Samsic Cattenom…Et ça continue encore et encore,c’est que le début d’accord, d’accord ?

Le collectif Ma Zone Contrôlée soutien les salariés de SAMSIC à Cattenom contre le club des 5 😉

En préparation du « D-Day Solidaires des sous-traitants » : R-Éveillez vous !

Et ça continue encore et encore
C’est que le début d’accord, d’accord…
Quand nous avions créé cette page Facebook et site internet, c’était pour rassembler des témoignages, relayer des informations, concentrer les initiatives, dénoncer avec vous, agir à votre façon et ça continue encore et encore et c’est que le début d’accord, d’accord !
D’une page qui était un écran de contestation et d’action, celle-ci ne doit pas devenir un mur de lamentation et de passivité.
MZC a été la vitrine des actions, des combats, des mouvements de salariés sous-traitants qui ont combattu et résisté aux donneurs d’ordres, aux donneurs de leçon aussi, aux patrons prestataires, aux maquignons aussi !
Et ça continue encore et encore
C’est que le début d’accord, d’accord… ??
D’accord ou pas d’accord ?
Alors ? Quand, où, comment, combien ?
Vous avez réagi, témoigné, dénoncé, la gestion de la canicule sur les centrales nucléaires et ses effets sur vos conditions de travail mais ce coup de chaud ne suffit pas !
On se bouge ? Quand ? où ? comment ? Combien ?
Regardez cette image, ce dessin, qui pour certains sera de l’humour, pour d’autres, qui nous espionnent, sera provocateur et mensonger et pour beaucoup puissent-il être une réaction, une prise de conscience !
Le donneur d’ordre EDF se joue de nous tous jusqu’à revoir son périmètre d’appel d’offre sur les contrats de logistique. Rappelez-vous, auparavant, ces appels d’offre se faisaient par « plaque ». aujourd’hui EDF s’amuse à créer des rébus avec des abréviations de CNPE, genre AGRAPAL (Aquitaine, Gravelines, Paluel) et parcellise sur deux plaques différentes la foire au bétail. La maison bleue, espère ainsi limiter la régionalisation d’éventuels mouvements sociaux ! Rien n’est innocent chez les donneurs d’ordres !
Et ça continue encore et encore
C’est que le début d’accord, d’accord… ??
Allez-vous continuer à vous soumettre, à cautionner cette politique industrielle et commerciale des donneurs d’ordres qui font de vous des sous-hommes et basses femmes ??? AGRAPAL et l’appel d’offre sur le contrat de logistique en cours sur le CNPE de Gravelines est encore et encore, une preuve de la considération que vous portent EDF et ses maquignons de complaisance !
Actuellement, sur le CNPE de Gravelines, deux sociétés concurrentes pensent se disputer le contrat alors que nous savons que c’est le grand donneur d’ordre qui décidera encore et encore !
Une société dont la principale activité est « avionneur et équipementier industrie et services » a qui EDF veux donner le pilotage de la logistique sur la plus grande centrale nucléaire d’Europe ! Et évidemment la « maison bleu mat », vous mène en bateau !
Une société qui s’associe avec une boite de nettoyage, laquelle va gérer 74% du périmètre de ce contrat de logistique et tout ça SANS AUCUN PERSONNEL !
Alors mes petits marins d’eau douce borée, encore et encore, d’accord, d’accord, qui va encore subir cette foire au bétail, cette farfouille quinquennale ???
Convention Collective de la Métallurgie contre Convention Nationale du Nettoyage, tri sélectif du personnel, chantage à l’emploi, perte de salaire et d’avantages sociaux,
La guerre des Conventions Collectives qui rassure les donneurs d’ordres quand celle du nettoyage (la convention préférée d’EDF) et son Annexe 7, stipule l’obligation de reprendre tout le personnel et qui fait trembler les donneurs d’ordres quand celle-ci a aussi obligation d’assurer, à tous les salariés repris le même salaire annuel brut qu’ils avaient dans leur ancienne société. Ce qui est gênant pour eux, ce n’est pas de nous donner du travail car NOUS sommes indispensables mais de nous donner un salaire décent afin de minimiser leurs frais d’exploitation et la mauvaise gestion de leurs sociétés, EDF et ORANO !
