Action du 22 / 09 / 2011…

Ce matin distribution de 1200 (tract/pétition) à Bugey .

Ci-dessous le tract qui sera distribué demain matin 21/09/2011 sur le site de Bugey .

Affichez  le document : tract/pdf

15 sites EDF sur 19 dans l’action . Ça le fait non ?
Merci A.B et à tous les copains et copines de Bugey  dans l’action .

Ils ne savaient pas que c’était impossible,

alors ils l’ont fait (Mark Twain) 

Lire les derniers commentaires

4 comments for “Action du 22 / 09 / 2011…

  1. ginette
    23 septembre 2011 at 9 h 30 min

    Bravo les gars,
    J’ai fait un petit tour à Cruas , pour soutenir l’action
    Continuez à être aussi déterminés et vous gagnerez!

    http://www.dailymotion.com/video/x5ove1_greve-dampierre-nucleaire-journal-f_news

  2. 21 septembre 2011 at 7 h 33 min

    Rappel des principales revendications

    Les salariés du Nucléaire exiges :

    – La sécurité de l’emploi

    – La possibilité de retraite à taux plein dès 55 ans

    – Un suivi médical unique par la médecine des Sites nucléaires

    – La baisse de la limite annuelle de dose de 20 à 10 mSV

    – Une dose maximale de carrière à 350 mSV

    – La reconnaissance des contaminations externes et internes en accident de travail

    – Une grille de salaire permettant la reconnaissance du déroulement de carrière et l’ancienneté

    – Une formation qualifiante de haut niveau (sûreté et sécurité/radioprotection)

    – La mise en place de CHSCT de Site et le renforcement du contrôle social par les organisations syndicales

    – Un renouvellement d’accès aux Sites « à vie » et non plus annuel

    la suite : http://www.humanite.fr/fil-rouge/le-2209-action-nationale-des-travailleurs-du-nucleaire-cgt

  3. l'abeille sociale
    20 septembre 2011 at 22 h 08 min

    http://www.humanite.fr/fil-rouge/le-2209-action-nationale-des-travailleurs-du-nucleaire-cgt

    Le 22/09 : Action nationale des travailleurs du nucléaire (CGT)

    Action nationale des travailleurs du Nucléaire
    le 22 Septembre 2011 pour un statut social de haut niveau
    pour les salariés de la sous-traitance !

    Ce jour-là, à l’appel de la CGT, les agents du Nucléaire des Sites EDF, AREVA, CEA, ANDRA, IRSN et les
    35 000 salariés de la Sous-Traitance seront invités à être dans l’action, sous diverses formes (Prises de parole, Assemblées de Personnel, Manifestation devant les Sites, Rencontre avec les élus et les médias , Signatures de pétition, Arrêts de travail, Impacts sur l’activité productive, etc.).

    Ce même jour, une délégation CGT remettra au Ministère de l’Industrie un premier jet de plus de 10 000 signatures sur la Pétition nationale exigeant un Statut de haut niveau pour les salariés de la Sous-Traitance (Voir texte en pièce jointe).

    L’accès à ce Statut devant être un tremplin pour la réinternalisation des activités, abusivement sous-traitées pour la FNME-CGT, et aussi tel que le préconise le pré-rapport parlementaire français suite à la catastrophe de Fukushima et dont les pouvoirs publics et les employeurs doivent prendre toute la mesure.

    Dans ce cadre, les salariés devront prioritairement être embauchés par les entreprises EDF, AREVA, CEA, ANDRA et IRSN.

    Communiqué de la Fédération Nationale Mines-Énergie – CGT
    le 20 septembre 2011

    Un rapport parlementaire souligne les dangers de la sous-traitance

    http://www.info.expoprotection.com/site/FR/Nucleaire__Un_rapport_parlementaire_souligne_les_dangers_de_la_soustraitance,C1331,I1308,Zoom-51fb3b48b7c5b82f873b84a2dc2446c5,KW-,FromPage-Search.htm?KM_Session=3d3c205a41af4fed93c29a9bdb9a6bd1

    Dans son rapport d’étape (565 Pages, impossible à transmettre) remis en juin, la mission parlementaire sur la sécurité nucléaire souligne le risque que constitue le recours massif à la sous-traitance. Le rapport insiste aussi sur la difficulté de suivi radiologique des travailleurs « nomades » due à l’externalisation des certaines opérations et appelle « à gérer de façon plus sûre les conditions de la sous-traitance ».

    La mission recommande donc

    – d’étudier les possibilités juridiques et les dispositifs permettant de réduire ou d’éliminer le recours aux cascades de sous-traitance.

    – d’instituer, d’ici fin 2011, pour chaque site, un correspondant-référant de la médecine du travail chargé du suivi radiologique de tout travailleur intervenant sur le site.

  4. 20 septembre 2011 at 21 h 33 min

    Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines !!!

    Jeudi vous pourrez voir le regard méprisant de certain de vos collègues (rassurez vous , nous avons les noms).

    Message à caractère informatif :
    saisissez votre chance chers collègues , après il sera trop tard pour vous !

    Ils ne savaient pas que c’était impossible,alors ils l’ont fait (Mark Twain)
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.