Tout risque d’amiante est-il grave ?

Le nucléaire recrute ! Jugez de l’attractivité de certains de nos métiers : 10€16 de l’heure (NUVIA) pour faire de l’assainissement  et 10€40 (Orano D&S) pour faire du démantèlement. Des chefs d’équipes < 12€ de l’heure, chef de chantier < à 13€ de l’heure et pour beaucoup des coefficients qui ne correspondent pas aux responsabilités et travail réalisé…avec en + de l’exposition à l’amiante pour les intervenants , des expositions aux Agents Chimiques Dangereux, produits Cancérigènes Mutagènes Reprotoxiques, Rayonnements Ionisants…mais bon il y a les primes d’incommodités + le 13ème mois versées mensuellement pour donner l’impression aux nouveau embauchés d’un salaire correct  🙁 rdv dans 15 ans pour traiter ces problèmes de santé d’ordre publique bien d’aujourd’hui ?

Le turn-over est donc de fait très très important… (chut) 

Salarié-es sous-traitant-es même dégâts,même combat !

Suite à l’incendie de Rouen, le gouvernement et les autorités ne cessent d’affirmer que de l’amiante a été détectée dans l’air mais à des taux très bas et donc pas dangereux. Or toute exposition à l’amiante est un risque. C’est que nous disait Annie Thébaud Mony dans une courte vidéo de la petite BAO :

Tout risque d’amiante est grave from Union Syndicale SOLIDAIRES on Vimeo.

Lubrizol : Après les analyses de la CGT sur la catastrophe de l’usine Lubrizol, voici celles de SUD Chimie et de l’Union syndicale Solidaires.

Source : http://syndicollectif.fr/lubrizol-analyse-de-sud-chimie-et-de-solidaires/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.