Posez-vous encore et encore la question mais certainement vous l’êtes déjà vous posée :
Le donneur d’ordres serait-il mécontent de vous chers collègues ? De votre travail serait-il contrarié ? De votre disponibilité à outrance serait-il dépité ? Des postes aménagés à la suite d’accidents de travail pour mauvais comportement serait-il choqué ?
Mais que nenni, évidemment, tel ne sont pas ses critères de sélection ! Le pognon, le pognon et ça continue encore et encore c‘est que le début d’accord, d’accord… ??
Nous ne sommes que de la viande, viande avariée ou viande à varier pour un régime capitaliste ou le seul but est de mettre à genoux des salariés-es, des familles et des espoirs pour que grossissent les dividendes et les erreurs de gestion de ces donneurs d’ordres.
Vous êtes la rançon et la caution en même temps, chers collègues sous-traitants !
NOUS, nous ne sommes pas des concurrents, nous sommes dans le même bateau, la même galère, nous ne sommes pas leurs collaborateurs, eux si, le sont !
Pourquoi, salariés de ORANOS DS, ne seriez-bons à rien sur le contrat de Paluel et prêts à tout sur le marché de Civaux ?
Pourquoi, salariés de NUVIA Support, aucune société de logistique ne se bat pour venir sur le contrat de Cruas alors qu’une vous a chipé celui de Penly ?
Pourquoi, salariés de ENDEL SCTN, le donneur d’ordre EDF vous désire là et là, puis là aussi alors qu’il serait prêt à vous jeter de Gravelines et de Civaux et mettre en péril une agence complète ?
NOUS sommes TOUS très bons, NOUS sommes TOUS indispensables, NOUS sommes TOUS irréprochables !
Et dans les « trés trés bons », n’oublions pas nos amis-es salariés-es co-traitants (SAMSIC, NETMAN, TENEX, etc.) qui dans un « Groupement Momentané d’Entreprise Solidaire » le terme « momentané » a toute sa place, tant, les pilotes de contrat, les exploitent et les balancent au gré des appels d’offre gagnés ! Que le mot « solidaires » garde tout son sens !
Après AGRAPAL, se prépare déjà, les appels d’offres sur une partie des centrales du Val de Loire et de la Vallée du Rhône. On attend le petit nouveau rébus d’EDF qui abrégera le nom des sites concernés…
Et ça continue encore et encore
C’est que le début d’accord, d’accord… ??
Eux, ils collaborent TOUS et ENSEMBLE avec leur syndical patronal, le COPSAR, un vrai distributeur à viande, un self-service ce comité de défense des patrons prestataires !
N’acceptez pas leur paternalisme, n’acceptez pas leur « culture d’entreprise » car vous ne pouvez en avoir, n’acceptez pas leur charte fut elle, celle, dite « de progrès » signée unilatéralement avec le donneur d’ordre EDF et qui n’est qu’un écran publicitaire qui plombe NOTRE expression !
Et si nous parlions « santé » ! Votre santé à un prix, le leur seulement ? Les multiples expositions auxquelles nous sommes sciemment soumis, ils s’en lissent la conscience avec des accords handicaps, des inaptitudes totales, des licenciements et de…l’intérim !
Et ça continue encore et encore, d’accord, d’accord ??
Celui, que vous connaissez, a dit « Si tu veux trouver du travail, traverse la route » A NOUS, ils nous font traverser toute la France alors que nous avons déjà du travail là où NOUS sommes ! Des Normands se sont retrouvés à Tricastin, des Ch’tis sont partis vers le Val de Loire, des Sudistes assument dans les Ardennes ou dans les Hauts de France ! Eux, leurs sièges sont toujours à Paris, leur pognon, aussi !
