Le Projet d’Accord Collectif

Avoir de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace,

c’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui !

UnAvenirEnsemble

En cette période de grand doute, ou le populisme ce nourrit de la colère et de la frustrations de certains, l’Association MZC regrette que ce Projet d’Accord Collectif Interentreprises soit essentiellement porté par l’Organisation Syndicale CGT.

Pourquoi ce mépris ? Qu’avons nous fait ? Serions nous à leurs yeux des sous-hommes, des sous-salariés ?…

Certains auraient-ils peur que le fait de donner un peu plus de dignité, de liberté, d’égalité et de fraternité aux femmes et aux hommes de la sous-traitance les empêche de bien dormir ?

Que dire des autres organisations Syndicales ?

Cette semaine c’est tenu le congrès de la Fédération CFDT à Marseille

Extraits : « Durcir le ton, c’est ce que s’est décidé à faire le secrétaire général Laurent Berger « On n’est pas le syndicat de Hollande »…La CFDT abordera ces quatre années à venir « cohérente, en ordre de marche et avec un cap clair pour remplir son devoir d’efficacité » le défi reste de « produire des droits et des avancées concrètes pour tous » qui permettent de bâtir un nouveau modèle de développement fondé sur la qualité… « Le chemin du syndicalisme d’engagement est escarpé. Il nécessite de prendre des risques. » !

facebook_photo_download_477055638989916Chiche ! Nous disons à nos copains de la CFDT et ceux des autres organisations syndicales, « allons-y les gars, FAISONS LE ensemble, pour gagner toutes et tous ».

Ce Projet a déjà été distribué sur plusieurs sites EDF – AREVA et, il ne laisse personne, nous disons bien personne indifférent, que vous soyez syndiqués ou pas, cadre ou pas!

Face aux différents témoignages de détresse et les sollicitations lAssociation MZC estime qu’il est de son devoir de vous communiquer l’intégralité du Projet qu’elle s’est procurée.

La seul question qui vaille à présent dans nos entreprises est la suivante : Les représentants du personnel de mon entreprise sont-ils, ou pas, engagés pour l’amélioration des conditions de travail et de vie des salariés dont je suis in-fine ?

L’Association MZC espère qu’une fois ce Projet ci-dessous parcouru, TU t’engageras aux côtés de celles et ceux qui le portent pour le faire aboutir.

Accord collectif

Clic pour lire le contenu du projet

Admettons cher collègue, que tu as des difficultés pour lire le contenu avec ton Smartphone, tablette ou autres, regarde ci-dessous

Voilà, maintenant TU as toutes les billes pour AGIR! C’est TOI et seulement TOI, par ton engagement, qui fera que ce Projet aboutisse. Donc, arrête immédiatement de demander aux autres de faire ce que toi même, tu peux faire.

qui veut

Rappel de l’objectif de notre Association :

Les salariés de la sous-traitance, ne doivent pas remettre à d’autres le soin de décider de leurs conditions de vie et de travail.

N’hésite pas à réagir dans l’onglet prévu à cet effet au bas de cet article et surtout, partage l’info sur ton réseaux social favori. Nous avons une très bonne place dans plusieurs d’entre-eux. Le nombre de visiteur grandit; C’est la preuve d’un intérêt certain et nous vous en remerciions chaleureusement.

Nos amitiés aux uns, notre respects aux autres, bises à toutes et tous

A vos claviers .

38 comments for “Le Projet d’Accord Collectif

  1. Camélito
    11 juillet 2014 at 8 h 31 min

    CENTRALE DE CRUAS/MEYSSE Des rejets “hors normes” selon Next up

    Dimanche dernier, Next up réalisait des contrôles sur le tronçon Cruas-Meysse de la ViaRhôna, à proximité de la centrale nucléaire. Hier, l’organisation environnementale a fait parvenir son rapport grand public, également disponible sur Internet, à la préfecture de l’Ardèche. Selon Next up, « la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a procédé à un ou plusieurs rejets d’effluents radioactifs “hors normes” qui ont contaminé l’environnement ». L’agence, tout en détaillant sa méthodologie, avance de nouveaux constats. « Après la période pluvieuse […], il a été constaté au sud des cheminées de rejets un nouveau dépôt en surface, l’herbe est une nouvelle fois contaminée, nous en déduisons que les rejets gazeux radioactifs perdurent. » D’après Next up, « les tests de contrôles effectués sur les pneus des vélos des cyclotouristes de l’Ardèche et autres se sont avérés tous négatifs […] Par contre, toutes les pattes des chiens accompagnateurs sont plus ou moins contaminées parce que ceux-ci en suivant les cyclotouristes vont souvent sur les accotements herbeux de la ViaRhôna. Il est donc impératif avec des gants de laver les pattes de chiens pour les décontaminer. » La direction de la centrale assurait, lundi, surveiller l’environnement de manière continue.

