Témoignages

Tu veux voir évoluer tes conditions de travail et tes conditions de vie   ?

abstentioncfdt

Partages ici ton expérience professionnel .

Grâce à toi, indiscutablement nous améliorerons, le niveau de sûreté de toutes les installations nucléaire .

Tu interviens :

Sur un arrêt technique , un arrêt de tranche ,

Tu participes quotidiennement à la production , à la déconstruction , à la gestion des déchets ?

Autres…

Précise nous , STP

Le lieu de ton intervention : EDF/AREVA/CEA/ ANDRA/IRSN /autres…
Ta société (groupe) ,
Ton métier ,
Tes galères ou pas .
Tes bonnes pratiques ,

… partage tout simplement …

Anonymat garantie.

Enregistrer

302 comments for “Témoignages

  1. Maxime
    3 août 2017 at 10 h 42 min

    Beaucoup de témoignages, et de cris d’alerte. tout est de bonne volonté sur votre site.
    Mais en réalité qu’avez-vous fait de concret ??? Qu’avez-vous fait de concret ? Rien…
    Vous écrivez,écrivez et écrivez encore et ce depuis des années maintenant.
    Vous laissez espérer que les choses changeront. Un moment donné en 2014 ou 2015 il était même question d’un petit livret distribué dans chaque centrale avec vos revendications, et laissez entendre que cette fois-ci les choses s’amélioreraient vraiment -.
    Foutaise rien à changer, pire cela ne cesse de s’aggraver et jusqu’à vos médecins ils se retrouvent maintenant à sanctionner.
    Alors moi je vais vous dire vraiment ce qu’il faut faire, si vraiment vous souhaitez améliorer une bonne fois pour toute vos conditions de travail qui ne cessent de se détériorer
    Vous avez 19 centrales nucléaires en action sur le parc Français. 19 centrales dispatchnées aux quatre coins de France qui distribuent de l’électricité.
    Vos syndicats n’ont qu’à passer à l’action, et les mettre toutes et en même temps à l’arrêt en grève. Jusqu’à ce que vous obteniez un minimum de respect pour vos revendications. Dont la toute 1ère serait et à mon humble avis La SANTÉ avec une exception de protection à vie pour tous les intervenants qui travaillent au contact des machines nucléaires que ce soit en SDM comme en zone contrôlée.
    Sinon arrêtez de vous vous plaindre, de pleurnicher au compte goutte ou de faire croire à des choses dont vous n’obtiendrez jamais.
    Faites ce que je vous dis si vous avez du courage, ou continuer à couiner la queue entre les jambes…

  2. TESSIER YANNICK
    5 février 2017 at 19 h 22 min

    Prévention des risques psycho-sociaux

    Dans les entreprises sous pressions économiques fortes les salariés sont de plus en plus exposés aux risques psycho-sociaux et la sous-traitance nucléaire est un des secteurs les plus concernés
    Les entreprises pour se donner bonne conscience mettent en place des dispositifs d’aide et d’écoute pour les victimes
    Je suis en dissidence sur ces dispositifs qui ne reposent que sur la prise en charge des victimes potentielles ou réelles avec des numéros SOS dépression ou autres palliatifs aidant a supporter l’insupportable
    Il faudrait aussi s’attaquer aux causes de ces RPS qui résident souvent dans une organisation malsaine et sont aussi le fait de psycho-prédateurs qui souvent indispensable au fonctionnement de l’entreprise s’ achètent le droit de s’ affranchir de leurs obligations vis avis de la santé des salariés
    Ces dispositifs ont pour but non seulement de protéger les victimes mais aussi de préserver les psycho-prédateurs et de faire bonne figure devant les tribunaux
    Le travail des représentants du personnel dans les CHSCT et autre instance est important pour contenir un fléau qui risque de se généraliser si rien n’est fait

    Y TESSIER
    DSC FO/STMI

    • exosphene
      5 février 2017 at 21 h 38 min

      « Fléau qui risque de se généraliser » Il l’est, et cela va bien plus loin.
      Ce petit article en dit très long sur les liaisons dangereuses qu’entretiennent monde de l’entreprise et acteurs de santé qui usent et abusent de la psychologie à toutes les sauces.
      Je dis bien acteurs de santé, et pas professionnels de santé, vu que la médecine ne reconnait pas la psychologie ou la psychanalyse comme discipline médicale. (comme ça ils ne peuvent pas être attaqués pour faute professionnelle et peuvent vendre leurs services aux entreprises…..Mais à quelles fins ?)
      Quelle valeur a donc leur code de « Déonthologie » ?

      https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=664411634169644897#editor/target=post;postID=6742717149853326946;onPublishedMenu=allposts;onClosedMenu=allposts;postNum=12;src=postname

    • ecoeuré
      16 février 2017 at 18 h 53 min

      Quand les syndicats arrêteront de faire de la politique, qu’ils joueront réellement leur rôle afin de défendre les intérêts des personnels, arrêteront d’acheter la paix sociale pour servir leurs propres intérêts tout en léchant le cul de la direction, et quand les CHSCT ne seront plus qu’à la main des syndicats mais réellement à la main des agents eux-mêmes, les CNPE ne s’en sentiront que mieux.

      3 ans en CNPE et sur le départ pour quitter enfin cette entreprise de merde , avec le sentiment que la DPN est une secte et une mafia bien opaque qui ne profite qu’à certains privilégiés.
      EDF est une belle entreprise dans les autres branches mais certainement pas dans les CNPE et la DPN.

      Bon courage dans votre entreprise de merde qui ne fait pas rêver du tout

  3. LAURENT Yvon
    2 janvier 2017 at 14 h 56 min

    Bonjour à tous,

    Il est constaté une recrudescence importante de salariés prestataires, détectés « contaminé interne » sur les CNPE français (Civaux, Penly, Gravelines…). Je me permets de préciser que notre action doit exiger la reconnaissance de ces « contaminations internes » comme des accidents de travail. La définition légale d’un accident du travail est la suivante : « Le code de la Sécurité sociale définit l’accident du travail ainsi : « Est considéré comme accident du travail, quelle qu’en soit la cause, l’accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail de toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d’entreprise ».
    « Un accident survenu, quelle qu’en soit la cause, par le fait ou à l’occasion du travail est donc considéré comme accident du travail. Il y a un fait accidentel à l’origine d’une lésion certaine, corporelle ou psychique. Depuis 2003, les lésions psychiques sont assimilées à des lésions corporelles. »
    Donc une fracture ou un traumatisme sur son lieu de travail doivent être considérés comme accident du travail…Une contamination interne subit pendant une activité professionnelle sur une site nucléaire tel qu’un CNPE est donc la conséquence de l’entrée de radionucléides dans l’organisme par ingestion, inhalation ou après effraction cutanée… et ceci dans un corps sain, au début de sa prise de poste… Une fracture de l’ADN par des radionucléides ingérés ne rentre t-elle pas dans la définition de l’accident du travail ? En 2014, 3 000 personnes ont été prises en charge par les équipes médicales pour décontamination corporelle, associée pour 439 d’entre eux à un suivi d’exposition interne. Aucune dose supérieure à 0.5 mSv n’a été enregistrée. (sources SFRP, Société Française de Radioprotection) Nous avons, une « jurisprudence » d’une reconnaissance en accident de travail pour une contamination interne subit par un collègue prestataire du CNPE de Paluel. Ce collègue a toujours un suivi médical adapté suite à cet évènement, pardon, cet accident du travail ! Lors du dernier arrêt de tranche 2 du CNPE de Civaux, deux collègues sous traitants ENDEL ont subit une contamination interne. Celle-ci serait du à une erreur de la conduite sur la ventilation du BR !! Mais je n’affirme pas ceci car AUCUNE enquête n’a été effectuée par les « instances concernées »…Comme les déclenchement de C2 (appareil de contrôle radiologique, en sortie de zone) une contamination interne subit par un salarié prestataire a dèja été sanctionné par un employeur prestataire ! Membre du CHSCT, demandez donc une déclaration d’accident du travail, pour une contamination interne décelé au sein de vos entreprises..

    • exosphene
      2 janvier 2017 at 17 h 05 min

      Une contamination interne c’est forcément un accident de travail, sinon le monde de l’atome serait obligé de reconnaître que les centrales ne sont pas sûres, et que des quantités significatives de radionucléides d’origines industrielles se baladent dans la nature, ou ont affectés la chaîne alimentaire.
      Ce qui peut paraitre très inquiétant c’est de lire.
      « AUCUNE enquête n’a été effectuée par les « instances concernées » » et Aucune dose supérieure à 0.5 mSv n’a été enregistrée.
      Il est alors fort utile de lire très attentivement sur ce site, dans l’onglet santé « le risque alpha », les opus 1 2 3 4, cela aide à mieux comprendre, le pourquoi de cette triste réalité.

      • LAURENT Yvon
        3 janvier 2017 at 14 h 53 min

        Sur les CNPE, le risque alpha a été, pendant deux décennies, ignoré par le donneur d’ordre et ses services de radioprotection. « On » nous répondait : « il n’y a AUCUN risque alpha sur les centrales nucléaires, contrairement aux installations nucléaires du CEA/COGEMA. Concernant les contaminations internes, je ne connais, en 36 année de travailleur sous traitant du nucléaire, qu’un seul cas reconnu en accident de travail…

  4. ardechoix
    29 novembre 2016 at 20 h 28 min

    Avis de décès du syndicat multipro de Cruas !

    Le syndicat CGT du site de Cruas, un des seuls et derniers syndicats multipro de France dans le Nucléaire était en sursis depuis 3 ans, date des dernières élections !

    Un groupe de syndiqués EDF a profité des élections pour imposer, avec l’aide de la Fédération Mines Energie, une liste excluant les salariés prestataires et les représentants syndicaux EDF qui militaient pour avoir un syndicat de site Multi-professionnel qui, conformément aux résolutions nationales, intégraient les prestataires permanents.

    Ils rongeaient leur frein depuis la création du syndicat multipro il y a dix ans et ont enfin réussi à le mettre à bas pour le faire redevenir catégoriel EDF.
    Certes, les prestataires sont toujours les bienvenus, pour amener leurs cotisations !

    Par contre, il est hors de question pour ces nouveaux élus que les prestataires participent aux décisions du syndicat, leur vote à la commission syndicale, bien que sans influence sur le résultat de celui ci, a clairement été monté en épingle contre l’ancienne équipe en place et donné comme inadmissible auprès des syndiqués EDF !

    Un syndicat qui use de méthodes anti démocratiques pour débarquer par la force l’équipe en place est il encore un syndicat?
    Est ce digne des valeurs de la CGT?

    Affaire à suivre…

    • L.JL07
      2 décembre 2016 at 12 h 23 min

      Depuis 1982 j ai milité au sein du syndicat CGT du cnpe de Cruas. parti en retraite je me réjouissais de voir qu une équipe de jeunes; représentative de la diversité du personnel reprenait le flambeau sur les valeurs essentielles que défendait la CGT.
      l engagement de cette équipe dans les luttes que ce soit en interne ,auprès des salariés prestataires, dans les luttes menées nationalement ou de manière systématique auprès des salaries en grève sur les territoires de la drome et de l Ardèche était une garantie d efficacité et de développement des idées qu’ affiche la CGT..
      Cette équipe était surtout très attachée au fait que le syndicat CGT de Cruas soit multi professionnel et regroupe donc des syndiqués agents EDF et des syndiqués d entreprises prestataires ce qui permettait de faire front ensemble contre le seul et véritable employeur de tous ces salariés le groupe EDF.
      Les luttes ont démontré l efficacité de cette démarche et la direction d EDF œuvrait depuis des années pour détruire ce syndicat cherchant y compris des appuis au sein de la fédération CGT de l énergie.

      a l occasion des élections de représentativité un groupe d opposants très minoritaires issus essentiellement du service conduite et pour la plupart complètement déconnectés de l action syndicale ont déposé une liste pirate en dehors de toute légalité:
      prenant de cours l équipe mise en place par le dernier congrès du syndicat; POURQUOI NE PAS ALLER EN JUSTICE ME DIREZ VOUS?? et bien tout simplement parce que la fédération CGT a refusé son soutien et il est probable qu elle soit a l origine de ce coup tordu .

      mais pourquoi??? ayant vécu depuis des années un double discours de la fédération sur l action commune des agents EDF et des prestataires se félicitant des luttes gagnées tout en évitant systématiquement de les soutenir. je ne me suis jamais fait d illusions
      mais j analysai cela comme une réticence à clore définitivement le débat entre corporatisme et convergences des luttes.
      Cette fois ci cest beaucoup plus grave car en parallèle de la destruction du syndicat CGT de CRUAS le syndicat des retraités CGT du même territoire s’est vu exclure de la gestion de la CMCAS qui est une composante locale du comité d entreprise par la même équipe tout aussi illégalement et la aussi avec le soutien de la fédération;

      sachant que ces deux syndicats ont demandé des explications quant au versement d une très grosse somme d argent vers l organisme central qui gère cette cmcas et s opposent tous les deux a la vente d un domaine qui est le patrimoine de tous les agents EDF se doutant bien que l argent ainsi récupéré partirait immédiatement au national . IL EST IMPOSSIBLE DE NE PAS FAIRE LE PARRALELE Il s’agit bien d une histoire de gros sous

      sachant que la gestion de l organisme national a été mis en cause par la cour des comptes et qu a ma connaissance; la rumeur de détournement de fonds par des militants membres de la fédération n a jamais été clairement démentie ni combattue;

      je suis amené a en conclure que c est une action coordonnée de la fédération CGT et d EDF qui se sont trouvé des intérêts communs le plus grave c’est que la fédération CGT bien au delà du viol de la démocratie qui méprise tout le fondement de la CGT bien au delà de la destruction de ces deux syndicats car les cartes cgt volent déjà en masse bien au delà de l injustice faite a ces militants c est le fait que la fédération n est pas condamné les menaces proférées sur les familles de ces militants et les propos racistes misogynes et homophobes qui ont été tenus par cette nouvelle équipe je suis un vieux militant j ai fais langue de bois en deuxième langue Jai parfois avalé de grosses couleuvres en me raccrochant a l essentiel au fondement idéologique de la CGT mais la c est trop LA CGT NE VEUT PAS DES PRESTATAIRES ELLE SOUTIENT LES PROPOS RACISTES MYSOGYNES ET HOMOPHOBES ELLE N A AUCUNE EXCUSE A MES YEUX APRES TROIS GENERATIONS DE MILITANTS APRES TOUTE UNE VIE AU SEIN DE LA CGT C EST AVEC UN VRAI DECHIREMENT UNE PROFONDE BLESSURE QUE JE QUITTES LA CGT

    • coup de sang
      2 janvier 2017 at 21 h 09 min

      Non, non à Dampierre le syndicat multi pro CGT fonctionne toujours et ne rencontre aucun problème; ya pas de fumer sans feu mais cela ont en reparlera sur ce site .

    • coup de sang
      21 février 2017 at 21 h 53 min

      Ardéchoix hier après midi à 13 hrs 30 il y avait une réunion du syndicat multi pro de Dampierre avec des représentants de COMI SERVICE (daniel Luengo), de MTC (Antonio Longo), de Prosegur (Philippe) de Nuvia (Daniel Fasciotto) et d’EDF (Pascal Farras). Une réunion de tous les prestataires de Dampierre est programmé pour le mercredi 16 mars à 16 hrs 30.

      Donc arrête d’écrire des aneries sur ce site il y a bien encore des syndicats multi pro sur les sites nucléaires, mais ici le Loiret n’est pas le centre de la terre nous savons rester modeste. Peut être que la fédé ai voulu virer tous les anarchos syndicalistes ardéchois que sa m’étonnerait pas. J’en connais même un qui est devenu patron après son départ du site de Cruas tu sais celui qui à promis monde et merveille aux salariés grévistes d’un conflit en 2016 chez vous.

      • Parisien
        7 mars 2017 at 22 h 44 min

        Je pense que tu n’es pas au courant de ce qui se passe a la fédération mines énergies, les ardeche issus ne sont pas anarchistes, par un contre je connais undampierrois qui ce dit anarchiste’ qui n’ à jamais fait un jour de grève. Par contre je ne connais personne de Cruas qui est devenu patron. Salut coup de sang et vérifie tes informations

  5. Sandokan
    19 octobre 2016 at 19 h 31 min

    hello les camaraades

    je voudrais faire part de ma solidarité,de mon amitie et de ma sympathie à tous ceux qui ont combattu pendant des semaines sur Cruas pour que les conditions de travail evoluent vers le haut
    et tout particulierement Jose, Pascal, Christophe,Charles, Roxanne, et bien d’autres qui ont fait de l’excellentissime travail, de mobilisation et des concessions

    a toutes et tous merci et oui je n’oublierai pas ces moments et j’aimerai que cela recommence car le combat est loin d’etre fini!
    on continuera à ne rien lacher, n’est-ce pas

    a bientot « le marchand de bois » vous salue amicalement

  6. A. Nonyme
    20 septembre 2016 at 16 h 51 min

    Un AT difficile avec des intervenants ingérables
    Bonjour,

    Nous vivons sur notre CNPE 2 tranches un AT particulièrement pénible avec plus de 2000 intervenants.
    Incivilités, propos racistes et/ou injurieux, vols, dégradations, j’en passe et des pires. Cela m’a inspiré une chansonette que vous etes libres – ou pas – de publier. Risquant ma place, je souhaite rester anonyme.

    Cinq cents connards sur site quelque part
    Cinq cents blaireaux en bungalow
    Ca fait un max de blairs
    Aux portes du BR
    Un paquet d’enfoirés
    Devant le PAP

    Le défi mécanique
    D’un AT en retard
    Nous coute un max de fric
    Avant de commencer

    Maintenir de l’électrique
    C’est trop pour ces flémards
    Dégueulasser le site
    Et repartir blindés

    Toute cette mise en scène
    D’un incroyable enjeu
    Pour finir à la benne
    Des millions grâce à eux

    Cinq cents connards sur site quelque part
    Cinq cents couillons aux portillons
    Ca fait un max de blairs
    Aux portes du BR
    Un paquet d’enfoirés
    Devant le PAP

    Sorti de sa cabane
    Ses EPI n’a plus
    Le pont polaire en panne
    Y’a du sang répandu

    C’lui d’ton collègue en cage
    Qui voulait travailler
    Sous l’portage d’une charge
    Que t’a pas su manier

    Comme des petits Hitler
    Manque que la croix gammée
    Imposent leur savoir faire
    Aux agents dépités

    Cinq cents connards sur site et ça repart
    Cinq cents guignols dans leurs bagnoles
    Ca fait un max de blairs
    Qui sortent du BR
    Un paquet d’enfoirés
    Devant le PAP

    Combien d’arrêts encore
    Ces crétins surpayés
    Front de chantiers en or
    Une cours de récré

    Combien d’arrêts enfin
    Ceux qu’on a engraissés
    Prendront pour des crétins
    Ceux qui les ont payés

    Je ne fais qu’un veux pieux
    Et reste dans mon bureau
    Car je souhaite vivre vieux
    Avant de monter là haut

    Cinq cents connards sur site quelque part
    Cinq cents blaireaux en bungalow
    Ca fait un max de blairs
    Aux portes du BR
    Un paquet d’enfoirés
    Devant le PAP

    • Bob
      5 novembre 2016 at 13 h 45 min

      Mais dit moi a nonime… ça ne serais pas les 500 connard qui te font ton salaire defois???

  7. L'atomiseur
    20 juillet 2016 at 9 h 11 min

    ATTENTION !!!!
    EDF, innove sur la PGAC de Gravelines !
    Un marché de logistique nucléaire basé sur le « rendement ». !!!!
    Un quota de point à atteindre pour répondre aux exigences du contrat et un bonus si dépassement…
    Ex : Une activité de manutention (cariste) d’un point « A » à un point « B » = un point
    Ex : Nombre de futs à compacter = 100 points/mois, la compacteuse doit « chauffer » !
    Si à la fin du mois l’encadrement s’aperçoit qu’il ne pourra atteindre le quota de point mis en place sur une activité alors que sur une autre, il peut l’atteindre, il déplacera le personnel sur l’activité la plus proche du quota et surtout d’atteindre le bonus mensuel pour celle-ci !
    Vous comprendrez, aisément, que le but recherché par les directions prestataires,sera d’atteindre les « points à bonus » !!!
    Nous vous expliquerons ultérieurement,de façon plus détaillée et plus claire, sur MZC et lors du meeting de la sous-traitance, cette « nouvelle organisation aux rendements » mise en place par EDF et qui sera sans aucun doute généralisée sur les autres CNPE…
    Nucléaire = travail aux rendements, à la tache = DANGER !!!!! Ils sont vraiment devenus FOUUUUUU !

  8. 31 mai 2016 at 15 h 29 min

    Nous écrivons actuellement un film documentaire sur le Dunkerquois et sommes à la recherche de personnes qui souhaiteraient prendre la parole (anonymement ou pas) sur les conditions de sécurité des 14 usines SEVESO de la région et de la centrale nucléaire de Gravelines. Conditions de sécurité négligées pour les travailleurs et pour les habitants proches, liées à la sous-traitance, à l’intérim, au recours aux travailleurs détachés ou autres raisons.

    Répondez-nous anonymement sur ce mur.

    Pour nous contacter, envoyez un message à admin dans l’onglet « Nous contacter », il nous transmettra vos coordonnées.

    Solidairement

  9. Sandokan
    7 mai 2016 at 21 h 53 min

    hello les camaraaaaades

    on nous mentirait, qu’ils se denoncent et que la transparence soit faite est tres vite!
    article à diffuser autour de vous

    http://www.fukushima-blog.com/2016/05/pourquoi-l-irsn-ment.html

    http://img.over-blog-kiwi.com/300×300/0/54/77/39/20160506/ob_b74ddb_3-singes-nucleaire.jpg

  10. Alerte PENLY
    4 mai 2016 at 18 h 06 min

    Alerte discrimination PENLY
    Nous venons d’apprendre qu’un chargé d’affaire EDF du site de Penly tiens à l’encontre de collègues salariés prestataires des propos injurieux racistes.
    La CGT du site de Penly a été alerter par nos collègues de la CGT Amalis de cette situation inadmissible
    Nous aurons durant ce w-e plus d’éléments sur cette fâcheuse affaire
    Les membres du collectif MZC apportent tout leur soutien à l’ensemble des salariés,collègues travaillant sur le site de Penly


    TOUS DIFFÉRENTS TOUS ÉGAUX

    • CGT Amalis
      7 mai 2016 at 19 h 53 min

      Quelques petits détails sur le droit d’alerte du 04/05 sur le site de Penly .

      Forte préssion des CSI (surveillance activité EDF) a l’égard des salariés Amalis sur les interventions arret de tranche
      ouvertures/fermetures capacités depuis 2 semaines.
      Propos injurieux du chargé d’affaire EDF lors du débrifing journalier d’activités a l’encontre du responsable de chantier
      Amalis en date du 03/05 au soir.
      Arret de toutes les interventions par les salariés Amalis la journée du 04/05 en solidarité de notre collègue concerné.
      Suite a cet événement une rencontre a eu lieu entre la Direction Amalis et Direction du site.

  11. merlot
    30 avril 2016 at 9 h 00 min

    penly 2016 la pression mise au salaries par les csi d edf est intolérable lors de cet arrêt sont t il payer a la prime alors que le directeur de la sécurité du site affirme que l on travaille sans pression quel hypocrisie.

  12. LAURENT Yvon
    18 avril 2016 at 8 h 40 min

    Les directives européennes suite à la catastrophe de Fukushima, ne doivent pas permettre à la pseudo transparence d’EDF de sanctionner des salariés sous traitants pour des déclenchement d’appareils de contrôle, en sortie de zone ou pénaliser aussi les détections de contamination interne !
    Ceci, n’a pour but que de déresponsabiliser la maison EDF de dispositions qu’elle n’assure ou qu’elle n’assume pas, concernant l’état de propreté radiologique de ses installations nucléaires.
    EDF impose lors des appels d’offre des marchés de logistique des critères de notation tels que :
    – Nombre d’accident de travail subit par les salariés de la société candidate
    – Nombre de déclenchement de C2, de C3
    – Nombre d’ESR (évènement significatif en Radioprotection) et ESE, ESS
    – Nombre de contaminations internes
    Les sociétés prestataires ont mis, alors en place des actions pour avoir la bonne note :sanctionner les salariés suite à des déclenchements d’appareils de contrôle pour faire plaisir au client EDF…
    Facile de prouver ainsi que le seul et unique but de la sous traitance est « d’externationaliser » les risques inhérent à la santé et à la sécurité de TOUS les salariés prestataires et ce, en parfaite illégalité, de l’application de l’Article 4 du statut des IEG (Industries Électriques et Gazières)

  13. FRANCK DARGAUD
    17 février 2016 at 13 h 33 min

    Bonjour, à tous je suis nouveau sur ce blog que je découvre, et aussi nouveau dans le nucléaire, puisque salarié EDF depuis juin 2014. Après une acclimatation difficile de 3 mois d’académie des métiers », en fait du bourrage de crâne EDF, tentative de formatage ratée (à 40 ans j’ai quand même un peu de recul et de caractère).
    Bref après cette séance de formatage de 3 mois, j’arrive tous frais à mon poste en janvier 2015, prêt à bosser et à m’intéresser !
    Et là on m’envoie sur un chantier en ZC pour exécuter un contrôle sur un équipement (je ne suis alors que PR1). Mais comme on m’envoie tout seul pour effectuer un ressuage (je suis habilité COFREND Niv II pour ceux qui connaisse), je fait mon job, sûr de mon coup. Et en sortant de cet atelier tout pourri (BTE), les portiques de contrôle aux vestiaires (C1, C2) se mettent à sonner allègrement….et je me retrouve en caleçon à l’infirmerie où j’apprends que je suis contaminé interne. S’en suit des contrôles d’anthropogammamétrie quotidien pendant 10 jours ….. Super, vive EDF !!!
    Mes chef viennent d’abord s’enquérir de moi (j’ai alors confiance, j’arrive dans la boîte, je suis encore naïf), puis ensuit le discours change……..et on me reproche d’avoir fait mon job sans précaution………..
    Pour résumer,
    L’intervention de ressuage n’avait pas été préparée:
    – Pas de DI.
    – Pas d’OI, donc pas d’analyse de risques.
    – Pas de régime d’intervention.
    – Utilisation du RTR TEM de la prépa, alors qu’on était en arrêt
    J’ai été envoyé seul alors qu’il n’était que RP1 à l’époque, le plus grave étant le risque du travailleur isolé dans un lieu comme le BTE.

    Au moment de sortir de ZC, déclenchement C1, petits matériels contaminés au CP0 sauf l’appareil photo.
    Déclenchement au C2, contact du service LPR pour prise en charge.
    Prise en charge à l’infirmerie, 9 douches.
    Anthropogammamétrie: Niveau de contamination interne juste en dessous du seuil de contrôle des selles.

    Depuis j’ai contacté mes chefs…………….rien, j’ai re contacté mes chefs …………………….encore rien, j’ai ouvert ma gueule……………….que dalle !!!
    J’ai rédigé un courrier à la direction avec le concourt du CHSCT……………et c’est la grande muette
    Et ça va faire bientôt un an que ça dure

    J’aimerais avoir un ou des avis sur ce qui arrive. J’ai l’impression que petit à petit on me met au placard jusqu’à ce que j’en ai assez et je parte…………aujourd’hui on m’a changé de poste, je ne fait pas grand chose d’intéressant, et je me suis même mis à mis temps parce que je craque…………

    • webmaster MZC
      17 février 2016 at 19 h 14 min

      Salut Franck ,
      merci beaucoup pour ton témoignage qui dénonce comme nous ici cette perte totale du sens humain dans cette industrie à très haut risque qui va droit dans le mur !
      Garde le moral Franck , ne lâche pas , ne lâche rien ,
      ne donne pas cette satisfaction à tes chefs purement irresponsables
      Tu travail sur quel site ou quelle région ?

      • DARGAUD
        22 février 2016 at 11 h 17 min

        Bonjour, je suis sur le CNPE de St Alban / St Maurice.

        J’ai également contacté d’autres association, Greenpeace à Lyon, la CRIIRAD, ces derniers m’ont conseillé d’écrire à l’inspection du travail et l’ASN.

        Qu’en pensez-vous ?
        Merci

        • webmaster MZC
          22 février 2016 at 17 h 22 min

          Salut DARGAUD

          oui oui cela est déjà une première étape

          tiens nous au jus 🙂
          @+
          webmaster MZC

        • el manifico
          6 mars 2016 at 7 h 26 min

          Salut Franck

          Certes tu dois commencé à en avoir marre de ces agissements .
          Mais tu peux leur en remettre une couche:
          Va chez ton médecin traitant ,demande qu’il te prescrive une prise de sang précisant une recherche de radioéléments (radio toxicologie) .
          Ensuite tu te rends dans un labo INDEPENDANT à même de faire ce type de recherches.
          Une fois tes analyses effectuées Soit elles sont négatives et là tu es rassuré sur ta santé.
          Soit c’est positif et là tout dépend de l’activité de la source et la nature du radioélément.
          Chez EDF tu as passé une anthropogammamétrie .Dans ton cas il s’est avéré que tu es contaminé interne.
          Donc le médecin du travail connaît l’activité initiale et la nature du radioélément
          Il peut donc considéré / l’activité du radioélément ingéré / tenir compte de la période de décroissance /faire le calcul à la date de l’événement .
          Il faut savoir que dans ton cas la loi prévoit l’intégration d’une dose reçue en interne au calcul de ta dose annuelle.
          Donc ils doivent te communiquer la dose interne reçue c’est la loi (PCR du SITE ou Médecin du travail)
          Si ils ne l’ont pas fait tu déposes plainte à la Dirrecte (INSPECTION DU TRAVAIL)).
          Donc la loi oblige ta PCR à communiquer la dose reçue au médecin du travail .TU A LE DROIT DE LE VERIFIER
          De l’intégrer à ton suivi dosimétrique annuel (12 mois glissants).TU DOIS LE RECEVOIR CHAQUE ANNEE.
          Maintenant , le radioélément, en général sur EDF est le cobalt 60 tu peux sur les site de l’irsn ou de la médecine du travail consulté des fiches informatives concernant ce radionucléide
          Rassure toi il se peut que tu aies déjà évacué cette saloperie par tes urines .
          Commence par voir ton médecin traitant fait ce que je te recommande .Ensuite si t’as besoin de conseils tu repasses par Gilou Notre WEBMASTER et je te filerai d’autres billes.

          El manifico EX PCR qui en a trop vu des comme toi

    • exosphene
      19 octobre 2016 at 22 h 15 min

      Stress pas trop c’est certainement pas très grave.
      Le médecin du travail a manifestement prescrit une analyse radiotoxicologique, selles uniquement, mais pas d’urine c’est surprenant ?
      T’as ton fait prendre un laxatif ?
      Tu as fourni les échantillons combien de temps après la date de la contamination effective ?
      Quels sont les contaminants, leurs valeurs mesurés sur les échantillons en Bq et la valeur total attribuée en mSv ?
      En tant que nouveau dans le domaine as tu effectué un point zéro radiotox avant de commencer ton job ?
      Par curiosité, bien à toi.