Alors on continue, encore et encore à se faire bouffer ? Alors on continue à avoir de l’arthrose aux genoux ? Alors on continue à se faire sanctionner pour des déclenchements de C2, on continue à se faire sanctionner pour un feux arrière d’un chariot élévateur cassé, on continue à se faire sanctionner pour des accidents de travail jugés comme « troubles comportementaux », on continue à se faire licencier pour inaptitudes médicales alors que le donneur d’ordre et nos patrons en sont responsables, on continue à voir grandir nos enfants entre 7 journées de poste en 3×8, on continue à aller chez le notaire ou le juge pour compléter les statistiques de salariés-es divorcés-es, on continue de faire les figurants entre deux spots de pub de nos donneurs d’ordres et prestataires et de sourire aux agents de « télésurveillance », on continue à offrir une gerbe à NOS amis décédés, on continue à digérer nos contaminations internes, on continue à leur faire gagner du pognon ??
Alors tout ceci doit-il continuer, encore et encore, d’abord, d’accord ?
Nos vies ne doivent plus être une caméra cachée !
Nous, devons compter que sur NOUS, le fossé s’est certes, creusé entre NOUS et les autres salariés du nucléaire statutaires, eux, ont une culture d’entreprise, beaucoup d’entre NOUS, n’ont jamais connu le ‘travailler ensemble » ou ce que vous jugez aujourd’hui comme étant des inégalités s’effaçait, jadis dans le partage du travail et même de la dose.
Une intersyndicale EDF programme une action en septembre contre le projet de privatisation partielle des services EDF.
Nous nous devons d’anticiper des réactions éventuelles à cette lettre ouverte, de corporatistes exacerbés ou des envoyés de la direction EDF ou ORANO.
Il suffirait de leur répondre que : « S’il est facile de NOUS reprocher de n’avoir jamais réussi à nous fédérer pour une action nationale d’envergure, eux, et leurs fédérations majoritaires, n’ont jamais tenté de manifester contre la sous-traitance dans le nucléaire ! »
Alors, NOUS continuons encore et encore, toujours d’accord de se faire plumer ?
C’est pour cela que vous allez voir rayonner partout l’appel au « D.DAY »
Alors que les plages se videront de leurs vacanciers, (pas NOUS car pour Nous les congés c’est la planification des arrêts de tranche qui décide !) proposons NOUS de faire à minima NOTRE journée d’arrêt de travail sur TOUS les sites nucléaires, devant les portails des centrales, occupons les ronds-points avec banderoles, avec des tracts et avec nos colères.
Quand ? en Septembre. Quelle date ? chuttt ! Avec qui ? TOUS ENSEMBLE. Quels salariés ? TOUS ! Quelles conventions collectives ? TOUTES ! Où ? Partout !
Commentez ! Votre commentaire avec votre nom, votre entreprise et votre lieu d’affectation, d’accord ou pas d’accord, pourrait être considéré comme étant un sondage ou une pétition. Merci…
Partagez, proposez, agissez…
Si NOUS ne décidons pas de réaliser, à minima, une journée d’action sur tous les sites nucléaires français alors la chanson de Cabrel sera éternelle…
– Et ça continue encore et encore
– c’est que le début d’accord, d’accord

 

Notre association vit principalement grâce aux forces vives que représentent ses adhérents et ses membres.La cotisation est un acte majeur de la vie associative,car elle est pour nous un moyen capital de mettre concrètement nos idées en pratique et vous invitons à adhérer directement en ligne. «Paiements PayPal Sécurisés» 

😉BANZAÏ 😉

♡☺ Grâce à votre adhésion/don nous pouvons avoir de l’ambition♡☺

1 comment for “Samsic Cattenom…Et ça continue encore et encore,c’est que le début d’accord, d’accord ?

  1. metlepaquet
    4 juillet 2019 at 13 h 15 min

    si l’enjeu du d-day est bien intégré et le mouvement suivi à la hauteur de la situation, n’auriez vous pas ensuite les cartes en mains pour changer une situation qui pourrait peut être se qualifier de catastrophique ? aux conséquences connues mais souvent non reconnues pour certain-e-s, aux conséquences présentes et à venir ? si ce projeter fait peur, c’est peut être qu’il y a de quoi ?

    D-DAY yeh yeh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.