Une représentativité syndicale avec 52.08% d’abstention !

Les dès sont jetés à Orano D&S est le grand gagnant est …l’abstention 52.08% , tiens tiens cela ne vous rappelle rien ? Nous sommes ici évidemment déçus du score obtenu par les liste SUD Énergie menée par le Président de notre Association. 

Apparemment les salarié-es à Orano D&S comme beaucoup d’autres, préfèrent percevoir (n’oubliez pas de les déclarer à Bercy) des chèques vacances ou de noël  que d’exiger de leurs représentants syndicaux d’obtenir pour eux, une reconnaissance de leur métier,un taux horaire digne…

Cherchez l’erreur : ce sont ces mêmes syndicats qui ont signé les accords régressif dans l’entreprise et pourront continuer leur sale besogne…Ce qui s’annonce pour nos collègues, c’est du pain noir, encore pour beaucoup. Nous vous avons parlé des nombreux problèmes de paye qui ne sont toujours pas résolus aujourd’hui, alors jusqu’à quand nos collègues d’Orano D&S vont-ils accepter cela ? Le bénévolat c’est dans l’associatif,pas au travail ! L’inaction collective des Organisations Syndicales sur ce point, en dit long sur le possible niveau du rapport de force aujourd’hui en pleine réforme des retraites !

Il y aura donc un deuxième tour en janvier, y aura t’il cette prise de conscience pour construire l’avenir ???? Seul ceux qui luttent vivent !

7 comments for “Une représentativité syndicale avec 52.08% d’abstention !

  1. Dany le rouge
    28 décembre 2019 at 14 h 51 min

    Dany le Rouge. Posons nous la question : pourquoi plus de la moitié n’est pas venu voté ? Dans la réponse il y a un peu de tout. Mais ont peut aussi voir la chose d’une autre manière; pourquoi un système électif ? si la démocratie rendait les gens heureux on le verrai . ce système ne profite que pour quelque un. Actuellement aucun soi disant révolutionnaire ne veut, tous ces responsables des partis de gauche et des extrêmes, tous ces chefs de syndicat et sans exception et ben ils sont tous à la botte. Et l’autre avec sa grand mère au Palais il a de bons jours devant lui.
    Continuez tous à faire les pantins car vous ne pourrez jamais faire autre chose. Merci au site  »ma zone contrôlée » d’exister , tout n’est pas perdu tant qu’il seront sur le web.

    • exosphene
      28 décembre 2019 at 17 h 32 min

       » Si la démocratie rendait les gens heureux on le verrait  » ; Pour cela il faudrait commencer par l’appliquer.
      Le principe d’une élection n’est en rien représentatif du principe démocratique. Une élection a pour but d’élire le meilleur candidat possible, est-il bon de rappeler que le meilleur en grec se dit « aristo ». Donc par définition une élection est un principe aristocratique.
      Pour qu’un modèle soit de nature démocratique il faut deux choses.
      1) Que les secteurs stratégiques du pays soient défendus par des gens compétents dans leurs domaines spécifiques et là le mode électif est tout à fait légitime pour élire le meilleur.
      2) Pour éviter la formation d’une classe visant à pouvoir s’octroyer le pouvoir absolu par jeu de levier issu de positions stratégiques, il est impératif d’établir un contre-pouvoir (dont dépend les élus des secteurs stratégiques) qui lui s’obtient par la proportionnalité, c’est à dire un représentant qui est le porte-voix de l’expression du plus grand nombre.
      Cela est indispensable si vous voulez apporter un équilibre entre la polarité (secteur à fort rentabilité pour un tout petit nombre) et la proportionnalité de la population.
      Quand vous avez un système dont les règles ne permettent plus de garantir cet équilibre, vous n’êtes plus en démocratie.
      A force de vanter la république en accusant la démocratie de tous les maux, nous risquons d’apprendre à nos dépens qu’elle est comme le liberté, on ne l’apprécie qu’une fois qu’elle a disparu, faute d’avoir su en prendre soin.
      Il serait peut-être temps de prendre conscience que la démocratie est l’essence du moteur de la république, et que lorsque la république avance sans carburant, c’est que tout le monde est descendu pour pousser le carrosse à la force des bras, ainsi va la république en marche.
      Alors avant de crier putain de démocratie !!! Il me semblerait plus utile de me poser la question comment se fait-il que je m’épuise à pousser ce carrosse alors que chaque station- service croisée personne n’a l’idée de faire le plein ?!!