  14. Sandokan
    31 janvier 2016 at 11 h 13 min

    hello

    un article passé inaperçu pour la plupart de nous, il me semble!
    http://www.revolutionpermanente.fr/EDF-220-000-euros-pour-faire-taire-la-veuve-d-un-ouvrier-mort-sur-le-chantier-de-Dunkerque

    combien d’autres dossiers en souffrance, en attente d’une justice equitable mais pas pourris par l’argent!
    qu’ils (les donneurs d’ordres) prennent leurs responsabilités et qu’ils soient puni aussi pour etre abjectes devant la detresse d’une personne qui vient de perdre un proche dans des circonstances dramatiques qui franchement ne sont plus de notre epoque…mourir au travail au lieu de gagner pour vivre

    a plus tard

  15. hollowman of ardeche
    20 novembre 2015 at 16 h 58 min

    hello les camaraaades!

    je ne vais pas epilogué sur les evenements dramatiques de la semaine derniere, nous sommes sous le choc, mais la situation n’ira pas en mieux, navré d’etre direct.

    une question me taraude l’esprit et ce bien avant le carnage à Paris: est-ce que la securité des centrales est garantie, suffisante pour eviter un acte terrrorisme ?

    nous sommes en droit de le savoir et que notre vie soit protegée sur nos lieux de travail, puisque cette question de securité est etendue à toute l’industrie

    bon courage, et prenez garde à vous. il va falloir etre solidaires

    • Leonard de viens ici
      28 janvier 2016 at 18 h 22 min

      Bonjour le monde qui bouge

      Après 11 ans de service me voila devenue bouche trou ou intérimaire,je ne sais pas comment le définir pour des besoins
      Humain (a pardon d esclave moderne) j ai le droit depuis le rebut d année a 3 changement de chantier .Je ne sais pas si mon grand chef ne ma pas prévus bientôt de m acheter un Renault trafic pour me mettre au bords de l a7.C est gens la ne respecte rien pour eux notre vie tourne autour de eux .On t envois mème des textos maintenant pour te dire ou tu vas tes horaires et la durée du chantier avant ils envoyées des pigeons voyageur maintenant c est nous les pigeons voyageurs.Je sais pas a quoi joue notre direction avec certain copains qui sont a la maison ou a qui on dit ta 1heures pour venir au boulot alors qu ils sont en annualisation sans date départ ni de retour .mais une chose est sur y en a marre d êtres pris pour de la merde

      • webmaster MZC
        28 janvier 2016 at 18 h 36 min

        Merci Leonard de viens ici pour ton commentaire
        Oui , oui l’apartheid social qui nous est imposer doit cesser
        Ces manageurs aveugles , suicidaires, trop zélé pour leur seul et unique propre intérêt, sont la honte de cette industrie et notre pays
        Ces personnes sont très dangereuses , évidemment et nous devons les éradiqués
        A bon entendeur 🙂

      • Laos
        15 février 2016 at 23 h 09 min

        Bah arrête de te plaindre prend toi en main!!!!

        Quitte cette boîte.

      • Un déporté
        21 janvier 2017 at 7 h 40 min

        Bonjour,

        1 an après rien ne change, je vis exactement la même chose. Toujours sur le qui vive, a regarder mes textos pour mes heures d’embauche, savoir ou je dois aller le tout dans le non respect des regles (amplitude horaire, non respect des repos….). j’ai 40 ans, je travaille pour un sous traitant d’un sous traitant d EDF. mais pour quoi EDF ne fait pas le nécessaire pour nous bloquer ou infliger des pénalités ?

  16. Bruno
    17 novembre 2015 at 20 h 50 min

    Bonjour Cattenom encore un site très peu accueillant un site avec des fontaine à eau qui ne fonctionne pas ou pas de gobelet pour boire pas de serviette pour les douches .des services comme la radioprotection ou nous sommes reçus par des crétins sortant des écoles et des contremaître d’une bêtise à faire peur et d’une peur du travail constater comme tous bon commis d’État.

    • Laos
      15 janvier 2016 at 22 h 07 min

      Slt, tu peux m’en dire sur le service RP de ce site?
      Quel été t’es probleme sur ton chantier où les conditions d intervention

      Merci bq

  17. hollowman of ardeche
    14 novembre 2015 at 9 h 20 min

    hello les camaraaaades

    l’heure est au recueillement, apres les evenements d’hier soir, la France est ensanglantée
    l’horreur s’est invitée chez nous, aucun mot n’est assez fort pour decrire ce que l’on ressent
    le bilan est lourd et risque de s’alourdir
    j’adresse mes condoléances a toutes les familles et à leurs proches

  18. osmane
    6 octobre 2015 at 19 h 49 min

    bonjour

    suite a une Fidaa défavorable j’ai était interdit d’entrée sur site nucléaire donc j’ai réglé le problème en demandant au procureur une exclusion du casier judiciaire et celle ci a était accepter cependant le responsable de la protection de site de Nogent sur seine me recommande de changer de métier chose que je ne souhaite pas du tout sa fais 7 mois que je suis a la maison en situation précaire j’aimerais savoir les démarches a suivre pour un jour regagné mon travail?
    merci de votre compréhension

  19. Travailleur préquaire
    16 septembre 2015 at 19 h 04 min

    Bonjours a tous,
    j’ai travaillé 14 mois en intérim pour la société FBFC Romans sur Isère.
    Deux mois avant la fin de mon contrat (mai 2014), on nous annonces qu’il y aura pas embauche cette année et que l’on peut chercher du boulot ailleurs. Quel que semaines plus tard on me demande de former de nouveaux intérimaire fraîchement arrivée. Foutage de gueule? on me met dehors et il faut que je forme mon remplaçant

    Après quelques mois de chômages je rentre en CDD chez AMALIS sur le site de Romans sur Isère. Après 4 mois de cdd, on me dit que je fais du bon boulot mais qu’ils peuvent pas m’embaucher pour le moment mais que l’on me prolonge mon contrat pour 1 ans.
    Et maintenant on nous dit que les embauches sont geler et qu’il faut chercher du boulot ailleurs.

    On s’investit a fond dans notre boulot pendant presque un ans et demi, on trouve des solutions innovante pour réduire les déchets, on fais des journée de 10h pendant l’arrêt d’été et on te dit ben c’est bien mon petit, tu bosse bien on est content toi…mais on t’embaucheras pas.
    Tout ça pour quoi ? reprendre un autre travailleur précaire quant je serais partie ?

    A 21 ans on a des rêves plein la tète, mais quand on a enchaîner les contrats d’intérim et de CDD c’est difficile de se projeter dans l’avenir.
    J’aime beaucoup travailler dans le nucléaire, mais je commence à être dégoutté et démotiver.

    • webmaster MZC
      16 septembre 2015 at 19 h 50 min

      Salut Travailleur préquaire bienvenu parmi nous et surtout merci pour ton témoignage
      Nous n’avons pas le pouvoir de décision sur les embauches malheureusement
      notre Association est justement là pour donner la parole aux plus précaires sous-traitants de cette industrie pour expliquer au grand public nos métiers et toutes ces pratique managériale qui petit à petit dégoute et décourage de plus en plus de salariés

      NOUS REFUSONS ET LUTTERONS CONTRE TOUTE FORME DE PRÉCARITÉ DANS CETTE INDUSTRIE

      NUCLEAIRE LOW-COS / NON MERCI !

      • Broc jules
        10 octobre 2015 at 20 h 58 min

        Bonjour suite a une infection dentaire ( gencive ) je me pause la question si avec cela je peut toujours rentre en zone contrôler..? Mon dentiste ne pouvant me répondre je sollicite votre aide svp… Car sinon faut que j’aille au urgence demain.. Merci par avance

        • webmaster MZC
          10 octobre 2015 at 22 h 55 min

          Salut Broc jules rapproche toi plutôt du service médical du site ou tu travail , il te dirons exactement si tu peux ou pas accéder en ZC 😉

        • hollowman of ardeche
          11 octobre 2015 at 9 h 03 min

          salut

          comme dit le webmaster, rapproche toi de l’infirmerie, et saches aussi que toute plaie ouverte et saignante, c’est une restriction de zone…à toi de voir
          je te dis ça car peu d’entre nous osent se faire restreindre pour un « bobo » cutané ou comme toi un souci dentaire. il faut eviter un « point » d’entrée de contamination interne
          on travaille pour gagner sa vie pas pour la perdre

          amicalement

        • el manifico
          7 novembre 2015 at 7 h 57 min

          bonjour Jules

          Ma réponse est tardive mais voila
          tu dois être exclu temporairement de zone contrôlée et surveillée par le médecin du travail en charge de ton dossier.
          Selon le radioélément cela peut être une voie d’affection et de contamination interne.
          Je m’explique le plutonium aime ta colonne vertébrale et les dents sont
          plantées dans l’os de ta mâchoire. donc c’est une autoroute pour le PU
          Si de surcroit tu as des saignements des dents ou des gencives. va voir ton CHSCT et surtout ton médecin du travail.
          *Tu dois être interdit de zone temporairement.
          Ce qui veut dire que tu peux quand même travailler hors zone.
          Tu n’es pas interdit de bosser .
          Rappelle le a ton boss

          Tchao Mec

    • Laos
      15 janvier 2016 at 22 h 17 min

      Slt

      Quel diplôme a tu eu?

      Pourquoi pas passer un bac ou bts environnement nucléaire?

      Tu peux le faire par VAE

  20. hollowman of ardeche
    10 septembre 2015 at 20 h 07 min

    hello les visiteurs, lecteurs assidus, habitués!

    un mouvement qui pourrait des envies d’en faire autant…
    http://s-www.ledauphine.com/images/D36F18E2-D8C6-4B33-91B1-7DDBD6EFD260/LDL_V0_12/title.jpg

    …la legende de la photo

    http://www.ledauphine.com/drome/2015/09/09/site-nucleaire-du-tricastin-les-salaries-de-stmi-en-greve

  21. le montagnard
    9 septembre 2015 at 16 h 24 min

    Bonjour à tous,
    Mon CDD de 18 mois ce termine bientôt chez une entreprise sous traitante d’ Areva D&S.
    On m’a promis une embauche (depuis 6 mois) et maintenant; ma direction me dit de trouver un autre Job ??? Hooo !!
    On va ou là ???
    Je suis dégouté, j’ai la rage …
    L’esclave va partir, un nouveau CDD va me remplacer
    Le nucléaire c’est sa ?
    Je pleins tout les travailleurs précaires
    Maintenant c’est finis, j’en n’ai ma claque

    • el manifico
      12 septembre 2015 at 8 h 45 min

      Salut à toi !

      T’as raison de gueuler!
      C’est en plus de ce que tu dis un honte nationale.
      Tu es à mon avis une victime d’un système mis en place par le gouvernement
      Le CICE.
      Tu es au bout de 18 mois dans une situation de tiers temps ,c’est à dire que tu dois passer 6 mois au chômage pour être ensuite réintégrable pour 18 mois .
      Pendant ce temps les courbes du chômage sont modulées et acceptables par l’opinion publique.(Chômeurs de longue durée en baisse).
      Mais surtout les sociétés qui participent à ce petit jeu de dupes encaissent tranquillement la prime d’état CICE.
      Petite prime d’ailleurs que le contribuable finance et qui finie dans les poches des actionnaires étant donné qu’elle s’intègre au bilan financier de fin d’année.
      Désolé pour ces gens qui t’ont formés ;accompagnés ,coachés ,appréciés
      Mais nos grands décideurs n’ont pas de projets industriels concrets seule le pognon compte .
      De ce fait tu es un dommage collatéral du système
      Je suis persuadé que tu rebondiras va à Marcoule et cherche bien si tu as le profil y’a du job.

      Bon courage mec!

      • Le montagnard
        12 septembre 2015 at 20 h 02 min

        Salut !
        Merci pour ton commentaire

  22. hollowman of ardeche
    13 mai 2015 at 21 h 52 min
  23. dreamteam
    7 mai 2015 at 12 h 56 min

    Bonjour à tous,
    Juste envie de raconter mon histoire qui je sais est vécu par beaucoup de sous traitant.
    Voilà cela fait 7 ans que je travaille pour amalis. Ayant passé pas mal de formation telle que l’adr classe 7, CAMARI…. Passé d’agent logistique à chef d’équipe ou encore chef de chantier puis retour à la case départ alors que le client est content du boulot effectué et tout cela sans prendre aucune augmentation car chez AMALIS il faut travailler pour la gloire. J’ai donc commencer à postuler ailleurs. Mais voilà que pour la deuxième fois mes superieurs me bloque en prétextant que je ne pouvait partir car il avait besoin de mes compétences. Sachant que la deuxième fois mon premier entretien à été annulé avant que je puisse le passer. Tout ça pour dire que je ne peux pas évoluer dans ma boîte que se soit financièrement ou au niveau de ma carrière. Alors qu’il existe une clause de mobilité dans le groupe areva, même ça on nous l’interdit.
    Juste dégoûté de cette situation !!!!

    • Gilles Ex DS CFDT
      8 mai 2015 at 6 h 55 min

      Slt
      toutes les filiales de D&S (Polinorsud-MSIS-STMI-AMALIS) ont des structures managériales énormément coûteuses.

      Inévitablement pour les gens du terrain cela devient très très compliquer de faire son activité dans les règles de l’art

      Aujourd’hui, seul compte la rentabilité économique pour payer cette structure d’improductif-d’incapable et actionnaire(s)

      L’ensemble des appels d’offres sont revus à la baisse systématiquement, mais l’objectif de rentabilité lui reste le même voir augmente

      Les accidents du travail sont tous camouflés (poste aménagé), les opérateurs ne sont pas récompensés de leurs efforts depuis très longtemps voilà la réalité.

      Avoir un diplôme et/ou une étiquette de chef d’équipe, chef de chantier, chargé d’affaire avec toutes les responsabilités liés au poste pour gagner misérablement 0.50 – 1€/h de plus que le SMIC est forcement très très démotivant, humiliant, méprisant !

      Les divers gouvernements et l’ensemble de ces dirigeants d’entreprises ce voilent toujours la face aujourd’hui en cautionnant cette esclavagisme moderne qui nous mène droit dans le mur

      Souhaitons dreamteam qu’il y est vite une prise de conscience des salariés du terrain car sinon, le prix à payer pour continuer à satisfaire quelques privilégiés sera très très douloureux !

      ps : oui a un statut unique pour les salariés sous-traitants et permanent « EDF-AREVA-CEA »
      merci MZC pour cette espace d’information et d’échange

      RÉVEILLEZ VOUS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !

    • Mathew
      31 mai 2015 at 15 h 56 min

      C’est ça la France, Un pays de m…e !
      Un pays sans avenir !
      Ou toutes vos ambitions sont systématiquement court-circuité par des petits salopards de DHR qui cachés derrière leur bureau dans l’ombre, décident
      de votre vie ou de votre carrière professionnelle !
      En fait ce qui se passe aux résultats de leurs saloperies « à force de tout cadenasser » ils sont en train de casser toute l’économie vu que les gens se retrouvent coincés, étouffés à déprimés dans des emplois qui stagnent sans évolution ou ils ne peuvent en plus; même plus sans sortir !

      Et si la France va aussi mal, c’est justement à cause de ces petites salopards de DRH
      Qui emprisonnent les gens en les empêchant de tenter leur chances ailleurs !
      Pour ma part, je l’ai compris depuis bien longtemps et c’est justement à cause de cela que j’ai quitté carrément ce pays de m…e !
      Un pays qui part dans le déclin justement à cause de ces méthodes cachées de m…e

      Tu sais quoi, t’attrapes celui qui t’a cadenassé et tu lui fouts une bonne b……. ! que sa mère ne le reconnaisse plus !

    • spirou
      23 juin 2015 at 20 h 31 min

      bonjour travaillant sur le site areva comurex areva pour la société d intérim amalis gérer par une bande d incapable avec a la tête L et son sous fifre M ou c est gens qui se croie au dessus mais incapable de trouver du boulot ou de géré quoi que se soit qui nous contact n importe quand en croyant que notre téléphone et a leur dispo.. se permettent de nous faire plonger plus d une heure a 60 degrés en tenu anti acide . oui car c est gens la connaisse bien les temps légal et les pratique plus ou moins imposer c même gens qui sont dans un bureau climatiser avec des salaires injustifié qui se permette de fliquer si nous somme pas partie 10 minute avant . se qui faut pas oublier c est que la roue tourne et on commence tous au même endroit et on fini tous pareil
      15 ans de boite chef d equipe le lundi opérateur le mardi chef de chantier le mercredi zéro augmentation depuis 10 ans un salaire de 10 euros obliger de faire la pute pour une prime

      • webmaster MZC
        23 juin 2015 at 21 h 16 min

        Salut spirou merci pour ton témoignage
        nous avons supprimer les noms des gens que tu cités pour ne pas avoir une action en justice 🙂
        bienvenue parmi nous spirou

  24. steph
    27 mars 2015 at 19 h 24 min

    Je suis technicien radioprotection depuis plus de 15 ans dans le groupe AREVA et je trouve que notre métier perd en qualités les coups sont plus important que la qualité moins on est cher et plus on va vite mieux (la rentabilités quoi) cela fait peur quand on sais que notre métier veut dire protéger l’homme et l’environnement contre les produits radioactif
    merci a tous les actionnaires qui ne voient que la rentabilité de leur porte feuille sa suffit place a la qualité de notre industrie et merci a ma zone contrôlée pour son combat on reste avec vous

    • Michael
      29 janvier 2016 at 10 h 21 min

      Bonjour je souhaiterais êtres technicien en radioprotection et j’aurais quelque questions à vous poser se serait possible? Merci

      • 29 janvier 2016 at 16 h 12 min

        Bonjour Michael ,
        je te propose de réécrire un commentaire avec tes coordonnée téléphonique (que nous ne diffuserons pas évidement 😉 ) afin de pouvoir t’appeler en précisant un créneau horaire et jour, pour que je t’appelle !
        Webmaster MZC

  25. Percy
    10 mars 2015 at 21 h 23 min

    Bonjour,

    Je travail actuellement pour une société de prestation intellectuelle dans le domaine du nucléaire. Assistance Synthèse Ingénierie basé sur Pierrelatte. Je suis indigné de voir encore aujourd’hui dans le domaine du nucléaire, des sociétés qui ce cachent derrière EDF afin de faire valoir des Droits qu’ils non pas.

    La société pour laquelle je travail me demande de prendre la route le samedi pour rentrer chez moi (658 Kilomètres) et de revenir le dimanche sans même me donner mon calendaire. En gros, je ne vois ma femme que très peu et lorsque celle ci-viens à moi, ma société refuse le remboursement de frais kilométriques. Je n’ai quasiment plus de vie de famille. Après plusieurs sollicitation au près d’EDF afin de faire respecter le Cahier Des Charges Social, de l’ASN pour faire valoir mon droit de voyage détente et frais, de l’inspection du travail pour les même motifs, je remarque aujourd’hui que rien ne change.

    1) Pour EDF, il faut voir avec l’ASN coté inspection du travail afin de faire valoir mes droits. Pourtant dans les Clauses Particulière d’Achat il y figure qu’il doit y avoir un respect du cahier des charges social sous risque de perdre le marché et le CEFRI. (conditions de vie autour d’une central nucléaire)

    2) Pour les ASN, j’ai le droit à mes 48 heures clés posé à la maison de détente sans qu’il puisse avoir de retenue sur mes appointements ce que mon employeur me refuse. Mais, il faut que je contacte l’inspection du travail qu’elle fasse quelque chose de son coté.

    3) Pour l’inspection du travail, travaillant en central nucléaire je dois faire appel à l’ASN (le chien qui ce mord la queue). Ils sont d’accord sur le point des voyages détentes 48 heures clés posées. Sur le non-respect du remboursement des note de frais au début du mois suivants, mais trois mois plus tard.

    Personnes ne fait rien !!! EDF, ASN ou DIRRECT!!!

    J’ai participé à ce jour à deux licenciements abusifs de ma société qui se cache derrière EDF. Ma société lors des entretiens préalables au licenciement de salariés qui donne pour mots à chaque fois. C’est untel d’EDF qui nous à dit que…
    -N’est-ce pas de l’ingérence de la part d’EDF?

    -N’est-ce pas de la négligence de la part d’EDF de laisser des employés même prestataire, dans des situations dangereuses? (laisser une personne faire 48 de travail en période d’arrêt, puis 14 heures de routes dans le week-end « détente » puis reprendre 48 heures).

    J’ai sollicité ma société à plusieurs reprises afin de leurs montrer et prouver que ce n’était pas légal de faire cela. Texte de loi, convention collective, cahier des charge social… Mais toujours la même réponse revient « Nous faisons ce que l’on veux, contactez l’inspection du travail vous verrez nous sommes dans notre bon droit » (ce que j’ai fais sans mouvement de leur part)…

    – Est-ce que notre client EDF notre client a son mot à dire dans cette histoire?

    – Est-ce qu’EDF a assez de moral lorsqu’elle laisse des patrons voyous faire ce qu’ils veulent?

    – Doit-on rester et subir sous prétexte que l’on à une vie de famille et mettre sa vie en danger pour aller travail (Le risque routier, la fatigue, non qualité de maintenance etc…) ?

    – Doit-on mettre sa santé mental, physique de coté, lorsque l’on va travailler chez EDF, car eux se mettent des œillères et se refusent toutes prises de positions?

    – Où est donc la sécurité, la sûreté, l’égalité au travail avec des conditions comme celles-ci ?

    A ce jours notre société à un turn-over important car certains craquent, sont licenciés… Heureusement il n’y a pas encore d’événements plus graves que c’est deux la.

    Enfin, pour le moment…

    • el manifico
      21 mars 2015 at 7 h 34 min

      Salut à toi

      j’ai lu ton commentaire.
      Tu n’es pas tout seul !
      Certes ta démarche est louable
      Mais l’application du code du travail et de la convention collective dont tu dépends
      est difficile à faire appliquer face à un patron, chef d’agence, directeur opérationnel etc. qui ne joue pas son rôle de manager.
      Effectivement son rôle à lui c’est de gagner de la tune et d’en économiser un max.
      Cependant le facteur /Qualité de vie au travail doit être respecté.
      La machine législative que tu veux mettre en action est très énergivore.
      Quand tu ne trouves pas d’appuis au sein même de ta société ou que face à la lenteurs de nos services publics ton insatisfaction grandit et ta santé en pâtie.
      Maintenant comme je te le disais tu n’es pas seul .
      Si tu es OK je te propose de te mettre en contact avec les UL à Pierrelatte ou sont basés les syndicats .plusieurs représentants de diverses appartenances y sont représentés. Mais dans les bureaux CGT depuis peu un de nos ancien d’AREVA Pierrelatte est venu renforcé l’équipe locale de la CGT Pierrelatte.
      Tout ce que je peux te dire c’est que cette personne connaît très bien les métiers du nucléaire, qu’il est en contact avec beaucoup d’activistes du secteur nucléaire de Pierrelatte. Il est le mec à rencontrer.
      Tu comprendras que je ne peux citer son comme cela mais va faire un tour à la CGT ils te guideront sauront te conseiller et t’épauleront je peux te l’assurer.
      Aucune demande de cotisation ne te sera soumise .
      Je te conseille de prendre contact avec Notre GILOU INTERNATIONAL qui t’expliquera bien des droits que tu n’as pas à renier au profit de ta société
      Ma zone contrôlée sert aussi a cela : s’entraider/s’unir et le 09/04/2015
      un grand moment pour tous les sous-traitants!
      Je serai devant le site de Anc Pierrelatte CE MOUVEMENT EST FAIT POUR CA
      Effectivement ce sera en grève! La CGT sera devant le portail nord pour accompagner les sous-traitants dans leur lutte pour un statut unique pour tout employé du nucléaire ou ayant un lien avec les activités du nucléaire.
      Si tu ne crois pas au syndicalisme peut être seras-tu motivé par une forme d’action unique mise en place par les salariés sous-traitants du nucléaire.
      La crois moi il n’y aura que des gens comme toi et moi .Pourquoi je te parle de la CGT c’est le seul syndicat qui t’aidera sur les sites ou tu bosses.
      Maintenant si t’as besoin tu viens le 09/04/2015 devant ANC PIE et tu demandes el manifico et on pourra parler voir te mettre en contact avec les bonnes personnes de façon à ce que tu puisses avoir une vie .
      Bon courage et tu fais bien ce que tu veux ! ne l’oublie jamais

      EL MANIFICO

    • renard rouge
      31 mars 2015 at 13 h 04 min

      SOCODEI filiale 100% EDF, profite de la demande de résiliation judiciaire de son contrat de travail par une employée, pour lui envoyer une lettre de convocation pour licenciement. Après avoir récusé l’accident de travail dont elle avait été victime, l’avoir mis au placard à sa reprise, procédé à des pratiques d’acharnement psychologique, SOCODEI compte s’en tirer de manière tout à fait ordinaire….
      voilà le travail qu’EDF préconise à nos dirigeants : supprimer tout ceux qui ne sont pas contents de leur sort, les faire taire…. Les accuser de schizophrénie…. Les démolir psychologiquement pour leur enlever toute crédibilité. Et quand ça s’arrête pour cause de départ à la retraite d’un ancien directeur de Centrale, ça recommence avec le suivant.
      Quand on ne se suicide pas, on fini par avoir peur pour sa vie.

    • girardot
      23 avril 2015 at 21 h 32 min

      A mon avis ta société n’est pas très sérieuse….a fuir !

      • Sylver
        23 avril 2015 at 22 h 09 min

        On est d’accord sur le sérieux de sa société, sauf qu’on parle ici d’EDF et de nucléaire, puisque socodei est une filiale à 100% d’EDF. C’est dans cette usine qui a eu l’explosion du four nucléaire provocant un mort et un blessé très grave brulé à 80%. C’est affreux comme situation mais au même temps, c’est la pratique qu’ils appliquent à toute la sous-traitance nucléaire. Des bandits c’est tout. Il faut vite réagir par tout et au même temps.

    • Daniel B
      8 mai 2015 at 15 h 06 min

      DP sur un site, cette semaine j’étais en délégation sur le terrain pour prendre les questions des salariés en vue de la prochaine réunion. Les AS (autorité de sureté du nucléaire) me tombe sur le rabe. Dit don mon bon monsieur c’est quoi cette trompette rouge qui traine dans un coin ici; un extincteur monsieur l’inspecteur et pis dit donc pendant qu’ont y est, regardé donc ce gros truc devant la grosse pancarte ou il est inscrit  »strictement interdit d’entreposer » . Sur ce un grand gugusse m’interpelle en me traitant de balance, il prend mon badge et me dit tu vas avoir de mes nouvelles. J’ai beau lui dire que je suis en délégation CGT DP il s’en fou. ¨Moralité: en centrale nucléaire faut fermer sa bouche sinon ……. ; c’est sur maintenant que le jour ou j’en vois un partir avec un barreau d’uranium sous la patte et bein je ne dirais rien.

      • denis le vert
        24 mai 2015 at 20 h 27 min

        Eh daniel F, on te reconnais!!!

  26. Sandokan
    5 mars 2015 at 20 h 05 min

    HELLO

    juste pour un peu d’info, sans etre un hors sujet, c’est juste un article concernant notre LIBERTE et notre vie privée si toute fois cette derniere est preservée, là je doute de plus en plus!
    http://www.datasecuritybreach.fr/acceder-a-votre-compte-facebook-sans-mot-de-passe-facile/#axzz3TFEAjzZP

    meme pas peur! enfin presque de toute façon, je fais parti de ceux qui ne sont pas sur FB
    a bientot

    • renard rouge
      31 mars 2015 at 13 h 17 min

      la LIBERTE ! tu as entendu ça à l’école quand tu étais petit et que tu croyais tous ce que l’on te dit.
      SOCODEI s’est procuré mon jugement de divorce (par les moyens que lui seul connait), -document strictement privé- et l’a présenté lors de plusieurs audiences publiques devant divers tribunaux. et ce, malgré le témoignage de mon ex mari qui me soutenait dans mon action contre les procédés SOCODEI. Alors, la liberté, elle n’est pas pour tous la même, enfin je crois !
      La justice est là pour juger…. et il y aura un jugement DERNIER pour chacun.

  27. fafa
    25 février 2015 at 13 h 29 min

    je suis actuellement pnr et chef d’équipe qui occupe la fonction de chef de chantier non rémunérée pour ce que je fais . la situation de travaille se dégrade . marre du travaille low-cost on n’a pas envie de payer les erreurs d’areva . merci pour tout ce que fait m’a zone contrôlée . fafa amalis

    • webmaster MZC
      25 février 2015 at 16 h 35 min

      Salut fafa merci pour ton témoignage, bienvenu parmi nous

      Ce type de situation n’a que trop durée et tu peux compter sur notre Association pour faire entendre cela dans les instances ( CLI ) ou nous sommes représenter actuellement : Tricastin, FBFC Romans…

      Un statut unique pour l’ensemble des salariés du nucléaire et la seule solution pour que ce poursuive sereinement les diverses opérations en cours (maintenance-démantèlement-exploitation d’installation) 😉

      A très bientôt fafa…fait passer l’info

      Association MZC
      http://www.ma-zone-controlee.com/
      Changeons,réinventons et partageons le temps de travail
      NOUS AVONS TOUTES ET TOUS A Y GAGNER

  28. 15 février 2015 at 18 h 10 min

    Bonjour a tous,

    je suis depuis qqtps mzc….et a travers vos articles et témoignages..j ai pris conscience de ma vie de nomade.
    afin d exorciser mes démons, j ai lance un blog..ou je raconte ma routine..j essaierais de l alimenter au mieux et ceci grâce a votre site.
    merci

    http://www.le-monde-d-ana.fr/

    • Redaction MZC
      15 février 2015 at 18 h 15 min

      Les membres et adhérents de l’Association MZC te souhaitent bon vent anakeen 😉

  29. Sandokan
    14 février 2015 at 20 h 23 min

    hello

    http://lesbrindherbes.org/2014/02/02/sommes-nous-atteints-par-lagnotologisme/

    loin de moi l’idée saugrenue de croire que personne n’est capable d’avoir un avis sur les infos, mais force est de constater que cette liberté d’expression n’est pas usitée comme on le pense.
    j’ai un rêve celui de voir ce site devenir un executoire à toutes et tous ou chacun d’entre vous, oui toi, lui, elle… celui qui me lira ou lira un autre et en retour d’avoir un avis même contradictoire ce qui par effet engagera le dialogue!
    en fait, voilà, mon constat est d’avoir réaliser que l’un des problème sociétal est justement cette absence de dialogue et pourtant un grand nombre d’entre vous sont sur des réseaux communautaires, des jeux en ligne, et autres sites de liens.
    alors pourquoi ici ce ne sont que les mêmes qui postent des articles des vidéos ?

    donc toutes et tous à vos claviers, et que l’inspiration soit avec vous, vous verrez ça fait du bien d’écrire ce qu’on à sur le cœur

    a bientôt

    • Redaction MZC
      14 février 2015 at 21 h 06 min

    • el manifico
      15 février 2015 at 8 h 25 min

      Bonjour à toi et à vous tous lecteurs assidus de MZC

      J’ai tout à fait compris le sens de ton message.
      Cependant j’aimerai ajouter que les mots c’est bien! mais la lutte c’est mieux!

      à bientôt CAMARADE !

