Anne Lauvergeon de plus en plus fragilisée à la tête d’Areva…

    Retirée dans sa résidence secondaire sarthoise pour les fêtes de fin d’année, Anne Lauvergeon a reçu, le jour de Noël, un invité surprise.

    Dans l’après-midi du 25 décembre, la sonnerie de son portable a retenti, l’obligeant à lâcher la lecture du roman de Tolstoï à laquelle elle s’était abandonnée.
    En ligne : Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée. « Abou Dhabi, c’est fini », lui annonce-t-il, en substance, d’une voix blanche.
    Le bras droit de Nicolas Sarkozy n’a pas ménagé sa peine, ces dernières semaines, pour faire remonter les chances du consortium français, candidat à la construction de quatre centrales nucléaires. Mais le camp tricolore n’a pas séduit l’émirat, qui lui a préféré l’offre des Sud-Coréens, moins haut de gamme et moins chère. Adieu le contrat du siècle – 20 milliards d’euros – sur lequel les Français planchaient depuis deux ans !

    suite article : http://www.lexpress.fr/actualite/economie/anne-lauvergeon-de-plus-en-plus-fragilisee-a-la-tete-d-areva_840566.html

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.