cette extrémité sera symbolique, mais sans danger pour moi, la privation je connais

            allez, je repasserai pour en dire plus et de la suite que je donnerai à mon coup de gueule

            amicalement, à bientot

        • michel
          12 novembre 2012 at 22h50

          Il est urgent de s’organiser pour ne plus entendre ça.

          Régulièrement je croise des salariés épuisés, maltraités et décidés à risquer leurs vies comme un cri d’alarme.
          Jusqu’à quand allons nous supporter des telles ravages sur ceux qui travaillent dur tous les jours pour rendre nos centrales aussi sures que possible, malgré les coupes franches sur notre moral et sur les moyens de cette industrie.
          Courage hollowman of ardeche, nous sommes avec toi.

      13. Camélito
        12 novembre 2012 at 18h54

        Les brèves au quotidient du CCE d’EDF SA

        NUCLEAIRE

        L’Autorité de sûreté nucléaire a approuvé le projet de réacteur expérimental international à fusion nucléaire Iter. Situé près du site de Cadarache, ce projet devrait voir le jour en 2019, avec trois ans de retard sur le calendrier initial.

        Le 6 novembre, Nuclenor, exploitant de la centrale nucléaire de Garoña en Espagne, a déposé auprès du Conseil de sécurité nucléaire son rapport de fin d’exploitation. La centrale cessera définitivement son activité le 6 juillet 2013.

        Tepco estime le coût du traitement de l’accident nucléaire de Fukushima, intégrant la décontamination et les dédommagements des victimes, pourrait atteindre 100 milliards d’euros.

        Le régulateur de l’activité nucléaire sud-coréen va procéder à l’inspection des 23 réacteurs nucléaires du pays après les révélations sur des cas de corruption et de certification douteuse qui font craindre pour la sécurité de son parc atomique.

        Au Royaume-Uni, un rapport du National Audit Office évalue à 703 millions d’euros le surcoût engendré pour les 10 derniers mois par l’entreposage des déchets radioactifs sur le site de Sellafield. Selon cette étude 12 des 14 projets lancés l’année dernière pour la construction des installations dédiées ont déjà dépassé leur budget.

      14. Sellig
        12 novembre 2012 at 6h25

        La France risque de vivre une période assez chaude avec plusieurs manifestations.

        Le 14 novembre, les syndicats CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires appellent l’ensemble des salariés, retraités et chômeurs à manifester à Paris et dans d’autres villes françaises.
        La CGT est le moteur de ce mouvement, annoncé de longue date, pour coller à la journée européenne de solidarité. Les autres syndicats ont un peu traîné les pieds pour se joindre à la manifestation à laquelle les syndicats FO et CFE-CGC ont décidé de ne pas participer. Mais, finalement, un communiqué commun a été rédigé qui dénonce principalement « les mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique, voire la récession ». Pour la CGT, il s’agit aussi de peser sur les négociations actuellement en cours avec le patronat et de faire démonstration de sa capacité de mobilisation face à un gouvernement jugé trop favorable aux chefs d’entreprise.

        Plusieurs autres mouvements

        Si le 14 novembre sera le point d’orgue d’une semaine chargée en rendez-vous syndicaux, plusieurs autres mouvements sont prévus.

        Aujourd’hui lundi, les chirurgiens sont appelés à la grève par le Bloc contre l’accord sur les dépassements d’honoraires (lire par ailleurs).
        Demain mardi, la CGT, la CFDT et le syndicat Sud des télécoms appellent les salariés de la filière à une journée d’action pour l’emploi.
        Mercredi, les médecins remettent ça, à l’appel de plusieurs syndicats, pour protester contre l’accord sur les dépassements d’honoraires. Ils se rassembleront devant le ministère de la Santé.

        Jeudi, le cabinet d’experts Secafi, proche de la CGT, présentera ses conclusions sur le volet social du plan chez PSA Peugeot Citroën, au siège du groupe, avenue de la grande Armée (16 e). L’occasion de redire que le nombre de suppressions d’emplois est exagéré avec, peut-être, un rassemblement sous les fenêtres.
        Enfin, le même jour, l’Intersyndicale du commerce de Paris conduira un défilé depuis les grands magasins Printemps et Galeries Lafayette jusqu’à l’avenue de l’Opéra pour protester contre le travail du dimanche, le soir après 21 heures, le temps partiel obligé et les bas salaires dans le commerce. L’hiver social s’annonce grincheux.

        La semaine de la grogne

        http://www.bienpublic.com/actualite/2012/11/12/la-semaine-de-la-grogne

      15. Lucas
        11 novembre 2012 at 21h37

        Espagne : appel à la grève générale le 14 novembre, contre la rigueur

        Les deux principaux syndicats en Espagne, CCOO et UGT, ont appelé vendredi à une grève générale le 14 novembre pour protester contre la cure de rigueur sans précédent imposée par le gouvernement conservateur à ce pays en récession.

        Javier Soriano

        http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/espagne-appel-a-la-greve-generale-le-14-novembre-contre-la-rigueur-19-10-2012-2248021.php

      16. Sylver
        11 novembre 2012 at 21h15

        Portugal : nouvelle manifestation contre l’austérité

        A quatre jours d’une grève générale, les Portugais ont de nouveau manifesté samedi dans les rues de Lisbonne contre les mesures d’austérité prévues dans le projet de budget 2013.

        Après les policiers, les militaires sont à leur tour descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement. Ils s’estiment lésés par la hausse des cotisations sociales et par de nouvelles coupes dans les retraites. “Le budget veut nous imposer une hausse des cotisations d’assurance-maladie, alors que les prestations empirent. On doit payer plus pour avoir moins”, explique ce militaire. “Tous les soldats ont le droit de recevoir leur pension de retraite avec dignité. Je veux savoir : où est notre argent, où est l’argent que l’on a cotisé pendant toutes ces années”, demande cet officier à la retraite.

        Les Portugais devraient à nouveau manifester lundi à l’occasion de la visite d’Angela Merkel à Lisbonne. La chancelière doit rencontrer le Premier ministre Pedro Passos Coelho.

        http://fr.euronews.com/2012/11/10/portugal-nouvelle-manifestation-contre-l-austerite/

      17. fabio
        11 novembre 2012 at 21h05

        14 novembre : « l’Europe des travailleurs hausse le ton » (PGE/PCF)

        Pour la première fois une grève générale internationale est organisée en Espagne, au Portugal, en Grèce, à Chypre et à Malte le 14 novembre prochain. A l’appel de la Confédération européenne des syndicats, cette journée devient une journée d’action et de solidarité européenne. Dans de nombreux pays, dont la France et la Belgique, la mobilisation sera importante, avec des grèves sectorielles et des manifestations.

        http://www.humanite.fr/node/508191

      18. Bon pied , bon oeil
        11 novembre 2012 at 10h52

        Nogent-sur-Seine- À l’arrêt depuis le 23 juin, l’unité de production n° 1 de la centrale a été couplée au réseau, dimanche dernier

        L’arrêt pour le rechargement d’une partie du combustible nucléaire et la réalisation d’un programme de maintenance devait durer une soixantaine de jours. Finalement, il aura fallu plus de quatre mois aux sept cents agents d’EDF et aux 2 100 salariés d’entreprises partenaires pour effectuer les opérations prévues et produire à nouveau de l’électricité. En cause : la multiplication des incidents durant cet arrêt programmé et les difficultés d’approvisionnement pour certaines pièces.

        Le premier incident survient le 2 juillet. Un transformateur auxiliaire, qui assure l’alimentation des matériels en lieu et place du transformateur principal alors arrêté, se met à l’arrêt suite à un défaut de fonctionnement sur une ligne électrique.
        Conformément à ce qui est prévu en pareille situation, le groupe électrogène de secours s’est déclenché automatiquement. Toutefois, le délai de réalimentation des ventilateurs utiles au confinement de la radioactivité en cas d’accident nucléaire a été de six heures au lieu d’une.

        Second incident, le 28 août. Dans le cadre des opérations de redémarrage, un dysfonctionnement est constaté sur des robinets qui alimentent en eau les générateurs de vapeur.

        Troisième incident, le 1er septembre. L’unité de production n° 1 est alors en cours de redémarrage, mais les agents de conduite réalimentent en eau le générateur de vapeur avec un débit trop important, ce qui a provoqué un choc thermo-hydraulique.

        Deux missions d’observation…

        http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/centrale-nucleaire-arret-trois-incidents-et-deux-mois-de-retard

        L’Autorité de sûreté nucléaire approuve le projet de décret de Iter

        L’Autorité de sûreté nucléaire approuve le projet de décret autorisant la création de l’installation nucléaire de base (INB) Iter, projet de réacteur expérimental international à fusion nucléaire près du site de Cadarache (Bouches-du-Rhône), dans un avis publié samedi au Journal officiel.

        L’ASN, saisie par la direction générale de prévention des risques, « rend un avis favorable à ce projet de décret », dans ce document daté du 6 novembre.
        Le décret doit encore être signé par le Premier ministre.

        Projet étalé sur 35 ans, Iter, qui vise à faire de la fusion thermonucléaire une source d’énergie illimitée en produisant des températures de l’ordre de 100 millions de degrés, se veut une solution de rechange à la fission de noyaux d’atomes lourds des centrales actuelles, source de déchets.

        A Saint-Paul-Lez-Durance, dans les Bouches-du-Rhône, le chantier a débuté en août 2010, près du centre de recherches nucléaires de Cadarache. Mais l’obtention d’un premier plasma n’est pas attendue avant fin 2020.
        Depuis son lancement, le projet a vu son coût tripler. Il s’élève aujourd’hui à 12,9 milliards d’euros (inflation, coût des matières premières…).

        Le projet de décret approuvé par l’ASN précise les caractéristiques de l’installation et définit ses conditions de sûreté.

        http://www.leparisien.fr/marseille-13000/l-autorite-de-surete-nucleaire-approuve-le-projet-de-decret-de-iter-10-11-2012-2310729.php

        Pour l’emploi et la solidarité en Europe

        14 NOVEMBRE 2012
        Les manifestations:

        VALENCE champ de Mars 14H
        PRIVAS Préfecture 10H
        MONTELIMAR devant le Théâtre 10H
        ANNONAY devant super U 14H
        AUBENAS champ de Mars 14H30
        LE CHEYLARD MAIRIE 14H

        http://www.cfdt26-07.com/accueil/Accueilframeset.htm

        Le développement d’un test pour déterminer les séquelles après une séance de radiothérapie…

        Financé par l’institut national du Cancer (Inca), le programme hospitalier de recherche dans le domaine des risques que peut courir un patient subissant une radiothérapie, commence à donner ses fruits. Les chercheurs ont pu mettre au point un test qui peut être effectué par un simple prélèvement sanguin qui détermine la susceptibilité d’avoir des séquelles à cause de l’irradiation.

        Et c’est le professeur David Azria, chef de l’équipe de recherche au Centre Val d’Aurelle de traitement du cancer à Montpellier, qui a affirmé la fiabilité du test avec un taux de 99 % de réussite. Ce test se base sur la détermination de la réaction des lymphocytes et leur résistance face aux rayons. Si le taux de mortalité demeure supérieur à 16 %, le patient ne court aucun risque d’irradiation ni d’avoir des séquelles à l’avenir…

        http://www.belgeinfo.com/index.php/780-le-developpement-dun-test-pour-determiner-les-sequelles-apres-une-seance-de-radiotherapie

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.