  30. Gus
    11 février 2015 at 18 h 35 min

  31. demanteleur
    9 février 2015 at 20 h 44 min

    AREVA a perdu des millions suite a des erreurs de la pars d actionnaire incompétent. Qui va payer les pots casser ?? les sous traitants évidement voulant vendre les seules a être capable de faire du bénéfice au détriment de la sécurité et de la sûreté du travaille . Remettre tout le monde en concurrence pour tirer les pris sur du low-cost . Les prestataire présent au groupe AREVA était la quand l incident de Fukushima a eu lieu et on bien servit en disant nous on na notre boite de démantèlement et d’assainissement . Maintenant ils veulent les vendre comme des mal propre une fois qu on na plus besoin d’eux . Juste bon a payer les pot casser depuis des année pour quel remerciement ??
    quand est-ce que dans se pays on va arrêter de regarder son nombril et se réveiller pour enfin être solidaire

  32. Polo
    8 décembre 2014 at 11 h 57 min

    Bonjour
    Actuellement 23 ans titulaire d’un BEP électrotechnique et d’un BAC PRO Maintenance
    après plus plusieurs expériences dans les nucléaire
    Aujourd’hui travaillant au sein d’une filiale du groupe AREVA sur un site AREVA
    Me voilà en fin de contrat et je ne sais toujours pas où je vais. On m’avais promis un Cdi mais vu les circonstances du groupe Areva. Ma direction ma fait savoir que cela n’allait pas être possible.
    Y’a til encore de l’avenir dans le nucléaire ?
    Pour le moment je ne vois qu’un cdd de 1550 euros brut !!!
    Travaillons nous low cost ?

    • JC
      22 décembre 2014 at 7 h 52 min

      BONJOUR
      moi aussi 25 ans de nucleaire a golfech et depuis qu’il y a la pgac c’est le gros bordel entre les magouilles et le degout des gens
      pour ma part obliger de faire une rupture conventionnelle car avec un soit disant responsable d’equipe autre a ma boite me donne des ordres or ils n’ont pas le droit sachant que cette personne je l’ai proteger et former et maintenant qu’il est chez onet:techman il ne se sent plus
      je vois que edf est le premier responsable car il y a des magouilles entre les dirigeants edf et les responsables de onet
      et depuis qu’il y a la pgac toutes les personnes démitionnes bizarre
      en bref la pgac fait fuir le savoir faire et va a la perte de nos centrales
      merci les dirigent edf pour ce probleme

  33. Gilles Ex DS CFDT
    7 décembre 2014 at 17 h 14 min

    Je change de société et quitte la CFDT absente des débats sur la sous-traitance
    J’intègre l’équipe du syndicat CGT de ma nouvelle entreprise.
    Je vais enfin pouvoir me donner pleinement à l’obtention du Statut Unique pour l’ensemble des salariés du nucléaire.
    😉

  34. max
    5 décembre 2014 at 11 h 21 min

    Bonjour,
    Cela fait juste 4 ans que je suis dans le milieu du nucléaire et à 25 ans; je suis dégouté
    J’ai fais un BAC PRO Environnement Nucléaire en alternance au CNPE de Saint Laurent des Eaux (service technique)
    J’étais chargé d’évaluer les prestataires sur le site, mon chef me mettais la pression pour prendre les personnes de haut, les humiliés … j’en avais marre de prendre les gens pour de la merde et après obtention du diplôme je suis partie
    Du coup chômage pendant un 2 ans
    Je trouve ensuite un CDD de 8 mois chez une entreprise prestataire qui travail pour AREVA
    Avec mon bac pro et les habilitations acquises je suis chargé de travaux normalement ?? hélas dans mes rêves, 1500e brut aucune négociation de salaire possible
    Et vue que AREVA est dans le rouge en ce moment, les 90 CDD de mon entreprise ne savent pas ce qui va ce passer
    Aujourd’hui je réclame une reconnaissance des diplômes ! et surtout pour tous un statut unique !

    • Redaction MZC
      5 décembre 2014 at 16 h 17 min

      Salut max , bienvenue parmi nous et merci pour ton témoignage dans lequel beaucoup d’autres salariés se reconnaitrons.
      Les travailleurs précaires et la situation de travail dans laquelle tu es, est le fil conducteur de l’ASSOCIATION MZC.
      Nous nous mobilisons pour que ces situations sur l’ensemble du parc nucléaire cessent,
      que oui une bonne fois pour toute on reconnaisse les diplômes et qui peut-être te donnerons envie de continuer pour encore progresser .

      Tout cela max , est dans le projet de statut unique que porte essentiellement aujourd’hui la CGT ,
      fais nous confiance,
      nous irons pour toi et pour tous les autres dans le même cas que toi chercher ce STATUT UNIQUE.

      A bientôt max 😉

    • daniel
      5 décembre 2014 at 18 h 57 min

      Courage MAX, la lutte va etre engager les humiliations et les clichés photographique, de ce qui nous font subir va finir coute que coute merci de d’avoir témoigner .
      Ici la parole est au sous traitant et non pas a ces menteurs.

  35. Redaction MZC
    17 octobre 2014 at 16 h 43 min

    L’Association MZC apporte son soutien à notre copain Philippe Billard qui dénonce depuis plusieurs années les conditions de travail des salariés issus de la sous-traitance sur les sites EDF

    • Deglingos
      8 novembre 2014 at 17 h 55 min

      L’inspecteur du travail à requalifié l’inaptitude de Philippe BILLARD, salarié et élu CGT de la société COFELY ENDEL GDF SUEZ en aptitude.
      Donc la société ENDEL doit aménager son poste de travail.
      Victoireeeeeeeee !

  36. vero
    11 septembre 2014 at 23 h 50 min

    Je vous rappelle que l’accord MOPIA prévoit que les nouvelles entreprises doivent reprendre 100% du personnel de l’entreprise sortante sans perte des acquis. Allez voir le syndicat CGT du site pour en savoir plus. C’est triste d’être obligé de ce vendre à chaque changement de contrat. EDF a l’obligation de vous informer 4 mois avant le début du contrat du nom de entreprise qui va vous reprendre. C’est incroyable que le marché des esclave perdure dans le nucléaire. Courage les gars.

  37. Martine
    11 septembre 2014 at 23 h 15 min

    Pelix tu trouves le projet de statut CGT sur cette page dans l’article http://www.ma-zone-controlee.com/?p=60273.

  38. PELIX
    9 septembre 2014 at 18 h 39 min

    Travail sur un site EDF pour la société ISS en tant que magasinier
    Venant de reprendre le travail après une opération mais étant sous l’avis médicale du chirurgien et de mon médecin traitant inapte a rentrer en ZC j ai un certificat médical juste cicatrisation complète en justifiant auprès de mon employeur.
    Aujourd’hui après une semaine de reprise on m’impose des postes en 3×8 en ZC
    A en croire ce que j’ai entendu de la bouche de mes responsables, ils devraient retourné faire une piqure de rappel qu avec une plaie ouverte on ne rentre pas en ZC
    donc la grosse bagarre, il me disent que mon certificat médical de mon médecin ne vaut rien et donc mon donner un RDV a la médicine du travail qui fera que de confirmé les avis médicaux du chirurgien et du médecin traitant.

    ce qui est honteux c est vraiment la façon avec laquelle il s’est adressé à moi
    a la limite du harcelement moral deja je suis emmerdé avec cette plaie qui m’empeche de pouvoir tenir mon poste habituelle en ZC mais en plus limite c est de ma faute

    Un pelix en colère

    • l'abeille sociale
      9 septembre 2014 at 20 h 09 min

      Je ne sais pas quel est ton site, mais je te conseille d’aller voir le CHSCT de ce même site pour porter ton histoire au plus haut niveau. Cette histoire me rappelle bien d’autres sur d’autres sites où j’ai travaillé.

      Quand EDF ose dire que les salariés prestataires reçoivent le même traitement médical que les salariés EDF, elle ment bien entendu, la preuve. Merci pour ton témoignage qui confirme ce que nous savons déjà. N’hésite pas à laisser sur ce site la suite de ton histoire qui est aussi la notre au quotidien dans le nucléaire.

      • PELIX
        11 septembre 2014 at 19 h 02 min

        bonjour suite des événements après visite médicale le médecin du travail de mon site de dampierre à confirmer l’interdition d’entrée en ZC jusqu’a guérison complète
        changement de poste par contre comme dit mon responsable je ne lui sert plus à rien ( tel un pion )
        je reste toutefois dans mon domaine du magasinage mais pour un autre service

        maintenant un autre combat m’attend en tant que CE ISS, ma société a perdu tout les contrats sur le site
        les magasins ZC et HZC, le nettoyage SDM et ZC et la laverie
        les collègues de nettoyage et laverie seront obligatoirement repris annexe 7 de notre convention collective mais les collegues des magasins et moi meme il faudra signé un accord tripartie et le but est de garder les avantages acquis
        un dur combat car nous ne savons toujours pas quelle société a remporté les contrats et oui nous avons un cdi que n est guère plus qu’un cdd de la durée du contrat
        la société ESSOR du groupe nuvia elle a déposé un préavis de grève pour le 16 septembre si EDF ne divulgue pas les repreneurs des contrats.
        Nous les élus ISS optons pour une autre stratégie on attend de savoir qui nous reprend et après on va prendre la décision sur la suite a donner surtout se battre pour garder les avantages des magasiniers

        NOUS LUTTERONS AFIN DE NE RIEN PERDRE NOTRE DUE

        • besnoit
          11 septembre 2014 at 19 h 38 min

          Donc essor a perdu le marché aussi? Il ne faut rien lâcher. Est ce que la cgt de votre site a distribué le projet du statut des prestataires?

        • PELIX
          11 septembre 2014 at 20 h 09 min

          Essor est encore en piste, ils ne savent pas non plus qui remportera le lot A le lot B et le lot C. kaeffer wanner non plus ne savent toujours pas. J’aurais préféré une alliance avec essor et kaeffer mais bon, tous le monde le sais, l’union fait la force. En ce qui concerne la CGT, je ne suis pas syndiqué perso, mais mon collègue DP, lui l’est en tant cas faire gréve nous n’avons pas la chance de pouvoir compter sur les collègues ISS, ont plus de gueule que de couilles.
          Si on les écoute, alors oui, on sera 70 personnes à arriver devant le site, mais si on est 3, on passe pour des cons. ça amplifie bien ce que tout le monde pense de cette société aujourd’hui.

        • PELIX
          11 septembre 2014 at 20 h 14 min

          je ne sais pas si la cgt du site a distribué le projet du statut des prestataires mais si tu as une copie je veux bien voir
          merci

        • Un vrai combattant
          11 septembre 2014 at 21 h 40 min

          Arretez de dire des conneries le marché de DAMPIERRE n’est pas encore attribué. Pour moi encore un mensonge. je ne pense pas qu’ ZSSOR est déposé un préavis de grève car elle n’en a pas besoin; Il serait bon que le site MZC verifie avant de publier;

        • le carre blanc
          11 septembre 2014 at 23 h 44 min

          pelix il y a combien de convention collective chez ISS nettoyage Magazin pas la meme ?
          Tu dis etre elus au CE ISS et pas syndique , meme pas a la CGT a c est du propre.Tu a le raport de force que tu a construit .

  39. LAURENT Yvon
    11 août 2014 at 22 h 24 min

    Accident à la centrale de Civaux cet après midi en zone contrôlée 22 m sortie BR1 Un rack d’échafaudage tombe sur deux salariés, un blessé sérieux de chez Poujaud, très nombreuses dents explosées, mâchoire abimée et mal au dos intense et l’autre collègue intérimaire ENDEL , divers hématomes mais « valide »….Accident qui aurait pu être fatal…

  40. Jérôme
    24 juillet 2014 at 15 h 38 min

    Parlons’en de la solidarité et de la sécurité des ouvriers dans le nucléaire !!!
    Actuellement je travaille dans une boite de casse coups ou les ouvriers eux mêmes sont à moitiés fadas !
    Je m’explique
    On doit faire de la préfa en tuyauterie (montage pointage et soudure)
    Notre chef futé comme pas deux à fait placer un SAS juste en face du local ou l’on doit intervenir pour réaliser la préfabrication
    Sauf qu’il nous a placé le SAS exposé dehors en plein soleil ! ou dehors il fait déjà 35 °
    ET à l’intérieur du SAS il fait facile 50 ° et bien plus lorsque l’on soude
    par prévention J’ai essayé d’en parler alerter qu’il y a un risque de suffocation ou de malaise à travailler dans ces conditions
    En réponse, Je me suis presque fait traiter de famelette et les commentaires pour faire bien devant le chef par d’autres ouvriers de cette même boite allez bon train !!!
    C’est désespérant !!!!!!!

  41. Elrevolutionnaire le Tchè
    21 juillet 2014 at 16 h 30 min

  42. tontondavid
    20 juillet 2014 at 12 h 11 min

    bonjour à tous
    je suis sur le cul, je viens d’apprendre le renvoie d’un collègue de Belleville d’un age bien avancé pour un motif de merde.
    Donc si je comprend sur ce cite le moindre écart et zou à la porte,et comme sur ce cite personne ne se bougeras pour cette nouvelle politique qui consiste à  » masquer sont incompétence par de la délation  » je pense qu’une petite leçon facile a faire devrait être mis en place.
    voilà comment faire :
    je vous conseille de prendre un carnet et de noter tout manquement de notre direction lors de l’ârret de tranche à Belleville .
    ex : lors d’une assistance pas de surveillent date heure et non du demandeur
    lors d’une intervention HN1 RP1 seule sur un chantier date heure et non du demandeur
    lors d’une intervention ou ne l’on possède pas les habilitations recuises pour cette activité
    date heure et non du demandeur
    et bien d’autre chose
    Et à la fin de l’arret regrouper no note et faire une belle lettre à l’UTO
    je pense que c’est la meilleur façon de leur faire savoir que nous sommes moins con qu’ils ne le pense et que nous savons être solidaire entre nous et que les plus irresponsables ne sont pas toujours ce que l’on croit.
    mais bon je sais que la plus part de mes collègues on de la gueule au bistrot mais devant le faite accomplie il n’y a plus personne.
    une petite poignée de témoignage devrais les faire un peu réfléchir sur leur comportement.
    mais bon je reste persuadé que je reste un des seul à ne pas avoir peur de dire en face ce que je pense de leur façon de faire
    . voilà pourquoi c’est eux qui on le pouvoir alors que sais nous qui leur rapportons leur salaire de ministre sans compétence ils leurs suffi de savoir dire tu dois faire point c’est comme sa si tu n’est pas content va voir ailleurs. mais c’est eux qui n’ont rien a faire sur un cite nucléaire.
    merci à tous

    • KebabLeMOuton
      20 juillet 2014 at 16 h 47 min

      Perso moi je dirais que c’est pas une nouveauté à Belleville !!!! Si t’es pote avec le grand chef ou si t’as des liens de parenté avec l’un des boss alors là t’as la belle vie et tu crains rien pour ton boulot, par contre si t’as aucun de ces privilèges et bien tu peux aller gratter comme un chien et au moindre faux pas c’est DEHORS !!!! Quoique j’en connais certains, qui pour gagner un galon, un dect ou un bip seraient capable de vendre père ou mère !!! Loll

      • webmaster MZC
        20 juillet 2014 at 17 h 29 min

        Salut tontondavid et KebabLeMOuton merci pour vos témoignages sur le climat social qui règne sur le site de Belleville pendant cet arrêt de tranche .

        Question : Que font les divers élus et organisation syndicale de ces entreprises ?
        Il est bon de nos jours et même vivement recommandé de savoir aujourd’hui qui défend l’intérêt général des salariés !

        A+ les copains et bon courage à tous les acteurs
        Nous sommes certains que grâce à vos 2 témoignages vous allez vite (très vite) avoir des retours 😉
        Nous attendons impatiemment de vos nouvelles

        Merci à tous nos collègues visiteurs de plus en nombreux qui profitent de leurs vacances pour consulter le Projet d’Accord Interentreprises  » Statut Unique  »
        La rentrée sera chaude nous en doutons plus

        Ci dessous capture d’écran du compteur de visite le 20/07/2014-01h04

        • tontondavid
          20 juillet 2014 at 22 h 19 min

          alors les élues bien je me dit qu’ils sont non voyant donc pas facile pour eux

        • KebabLeMOuton
          20 juillet 2014 at 22 h 47 min

          Bonjour très cher webmaster,

          Je me permets juste de faire une petite correction (qui à mes yeux n’est pas si petite que cela !!) concernant ton commentaire.
          Ce n’est malheureusement pas seulement sur cet arrèt que le climat social n’est pas au beau fixe sur Belleville, cela concerne tout les arrêts et aussi lors du tranche en marche !!!
          La situation est plus que grave sur Belleville, les gens en ont marre, les arrêts de travail se multiplient, la tension est omniprésente et les conflits sont quasi permanents entre les agents et les chefs et chefaillons, meme les agents entre eux se bouffent la tronche !!!!
          A mon avis il va y avoir de gros soucis lors de cet arrèt, cà sent la poudre !!!

      • tontondavid
        21 juillet 2014 at 10 h 38 min

        salut oui je confirme sur Belleville c’est à l’année que sais un vrai défie de travailler.
        Rien que de savoir qu’il faut aller à Belleville cela tue le moral on sais d’avance qui va avoir les bonnes places et ceux qui vont courir comme des cons pour rien de plus par mois.
        je ne suis pas fans des anglais mais leur system de salaire au mérite devrait s’appliquer sur Belleville et là je pense que des personnes vont devoir payer pour rester dans l’entreprise.

  43. LAURENT Yvon
    22 juin 2014 at 12 h 21 min

    Bonjour à tous,
    Je vous fais part du témoignage d’une salarié sous-traitante du nucléaire/
    « Je me rappelle d’une après midi éreintante ou nous avions de grosses difficultés techniques sur la centrale de Bugey dans l’AIN, vers 17h, le couperet est tombé, il fallait que je m’y rende pour une réunion avec le chef de centrale le lendemain matin. Je partis donc en vitesse, sans pouvoir régler préalablement la partie logistique. Me voilà arrivée tardivement et essayer de trouver une chambre, Je n’en ai jamais trouvé, j’ai du dormir dans la voiture et trouver le lendemain une station de routier pour prendre une douche ! »
    Ce témoignage, chers collègues de Polinorsud, émane de votre ancienne patronne, Catherine Weber-Guevara !!
    Areva (depuis 1987) : différentes fonctions au sein des Business Units réacteurs et services nucléaires d’Areva, délégué régional au sein de la Business Unit services nucléaires (1998), directeur (2001) puis directeur général de l’Agence Centre GADS, directeur de l’unité services et pièces de rechange JSPM et PDG de Somanu (2006), directeur adjoint de TN International et directeur adjoint de la Business Unit logistique (2008), directeur de la Business Unit logistique (depuis 2009).
    Le monde du nucléaire, Catherine Guevara le connaît comme sa poche. Son dernier poste a été de diriger l’unité opérationnelle dédiée à la logistique d’Areva (1.100 salariés, 386 millions d’euros de CA) jusqu’au 7 février 2012. Cette date correspond à son débarquement brutal pour cause de proximité avec Anne Lauvergeon, écartée de la présidence du groupe six mois auparavant. C’est d’ailleurs cette dernière qui a remis, en 2010, sa Légion d’honneur à Catherine Guevara. Durant 23 ans, cette docteur en géologie a gravi différents échelons d’Areva, avant de siéger au comité exécutif du groupe.
    Son mari est ingénieur AREVA et il est, ou était, responsable de l’agence AREVA de Civaux…
    Alors pourquoi, vous parler de cette dame ?
    Car pour contester mon coté « sectaire » j’ai des doutes sur la nouvelle activité qu’à construit cette personne ! Celle qui c’est nourrie pendant des années de la vie de nomades de ses salariés et des salaires de misère qu’elle leurs offrait se lisserait-elle la conscience en créant une société pour le bien être de ces mêmes salariés ?
    Elle vient de créer un concept « pour répondre aux problématiques d’hébergement des salariés en déplacements en accompagnement des Chantiers Grands Carénages d’EDF et ou d’arrêts spécifiques tel que c’est le cas pour le CNPE de CIVAUX en 2014 et 2015. en partenariat avec EDF » (www.innov-homme.fr) IVH se concentre sur la recherche de logements vacants et des possibilités de création de nouveaux hébergements et travaille sur la possibilité d’un village « mobile » avec des « roulottes » à 200 €/semaine/pour une personne…
    Voici la déclaration du Directeur de la CNPE de Civaux : « Il s’agit pour nous de simplifier la vie de nos intervenants, indique la direction de la centrale. Nous avons tout intérêt à ce qu’ils soient logés dans de bonnes conditions ».
    Cette initiative est bien sur, « applaudie » par les anciens collègue d’AREVA de cette dame, qui est devenue subitement concernée par les problèmes « ancestraux » des salariés sous traitant du nucléaire ! Après avoir obtenue la légion d’honneur, remise par Anne Lauvergeon, en 2010, elle met « son sens des affaires » à la dispositions des salariés dont elle a entretenue la précarité et le nomadisme pendant des années…. J’ai horreur de ces personnes là !!!! Il y a t-il encore des ânes du Poitou pour tirer la « roulotte » à cette dame ?
    (Administrateur, je t’ai envoyé sur ta messagerie des documents relatifs à Innov Homme.)

    Ps : Collègues sous-traitants, si un jour, lors d’un déplacement, vous rencontrez, un cadre dirigeant, dormir dans sa voiture de fonction, téléphonez moi vite, juste pour la photo !!!

    J’ai oublié de vous signaler que Mme Catherine Weber-Guevara n’a AUCUN lien de parenté avec le « Che » !!

    • le herisson.
      27 juin 2014 at 14 h 12 min

      Merci Yvon pour le dérouler de carrière de Miss Weber-Guevara. Si mes infos sont bonne Madame-Weber est conseillère municipal à Briare, ville situé à égale distance des sites de Dampierre et Belleville (comme c’est surprenant). Elle a été très active durant la dernière campagne municipale, d’ailleurs la presse local ne taris pas sur les apparats de la dame; il me semble avoir lu son intrusion dans le monde associatif de son canton. Les journaux ont bien informer la population locale de son désir subit de venir en aide au nomade du nucléaire et cela à plusieurs reprises. J’ai déjà lu des commentaires pas très flatteurs de ses actions à venir en aide aux sous-traitant du nucléaire sur se site. En se qui concerne son Che de compagnons il doit avoir dans son grenier des milliers de bandes magnétiques vu que durant sa carrière il était connu pour enregistrer les conversations téléphonique; je sais de quoi je parle vu que j’en ai été victime. Mais est-il à la retraite ou alors c’est son fantôme je rencontre dans les couloirs des centrales d’edf.

  44. CDD TNEX
    13 mai 2014 at 15 h 05 min

    Recherche salaire désespérément sur Penly a manger de la boite de conserve coincé sur le parking de la centrale .
    Les CDD TNEX n’ont toujours pas eu la paie d’avril le 13/05/2014
    les embauchés eux ont bien eu leurs virement le 10 ou voir le 09/05/2014.
    Qui lu crus !!! Martins luther king est mort il me semble

    • Nathan Levy
      13 mai 2014 at 21 h 16 min

      Pas de salaire = pas de boulot, j’en ai connu qui ont travailler plusieurs mois comme cela dans les serres en face de la centrale de Dampierre; ils attendent toujours leur salaire car ont ne fait jamais de vagues dans ce pays ont a bien trop la trouille. Pauvre France qu’as tu fait de tes enfants !!!!!!

    • T.Colibri
      17 mai 2014 at 19 h 21 min

      Euhhhhhh le chantier le gratin chez TFN PROPRETÉ et TNEX vous verriez le délire entre les CDD et les CDI .
      Y en a quelques uns qui n’ont aucune sorte de respects du travail et aucun matériel pour travailler en matières sécurités ils sont Zéro …..

  45. Jessy
    4 mai 2014 at 17 h 43 min

    Le Chargé de Travaux « CdT »

    En formation PR2 option RN on vous informe qu’il y a des prescriptions à respecter comme les ADR (analyses de risques)

    Il y a ici comme un véritable décalage entre cette formation et la réalité des faits sur le terrain.

    Je vous en raconte une.

    Ainsi un CDT et un exécutant doivent intervenir dans le BR pour faire basculer des tuyauteries sur d’autres raccordements.

    L’ordre d’intervention se décide sur les coups de 9 heures le matin. Une analyse de risque a été aussitôt établit grâce à un REX (retour d’expérience).

    Celle-ci exige toujours selon les prescriptions de l’outillage conforme antidéflagrant (afin d’éviter toute explosion) et de mettre en place des déprimogènes (aspirateur avec filtre) dans les locaux où se trouve cette tuyauterie afin de parer à la contamination atmosphérique. (Poussières d’amiantes, et particules radiologique dans l’air)

    15h00, les déprimogènes ne sont toujours pas mis en place dans ces locaux malgré les relances désespérées du CdT.

    16h00 la pression s’effectue alors sur le CdT, il doit intervenir dans le BR sur le basculement de ces tuyauteries.

    16h30 toujours pas de déprimogène placé dans les locaux.

    16h45 la pression est à son comble sous l’ordre de leur chef de chantier et des agents d’EDF le chargé de travaux doit impérativement faire signer au bureau de consignations ses régimes de travail exceptionnel s.

    17h00 il entre dans le BR accompagné de son exécutant.

    Il passe au magasin chercher son outillage antidéflagrant, problème à 17h00 le magasin d’outillage en zone est fermé. (Résultat pas d’outillages antidéflagrant)

    Il essaie d’expliquer une dernière fois par téléphone qu’il n’a pas l’outillage approprié et que les déprimogènes ne sont toujours pas installés dans les locaux ou il doit intervenir. Malheureusement tout le monde s’en contre fou, il doit exécuter immédiatement le travail sur ces tuyauteries quand même.

    Pression d’un coté des agents d’EDF
    Pression de l’autre par son propre chef de chantier de sa propre boite de sous-traitant

    Conclusion ce pauvre CdT et son exécutant se débrouillent comme ils peuvent à trouver de l’outillage qu’ils empruntent à droite et à gauche dans des caisses d’outillages parquées sur des espaces balisés à ces effets. Ces outillages ne sont pas conforme à l’analyse de risque, ils ne sont pas antidéflagrants, ils le savent très bien, mais tant pis, ils n’ont pas le choix la pression est désormais trop forte, il est 18h00 et rien n’a encore été réalisé.

    18H30 Ce pauvre CdT avec son exécutant entrent alors dans le local réaliser cette intervention, sans outillage approprié, et sans protection atmosphérique car le déprimogène lui non plus n’a toujours pas été installé.

    19H30 Le travail a été effectué quand même. Cette fois-ci la chance était de leur côté.
    Mais jusqu’à quand le sera-t-elle ?
    Jusqu’à quand prendra-t-on conscience de ces pressions de cette indifférence de ces mises en dangers ou de ces façons de faire ?

    Ici, une nouvelle fois, on a mis en péril la santé de ce pauvre CdT et de son exécutant.
    Pour qui ? Et pourquoi ? Pour une priorité absolue un ordre qui passe avant tout, même au mépris de la santé de ceux ou celui qui doivent intervenir.

    Et dans ce cas là, le CdT aurait pu très bien utilisé son droit de retrait face à tous ces dangers comme il est si bien écrit dans ce fameux livret PR2 option RN. Mais à cet acte là, des emmerdes il le sait, en retour, c’est tout ce qu’il aurait gagné !

    En fait le statut de CdT c’est un piège à con, un pigeon tout trouvé par les autorités afin de se disculper de tout en cas de problème !.

    Parce qu’il y aurait eu le moindre accident, même au fait de tout ces aléas, c’est sûr, c’est le CdT qui aurait dégusté !

    Sans compter qu’à toutes ces responsabilités, fasse à tous ces dangers, le CdT n’est pas mieux rémunérer.

    • Redaction MZC
      4 mai 2014 at 18 h 28 min

      Salut Jessy merci beaucoup pour ton témoignage, bienvenu parmi nous
      Oui tu as entièrement raison sur le rôle important et le statut du CdT, beaucoup de collègue visiteur ce reconnaitrons dans ton excellent témoignage

      Nous pensons que l’Accord Collectif Interentreprises porté par La CGT répond en parti à cela.
      Il impose la reconnaissance de l’activité lié au nucléaire (+25% salaire brut), une grille de salaire unique et un coefficient approprié à la fonction exercer + la prise en compte de toute l’ancienneté dans l’industrie nucléaire du salarié .

      Jessy si avec tout ça les autres salariés de cette industrie ne ce bougent pas le cul, alors c’est certain l’avenir de la filière nucléaire sera low-cost grâce à eux et nous ne les remercions pas (pour rester correct).
      A bon entendeur

    • Laos
      3 juin 2014 at 20 h 57 min

      Ont arrive, nous sommes les meilleurs des PGAC.

      RZ responsable de zone!!!!

      Nous sommes la pour aider tous ces pauvre type du mieux qu’on peut et ont aussi arrêter le chantier si le danger ce présente.

  46. T.Colibri
    27 avril 2014 at 20 h 46 min

    je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître mais ca deviens bien la misère dans le nucléaire j’ai l’impression de retravailler comme il y a 25 ans en arrière . Il y a pas 3 jours de ca un Chef de Tnex ma appelé de Cattenom pour proposer un Cdd de 1 mois sans frais de Gd quel bande d’escroc franchement ahhh bin ouiii faut être en Cdi pour être indemnisés en Gd . Et de plus tu reçois sans arrêt des lettres de mise en demeure quand tu viens pas travailler , mais en fait c ma pomme qui paye les lettres Recommandée avec AR . Voila enfin bientôt finis ce Cdd le 7 Mai 2014 Freedom pour la Tnex sérieux quel bonté …..Ce fut une sacrée expérience . Maintenant demain ca seras Toubib je suis malade et dépressif !! pour avoir tenté de vouloir gagner un salaire je n’aurais jamais imaginé que des gens pouvait encore travailler en Centrale pour un 1130 Euros par mois ..

    • claude
      27 avril 2014 at 23 h 46 min

      Dépressif, dosé, usé, affamé, abusé, sous-considéré, …… et certainement un peu plus pauvre qu’avant ton épopée dans le nucléaire. Et dire que les gens qui passent devant les centrales EDF pensent qu’à l’intérieur des barbelés il y a que des salariés heureux! Non, nous sommes bien victimes d’entreprises esclavagistes. Merde, y en a marre. Il faut dire la vérité les gars.

    • Laos
      3 juin 2014 at 21 h 06 min

      Je te rassure il n’y a pas que ta boîte qui ce comporte ainsi!!!

      Il y a chez nous une boîte d’escroc qui est implanté à paluel et sur d’autre site cette boîte ce nom OMS.

      Les cdi cdd ont leurs parle comme de la merde, chantage, ils travail en poste payer 8h au lieu de 8h50. 13eurs de déplacement par mois!!! Pas de mutuel ext….

      Cette boîte recrute 200 martyre pour les futurs RGV 2015 paluel.

      Quel honte vive la france vive OMS qui ce gaveeeeee!!!!!

      • l'odeur de la dose
        4 juin 2014 at 1 h 02 min

        il y a au moins 650 autres boites dans le nucléaire que l’on pourrait comparer à la tienne. ça devient explosif sur nos sites et personne nous aide. que des promesses de merde et pendant ce temps on nous traite comme des grosses crottes. où sont les beaux syndicats de l’énergie? prenons notre destin en main tous seuls.

        • noëlle
          4 juin 2014 at 21 h 36 min

          Égalité, liberté et fraternité disent ces supers syndicats de l’énergie. Si leurs agents étaient dans la merde ou nous sommes ils auraient déjà bougé ciel et terre en criant au scandale et au crime social. Où est l’égalité de traitement dans la défense des salariés. Tous pourris. Envie de gerber.

      • talion
        10 novembre 2014 at 21 h 13 min

        d’accord avec toi,dis moi

  47. La mouche
    27 avril 2014 at 10 h 21 min

    Demain, lundi 28 avril 2014, sera jugé à 14 heures 15 aux prud’hommes du Havre mon dossier de reconnaissance de préjudice d’anxiété. J’ai été exposé accidentellement à de l’amiante et du nickel qui sont deux cancérogènes pendant l’exécution de mon travail.
    Mon employeur, la société ENDEL du groupe GDF/SUEZ n’a pas respecté sont obligation de me protéger.
    Je vous invite pour celles et ceux qui le pourrait de venir vous joindre à moi et à mon avocate, Nadine du cabinet Tessonnière et Topaloff.
    à demain
    bon dimanche
    à plus
    la mouche

  48. webmaster MZC
    13 avril 2014 at 9 h 36 min

    Jérôme : “Ma licence pro radioprotection et sûreté nucléaire m’a offert une hyperspécialisation”

    Aujourd’hui, Jérôme, 26 ans, est contrôleur réglementaire en radioprotection au Cerap, à Saclay (91). Ce qui l’y a mené ? Suivre une licence professionnelle radioprotection et sûreté nucléaire en 2010-2011, après un DUT HSE.

    Pourquoi il a décidé de faire une licence pro

    “Plus jeune, je m’imaginais poursuivre une carrière d’officier de sapeurs-pompiers. Mais, après un bac ES [économique et social, NDLR] et une année d’histoire, je me suis finalement inscrit en DUT HSE [diplôme universitaire de technologie hygiène, sécurité et environnement] à l’IUT [institut universitaire de technologie] du Limousin, sur le site de Tulle [19].”

    “Au cours d’un projet de deuxième année où il était question du nucléaire dans la région, j’ai découvert la radioprotection et l’application nucléaire dans l’industrie et la recherche. Ce domaine, que je ne connaissais absolument pas, m’a totalement conquis. Pour me spécialiser, j’ai postulé dans 3 formations à dominante nucléaire, à Strasbourg [67], à Lyon [69] et à La Ciotat [13], où j’ai été retenu.”
    Comment il a été sélectionné…

    http://www.letudiant.fr/etudes/fac/licence-professionnelle-comment-elle-a-booste-leur-cv/jerome-ma-licence-pro-radioprotection-et-surete-nucleaire-m-a-offert-une-hyperspecialisation.html

  49. hollowman of ardeche
    12 avril 2014 at 8 h 22 min

    Hello, les camaraaaaades!

    la bourse ou la vie…en quelques mots, regardez bien vos factures dans les prochaines semaines, le cadeau post-fukushima….
    http://www.gen42.fr/augmentation-retroactive-des-tarifs-edf/

    la fée electricité se remplume grace à qui?????

  50. Raf
    7 avril 2014 at 5 h 44 min

  51. webmaster MZC
    2 avril 2014 at 17 h 44 min

    Commentaire publier sur article “La Commission d’Enquête auditionne MZC”
    Yvon LAURENT
    2 avril 2014 at 17 h 14 min
    Sous traitant du nucléaire :

    Impossibilité de prendre ses congés payés pendant la période estivale !
    On s’en fout de la vie familiale, de la santé, du repos des salariés (es) de leurs enfants seul l’intérêt de l’entreprise prime, seul la disponibilité des tranches nucléaire compte ! Toutes les années s’est identique ! Pas plus de 2 semaines consécutives et encore c’est l’encadrement qui choisit !! Pleins le cul ! Nous aussi nous allons nous offrir l’augmentation de 20 à 40 € du tarif de l’électricité! La double peine, nous avons TOUJOURS une double peine ! CNPE de Civaux, arrêt de tranche VP du 12 juillet à début Novembre 2014, toutes les demandes de congés payés refusées aux salariés ENDEL SCTN et CERAP (filiale) pendant les mois de Juillet, Aout et septembre !!! Des enfants seront puni de vacance avec leurs parents les autres auront de la lumière et leurs clim fonctionnera !!
    Pour les années prochaines, cela sera PIRE avec le chantier du grand carénage (amélioration sécurité et sureté des sites nucléaires)
    Plein le cul !!!!!!!!!

    Lisez ceci :
    Les principes concernant l’octroi des congés payés

    Jusqu’à l’institution en 1936 des congés payés, le contrat de travail ne prévoyait pas de temps de repos . le Dimanche chômé était considéré comme une concession à la religion ; Sous l’influence du corps médical, l’idée a fait son chemin qu’un temps de repos était nécessaire à la santé et participait à l’équilibre financier des régimes de sécurité sociale qui se sont généralisés au cours du XXième siècle quoiqu’avec retard en France par rapport à l’Allemagne..

    Deux principes doivent être pris en compte « ensemble » : c’est le droit de l’employeur à définir l’organisation du travail et le droit du salarié à la santé . Le droit du travail s’est coulé dans cette double injonction à laquelle s’en est ajouté une troisième le respect de la vie familiale.

    Lorsque le salarié fait « sa demande de congés » , la réponse qui lui est faites est donc conditionnée par trois obligations qui peuvent être contradictoires :

    Le droit de l’employeur à l’organisation du travail
    L’obligation de l’employeur de préserver la santé du salarié donc son obligation de respecter le droit à repos du salarié
    Enfin une obligation sociale qui pèse autant sur l’employeur que les salariés concernés qui doivent s’y soumettre : c’est le respect autant que faire se peut des obligations familiales des uns et des autres.

    • Rex LAVERIE
      5 avril 2014 at 19 h 08 min

      Il faut que l’on reconnaissent toutes les personnes qui réalisent des travaux sous rayonnements ionisants avec une convention collective associé au contrainte que rencontre ce personnel

      • besnoit
        6 avril 2014 at 19 h 48 min

        Bonjour Rex laverie, pour ton information, 7 fédérations CGT travaillent sur un projet d’harmonisation des droits des salariés du nucléaire et il vient d’être finalisé. Tous les salariés devraient en prendre connaissance dans les prochains jours.

  52. hollowman of ardeche
    1 avril 2014 at 20 h 38 min

    HELLO

    un dimanche plein de rebondissements, enfin tout depend de l’elan qui a ete nécessaire pour le changement…eh! oui c’est maintenant, la barre à drauche ou groite!!!!!
    http://www.gen42.fr/les-positions-successives-de-manuel-valls-sur-le-nucleaire/

    un peu de derision dans ce monde de ouf!

    • webmaster MZC
      5 avril 2014 at 7 h 30 min

      Salut , cela ce passe à quel endroit ? Quel site ?
      Répond nous très vite
      Grâce à ton témoignage nous ferons évoluer la situation des sous-traitants de cette industrie .
      Merci et surtout COURAGE les gars
      Quand allons stoppé ces stratégies économiques, méthodes de management et organisations du travail , cascade de sous-traitant et sous-traitance en cascade, qui ne génère que le mal-être et la souffrance au travail au détriment de la sureté et sécurité nucléaire. ?

    • hollowman of ardeche
      5 avril 2014 at 11 h 08 min

      salut

      c’est le chantier de quel site? rapproche-toi du chsct de ta boite ou alors celui du site. ils seront à ton ecoute et aussi t’indiqueront les voies possibles de recours pour faire cesser cette situation qui pourrait generée un danger pour tes collegues et toi
      courage à toi et aux collegues

      a bientot

  53. hollowman of ardeche
    14 mars 2014 at 18 h 00 min

    hello les camaraaaades!

    alors le 18/03 toutes et tous dans la rue!
    est-ce que des mouvements sont prevus aux abords des sites?
    ça serait bien que oui, certaines societes ont du monde,et aussi il y regne de la solidarité, de l’unité dans les revendications!

    alors qui a des infos, concernant ces petits mouvements sporadiques, juste pour marquer le coup contre le pacte de responsabilité, les salaires trop bas, etc…

    a bientot
    ON NE LACHE RIEN
    RIEN N’EST A EUX, TOUT EST A NOUS

  54. hollowman of ardeche
    7 mars 2014 at 17 h 30 min

    hello les camaraaaaaaaades!

    à chaque jour qui passe nos vieilles centrales trepassent, constat de certain(e)s d’entre nous
    il suffit de lire:
    http://www.natura-sciences.com/energie/nucleaire/nucleaire-prolongation656.html

  55. hollowman of ardeche
    6 mars 2014 at 21 h 36 min

    hello les camaraaaades!

    a propos des groupes Diesel de secours
    une petite lecture s’impose…
    http://blogs.mediapart.fr/blog/guillaume-blavette/060314/les-diesels-la-rustine-thermique-de-lindustrie-nucleaire

  56. hollowman of ardeche
    2 mars 2014 at 9 h 34 min

    hello!
    comme sur les precedents articles ou il y apparait clairement la berezina d’AREVA avec ses chers tres tres chers EPR
    lisez cet article
    http://observ.nucleaire.free.fr/crash-projet-epr-gb.htm

    no comment!!!!

    • hollowman of ardeche
      5 mars 2014 at 21 h 50 min

      encore des articles chocs concernant la perenité du projet EPR

      http://observ.nucleaire.free.fr/epr-bombe-retardement.htm

      http://observ.nucleaire.free.fr/ne-pas-mettre-EPR-en-service.htm

      que de milliards gaspiller, d’autres pistes auraient pu etre etudiées et finalisées sans mettre en peril l’HUMANITE, oui, regarder actuellement à Fukushima c’est une contamination mondiale avec les effets perverses de la pseudo-maitrise de l’atome
      allez que la plupart d’entre vous ne se reveille jamais, et se laisse endormir un peu plus de jours en jours pour le bonheur d’une societe qui ne se soucie guere de l’avenir de ses generations prochaines

      il y a tant de mensonges, tant de desinformations sur les risques non pris en compte, et « ils » continuent à nous le faire croire, seul(e)s ceux qui y travaillent constatent que rien ne va dans le mieux mais plus vers un FUKUSHIMA MADE IN FRANCE

  57. hollowman of ardeche
    1 mars 2014 at 23 h 07 min

    hello

    quelque part dans le monde, il existe des centrales…fantômes!
    ce qui pourrait bien arriver aux derniers chantiers d’AREVA dans le monde, en Finlande ou chez nous, bon j’exagère mais c’est mon ressenti

    http://www.sudouest.fr/2011/04/18/la-centrale-fantome-de-lemoniz-374759-4585.php

    http://www.usinenouvelle.com/article/zwentendorf-la-centrale-nucleaire-mort-nee.N148584

    http://www.greenetvert.fr/2011/08/05/la-premiere-centrale-nucleaire-du-pays-ouverte-aux-touristes/28126

    http://www.rtbf.be/tv/emission/detail_on-n-est-pas-des-pigeons/actualites/article_le-journal-des-travaux-inutiles-kalkar-en-allemagne?id=7728413&emissionId=2813

    tous ces articles viennent de
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-industrie-nucleaire-francaise-en-pleine-debacle-23792.html

    suite des précédents articles
    http://observ.nucleaire.free.fr/abandon-epr-finlande.htm

    c’est la débâcle chez AREVA, leur rêve a capoté et va couté cher, très cher aux contribuables français voire européen

  58. hollowman of ardeche
    22 février 2014 at 9 h 51 min

    hello les camarades!

    il est temps de ressortir les tentes, les bbq, la sono, pour faire du bruit, l’hibernation a assez durer
    allez, on se sert les coudes on ne lâchera rien du tout

    http://www.ftm.cgt.fr/actu_federale.php

    et puis certains sites seront au max d’activité, ça peut créer la zizanie si un mouvement de grèves perlées se glisse
    faites tourner les imprimantes pour les tracts, il y a le feu !!!!!!

    ON NE LÂCHERA RIEN

    • luttonsensemble
      3 mars 2014 at 16 h 38 min

      Ben justement il était prévu en mars 2014 de commencer sur tous les sites un véritable bordel pour obtenir un accord inter-entreprise suite à la réunion des syndicats CGT prestataire à Montreuil. S’ils en a qui ont des nouvelles nous sommes preneurs.

  59. tontondavid
    1 février 2014 at 12 h 13 min

    bonjours, a tous

    l’heure est grave :
    les critères de sélection ont fortement changer. Maintenant la reconnaissance ne se fait plus par la capacité a réaliser une intervention en toute sécurité et en ayant une démarche qualité.
    Mais sur la capacité à dire amène à tout ce que l’on nous demande sans rien demander.
    Les entreprises prestataires vont encourager une personne médiocre dans son professionnalisme mais qui ne se pose aucune question.
    juste pour dire :
    une personne qui met sa vie en danger on peut dire que c’est un suicide.
    une personne qui met la vie des autres en danger on peut dire selon le nombres de personnes toucher que c’est soit un tueur en série ou pire un génocide .

    cela fait peur

  60. Mathew Andress
    16 décembre 2013 at 17 h 03 min

    Alerte !

    Sa tête ne lui revient pas !
    Discrimination professionnelle.

    Il est trop vieux !
    Discrimination professionnelle.

    Il a un handicap !
    Discrimination professionnelle.

    C’est une femme !
    Discrimination professionnelle.

    Il fait parti d’un syndicat!
    Discrimination professionnelle.

    Il en sait trop ou il s’est pris la tête avec un de ces supérieurs !
    Discrimination professionnelle.

    Il, elle a averti d’un danger = ça n’a pas plu = licencié.e
    Discrimination professionnelle.

    Ect. Ect. Ect….

    Catastrophique !!! Et ça devient de pire en pire dans notre belle société Française et plus particulièrement dans le Nucléaire.

    Afin de ne plus montrer leur visage les entreprises ou plutôt les responsables d’agence nucléaires
    Font désormais appel de plus en plus à des recruteurs DRH pour embaucher du personnel qualifié.

    Le problème, c’est que ces responsables d’agences ont tellement grillé de personnes.
    Que les recruteurs DRH  » pourtant grâcemment payé » commencent à avoir du mal à recruter du personnels expérimenté !

    Voilà ou nous en sommes !

    * En fait ce ne sont pas ces personnes cités plus haut qu’il faut discriminer !

    Mais bel et bien ces responsables d’agences « irresponsables » dont leur nombrilisme et plus gros que leurs conneries !

    Faites circuler… Merci

  61. hollowman of ardeche
    10 décembre 2013 at 21 h 57 min

    hello, ce sont les news!
    http://www.mondialisation.ca/fukushima-les-nettoyeurs-irradies-sont-ils-informes-sur-les-risques-de-leur-travail/5359523

    article assez complet et je rajoute que la situation au Japon devient de pire en pire, les nouvelles ne sont pas bonnes du tout
    cela prouve qu’il n’y a pas de maitrise de ce procede, enfin ce n’est que mon ressenti

  62. hollowman of ardeche
    9 décembre 2013 at 21 h 50 min

    hello
    j’ai trouvé cet article… http://www.romandie.com/news/n/_Japon_presse_et_universitaires_denoncent_une_loi_sur_les_secrets_d_Etat_qui_menace_la_democratie18081220130402.asp

    voilà avec ce genre de loi on interdit la liberté de nous informer de ces catastrophes ou autres « accidents » qui mettent en peril l’humanité, car ne pas oublier que l’evenement qui se trame au Japon nuit gravement à l’evolution de l’humanité, la radioactive nous tue et tuera encore et encore pendant des siecles, mais pour comprendre ça il nous etre informé(e) par tous les moyens qui sont en notre possession, mais certains groupes d’hommes pronent le contraire, n’ont pas d’enfants, de freres, de soeurs, pour agir au nom du progres et de la soit-disante maitrise de l’atome

  63. AKHENATON
    8 décembre 2013 at 11 h 52 min

    Résignation acquise

    bonjour à tous, ancien du nucléaire, que j’ai quitté sans regrets (sans cracher dans la soupe) et écoeuré du sort réservé aux sous-traitants (que j’avais essayé de défendre en tant qu’exploitant = mise au placard), bref…

    Spécialisé dans les risques psychosociaux, et à la lecture des posts (très intéressants et édifiants) à chaque fois me viennent en tête les travaux du Professeur Laborit (cf le film Mon oncle d’Amérique avec G.Depardieu) sur l’inhibition de l’action. Un rat placé dans une cage subit des chocs électriques. On lui permet d’adopter 3 comportements:

    1. comportement de fuite: fuir dans la cage d’à côté où il ne risque rien
    2. comportement d’agression : il peut décharger son agressivité sur un autre rat
    3. l’inhibition de l’action : ne pas pouvoir agir et rester prostré. Au bout de 10 jours ce rat meurt si on n’arrête pas l’expérience.
    Bien sûr l’être humain est capable d’endurer des situations pénibles très longtemps, mais au détriment de sa santé physique et mentale.

    Seligman a conceptualisé également la résignation ou d’impuissance acquise, lorsque l’on pense qu’il n’y a plus rien à faire, que la situation est bloquée.

    J’ai remarqué que ce sentiment d’inhibition était soit réel (objectivement on ne peut pas faire grand chose) ou perçue (on croit qu’on ne peut rien faire).

    Collectivement il y a toujours quelque chose à faire, je sais ce n’est pas facile mais…

  64. hollowman of ardeche
    7 décembre 2013 at 14 h 20 min

    hello les camaraaaaades!

    je suis sur Cruas depuis une semaine,
    mon cas ne devrait pas rester sans une cascade d’effets similaires sur ce site et d’autres sites , voici un resumé et je demande instament que vous les intervenants en zone controlée ne GARDEZ pas ça sans en alerter vos superieurs et aussi le service médical d’URGENCE
    c’est à propos d’une possible allergie cutanée saignante aux membres inférieurs due au contact des habits de travail prévus pour la zone ! rendez-vous prochainement chez un allergologue et médecine du travail

    c’est declaré en ACCIDENT BENIN pour l’instant, avec restriction de zone pour une semaine voire plus dans le cas de récidive
    alors les camarades,
    je vous demande de remonter tous ces « pepins » pour qu’une action sanitaire aux laveries de sites soit effectuée pour voir si les causes de ces problemes cutanés ne sont pas dus au produits de lavage utilisés pouvant altérer notre santé !

    merci d’avance,
    prenez soin de vous, courage à toutes et tous
    fraternellement

    • webmaster MZC
      7 décembre 2013 at 15 h 08 min

      Salut hollowman of ardeche
      Merci pour l’alerte et continu STP à nous informé
      Le problème du linge à Cruas n’est pas un cas isoler , pour mémoire à Tricastin des chaussures à l’entrée de zone avec un DDD de 3.5 mSv/H
      L’ASN a était saisi de ce problème par un agent du site , courrier + mail , nous sommes dans l’attente de leur réponse .
      Est ce que les moyens matériels et humains mis en place par les entreprises en charge de ces prestations sont suffisants ?
      De plus il faudrait 🙂 que l’encadrement, manager de ces entreprises rentrent plus souvent en zone , alors peut-être ce saisirait’il enfin de c’est dérives,qui sont une atteinte direct à nos conditions de travail !!!

      • hollowman of ardeche
        7 décembre 2013 at 16 h 22 min

        de rien, j’alerte pour qu’une ou plusieurs actions puissent etre mises en place pour que nos conditions de travail s’ameliorent, mais je m’aperçois autour de moi que certains de mes collegues ont eu ce genre de symptomes, mais sont restés silencieux…la crainte que leur encadrement ne les mutent sur un autre site !!!
        mais on va-t-on ???
        à quoi sert le CHSCT si personne ne remonte les infos !
        depuis un certain temps, un laisser-aller est fortement en place, pour ne privilégier que le rendement et la rapidité d’exécution des activité au mépris de la santé des exécutants et après si tu as un souci de santé on te colle en poste aménagé….. sans déconner ! stop à la connerie de l’encadrement de certaines entreprises qui réécrit les textes législatifs à une sauce qui met le salarié dans un état de stress qui ne l’encourage pas à poursuivre sa carriere dans une seule societe ce qui fait que le suivi médical de chacun devient ingérable, voire inexistant
        là il y a du grain à moudre, car c’est le maillon faible de chacun, le suivi medical à vie pour tout salarie qui a de près ou de loin exercé dans le nucléaire, ça serait vraiment la victoire aussi de la plupart de ceux qui se battent contre le « crabe » qui les rongent et qui se retrouvent à se battre contre l’ignominie de leur employeur

        à bientot

    • smicard
      12 janvier 2014 at 23 h 19 min

      A Hollowman of ardeche,

      Comment t’es tu aperçu de cette possible allergie ? Eruption de boutons, plaques rouges, démangeaisons ? j’ai depuis environ 2 mois ce problème également. Comment tu en es arrivé à cette conclusion et les autres agents sur Cruas ?
      Et maintenant comment ça va ? L’allergologue a t’il pu te donner un début de réponse ?

  65. maïe
    2 décembre 2013 at 19 h 09 min

    Bonjour,
    Réalisatrice de fllm, je prépare actuellement un documentaire sur le nucléaire.
    J’aimerais recueillir des témoignages sur le travail en centrale.
    Je suis en repérage et des récits de travailleurs me permettent d’abord d’écrire le film. Il ne s’agit pas pour l’instant de filmer.
    Si des personnes sont partants pour me raconter ou me donner des conseils, je vous donne mon adresse mail: tav.mar@free.fr
    Merci à vous.
    Cordialement.

    • la louve
      2 décembre 2013 at 20 h 15 min

      bonsoir maïe, je suis d’accord pour partager avec vous ma longue expérience dans cette industrie. je vous contacte par mail das la semaine.

    • daniel
      2 décembre 2013 at 21 h 08 min

      18 décembre à 10 h 30 Tribunal d’Orléans. Plainte de la Société Orys contre le Dr. Huez. à Orléans pour soutenir le Dr. Huez.

      Procès de 3 médecins du travail.

      Les médias relatent régulièrement les difficultés psychopathologiques du fait du travail et les suicides des personnels dans le cadre de leur activité. Pourtant il ne fait pas bon pour un médecin du travail d’attester d’un lien de causalité entre le travail et l’atteinte à la santé. Trois médecins ont maille à partir avec des employeurs qui n’hésitent pas à les traduire en justice.

      C’est ce qui est arrivé à Dominique Huez(1), médecin du travail dans le nucléaire. Le 2 décembre 2011,
      Il reçoit dans son cabinet un employé sous-traitant de la centrale de Chinon, complètement effondré et pouvant  »péter un plomb » à tout moment. Le médecin l’écoute et comprend vite que la pression subie par le travail et une mutation sanction dans un métier qu’il ne connaît pas, à la suite d’un refus d’exécuter une tâche non sécurisée l’ont mis dans cet état. Dominique Huez diagnostique «une
      pathologie anxio-dépressive» du fait du travail et en établit un certificat médical.

      Ce salarié a continué d’être maltraité moralement par son entreprise. Il a attaqué alors son entreprise pour harcèlement moral. L’entreprise prestataire n’a pas apprécié et a porté plainte contre le Dr D. Huez auprès de l’Ordre des médecins pour décrédibiliser son certificat médical et «faire un exemple».

      La session de la Chambre disciplinaire de première instance de l’ordre des médecins du Centre, où sera
      instruite la plainte de la société ORYS à l’encontre du Dr D.Huez, se déroulera le mercredi 18 décembre à 10 h 30, à Orléans, 122 bis Rue du Faubourg Saint Jean.

      Une pétition pour soutenir les 3 médecins incriminés a recueilli 9700 signatures dont 850 signatures
      de médecins du travail.

      Le 18 décembre, SDN-BP apportera son soutien au docteur Huez. (voir Agenda)

      (Texte validé par le Dr. Huez)
      (1) Dominique Huez est l’auteur de  »Souffrir au travail », Ed Privé
      (coll. Comprendre pour agir), 2008. Dans le cadre du Forum Social Local du Cher il était venu animer le débat

    • guichard08
      16 février 2014 at 12 h 53 min

      Salut Maîe

      J’ espère que notre entretien te servira pour la suite, j ai passé un bon moment avec toi
      Je reste a ta disposition si ta besoin.

      Stephan

  66. Mathiew Andress
    24 novembre 2013 at 17 h 32 min

    Bonjour,

    Je lis, j’entends, j’écris et je vois

    Je vous présente ici la crème des crèmes ceux qui font la pluie et le beau temps du Nucléaire.
    Décident de votre sort, de votre carrière, de votre salaire, de vos conditions ou de votre avenir !
    Qui sont sont-ils ?

    Un groupement d’entreprises prestataires rassemblés sous l’image d’une soit disant belle enseigne .
    Le « GIE ATLANTIQUE » ou plutôt la mafia , la secte des entreprises prestataires d’où dépend encore d’autres associations comme l’ IFARE , PEREN, GIPNO, GIMEST…etc.

    http://www.gie-atlantique.com/presentation/

    Leur slogan
    « Agir pour progresser ensemble »
    Leur soit disant pôles de compétences
    • Nous sommes un vecteur de communication aux entreprises
    • Nous sommes expert en appui technique des entreprises
    • Nous favorisons le renouvellement et le maintien des compétences des entreprises

    Mais la réalité est tout autre

    Ils décident de votre embauche, de votre carrière, de votre salaire ou de votre licenciement !
    Ils n’hésiteront pas à vous dénigrer si vous ne marchez pas dans leur sens ou à leur soumission !
    A casser, à salir votre avenir, votre carrière voir même vos recherches d’emplois au mépris de vos compétences si par malheur vous êtes parti, vous avez été renvoyé, vous êtes au chômage ou que votre CV tombe dans d’autres mains.

    Ils savent qu’ils sont les maîtres occultes du pouvoir d’influence et de décision, ils développent des soutiens politiques et n’hésitent pas à les séduire voir les engraisser pour encore plus de pouvoir !

    Ils font des séminaires, des réunions et séduisent même au mépris de votre santé les organismes sociaux qui par la même se voilent la face, face au danger dont les travailleurs du nucléaire sont au quotidien confrontés.

    Et malheur au pauvre bougre dont le Nom tombe entre leurs mains !
    Entre eux et au mépris de toutes les lois, ils se passent le mot, les noms des personnes à surveiller à expulser à dénigrer ou ne surtout pas ou plus embaucher.

    Ils font cela dans l’ombre par conspiration, confidentiellement, se passant le mot entre eux par téléphone, mail, sms, réunion, etc.. Et détiennent même des listes des têtes des personnes qui gênent ou dérangent leur système.

    Ils savent tout sur vous jusqu’à votre vie privée et ils n’hésiteront pas à vous inventer même une faute ou salir votre honneur si vous les gênez .

    – Ci-joint la communauté de ces personnes qui s’autorisent le droit de votre sort !
    – Ci-joint la communauté de ces personnes (cette mafia) qui s’autorisent le droit de votre vie, de vos conditions de travail, de votre salaire ou de vous discriminer.
    – Ci-joint la communauté de ces personnes qui ne pensent qu’à leur petit profit personnel « toujours plus et à s’engraisser ! »

    *A la moquerie de votre existence de vos conditions de travail ou de votre santé !!!

    http://www.gie-atlantique.com/presentation/ – Now you know !

    Alors je vais vous dire une bonne chose pour Conclure
    Ne craignez pas ces personnes fourbes et malicieuses qui ne pensent qu’à elles se cachant derrière ces enseignes, d’ailleurs à ce propos ce ne sont pas les enseignes qu’il faut bannir (les entreprises nous en avons tous besoin pour vivre) et tous les patrons ne sont pas des enflures !

    Mais bel et bien certaines de ces personnes qui se cachent derrière et qui n’hésiteront pas à vous faire du tort ou à vous nuire parce qu’en définitif elles ont peur de vous !
    Elles portent des noms comme vous et moi parfois au milieu de vous on n’appelle ça (des délateurs) et elles ne sont pas si nombreuses que cela. Elles se cachent simplement derrière le nom de leur enseigne ou de leur hiérarchie.

    Alors soyez unis, soyez fort, n’ayez pas peur d’eux, protégez vous entre vous, et surtout ne laissez pas tomber vos camarades lorsqu’ils se retrouvent dans la merde ou dans le cercle vicieux de leur piège!

    Nul ne doit être discriminé comme vous le dites si bien et comme le dit la Loi en Article XXIII, Alinéa 1 et 2

    A vous de trouver ces enflures qui se croient au dessus des lois ! et qui s’autorisent de votre destiné !

    Et n’oubliez pas cela

    Vous êtes beaucoup plus nombreux qu’eux et sans vous ils ne sont rien!
    Si vous voulez plus de justice, C’est à vous de trouver ces personnes qui vous font du tort ou vous pourrissent la vie et vous empêchent par la même de vivre !

    Quant à ce pauvre Charlie « Charlie et la chocolaterie nucléaire » licencié pour faute ! certainement une faute qu’il n’a même pas commise, j’ai le regret de vous dire que votre association ou syndicat n’est pas aussi solidaire que cela, parce que si vraiment cela avait été le cas, Charlie comme bien d’autres n’auraient pas été expulsé et il aurait retrouvé sa place! au lieu de se retrouver sur la paille ! dans la misère oublié peu à peu de tous et désormais dans la galère !

    *** Réagissez, cessez de débâterez ou de vous plaindre, punissez ces enflures qui s’autorisent le droit de votre vie ou de vous détruire !

    Et réintégrer immédiatement ce pauvre Charlie ! avant de l’oublier comme les autres qui ont subit le même sort !

    Parce que si vous attendez après la justice Française, il risque d’attendre longtemps le pauvre bougre !!!

    Mathiew Andress

  67. ici Tricastin
    19 novembre 2013 at 19 h 03 min

    Nous venons de recevoir une copie du courrier adressé à l’ASN sur cette alerte venant de TRICASTIN….

    Objet du courrier : Lancement d’une alerte (également envoyé par courrier postal)
    (L’adresse mail par laquelle ce courrier est envoyé, a été créé uniquement pour le lancement de cette alerte, merci néanmoins de m’indiquer votre prise en compte de mon message, et éventuellement des suites)

    Madame, Monsieur,

    Je vous adresse ce courrier pour vous alerter sur une situation anormale sur le CNPE de Tricastin.
    Tout d’abord je tiens à m’excuser quant à l’anonymat de ma lettre, je travaille dans une société qui est prestataire d’EDF, je ne tiens pas à risquer un quelconque blâme ou mon travail.
    Comme vous le savez pour accéder en zone contrôlée nous devons revêtir une tenue de base constituée d’un tee-shirt, chaussettes, combinaison, gants et chaussures propres, lavés par la chaine du linge interne à Tricastin (société détentrice du marché chaîne du linge : DERICHBOURG).
    Depuis quelques semaines nous retrouvons régulièrement des chaussures anormalement contaminées dans le linge propre mis à disposition dans les vestiaires BAN.
    Des valeurs de contamination ont été relevé allant de 10 Bq/cm² à plus de 200 Bq/cm² sur des chaussures. D’autre part, sur ces mêmes chaussures contrôlées les débits d’équivalent de dose oscillaient de 0,1 mSv/h à 3,1 mSv/h pour la valeur la plus haute.

    Je cite pour rappel la définition de la sûreté nucléaire : « Obtention de conditions d’exploitation correctes, prévention des accidents ou atténuation de leurs conséquences, avec pour résultat la protection des travailleurs, du public et de l’environnement contre des risques radiologiques indus »

    Si certaines personnes n’avaient pas fait ce contrôle inopiné sur ces chaussures, un intervenant (salariés, stagiaires, visiteurs…) aurait pu porter ces chaussures à un moment donné. Ces doses ne sont pas enregistrées par nos dosimètres puisque trop éloignés des rayonnements.

    Pour les salariés (client et prestataires) cela relève d’une exposition anormale.

    J’espère que vous porterez attention à cette situation.

    Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

  68. hollowman of ardeche
    15 novembre 2013 at 10 h 03 min

    hello
    un peu des nouvelles du pays du soleil levant…irradié!
    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5N0IZ3P420131114

    ne plus parler de maitrise, mais un laxisme mortifere qui conduit l’humanité a subir cette atrocité atomique
    c’est un crime contre l’humanité…ce n’est que mon ressenti et celui de beaucoup d’entre nous !

    courage à tous celles et ceux qui vont au feu, vous n’est plus invisibles aux yeux de ceux qui vous respectent

    un autre article, celui-ci est directement lié à ce qui se deroule sur la centrale de Tricastin à savoir la fuite de Tritium et la pollution du Rhone…www.next-up.org
    à lire et à voir

    http://www.fukushima-blog.com/explications-d%E2%80%99experts-sur-les-cons%C3%A9quences-de-la-contamination-radioactive-de-l%E2%80%99eau-%C3%A0-fukushima

    à bientot, les copines et copains

    fraternellement

  69. hollowman of ardeche
    10 novembre 2013 at 19 h 20 min

    les camaraaaaaaaaaades !

    article choc !
    allons-nous rester les bras croises, aller au taf par résignation et par fatalité se dire que de toutes façons un jour la « faucheuse » viendra nous chercher car d’avoir trop pris de dose notre organisme s’emballera dans une ou deux décennies et que pour certains d’entre nous c’est trop tard, alors pour éviter de se croiser dans un service de cancérologie, cela devient urgent de se battre pour faire reconnaître les torts de ces grands donneurs d’ordres qui bafouent notre bien le plus précieux qu’est notre santé…
    on travaille pour gagner notre vie pas la perdre

    http://groupes.sortirdunucleaire.org/appel-michel-leclerc

    bon courage à toutes et tous une pensée speciale à tous mes collegues qui vont trimer à Tricastin
    fraternellement

  70. hollowman of ardeche
    4 novembre 2013 at 13 h 14 min

    les camaraaaaades!

    besoin de savoir comment est la situation d’ambiance à Tricastin
    la fuite de tritium sous les reacteurs (pollution du rhone et plus encore)l’explosion de la tuyauterie et dispersion d’oxyde d’uranium environ 30kg au fait quelqu’un a-t-il des nouvelles du personnel present lors de cette catastrophe???

    et aussi que celle ou celui qui a des renseignements sur la rupture conventionnelle

    j’ai l’intention de tirer ma reverence à mon patron d’un commun accord, et il me semble que c’est la bonne solution, mais j’aimerais en savoir plus
    merci d’avance

    bon courage et à bientot
    fraternellement Samuel

  71. hollowman of ardeche
    3 novembre 2013 at 8 h 08 min

    aleeeeeeeeeeeeeerte!
    les camaraaaaaaades, encore un « leger incident » à Tricastin
    lire cet article….http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2013/11/01/Tricatin-%3A-30kg-de-produits-radioactifs-U3O8-propuls%C3%A9s-au-sol-apr%C3%A8s-la-rupture-de-confinement-d%E2%80%99une-tuyauterie-a%C3%A9rienne

    bon courage à ceux qui y triment, prenez soin de vous
    et faites circuler toutes les news de votre site au grand jour, le public doit SAVOIR

  72. hollowman of ardeche
    1 novembre 2013 at 23 h 04 min

    hello à toutes et tous!

    certaines histoires finissent mal! et certains pans de ces histoires sont enterrés pour nous en faire oublier l’existence…alors faites-vous le messager de l’histoire, la vraie celle qui se déroule au pays du soleil levant a des probabilité d’avoir une réplique, et pas besoin d’être en bord de mer ou dans une région à la sismologie élevée…la plupart de centrales de France sont construites sur une faille, alors!

    je ne souhaite pas que cela se produise, mais quelques signes avant coureurs me laisse penser le contraire
    un peu de lecture, et de visionnage de certains témoignages sur le site suivant

    http://www.fukushima-blog.com/

    bon courage à toutes et tous
    ne lâchons rien
    rien n’est à eux, tout est à nous

  73. hollowman of ardeche
    31 octobre 2013 at 19 h 31 min

    les camaraaaades!

    flash info:
    le directeur de TRICASTIN vient d’etre evincé de son poste et remplacé dans la foulée…suite à la mauvaise gestion de la serie d’incidents et surtout ceux concernant la pollution radioactive et aux fuites de tritium sous la centrale

    suite et surement pas fin dans les prochains jours!
    ce n’est pas seulement Fessenheim qui a droit à la fermeture, mais aussi Tricastin et ce dans les plus brefs delais avant que la Vallée du Rhone ressemble à un desert irradié type Fukushima
    à bon entendeur, salut

  74. lami
    29 octobre 2013 at 16 h 10 min

    Avez-vous des infos sur ce qui se passe à Tricastin, le réacteur arrêté, les travailleurs, les fuites de tritium etc… ?
    Merci.
    Aurore

  75. hollowman of ardeche
    25 octobre 2013 at 21 h 48 min

    hello les camaraaaades!

    une info de grande importance, il s’est produit un enorme seisme au large de Fukushima, de 7.5 sur l’echelle de Richter et un tsunami de faible amplitude et une suite de repliques dans la meme zone…le chantier de la centrale evacué par l’operateur tepco

    à plus tard pour des infos sur la suite de cet evenement qui rajoute un peu plus de terreur sur cette zone ou tous les « liquidateurs » triment pour securiser le site et consolider les piscines perchées à 30 metre de haut dans des batiments eventrés et instables
    et pour preparer l’evacuation de toutes les barres de combustibles si trouvant

    à plus pour le suite, je ferai un resumé ulterieurement
    et aussi j’adresse mes condoleances aux proches, amis et collegues du salarié qui a eu ce terrible accdent de travail sur le site de Chinon

  76. hollowman of ardeche
    25 octobre 2013 at 10 h 05 min

    les camaraaaaades!

    arret d’urgence du reacteur n°2 à tricastin dans la nuit du 24 au 25 oct
    vu le mauvais temps et l’embourbement du rhone,…arret des pompes pour le refroidissement! en connaissant l’etat des installations ça ne prevaut rien de bon si les degradations meteo s’accentuent dans l’avenir!
    comme d’hab, SA-EDF reste confiante….
    incident classé par ASN

    • l'invalide
      25 octobre 2013 at 14 h 24 min

      Ton raisonnement est juste si il y a une crue du Rhône millénaire les centrales si trouvant seront toutes à l’arrêt et nous plongerons dans le noir.Que fait la police d’EDF?

  77. humbel emmanuel
    24 octobre 2013 at 14 h 58 min

    Je ne comprend pas pourquoi des alternants travail seul en zone contrôlé sans tuteur, intervenant sur des armoires électriques et des moteurs sans aucune habilitation ?
    Il y a eu un accident de travail avec une disqueuse électrique , 9 point au menton et 3 interne. Le lundi suivant l’accident, la victime est venu faire l arbre des cause alors qu’elle était en congé. Suite a ce fait l’inspection du travail a était informé par les syndicats dons je tairais les noms et le CHSCT d’ou la conclusion a était prise de ne plus utilisé de meule électrique, mais des meuleuses pneumatique.
    Un nouvel accident a eu lieu dernièrement avec ce même matériel , mais personne n’est monter au créneau ni syndicat ni CHSCT !!!
    Moi pour mon accident cela a duré 4 mois, je suis partis en dépression a cause du harcèlement subit. Là , pour le nouvel accident personne ne dit riens « c’est normale on a changez de directeur » !!!

    • Rédaction MZC
      24 octobre 2013 at 15 h 49 min

      Salut Emmanuel , merci pour ton témoignage .

      Bienvenu , tu a toute ta place parmi nous. Tu dénonces des conditions de travail dégradés (stagiaire seul, non habilité – plusieurs AT disqueuses ).
      Oui nous pensons comme toi ces pratiques doivent enfin cesser dans cette industrie à haut risque.

      Prend soin de toi Emmanuel et encore merci pour ton commentaire.

      • daniel
        24 octobre 2013 at 23 h 00 min

        Voila ce que cache ce cahier social ARIS entreprise reprenant la partie calo échafaudage sur Saint Laurent.
        3 DÉPLACEMENT GD EN SEMAINE AU LIEU DE 7.
        PETIT déplacement BASE A VOL D’OISEAU « DRÔLE DE CONVENTION », bref 30% moins cher et les syndicats cautionne ce cahier social.
        MERCI

        • daniel
          25 octobre 2013 at 23 h 44 min

          Nous pensions que la reprise se faisait au plus disant social.
          EDF c’était engager a surveiller ,ce passage de transaction d’esclaves.

          SOIT 600 EUROS DE MOINS SI JE SUIT CE CAHIER

  78. Bob
    19 octobre 2013 at 11 h 13 min

    Coup de gueule

    Cher lecteur, ami ou connard, je vais être grossier et m’en prendre à beaucoup de gens, mais voilà et tant pis :
    – J’en ai marre d’être exploité, de faire que de la merde ; celle que ne veulent pas faire les super con, et ce depuis trente ans et encore.
    J’en ai plein le cul d’avoir fait tout ce que j’ai fait, d’avoir mal tous les jours au dos et aussi ailleurs et d’en être arrivé que là.
    J’en ai mon gonfle d’avoir écris un bouquin nul à chier qui parle d’un petit con qui a nettoyé le bourrier toute sa vie et qui en plus crois que ça intéresse quelqu’un.
    Ca me pète les couilles de croiser et de saluer mes chefs et leur chef tous les jours, alors qu’ils ont une sale gueule et qu’ils se les roulent dans leur bureaux.
    Ca me les brise de faire semblant et de ne pas dérouiller copieusement les trous du cul qui se la péte,
    Je n’ai plus envie de respecter les consignes, les procédures, les règles, les bonnes manières, les bla bla…
    Je suis écœuré d’apprendre la mort et la souffrance d’un enfant, d’un SDF, d’un travailleur du nucléaire, d’un humain…
    Ca m’agace de vouloir me payer une moto mais d’être obligé d’économiser et d’attendre pour l’acheter, alors que je pourrai la voler en massacrant le mec qui est dessus.
    Je ne veux plus bricoler à la maison, ni dire bonjour au voisin, ni respecter le stop en bas de chez moi…

    Alors ce que je vais faire : je vais m’énervé, et là ça va chier au point qui va avoir de la merde partout, je vais tout cassé autour de moi, et chopper le gros lard qui bosse à côté de moi et lui bourrer sa gueule à coup de savate, ensuite je vais aller au bureau du directeur et chier sur sa table, l’attraper par le col et lui mettre un coup de tronche pour lui casser le groin. Je vais ensuite aganter l’espèce de morue de secrétaire qui me regarde de travers par les cheveux et lui taper la trogne sur le mur jusqu’à ce qu’elle couine comme une truie. Ensuite j’irai cogner sauvagement tous les cons qui me les cassent… Je mettrais un peu de temps, mais tellement d’entrain qu’il va rester que des estrongs sur mon passage…
    Je vais apprécier de les avoiner, et de les voir gémir comme des gamines et quand ils me supplierons de les épargner, je vais les assommer à grand coup de pelle sur leur képi !.
    Le premier qui se met sur mon chemin et qui tente de me raisonner, gare à lui, car si le coup de tronche n’ai pas une solution, pour moi c’est une solution.
    Et, je vous promets que si vous essayez de faire les « kakous », je vais vous en foutre plein la gueule, et m’acharné à vous déboiter. Autant que vous soyez, vous allez voir de quel bois je me chauffe.

    Après, j’irai à la pêche car il y a tellement longtemps que j’ai envie d’y aller. Si je fais une belle tanche, je la boufferai cru à pleines dents. J’irai aussi dans le pré où broute le poney et je lui sauterai sur le dos. Je le bourrerai de talonnades pour qu’il galope jusqu’à ce que je ne vois plus la misère…
    Après je viendrai vous voir, vous mes potes les sous-traitants, car vous me manquer. Je prendrai un verre avec vous et puis tout redeviendra comme si de rien n’était. Je serai de nouveau calme et soumis et me confondrai dans la multitude qui défile au pas cadencé…
    Mais alors je serai soulagé et assuré que personne ne me gâchera plus la vie…

    Claude D.

  79. hollowman of ardeche
    15 octobre 2013 at 22 h 19 min

    hello les camaraaaades!

    bon, c’est un site d’information sur ce qui se passe à Fukushima…à ne pas oublier!
    et aussi le contenu de certains articles ne sera jamais diffuser sur des medias, quotidiens regionaux avec tant de details concerant l’accident et de ses concequences dans cette region du monde et du Japon ! un jour c’est probable un accident nucleaire majeur ou une guerre thermo-nucleaire nous petera à la figure, alors il serait bien de comprendre que l’on nous a menti, et que l’on continue à vouloir nous faire croire que l’on maitrise l’atome…que celui qui a courage de me l’ecrire et de signer un rapport sur l’innocuité du nucleaire fasse un pas en avant…euh! surtout ne pas se bousculer pour m’en apporter la preuve!

    consulter ce site, lisez certains articles et vous comprendrez ma position et aussi ma detresse de voir qu’on ne cultive que la desinformation et le deni!
    http://www.fukushima-blog.com/

    nous les 20000 invisibles de l’atome, nous devons nous sentir unis par cette mission qu’est la notre, celle de la culture de la sureté nucleaire mais pas à n’importe quel prix et surtout pas celui de notre vie!
    bon courage à toutes et tous

    • webmaster MZC
      16 octobre 2013 at 8 h 47 min

  80. webmaster MZC
    14 octobre 2013 at 12 h 16 min

  81. Charlie et la chocolaterie nucleaire
    9 octobre 2013 at 21 h 10 min

    Bonjour tous le monde, merci a toutes les personnes qui me soutiennent dans cette période difficile de ma vie vie.

    Actuellement, après une mise a pied conservatoire de 3 mois, je viens d’être licencié il y a une semaine pour faute grave, dans un grand groupe mondiale qui travaille dans le nucléaire.

    J’ai encore la gorge nouée, les yeux humides lorsque j’en parle, mais cela me fait du bien.

    Il faut que ça sorte, je ne peu le garder que pour moi. C’est un fardeau qui m’accompagne chaque seconde avec l’impression d’être victime d’une grave injustice.

    Me permettre de partager ma souffrance sur sur ce site avec vous, me soulage car j’y pense toute la journée.

    Je me sent mal et presque coupable d’avoir voulu travailler en sécurité pour revoir ma famille le soir.

    Je pense régulièrement au jour ou une explosion c’est produite à une trentaine de mètre de moi sur Cattenom. lorsque que le bruit a commencé et que j’ai vu cette boule de feu venir sur moi, je me suis dit « je vais mourir »! La mort, je l’ai senti me caresser la nuque ou j’ai était brûlé. Après l’incident, mon supérieur ma dit: « tu n’avait rien a foutre à cet endroit ».

    Dans cette entreprise, j’ai vécu un véritable enfer où je me sentais seul et persécuté avec personne pour me tendre la main. Tous ont peur.

    J’ai rencontré des responsable corrompus et je suis déçu du nucléaire. Je veux que tous cela change pour tous ceux qui vont rester.

    Quand j’ai commencé, j’étais fière, je pensais trouver une industrie à la pointe de la technologie, mais je me suis vite rendu compte que ce n’était pas le cas! Maintenant, lorsque j’appuie sur un interrupteur, je pense a toutes ces femmes et hommes qui Subissent toute cette pression et la misère qui ne sort pas des grands grillages qui entourent nos centrales françaises.

    Le grand public ignore ce fléau de misère qui règne sur place car rien ne filtre de ce qui ce passe a l’intérieur de ces  » camp de concentration modernes  » où, des milliers de prestataires sont exploités, oui exploités, en travaillant dans le nucléaire et en subissant 80% de la dose sans être reconnu comme travailleur du nucléaire, et en prime, être obligé de cacher les accidents du travaille en subissant la pression du travail. C’est insupportable!

    Que dire des règles de sécurités qui sont mises de coté par les entreprise, juste pour faire du bénéfice au détriments de la santé physique et mentale des salariés.

    J’appelle ça de l’exploitation humaine et quand dans mon cas, tu oses te soulever contre ces injustice afin essayer de faire changer le monde! Tu es dégagé de ton travail comme un mal propre, comme un chien qui mordu son maitre!

    Oui, c’est vrai qu’il ne faut pas mordre la mains qui te nourrit! Mais bon, il ne faut pas oublier que la France est le pays des droit de l’homme quand même et que le nucléaire ne draverait pas être pris a la légère par ces sociétés mafieuses.

    Le nucléaire a trop été banalisé par ces sociétés où ils le prennent comme une pompe à fric et ou rien de grave ne peut arriver! Mais, lorsque un incident grave arrive, il font l’autruche et passent a une politique sécurité à 200% en attendant que plus personne n’en parle. Attention au retour au boulot, il faut récupérer le temps perdu dans l’affichage et on verra après pour la sécurité.

    Vous allez être surement très choqués par mes mots, mais malheureusement « il faudrait un accident grave» pour que la sécurité et sureté nucléaire soit la priorité numéro 1 des entreprise prestataires et EDF.

    Il faut montrer au grand public qui utilise le fruit de nos journées de stresse et de pression … que c’est aussi, grâce à nous que les centrales tournent et produisent de l’électricité.

    Il est urgent que les prestataire soient reconnus comme des travailleurs du nucléaire.

    Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
    Une fleur couleur de sang
    Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
    Lève-toi car il est temps

    Allons droit devant vers la lumière
    En levant le poing et en serrant les dents
    Nous réveillerons la terre entière
    Et demain, nos matins chanteront

    Compagnon de colère, compagnon de combat
    Toi que l’on faisait taire, toi qui ne comptais pas
    Tu vas pouvoir enfin le porter
    Le chiffon rouge de la liberté
    Car le monde sera ce que tu le feras
    Plein d’amour de justice et de joie

    Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
    Une fleur couleur de sang
    Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
    Lève-toi car il est temps

    Tu crevais de faim dans ta misère
    Tu vendais tes bras pour un morceau de pain
    Mais ne crains plus rien, le jour se lève
    Il fera bon vivre demain ..

    • Serge
      9 octobre 2013 at 22 h 15 min

      Bonsoir camarade de galère,

      Tu as quelle age?

      Qu’est-ce que tu faisais avant de travailler dans le nucléaire?

      Comment pouvons-nous t’aider?

      Faut-il organiser une journée (ou plus) nationale devant ton site avec un max de prestataire pour dénoncer ta situation?

      Très émouvant ton commentaire.

      Répond STP.

      A très bientôt.

      Je suis avec toi et je pense que je ne serais pas le seul.

      • Charlie et la chocolaterie nucleaire
        10 octobre 2013 at 1 h 13 min

        bonsoir serge ,

        J’ai 25 ans et avant de travailler dan les nucléaire j’étais intérimaire dans l’industrie.

        Comment m’aider? Il suffit de continuer le combat que j’ai voulu commencer tous seul et que bien d’autres ont entamer avant moi(essayer de changer la vie et le travail des prestataires dans le nucléaire) et que la situation que j’ai vécu ces derniers mois ne touche plu un seul collègue, parce qu’il refuse de se mettre en danger physique et mentale pour des patrons qui ce moquent complétement de leurs salariés.

        Oui, il faut organiser des manifestations devants le site pour montrer que les prestataires ne sont pas que de la chair à Rems.

        Merci serge de me soutenir et aussi.

        Je voudrais remercier la cgt qui ne me laisse pas tomber et tout particulièrement le délégué syndical de mon entreprise qui a su me redonner le goût de vivre et la force de me battre alors que j’étais au fond du trou en baissant les bras. Il se reconnaitra et je le remercie mille fois de son soutien où je me croyais tout seul.

        comme mzc.com le dit si bien « NOUS » SERA TOUJOURS PLUS FORT QUE « JE »

  82. webmaster MZC
    6 octobre 2013 at 16 h 45 min

    Circulez, vous n’avez rien à contrôler ! ou L’histoire scandaleuse d’un double obstacle et d’un contrôle d’identité raciste

    Le 12 septembre dernier, dans les Hauts de Seine, un contrôleur du travail se rend dans une entreprise afin d’y opérer un contrôle. La gérante s’y oppose et menace d’appeler son mari, son frère et la police. Le contrôleur explique ses missions et lui rappelle ce qu’est un obstacle au contrôle. Au vu de la situation, notre collègue est contraint d’appeler la police nationale.

    Arrivent quatre agents de la police municipale, suivis par deux agents de la police nationale. Le contrôleur explique, à nouveau, son rôle et ses missions et présente, aux agents, sa carte professionnelle et sa carte de visite.

    Contre toute attente, un des agents de la police nationale, alors qu’il a, entre les mains, la carte de service de notre collègue lui pose des questions totalement déplacées : date de naissance ? Lieu de naissance ? Adresse personnelle ??? Bref, il est soumis à un contrôle d’identité poussé !
    Choqué, il décide tout de même de poursuivre son contrôle et entre dans l’établissement à la suite des agents de police. Il énonce, pour la troisième fois devant la gérante et les agents de police que « le contrôleur du travail a le droit d’entrer dans tous les établissements concernés par les dispositions du code du travail » et « qu’en conséquence cet accès doit lui être laissé, et que quiconque met obstacle à cet exercice est passible de sanction pénale ». Le tout en présentant le verso de sa carte de service.

    Au lieu de le soutenir et de lui permettre de réaliser son contrôle, le même agent de la police nationale lui demande de sortir et d’attendre à l’extérieur, le temps qu’il s’entretienne avec l’employeur !

    Notre collègue obtempère. L’agent de police finit par le rejoindre et le soumet à nouveau à un interrogatoire : pourquoi avez-vous appelé la gérante avec un numéro privé (il s’agissait en fait du téléphone professionnel qui n’affiche pas de numéro de téléphone)? Pourquoi êtes-vous venus ? Que comptez-vous exactement contrôler ? Interloqué, notre collègue demande au policier des explications. Celui-ci répond : « vous avez appelé le commissariat, on est là, donc c’est moi qui pose les questions et vous vous êtes obligé de me répondre ».

    Notre collègue explique au policier une dernière fois qu’il a besoin de son aide pour réaliser le contrôle. Le policier répond : « ça ne se passe pas comme ça, Monsieur, la prochaine fois il faudrait prendre un rendez-vous, on a d’autres choses à faire. Au revoir ».

    Non, vous ne rêvez pas ! Vous l’aviez bien pressenti : notre collègue ne s’appelle ni Dupont ni Durand, mais porte un nom à consonance maghrébine et a le teint basané ! Bref, pour cet agent de la police nationale, il n’a pas le profil du contrôleur du travail !

    La preuve : alors que c’est le contrôleur du travail qui avait requis son intervention, cet agent de police indiquera, par la suite, qu’il s’est déplacé pour une possible usurpation d’identité ! (comme s’il était logique qu’un usurpateur fasse appel à la police pour constater son forfait…)

    Notre collègue est profondément choqué. Il a vécu un double obstacle à ses fonctions et a été humilié par un officier de police. Face à cette situation de contrôle traumatisante et violente, il a fait preuve d’un sang froid remarquable, d’un calme exemplaire, que nous saluons aujourd’hui.

    Ce sont nos missions, nos prérogatives, notre efficacité qui sont de plus en plus mises en cause aujourd’hui par nombre d’employeurs mais en outre, dans le cas présent, par un fonctionnaire de police qui n’a pas hésité à opérer un contrôle au faciès sur un représentant de l’Etat, dépositaire de l’autorité publique qui plus est !

    Nous attendons d’un Ministère qu’on nous proclame « FORT », qu’il en fasse la preuve en répondant fermement à ce genre d’agissement !
    Et nous démontre qu’il ne s’inscrit pas dans le contexte actuel des dérives racistes décomplexées.

    En ce qui nous concerne, nous apportons tout notre soutien et notre aide à notre collègue !

    Nanterre, le 2 octobre 2013

    Les organisations syndicales CFDT, CGT, FO, SNU et SUD de l’Unité territoriale des Hauts de Seine de la DIRECCTE Ile de France

  83. hollowman of ardeche
    3 octobre 2013 at 14 h 50 min

    communiqué!

    les operations d’extraction des residus d’uranium à Eurodif sont suspendues, et aussi au Tricastin fuites de tritium qui polluent le rhone jusqu’a Istres…
    pour plus d’infos rendez-vous sur ce site
    http://www.next-up.org
    les articles peuvent etre consultbles par abonnement, ou en libre

    a bientot pour d’autres infos, et courage à toutes et tous ceux qui bossent, triment dans ces lieux ou regnent la desinformation et mensonges concernant les differents incidents qui mettent à mal la trop « celebre » sureté nucleaire du parc nucleaire français…que SA-EDF continue dans cette direction et un accident similaire à Fukushima, il serait preferable que Tricastin soit IMMEDIATEMENT fermé
    à bon entendeur, salut!

  84. Abdel C-E
    27 septembre 2013 at 18 h 30 min

    ras le bol , stop

    astreinte PNS ,8 h00 de taff (poste 3×8 en AT)
    10h00 de taff maxi code du travail , le conteur d’heures supp EXPLOSE (magouille des pointages)

    mon salaire = des primes de merdeeeeeeeeeeeee !

    • daniel
      27 septembre 2013 at 18 h 44 min

      Toutes les entreprises se sont engager a respecter le code du travail, lequel ?
      celui de L’ASN ?

      DEPUIS qu’on le dénonce.

    • Abdel C-E
      27 septembre 2013 at 18 h 58 min

      la dose toujours pour les mêmes , STOP

      • le rescator
        27 septembre 2013 at 21 h 20 min

        Les compteurs d’heures sup explose et le nombre de chômeur aussi. C’est vrai que l’ont oblige les salariés à les travailler ?? Plus d’heures sup = plus de dose. Respect du code du travail, oui mais sur la planète Mars.

    • hollowman of ardeche
      27 septembre 2013 at 23 h 00 min

      hello

      un dicton; « un homme averti en vaut deux »

      tiens:
      http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/sante-conditions-de-travail,115/le-droit-de-retrait,1047.html

      n’hésitez plus à l’appliquer en nombre

      fraternellement

    • Charlie et la chocolaterie nucleaire
      30 septembre 2013 at 19 h 55 min

      courage abdel

      • GUY
        30 septembre 2013 at 20 h 20 min

        Alors Charlie et la chocolaterie nucléaire, as-tu de nouvelles de ta situation suite à ta convocation?

        • Charlie et la chocolaterie nucleaire
          30 septembre 2013 at 20 h 37 min

          Guy, oui ma situation a changée! Depuis ce matin je suis licencié pour faute grave. Voila comment la sécurité est remerciée dans le monde du nucléaire où les droit de l’homme sont bafoués par les entreprise qui pensent qu’à leurs profits au détriment de la santé physique et mentale des salariés.

  85. Charlie et la chocolaterie nucleaire
    18 septembre 2013 at 12 h 33 min

    Bonjour tout le monde,

    je fais partie d’un grand groupe mondialement connu qui travaille pour le nucléaire. J’ai enfin pris le courage de raconter mon histoire vécue dans cette centrale nucléaire de Cattenom!

    Mon incroyable parcourt dans le nucléaire commença en 2012 et à cet instant, je croyais encore, être dans une industrie ou le travail en sécurité était une priorité!

    Mais je me suis vite rendu compte du contraire, car depuis cette date, ma société m’oblige à retirer des régimes sans les habilitations nécessaire, à travailler sans les moyens de protection adéquats (aucun pour être exacte). Même les outils adaptés sont devenus une chose rare.

    En prime, et vu que je suis un jeune, je devais faire beaucoup d’heure supplémentaires.

    Impossible de prévoir ma vie privée après mes journées de travail et week-ends, car on me ordonnait le vendredi à 15h30 que je devais rester le soir, ou pire, que je devais revenir le lendemain. Sans avoir le droit de refuser.

    La menace était permanente « la loi dit que tu dois faire des heures supplémentaires, tu fais ce qu’on te dit et c’est tout ».

    En 2013 mon enfer commença lorsque j’ai utilisé mon droit de retrait pour manque de formation ! A cet instant, on m’a clairement fait comprendre que je devenais gênant.

    Ils me disaient en permanence « il est difficiles de mettre tout le monde à jour au niveau des formations exigées par le client », « t’es pas à jour, ce n’est pas grave, en 2 ans, rien n’a changé », « il n’est pas interdit de travailler sans formation, il suffit de ne pas se faire prendre par le client ».

    Suite à mon refus d’enfreindre les règles de sécurité sur un site nucléaire, je suis devenu la brebis galeuse du troupeau pour mon hiérarchie locale et nationale, car dans cette société il faut être un gentil petit mouton.

    On m’a tellement poussé à bout, menacé, interdit de voir les syndicats en me répétant « si tu ne fais pas ce que l’on te demande, comme on te le demande, tu prendras la porte, …. » , j’ai même pensait à en finir !!!!

    Mais je me suis rendu compte que la vie était trop précieuse et que s’ils mon fait subir cet enfer, ils seraient capables de faire pareil a quelqu’un d’autre.

    Je refuse que cela se reproduise avec un autre de mes collègues de travail qui semblent subir les mêmes menaces en silence sans que je sache s’ils auront un jour, le courage de divulguer leur vie en centrale.

    Dans la souffrance et l’incertitude de ma décision, j’ai suis allé voir un syndicat EDF sans trop en dire, histoire de savoir ce que j’avais le droit de faire dans certaines situations.

    Mon encadrement a dû le savoir et cela c’est un peu calmé pour s’empirer quelque semaine après ! Menaces, insultes, bousculades et puis, un matin, ma journée commença normalement ou je devais exécuter une tache en proximité d’une zone rouge: j’explique alors à mon chef que je ne peux pas rester après 16h.

    Il voit avec nos supérieurs et me dit qu’il y aura un remplaçant si l’opération dépasse mon horaire prévu.

    16 heures approchent et je les avertis que l’intervention va dépasser ma journée, je leur demande donc, de me faire remplacer comme promis. Surprise, ils ne le voulaient plus ! je décide alors de voir un agent EDF qui était sur le chantier pour qu’il les contacte, afin qu’ils envoient un remplaçant, comme l’entreprise me l’avait promis le matin.

    Miracle, un collègue est arrivé quelques minutes après pour me remplacer et nous avons fait ensuite un point sur ce qui restait à réaliser pour finir.

    Le lendemain matin, à ma prise de service, le responsable me convoque et m’explique que j’ai soi-disant abandonné mon poste et que de ce fait, j’étais en mise à pied conservatoire pour des faits graves.

    Depuis, et après plus de 2 mois de mise à pied, ma direction m’a convoqué à un entretien préalable pour une sanction éventuelle, pouvant aller jusqu’à mon licenciement.

    A ce jour, cela fait presque 3 mois que je suis en mise à pied conservatoire en attente de leur décision …

    L’histoire étant trop lourde pour moi et trouvant qu’un jeune qui débute dans la vie professionnelle ne mérite pas de la subir, j’ai donc décidé depuis, de contacter mon délégué syndicale qui s’occupe et me conseille sur les suites à donner à cette affaire.

    Je vous avoue, je me sens mieux depuis, ne plus ayant l’impression de porter ce fardeau tout seul.

    Mes amis, je me sens soulagé de vous avoir raconté mon histoire sur ce site internet que je trouve super et je conseille à toutes celles et ceux qui vivent des situations semblables d’en faire autant.

    Je vous en prie, divulguez vos histoires dans ce monde de fous, ne serait-ce pour que je me trouve moins seul à souffrir dans ce nucléaire que j’aimais « avant » tout cela. »

    • Anne Sophie
      20 septembre 2013 at 19 h 29 min

      Ce sont des histoires de pire en pire , en sachant que ces hommes font un travail dangereux et sur des sites qui font que tout doit être parfait car les risques sont énormes !
      Faire n’importe quoi dans ce milieu du nucléaire avec des hommes sous pression , épuisés c’est atterrant !

      • webmaster MZC
        20 septembre 2013 at 19 h 31 min

        Merci A.S de…Genève 🙂

    • 23 septembre 2013 at 7 h 55 min

      ça pourrait être bien de témoigné également ici: http://blogs.mediapart.fr/edition/je-travaille-dans-le-nucléaire avec un lien vers ce site.

      Il suffit d’envoyer le billet à Jade

  86. hollowman of ardeche
    4 septembre 2013 at 17 h 00 min

    hello toutes et tous!

    http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20130904.OBS5421/surete-nucleaire-le-coup-de-pioche-budgetaire.html

    ecimage du budget pour la sureté nucleaire…assurez bien vos arrieres ça risque d’etre drastique et nous allons droit à une sureté low-cost et des rustinages sur toutes les interventions qui auront lieu à chaque arret de tranches!

  87. hollowman of ardeche
    26 août 2013 at 8 h 40 min

    hello les camaraaaaaaaaaaades

    un article qui est surement passé inaperçu pour la plupart d’entre nous…
    http://www.politis.fr/Un-reacteur-nucleaire-de-Dampierre,23369.html

    fermeture programmée ou pas, cette centrale est sous surveillance renforcée, donc la reponse à son arret definitif pourrait enclencher sa deconstruction pour une durée de 30 à 40 ans de travail sur le site

    • le rescator
      26 août 2013 at 18 h 52 min

      Même le député de Dampierre (parti de radicaux Valoisien) l’indique dans un article récent de la presse local que cette centrale va fermer, sauf que dans le même canard deux semaines après la sous préfet de Montargis sur le départ indiquait le contraire: qui croire dans ces représentants de la République ?

  88. hollowman of ardeche
    25 août 2013 at 18 h 30 min

    hello les camaraaaaaaaaaaades!

    tiens un petit article avec video…
    des collegues sont sur divers sites nucleaires etant que soudeurs, tuyauteurs et d’autres fonctions bureaucratiques!
    et des petits conflits depuis le debut de l’année il y en a eu quelques uns mais pas trop demonstratifs quoiqu’un jour peut-etre…

    http://lorraine.france3.fr/2013/07/16/nancy-conflit-social-chez-nordon-288591.html

    à bientot sur les barricades!
    fraternellement

  89. Rédaction MZC
    30 juin 2013 at 11 h 30 min

    Appels d’offres , dormez tranquille le COPSAR veille :

    Cruas / Qui : Endel-Spie Den- Polinorsud-Techman va y avoir du sport , c’est sûr ?

    Belleville / Les salariés de Océ et Exirys toujours en gréve depuis le 12 mai… Appel d’offre qui sera retenu , c’est peut-être pas le moment ?

    Tricastin / PGAC 2014 l’arnaque en ligne de mire ! CHSCT dialogue social , c’est vraiment la cata !…

    Vous voulez savoir ?
    Alors restez connecter sur « ma zone controlee » , et réagissez .

    Bonne vacance pour ceux qui y sont et bon courage aux autres .

    • #PNS*@#
      12 juillet 2013 at 23 h 09 min

      Bonsoir,
      apparemment le sort en est jeté concernant les appels d’offres de Chinon, mais à l’heure actuel aucune infos n’est parvenue aux salariés des entreprises prestataire concernées par la fin de leurs contrat, peut-être EDF attend il la fin de l’arrêt de tranche 1 pour communiquer le résultat, si quelqu’un ici a une info merci de nous la faire partagée.

      cordialement, #PNS*@#

  90. Gus
    19 avril 2013 at 6 h 20 min

    Qualité de vie au travail (2) : état des lieux préoccupant

    Le constat est alarmant : l’accumulation et la répétition des projets de changement dans les entreprises provoquent le désengagement des salariés. Le malaise s’installe chez les jeunes, les seniors, l’encadrement. Les risques psychosociaux se généralisent….

    Risques psychosociaux

    Le stress et la sous-motivation augmentent fortement dans les entreprises. Des dispositifs de détection des personnes en mal-être sont mis en place dans de nombreuses entreprises, mais l’analyse des causes racines et leur traitement sont peu répandus. Ils nécessitent en effet une remise en cause du chef d’entreprise, du management, et de l’organisation mise en place.

    Parmi les causes les plus répandues, on peut citer : le déficit de sens, la complexification des organisations, l’individualisation forcenée (évaluation, rémunération), l’association insuffisante de la base aux projets de réorganisation de l’entreprise.

    http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/management/rh/221170732/qualite-vie-travail-2-etat-lieux-preoccupant

  91. 19 avril 2013 at 5 h 48 min

    Démantèlement : Quand la sûreté prime sur la rapidité

    « Démanteler, c’est transformer une installation nucléaire en déchets », schématise Florence Gauthier, experte en sûreté des réacteurs en cours de démantèlement à l’IRSN. En France, ces opérations longues et complexes progressent. Six sites comprenant des réacteurs d’EDF sont en cours de déconstruction. L’exploitant estime la fin des chantiers en 2036.

    Un démantèlement exige des années de travail. Les installations à déconstruire sont nombreuses, les volumes de déchets à trier et à orienter vers les bonnes filières importants, certaines étapes laborieuses et complexes du fait de la présence de radioactivité, les difficultés techniques souvent spécifiques à chaque site et les mesures de sûreté et de radioprotection drastiques. Aussi, la déconstruction s’opère-t-elle en séquences successives, de démontage des différents équipements, de découpage de matériels, de tri, conditionnement et évacuation des déchets…

    Facteurs humains. Les intervenants étant nombreux et la sous-traitance courante, un travail de coordination et de surveillance des opérations s’impose.

    Derrière tout projet de démantèlement, il y a des expertises techniques, mais également des hommes et des femmes et des schémas d’organisation, qui vont eux aussi contribuer à la sûreté des opérations. « Ces facteurs organisationnels et humains, dits FOH, sont importants dans un contexte où la sous-traitance est quasi systématique, avec un nombre élevé d’intervenants », souligne Lise Menuet, spécialisée dans la gestion de ces risques à l’IRSN….

    http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/demantelement/demantelement-surete/Pages/1-Demantelement-quand-surete-prime-sur-rapidite.aspx?dId=bbfc5393-897b-4b97-a338-7ff3c737f952&dwId=22a86ce8-e819-40a3-8741-a4081b9f69b7

    Une pensée à tous les salariés qui interviennent à Cadarache , Marcoule et autres, sur des chantiers de démantèlement.

    RESPECT les copains 😉

  92. Max
    8 mars 2013 at 10 h 39 min

    Bonjour,

    Dans le cadre de mon master de cinéma à l’université Paris 8, je prépare un documentaire sur les travailleurs sous-traitants nomades dans le nucléaire.
    Je cherche donc à entrer en contact avec ceux qui pourrait m’aider à réaliser ce film ou à y participer.

    Voici l’idée :
    Le film (environ 25 minutes) se présentera comme le portrait ANONYME d’un travailleur itinérant.
    Le but sera de le suivre plusieurs jours sur une saison d’arrêts de tranche pour montrer son quotidien à l’extérieur de la centrale, ses déplacements, ses difficultés, ses joies… On entendra seulement sa voix.

    J’imagine ce film comme un échange entre le témoignage de cette personne et mon regard sur la situation du travail dans le nucléaire aujourd’hui.

    Si vous souhaitez m’aider dans mon projet, me faire des suggestions ou simplement me contacter voici mon adresse mail : maximilienzamanski(at)gmail.com

    Cordialement.

  93. Bon pied , bon oeil
    1 novembre 2012 at 8 h 51 min

    Accident à la centrale nucléaire de Flamanville : des témoignages qui font froid dans le dos. Arrêtons le nucléaire avant la catastrophe

    Fédération Anti-nucléaire Bretagne

    Le 25 Octobre 2012 l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) nous informe d’un banal “incident” sans gravité dit de niveau 1 à la centrale nucléaire de Flamanville. Cet accident nucléaire a provoqué une fuite radioactive d’au moins 42 000 litres d’eau radioactive sur le circuit primaire, partie hautement sensible du réacteur, qui peut s’emballer en cas de fuite et donc de refroidissement insuffisant…

    Voici le témoignage de l’un d’entre eux :

    « Je travaillais de nuit, une nuit comme on ne les aime pas quand on bosse !
    3 collègues ont failli mourir par négligence !
    On nous fait faire de plus en plus n’importe quoi, pour une chose, le profit !
    On nous a demandé de remplir un tronçon du circuit primaire qui avait eu une panne après un arrêt de tranche catastrophique !
    Le problème c’est qu’on nous l’a demandé à 155b et 300 degrés !
    Résultat : 3 mecs au médical et un repli de tranche en phase accidentelle !
    Un vrai miracle, les 3 collègues ont pu après une visite au médical, reprendre le boulot et stopper la fuite. Résultat : un bâtiment réacteur légèrement contaminé et encore une prolongation d’arrêt ! (…) »

    Un autre témoignage tout aussi effrayant nous a été donné par un ancien intervenant à la centrale de St Laurent des Eaux où a eu lieu deux débuts de fusion du cœur du réacteur en 1969 et 1980.

    « J’ai connu cela un jour à St Laurent, les opérateurs et les cadres présents en salle de commande étaient « blancs comme des cierges de Paques », car sur les 4 boucles refroidissant le réacteur (turbo-soufflante), 3 étaient tombées en rideau et on était tous suspendus au fonctionnement de cette dernière turbo-soufflante.
    Sans réel secours en cas de panne totale du soufflage. Dernière turbo-soufflante qui a donné des signes de faiblesse pendant 1 ou 2 minutes.

    J’étais trop jeune pour prendre la mesure de ce qu’il se passait mais je pense que rétrospectivement, certains ont dû prier en salle de commande ce jour là. »…

    http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/accident-a-la-centrale-nucleaire-125058

    • bezeux
      22 juillet 2013 at 7 h 54 min

      « On nous a demandé de remplir un tronçon du circuit primaire qui avait eu une panne après un arrêt de tranche catastrophique !
      Le problème c’est qu’on nous l’a demandé à 155b et 300 degrés !
       »

      ….donc tu es de la conduite… explique moi comment tu fait pour remplir un circuit primaire qui es sensée dejas etre plein, et tes collégue était donc dans le BR c était un arret a chaud ???

      je comprend pas tout la..

  94. la tortue
    16 septembre 2012 at 11 h 25 min

    Réforme des retraites de HOLLANDE « GROSSE FOUTAISE ».

    Pour pouvoir bénéficier d’un départ à la retraite à 60 ans,il faut avoir commencer à 18 ans et pour ceux qui sont nés en 1955 et après avoir cotisés 166 trimestres et avoir au moins 5 trimestres de valider avant 20 l’age de 20 ans.

    Je prends mon cas personnel je suis né en juillet 1955,j’ai commencé à travailler en septembre 1973, j’ai donc travaillé à 18 ans j’ai bien 5 trimestres avant mais 20 ans,mais je n’aurai pas mes 166 trimestres à 60, j’aurai ces « fameux » 166 qu’au 2 ème trimestres 2016,donc si rien ne change je ne pourrai partir que le 1 AVRIL 2016 en espérant que cela ne soit pas un poisson.

    Je me pose la question :
    Qui pourra partir à la retraite avec la réforme HOLLANDE ? réponse personne car il faut être né en début d’année ,avoir commencé à 18 ans.
    Qui aujoud’hui commence à 18 ans personne.
    Désolé les gars mais vous allez me supporter 8 mois de plus. Quelle galère pour certains et pour moi même.

  95. LE CHEVALIER NORMAND
    16 septembre 2012 at 10 h 04 min

    Petites précisions sur le terme « délégué »
    Il y a les délégués du personnel (DP) et du comité d’entreprise (CE) qui sont élus par les salariés et eux seuls.
    Même si certains se retrouvent élus sans que les salariés n’en veuillent ,c’est malheureusement le jeu de taquin des élections !!!!!
    Par contre les délégués syndicaux (DS) sont exclusivement nommés par leur fédération respective et leur prérogatives ne sont pas exclusives !!!!
    Quand au CHSCT ce sont les titulaires DP et CE qui les élisent !!!!
    Donc, il s’agit bien de convictions individuelles,en profitant d’une protection juridique due aux mandats,pour être efficace.
    Je ne vous parle même pas du frein à la carrière professionnelle lorsque vous être pour la direction « un représentant du personnel leader (à leur yeux) »

    Donc vous voyez que tous les délégués ne sont pas mauvais,il s’agit uniquement d’individu !!!!!!
    A vous de juger !!

    Le CHEVALIER NORMAND

  96. dido
    16 septembre 2012 at 9 h 36 min

    Evidemment que nous avons des délégués dans notre entreprise, Grenade !
    Même si,ils ne sont pas parfaits je trouve qu’ils ont le mérite d’éssayé de se battre pour nous !
    Pour certain,c’est plus facile de leur en mettre plein la gueule que de se lever à 4h pour faire des distributions de tracts,sachant qu’ils s’améliorent le salaire avec des primes et des heures plus que douteuses !
    Alors,stop,soyons tous derrière nos délégués et ayons un peu de couilles pour les aider !

  97. LAURENT yvon
    18 mai 2012 at 5 h 38 min

    Appel d’offre, marché logistique du CNPE de Cruas… PERSONNE n’en veut !!!!
    EDF, obligé d’appeler les entreprises sous-traitante pour qu’elles répondent à cet appel d’offre !!!!
    Techman a refusé d’y répondre !
    ENDEL/GDF/SUEZ, a répondu…. à l’appel d’EDF !!
    Mais pourquoi personne ne vous veut, camarades ??
    Comme c’est bizarre !
    Ils ne veulent pas qu’on se retrouve, 14 ans après Tricastin ???

    • Jérome
      18 mai 2012 at 18 h 36 min

      Qu’ils viennent, on les attend en masse et cette fois-ci ils vont morfler.
      Nous sommes plus déterminés que jamais. On lâche RIEN.
      Il va y avoir le feu et les syndicats on intérêt à suivre sinon!!!!!!!!!!

  98. cheval de Troyes
    28 avril 2012 at 14 h 18 min

    Bonjour à tous,
    Beaucoup de blabla peu ou pas de résultats
    Quand est il des revendications exprimées en début d’année pas des salariés de la société POLINORSUD.

    Pour mémoire nous demandions la reconnaissance de nos métiers passant par une revalorisation des salaires, une augmentation des petits déplacements……….etc…..

    A ce jour après quelques petits frémissements de pseudo mouvements de grève plus rien !!! calme plat !!!

    Ah oui suis je bête nous avons tous perçu la fameuse prime de 500 euros et puis certains d’entre nous  » les chèvres aux douces langues » recevront prochainement une augmentation individuelle cela suffit donc à tous ???
    Au cas où, sachez qu’un chantier se prépare: il serait question d’une centaine de personnes qui percevront une belle prime pour seulement 2 ou 3 heures de travail ( il se murmure environ 1000 euros ) mais il y a un HIC je vous laisse réfléchir sur ce que cela pourrait être.

    Mais finalement comme tjs le personnel sera présent a n’en pas douter j’imagine déjà les cadres de la BUA se frottant les mains.
    Comprenez bien ces propos d’écœurement………

  99. RRenarde
    10 avril 2012 at 19 h 13 min

    Je suis nouvelle sur ce site et j’aimerai m’exprimer à propos du harcèlement moral et de la discrimination femme homme au sein de la filiale SOCODEI groupe EDF.
    Il n’y a pas de place pour les femmes dans un management spécifique homme/homme ! et devant leur impuissance et leur ignorance, ce sont les employées qui trinquent

    • 10 avril 2012 at 19 h 31 min

      Salut RRenarde bienvenue parmi nous .
      La discrimination ou le harcèlement dans le monde du travail n’ont pas leur place , nous ici ,le combattons avec détermination …
      @+

      • 10 avril 2012 at 22 h 29 min

        bienvenue, renarde on lâche rien

  100. RadEye
    2 mars 2012 at 22 h 14 min

    Bonjour à toutes et à tous,
    Par mon métier, je connais bien la problématique du travail en ZC ainsi que votre site. La plupart des membres de ma famille et mes ami(es) travaillent au CNPE proche (EDF et entreprises prestataires).
    Ni écologiste, ni inconditionnelle du tout nucléaire, comme beaucoup de citoyens lambda, je suis pour une maîtrise des risques tant pour les salariés du nucléaire que pour les populations. Et vous avez mon soutien dans votre lutte car ce n’est pas en ignorant, méprisant ou maltraitant les salariés de cette industrie qu’on obtiendra cette sûreté.

    Certes, Fukushima a interpellé les consciences, mais nous aurons encore besoin du nucléaire pendant de nombreuses années et la vague de froid de ces dernières semaines l’a démontré. Dans certains pays les donneurs de leçons ont reconnecté 5 de leurs réacteurs au réseau, fissa … et en silence… Accessoirement les mêmes nous achètent notre électricité majoritairement nucléaire et accessoirement aussi font retraiter leurs déchets chez nous… ils sont beaucoup plus bruyants quand on les leur retourne ….Pas bien…

    J’ai pu au long de mes visites sur votre site me rendre compte aussi de votre tolérance et de votre ouverture vis-à-vis des peuples qui souffrent notamment lors du printemps arabe et de la crise grecque, de votre clairvoyance concernant ladite crise et la politique du fric tout puissant ! Respect à vous pour vos valeurs.

    Je me permets de vous adresser quelques liens :
    EDF interrompt le bétonnage du BR sur l’EPR de Flamanville
    http://www.lepoint.fr/economie/epr-a-flamanville-edf-interrompt-le-betonnage-du-batiment-reacteur-02-
    SURVOL de la Centrale de Fukushima
    http://bistrobarblog.blogspot.com/
    Sauf changement de programme, ARTE va consacrer le Théma du 6 mars à la catastrophe de Fukushima.
    ARTE – Thema : « Les leçons de Fukushima » – 6 mars – http://www.arte.tv
    Au sommaire :
    – Enquête sur une super catastrophe nucléaire (documentaire de 20:35 à 21:30).
    – Nucléaire, la fissure franco-allemande (documentaire de 21:30 à 22:25).
    – Débat (de 22:25 à…horaire non précisé)
    Cordialement à tous ! Courage à vous et surtout… ne lâchez rien !

    • 3 mars 2012 at 6 h 28 min

      Bienvenue RadEye parmi nous .
      Merci pour ce commentaire et votre soutien

      @+

  101. cheval
    2 mars 2012 at 7 h 43 min

    COMMUNIQUE
    Traité européen : pas sans nous !

    Un « Appel des 200 » pour un référendum sur le nouveau Traité européen a été rendu public ce mardi, à la veille de la mobilisation européenne contre l’austérité.

    Il s’agit à la fois de s’opposer à la volonté des libéraux d’obliger chacun des Etats de l’Union européenne à se conformer à la « règle d’or » en matière budgétaire et de défendre, contre la
    régression antidémocratique de l’Europe, le principe fondamental de la souveraineté du peuple.

    Parmi les premiers signataires, de nombreux personnalités et responsables politiques, syndicaux et associatifs, intellectuels, artistes… d’horizons très divers. Vous en trouvez la liste ci-joint.

    Un site dédié à cette campagne est ouvert pour permettre à chacun de signer cet appel :

    Le texte de l’appel et la liste des 200 premiers signataires:

    http://www.referendum-europe.org

  102. 1 mars 2012 at 17 h 29 min

    1 mars 2012 un salarie interdit de site a belleville pour avoir tenu tete au numero deux de la centrale blesse dans son amour propre .motif personne d’angereuse pour lui meme au travail

    • Moi
      2 mars 2012 at 17 h 18 min

      ca apporte rien mais je comprend que ca fait du bien de se lacher des fois contre ces gens là. A St alban, la direction est aussi space qu’a belleville… La direction deteste avoir son amour propre blessee aussi…
      Soutien a ce travailleur. Allez les syndicats, vous allez l’epauler?

  103. Charles RUMAUX
    29 février 2012 at 22 h 34 min

    Pour information.
    Suite à L’AG du personnel ESSOR de mardi et du vote sur l’emploie illégal des travailleurs le
    dimanche contraire à notre convention collective.
    Le syndicat CGT ESSOR prêt-à-déposer plainte en référé contre le donneur d’ordre EDF Cruas et du président de sas ESSOR.
    Affaire à suivre.

  104. gerard pns
    29 février 2012 at 6 h 43 min

    Salut à tous,
    Femme de nomade, je suis de tout cœur avec toi

    Quand va t-on arrêter de prendre les salariés pour des bêtes ? Moi, mes animaux dorment dans la maison, et ils mangent bien
    Nous les petites mains du nucléaire ont nous sifflent, ont nous met plus bas que terre, et on rampent, quand cela va t-il cesser ?

    Hier, j’ai accompagné un collègue au prud’homme, en face une avocate qui avait fait 4h de TGV et se plaignez
    Mon collègue et un de ses camarades, eux ont fait 8h de voiture pour revenir de Chinon le 24/12 veille de noël, c’est pas grave ça ???

    Je tiens à dire à tous ceux qui viennent sur ce blog que les reproches fait à ce salariés sont de ne pas avoir travailler sur une soi-disant mission, dont les objectifs à atteindre n’ont jamais était fixés, jamais écrit , alors forcement notre copain n’a jamais rien signé…imaginez vous qu’il va peut-être demain se retrouver à la rue avec un enfant, c’est cool ça non ?

    Réaliser une quête oui, mais les copains SVP élevons nous contre ces pratiques de nos patrons, pas de respect et qui ont pour seul objectif eux de faire une rentabilité sur notre dos !
    Nos sociétés se foutent de nos conditions de vie alors chers lecteurs laissez nous un petit mot sur vos conditions de vie et de travail cela vous prendra 5 minutes mais servira tous.
    Vos patrons vous méprisent il est temps de pensez à l’avenir
    Nos enfants veulent grandir à nos côtés, ils veulent jouer avec nous mais si tous les jours, nous leurs disons je suis fatigué, j’ai mal au dos, qui est fautif ?

    PS : La CFDT Areva soutient tous les salariés qui luttent contre l’injustice

    • Moi
      29 février 2012 at 16 h 40 min

      Alors SVP arrêtez de faire comme les japonais, travailler avec le brassard de gréviste.
      Une gréve, c’est de tout bloquer, jusqu’à ce que les choses changent…
      Tant que EDF AREVA et autres pourront compter sur des peureux qui ne feront pas de gréve, les choses continueront…

      Gréve générale et ça changera vite…
      Pas ces plans foireux de petites gréves a deux balles qui ne gênent même pas les entreprises…
      La vraie gréve tous ensemble.
      Tous pour que ça change.

      • femme de nomade
        7 mars 2012 at 0 h 53 min

        « Bête a rems » voila comment les agents edf appellent les sous traitants lorsque mon homme m a dit ceci je me suis sentie comme méprisé moi aussi ce mot de bête est horrible.
        Va te faire irradié est ferme ta gueule comme le chien que tu es.

  105. femme de nomade
    27 février 2012 at 22 h 40 min

    Pour moi ce sont les départs non prévus sans ordres de mission comme cet hiver appelé le jeudi pour aller a Porcheville le lundi et en ces temps de chômage technique comment dire non.
    Me sacrifier moi et mon fils lorsque sur une paye il y a 3 semaines de chômage.
    Le voir arriver fatigué de semaine interminable qui vont jusqu’à 90h parce qu on a besoin de lui mais on lui refuse une augmentation.
    L entendre me dire qu il est mal logé parfois sur un matelas gonflable.
    Entendre mon fils réclamer son père lorsqu’il part 15jours sinon ce ne serais pas rentable et trop fatiguant.
    Le sentir mal parce qu’il ne vois pas son fils évoluer.
    Ne pas partir puisque pour lui partir c’est son boulot.
    Le voir s’inquiéter pour sa santé sa sécurité.
    L aimer malgré tout ça mais tenir encore combien de temps ce rythme de vie ou je suis une mère célibataire plus souvent qu une compagne ?

    • 28 février 2012 at 7 h 59 min

      Bienvenue femme de nomade et merci pour ce témoignage très poignant !
      Se sacrifier, être fatigué , avoir des conditions de vie indigne en déplacement loin de ce que l’on aime , être mal du fait de ne pas être à vos cotés , s’inquiéter de sa santé sécurité …tout cela femme de nomade est malheureusement le quotidien de beaucoup trop de famille .
      Le collectif fera tout ce qu’il pourra pour que ce nomadisme ne détruise plus nombre de famille . Lutter pour retrouver cette dignité voler nous inspire ici le respect de ceux luttent
      Ce dont nous pouvons être sûr à la lecture de ce témoignage c’est que vous vous aimez .
      Nous vous souhaitons longue vie à tous les 3 et merci pour votre courage qui renforce encore plus notre détermination .
      @+

  106. amblard thierry
    27 février 2012 at 17 h 20 min

    Salut l’abeille !!!

    je te remercie de ton conseil pour une quête, je pense que cela serais bien, mais connaissant la boutique et beaucoup d’employés de ma société , si on obtiens 10 euros çà sera le bout de monde !!!

    cordialement

    Amblard Thierry

  107. la tortue
    26 février 2012 at 20 h 10 min

    Thierry,dd le biker,ne lâchez rien nous sommes avec vous.
    Courage et ensemble nous verrons le bout du tunnel et n’oublions pas A…
    Vous percevez déjà ce que beaucoup d’entre nous subirons d’ici peu si nous luttons pas tous ensemble.

    Luttons tous ensemble pour des jours meilleurs .
    Courage

  108. 26 février 2012 at 13 h 52 min

    Cher Web Master et les collégues,

    comme vous le savez je passe Mardi 28 Février 2012 à 14h30 au Prud ‘hommes d’orange , mais d’aprés mes  » sources  » l’audience devrait être reportée pour un jugement sur le  » fond  » aussi , vous allez rire , puisque l’avocat de ma société qui viens de Paris m’à envoyé un courrier en me disant , qu’il ne voulait pas venir de Paris pour  » rien » et surtout si l’affaire est reporté !! , donc je lui ai répondu , que lors de mon dernier déplacement au tribunal de Tours ( désignation syndicale) et surtout faisant suite à une demande venant de ma société , moi , je me suis déplacé devant ce tribunal et à mes  » frais » ( autoroute , essence , parking à Valence TGV , Train , hôtel , sandwich ), tandis que lui l’avocat , ses frais son pris par ma société , et lui ne doit pas manger des sandwich et dormir dans une voiture , ou aller au  » secours catholique » avec le blouson Areva ( comme l’on fais certains employés en déplacement à Belleville) passons !!! d’autant plus que la encore ses honoraires sont payés par les  » employés  » de ma société ( même moi je participe à payer cet avocat), tandis que pour moi les frais d’avocats sont pour ma pomme !!!

    ah oui dernière nouvelle : j’avais trouvé une avocate à Bolléne Maître B.M ( ne jamais y aller !!!) vous savez quoi , ce vendredi, donc au dernier moment pratiquement !!  » madame  » m’a téléphonée en me disant qu’elle ne voulait plus me défendre :  » votre dossier est trop lourd , mes frais d’honoraires ont augmentés et maintenant c’est 150 euros de l’heure, chercher un confrère !! » et bien moi je vous dis çà craint , des avocats comme çà !! du jamais vu à ce jour !!!

    A très bientôt

    cordialement

    Amblard Thierry.

    • L'abeille sociale
      26 février 2012 at 14 h 57 min

      Salut Thierry, des bons avocats, nous en connaissons tous, mais comme tu dis, ils faut les payer. Je peut te donner un contact sur paris.

      C’est pour cela que je lance ici l’idée de lancer une quête devant ton site et d’autres pour te payer tes frais d’avocat. Cela va leur faire la honte à tes patrons qui sont le plus souvent des cadres à la retraite d’EDF.

      Ils on un double salaire et ils veulent t’enlever le pain de ta bouche et de la bouche de tes enfants.

      Il ne faut pas qu’ils y arrivent. Question d’honneur mon ami.

      On lâche RIEN.

    • Moi
      27 février 2012 at 22 h 14 min

      elle a cedee aux pressions comme un gentil soldat….

  109. 25 février 2012 at 19 h 46 min

    Amblard Thierry , remercie vivement le Web master pour avoir publié l’intégralité de mon message , je vous tiendrez au courant de la suite des événements …..

    PS : il serait intéressant peut-être de mettre en ligne sur ce site « internet » certains compte rendu de réunions ( DP/CE) de Polinorsud qui sont plus que drôles !!

    cordialement

    Amblard Thierry

    futur licencié ????????

    • 25 février 2012 at 20 h 12 min

      Slt Thierry
      Les membres du collectif syndiqués /non syndiqués te soutiennent unanimement, a lire dans le dernier article a gauche
      Pour les comptes rendu DP/CE nous ne doutons pas de la drôlerie de certaines réunions tout comme dans beaucoup d’autres sociétés.

      Tiens nous au courant de ton affaire, parce que ça, ça intéresse tout le monde

      @+ cAmArAde

  110. rouge vif
    23 février 2012 at 20 h 40 min

    Salut a tous

    Je pense a tous les galériens comme mes potes thierry amblard et dd1 biker qui chaque jours doivent se battre car ils ont le courage de leurs opinions.
    Je suis un des 9 qui il y a eu 4 ans hier terminé 10 jours de grève de la faim pour dire stop a toutes ces imbécilités que les dirigeants du nucléaire tente de nous imposer en oubliant que sans les travailleurs comme nous ils ne seraient rien.

    Encore bon courage a tous et surtout
    N’OUBLIONS JAMAIS et continuons la lutte sans quoi d’autres seront obligés de vivre une grève de la faim comme moi et les autres gaulois de Cruas il y a 4 ans pour etre « reconnu ».

  111. Amblard Thierry
    22 février 2012 at 19 h 50 min

    Bonjour les Amis ,

    Pour ceux qui ne me connaissent pas je suis Amblard Thierry ( 26780 Chateauneuf du Rhône) travaillant pour la société Polinorsud ( servitudes Nucléaires) ce, aprés avoir passé un BEP de décontamineur , je me suis retrouvé dans le domaine du nucléaire , ce qui va de soit.
    STMI ( le grand frère) voulait me prendre directement en CDI mais pour travailler dans la région parisienne) , j’ai refusé car ma fille était trop petite, voilà pourquoi je suis chez PNS ( 20 ans de boutique et 1300 euros de salaire) .
    Pendant toute ma carrière j’ai dénoncé les « anomalies » ( mot de nos dirigeants) , cela m’a valu plusieurs tentatives de licenciement et autres déplacements ( on m’a envoyé tuer des araignées dans les salles des machines à Fessenheim/ Alsace) …. actuellement une nouvelle tentative de « licenciement » pour des peccadilles ( c’est mon avis) aussi je dois passer devant le conseil des Prud hommes d’Orange le 28 Février à 14h30 ( référé), mais l’audience va surement être reportée , ceci pour vous dire que nous sommes environ 500 employés , et bien seulement 2 à 3 personnes me soutiennent , et syndicalement la CFDT puis FO , les autres syndicats de cette boutique n’ont jamais bougés …. je m’en souviendrai le moment venu.

    Pour la petite histoire :
    Sachez que la transparence Nucléaire n’existe pas …. c’est de la fumisterie …. vous parlez , vous manifestez , vous revendiquez énergiquement , et bien c’est mise au placard , ou on vous bloque les accès pour ne plus que votre message passe sur les différents sites Nucléaires et autres INB ….

    Important : sachez que j’ai vu des » chiens » en zone contrôlée sur l’ ICPE de triade à Bolléne.

    bonne lecture à toutes et à tous;
    Cordialement

    Amblard Thierry

    tel : 06.31.42.22.63.

    • 22 février 2012 at 20 h 00 min

      Bienvenue Amblard Thierry parmi nous et merci pour ton commentaire . Tu as toute ta place ici .
      Tiens nous informé de la suite des événements .
      Tu peux compter sur le soutien total du site internet pour faire connaitre cette situation inacceptable .
      On lâchera rien l’ami

      @+

  112. les geux
    17 février 2012 at 13 h 22 min

    Kikoo a toutes les fourmis areva, suis étonné de voir que depuis janvier tout a l’air d’aller bien car aucun commentaire déposés……. l’échec des NAO dans toutes les entités est révélé, mais rien, une prime de 500 euros par personne annoncée par Areva et c’est juste devant les machines a cafés ke ca grogne……après une incroyable période de froid ou tout le personnel sous traitant areva a été mis a rude épreuve sans moyen pour travailler dans des conditions humaine, -6 sans tenues chaudes, alors que dans les bureaux la température n’a jamais été en dessous de 25° tout le monde reste calme, tout passe comme une lettre a la poste en douceur, personne ne bouge, aucune AI cette année ou seulement avec l’accord des Dieux Areva, qui du ciel a travers ne voient ni votre travail ni vos compétence lol….. croiriez vous encore au père noël lol…… bon courage a tous

  113. 8 février 2012 at 15 h 36 min

    Transfert :
    LAURENT yvon on 8 février 2012 at 14 h 10 min (Edit)

    Elle, S…….e, était salariée sous traitant du nucléaire.
    Elle a été tué par la politique industrielle et commerciale de la maison bleue EDF.
    Elle a été accompagné dans sa dernière « zone » par cette politique de sous traitance de merde, par ce nomadisme qui en quelques années détruit les cœurs, les poumons, le foie, la famille.
    Pas de gerbe de ses collègues de travail; elle avait été licenciée quelques mois plus tôt pour une addiction à la solitude…

    Une pensée pour elle….

    • L'abeille sociale
      9 février 2012 at 0 h 00 min

      Je suis très peiné d’apprendre le décès de cette copine que j’ai rencontré lors de mes passages à la centrale nucléaire de Cattenom.

      Durant mes discussions avec elle j’ai pu apprécier non seulement ses compétences mais surtout ses qualités humaines.

      Les mots me manquent pour traduire mon émotion face à cette terrible disparition et j’imagine l’impact que son décès peut avoir pour ces enfants, sa famille et amis.

      Effectivement, elle m’avait fait part de quelques difficultés qu’elle rencontrée dans le cadre de sa vie professionnelle et de son mandat et des tensions que cela avait engendré avec sa direction.

      Si vraiment vous pensez que cela a une relation avec son travail, je pense qu’il faut que le CHSCT de Cattenom déclenche une enquête, voir une expertise, afin d’établir ou pas une relation de cause à effet.

      Cela me conforte dans la nécessité de continuer notre combat pour la reconnaissance et la dignité des prestataires et je vais tenter avoir plus de précisions sur cette bien triste histoire.

      Mes amis, nous avons un devoir moral de rendre la vérité a sa famille et a ces petits enfants.

      J’espère que cette fois-ci, ils ne sont pas venu, comme à chaque fois, voir la famille pour proposer leurs services et leurs sous empoisonnés, afin de faire un rideau de fumée devant la vérité.

      Nous devons avoir le courage de témoigner, pour ceux que l’ont fréquenté dans sont travail, afin que la vérité, et seulement la vérité éclate.

      Trop, c’est trop!!!

      Comme à chaque fois que je t’avais au téléphone « Bise Séverine » et que la vérité te soit rendue, car pour moi tu resteras toujours une femme d’honneur et de convictions partagées.

      • LAURENT Yvon
        11 mars 2012 at 10 h 38 min

        Salut Bzzzzzzzz, Tu te trompes sur la personne mais merci pour elle…

  114. petitevoix
    7 février 2012 at 16 h 07 min

    slt , parlons un peu de la securité sur les sites !!!
    a Cruas par exemple la regle d’or d’edf :

    IL SE PASSE RIEN ,C’EST QUE TOUT VA BIEN !!

    Donc on reduit les effectifs , augmentent la charge de travail ,
    on diminuent les salaires au gré des appel d’offre , etc….
    avec des repercutions graves sur la sécurité et la sureté ( plus de maitre chien , moin de ronde , travailleur isoler , etc …)

    mais que faire quand GREENPEACE s’invite en Zone Surveiller sur le site et ridiculise ce systeme au yeux de tous ???
    tres simple : on coupe les arbres en ZS !!! oui , vous avez bien lu ( et vous pouvez le constater) , ils ont couper les arbres dans la ZS !!
    ahhh !! ils sont trés fort a Cruas !!
    la securité ils maitrisent !!

    Mais qu’aurait-t-il fait si sa avait été un mouvement de chasseur ? tuer tous les lapins qui sont sur le site ?? une chose est sur , pas les sanglier !!car s’est grace a eux qu’ils savent ou sont les trous dans le grillage de la ZS !!
    et oui ,vous avez encore bien lu !! Lors d’une (rare) ronde a été vu 4 sanglier a l’interieur du site , et aprés les avoir suivi et vu par ou ils sont repartis , il a été détecté un trou dans le grillage (suite a des modifs sur un portail , datant d’au moin 1 an )

    voila , vous avez ici 2 exemples ( parmis tant d’autres ) médiatique et interne de la realité de la surveillance d’une centrale nucleaire !!
    et dans les 2 cas que font les grosses tétes penssantes ???
    rien …..non !
    nimporte quoi…. c’est mieux !
    et ils le font bien ! a+

  115. gerard.pns
    2 février 2012 at 20 h 12 min

    Salut,
    Nous petites mains du nucléaire
    Je fais parti d’une des entreprises qui siège au COPSAR, mais si je me trompe, dans le COPSAR, il y a aussi ENDEL, LA BUA, SPIE,TECHMAN…
    Je ne sais pas si ESSOR y est, plus les boites de radio pro
    Qu’attendons nous pour pousser ses maffieux à mettre un salaire minimum pour travailler sur les CNPE.
    Cela peut être une bonne idée?
    Quand pensez vous?

    • 2 février 2012 at 20 h 50 min

      Salut gerard de pns .
      Le COPSART ! Organisation patronale qui fais du bizness pour le grand plaisir des actionnaires , drôle d’époque !
      Les salariés ils s’en moquent contrefoutent … a moins que
      Le salaire minimum existe déjà gerard , nous sommes pour la majeur parti payer à hauteur du SMIC . 9€23 brut de l’heure …
      Tu parles peut-être d’une grille de métier ?
      L’expérience n’est pas reconnu ! la qualité, ils s’en moquent ! la sécurité , la sureté pffffff ! mais surtout ton patron de demande aujourd’hui dêtre polyvalent ! il t’habilitera si il le faut grrrrrrrrrrrrrrr , mais salarié, n’attend rien en retour c’est la crise , …
      Ce qui compte pour eux , c’est faire du cash , du profit …

      Nous ne voulons pas ici d’une industrie nucléaire à la main de la finance, qui nous vampirise

      Les salariés de cette industrie d’abord, si non…nos prochaines actions vous ferons mal comme nous avons mal !
      @+

  116. moi
    28 janvier 2012 at 23 h 41 min

    Les circonstances et la lecture chaque témoignage amène à s’exprime aussi.

    La mise en place de discussion sur le site Internet de certaines zones d’expression suscite l’espérance quant à la possibilité de voir apparaitre de nouvelles formes de contestations.

    Les responsables patronaux se trouvent dès lors mis en demeure de s’exposer au risque de la confrontation, d’argumenter et de justifier leurs choix et décisions.

    Car chaque droit de réponse non exercé c’est une validation de ce qui est dit dans ces interventions.

    Ceux qui sont ordinairement silencieux vont faire entendre leur voix, sur ce site qui peut se prévaloir du statut de zone d’expertise et assoit sa légitimité.

    A lire tous ces témoignages on peut dire qu’il ne faut pas être dans l’économie de mot.

    Apparemment je ne suis pas le seul à m’exprimer sans retenu pour la plus grande tristesse de mes interlocuteurs qui ne cesse de me répéter que je parle trop, notamment un boudeur de circonstance que je saluts ici.

    Chaque année apporte son lot de déconvenue, précarisation de nos emplois, annonce de la réduction du parc nucléaire, probable fermeture de centrale, réduction de l’écart entre nos salaires et le SMIC, mobilité accru quand ce n’est pas la mutation dans des régions où le coup du logement devient prohibitif.

    2012 s’annonce comme une grande cuvée dans le domaine de la réduction du pouvoir d’achat avec le constat pour chacun d’entre nous du gel des salaires, qui nous est présenté comme incontournable.

    Pris un par un, les éléments qui semblent incompatibles entre patronat et les salariés ne le sont pas y compris sur la question des salaires.

    Il faut ce dire que prises une par une, les pièces d’une arme sont inoffensives mais comme les mesures prises par les entreprises en ce moment, rassemblées cela peut avoir des conséquences irréversibles.

    En de telles circonstances, il est temps de compter les troupes et d’agir ensemble.

    Le patronat a à l’esprit que :

    « Quand une culture sociale peu sûre d’elle comme la nôtre, malléable et relativiste rencontre une culture du profit, confiante et renforcée par des doctrines mesquines, c’est généralement la première qui change pour s’adapter à la seconde. »

    La faiblesse de cette vision tient à ce qu’elle donne l’image d’un sablier, il nous appartient de le retourner.

    J’ajoute que les NAO, montre combien ce sablier vacillant malgré l’image de négociateurs patronaux ayant la maitrise du débat.

    S’il est nécessaire d’argumenter j’ajouterai que toute au long de l’année, tel un maraicher les entreprises prestataires cueillent le fruit de notre travail.

    Puis vient l’échéance des NAO, qui s’apparente à glaner ce qui n’a pas été capté par les actionnaires, soit un énorme rien, un zéro pointé et confirmé pour la deuxième année.

    Les échéances annuelles de négociations salariales sont devenues un simple contre temps dans l’agenda de nos directions.

    Il suffit de programmer trois réunions, d’en gérer les oppositions sans rien proposer puis dans une logique implacable de prendre une décision unilatérale et de passer à autre chose.

    Cette mécanique bien huilée qui roule sur nos vies complexes, nos crédits, notre peur de l’avenir, broie en chacun de nous la volonté de s’exprimer, nous en acceptons la fatalité.

    Dans espérance de faire des heures supplémentaires durant l’année à venir, avec le secret espoir d’avoir la chance de pouvoir les conserveront jusqu’à la fin d’année.

    On accepte tout cela jusqu’à ce que l’on face le choix de dire non à l’injustice, au mépris de la personne, à la réduction de notre pouvoir d’achat, c’est là maintenant qu’il faut revendiquer cette augmentation de notre salaire de base.

    Notre plus grand préjudice c’est en tant que prestataire nous sommes la multitude au travail, mais nous sommes seuls face à nos fins de mois chaotiques.

    Le renoncement est le premier cercle, le premier lien qui nous emprisonne dans nos conditions.

    Alors exprimons ici, à chaque fois qu’on le désire, parce que c’est une fois de trop, parce l’injustice ne dois pas être muette, parce que c’est à la fois un besoin et une nécessité, exprimons nous.

    Ce site est consulté par nos dirigeants, ils sondent l’état d’esprit dans lequel se trouve leur personnel.

    Ils n’ignorent pas que pour un écrit, cent personnes adhérentes aux témoignages.

    Répéter mille fois votre volonté de voir les choses changer, soyez convaincus de votre pertinence et de votre légitime droit de revendiquer.

    Nous avons le droit de dire que nous avons plusieurs compétences mais un seul salaire, plusieurs journées dans une mais un seul salaire, plusieurs régions de travail mais un seul salaire.

    Croire que l’amertume des fins de mois de plus en plus ardu peut s’estompé par un jeu de primes est une vision des salariés bien dégradés.

    Il faut croire que le regard de nos dirigeants est embrouillé.

    Il faut croire que vouloir satisfaire des actionnaires à tous prix altère leur jugement.

    On arrive au bout de situation que l’on ne peut plus taire, chaque mot à un sens on ne peut ignorer le mot souffrance, il faut à présent des actions qui font la différence.

    Il faut parfois se mettre en avant, dépasser la peur pour témoigner de la fragilité de nos conditions.

    Le patronat laisse à croire que le statut d’employé du nucléaire rythme avec l’image d’un nanti, à l’abri de l’adversité, ayant plus qu’il ne faut pour vivre.

    L’amnésie voile l’esprit de la hiérarchie, il y a une autre réalité sur le terrain.

    Lorsque l’on vient six jours sur sept travailler puis deux jours de repos pas toujours complet puis à nouveaux six jours dans un autre horaire et cela pendant plus de six mois on peu croire que l’on mérite son salaire qui pour le coup semble bien léger au regard du sacrifice consenti.

    Alors ce zéro présenté n’est pas envisageable, pas maintenant, pas deux fois consécutives, pas sans réaction.

  117. L'abeille sociale
    23 janvier 2012 at 21 h 21 min

    Je vois que le mécontentement monte à l’intérieur des barbelés et que chacun de nous ne se retrouve pas dans cette organisation du travail.

    Je fait régulièrement le tours du CNPE et il est rare de trouver des salariés satisfaits.
    Pourquoi alors, ne pas continuer à monter ce collectif des salariés, (quelque soit l’entreprise d’origine), et faire du 1+1+1+1+1+….. de salariés méprisés de la sous-traitance une machine à combattre la précarité de ceux que réalisent 80% des activités et qui prennent 80% des doses.

    C’est toujours la même histoire chez les sur-exploités, ils ne connaissent pas la force de l’unité une fois qu’elle est associée à d’autres.

    Nous « tous » et « chacun » avons le pouvoir de changer les choses à condition d’avoir la juste considération de soi et des autres collègues.

    La différence de conventions collectives, d’entreprises et de syndicats, c’est une fabrication des riches patrons et de ces représentants sur les chantiers.
    Nous, nous sommes tous égaux et nous vivons tous avec les mêmes difficultés.
    Le niveau du chariot des courses diminue tous les jours malgré le même prix dépensé, par-contre les salaires n’augmentent pas et ils ont plutôt tendance à diminuer.

    Combien de temps nous allons encore entendre ou dire « je ne sais pas comment je vais faire ce mois-ci, nous ne sommes que le 15 et il ne me reste plus rien pour finir le mois ».

    Prenons conscience mes chers amis, nous pouvons « tous ensemble » changer notre avenir et celui de nos familles si nous le décidons.
    Arrêtons de souffrir, de nous cacher ou de nous lamenter car ceux que nous oppriment et nous exploitent n’ont pas de cœur et encore moins de pitié.

    Unissons-nous, quelque soit notre entreprise, notre convention, notre métier, notre origine, notre couleur et nous gagnerons, puisque du fric il y en a.

    Regardez les patrons d’EDF, pour faire les beaux, il s’affichent tous les jours sur les journaux comme des magnifiques donateurs aux associations et aux oeuvres caritatives.
    Pendant ce temps, ils nous laissent crever avec nos familles comme des rats.
    Plein le cul de leur affichage et de leurs méthodes.

    Tous ensemble pour notre avenir et pour un nucléaire plus sur avec nous.

  118. yohan
    23 janvier 2012 at 18 h 48 min

    Bonjour, actuellement je suis magasinier sur le CNPE de Cruas
    Moi j’en ais ras le bol de faire 1 heure de route le matin et 1 heure le soir en sachant que ces heures de route sont pas payées.
    Je tiens aussi à dire que je travaille dans une société qui compte + ou – 3000 salariés et je suis vraiment très mal indemnisé sur les kilomètres journaliers parcourues.

    Ensuite, en termes de condition de travail la pression se fait ressentir chaque jour de plus en plus. Le client (EDF) est fortement capricieux pour des détails stupides et se permet de s’adresser directement à l’ouvrier sans en avertir la voie hiérarchique.
    Je suis à l’atelier chaud et chaque jour dès qu’il y une ouverture du portail on m’appelle, alors qu’il y a des personnes compétente pour pouvoir ouvrir ce portail, mais moi pendant ce temps je ne peux travailler dans le magasin auquel je suis affecter car toutes les 5 minutes je suis sollicité pour ce dernier.
    On est dans le nucléaire, ce n’est pas une usine à chocolat, il y a un règlement strict et les agents EDF le contourne constamment, mais nous les prestataires on se fait sanctionnés de longue en rapport à ces fameux codes et après il dise que c’est normal alors que moi je ne trouve pas logique un tel manque de professionnalisme de leurs parts.
    Bon j’arrête là, car il y a tellement à dire.
    J’invite toutes les personnes à témoignées de leurs mécontentements, car si aujourd’hui on ne fait rien demain on ne pourra se battre, ni pour les collègues (et ils sont nombreux) et ni pour soit même.

    • 23 janvier 2012 at 19 h 12 min

      Salut yohan bienvenue parmi nous et merci pour ton commentaire.
      Tu fais preuve de courage, d’audace yohan et je te cite : J’invite toutes les personnes à témoignées de leurs mécontentements, car si aujourd’hui on ne fait rien demain on ne pourra se battre, ni pour les collègues (et ils sont nombreux) et ni pour soit même. 😉
      @+

  119. la truite
    23 janvier 2012 at 18 h 24 min

    Oui jl on est supervisé par des agents EDF qui ne connaissent pas le boulot et aux yeux de ceux-ci nous prestataires nous sommes moins que rien
    Nous sommes managés dans nos boites par des gars qui ne connaissent rien au travail,ils ne pensent que rentabilité et FRIC, ceux sont ces mêmes personnes qui t’envoie faire n’importe quoi,qui te font prendre de la dose et qui ne déclare pas d’accident de travail,et qui te met vite en emploi aménagé
    Mais à propos qu’est ce qu’un emploi aménagé, ne serais pas qu’un placard ou l’on te mets le temps de ton arrêt de travail et une fois que ton arrêt est terminé on ne se rappelle pas .
    Meme pour les augmentations ces messieurs les managers ont oubliés et pourtant pendant ce temps tu leur a rapporté du FRIC,ils ne pensent qu’à leur gueule et ils nous écrasent comme des mégots.
    Allez les gars réveillez-vous rejoignez ces prestataires en colère qui veulent le statut unique
    Faites vous connaitre auprès des responsables syndicaux de vos boites ou d’EDF.
    A bientot dans la lutte et merci de nous rejoindre

  120. moua
    22 janvier 2012 at 20 h 53 min

    Je viens rarement sur ce site, je ne serai dire pourquoi, j’ai lu les premiers commentaires au moment même où les créateurs choisirent le nom de ce site.

    Depuis on ne peut que constater la réalité, notre zone va mal, on lui consacre pour certains plus de temps que toute autre activité de notre vie.

    Pour quel résultat, de plus en plus d’injustice et un constat d’échec pour nos dirigeants.

    Je fais parti de la cohorte des insatisfaits, de la cohorte de gens donc la lecture de la fiche de paye fait l’effet d’éplucher un oignon.

    J’ai personnellement une solution qui tombe sous le sens ; j’aimerai un petit merci, au sens littéral du terme.

    Un petit merci pour les samedis où l’on ne voit pas ses enfants ce lever, un petit merci pour les dimanches où on ne mange pas en famille, un petit merci pour ces moments volés à notre vie privée.

    Il va de soit que pour le donneur d’ordre qui a toute les peines du monde à nous dire un simple bonjour, concevoir un merci doit correspondre à s’arracher un bras, il devient normal qui ne le budgète pas.

    Pourtant tous serait si simple avec cette formule de politesse.

    Plus de conflit social si ce merci était à la hauteur de notre investissement personnel, quoi qu’un grand merci fasse l’affaire.

    J’oubliais si nos dirigeants sont si retissant à accéder à cette simple demande c’est qui connaissent le sens littéral de ce mot, car merci viens du mot mercedem qui signifie salaire.

    On imagine qu’ils sont loin d’instaurer ce que nous voyons comme logique et qui leur semblera toujours un déchirement.

    Sinon il y a la solution, qui à coup sur ferait blêmir les actionnaires mais qui serait tellement intéressante pour nous.

    On abandonne l’idée de l’augmentation horaire, en fait pas d’augmentation de salaire, il faut augmenter la fréquence de payement.

    Proposons d’être payé selon le calendrier maya, c’est de circonstance en 2012.

    Etre payé 18 fois dans l’année devrait me faire penser que mon salaire mensuel me va.

    Nos négociateurs NAO vont-ils oser la proposition, rien n’est moins sur, ils ont été refroidi par l’annonce durant les vœux patronaux, il gèle au pays des salaires.

    On sait que nous ne serons pas écouté, ça ne nous empêche pas d’avoir de l’humour.

    Un ouvrier parmi tant d’autres.

    • 23 janvier 2012 at 8 h 18 min

      Salut moua bienvenue parmi nous et merci pour ton commentaire très drôle 😉
      @+

    • 16 septembre 2012 at 9 h 09 min

      Les nao pns,c’est quoi ?
      5ans,sans augmentations,pas un centime pour les salariés,juste l’augmentation de la charge de travail,et tout le monde ferme sa gueule !!
      au fait,avons nous des délégués dans cette entreprises ???

      • 16 septembre 2012 at 9 h 14 min

        Salut Grenade , évidement qu’il y en a ! Contact lés , ça urge…

        @+

  121. 22 janvier 2012 at 18 h 23 min

    Commentaire transféré

    Salut Michel bienvenue parmi nous et merci pour ton commentaire . Donne nous STP des nouvelles de Gravelines et n’oublie pas de faire savoir la-haut l’existence aux autres copains ce site internet . Bon courage Michel
    @+…
    Salut John bienvenue parmi nous et merci pour ton commentaire .
    Bon courage à toi et donne nous des nouvelles de Civaux ( Bise à Yvon 😉 )
    @+

  122. 22 janvier 2012 at 18 h 17 min

    Commentaire transféré
    Michel, on 21 janvier 2012 at 18 h 39 min

    Super les dessins et pleins de réalité.

    L’avenir nous appartient, ne le laissons pas dans les mains de ces charognards (banquiers). Levons-nous et sortons-nous les doigts du cul pour un monde meilleur.

    Je viens de recevoir un ordre de mission pour partir 2 mois à Gravelines, alors que je n’avais rien demandé. Lundi je dois y être après avoir effectué plus de 700 Kms avec ma propre voiture, trouver un logement et tout ça avec 65€ par jour. Un mois de sandwichs dans une chambre minable et tout ça en prenant de la dose à gogo.

    Je ne vais pas voir ma famille pendant 2 mois, je suis obligé de prendre la seule voiture de la famille, ma femme va être obligée d’assumer les enfants toute seule sans voiture et pendant ce temps, mon patron sans rien faire, va annoncer des millions de bénéfices pour les actionnaires.

    Tout va bien en France dans le nucléaire.
    Nos installations sont bien gardées par des salariés de la sous-traitance en pleine souffrance.

    Laissez vous aussi comme moi un commentaire sur ce site afin que nous sachions tout ce qui se passe dans cette industrie. Je suis sur que je ne suis pas le seul à me révolter de cette situation

    • 22 janvier 2012 at 18 h 20 min

      Commentaire transféré
      John on 22 janvier 2012 at 16 h 18 min
      Salut Michel, je pars moi demain matin à Civaux et je ne vais pas bien dormir encore cette nuit.
      L’angoisse monte,je commence à comprendre les collègues qui se plaignent de faire + de 40 000 Kms par an.
      C’est du stresse et pour gagner le SMIC, mon patron me donne 0,23€ du Km pour l’usure de la voiture, le carburant et l’autoroute, c’est la misère avec 64€ par jour de GD
      Je suis obligé d’avancer les frais pour mon déplacement et me pose la question comment je vais boucler le mois à la maison.
      C’est dur d’être un salarié sous-traitant du nucléaire.Je soutiens l’action du collectif des sous-traitants du nucléaire et ferez de la pub autour de moi.

  123. le bon samaritin
    16 janvier 2012 at 18 h 10 min

    Salut,
    oui au commentaire de moi, ont demandent des actions, lesquelles ?
    Sur quel site es tu ?
    En France tout le monde critique dans les vestiaires, mais le feront-ils devant les barrières ?
    Maintenant oui, tous ensembles, il faudrait que tous les syndicats montrent l’exemple ? dans le nord, l’eau est très froide.
    Oui pour une action commune, non à la prétention.

  124. moi
    16 janvier 2012 at 0 h 16 min

    Je mets ces quelques phrases en ligne pour en ajouter aux textes déjà présents.

    En 2012, après les vœux rituels qui me portent à vous souhaiter la santé et plein de bonnes choses pour vous et vos familles, je pense qu’il est temps de partager mon ras le bol commun avec le plus grand nombre sur ce site.

    On peut croire qu’être un prestataire du nucléaire n’est pas simple à assumer, que répondre à des exigences toujours grandissantes des clients est un casse tête financier.

    On peut croire que la réduction des couts soit devenue une nécessité, on peut aussi accepter l’idée de la mobilité quelque soit l’âge du salarié, mais pour quel résultat pour l’ouvrier qui assume l’ensemble de ces changements ?.

    L’intimidation stratégique des gestionnaires de grands groupes est patente, ils échafaudent des modes opératoires affligeants, ils remettent en cause l’avenir de nos emplois si nous n’en passons pas par l’acceptation de la réduction de notre pouvoir d’achat.

    On nous livre une vision bien alarmiste d’une situation qui n’est en réalité que de la poudre aux yeux car il ne faut pas si tromper, le travail est à faire ce n’est pas une histoire d’argent.

    Le travail est là, les actionnaires le savent et veulent maintenir leur marge sur cette manne financière, à nous de nous précariser au nom de leur captation de plus en plus grande des bénéfices.

    Une année 2011 nous a amené à l’écrasement des grilles de nos salaires, 57euros sur cette seule année, sachant que le gouvernement nous a donné, ça va sans dire, l’évolution du SMIC la plus juste possible, qu’en est il réellement de notre perte de pouvoir d’achat ?.

    Il faut savoir que des personnes ayant plus de dix ans d’ancienneté chez un prestataire du nucléaire sont pour la première fois en dessous du SMIC, en janvier il faudra en ajouter à leur salaire pour avoir cette base de 1398 euros.

    Nous ne pouvons croire que les directions ne sachent pas à quel point nos vies deviennent difficile à gérer, comme exemple nous avons depuis longtemps dépassé les sommes attribuées par les sociétés pour nos trajets et pour nos paniers.

    Lorsqu’on constate que les actions sociales des CE, n’accroissent pas les noëls de chacun, ils les remplacent, c’est l’action sociale qui ôte ce souci de savoir qu’une somme sera disponible pour les dépenses de fin d’année.

    Il ne s’agit pas de misérabilisme mais d’une triste réalité, tout le monde n’émarge pas aux mêmes salaires, mais on demande à tous le même sacrifie, il est temps de mettre un frein à cette descente vers la précarisation de la vie des travailleurs du nucléaire.

    Il n’est pas là question de rentrer en conflit avec le patronat, de mettre à mal l’outil de travail, de fragiliser nos emplois, il suffit simplement de mettre en face de notre travail la réelle rétribution qu’on accorde au grands groupes.

    Les fonds sont là, les entreprises ne peuvent le nier, ils sont de plus en plus attribués à d’autres postes de leur plan comptable, je pense que l’on sera d’accord pour dire que l’enveloppe des salaires c’est suffisamment amincie.

    Je ne sais pas quelle action entreprendre pour faire valoir mon droit comme celui de ceux avec qui je travaille ou vous qui lisez ce texte, mais ce que je sais c’est qu’il faut agir maintenant.

    Exprimons nous ici et maintenant, partageons nos situations difficiles, donner du sens à notre combat pour un salaire digne de ce nom, notre population de travailleurs du nucléaire est une force dès lors nous prendrons conscience de notre poids dans l’action sociale.

    Car, ce que j’en vois de ma fenêtre c’est de l’intimidation qui s’accroit de la part du patronat, la passivité du plus grand nombre face à ce que l’on ne doit plus prendre pour une fatalité.

    Je livre l’idée que nous avons le moyen de faire changer les choses si nous prenons conscience de notre potentiel de négociation pour le changement de condition des travailleurs du nucléaire.

    Il y a une véritable incapacité du patronat à assumer une action généralisée de l’ensemble des travailleurs du nucléaire, à nous de mettre en œuvre cette énergie, qui va sans dire est nucléaire.

    En ce début d’année il faut avoir à l’esprit que même si nous sommes en lien de subordination, nous restons maitre de nos choix, alors regroupons nous et agissons pour notre salaire.
    Un ouvrier parmi tant d’autres.

    • 16 janvier 2012 at 5 h 14 min

      Salut moi , bienvenue parmi nous et un grand merci pour ton témoignage .

      Il faut avoir à l’esprit que même si nous sommes en lien de subordination, nous restons maitre de nos choix, alors regroupons nous et agissons pour notre salaire…

      @+

  125. Gilles PNS
    14 janvier 2012 at 11 h 56 min

    Sachez que la chasse aux sorciers, sorcières est elle aussi bien engagée dans beaucoup d’entreprises.
    Un salarié reconnu travailleur handicapé ,ex représentant syndical et élu du personnel se retrouve sous le coup d’une procédure de licenciement… grrrr
    Cette discrimination doit cesser
    Je soutiens Philippe B et Thierry A victimes de discriminations
    Gilles PNS

    • L'abeille sociale
      14 janvier 2012 at 21 h 40 min

      La chasse aux sorcières ne doit pas être acceptable n’y accepté par les salariés que nous sommes.
      Ils veulent la guerre, ils vont l’avoir.
      Je ne sais pas de quel syndicat le collègue à été délégué et je m’en tape, je sais juste qu’il faut le défendre et ne pas laisser s’asseoir de telles pratiques sans rien faire.