  2. vero
    10 juillet 2014 at 0 h 23 min

    Silence mes amis, la guerre va commencer. Nous sommes prêts. Logiquement tous les sites nucléaires ont reçu leurs colis.

  3. Martine
    28 juin 2014 at 0 h 34 min

    25 Juin 2014

    Publié par la cgtr

    Les risques psychosociaux (RPS)

    Dans le cadre de notre politique d’amélioration des conditions de travail, nous mettons en ligne les fiches du guide « Agir pour la prévention des risques psychosociaux » du cabinet SECAFI Groupe ALPHA

    http://www.lacgtr.fr/2014/06/les-risques-psychosociaux-rps.html

  4. Redaction MZC
    24 juin 2014 at 17 h 40 min

    Le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité



    Pour la prise en compte de l’exposition au rayonnement ionisants … il faudra attendre
    :( . Sachez que au USA, 29 maladies professionnelles sont reconnues du fait de cette exposition en France c’est 3 :(

  5. djibril
    23 juin 2014 at 23 h 47 min

    La centrale de Cattenom évacuée à cause d’un feu

    Les incidents se multiplient à la centrale nucléaire. Il y a deux semaines, les responsables avaient annoncé que quatre salariés avaient été contaminés, moins d’un mois après la contamination de dix salariés.

    http://www.lessentiel.lu/fr/news/grande_region/story/29214335

  6. Mario
    22 juin 2014 at 15 h 37 min

    Cruas-Meysse : début d’incendie à l’entrée de la centrale nucléaire

    Un début d’incendie s’est déclaré ce vendredi, vers 13 h 15, à l’entrée du site de la centrale EDF de Cruas-Meysse. Le feu est parti d’une friteuse d’une remorque de restauration rapide, située au pied des bâtiments administratifs. Les équipes de la centrale sont intervenues pour éteindre les flammes.

    Conformément aux procédures, les pompiers ont été appelés. Rapidement sur place, ils ont constaté que le feu était éteint. Aucun blessé n’est à déplorer. La remorque a été détruite mais l’incendie n’a eu aucun impact sur le fonctionnement des unités de production. Une analyse est en cours pour déterminer la cause exacte du départ de feu.

    http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/06/20/debut-d-incendie-a-l-entree-de-la-centrale-nucleaire

  7. Sentinelle26
    21 juin 2014 at 9 h 58 min

    Extrait du rapport de la Commission d’Enquête (76)

    Une même perspective pour tous les syndicats !
    Tiens tiens, ils ont des points en communs dans notre affaire . :)

    Donc, CHICHE Mesdames Messieurs, pour la mise en place rapidement de : Convention collective unique – Socle commun de droit – Accords Interprofessionnels. Appelez le comme bon vous semble, mais son contenu doit répondre évidemment à nos attentes

    Les salariés issu de la sous-traitance de l’industrie nucléaire, vous seront éternellement reconnaissant :) Compris ? :)
    A bon entendeur :)

  8. boubou
    20 juin 2014 at 17 h 26 min

    La baraque à frites de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse n’est plus!

    Voilà l’endroit où toutes celles et ceux qui n’ont pas les moyens financiers ou par manque de temps (pression des plannings) se trouvaient à midi sur le site pour manger.

    Elle est partie en fumée vers 13heures aujourd’hui pour une raison encore inconnue de tous. Grosse pagaille devant le BR5 (bâtiment de la direction)

    Merde, est-ce que la direction de Cruas va être obligée d’accepter les précaires à la cantine du site ou va-t-elle continuer à pratiquer l’apartheid sur son site? C’est vrai qu’il est plus facile de se cacher les yeux pour ne pas regarder la vérité en face.