  2. exosphene
    19 décembre 2019 at 22 h 26 min

    Oui c’est comme pour l’élection de ce qui nous gouverne !!!
    Quand un système est conçu spécifiquement pour pouvoir gouverner avec une minorité, ce n’est pas aux électeurs qu’il faut s’en prendre, mais à ceux qui autorisent ce système.
    Comment se fait-il qu’en France, un ex-pays démocratique, la participation soit exclue des résultats finaux ???
    Désolé, mais le principe démocratique veut qu’un résultat inférieur à 50 % de participation n’est pas représentatif donc il ne peut être validé.
    Les élections devraient être annulée, et les candidats exclus avec impossibilité de se présenter aux nouvelles élections qui s’ensuivrait.
    Voilà qui obligerait les politiques à une obligation de résultat, parce que pour le moment ils n’en n’ont aucune.

    Vous ne pouvez pas prétendre défendre un principe en posant des règles de scrutin qui permettent le contraire : C’est absurde !!! Et pourtant, pour la présidentielle il n’y avait aucun taux de participation obligatoire au second tour !!! Maron a été élu avec un % de combien de voix des français ???
    Pourquoi croyez-vous qu’il y a autant de listes ?
    Comment peut-on croire en des gens qui appellent au rassemblement des Français sont incapable de monter un parti représentatif ?
    C’est du foutage de gueule !!!

    C’est tout à fait logique que les personnes précaires, qui par retour d’expérience savent très bien qu’ils ne verront jamais rien venir, ne se rendent plus aux urnes !!! Ceux-là sont la majorité et personne n’a le droit de les insulter et encore moins de les priver de leurs droits, celui de refuser de cautionner ce système en y participant.
    L’abstention est comme la violence c’est le moyen ultime d’expression, mais l’un comme l’autre est systématiquement condamné par tous les politiques et les syndicats qui se gargarisent de la situation et surtout se gardent bien d’opposer la légitime défense aux abus en tous genre. Non il condamne « LA VIOLENCE !!! » reprenant à l’unissons le discours du gouvernement et de maître penseur BFM & Co
    Mais qui autorise cette discrimination électorale !!!
    Ce sujet je l’ai abordé depuis longtemps, étonnamment science po s’y est intéressé, cependant aucun politique de quelques partis que ce soit n’a jamais relevé, côté syndical idem !!!
    Personne ne semble gêné de décider au nom de travailleurs, alors qu’ils représentent un % quasi équivalent à celui de Macron au gouvernement ? Le paradoxe ne gêne personne non plus.
    Les grévistes n’ont jamais rien demandé à ce sujet pourtant, vous ne trouvez pas qu’il est ultra prioritaire !!!

    Il n’est pas encore là le jour où les entreprises se verront imposées d’une taxe syndicale obligatoire, qui permettra de voir chaque salarié représenté sans craindre de se voir noter en rouge pour le fait.
    Solution qui permet d’avoir des financements sains de syndicats, et rend beaucoup plus difficile la corruption patronale œuvrant pour un no man’s land démocratique ?

    • macrouille
      20 décembre 2019 at 8 h 39 min

      ok pour ce qui est dit par exosphene mais sans aller bien loin et en ne « zooman » que sur le cas présenté ici, il y avait visiblement (sans connaitre plus que ça) une nouvelle « étiquette » syndicale dont semble t’il les liens et usages habituels qui pourraient expliquer la défiance des salariés n’existent pas chez elle ?

      alors pourquoi voter malgré tout pour peut être le pire si on considère que c’est eux qui sont responsables de la situation actuelle ? (et ça c’est peut être vrai également dans toute élection et particulièrement celle qui consiste à choisir un maître dirigeant de l’état ?)

      il y a quand même une petite moitiée qui semble se satisfaire de sa/cette situation ? que lui est il promis/offert pour qu’une telle docilité (pour rester poli) persiste ? est ce simplement de l’inconsience, de la peur, ou pire ? ou le fruit de la baisse du niveau intellectuelle, de compréhension et de raisonnement ? (dans ce cas, c’est inquietant compte tenu de la dangerosité potentielle du milieu ?) ??

      • exosphene
        23 décembre 2019 at 0 h 04 min

        Le score est malheureusement logique, la raison est très simple :

        L’oppression repose sur ceux qui ne font pas l’effort de se cultiver et c’est en gros 95%.

        Quand on lit « SUD c’est les directions qui en parlent le mieux ! » on se rend compte que la Direction (les 5%), est très attentive à ce que fait Sud Energie, et cela lui fait très peur.

        Voilà comment 5 % met à genoux 95% des travailleurs, c’est aussi simple que ça.

        Tout repose sur l’abrutissement de la population.

        • uri5
          4 janvier 2020 at 20 h 59 min

          ou comment 95 % se mettent tout seul à genoux devant 5 % ?

          la technique est pas pas mauvaise pour mieux se faire uriner dessus ?

  3. chapo
    19 décembre 2019 at 14 h 34 min

    eh ben c’est peut être que la situation convient à tout le monde ?
    chapeau en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.