      Lors de nos réunions que nous allons mettre en place très rapidement, il faudra que cette question soit traitée en priorité.

      Courage aux copains et à leurs familles.

  126. Gilles PNS
    14 janvier 2012 at 10 h 40 min

    Diviser pour mieux régner stratégie qui fonctionne bien voir très bien aujourd’hui faisant le bonheur absolu de toutes nos directions .
    Il devient urgentissime pour l’intérêt collectif des salariés sous-traitant du nucléaire d’unir toutes les forces vives pour qu’aboutisse enfin nos revendications , santé , salaire , emploi, retraite.
    Ne nous trompons pas de cible, d’objectif à atteindre…sommet social le 18/01 à l’Élysée, avec un A en – 🙁 @ +

    • 14 janvier 2012 at 10 h 58 min

      Les 16 mesures (qui pourraient être à l’ordre du jour) du sommet social du 18 janvier

      Droit du travail :

      – Négocier le SMIC par branche ou par entreprise avec les syndicats
      – Négocier la durée du travail par branche ou par entreprise avec les syndicats
      – Allonger de 50% la durée maximum des CDD – Diminuer le coût des adaptations d’effectifs en accélérant les processus d’ajustement de main-d’œuvre des entreprises à la conjoncture économique.
      – Doubler les seuils sociaux des entreprises qui vont les franchir (passer de 50 à 100 salariés pour l’obligation de créer un Comité d’Entreprise par exemple).
      – Réformer l’inspection du travail
      – Transformer la déduction fiscale sur les adhésions en un « chèque syndical ».

      http://www.ifrap.org/Les-16-mesures-qui-pourraient-etre-a-l-ordre-du-jour-du-sommet-social-du-18-janvier,12497.html
      @+

  127. ginette
    3 janvier 2012 at 12 h 12 min

    bon courage à tous pour cette année 2012
    je vous dédie ces slogans que j’ai trouvés dans un très beau livre que des amis m’ont offert
    « Dans grève il y a rêve »
    « Une utopie est une réalité en puissance »
    « lorsqu’un seul homme rêve ce n’est qu’un rêve; mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une réalité »
    puisse donc que vos rêves deviennent réalité !!!

    • 3 janvier 2012 at 12 h 32 min

      Merci ginette pour votre soutien
      @+

  128. 13 décembre 2011 at 15 h 16 min

    C’est trop bien le nucléaire , il y fais bon vivre , nous avons un bon salaire , et personne ne se plein , donc il faut continuer ainsi , surtout en fermant sa petite bouche ……..
    quelle misère !!

  129. Gilles PNS
    11 décembre 2011 at 10 h 23 min

    Ok , montrons l’EXEMPLE pas de blèm .
    Puisqu’il y a du gâteau semblent-il à partager , nous devons tout faire pour que les salariés en soient les premiers bénéficiaire . Unissons enfin les force et arrêtons ces querelles interne qui pourrisse la vie de tous , parce que surtout elles font les beaux jours de nos directions . Inversons cela , la peur des lendemains doit changer de camp !
    Moi ma cible c’est le patronat et puis c’est tout . Alors qui nous aiment , nous suives et pour les absents dans l’action , ils faudra qu’ils assument leur choix .
    Gilles DS CFDT
    @+

  130. faite l'amour pas la guerre
    11 décembre 2011 at 9 h 07 min

    Bonjour,
    que dire d’un salarié qui se blesse au travail, et qui ne le déclare pas, je suis d’accord avec la réponse de Franc, Dido est oui, comment faire pour mobiliser tous les salariés? je pense et j’en suis certain que tu dois connaitre la solution?
    Cyril, que veux dire tes moqueries?
    Tu ne peux juger sur des dires, pourquoi cette situation qui la provoquer?
    Toute la question est la; Nos conditions de travail passent par qui?
    Nos employeurs, nos responsables?
    Non, les élus syndicaux, tous, doivent aider les salariés et non les traiter de moutons.
    Parler aux salariés correctement c’est aussi les respecter.
    Vous les syndicalistes de PNS, vous vous prenez pour les plus forts, j’ai bien dis tous, faites votre travail, accompagnez les salariés plutôt que vous cacher derrière le père Noël, je n’y croit plus.
    Quand vous arrêterez de vous battre entrent vous pour le siège de Ché, vous penserez enfin aux salariés.
    Ce message s’adresse surtout aux élus de tout bord de la société PNS.

    • cyril pns
      14 janvier 2012 at 9 h 55 min

      je te répondrai simplement
      1° Il y a trois syndicats chez pns, un est majoritaire au CE et un autre majoritaire au DP le troisième fait simplement l’empêcheur de tourné en rond
      2° Sur les deux syndicats majoritaire un est a la botte du patron (en signant n’importe quoi pour un enrichissement personnel) et l’autre papillonne de partout sans rien finir
      et pour le troisième que je représente on fait se que l’on peux car la direction de chez nous nous zappe comme nous n’avons eu mois de 20% au élection
      3° Facile de dire de ne pas se faire la guerre entre syndicat mais tu le sais quand il y a du pouvoir en jeu les gros cherche toujours a écrasés les petits

      • 14 janvier 2012 at 10 h 05 min

        Cela se passe également ailleurs aussi , dans d’autres sociétés, et forcement tout cela fait le malheur des salariés ! Chapeau à nos directions qui savent nous diviser pour eux mieux régner … il ne tient cas chacun de nous d’agir dorénavant pour inversé cela …
        @+

  131. Franck-026
    7 décembre 2011 at 19 h 52 min

    J’en connais chez Canberra qui doivent commencer a frétiller du cul pour avoir une mutation « bras long » au sein du groupe…

    « the wheel is rolling »…

  132. Jean Paul
    7 décembre 2011 at 18 h 43 min

    Bonjour,

    Après l’annonce de la vente de Canberra (qui ne fera plus partie du groupe AREVA). Il semblerait que d’autre société du groupe seraient également vendues (société de la BUA).
    Est ce que vous avez des informations sur le sujet ?

    • 7 décembre 2011 at 18 h 50 min

      Salut Jean-Paul bienvenu merci pour ton commentaire.
      Non pour ma pars , je n’ai pas d’info .
      Il faut attendre le 13/12 la déclaration de Luc Oursel , non ?
      @+

  133. la truite
    26 novembre 2011 at 20 h 39 min

    Tiens,Tiens,il y a des revenants sur le site de ma zone contrôlée …c’est sans doute pour cela que les compteurs explosent 1500 visiteurs ce jour à 20 h 3O , plus de 900 000 visiteurs .
    Bravo Admin tu peux être fier de ton site, si 2011 n’aura pas été l’année que l’on aurait voulue pour nous prestataires, croyons y et battons nous en 2012
    Nous l’aurons notre statut, allons le chercher, bloquons tout, n’attendons pas les élections, BATTONS NOUS, vu le nombre de connexions journalières à ce site je pense que l’on peut faire tous ensemble quelque chose d’énorme .
    A bientot dans la lutte, pour moi elle est permanente (Salmo trutta aralensis) vous salut toutes et tous .

  134. cyril fo polinorsud
    26 novembre 2011 at 19 h 15 min

    et on voie chez nous la différence entre chef et cheffailons
    pouvoir et responsabilité

  135. Dido
    26 novembre 2011 at 13 h 50 min

    Je suis à peu près d’accord avec toi Franck,mais ce n’est pas parce qu’il y a personne pour contester,ni parce-que les patrons mettent en place des garde-chiourmes…c’est simplement une question de mentalité.
    Certain ,serait capable de vendre père et mère pour réussir et même en dehors du boulot,ces personnages agissent de la même façon!
    C’est pour cela qu’au même titre que les sociétés pourries que nous connaissons,il faut recadrer ce genre de personnes qui nous font énormément tord dans notre combat!
    Sur le terrain,demande aux petits chefs,ce qu’ils pensent du site « ma zone » et tu vas être très surpris!!!!

  136. Franck-026
    26 novembre 2011 at 12 h 21 min

    Les patrons font les dictateurs uniquement parce qu’en face, il n’y a personne pour contester et certains y collaborent activement pour avoir quelques avantages…

  137. Dido
    26 novembre 2011 at 9 h 10 min

    Oui,je sais bien,il y a quand même des gens normaux!
    Mais ce qui m’étonnera toujours c’est la différence de mode de fonctionnement entre les différentes centrales(je parle des différentes agences Pns)
    Alors que l’on nous bassine avec la charte Areva,Bua…et j’en passe.Les responsables font leur petite sauce dans leur coin et se permettent des agissements dignes des dictateurs.
    Il faudrait,avant de s’occuper des grands responsables,calmer les ardeurs de ces petits chefs,qui il n’y a pas si longtemps,pour certain,passaient la serpillière dans le BR,mais ne s’en souviennent plus!

  138. Dido
    23 novembre 2011 at 20 h 54 min

    Franchement,après plusieurs témoignages de collègues,j’ai franchement l’impression que les responsables Pns de Belleville vivent encore comme il y a 25 ans…vous savez l’époque héroïque ou les patrons faisaient ce qu’ils voulaient et traitaient les salariés comme des nomades!
    Comme par exemple mettre une équipe sur deux centrales en même temps,faire travailler des gars sur le compte d’EDF dans leur maison,mettre 8 mecs dans une équipe facturée pour 12,détourner des camions de matériel prévu sur des chantiers etc… etc,mais je m’égare,ces gens n’éxiste plus ou peut-être…à …

    • jeeno41
      25 novembre 2011 at 23 h 33 min

      Non Dido pas tous et heureusement sinon je pense que ca aurait déjà péter depuis longtemps !!!

  139. l'entourage
    23 novembre 2011 at 19 h 08 min

    Etant actuellement en déplacement sur cruas, j’étais surpris de voir le nombre de places reservées pour les personnes avec des problêmes moteurs.

    Il me semble(à vérifier) qu’il éxiste pas loin de 50 places à cet éffet au total dont plus de 50% sont signalées par des barriéres de sécurité pour la durée des arrêts de tranche. C’est un comble, quand ont connait la politique d’EDF en matière d’embauche d’handicapés et le nombre de déclarations d’accidents du travail (en baisse constant).

    C’est la preuve d’accidents avec arrêt non déclarés comme tel et donc, transformés en postes aménagés.

    Que des magouilles, rien que des magouilles et encore des magouilles. Pendant ce temps, ces postes aménagés comptent comme des embauches de personnes subissant un handicap et les empéchent d’accéder à un emploi.

    Encore une fois, c’est EDF qui gagne dans cette histoire, puisque cela lui permet de ne pas payer l’amande prévue pour les patrons que ne respectent pas le 6% d’emplois d’handicapés.

    C’est une honte d’économiser des centaines de milliers d’€ sur le dos du malheur des autres.

    Bravo à cette entreprise (encore)d’Etat qui se dit « socialement responsable ».

  140. Jeeno41
    23 novembre 2011 at 14 h 58 min

    Pour Franck
    Je suis pas contre de passer mon arrêt maladie chez moi mais pour cela il faut au préalable que l’on me délivre un ordre de mission pour mon retour au domicile or je n’ai rien eu de tout ça donc je ne vais certainement pas prendre le risque de me planter la gueule sur la route, imagines les conséquences !!!
    La ou je suis 100 pour 100 d’accord avec toi c’est que la prochaine on m’y reprendra pas, Je déclarerai tout incident similaire en accident de travail, c’est bon ça m’a vacciné !! Salutations

    • Franck-026
      23 novembre 2011 at 17 h 51 min

      Ah ok, donc pas de papiers en regle… Tu es encore temps de declarer ton accident en accident du travail enfin essaye… Comme cela, tu auras un peu de blé a moudre pour te faire entendre et pour te couvrir…..
      Et je suis de ton avis, Tout accident doit etre declaré, car en cas de problemes ulterieurs, ou complications, ca sera pour ta pomme.
      En tout cas bon courage et bonne chance dans ton dossier.
      Désolé d’avoir ete l’avocat du diable, mais c’est vrai qu’il faut des fois indiquer les choses a ne pas faire… et ce qui en decoule.

      a+ et soigne toi bien

      • LAURENT Yvon
        11 mars 2012 at 10 h 27 min

        Attention à vos remarques !
        Exemple : Dans la convention collective de la Métallurgie et son avenant sur les déplacements, il est stipulé que suite à un arrêt maladie ou un accident de travail, vous pouvez rester sur votre lieu d’affectation pendant une duré de 14 jours et percevoir vos indemnités de déplacement pendant cette même période.
        A la fin de ces 14 jours, votre société est obligée de vous rapatrier à votre domicile fiscal si vous êtes dans l’incapacité de le faire…
        Lisez vos conventions !

    • 23 novembre 2011 at 18 h 00 min

      Tu a absolument raison,créons des collectifs de salariés citoyens,il faut que toutes ces brimades cessent.
      edf sa fait tous en sorte a ce que nous ne déclarons pas les accidents de travail ,projet MOPIA sa vous parle

  141. 23 novembre 2011 at 11 h 35 min

    Rentre en contact avec un syndicat du site ou les syndicats de ta boite. EN AUCUN CAS IL NE DOIT TE FAIRE PÉTER LES CALENDAIRES
    Dénonce le a l’inspection du travail .Ton témoignage apporte et dénonce bien nos conditions de travail.
    A vous qui venez sur ce site faisons notre force en témoignant pour inverser cette tendance.
    DITE A LA PRESSE QUE VOUS VOULEZ DES CENTRALES SUR
    pour le bien de tous le monde

  142. jeeno41
    23 novembre 2011 at 5 h 57 min

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je travaille actuellement pour la société POLINORSUD qui fait il parait « partie » du groupe AREVA, je dis bien il parait car pour l’instant je n’ai rien vu de changer sur ma fiche de paie ni d’ailleurs obtenu quoi que ce soit comme avantage !!!
    Je travaille sur tous les sites nucléaires Francais et au moins 2 fois par an je m’expatrie chez nos voisins belges, mes fonctions sont très diverses (polyvalence OBLIGE !!!) ça va du simple grouillot de base un jour,chef d’équipe le suivant, adjoint voir même chef de chantier, tout dépend en fait du besoin de personnel sur les chantiers.
    Comme vous vous en doutez je fais partie des gens qui sont sur la route toute l’année et qui sont pas souvent à la maison, c’est un choix !! Je ne me plains pas de mon sort loin de là mais j’ai remarqué ces dernières années une grosse dégradation des conditions de travail et surtout ce qui est très important à mes yeux  » le respect  » des ouvriers que nous sommes !!!
    On vous trimballe de site en site, sans respecter les délais de prévenance, on est sans cesse obligé de se battre avec nos directions respectives pour pouvoir passer 2 jours à la maison auprès de nos familles, menaces d’avertissement si on ne se plie pas aux ordres de nos hiérarchies et j’en passe et des meilleurs ….. !!!
    Actuellement je travaille en déplacement sur le site de Belle-ville Sur Loire, tout se passait bien jusqu’au jour ou je me suis fais très mal à une cheville, professionnel comme je suis et surtout trop con je décide pour ne pas faire de torts au chantier de ne pas déclarer cet événement en accident de travail, je prends tout sur moi, je consulte un médecin du coin qui me met en arrêt de travail après avoir diagnostiquer une grosse entorse à la cheville.
    Étant en incapacité de conduire je décide de rester bien au chaud à mon gite sous la bienveillance de mes colocataires qui sont à mes petits soins pour me rendre la vie plus facile ( avec des béquilles c’est pas toujours évident de tout faire tout seul !!! )
    J’apprends un matin que mon responsable de site a bien pris en compte mon arrêt maladie mais qu’il a décidé de ne pas me pointer en calendaires car je pourrai très bien être chez moi et non sur Belle-ville !!!!
    Il me semble que quand on se blesse sur un chantier et que l’on est arrêté, la législation veut que l’on reste sur place n’est ce pas ???
    Pourquoi mon responsable de site a t’il voulu me faire péter mes calendaires ? c’est bien la question que je me pose à ce jour mais connaissant cette personne j’ai bien une petite idée !!!
    L’erreur que j’ai faite est d’avoir été trop pro, d’avoir voulu rendre service à ma boite en ne déclarant pas cet incident en accident de travail.
    En remerciement on veut me faire sauter mes calendaires et certainement me créer des soucis par la suite et je m’ y attend !!!!
    Cela devient vraiment très difficile de travailler dans le nucléaire, la préssion, le manque d’effectif (merci la PGAC !! ) les menaces etc…..
    Pour être un bon ouvrier dans le nucléaire, il faut fermer sa gueule, dire « amen à tout », baisser son falzar devant sa hiérarchie et devant le client et SURTOUT pas le droit d’être malade ou blessé !!!! PAS BIEN, PAS BIEN DU TOUT !!!

    • 23 novembre 2011 at 7 h 02 min

      Salut Jeeno41 , bienvenue et merci pour ton témoignage . Beaucoup beaucoup de similitude .Pour tés calendaire c’est quoi ce truc ? Il ne peut pas les faire péter si tu ne peux pas conduire , non ?
      Prompt rétablissement et bon courage a Belle-ville
      @+

    • Franck-026
      23 novembre 2011 at 11 h 15 min

      Ton patron peut te révoquer tes frais calendaire et tous tes autres primes/indemnités, d’autant plus que ta blessure n’ayant pas été déclarée en accident de travail, tu as tout pour ta gueule… Et surtout que ton arrêt maladie se fait au domicile et non pas sur son lieu de travail en déplacement. Pour le fait de ne pouvoir conduire, a son avis, et a l’avis de tous, le patron peut invoquer que tu rentres accompagné d’un collègue de travail, ou en taxi.

      Depuis le temps qu’on dit qu’il faut déclarer TOUT accident ou blessure sur son lieu de travail comme étant un accident de travail…
      On ne peut plus rien dans ce cas…

      Je te cite:
      « Pour être un bon ouvrier dans le nucléaire, il faut fermer sa gueule, dire « amen à tout », baisser son falzar devant sa hiérarchie et devant le client et SURTOUT pas le droit d’être malade ou blessé !!!! PAS BIEN, PAS BIEN DU TOUT !!! »
      Si tu avais fais les choses dans les règles, ton problème serait tout autre et on n’aurait rien pu te reprocher.
      On a le droit d’être malade, de se blesser, mais il ne faut jamais faire le jeu du patron.
      Là, tu as baissé le falzar devant le patron en lui donnant toutes les armes contre toi…

      JE LE REDIS: TOUT ACCIDENT SUR LE LIEU DE TRAVAIL DOIT ÊTRE DÉCLARÉ COMME ACCIDENT DU TRAVAIL ET MÊME DOUBLE PAR TA DÉCLARATION PERSONNELLE A LA CPAM AU CAS OU LE PATRON « OUBLIE » DE FAIRE LA DÉCLARATION A LA CPAM….

      • Les geux
        14 décembre 2011 at 8 h 29 min

        Bonjour a tous, je fais parti de la société Amalis suite a la fusion, il est certain et reconnu le chantage de la direction au sein de la BUA sur les accidents de travail, un salarie qui le déclare se vois souvent retire de son chantier et trimbale durant plusieurs mois sur des chantiers sans primes inintéressants d ou une énorme perte financière et personne ne dénonce cela, même qd la direction sait pertinemment que le salarie ayant peur des représailles a déclaré l accident en maladie elle ne l arrange en aucune façons par la suite, bien au contraire, j en ai fais les frais, mais que faire quand a ce chantage financier, si un gars de mon chantier se fait mal et le déclare il se vois immédiatement mis au placard avec une perte sèche de 350 euros mini par mois!!!!
        Le jeu n en vaut plus la chandelle…..
        La pénibilité sur les chantiers n est même plus reconnu au sein d Amalis alors qu avec ESI ns avions les primes de charges…..
        Et ça passe no soucis pour la direction, je ne parlerai pas des différences de prime entre les différente entité, du style les primes de masque ??? 12 euros pour un , 6 euros pour l autre!!!!
        L air est il moins toxique pour certain ?
        Le mépris du confort des salariés travaillant dans le froid qui ne reçoivent leurs tenue chaudes qu au printemps alors que dans les bureaux on bosse en chemise!!!!
        Il est peut être temps que les fourmis se réveillent se rassemblent et que toutes ensemble elles montrent au improductifs qui les méprisent et qui gratte chaque jour dans des conditions de plus en plus pitoyables mais grâce a qui les actionnaires s en mettent plein les fouilles!!!!!

        • 14 décembre 2011 at 13 h 59 min

          Salut Les geux , bienvenue parmi nous et merci pour ton commentaire .
          Oui complétement d’accord avec toi , nous ne pouvons accepter un traitement différent les uns des autres pour les mêmes métiers et conditions de travail .
          Notre objectif est d’obtenir un statut social de haut niveau pour tous les travailleurs du nucléaire , fait passer le mot STP autour de toi et surtout à tes représentants du personnel pour qu’ils se joignent à nous , s’ils ne le faisaient pas , cela leur serait aussi très dommageable à eux…
          L’union sera notre force pour qu’enfin l’intérêt collectif soit vainqueur
          @+ Les geux

        • Dany le Rouge
          16 décembre 2011 at 15 h 11 min

          Salut Thierry, bien venu sur ce site.
          Tu as raison c’est toujours les mêmes qui font tourner la boutique.
          Mais tant qu’il aura des salariés qui irons tête basse enrichir les actionnaires et sans se poser de question, c’est pas gagné.

    • le carré blanc
      23 novembre 2011 at 15 h 20 min

      Définition de Mougeon = mammifère herbivore mi-mouton mi-pigeon.

      Le Mougeon est un animal imaginaire, centaure (et sans reproche) mi-mouton, mi-pigeon.

      Au figuré, le mouton désigne une personne qui se laisse facilement mener ou berner ou dont les opinions se calquent sur celles de son chef.

      De même, le pigeon désigne une personne qui se laisse attirer et se fait dépouiller ou tromper par le premier venu.

      Le mougeon suit, se laisse attirer, se fait tondre (dépouiller) et abuser sans regimber.

      Le mougeon est un quatrupède à tête de pigeon, mais au corps de mouton.

      Aberration génétique relativement rare, le piton est un oiseau à tête de mouton.
      http://musique.arabe.over-blog.com/article-moitie-mouton-moitie-pigeon-le-mougeon-64811868.html

      • Sellig
        23 novembre 2011 at 15 h 38 min

        Salut le carré blanc .

        Drôle de phénomène ce mougeon 😉
        Je pense qu’il faut arrêter de cautionner ces pratiques de nombres d’employeurs , qui est de proposer très très rapidement un poste aménagé a un salarié victime d’un accident au travail ! Stop stop les gars , je me fais mal au taf , c’est accident du travail point barre .
        Si tu a des séquelles par la suite , tu est marron …

        • Franck-026
          23 novembre 2011 at 17 h 52 min

          +1 pour les sequelles, il ne faut pas laisser le risque d’en avoir et de tout avoir pour sa pomme…
          Un accident du travail doit etre declaré.

    • le carré blanc
      23 novembre 2011 at 15 h 38 min

      Prénom][NOM]
      [Adresse1]
      [Code Postal] [VILLE]
      Tél. : 01.23.45.67.89 [Nom Destinataire]
      [Adresse Destinataire]
      [Code Postal][VILLE]
      Objet : Déclaration d’accident du travail

      Madame, Monsieur,

      Salarié dans l’entreprise X, j’ai été victime d’un accident du travail, le (date), ayant entraîné un arrêt de travail de (durée).
      Conformément à l’article L . 441-2, alinéa 2 du code de Sécurité sociale, je vous adresse ce courrier, qui tient lieu de déclaration.

      Je vous remercie de prendre acte de cette déclaration et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

    • dodo
      23 novembre 2011 at 17 h 15 min

      Le problème est que nous ne sommes pas assez organisés et qu’il est toujours difficile de s’exposer sans connaitre le soutien que l’ont peut avoir du terrain en cas de pression des employeurs.
      Commençons à nous organiser et à créer des collectifs de salariés, afin de ne plus voir de situations merdiques comme celle-ci, puisque les conséquences peuvent être énormes pour toi et pour ta famille.
      Courage et donne-nous de tes nouvelles par la suite.

      • Franck-026
        16 décembre 2011 at 17 h 10 min

        Faut arrêter aussi l’assistanat et dire toujours qu’on est pas assez organisé.
        Deja, si chaque victime d’un accident du travail faisait une déclaration a la CPAM au lieu de croire au bon patron, les choses iraient mieux.
        Pour ce genre d’action point besoin d’organisation d’assistanat. C’est une déclaration personnelle sur un incident / accident personnel entre le travailleur et la CPAM pour être couvert au cas ou.

        DÉCLARATION D’ACCIDENT DU TRAVAIL DE LA PART DU SALARIE MÊME SI ON EST SUR QUE LE PATRON A BIEN FAIT SA PART DE BOULOT. Il faut absolument avoir le geste direct.

        Mieux vaut être protégé par le système de santé pour un risque futur et être sans emploi temporairement que continuer de bosser comme un bon petit soldat et crever dix ans plus tard ou devenir handicapé sans être reconnu.

        • 16 décembre 2011 at 18 h 11 min

          Bien dit Franck , sur ce coup là 😉
          @+

        • Franck-026
          16 décembre 2011 at 20 h 04 min

          Mais tu sais je sais gueuler mais aussi dire des choses intelligentes. Si je critiques certains syndicats (CGT,FO par exemple), c’est que ces syndicats NE M’ONT absolument pas aidé lors de mon licenciement, et se sont meme permis pour se rappeler a mon souvenir de me demander mes cotisations pendant 3 ans apres mon licenciement. Alors OUI ce sont des enc*lés d’avoir agi comme ca. Et je n’hesite pas a le dire. Meme cirque de la part du DS de mon ancienne boite.
          Alors des exemples, je peux les citer.

    • 2 janvier 2012 at 12 h 36 min

      bonne année a toi camarade,je crois que tu a tout résumé…non seulement tu donne ta vie,a ton patron,mais en plus il te crache sur la gueule! tu sais nous sommes nombreux dans le mème cas…d’une façon ou d’une autre nous subissons…il est temps que ça change!!!!!!

    • jl
      23 janvier 2012 at 11 h 46 min

      bonjour,
      Je voulais juste dire un mot par rapport a cette situation.
      On est supervisé par des gens qui n’ont ni foi ni loi, ils ont aucune notion de management.A leur niveau, manager une équipe c’est savoir bien endormir un salarié.
      Voila comment on fait du management aujourd’hui. On a un cas concret devant nous.
      A BAS CE MANAGEMENT DE CORROMPU

  143. 20 novembre 2011 at 21 h 14 min

    Dans l’attente de vos témoignages .
    Mes amitiés aux uns, mes respects aux autres, bises à toutes et tous

    @+ 😉

    • NA
      5 décembre 2011 at 18 h 41 min

      Bonjour je travaille depuis peut au seins de la société POLINORSUD et je suis « aussi » déçu par cette société qui soit-disant fait partie du grand groupe AREVA,déçu par sont manque de reconnaissance par rapport au salariés vis-a-vis du danger au-quelle il sont confronter chaque jour.

      • 5 décembre 2011 at 19 h 40 min

        Bonsoir NA , bienvenu et merci pour ton commentaire .
        Malheureusement oui malheureusement beaucoup trop d’entreprise de cette industrie , ne reconnaisse pas la valeur du travail accompli et cela devient très démotivant …Bon courage à toi NA , on lâche rien , c’est en ce battant que l’on peut inverser cette tendance
        @+

    • la galere
      7 février 2012 at 6 h 23 min

      je vie un vrai enfer

      bonjour voici mon histoire que je vie actuellement
      je travail dans les centrales depuis l’année 2000 j ai commencer comme échafaudeur a la comi service et par la suite j’ai découvert d’autre métier comme la robinetterie. j’aime ce travail qui demande beaucoup d’attention surtout en période de GI
      je pratique ce métier depuis environ 8 ans maintenant et j ai parcouru toutes les centrales de France en déplacement.

      j habite en région rhone alpes donc pas très loin de Bugey, en 2007 j »ai répondu a une offre d’emploie en cdi pour la société ….. pour travailler en tranche en marche a l année au cnpe du Bugey en robinetterie avec un peu de déplacement sur st Alban et Tricastin.

      a ma surprise le personnelle venant plutôt des sites chimie et pétrochimie qualifiée comme monteur ou mécanicien en machine tournante pour des contrats en robinetterie.
      avec un démarrage très difficile sur les contrats qui on suivi par des erreurs importante donc fiche d’écart,fiche d’anomalie etc…..petit a petit on perd les marchés Bugey et autres.
      a ce jour je pratique mon métier que 4 mois dans l »année et je me retrouve a travailler sur différent site comme en cimenterie et autres qui on plus rien avoir avec mon métier.
      ma descente en enfer commence a ce moment la.
      pour bien comprendre je suis tombe malade au mois d’avril de la rougeole et pneumopathie hospitaliser en urgence qui on suivi de 45 jour d arrêt maladie avec un rechute de 15 jours de plus par la suite, mon pneumologue me met apte pour travailler en centrale donc je part 2 mois a Tricastin en rob a ce moment la je me sens beaucoup mieux je bosse tous les samedis
      et je reporte mes vacances pour rester en rob une fois le chantier fini on me donne une mission pour aller en cimenterie donc remplie de poussière et je fait part de ma fragilité concernant ma santé que c’est pas un endroit pour moi suite a ma pneumopathie.
      on m’oblige a m y rendre quand même malgré mes interpellations
      sur le site je retombe malade petit a petit avec des difficultés a respiré mon médecin me donne des médicaments et aérosol il ne comprend pas que je travail en cimenterie
      par la suite mon chef de chantier s’énerve commence a m insulté malgré qui voyait mes problèmes de santé a me dire va te faire enculé ça ira mieux et ensuite je reçoit des crachats
      j’en fait par a la médecine du travail qui me retire du chantier pour inapte a la poussière intensif
      mon médecin m arrête un mois en maladie
      je fait par de ce problème par Courier a mon drh et inspection du travail et demande de l aide a un avocat qui a ce jour les attaques aux prudhom.
      pour défaut de contrat de travail des taches qui me sont demandé et non respect de la médecine du travail( mon médecin ma mi apte a mon poste de robinetier en centrale datr)
      personne pouvait savoir la suite en cimenterie actuellement je suis en galère avec l’entreprise
      et c’est très dur chaque jour je suis sur un site chimie pour des tache de déménagement de meuble de bureaux j aimerai vraiment retrouver mon métier et avoir le soutien de vous et EDF
      car j en n ait vraiment besoin

      mon drh suite a entretien me demande de faire une fautes grave pour me licencier (absence de 2 semaine non justifier) alors que j ai jamais fait de fautes

      comment avertir EDF de cette situation?

      aider moi svp

      • 7 février 2012 at 17 h 50 min

        Salut la galere , merci pour ton témoignage.
        EDF est averti de ta situation , tu peux en être sûr maintenant puisque tu viens de témoigner de ta situation ici .
        Nous ésperons aussi que les copains EDF qui auront lu ton témoignage le porterons haut .

        n’hésite pas La galere à nous tenir informer de ta situation

        @+

      • 7 février 2012 at 22 h 10 min

        Va voir un syndicat et contact la presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *