J-1 et nucléaire + pôle d’emploi = …

    Salariés prestataires du nucléaire ,

    le 22/09/2011

    obtenons un haut statut social .

    par ici : https://www.ma-zone-controlee.com/

    par là : https://www.ma-zone-controlee.com/?p=14691

    AIEA : Eric Besson propose 4 priorités…

    Un statut social de haut niveau pour les salariés de la sous-traitance…

    Communiqué Association Henry Pézerat et SST nucléaire-chimie …

    Nous avons lu sur le site http://www.midilibre.fr/ cet article très intéressant de YOHAN DOUCET sur la relation entre pôle emploi et l’industrie nucléaire . Les départs massif à la retraite dans les prochaines années et surtout n’ayant pas était assez anticipé , la situation est , vous en conviendrez rocambolesque ! Jugez vous même , ce qui paraissait totalement improbable, à savoir « qu’un responsable de rayons chez Alinéa devienne ingénieur dans le nucléaire », se produit…

    Mr Besson . 4 priorités pour le ministre de l’industrie E.B lors de la conférence du 19/09 au siège de l’AIEA  . Très grosse déception tout de même , parce que aucune prise de position , décision concernant les conditions de la sous-traitance dans cette industrie , que c’est dommage , que c’est dommage ! en espérant que cela ne devienne pas dommageable… 

    J-1 . Nous y sommes chers collègues . Demain 22 septembre 2011 , les salariés sous-traitants de l’industrie nucléaire se mobilisent pour l’obtention de meilleur condition de travail et de vie . 15 site EDF sur 19 seront dans l’action avec des actions diverses et variés , appel à la gréve , barbecue , distribution de tract ,prise de parole ,  etc etc à noter la présence de plusieurs médias …

    Nous sommes tous concernés et nous devons massivement demain , montrer à tous nos dirigeants notre profond désaccord avec cette politique économique menée sur les conditions de la sous-traitance . ( j’ouvre une parenthèse) : Pour ma part Fukushima m’a appris une chose . L’image renvoyée de la gestion de crise au-quelle Tepco a du faire face , me fait dire que cette industrie à haut risque , n’aurait jamais dû être privatisée.

    Le nucléaire que nous défendons est celui de la satisfaction des besoins des peuples et non celui des actionnaires .
    C’est celui de l’émancipation sociale et non celui de la régression sociale .
    C’est celui de la reconnaissance de ceux qui la font vivre et non celui de leur mépris.
    Ce nucléaire là ne peut exister et garantir sa sûreté que dans la démocratie, la transparence et le progrès social.

    Aujourd’hui 21/09 /2011 triste anniversaire de l’accident AZF , 10 ans de procédure dans cet accident pour établir les responsabilités qui à fait 31 morts et des dommages collatéraux , traumatismes très importants !!! 

    Communiqué Association Henry Pézerat : Accident à Centraco la presse espagnole enquête , merci Annie…

    Affichez le communiqué : communiquépdf

    Exigeons ensemble la maîtrise 100% publique et citoyenne de l’industrie nucléaire. Appuyons nous sur la réduction de notre consommation, la sobriété et l’efficacité énergétique et développons évidement les énergies renouvelables.

    L’économie de moyen finit par coûter très très cher à la fois sur les plans sanitaires, économiques et sociaux. L’illusion du gain immédiat gonfle les dettes de toute nature.

    Ne pas voir plus loin que le bout de son nez est un bon moyen de se casser la gueule dans l’escalier.

    Alors exprimons ici la dignité de ceux et celles qui ont par dessus tous besoin de l’aide d’autres humains…

     Extraits de presse :

    « Qu’est-ce que je fais là ? »

    Dans l’esprit des quelque trente personnes qui ont participé, lundi soir, à la Maison de l’entreprise de Bagnols, à une réunion sur les formations aux métiers du nucléaire, cette question est revenue en boucle.

    Jusqu’à ce que finalement, après l’intervention de Philippe Gironès, chercheur et expert en nucléaire, responsable pédagogique de la filière pour le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), plusieurs mains se lèvent pour confirmer l’intérêt porté au sujet.

    Ouf ! Car il est rare que seuls des demandeurs d’emploi, aux profils variés et aux âges divers, participent à ce type de réunion et en retirent des perspectives d’avenir. Mais il y a urgence. À trouver du boulot, d’un côté, à recruter de l’autre.

    Du coup, les besoins convergent au point que ce qui paraît totalement improbable, à savoir « qu’un responsable de rayons chez Alinéa devienne ingénieur dans le nucléaire », s’est déjà produit.

    « 30 % des effectifs du nucléaire se dirigent vers la retraite »…

    Source : http://www.midilibre.fr/2011/09/20/le-nucleaire-pole-d-emploi,390570.php

    4 propositions : http://www.enerzine.com/2/12642+plan-daction-aiea—eric-besson-propose-4-priorites+.html

    Action nationale : http://www.humanite.fr/fil-rouge/le-2209-action-nationale-des-travailleurs-du-nucleaire-cgt

    «  Les vérités que l’on aime le moins à entendre sont souvent celles qu’on a le plus besoin de savoir  »

    (Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

    Et vous…qu’en pensez vous ?

    Mes amitiés aux uns, mes respects aux autres, bises à toutes et tous

    Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait (Mark Twain

      16 comments for “J-1 et nucléaire + pôle d’emploi = …

      1. LE CHEVALIER NORMAND
        24 septembre 2011 at 13h27

        J’ai connu la même solidarité que toi à CRUAS le 22.
        En 2008 lorsque notre accès sur le site de PALUEL n’était possible qu’après l’acceptation d’une assignation au tribunal de grande instance…
        Je peux te dire qu’il ne manque pas grand chose pour emmener nos collègues EDF ET AREVA dans ce combat qui est le notre mais qui devient le leur quand on analyse la stratégie de nos patrons qui sont aussi les leurs.
        Le train est en marche et les wagons s’accrochent au fur et à mesure que nous alimentons la locomotive.

        • l'abeille sociale
          24 septembre 2011 at 16h18

          Salut, grand Chevalier, j’adore ton histoire des chemins de fer.
          Tu vois qu’il est possible de nous faire rêver d’un rêve tout simple et très réalisable. Continuons à rêver, pour qu’enfin, nous puissions sortir de ce cauchemar qu’ils appellent « sous-traitance ».
          Ce nom « sous » me sort par les les narines chaque fois que je l’entend, au début de la phrase ils démontrent déjà la considération qu’ils ont pour nous.
          Ils pourraient dire aussi « sous-hommes », avec les conditions de vie et de travail qu’ils nous imposent.
          Alors, rêvons ensemble à une journée d’action pour les travailleurs du nucléaire.

      2. LE CHEVALIER NORMAND
        24 septembre 2011 at 8h54

        Tous les commentaires isolés montrent une fois de plus que chaque syndicat CGT de site à accompagné dans l’action tous les prestataires non chiasseux comme on à pu tous s’en apercevoir sur nos sites respectifs.
        A quand une grande union et manif nationale de tous les sympathisants EDF, AREVA, CEA pour défendre notre cause puisque nous sommes des collègues du quotidien.
        Imaginons un seul instant notre force de persuasion, eux et nous les prestataires devant les sites ou mieux devant les administrations.
        Houps ! excusez moi les copains, j’étais en train de rêver à un monde normal !!!

        • l'abeille sociale
          24 septembre 2011 at 11h25

          Salut chevalier normand,

          Comme toi, il m’arrive de rêver et parfois, mon rêve devient réalité.
          Sur Cruas, le 22 nous étions très nombreux à rêver comme toi et notre rêve devient de plus en plus réalisable.
          Lors du blocage du site, le directeur est venu faire pression pour faire lever le barrage et donc nous demander de laisser passer les salariés qui voulaient aller travailler. Nous lui avons demandé de passer, il à refuser sur prétexte que les autres étaient bloqués. Nous lui avons demandé de faire un appel aux non grévistes pour qu’ils rentrent, il la fait et personne (EDF et/ou prestataires n’a réagi).
          Il à fallut l’insistance et la pression de ces cadres les plus proches et les plus gradés pendant environ une heure, pour que les salariés balisent et rentrent vers 10heures.

          L’accès aux véhicules (camions et voitures) est resté bloqué jusqu’au soir.
          De nombreux salariés d’EDF, ainsi que 450 salariés d’une trentaine d’entreprises sont resté avec nous.
          Nous avons partagé notre repas de midi avec environ 200 personnes sur le rond-poit de la solidarité (rond-point baptisé après la gréve de la faim par le maire communiste du village). La journée a été une réussite pour l’ensemble des salariés et l’appui du groupe « les manbouss » qui nous a soutenu toute la journée.
          Les équipes de conduite elles aussi , étaient en gréve .
          Je tiens ici à remercier et à saluer l’investissement de notre syndicat de site CGT, qui a été à la hauteur de notre espoir.Nous sommes aujourd’hui, en syndicat de site (EDF et prestataires) et c’est certainement là, la clef de cette réussite.
          Nous ne pouvons pas reprocher aux autre de nous séparer en termes de droit, si à l’intérieur de nos structures nous sommes nous mêmes éclatés.
          Chaque entreprise à son propre syndicat qui se réuni dans un super syndicat de site. Il n’y a plus de différence entre nous.

          Alors , au nom des salariés un grand Merci à Yann, le secrétaire syndical et à toute son équipe, pour l’organisation de cet belle journée qui en appelle une autre très vite.
          Merci aux nombreux agents EDF qui nous ont soutenu et encouragés.
          Comme tu peux le voir, il est possible de sortir de ton cauchemar .
          Courage mon ami et n’arrête surtout pas de rêver, car cela est encore permis en France.
          Si un jour, nous rêvons tous le même rêve nous gagnerons, il faut juste dire aux aux autre qu’il peuvent eux aussi rêver.
          Ce jour là, notre rêve commun deviendra réalité.

          Merci à la CGT mines et énergie pour l’organisation de cette journée au niveau national.

      3. Patrice BONJOUR
        23 septembre 2011 at 21h30

        De tout coeur avec vous, pour revendiquer un statut décent et au moins comparable à celui d’EDF cela pour votre mieux être et aussi pour un renforcement de la sécurité de tous les français.

        cordialement
        PB

      4. 23 septembre 2011 at 13h26

        un grand merci aux représentants cgt edf de belleville pour l’action du 22,mais ou sont les prestataires syndiqués????

      5. Charles Rumaux
        22 septembre 2011 at 17h25

        Qui pisse face au vent se rince les dents !
        La démocratie est un rapport de force que dire de la direction d’EDF Qui a pisser dans ses chaussures ,ceci est un test la seconde sera déterminante cette direction nous implore et nous reprochent en boucle « laissez nous entrez » un dialogue très limiter un remek de vous bloquez l’entrée .
        Alors que nous étions rassemblées devant la sortie…une telle méconnaissance de leurs sites et de leurs installations et bien sur de leurs plan de circulation fait craindre le pire (c’est quand con va ou ) tous cella nous laisse perplexe de la sureté et de la sécurité de l’humanité ainsi que l’avenir de notre galaxie
        EDF débordée par la CGT oui nous sommes le terrain et les racines de ce grand syndicat.
        L’exploitation de l’être humain doit cesser immédiatement

        • 22 septembre 2011 at 17h33

          Salut Charles et RESPECT à tous les salariés de CRUAS dans l’action aujourd’hui .
          Bravo les gars , grâce à votre participation ce jour , le 22/09/2011 sera marquer d’une pierre blanche …

          nous attendons impatiemment vos réactions…
          @+

        • sccarabee
          24 septembre 2011 at 15h24

          bien dit charles comme diraient les marseillais AUX ARMES tous unis pour un même combat

      6. la tortue
        21 septembre 2011 at 21h13

        EH oui nous y sommes le grand jour arrive c’est notre journée tant attendue des prestataires, soyons nombreux et cela sera la fete nationale des prestataires ainsi nous pourrons parler du 22 septembre et pourquoi en faire un jour chomé dans les années à venir , pour ceux qui sont indecis n’hesitez pas rentrer dans ce mouvement car il fera date j’en suis persuadé.

      7. Marie josé Thouvenel
        21 septembre 2011 at 19h11

        La sureté nucléaire exige des personnels,une rigueur, des compétences, une formation irréprochables, une maintenance exemplaire qui n’est pas infaillible! de plus en plus exigeante, stressante !
        On voit bien que ces personnes ne sont pas à l’abri d’une erreur humaine aux conséquences dramatiques, que le risque Zéro n’existe pas et que l’épée de Damoclès plane.
        Ces personnels sont les premiers exposés et ne doivent pas être les victimes de cette énergie soit disant sans risques ! contrôlée!

        • 21 septembre 2011 at 19h14

          Merci Marie José pour votre analyse est bienvenu à nos cotés …
          @+

      8. Gilles PNS
        21 septembre 2011 at 19h06

        Cela fait plaisir de voir le soutient de certain(e) et a la vue de la prochaine élection présidentielle cela n’est certainement pas fini . Par contre il est sur et certain que demain , certain(e)s collègues vont me décevoir par manque de courage , d’audace alors que ce sont les premiers à râler . Le jour J c’est demain .
        L’action c’est d’ ÊTRE auprès des salariés .
        Regardez demain qui est là , qui ne l’est pas …

        Cette journée nationale des sous-traitants voit le jour enfin et dire que tous ça part d’une idée collective prise en février dernier…

        Oui , moi aussi le nucléaire que je défends est celui de la satisfaction des besoins des peuples et non celui des actionnaires .
        C’est celui de l’émancipation sociale et non celui de la régression sociale .
        C’est celui de la reconnaissance de ceux qui la font vivre et non celui de leur mépris.
        Ce nucléaire là ne peut exister et garantir sa sûreté que dans la démocratie, la transparence et le progrès social.

        Et maintenant action , il est temps !
        Bonne journée demain à toutes et tous , une merguez moutarde/ketchup SVP…

        Gilles PNS

      9. 21 septembre 2011 at 17h51

        Soutien de Michèle RIVASI à notre action et à nos revendications.

        Lettre envoyé à toute la presse :

        Soutien de Michèle RIVASI à la journée d’action syndicale des travailleurs et sous-traitants du nucléaire
        Action syndicale du Jeudi 22 septembre

        Après l’accident à Centraco sur le site de Marcoule le 12 septembre, faisant un mort et quatre blessés dont un grave parmi les salariés, il devient toujours plus urgent de se mobiliser pour améliorer les conditions de travail sur les sites nucléaires en France.

        « La sûreté des centrales et des installations nucléaires passe par la sécurité et la formation des travailleurs.

        L’emploi ou l’utilisation inconsidérée des sous-traitants, qui subissent les doses d’irradiation les plus importantes lors de leur travail, font courir des risques d’incidents ou d’accidents graves pouvant provoquer des contaminations irréversibles.

        Il est plus que jamais indispensable de garantir aux salariés du nucléaire un statut social de haut niveau »
        Michèle RIVASI, députée européenne et co-fondatrice de la CRIIRAD, soutient ainsi les revendications des travailleurs et sous-traitants du nucléaire :
        « Un droit à la retraite à taux plein à 55 ans,
        une limite annuelle de dose à 10 milli Sieverts,
        une déclaration d’accident du travail pour toutes contaminations internes,
        un suivi médical à vie.

        Elle ajoute que l’usage de la sous-traitance devrait rester une exception, et qu’il est essentiel qu’un maximum d’activités soit internalisé.

        Ce n’est qu’ainsi que l’on pourra garantir aux salariés des conditions de travail décentes ; c’est bien le moins que l’on puisse exiger pour ces personnes qui œuvrent chaque jour pour la sûreté des centrales et sites nucléaires en France ».

        Contact : Justine ARNAUD, attachée parlementaire, 06 37 15 76 56

      10. 21 septembre 2011 at 13h51

        UL CGT le Teil

        22 SEPTEMBRE
        JOURNEE NATIONALE D’ACTION DES SALARIES DU NUCLÉAIRE

        (Salariés Prestataires, EDF, AREVA, CEA, ANDRA, IRSN)

        La CGT de Cruas appellent les salariés de :

        AMT, ANDRIOLLO, APAVE, ASCO, ARDATEM, ASSYSTEME, AVENACE, BOCCARD, CANBERRA, CEGELEC CENTRE EST, CEME, CERAP, CHPOLANSKY, CIS, AMER, COMEX, COMI SERVICE, EDF SA, EIFFEL, ENDEL, ERBA, ESSOR, EURODOC SERVICES, FARGAS, FARGIER, FLUIGETEC, GHINOUX, GME LABROSSE EQUIPEMENTS, GMS, GTM GCS, GTM GENIE CIVIL et SERVICES, HORUS END, HAMON, INEO, LABROSSE, LAFFONT, LIMPA OMEXOM, MECATIS, NUVIA TS, PREZIOSO, REEL, ROLLS ROYCE, SAP, SAPHYMO, SAS, SAT, SIGEDI, SITA MOS, SRA/SAVAC SOCOTEC INDUSTRIE, SPIE DEN, TCHOULFIAN, TUNZUNI …

        A une journée de grève POUR :

        + La sécurité de l’emploi

        + La possibilité de retraite à toux plein dès 55 ans

        + Un suivi médical unique par la médecine des Sites nucléaires

        + La baisse de la limite annuelle de dose à 20 à 10 mSv

        + Une dose maximale de carrière à 350 mSv

        + La reconnaissance des contaminations externes et internes en accident de travail

        + Une grille de salaire permettant la reconnaissance du déroulement de carrièr et l’ancienneté

        + Une formation qualifiante de haut niveau (sûreté et sécurité/radioprotection)

        + La mise en place de CHSCT de Site et le renforcement du contrôle social par les organisations syndicales

        + Un renouvellement d’accès aux Sites « à vie » et non plus annuel

        + L’accès à l’électricité au tarif EDF

        Organisation de la journée :

        – Assemblée générale

        – Petit déjeuner convivial

        – A midi, barbecue avec concert des ManBouss

        SANS ACTION COLLECTIVE, UNE SEULE CHOSE EST SURE, LE STATUT DES IEG AINSI QUE DE L’ENSEMBLE DE NOS ACQUIS SOCIAUX NE SERONT BIENTOT QU’UN SOUVENIR…

        Cruas le 21/09/2011

        Je n’ai qu’un mot . BRAVO LES COPAINS
        @+

        • daniel
          22 septembre 2011 at 12h59

          Ce matin , redistribution de tract sur Saint Laurent avec nos camarade CGT EDF SA, mais aucune action des chiasseux, enfin bravo a tous ceux qui sont dehors, moi je continue a alerter les citoyens mon seul combat sur Saint Laurent,bises à vous tous

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.