    • WWW.FRITES.ORG
      21 juin 2014 at 9 h 32 min

      A Dampierre depuis les origines du site c’est plus simple dés qu’une baraque à frite s’installe de suite les pandores arrivent pour faire place net comme cela les pompiers sont tranquille. Par contre le ténardier de Dampierre celui qui alimente depuis des lustres les machines à casse croûte du site et les petits déjeuner régulier de notre cher client lui empile les lingots. Même qu’il a fait construire un hôtel sur Dampierre juste en face du musée du cirque comme sa le prestataire peut se cultiver après le boulot.

  9. Redaction MZC
    15 juin 2014 at 10 h 38 min

    Nous avons lu sur le site de l’UFSN CFDT cet article très intéressant sur le dialogue social dans le groupe AREVA extrait :


    * Garantir à tous les salariés d’AREVA un socle social commun.
    * Conduire à une répartition équitable des richesses créées, notamment celles issues des « contributions » des filiales.
    * Il doit surtout constituer le socle statutaire des salariés
    * Prise en charge des réalités directes issues du travail des salariés.

    http://www.ufsn-cfdt.fr/images/catalogue/id_7/images/1171_T05_2014_Dialogue_Social_groupe_la_pratique.pdf

    Nous éspérons que la CFDT AREVA sera convaincre la CFDT EDF et CFDT CEA afin d’aboutir à une harmonisation des droits des salariés issu de la sous-traitance chez tous les exploitants nucléaire . ;)

    • Sellig
      15 juin 2014 at 11 h 45 min

  10. Deglingos
    14 juin 2014 at 11 h 49 min

    ……Un salarié ne peut plus refuser toute modification de son contrat de travail décidée unilatéralement par son patron. La Cour de cassation a modifié son point de vue dans un arrêt du 12 juin 2014… :(

    • Sylver
      15 juin 2014 at 14 h 34 min

      Grâce à qui? Au MEDEF, au PS, CFDT, CFTC et CFE-CGC. Merci les gars, vous avez bien travaillé pour la casse du social français.

    • zoé
      15 juin 2014 at 19 h 05 min

      Et oui, ils l’ont fait

      • webmaster MZC
        15 juin 2014 at 20 h 04 min

        • Sylver
          16 juin 2014 at 1 h 13 min

          Je n’ai pas de colère et encore moins de crainte! Pour la confiance, ça sera difficile. A eux de prouver qu’ils veulent changer en haut de la pyramide. Pour l’instant c’est mal parti avec l’appel de BERGER pour faire stopper le conflit SNCF. On ne peut pas souffler le froid et le chaud au même temps. Comment ils pourront prétendre à un nouveau statut social pour les prestataires en faisant tout pour que les cheminots perdent le leur?

  11. el manifico 07
    14 juin 2014 at 7 h 38 min

    Effectivement ça mérite de se lever .
    Et tu le sais Gilles je serai présent .
    Mais je m’interroge sur la présence éventuelle des autres syndicats .
    Pas de communication ! Pas de réaction !
    donc questions :
    Ils sont juste là pour leurs petites personnes ? Surement pas (ironie)
    L’action syndicale se résume t-elle à des heures supplémentaires de glandouille ?
    (JE NE ME PERMETTRAIS SUREMENT PAS DE DOUTER DE LEUR INTÉGRITÉ)
    Ont ils vraiment vu les conditions de travail des agents concernés par cette accord ?
    Sont ils réellement intéressés par l’action syndicale ?
    Cependant il s’avère que nous aussi, les presque à terre, on a un rôle à jouer
    Communiquons !
    Bougeons le cul de nos syndicats dans nos entreprises et disons leur bien que ne pas adhérer à un tel programme prouve leurs incompétence et leur dédain nous concernant. Que cela nous concerne et qu’il faut mettre en place des actions concrètes de soutien à ce projet
    ( Toutes représentations syndicales confondues et qu’on se fout royalement des étiquettes, mais nous n’oublierons pas le moment venu, qui était là !)

    Vont ils enfin se lever le cul comme tu peux le faire Gilles ? Comme peut le faire José ?

    TCHAO les komrads

    • webmaster MZC
      14 juin 2014 at 8 h 41 min

      Salut el manifico 07 , merci pour ton commentaire

      Oui la question est bien celle-la ? Les représentants syndicaux de nos propres entreprises seront-ils ou pas engagés dans ce projet qu’une grande majorité de salarié issu de la sous-traitance souhaite voir appliquer très très rapidement !

      Oui, nous n’oublierons pas le moment venu qui était là et surtout qui n’y était pas !

    • ZE
      14 juin 2014 at 11 h 54 min

      T’as raison el manifico 07, l’avenir appartient à toutes celles et ceux qui sont déterminés à ne plus se laisser humilier de la sorte sur les terres du nucléaire. Comme tu le vois, ce vieux rêve de la CGT sur l’alignement des droits des femmes et des hommes qui réalisent le même travail et qui produisent la même énergie, prend de plus en plus forme. Bien entendu, pour l’obtenir, il faut que toutes celles et ceux qui trouvent ce projet en phase avec leurs attentes, se bougent et s’élèvent pour dire « maintenant, cela suffit. Moi aussi, j’ai droit au respect et à la dignité dans le nucléaire ».
      Enfin, tout n’est pas noir, puisque dans les discutions que je peux avoir avec de nombreux salariés du parc, la grande majorité me disent qu’ils attendent le feux vert pour débuter une action d’envergure dans toute l’industrie nucléaire. Fait nouveau; Énormément de salariés issus d’autres syndicats que la CGT se disent prêts aussi pour nous rejoindre dans cette action que tous estiment plus que juste et méritée. Il suffit d’y croire et moi j’y crois; Mais heureusement, je ne suis pas le seul. NOUS serons nombreux dans l’action pour ce statut.

  12. Mario
    12 juin 2014 at 22 h 10 min

    Chez nous ce projet fait déjà grand bruit et tout le monde attends le top départ de la CGT. Juste une remarque; l’attente commence à gonfler certains et ça va partir en couille dans pas longtemps.

    • nathan.Levy
      14 juin 2014 at 13 h 49 min

      Ha le nombrilisme Ardéchois ou une poignée de brave qui croyent qu’ils vont révolutionnés la planète nucléaire. Bref tout cela tourne en rond depuis bien longtemps. Et v’là maintenant que sa va être la faute des élus qui feraient pas leur boulot. Mais non d’une pipe vous ne voyez pas que la CGT Montreuil n’a rien a faire des prestataires du nucléaire depuis l’origine des centrales; et quand je lis dans le fameux projet que nous pourrons adresser à nos patrons notre facture d’électricité pour que nous soyons rembourser dans les quinze jours alors que même l’agent EDF paie lui à minima 10% je me dis que tout cela n’est pas très sérieux et mal ficeler. Mais ont peut toujours rêver en Ardèche Gauloise.

      • ZE
        14 juin 2014 at 16 h 47 min

        Mon choix n’a jamais été de rester sans rien faire a critiquer ceux qui tentent faire , mais de changer les choses à mon petit niveau. J’ai rien a prouver. Mon investissement est inversement proportionnel aux coups de bâtons que nous recevons tous les jours depuis des années. Bizarre que tu critiques Montreuil, alors qu’ils s’investissent pour nous avec ce projet et bien d’autres actions. Encore plus étonnant que tu ne dises rien sur les autres, ceux qui ne font rien. Ferais-tu partie de ceux qui ont signé l’ANI et bien d’autres accords contre l’intérêt des salariés. Et toi, que fais tu pour toi et pour les autres?
        Au sujet des ardéchois, je pense qu’ils l’ont prouvé à plusieurs reprises qu’ils sont des valeureux combattants de la précarité. Renseigne-toi.

  13. Nathan
    11 juin 2014 at 21 h 25 min

    Trop de la balle
    * La cgt à réalisée un super projet d’accord qui équivaut à une convention collective du nucléaire.
    * La commission d’enquette parlementaire nous dit qu’il nous faut une convention collective pour les salariés du nucléaire.
    * Les salariés du nucléaire sont chauds bouillants pour que leurs droits soient enfin reconnus.
    * EDF, AREVA, etc, ne savent plus faire sans notre implication à environ 80% dans les activités.
    Nous avons là tous les ingrédients pour réussir.
    Qu’attendons-nous?

    lisez:
    http://www.youscribe.com/catalogue/tous/savoirs/science-de-la-nature/nucleaire-2457783

    • Gilles PNS
      12 juin 2014 at 6 h 19 min

      Quand les Organisations Syndicales se désintéressent de l’avenir des salariés issu de la sous-traitance c’est l’abstention qui l’emporte PIRE le FN

  14. Sylver
    11 juin 2014 at 0 h 37 min

    Les députés demandent à l’Etat de prendre en main la filière nucléaire

    Protéger autant les sous-traitants que les agents d’EDF

    Même si la commission d’enquête reconnaît que des progrès ont été réalisés par EDF depuis quinze ans pour protéger la santé des personnels, elle demande une « harmonisation de la protection des salariés EDF et des sous-traitants ». Réalisant 80% des tâches de maintenance, ces derniers reçoivent 80% de la dose des rayons ionisants. Ils cumulent donc, selon le rapport, un risque sanitaire supérieur et une plus grande précarité sociale.
    Plusieurs pistes sont avancées: robotisation des tâches les plus dosantes; rattachement de chaque travailleur sous-traitant à un médecin du travailpour un suivi individuel; mise en place de comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de sites; et meilleure prise en compte de la pénibilité.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/10/les-deputes-demandent-a-l-etat-de-prendre-en-main-la-filiere-nucleaire_4435318_3244.html

  15. max
    10 juin 2014 at 22 h 04 min

    Après avoir parcouru depuis deux jours la totalité du document présenté, je dois reconnaitre que ceux qui l’ont fait, connaissent nos problèmes et nos attentes. Voila donc un bon travaille qui ne demande qu’à être distribué, expliqué et compris par les salariés pour que l’ont soit dans une autre phase de ce que nous attendons depuis des années. Je considère ce document comme une révolution historique proche du travail qui a été fait jadis, par Monsieur Marcel Paul et son gouvernement. Allez les gars, travaillons sur ce projet pour que justice soit enfin faite auprès de ceux que tous considèrent comme les forçats du nucléaire. Ne perdons plus de temps, même si celui qui passe ne peux pas être récupérer par tous ceux qui subissent les coups de bélier de la finance de l’atome. Finissons-en avec ce crime social infligé à notre démocratie. Merci encore pour ce magnifique document qui mérite bien plus que le sort que notre syndicat lui réserve depuis sa création.

  16. webmaster MZC
    10 juin 2014 at 18 h 45 min

    La commission d’enquête sur le nucléaire craint une explosion des coûts

    Les 16 recommandations de la commission d’enquête sur le nucléaire

    - Définir un cadre stratégique énergétique permettant de réduire les incertitudes pesant sur les coûts de production de la filière nucléaire.

    - Ramener la part du nucléaire dans le mix électrique de 75 à 50 % d’ici 2025.

    - L’Etat doit se doter d’une capacité d’expertise indépendante pour juger des investissements dans le nucléaire.

    - Créer des business model robustes pour la production énergétique et l’efficacité énergétique pour faire émerger des champions industriels européens. Réformer le marché de l’électricité.

    - Pérenniser la réduction de 50 % du Turpe accordé aux électro-intensifs à travers une loi.

    - Réaffirmer le modèle français de sûreté avec une autorité indépendante. Réduire le recours à la sous-traitance.

    - Régler les difficultés organisationnelles d’EDF dans le cadre de ses grandes opérations de maintenance.

    - Améliorer la protection des personnels, en particulier des sous-traitants, en matière de doses reçues.

    - Etudier la possibilité de sécuriser les fonds pour les charges futures au sein de la Caisse des dépôts.

    - Clarifier les coûts de stockage profond des déchets. Etudier un entreposage en faible profondeur.

    - Etudier le coût/bénéfice de la filière Mox et de la quatrième génération de réacteurs

    - Evaluer les coûts du démantèlement des réacteurs nucléaires et revoir les provisions en conséquence.

    - Améliorer l’information et l’implication citoyenne.

    - Améliorer le dialogue avec les travailleurs et les élus impliqués dans la fermeture de la centrale de Fessenheim.

    - Mettre en place un système d’assurance en cas d’accident nucléaire.

    - Prévoir des opérations de coordination européenne en cas d’accident nucléaire.

    http://www.usinenouvelle.com/article/la-commission-d-enquete-sur-le-nucleaire-craint-une-explosion-des-couts.N267812

  17. Sentinelle26
    9 juin 2014 at 18 h 04 min

  18. Gilles PNS
    9 juin 2014 at 10 h 38 min

    Reconnaissance travailleur du nucléaire + 25 %
    Prise en compte de toute mon anciennetée + 26 % ( +21 ans)
    Parfait, ça change des actions minables dans mon entreprise qui rapporte RIEN !
    On commence quand l’action ?

  19. Sylver
    8 juin 2014 at 16 h 10 min

    France: le Cran poursuit l’Etat et Spie pour «crime contre l’humanité»

    Le Conseil représentatif des associations noires, le Cran, porte plainte contre l’Etat français et le groupe de BTP, Spie et Spie-Batignolles, pour « crime contre l’humanité ». Ces deux groupes, héritiers de la société de construction des Batignolles, ont fait creuser dans les années 1920, sous l’administration coloniale française, le célèbre chemin de fer Congo-Océan (CFCO). Retour sur une terrible page de l’histoire.

    http://www.rfi.fr/afrique/20140225-france-cran-poursuit-etat-spie-crime-humanite-congo-ocean-cfco-travail-force-histoire/

    Le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) a assigné ce mardi l’Etat et le groupe Spie, pour « crime contre l’humanité ». Il les accuse d’avoir recouru au travail forcé au Congo, dans les années 20, pour construire la ligne ferroviaire Congo-Océan.

    La France a-t-elle utilisé des esclaves pour construire une ligne de chemin de fer au Congo dans les années 20 ? La justice française va devoir se pencher sur la question car le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) a assigné ce mardi l’Etat et le groupe Spie Batignolles (chargé des travaux) pour « crime contre l’humanité ».

    Les travaux ont eu lieu entre …

    http://www.franceinfo.fr/societe/actu/article/l-etat-francais-et-spie-poursuivis-pour-crime-contre-l-humanite-323951

  20. vero
    8 juin 2014 at 14 h 17 min

    Bonjour MZC, je vois que l’association l’a envoyé pour info à FO et CFDT. Je pense qu’il faudrait l’envoyer à tous les partis politiques, parlementaires, UL, UD, FD et confedés. Seule façon de voir qui nous aide et qui ne nous aide pas. Passons de l’affichage politique aux actes. Cette fois-ci personne n’aura le droit d’échanger notre souffrance contre un dossier à bâton merdeux.
    C’est facile de dire « vous rêvez au grand soir » alors que le grand soir, nous l’attendons depuis 3 décennies. Aux actes mes amis, aux actes avant qu’il soit trop tard.

    • Redaction MZC
      8 juin 2014 at 16 h 14 min

      Salut vero
      Voilà c’est fait , + de 100 tweets envoyés à divers parlementaires, représentants de partis politiques, quelques Union Locale , Union Départementale et Fédération Syndicale ont aussi cette information majeure ainsi que plusieurs médias nationaux et divers Organisme Non Gouvernemental, Associations de protection de l’environnement et citoyennes .

      Beaucoup donc sont au courant de ce projet d’accord interentreprises à présent et nous attendons la suite sereinement…qu’est-ce qui fait chaud ;)

  21. webmaster MZC
    8 juin 2014 at 12 h 15 min

    L’appel à M Laurent Berger et M J-C Mailly est fait ;)



    • Sellig
      8 juin 2014 at 12 h 38 min

  22. Albert
    8 juin 2014 at 1 h 06 min

    Urgent: Mettons le bus en route et portons l’information sur le projet partout ou il y a des sous-traitant du nucléaire.

    Plein le cul des non dits.

  23. la Taupe
    8 juin 2014 at 0 h 58 min

    ça fait plus d’un mois que j’en entend parler et au grand merci, le voilà enfin.
    Comment la CGT peut-elle avoir un tel bijou entre les mains et ne pas le distribuer massivement ? Quel gâchis. De quoi, de qui elle a peur ? la liberté et l’égalité des sous-traitants font-elles peur à la CGT ? A ne rien y comprendre. un seul mot RÉVOLUTION.

    • daniel
      8 juin 2014 at 13 h 17 min

      Peut être vont nous échanger pour garder leurs statuts affaire a suivre.
      Marre d’attendre le premier prix Pinocchio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *