Rien se fera sans vous !

Au sommaire :

Courrier d’EDF adréssé à ces fournisseurs…Soutien aux médecins du travail…Cadres du nucléaire, réagissez…Les enjeux du démantèlement…Communiqué de la CGT Techman…De l’intérêt général humain…Lutte de sous-traitants avec Sud Energie à Belleville,…

edf-1

D’après une de nos sources, voici le texte que les fournisseurs « sous-traitants nucléaires » ont reçu des services achats EDF.  Si  cela se confirme, cela veut dire que demain, les conditions de vie et de travail des salariés du nucléaire vont encore énormément se dégrader dans cette industrie à risque. Nous ne savons pas si EDF sait ce qu’elle fait, mais nous connaissons déjà les conséquences sur nos vies, si des tels faits sont vraiment pratiqués dans le nucléaire!

Extrait du texte que les patrons auraient reçus:

« Messieurs,  

Lors de la présentation des comptes 2012, le Président d’EDF a annoncé un plan d’économie d€ 1 Md€ dénommé SPARK.

De tels plans d’action sont mis en place dans d’autres entreprises qui, comme EDF, poursuivent leurs efforts d’investissement, dans le contexte de profonde crise économique que nous traversons actuellement. Cette pérennité des investissements garanti aux fournisseurs d’EDF une continuité sur la durée de leurs activité.

C’est en ce sens qu’EDF demande un effort de solidarité à l’ensemble de ces fournisseurs. Dans ce cadre, nous vous demandons de bien vouloir consentir une baisse minimum de 2% à appliquer sur le montant de votre dernière offre.

En cas de refus d’amélioration du montant de votre offre, nous vous demandons de bien vouloir nous préciser par écrit, les motifs pouvant justifier la non prise en compte de cet effort demandé par EDF. Votre réponse nous est nécessaire sous les délais mentionnés dans le message d’accompagnement de Portail-Achat.

Nous vous remercions par avance pour votre contribution active à la satisfaction de notre demande et nous vous prions d’agréer, Messieurs, nos salutations distinguées. »

le silence

 separateur2

Déclaration CCE d’EDF SA – Jeudi 23 mai 2013

Situation et perspective de la sous-traitance !

clic ci-dessous  « Énorme »

Déclaration CGT CCE EDF SA sur la sous-traitance

humour_011

separateur2

separateur2

Alerte et Soutien aux Docteurs:

E. Delpuech D. Huez et B. Berneron

Dominique Huez

POUR PERMETTRE AUX MÉDECINS DU TRAVAIL D’ATTESTER D’UN LIEN DE CAUSALITÉ ENTRE LE TRAVAIL ET L’ATTEINTE A LA SANTE

PÉTITION D’ALERTE ET DE SOUTIEN

 98éme , c’est NOUS

http://www.petitions24.net/forum/50826/start/75#98

  Alors , pour eux, pour nous, merci d’avance de signer cette pétition sur le lien ci-dessous :  

 http://www.a-smt.org/accueil.html

OBJECTIF + de 10 000 SIGNATURES  

separateur2

Cadres du nucléaire, réagissez !

img020

Les cadres EDF et du privé pris entre le marteau et l’enclume !

En cette période de crise, les employeurs exercent en effet sur vous une pression de plus en plus forte.

On vous demande aujourd’hui d’atteindre des objectifs de rendements croissants, de relayer des décisions destructrices sur le plan économique et humain, d’être hautement qualifiés mais d’accepter le tout sans compter les heures et les sacrifices personnels et familiaux que cela engendre.

En 2012, 57% d’entre vous déclaraient ….

brèves cgt cruas n°6

separateur2

Nous avons lu sur le site http://www.irsn.fr  cette article très intéressant sur les enjeux colossaux du démantèlement dans notre pays .

Nous avons une pensée toute particulière pour tous nos collègues acteurs majeurs de ces grands chantiers en cours . C’est pour quand la reconnaissance de la pénibilité pour ces activités ? Croyez nous la aussi , les conditions d’interventions sont très difficile, RESPECT les amis , extraits :

Des risques différents de l’exploitation

Après la fin de la phase d’exploitation, les quantités de matières radioactives présentes dans l’installation vont décroître au fil de la réalisation des opérations d’assainissement et de démantèlement.

Aussi, en règle générale, comparativement à la phase d’exploitation, les risques associés à l’installation durant la phase de démantèlement sont plus faibles pour l’environnement, alors que les risques pour les travailleurs deviennent plus importants, en raison de la nature des opérations d’assainissement et de démontage à effectuer qui nécessitent, à un certain moment, l’intervention du personnel à proximité ou “au contact” des équipements contenant les matières radioactives. Ces risques peuvent être notablement différents de ceux rencontrés en phase d’exploitation, notamment dans le cas des réacteurs nucléaires.

De même, les risques classiques deviennent significativement plus importants lors des opérations de démantèlement du fait, notamment, des travaux de démontage d’installations électriques ainsi que des manutentions, découpages et déconstructions effectués. Ils sont traités selon les règles de la sécurité classique, éventuellement complétées en tenant compte des implications nucléaires….

Source 

separateur2

Les malades des rayonnements ionisants, combien sont’ils, combien sommes-nous ? 

Chez TECHMAN INDUSTRIE, ANTHONY BERLEMONT est connu de tous.

Mais qui  sait comment il va et où il travaille aujourd’hui ?

ANTHONY va mieux mais il vient de passer un cap difficile de sa vie.

Il a contracté en octobre 2011 un lymphome B à grandes cellules à division rapide, maladie cancéreuse due aux expositions aux rayonnements ionisants car ANTHONY travaille depuis 15 ans en tant que salariés de la sous traitance dans les centrales nucléaires EDF….

Tract Malades des rayonnements ionisants[3]

merci Philippe pour les infos

separateur2 

Enfin , nous terminerons avec l’excellent article de notre ami Didier consultable sur le site agoravox et qui fait à plusieurs reprises référence à notre site internet, merci Didier. Cela explique le nombre croissant de visiteurs journalier, preuve également d’un intérêt grandissant sur la problématique de la sous-traitance dans cette industrie. Merci à tous .

Extraits :

De l’urgence du retour de l’Intérêt général humain dans la réflexion sur l’industrie électronucléaire

Au-delà du débat sur la sortie du nucléaire, tronqué dès l’origine de cette industrie née dans le mensonge, l’opacité et les certitudes assénées d’ingénieurs au service d’un lobby surpuissant, il s’avère aujourd’hui qu’un problème malheureusement prévisible prend une ampleur démesurée :

La dégradations des conditions de travail des sous-traitant-e-s de l’industrie électronucléaire.

Le Parti de Gauche a toujours soutenu que nous ne sortirions jamais du nucléaire sans ses travailleuses et travailleurs et encore moins contre elles et eux.

Depuis 2009, avec quelques autres forces, et l’appui de films importants (La bombe humaine d’Elsa Fayner, RAS Nucléaire, rien à signaler de Alain de Halleux) nous attirons l’attention sur les employé-e-s du nucléaire, et plus particulièrement des sous-traitant-e-s, et sur les conséquences des conditions de travail qu’ils/elles subissent sur leur propre santé et sur la sécurité des centrales donc des populations….

Si tou-t-es ces ouvrier-e-s sacrifient leurs salaires et parfois leur santé pour se mettre en grève, ce n’est pas pour « conserver des privilèges » comme le laissent trop souvent croire les directions d’EDF, du CEA et d’AREVA, mais juste pour être reconnu-e-s et que les recommandations de l’ASN soient respectées. En effet, c’est sur la base de procès verbaux envoyés par l’ASN au procureur de la République de Bourges qu’une enquête a été ouverte contre EDF, pour « travail dissimulé, délit de marchandage et prêt illicite de main d’oeuvre  » entre entreprises sous-traitantes intervenant à la centrale de Belleville, d’après le syndicat Sud-Energie….

Source 

separateur2

Les membres du collectif MZC apportent tout leur soutien aux salariés de Belleville .

img02023 Mai , devant le Ministère de l’écologie –

Intervention de Eric coquerel, Secrétaire National du Parti de Gauche, lors d’un rassemblement de soutien aux salariés précaires d’EDF et des sous traitants, organisé par SUD énergie.

Vidéo  La sous traitance est au patron voyou ce que le compte en Suisse est au fraudeur fiscal

separateur2

Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels

Et vous…qu’en pensez vous ?

A vos claviers

Nos amitiés aux uns, nôtres respects aux autres, bises à toutes et tous

94 comments for “Rien se fera sans vous !

  1. le rescator
    3 juillet 2013 at 21 h 35 min

    Futur marché de logistique sur Cruas.

    Il semblerait qu’EDF souhaite séparer le lot A du lot B.
    Les salariés qui sont actuellement sur ces marchés vous rappellent qu’ils ont fait des grèves de la faim pour faire plier les requins et qu’il y a un an (juillet 2012), ils ont révolutionné le système des passations des marchés avec leur détermination. Demain, à moins de les exiler, ils sont tout chauds pour recommencer, mais cette fois, ça sera la dernière.
    Affûtons nos baïonnettes et en avant camarades de lutte.

    • daniel
      3 juillet 2013 at 23 h 20 min

      sur tous les sites! « blocages » pour ne plus avoir des marchands d’esclaves

  2. webmaster MZC
    10 juin 2013 at 18 h 02 min

    Sûreté nucléaire : 16 incidents à Gravelines en 2012
    16 incidents de niveau 1 en 2012, contre 10 en 2011 à la centrale de Gravelines. Le « gendarme du nucléaire » nucléaire vient de dévoiler son dernier rapport. L’Autorité de sûreté pointe un « certain manque de rigueur » dans la maintenance et la gestion des intervenants extérieurs.

    http://nord-pas-de-calais.france3.fr/2013/06/10/surete-nucleaire-16-incidents-gravelines-en-2012-267091.html

    Les membres du collectif soutiennent les salariés de SCTN dans la revendication 😉 Le mouvement est reconduit demain , merci au syndicat FO dans l’action !

  3. Jean louis
    10 juin 2013 at 12 h 50 min

    Trop fort cette histoire! ça me fait penser à l’ouvrier resté enfermé dans un conteneur à la centrale nucléaire de Cruas pendant quelques jours!


    Fort Boyard : Un candidat oublié dans la cellule d’une épreuve retrouvé 7 ans plus tard
    Fort_boyard_aout_2006-5

    La Rochelle – Stupeur et incompréhension pour France Télévision après la découverte de ce week-end. Un homme, ancien candidat de l’émission Fort Boyard, dit avoir été oublié lors d’une épreuve du célèbre jeu dans une des cellules, il y a plus de sept ans. Reportage

    Le visage émacié, amaigri, Aymeric Ledeb revient de loin. L’homme, actuellement hospitalisé au CHU de la Rochelle, n’a pas encore raconté l’intégralité de son histoire aux enquêteurs mais on commence peu à peu à …

    http://www.legorafi.fr/2013/06/10/fort-boyard-un-candidat-oublie-dans-la-cellule-dune-epreuve-retrouve-7-ans-plus-tard/

  4. ENDEL SCTN Graveline
    9 juin 2013 at 21 h 12 min

    Arrêt de travail ENDEL SCTN, agence de logistique nucléaire du groupe COFELY ENDEL GDF SUEZ.

    Les élus DP FO de l’agence ENDEL SCTN ont décidé , avec les salariés de la PGAC de Gravelines, d’un arrêt de travail, reconductible, de 8h, ce lundi 10 Mai 2013 avec des revendications légitimes ou ils expriment une demande de reconnaissance du « métier de logistique nucléaire » y compris au sein de leur société ainsi que la revalorisation de leurs salaires et coefficients, lesquels sont inférieurs à 13% de leurs collègues des autres agences ENDEL.

    Les salariés ENDEL SCTN exigent l’octroi d’une prime de zone, l’harmonisation de la prime de WE pour les salariés « locaux ».

    Que tous les accords d’établissement et d’entreprise soient appliqués au sein de l’agence de logistique ENDEL SCTN (ex: astreinte !)….

    Les salariés ENDEL SCTN refusent la mise à l’écart au sein de leur propre société, laquelle confirme ainsi la politique du maquignon EDF.

    Les élus DP CGT ENDEL SCTN et les syndiqués et salariés qu’ils défendent ont décidé d’être évidemment solidaire de ce mouvement de base et donc appellent à l’arrêt de travail , ce même jour.

    • 9 juin 2013 at 21 h 17 min

      Le collectif MZC soutien TOUS les salariés de ENDEL dans l’action pour l’obtention de meilleur conditions de travail et de vie 🙂

      PS : Tenez nous informer SVP

      • jord
        9 juin 2013 at 21 h 31 min

        Mais que fait la CGT? elle était le syndicat des salariés de cette entreprise dans le temps! merde, tout nous échappe, y compris les salariés motivés à se battre. Il est urgent que la CGT rentre dans ce conflit.

    • Gilles
      10 juin 2013 at 6 h 05 min

      ENDEL SCTN en grève ce lundi 10 septembre 2013 !!!

      Deux déclarations d’accident de travail au ENDEL SCTN, en 3 jours pour « douleurs abdominales » dont un appel d’urgence pour malaise cardiaque sur Nogent !!

      Plein le cul stoppppppppppp !!

    • LAURENT Yvon
      11 juin 2013 at 20 h 35 min

      PGAC de Gravelines :
      Troisième journée d’arrêt de travail de 8h,décidés par AG et vote à main levée par les 98 salariés en grève.
      Tract FO et CGT distribué aux abords de la route menant à la centrale, demain mercredi 12 juin. Le directeur de l’agence ENDEL SCTN et la DRH ENDEL Nucléaire ont abandonné lâchement le « bateau » ce mardi matin 10 juin…
      Intervention de la direction EDF auprés de la DG ENDEL pour ramener les fuyards…
      Assemblée Générale du personnel, décidée par les élus DP CGT ENDEL SCTN et le syndicat CGT ENDEL, demain, mercredi dés 8h à l’entrée du CNPE de Civaux.
      Envoi d’un tract commun, pour distribution à l’entrée du CNPE de Chooz.
      Intervention des DSE et DS CGT ENDEL auprès du Président Directeur ENDEL, ce jeudi 13 juin.

  5. DI Man
    9 juin 2013 at 20 h 13 min

    L’échec annoncé du débat national sur la transition énergétique

    La deuxième phase du débat sur la transition énergétique se termine, -celle de la participation et de la concertation-, dans un processus marathon qui s’étale sur 9 mois. Pourtant on peut déjà affirmer qu’il sera un échec. Et cela pour plusieurs raisons:

    ce processus se voulait exemplaire du déploiement de la démocratie participative. Certes, les manifestations, les débats en province foisonnent. Mais le débat n’a jamais pu passer au premier plan de l’actualité. Il est resté finalement assez confidentiel, n’intéressant que les citoyens et les entreprises … déjà intéressés. L’opinion publique ne s’en est pas emparée, n’en a pas compris les enjeux. Combien de fois, le lecteur de cet article, a-t-il vu un sujet journalistique consacré à ce débat, dans les dernières semaines ?
    La réponse est probablement le chiffre 0 !…

    http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/energies-environnement/autres/221174129/lechec-annonce-debat-national-transition-en

  6. la louve
    9 juin 2013 at 20 h 02 min

    Un commentaire apporté par un collègue de travail qui ne mérite pas de rester dans l’ombre, surtout que toutes ces petites fourmis (sous-traitants) contribuent à nous fabriquer la « Lumière nucléaire »

    Honte à tous ces voyous (EDF, ENDEL, ESSOR, SPIE, SAMSIC, TNEX, COMI SERVICES, TECHMAN, POLINORSUD, …. qui nous exploitent pour satisfaire leur cancer du fric.

    Si cela n’est pas un cri d’alarme? Qu’est-ce qu’il vous faut bande de pourris et exploiteurs de la souffrance humaine?

    Putain encore la HAINE !!!!!!!!! Deux déclarations d’accident du travail avec arrêt à ENDEL SCTN , en 4 jours , deux « douleurs abdominales !!!!!!!!!!!
    Putain c’est pas la chiasse , bordel, putain c’est pas le soleil !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c’est deux malaises cardiaques, dont un début de crise cardiaque à Nogent, ils l’ont découvert plié en deux dans son « loft  » !!!!!!!!!!!!!!!! Les « douleurs abdominales » augmentent dangereusement à ENDEL SCTN mais pour la direction et ses sbires ce ne sont que des douleurs !!!!!!!!!!!

  7. Sellig
    9 juin 2013 at 19 h 55 min

    FN, le pire ennemi des salarié-e-s

    L’association VISA a publié une brochure intitulée : « FN, le pire ennemi des salarié-e-s »

    Son but est d’aider les militants syndicaux à expliquer et démonter le discours du FN qui trompe les salarié-e-s au moment où ces derniers, fragilisé-e-s par la crise, le chômage, la précarité… peuvent facilement se faire piéger (19 % des ouvriers et 16 % des chômeurs ont voté FN aux régionales de 2010 !).

    Alors qu’il prétend défendre les salarié-e-s, le programme du FN sur les retraites, l’emploi, les salaires, le temps de travail, le droit du travail et les syndicats est purement antisocial et particulièrement régressif.

    Cette brochure décrypte le programme du FN sur ces thèmes et livre aux militants syndicaux des arguments pour combattre les idées d’extrême droite sur leur lieu de travail….

    http://www.legrandsoir.info/fn-le-pire-ennemi-des-salarie-e-s.html

  8. webmaster MZC
    9 juin 2013 at 19 h 13 min

    Augmentation des tarifs de l’électricité : les Bonnes et les Mauvaises raisons

    La CRE vient de rendre publique son étude sur l’analyse des coûts de production et de commercialisation d’EDF ainsi que sa conclusion sur les montants nécessaires d’augmentation des tarifs réglementés à l’été 2013.

    Les hausses envisagées sont extrêmement importantes.

    Les tarifs de l’énergie constituent une part significative des dépenses des ménages.

    8 millions de français sont en précarité énergétique.

    La question qui se pose est de savoir si les coûts reflétés par l’étude de la CRE correspondent bien à des dépenses utiles pour assurer à notre pays une énergie sûre et de qualité.

    Or, la FNME CGT alerte depuis plusieurs années sur plusieurs facteurs inquiétants :….

    http://www.fnme-cgt.fr/pages/communique.php?id=256

    Plus que jamais, la constitution d’un pôle public de l’énergie pour permettre une appropriation sociale de tout ce secteur si stratégique et retrouver une maîtrise économique et sociale de ce secteur au service de l’intérêt général.

    C’est le sens de la mobilisation des salariés de l’énergie, le 13 juin 2013. 😉

  9. Sylver
    9 juin 2013 at 17 h 55 min

    Article 23, Un film engagé pour que cesse le harcèlement au travail, la discrimination à l’embauche, l’exclusion par le chômage … et pour le droit pour TOUS à un travail dans des conditions équitables !

    Au Cinéma Odéon

    51, rue du Marechal-Foch 50100 Cherbourg-Octeville

    JEUDI 6 JUIN : 18h00

    VENDREDI 7 JUIN : 18h00

    DIMANCHE 9 JUIN : 18h00

    LUNDI 10 JUIN : 20h15

    http://www.youtube.com/watch?v=H_gKrn5-SBU&feature=youtu.be

  10. zoé
    9 juin 2013 at 15 h 11 min

    Cattenom : des rejets davantage chlorés

    Avis positif de l’ASN pour la demande de modification des rejets de Cattenom. Mais pourquoi la centrale a-t-elle verrouillé le sujet ?

    Comme une lettre à la poste. La demande de modification des rejets, formulée par la centrale nucléaire de Cattenom, n’a provoqué ni remous ni débat. Suscité aucune réaction… Tout juste un avis consigné sur le registre déposé en mairie de Cattenom ou au centre d’information de la centrale, comme l’exige la loi. Pas étonnant. Si Cattenom a tout fait dans les règles, la centrale n’a pas communiqué sur le sujet. Aucune information dans ses régulières conférences de presse, refus d’interviews. Bizarre.

    Peut-être gardait-elle en mémoire l’ambiance survoltée accompagnant la demande de modification de rejets 2004, sur fond d’augmentation de tritium. Le directeur de l’Autorité de sûreté nucléaire s’étonne de ce silence, « même si nous avons instruit le dossier, rien n’empêchait de communiquer. La loi spécifie que l’exploitant est tenu de répondre aux questions de n’importe quel citoyen et… naturellement des journalistes ».
    Revers de la médaille

    C’est donc Florien Kraft, directeur de l’ASN, qui donne les détails techniques. « Cattenom veut changer de process et remplacer les milliers de tubes de ses condenseurs ». Actuellement en laiton, ces tubes ont une fâcheuse tendance à se corroder rapidement, ce qui ….

    http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2013/06/09/des-rejets-davantage-chlores

  11. Sylver
    8 juin 2013 at 23 h 44 min

    De la fumée s’échappe d’une centrale nucléaire

    Un incident s’est produit vendredi en début d’après-midi à la centrale nucléaire de Cattenom, dans le nord-est de la France.

    Peu après 13h30, un incendie s’est déclaré dans la centrale nucléaire mosellane. «Le feu a démarré dans un transformateur électrique de l’unité de production numéro 1», indique une porte-parole de la centrale, contactée par «L’essentiel Online». «Il est situé hors de la zone nucléaire, il n’y a donc pas de danger».

    L’unité de production s’est automatiquement arrêtée. Les pompiers sont arrivés rapidement sur place et, à 15h, l’incendie était maîtrisé. Il n’y a pas eu d’évacuation de la centrale.

    «Comme le veulent les procédures, l’Autorité de sûreté nucléaire a été alertée, tout comme les pouvoirs publics, les communes avoisinantes et les pays limitrophes dont le Luxembourg».

    Les experts devront déterminer les raisons de l’incident qui demeurent pour l’instant inconnues.

    http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/De-la-fum-e-s–chappe-d-une-centrale-nucl-aire-22636881

  12. Déglingos
    8 juin 2013 at 20 h 11 min

    L’association Henri Pézerat, qui défend les victimes, a recensé 10 malades, souffrant de leucémie pour la plupart.

    Armes atomiques : des techniciens longtemps sans protection

    Jusqu’en 1996, les radiations autour des têtes nucléaires à l’Ile-Longue (Finistère) n’étaient pas prises en compte. Des techniciens demandent la reconnaissance de maladies professionnelles.

    Pas de périmètre, pas de mesures de rayonnements, pas de formation. Le constat est alarmant. De 1971 à 1996, les techniciens travaillant autour des têtes nucléaires de l’Ile-Longue, en rade de Brest, le faisaient sans aucune protection. Cette base héberge les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), garants de la dissuasion française. Les ogives nucléaires qui arment les missiles y sont livrées en pièces détachées, puis assemblées sur place. Elles ont une puissance de plusieurs dizaines de fois la bombe d’Hiroshima….

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Armes-atomiques-des-techniciens-longtemps-sans-protection_40779-2200507——29019-aud_actu.Htm

  13. Sylver
    8 juin 2013 at 1 h 26 min

    Pas de réaction d’EDF, pourtant notre revendication ne datte pas d’hier.

    Nucléaire : la CGT réclame un vrai statut pour les salariés de la sous-traitance

    http://www.cyril-lazaro.com/article-la-cgt-reclame-un-vrai-statut-pour-la-viande-a-radiations-a-savoir-les-salaries-de-la-sous-traitanc-84935990.html

  14. hollowman of ardeche
    7 juin 2013 at 21 h 42 min

    salut les camarades

    à diffuser autour de vous, et à conserver sur son mobile !

    RESEAU NATIONAL D’ALERTE NUCLEAIRE
    ( incendies, accidents, convois déchets nucléaires, mesures de radioactivité, etc…)

    08-11-26-01-23 (prix appel local)
    alerte@next-up.org

    fraternellement

  15. jord
    7 juin 2013 at 21 h 39 min

    Incendie à la centrale nucléaire de Cattenom le Vendredi 07 juin 2013 à 16h44

    Un transformateur de l’unité de production numéro 1 de la centrale nucléaire a été détruit par un incendie ce vendredi.
    2 ouvriers ont été choqués par le sinistre, sans danger pour les riverains selon EDF, l’exploitant de la centrale.

    Le feu a démarré vers 13H30 dans un transformateur électrique de l’unité de production Numéro 1 d’une centrale nucléaire qui en compte 3. Plusieurs témoins parlent de détonation sans que l’on sache si la cause du départ de l’incendie est accidentelle ou pas, pour l’instant….

    http://www.francebleu.fr/faits-divers/centrale-nucleaire/incendie-la-centrale-nucleaire-de-cattenom-628814

    • webmaster MZC
      8 juin 2013 at 15 h 17 min

      Vidéo Cattenom

      http://youtu.be/5CEhwBRnIjg

      il faut savoir qu’aucune alarme incendie n’a sonnée en tr1,
      ni aucune alarme de site,
      un agent de la société SPIE DEN fut évacuer en état de choc, après l’intervention d’un camarade de la CGT,
      ensuite un agent de la société Tnex fut évacuer pour pathologie aiguë

      hier soir il avait pu regagner son domicile…

      Merci D.T pour l’info 🙂 a+

  16. Sylver
    7 juin 2013 at 21 h 25 min

    tous les syndicats,

    Bonjour,

    Vous trouverez ci-joint un communiqué de la CGT de Gaz Electricité de Grenoble

    Suite à la mise en œuvre du projet de plan de performance de la Direction et de notre actionnaire majoritaire, la Ville de Grenoble.

    Les salariés de GEG, actuellement en grève, s’opposent catégoriquement à une baisse des effectifs de 14 %, soit 61 emplois sur 3 ans : ce sont autant d’emplois en moins à Grenoble.

    Les salariés de GEG s’opposent aussi à une vague d’externalisation !

    Aujourd’hui, le service public que nous vous rendons chaque jour est menacé !

    Aidez-nous à maintenir un service public de proximité et de qualité !

    Ce plan est uniquement conçu pour revenir aux versements réguliers de dividendes pour l’actionnaire privé GDF Suez !

    Devant la détermination du Président de GEG Jérôme SAFAR, du Maire de Grenoble Michel DESTOT et de la Direction de GEG

    nous demandons aux grenoblois de signer et de faire circuler et signer massivement la pétition citoyenne pour obtenir un débat en Conseil Municipal
    pour traiter ce sujet, selon l’article 14 de la Chartre de la démocratie locale.

    Les suppressions d’emploi et la casse de service public ne doivent pas devenir des sujets ordinaires !!

    Pétition en ligne : http://gegcgt.blogspot.fr/

    On lâchera rien !!

  17. hollowman of ardeche
    7 juin 2013 at 21 h 24 min

    salut
    y a la « maison » qui brûle!

    http://www.bfmtv.com/societe/incendie-a-centrale-nucleaire-cattenom-532766.html

    affaire à suivre, qui a des infos sur ce « pepin »

    fraternellement

  18. lolo
    7 juin 2013 at 20 h 00 min

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je suis agent EDF à Belleville (Chargé de consignation à la conduite) et DS SUD Energie. Voilà pour les présentations.

    Notre syndicat soutient les salariés sous-traitants en PIM /marchandage qui vont entamer leur 4eme semaine de grève lundi. De ce conflit, et avant même la satisfaction de nos revendications, nous avons déjà récolté un premier fruit.

    Réunis et mobilisés ensemble, grévistes, militants prestataires ou d’EDF, il est cette fois devenu évident pour tous que nous étions de la même entreprise. La réponse syndicale à cette évidence coulait aussi de source. Désormais notre syndicat partagera ses moyens, ses structures, ses réseaux, sa trésorerie, avec l’ensemble des syndiqués SUD Energie de notre site. Toutes nos décisions sont désormais prises directement par l’ensemble des syndiqués prestataires ou agents. Un premier représentant prestataire SUD Energie siège au conseil national, notre instance décisionnelle.

    Ce mode d’organisation nous semble actuellement la meilleure solution pour identifier, mettre en lumière et lutter concrètement contre les effets pervers dus à la sous-traitance, avoir des prises sur la perversité intrinsèque de la sous-traitance.
    Bien sûr, cela ne gommera pas toutes les difficultés techniques ou juridiques, mais sur le terrain ça change déjà tout et ouvre de sacrées perspectives.

    Qu’en pensez-vous ?

    • 7 juin 2013 at 20 h 16 min

      Salut lolo SUPER ,
      votre initiative et façon de faire avec l’ensemble des salariés nous conviens
      BRAVO les gars

      Si vous avez des tracts , envoyez nous , nous les diffuserons

      Le collectif MZC soutien les salariés de Belleville qui sont dans l’action , enfin un grand MERCI au syndicat SUD Energie

      Amitiés à Jérôme 😉

      • daniel
        7 juin 2013 at 23 h 53 min

        Bravo lolo,
        superbe je suis un militant CGT,
        mais chapeau
        bravo encore.

    • Cooper
      7 juin 2013 at 21 h 03 min

      C’est super ce que vous faites chez SUD et je vous dit bravo pour cette noble décision.

      Les patrons nous devisent au travers de la sous-traitance et nous, nous nous réunissons avec des modes d’organisations syndicales ou 1 compte pour 1 quelque soit l’articulation d’organisation que ces voyous du copsar ont mis en place.

      Pour moi et beaucoup des mes collègues, cela reste la seule possibilité de résister à la précarisation de tous (agents EDF et prestataires).

      Salutations distingués aux décideurs de cette très bonne nouvelle.

      Merci pour tous ce que vous faites pour les sous-traitants.

      Ensemble, nous vaincrons pour le bonheur de tous les salariés du nucléaire.

      Un militant CGT

      • lolo
        8 juin 2013 at 15 h 16 min

        Cette décision a été prise à « 1 compte pour 1 », tu t’en doutais, et aussi à l’unanimité.
        Les décideurs professionnels devront s’adapter ou bien continuer à nous observer sans rien faire, jusqu’au jour où ils n’auront plus rien à décider.
        D’ici là, la plus grande vigilance reste de mise.

        • Bimbo
          8 juin 2013 at 19 h 19 min

          Dans une organisation démocratique et digne de ce nom, il n’y a pas de grand décideur, puisque au bout du compte, ce sera la majorité des décideurs qui l’emportera, et cela quelque soit l’organisation ou syndicat.

          Tout à fait d’accord avec toi, sauf que le nuage en forme de voile qui empêche les salariés de regarder leurs réalités, commence à s’évaporer.

          Un jour, les salariés auront raison sur leurs raisons à la con.

          Tous ensemble

          Actuellement je milite à la CGT, Après! avec ou pas! mais toujours pour l’intérêt des salariés.

    • L'artiste.
      8 juin 2013 at 21 h 34 min

      Laissez arriver les chargements de contrats sur Cruas et Dampierre et là il y en a qui vont danser.

      On vous attend tous les SUD, CGT, CFTDT et FO des syndicats des sites.
      Et la CGT EDF Belleville, elle fait quoi dans ce dossier ?

      Merci au syndicat SUD de nous aider.

  19. 7 juin 2013 at 15 h 56 min

    Pas mal ce site de bon commentaires sur l’electricité.

  20. webmaster MZC
    7 juin 2013 at 8 h 57 min

    Nucléaire à Marcoule : « Dire qu’il n’y a pas de morts, c’est faux » réagissent les syndicats

    L’Union fédérale des syndicats CFDT réagit aux propos du cancérologue Jean-Claude Artus.

    « Ça nous a fait bondir ». Après la lecture des propos du cancérologue et membre de la Cli Marcoule, Jean-Claude Artus, certains travailleurs du nucléaire ont décidé de ne pas laisser passer un tel discours concernant les risques sur la santé liés aux activités nucléaires. « Dire que le nucléaire n’a tué personne dans l’OCDE, c’est de la malhonnêteté intellectuelle.
    Dire qu’il n’y a pas un mort dû à un cancer lié au nucléaire, c’est faux »
    , lâche, furieux, Yannick Rouvière, secrétaire général de l’Union fédérale des syndicats du nucléaire CFDT représentant des salariés d’Areva, du CEA, de l’Andra et de l’IRSN. « D’abord, on parle toujours d’irradiation, mais il y a aussi les inhalations possibles, en cas d’incident d’uranium, de plutonium, ou de produits de fission », précise d’abord le représentant syndical.

    Au CEA, 3 à 5 cas de cancer par an…

    http://www.midilibre.fr/2013/06/06/dire-qu-il-n-y-a-pas-de-morts-c-est-faux,712032.php

    • Sellig
      7 juin 2013 at 9 h 23 min

      Projet INSERM :
      EVARISTE – INDIRA

      MZC en sera évidement 🙂

      EXIGEONS QUE LES EMPLOYEURS DÉCLARENT LES CONTAMINATIONS INTERNES A LA C.A.R.S.A.T EN ACCIDENT DU TRAVAIL

  21. Camélito
    6 juin 2013 at 19 h 47 min

    Les brèves du CCE d’EDF sa

    NUCLÉAIRE

    Areva et Hitachi-Ge ont conclu un partenariat dans la sûreté nucléaire au Japon, avec l’adoption par le consortium nippo-américain de la technologie du groupe français pour les systèmes de ventilation des enceintes de confinement (Filtered Containment Venting Systems – FCVS).

    Le 4 juin, l’ASN a lancé des inspections renforcées dans les centrales de Fessenheim (Haut-Rhin) et de Cattenom (Moselle). Ces dernières doivent en effet faire preuve de plus de rigueur en ce qui concerne la radioprotection des travailleurs.

    Contrairement à ce qu’avaient annoncé les autorités iraniennes, les récents séismes qui ont frappé le pays ont endommagé la centrale nucléaire de Bouchehr. Le croisement des systèmes de surveillance nucléaire de plusieurs pays différents ont en effet permis de repérer de larges fissures sur la structure.

    ELECTRICITE

    Le 1er juin, des centaines de personnes ont manifesté à Landivisiau (Finistère) contre le projet de centrale électrique au gaz. Les manifestants répondaient à l’appel de plusieurs associations réunies au sein du collectif Gaspare, opposé à la construction d’une centrale au gaz à cycle combiné dans la périphérie de la commune.

    RTE et EirGrid lancent une étude détaillée de faisabilité d’une interconnexion électrique sous-marine de 700 MW qui pourrait relier la France et l’Irlande d’ici à 2025.

    RTE, qui a racheté les maisons situées à proximité de la ligne THT Cotentin-Maine pour un montant de plus de 10 millions d’euros, réfléchit pour leur trouver une utilité. Location, destruction ou revente aux communes pour un euro symbolique, rien n’a encore été décidé.

    En Finlande, Fortum a annoncé qu’il allait étudier « parmi d’autres solutions » la fermeture partielle ou totale de sa centrale de production au charbon d’Inkoo. La décision du groupe intervient principalement du fait du non renouvellement d’un accord accordant à la centrale d’être utilisée en puissance de réserve en cas de pics de consommation.

    ÉNERGIE

    Les prix des carburants, du fioul, du gaz et de l’électricité ont baissé au mois d’avril, mais les dépenses de consommation des ménages en énergie ont augmenté de 2,8 %. Une hausse que l’INSEE explique par le « dynamisme des dépenses en fioul et en gaz ».

    Google a signé son premier contrat de fourniture énergétique en Europe en achetant pour dix ans toute l’électricité produite par un futur champ d’éoliennes en Laponie suédoise.

    PÉTROLE

    Le p-dg de Total estime inéluctable la fermeture à terme de raffineries du groupe en France et en Europe, imputant la situation au développement des énergies vertes.

    ÉNERGIES RENOUVELABLES

    La Chine vient d’annoncer qu’elle allait lancer une enquête antidumping sur les vins venant de l’Union européenne. Cette décision intervient quelques heures après que la Commission européenne ait annoncé sa décision de taxer de droits de douane les importations de panneaux solaires chinois.

    Le 31 mai, l’abbaye de Fontevraud dans le Maine-et-Loire, a inauguré son « pôle énergétique », regroupant panneaux photovoltaïques et chaufferie bois. Cette réalisation permet au monument d’être autonome en énergie, thermique comme électrique.

  22. Sylver
    5 juin 2013 at 22 h 47 min

    Officiellement lancé fin novembre 2012, le débat national sur la transition énergétique patine. Il n’a véritablement démarré que début 2013 et doit aboutir au dépôt d’un projet de loi de programmation.
    À temps pour la loi de finances 2014 ?

    Débat sur la transition énergétique : Le patron d’Areva défend un «rôle croissant» de l’électricité

    http://www.20minutes.fr/ledirect/1157011/20130516-debat-transition-energetique-patron-areva-defend-role-croissant-electricite

    Comment bien comparer les énergies pour réussir la transition ?

    http://www.latribune.fr/blogs/cercle-des-ingenieurs-economistes/20130321trib000755250/comment-bien-comparer-les-energies-pour-reussir-la-transition-.html

    Énergie : une bien difficile transition

    http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20130326trib000756070/energie-une-bien-difficile-transition.html

    Transition énergétique: synthèse du débat dans l’Aube

    http://www.energie2007.fr/actualites/fiche/4537/transition_energetique_dnte_aube_troyes_sdea_aod_030613.html

    « Il faut le dire brutalement, la RT 2012 favorise le gaz »

    http://www.lemoniteur.fr/201-management/article/actualite/21039256-il-faut-le-dire-brutalement-la-rt-2012-favorise-le-gaz

  23. André
    5 juin 2013 at 22 h 12 min

    Que les privatisations sont belles !!!!!

    En privatisant on allait voir ce que l’on allait voir, les prix allaient enfin baisser, le monopole était ringard…..
    Vive la concurrence

    Vers une forte augmentation des prix de l’électricité ?

    Selon un rapport de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), les tarifs de l’électricité sont appelés à augmenter très fortement dès cet été.
    Une hausse …

    http://www.francebleu.fr/…/vers-une-forte-augmentation-des-prix-d...

    L’Etat rejette l’idée d’une forte hausse des tarifs d’EDF

    Les tarifs de l’électricité en …

    fr.news.yahoo.com/letat-rejette-lidée-dune-forte-hausse-des-tar…

    L’électricité doit augmenter de 6,8% à 9,6% cet été pour les …

    Le gouvernement Ayrault avait décidé l’an dernier de limiter à 2% la hausse annuelle des tarifs réglementés de l’électricité, alors que la CRE avait préconisé …

    http://www.huffingtonpost.fr/…/electricite-doit-augmenter-96-ete-pa...

    Vers une forte hausse du prix de l’électricité ?

    La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a estimé que les tarifs réglementés devaient augmenter fortement pour couvrir les coûts de production et de …

    http://www.rue89.com/…/vers-forte-hausse-prix-lelectricite-243010

    Le régulateur favorable à une hausse du prix de l’électricité pour …

    La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a estimé mercredi que les tarifs réglementés de l’électricité devaient augmenter fortement pour couvrir les …

    http://www.latribune.fr/…/le-regulateur-favorable-a-une-hausse-du-p...

  24. Sylver
    5 juin 2013 at 22 h 06 min

    D’après nos sources, c’est fait, la CFDT a réalisée hier, sa réunion avec des prestataires du nucléaire pour envisager un statut de haut niveau pour les sous-traitants « maltraités » de l’atome.

    Enfin, les mentalités évoluent et les syndicats se dirigent dans la bonne direction pour la défense de tous les salariés, quelques soient leurs origines fédérales.

    Bravo les gars, tous les salariés prestataires vous soutiennent dans votre démarche juste et attendue depuis de longues années.

    Il ne nous manque plus que FO prenne la dimension de nos situations précaires, pour que la boucle soit bouclée et qu’une nouvelle ère des sous-traitants souillés du nucléaire, soit visible, viable et palpable par tous.

    • 5 juin 2013 at 22 h 34 min

      Attention, a surveiller de prés tous syndicats confondus! nous verrons par les actes qu’ils engageront sur le retrait du cahier social. Maintenant il nous reste notre marche sur PARIS !
      Quel syndicat est prêt à nous suivre?

  25. le furet
    5 juin 2013 at 21 h 44 min

    Cattenom et Fessenheim dans le viseur du gendarme nucléaire

    Les deux centrales, situées en Moselle et dans le Haut-Rhin, font l’objet d’inspections renforcées de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). La cause de cette démarche : elles auraient des progrès à faire en termes de radioprotection des travailleurs.

    Les centrales de Fessenheim (Haut-Rhin) et Cattenom (Moselle) ont retenu l’attention du gendarme du nucléaire. Du mardi 4 au jeudi 6 juin, elles font l’objet d’inspections renforcées. « Elles ont toujours des efforts à faire en matière de radioprotection » des ouvriers intervenant sur le site, a justifié Florien Kraft, chef de la division de Strasbourg de l’ASN lors d’un point de presse. « Des défauts de balisage indiquant un risque radiologique », du « personnel intervenant dans une zone sans autorisation », ou des « sorties de zones sans contrôle préalable » auraient été pointés du doigt par l’ASN, rapporte l’AFP.

    Par ailleurs, l’Autorité a relevé « des écarts ponctuels dans la surveillance des prestataires », à l’instar d’un sous-traitant chargé de faire des relevés de radioactivité, alors qu’il n’y avait « pas de procédure de contrôle » de son travail, a indiqué Florien Kraft.

    S’agissant de la doyenne des centrales, elle se…

    http://www.usinenouvelle.com/article/cattenom-et-fessenheim-dans-le-viseur-du-gendarme-nucleaire.N198436

  26. Sellig
    5 juin 2013 at 5 h 52 min

    DADS : ce qui va changer en 2014

    Réduction Fillon, CICE, CDD, indemnités de fin de contrat, préavis, exonérations…

    Voici toutes les nouveautés de la DADS qui tiennent compte des évolutions législatives ou réglementaires intervenues en 2013.

    DADS (déclaration annuelle des données sociales).

    http://lentreprise.lexpress.fr/ressources-humaines/dads-ce-qui-va-changer-en-2014_41274.html

  27. Sylver
    5 juin 2013 at 1 h 16 min

    Radioprotection des travailleurs :

    Les centrales de Cattenom et Fessenheim doivent mieux faire, selon l’ASN

    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a lancé mardi des inspections renforcées dans les centrales nucléaires de Fessenheim (Haut-Rhin) et Cattenom (Moselle), estimant qu’elles avaient des progrès à faire en matière de radioprotection des travailleurs.
    Les deux centrales «font l’objet d’inspections renforcées du 4 au 6 juin», car «elles ont toujours des efforts à faire en matière de radioprotection» des ouvriers intervenant sur le site, a indiqué Florien Kraft, chef de la division de Strasbourg de l’ASN lors d’un point de presse.

    Plus de rigueur sur la maintenance

    L’ASN a notamment épinglé à Fessenheim «des défauts de balisage indiquant un risque radiologique», du «personnel intervenant dans une zone sans autorisation», ou des «sorties de zones sans contrôle préalable».
    L’ASN y a également….

    http://www.20minutes.fr/ledirect/1167969/20130604-radioprotection-travailleurs-centrales-cattenom-fessenheim-doivent-mieux-faire-selon-asn

  28. selrach
    5 juin 2013 at 0 h 19 min

    Fukushima : le Japon rejette un rapport accablant de l’ONU

    http://www.rue89.com/rue89-planete/2013/06/02/fukushima-japon-rejette-rapport-accablant-lonu-242873

    merde,
    ils sont devenus fous avec le nucléaire du fric et ce sont toujours les mêmes qui morflent avec leurs décisions mortifères.

    Trop de nos copains tombent au front de l’atome avec des maladies identifiées et personne n’est responsable parce que nous ne sommes que des salariés sous-traitants du nucléaire.

    les uns ont les avantages et les autres « nous » n’ont que les emmerdes et la souffrance.

    est-ce normal ?

    « Selon Anand Grover, on ne peut plus considérer comme négligeables les travaux scientifiques démontrant le lien entre une exposition durable aux faibles doses et le développement de cancers »

    « Un droit à la santé non respecté »

    • hollowman of ardeche
      6 juin 2013 at 14 h 00 min

      salut

      autre article concernant ce qui se trame au Japon,
      je pensais que ce genre d’accident allait ouvrir à un meilleur avenir, mais c’est sans compter l’ignominie de certaines instances qui minimisent les effets à longs et courts termes…
      pauvre peuple condamné

      http://fukushima.over-blog.fr/

  29. la louve
    4 juin 2013 at 9 h 08 min

    Cattenom : les personnels de la centrale pas assez protégés

    Selon le rapport de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, la centrale de Cattenom est « mauvais élève » en matière de radioprotection. Sur le site mosellan, les équipements des personnels sont inefficaces voire inutilisables.

    « Mauvais élève ». Tel un enseignant qui rend un avis sur le bulletin d’un enfant, l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a rendu un avis sur …

    http://www.francebleu.fr/environnement/centrale-nucleaire/cattenom-les-personnels-de-la-centrale-pas-assez-proteges-615522

    • hollowman of ardeche
      4 juin 2013 at 11 h 39 min

      salut la louve

      pour ma societe, le site de Cattenom est notre referent pour notre activité, la tuyauterie et annexes

      mais il me semble aussi, que c’est le premier site (le 2° est celui de Golfech )ou il existe la tenue « EVEREST » dans les zone ou le nucléaire serait « propre »
      il faudrait que les CHSCT de chaque société se réunissent et en débâtent, qu’en penses-tu ?

      là aussi je trouve cette methode dangereuse puisque ces dites zones sont situées a proximité du br, bk , etc…
      il est urgent qu’ils revoient leur copie sur la radioprotection et surtout orienter leurs économies fonctionnelles sur d’autres domaines

      à bientot
      fraternellement

  30. Camélito
    3 juin 2013 at 21 h 59 min

    Les brèves du CCE d’EDF SA

    NUCLEAIRE

    Le 30 mai, le Premier ministre a affirmé que « la mise à l’arrêt définitif » et le « démantèlement du site de la centrale de Fessenheim » seraient inscrits dans le projet de loi sur la transition énergétique qui sera déposé au Parlement à l’automne.

    Selon un décret publié le 30 mai au Journal Officiel, EDF a reçu l’autorisation du gouvernement pour utiliser du MOX dans tous les réacteurs de la centrale du Blayais (Gironde).

    Le 30 mai, la ministre de l’Energie a annoncé que le plafond de responsabilité civile des exploitants en cas d’accident nucléaire allait être relevé de 91.5 à 700 millions d’euros.

    Le p-dg d’EDF, H. Proglio a répété, lors de l’assemblée générale des actionnaires du groupe la semaine dernière, qu’EDF « n’ira pas » investir dans des nouvelles centrales nucléaires au Royaume-Uni s’il n’obtient pas « la conviction formelle » de pouvoir garantir la rentabilité.

    ÉLECTRICITÉ

    La société new-yorkaise Consolidated Edison va débloquer 1 milliard de dollars sur quatre ans pour sécuriser les installations électriques desservant les consommateurs d’électricité de New York et du comté de Westchester. Il entend ainsi éviter une nouvelle crise électrique comme celle qu’a connue la ville lors du passage de l’ouragan Sandy en octobre 2012.

    La Commission européenne a communiqué ses griefs à la bourse roumaine de l’électricité, Opcom, qu’elle soupçonne d’abus de position dominante. En réclamant aux participants à ses marchés au comptant s’ils possèdent un numéro de TVA roumain, Opcom opère une discrimination entre les entreprises en fonction de leur nationalité et/ou de leur lieu d’établissement, estime la Commission.

    ÉNERGIE

    Au Royaume-Uni, le ministre de l’Economie a annoncé qu’il allait mettre un terme à une faille dans le système fiscal britannique. Pour ce faire il va modifier la loi à l’occasion de la loi des Finances, afin d’éviter que des fournisseurs de gaz et d’électricité puissent réclamer des réductions fiscales pour des « coûts historiques qui datent d’il y a des décennies et qui ont déjà été payés par leur clients ».

    ÉNERGIES RENOUVELABLES

    Aéroport de Paris vient de mettre en service une centrale photovoltaïque composée de 792 panneaux sur une surface totale de 4 000 m2 à Roissy-Charles-de-Gaulle. Dans un communiqué, l’établissement indique que cette centrale produira à terme 157 MWh d’électricité par an.

    Le 30 mai, le producteur d’électricité Séchilienne Sidec a officialisé son changement de nom par décision de l’assemblée générale. Il s’appellera désormais Albioma.

    L’Ethiopie a débuté les travaux de déviation du Nil Bleu, en vue de la construction du barrage hydroélectrique « Grande renaissance ». Le pays a entamé la construction de plusieurs barrages pour produire de l’électricité pour son marché intérieur mais aussi destinée à l’exportation.

  31. Sylver
    3 juin 2013 at 21 h 49 min

    L’Afrique, poubelle nucléaire ?

    « Les déchets radioactifs chinois découvert dans le port d’Alger relancent la polémique du trafic » (article publié sur le site http://roadsmag.com )

    Le cauchemar africain du nucléaire n’est toujours pas terminé. Depuis des décennies, l’Afrique est considéré comme un «continent-poubelle» par certains industriels qui exportent leurs déchets dangereux.
    Les douaniers du port d’Alger ont intercepté plusieurs conteneurs de matières radioactives.

    Le quotidien francophone « Le Soir d’Algérie » a dévoilé cette affaire qui…

    http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/020613/lafrique-poubelle-nucleaire

  32. Pablo
    3 juin 2013 at 18 h 15 min

    Bonjour à toutes et à tous,

    pour information, nous venons de recevoir avec plaisir, l’info que la CFDT change de braquet sur le dossier de la sous-traitance du nucléaire.

    D’après nos sources, notre syndicat réunit demain en urgence ces instances, pour rattraper le temps perdu sur ce dossier et mettre en place une vraie stratégie politique pour s’opposer à cet état de fait (précarisation du salariat et mise en danger de nos installations nucléaires au travers de l’externalisation des activités).

    Bravo pour ce réveille tardif mais nécessaire.

    Espérons que se ne soit pas une montagne qu’accouche d’une souris !

    Pour l’instant, en y croyant, nous restons très vigilants !

    un syndiqué CFDT de longue dâte

    • 3 juin 2013 at 21 h 25 min

      DEMANDEZ LEURS LA POSITION SUR CE FAMEUX CAHIER SOCIAL ?
      PARDON ANTI-SOCIAL.

      • Fred
        3 juin 2013 at 22 h 06 min

        Je suis d’accord avec toi, Daniel! Sans parler de l’ANI qu’ils nous ont mis dans la gueule avec leurs copains de route (CFE-CGC, CFTC, MEDEF et le gouvernement soit disant socialiste).

        Sarko ! sort de leurs corps, tu les fais devenirs « tous bleus » UMP

  33. Michel
    3 juin 2013 at 8 h 10 min

    Ces filières qui vendent des tion

    http://www.sudouest.fr/2013/06/02/ces-filieres-qui-vendent-des-ouvriers-low-cost-1071936-4688.php

    Près de 1,5 million de travailleurs sont détachés d’un pays à un autre dans l’Union. Un principe à l’origine vertueux en passe d’être massivement dévoyé.

    Sur le chantier du réacteur nucléaire de l’EPR à Flamanville, la société Atlanco recrutait pour le compte de Bouygues des travailleurs polonais, rémunérés aux conditions de leur pays : leurs heures effectives de travail n’étaient pas comptabilisées dans leur intégralité. (photo archives AFP)

    Dumping social massif ….

  34. Sylver
    2 juin 2013 at 0 h 35 min

    160 agents bloquent les entrées de la centrale du Tricastin

    http://www.midilibre.fr/2013/05/30/tricastin-160-agents-en-colere-manifestent-devant-la-centrale-nucleaire,707128.php

    Initié par la CGT, le mouvement est suivi par tous les agents.

  35. Marie
    1 juin 2013 at 23 h 49 min

    Nucléaire en Haute-Normandie: Penly félicité, Paluel tancé

    http://www.paris-normandie.fr/actu/nucleaire-en-haute-normandie-penly-felicite-paluel-tance

  36. DP CFDT
    1 juin 2013 at 11 h 01 min

    Un employeur lourdement sanctionné suite à l’entrave à l’action d’un Conseiller du salarié

    En 2009, un restaurateur de Biarritz a refusé à deux reprises la présence de Conseillers aux entretiens préalables au licenciement de deux salariés de ses établissements. Les Conseillers ont déposé plainte ainsi que l’un des deux salariés licenciés. Le syndicat des Services CFDT du Pays Basque s’est porté partie civile auprès du procureur de la République dans cette procédure….

    http://www.lasemainedupaysbasque.fr/2013/05/31/14552-un-employeur-lourdement-sanctionne-suite-a-l-entrave-a-l-action-d-un-conseiller-du-salarie#.UamnAH4hEug.facebook

    • daniel
      1 juin 2013 at 18 h 31 min

      A quand le fisc va s’intéresser au compte d’EDF SA, de sa trésorerie ?

  37. Sellig
    1 juin 2013 at 8 h 12 min

    Les étudiants solidaires des « précaires du nucléaire » de la centrale de Belleville-sur-Loire !

    A l’occasion du rassemblement de soutien du 30 mai, les militants de SUD-Solidaires Etudiants se sont donc rendu sur le site pour apporter le soutien des étudiants au mouvement de grève et saluer leur lutte exemplaire.
    Nous affirmons qu’il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser et de mettre en œuvre la solidarité interprofessionnelle pour faire bloc contre les attaques antisociales et la précarité !….

    http://sudetudiant45.blogspot.fr/2013/05/les-etudiants-solidaires-des-precaires.html

  38. hollowman of ardeche
    31 mai 2013 at 22 h 34 min

    Un monde du silence qui ne cesse de crier sa colère,
    de la chair à REM…

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/de-l-urgence-du-retour-de-l-136129

    au feu les pompiers, y a le feu qui couve !
    la colère ardente d’un conflit qui devrait laisser des traces !
    le voilà le modèle de genre de conflits sur les sites, il faut déclencher l’effet domino, je crois que les actes marquent plus que les paroles

    http://www.midilibre.fr/2013/05/30/tricastin-160-agents-en-colere-manifestent-devant-la-centrale-nucleaire,707128.php

    bravo pour votre determination et courage pour maintenir le conflit

    • daniel
      1 juin 2013 at 17 h 06 min

      EDF sa réclame un RABAIS AUX EMPLOYEURS ,ILS BLOQUENT TOUS LES PAIEMENTS! QUEL CHANTAGE.
      Les appels d’offres au rabais. A surveiller pour au nom de la sûreté nucléaire.
      IL EST GRAND TEMPS QUE LES POUVOIRS EMPARENT DE CE DOSSIER. ça finir très mal s’ils insistent dans leurs chantages!

  39. Edf com
    31 mai 2013 at 18 h 11 min

    Extrait du texte que les patrons des entreprises sous-traitantes auraient reçus:

    « Messieurs ,

    Lors de la présentation des comptes 2012, le Président d’EDF a annoncé un plan d’économie d€ 1 Md€ dénommé SPARK.

    De tels plans d’action sont mis en place dans d’autres entreprises qui, comme EDF, poursuivent leurs efforts d’investissement, dans le contexte de profonde crise économique que nous traversons actuellement. Cette pérennité des investissements garanti aux fournisseurs d’EDF une continuité sur la durée de leurs activité.

    C’est en ce sens qu’EDF demande un effort de solidarité à l’ensemble de ces fournisseurs. Dans ce cadre, nous vous demandons de bien vouloir consentir une baisse minimum de 2% à appliquer sur le montant de votre dernière offre.

    En cas de refus d’amélioration du montant de votre offre, nous vous demandons de bien vouloir nous préciser par écrit, les motifs pouvant justifier la non prise en compte de cet effort demandé par EDF.
    Votre réponse nous est nécessaire sous les délais mentionnés dans le message d’accompagnement de Portail-Achat.

    Nous vous remercions par avance pour votre contribution active à la satisfaction de notre demande et nous vous prions d’agréer, Messieurs, nos salutations distinguées. »

    • Gilles
      31 mai 2013 at 18 h 33 min

      Batho : en cas d’accident nucléaire, l’exploitant paiera davantage

      En cas d’accident nucléaire, le gouvernement veut que les exploitants de centrales mettent davantage la main à la poche en relevant le plafond de la responsabilité civile à 700 millions d’euros, a annoncé jeudi soir la ministre de l’Énergie, Delphine Batho.

      La sous-traitance en question…

      La ministre de l’Énergie a également mis l’accent sur la problématique de la sous-traitance et a averti que « la responsabilité des exploitants ne doit pas être diluée par un recours excessif » à cette pratique. Aussi, le gouvernement entend « fixer à trois le nombre maximal de niveaux de sous-traitance successifs pour les activités importantes pour la sûreté »

      http://www.lepoint.fr/economie/batho-en-cas-d-accident-nucleaire-l-exploitant-paiera-davantage-31-05-2013-1674922_28.php

  40. la louve
    31 mai 2013 at 17 h 40 min

    VIDÉO. Une intermittente interrompt l’émission de Cyril Hanouna sur D8 pour annoncer des baisses de salaire chez Canal

    http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/30/cyril-hanouna-interruption-emission-d8-intermittente-baisse-salaires_n_3361141.html

  41. hollowman of ardeche
    31 mai 2013 at 12 h 00 min

    salut les camarades de lutte

    tiens encore du café à moudre, ils croient quoi ? que toutes leurs couleuvres on va les avaler !!!!

    http://www.ugict.cgt.fr/publications/cadres-et-droits/seize-cabinets-dexpertise-chsct-lancent-une-alerte

    bon courage, et surtout on ne lache rien, et justement à quand le blocus sur plusieurs sites, avec musik et barbecue !
    à bientot

  42. Margo
    31 mai 2013 at 8 h 09 min

    NUCLÉAIRE L’ASN a renforcé son contrôle de la centrale du Bugey

    La présence importante de tritium dans les eaux souterraines inquiète l’ASN. Par ailleurs, les performances des centrales de Cruas-Meysse (Ardèche) et de Romans-sur-Isère (Drôme) sont jugées insuffisantes.

    Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, jeudi, avoir «renforcé son contrôle» en 2012 de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) après la détection d’une «présence anormale de tritium» dans les eaux souterraines, sans impact pour l’environnement selon elle.

    «Si on regarde ses performances en matière de sûreté, la centrale du Bugey rejoint l’appréciation globalement …

    http://www.lalsace.fr/actualite/2013/05/30/l-asn-a-renforce-son-controle-de-la-centrale-du-bugey

  43. françois
    31 mai 2013 at 8 h 06 min

    La gestion du parc électro-nucléaire EDF en Rhône-Alpes est globalement satisfaisante, excepté pour la centrale de Cruas-Meysse.
    La situation s’est améliorée dans le secteur du nucléaire médical, mais doit être surveillée pour la radiologie interventionnelle.

    L’Autorité de Sûreté Nucléaire considère que le niveau de la sûreté nucélaire et de la radioprotection des régions Rhône-Alpes et Auvergne reste globalement assez satisfaisant, mais l’ASN note qu’elle  » a dû placer sous surveillance renforcée certaines installations au regard de leurs résultats « . C’est ce qui ressort du bilan présenté ce jeudi par Grégoire Deyirmendjian, Chef de la Division de Lyon de l’ASN dont la déléguée territoriale est Françoise NOARS, par ailleurs Directrice de la DREAL Rhône-Alpes….

    http://www.enviscope.com/News/Thematiques/Energie/nucleaire/Autorite-de-Surete-Nucleaire-ASN-Rhone-Alpes,i19133.html

  44. Gus
    31 mai 2013 at 6 h 40 min

    «Racket au CICE»: Montebourg et Moscovici annoncent des initiatives

    Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et le ministre de l’Economie Pierre Moscovici ont promis lundi d’agir pour lutter contre le «racket au CICE», exercé par certains grands groupes à l’égard de leurs fournisseurs.

    «Si une pratique de cette nature venait à se répandre, le médiateur (inter-entreprises) doit être saisi et si le ministre de tutelle doit l’être, il le sera et il prendra son téléphone, pour ne pas dire davantage, à l’égard des grands groupes qui pourraient se comporter de la sorte», a déclaré M. Montebourg devant un parterre de médiateurs inter-entreprises et d’entrepreneurs à Bercy.

    http://www.liberation.fr/economie/2013/05/27/racket-au-cice-montebourg-et-moscovici-annoncent-des-initiatives_906063

    « Racket au CICE » : le médiateur alerte Arnaud Montebourg

    Le médiateur des relations inter-entreprises, Pierre Pelouzet, a informé Arnaud Montebourg de certaines pratiques de grands groupes qui imposent à leurs fournisseurs des baisses de prix correspondant au CICE. Le ministre du redressement productif n’hésitera pas à s’impliquer personnellement pour défendre les victimes de ce « racket au CICE ».
    Ce qui semblait être un cas isolé est en passe de devenir une pratique récurrente. Lors de la remise du rapport d’activité de la médiation inter-entreprises à Arnaud Montebourg, ce lundi 27 mai à Bercy, le médiateur national Pierre Pelouzet a indiqué avoir déjà reçu plusieurs plaintes de PME victimes d’un « racket au CICE ». Toutes ont connu la même situation : avant même d’avoir touché le moindre centime au titre du Crédit Impôt compétitivité Emploi, leurs donneurs d’ordres les enjoignent à appliquer sur leurs tarifs une réduction de 2%.

    L’AIDE DOIT RESTER AUX PME…

    http://www.usinenouvelle.com/article/racket-au-cice-le-mediateur-alerte-arnaud-montebourg.N197617

  45. SUD énergie
    30 mai 2013 at 20 h 58 min

    Pardon pour le dérangement , l’actualité est brûlante , nous avons un soucis de mis a jour du site ( désoler) 🙂

    Communiqué : rencontre avec le ministère sur la question de la sous-traitance à EDF

    Devant le refus obstiné de la Direction de la Centrale Nucléaire de Belleville d’embaucher des salariés de la sous-traitance en situation de prêt illicite de main-doeuvre, de marchandage et de travail dissimulé, notre fédération syndicale SUD Energie a sollicité une rencontre avec notre ministère de tutelle, le ministère de l’Écologie, de l’Énergie et du Développement durable. Nous avons été reçus jeudi 23 mai par sa directrice de cabinet, sur la question plus générale de la sous-traitance à EDF.

    Nous lui avons décrit la situation de très nombreux salariés sous-traitants, travaillant pour la plupart depuis des années, voire des décennies à EDF, dans une situation de précarité absolue : ils sont menacés de licenciement à chaque renouvellement d’appel d’offre, ont souvent des salaires bien inférieurs aux grilles d’EDF, des conditions de travail très difficiles (horaires fragmentés et décalés, exposition aux risques notamment nucléaires, etc.), sont privés de fait de tout droit syndical, sont isolés, mal considérés.

    Il s’agit de postes pérennes, qui étaient auparavant assurés par des salariés d’EDF….

    http://www.sudenergie.com/index.php?option=com_content&view=article&id=350:communique-rencontre-avec-le-ministere-sur-la-question-de-la-sous-traitance-a-edf&catid=30:communique&Itemid=89

    • 30 mai 2013 at 21 h 36 min

      BRAVO A SUD UN SALARIE ET DELEGUE SYNDICAL CGT

  46. webmaster MZC
    30 mai 2013 at 18 h 38 min

    Tiens tiens ,
    les agents de conduite de Cruas Tr1 seraient gréve ….
    ce qui est sûr c’est que l’arrêt de tranche qui devait commencer samedi dernier n’est toujours pas commencer…
    alors , les salariés des entreprises sous-traitantes attendent gentiment , sagement la délivrance des régimes de travaux…

    Dejà 1 semaine dans la vue aie aie , putain mais qu’est-ce qui ce passe

    source DB Cruas

  47. Sellig
    30 mai 2013 at 6 h 48 min

    Trop d’intérimaires à Civaux selon la CGT

    Le représentant de la CGT et membre de la commission locale d’information (CLI), Jean-Michel Stévenin, a réagi aux remarques formulées par le député-maire PS de Poitiers sur les manquements aux règles de sécurité à la centrale nucléaire de Civaux en rappelant que « le changement concernant le management d’EDF se fait attendre » depuis le changement de majorité gouvernementale.
    « Après une période 2002-2010 de non-remplacement des départs en retraite, les effectifs sont à nouveau en hausse ; il y avait urgence compte tenu des nombreux départs en retraite », écrit-il.
    « Toutefois, les besoins ne sont toujours pas convenablement couverts… Lors d’un incident récent sur le site de Civaux, il s’est avéré qu’une équipe de travail de douze personnes comprenait neuf intérimaires….

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2013/05/28/Trop-d-interimaires-a-Civaux-selon-la-CGT-1482645

    Laurent Berger, CFDT : « Nous ne vivons pas une crise mais une mutation profonde que l’ensemble des acteurs n’a pas su anticiper »

    Partisan d’un syndicalisme de réforme plutôt que de contestation, le nouveau secrétaire général de la CFDT voit dans le dialogue social un vecteur d’avancées pour les droits des salariés mais aussi un outil de compétitivité pour les entreprises….

    Si, à l’heure actuelle, le climat social est inquiétant c’est parce que la situation sociale est dégradée. Parce qu’il y a en France 5 millions de chômeurs, 9 millions de précaires et une pauvreté qui progresse. Ce ne sont ni les courbes du chômage, ni les grandes moyennes qui nous sont présentées qui sont inquiétantes mais cette réalité sociale.

    Ce quotidien vécu par des millions de personnes qui peinent à boucler les fins de mois pour cause de chômage ou de temps partiel subi, qui s’inquiètent de leur avenir et de celui de leurs enfants parce qu’il n’y a pas suffisamment de créations d’emplois, qui ont peur de perdre leur poste parce qu’ils n’ont pas eu de formation professionnelle depuis des années et qu’ils savent que, si un jour leur entreprise décide de se séparer d’eux, ils auront beaucoup de mal à se repositionner sur le marché du travail…
    Ce sont les difficultés réelles et quotidiennes de millions d’hommes et de femmes qui rendent le climat social préoccupant, ce qu’on a tendance à oublier à force de raisonner uniquement en termes de statistiques chiffrées….

    http://www.lenouveleconomiste.fr/laurent-berger-cfdt-nous-ne-vivons-pas-une-crise-mais-une-mutation-profonde-que-lensemble-des-acteurs-na-pas-su-anticiper-18725/#.UabXqG_0GAA

    ANNONAY (ARDECHE)
    La CGT veut rencontrer le Premier ministre

    Demain, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit se rendre à Annonay pour un déplacement placé sur le thème de l’emploi. L’occasion était trop belle pour la CGT qui a donc demandé à être reçue par les membres du gouvernement. « Pour l’instant (hier soir, NDLR), nous n’avons pas eu de réponse. Mais quoi qu’il en soit, nous nous ferons entendre » assuraient hier les responsables ardéchois, regrettant d’avoir appris cette venue par voie de presse….

    http://www.ledauphine.com/ardeche/2013/05/29/la-cgt-veut-rencontrer-le-premier-ministre

  48. BOB
    29 mai 2013 at 22 h 11 min

    L’Europe libérale déclare la guerre sociale

    Les recommandations de la Commission européenne sont une déclaration de guerre sociale contre le peuple français.

    La Commission Barroso exige que le gouvernement français passe tous les droits sociaux au broyeur libéral.

    SMIC, assurance-chômage, tarifs réglementés de l’énergie, service public ferroviaire… le crédo est clair : tout progrès social doit disparaître !

    La Commission appelle à une agression frontale contre le droit à la retraite touchant non seulement la durée de cotisations mais aussi l’âge légal de départ et l’âge du taux plein, l’indexation des retraites et les régimes spéciaux.

    La France doit refuser d’appliquer ces recommandations et désobéir.

    Le peuple français ne se laissera pas tondre.

    Les Français ont élu Hollande, pas Hollandréou.

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2013/05/29/leurope-liberale-declare-la-guerre-sociale/

  49. webmaster MZC
    29 mai 2013 at 18 h 44 min

    Areva : les agents de sécurité en grève

    À l’appel de la CGT, les salariés de l’Unité de protection de la matière et du site (UPMS) d’Areva Tricastin observent un mouvement de grève illimité depuis lundi. Ils estiment ne plus avoir assez d’effectifs pour assurer leurs missions de sécurité….

    http://www.ledauphine.com/drome/2013/05/28/areva-les-agents-de-securite-en-greve

    Sûreté nucléaire : Paluel, mauvais élève ; Penly, salué par l’Autorité de sûreté nucléaire

    Paluel peut mieux faire

    Après avoir pratiqué 21 inspections au sein de cette centrale, l’ASN a mis en avant des insuffisances en matière de rigueur, de préparation, de contrôle et de surveillance des interventions de maintenance.

    Par trois fois cette année, les réacteurs ont été arrêtés à Paluel. D’après le rapport de l’ASN, ces opérations de maintenance ont été marquées « par de nombreux aléas techniques sur des matériels importants pour la sûreté et qui ont nécessité des réparations prolongées. Le site doit donc progresser dans ce domaine. »….

    http://haute-normandie.france3.fr/2013/05/29/surete-nucleaire-paluel-mauvais-eleve-penly-salue-par-l-autorite-de-surete-nucleaire-260081.html

  50. SUD énergie
    29 mai 2013 at 17 h 55 min

    Dès 11h30 demain, rassemblement de soutien aux salarié-e-s sous-traitant-e-s de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire.

    Solidaires Etudiants Orléans et le comité PG de Gien ont annoncé leur présence. Notre ami Nathanael Uhl, blogueur à « lecridupeuple », viendra également soutenir cette juste cause.

    Au 17e jour de grève, plus que jamais, les gestes amicaux sont nécessaires.
    Merci d’avance à toutes celles et tous ceux qui viendront soutenir ces précaires du nucléaire.

    Les prises de parole seront possibles et nous partagerons fraternellement notre pique-nique.

    SUR LE PARKING DE LA CENTRALE, VISEZ LES DRAPEAUX, TOUTES ET TOUS ÊTES INVITÉS VENEZ NOMBREUX !!!

  51. la louve
    28 mai 2013 at 22 h 06 min

    ouf, je viens de lire les 7 pages de la déclaration CGT d’EDF SA et je dois vous dire que je suis heureuse de voir que les langues se délient et que les dents se desserrent sur le dossier « confidentiel » de la sous-traitance du nucléaire.

    Merci à cette équipe CGT qu’a le courage de contrer cette politique EDF d’esclavagistes qui utilisent des boites privés de voyous pour nous mettre les coups de fouets.

    Que font les autres syndicats sur ce dossier ?

    On ne les entends pas !

    Seraient-ils complices des esclavagistes ?

    • L'artiste.
      30 mai 2013 at 22 h 14 min

      En parlant de voyous j’en vois deux de Chinon (déguisé en croque mort)qui baise depuis des années l’état et EDF et qui ont encore la confiance des margoulins pour parader sur les sites.

  52. fusion
    28 mai 2013 at 20 h 52 min

    Des grilles qui renforcent l’invisibilité sociale des expositions cancérogènes professionnelles

    Depuis presque 30 ans, les installations nucléaires françaises ont fait le choix du faire-faire, c’est-à-dire qu’elles ont délibérément choisi de faire sous-traiter les travaux de maintenance en ayant recours à des salariés d’entreprises extérieures ou des travailleurs intérimaires.

    Or ces situations de travail et d’exposition aux rayonnements ionisants et aux cancérogènes présents sur ces sites posent divers problèmes en termes de santé des travailleurs et de sûreté des installations.

    En effet, cette organisation du…

    http://blogs.mediapart.fr/blog/cedric-surire/290413/des-grilles-qui-renforcent-linvisibilite-sociale-des-expositions-cancerogenes-professionnelles

  53. Sylver
    28 mai 2013 at 19 h 22 min

    Vive la concurrence libre et non faussée, elle devait permettre de baisser les tarifs…

    Une fois de plus ils se sont moqués de nous

    Hausse de la facture annuelle de transport d’électricité
    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130527_00316116

    Le consommateur verra sa facture d’électricité augmentée.

    Dès ce 1er juin, le consommateur subira une hausse de tarifs concernant sa facture d’électricité. La Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) a, en effet, approuvé la proposition tarifaire rectifiée du gestionnaire de réseau de transport d’électricité Elia.

    Concrètement, le montant de la facture annuelle de transport d’électricité payée par un ménage consommant une moyenne de 3500 kWh/an passera de 32 à 35 euros à partir du 1er juin 2013 et à 39 euros à partir du 1er janvier 2014

  54. André
    28 mai 2013 at 19 h 14 min

    Évolutions souhaitables du Système d’Information de la Surveillance de l’Exposition aux Rayonnements Ionisants (SISERI)

    http://www.asn.fr/index.php/S-informer/Actualites/2013/Surveillance-de-l-Exposition-aux-Rayonnements-Ionisants-SISERI

     Paris, le 28 Mai 2013

    « SISERI » est un outil national de gestion des données dosimétriques relatives à l’exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants, dont la gestion a été confiée à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).
    Cet outil garantit la traçabilité des doses reçues par chaque travailleur tout au long de sa vie professionnelle ; il offre notamment aux personnes compétentes en radioprotection ainsi qu’aux médecins du travail un accès direct aux données dosimétriques des travailleurs dont ils ont la charge.
    SISERI contribue par là même à une plus grande efficacité de la radioprotection des travailleurs.

    Compte tenu des perspectives d’évolution du contexte réglementaire communautaire et national, ainsi que du retour d’expérience de plus de six années de fonctionnement de cet outil, l’Autorité de sûreté nucléaire et la Direction générale du travail ont engagé une réflexion pour identifier les évolutions souhaitables de SISERI afin de mieux prendre en compte les besoins des acteurs de la radioprotection [1] ainsi que les exigences d’harmonisation au niveau européen.

    Au terme d’un processus d’expertise élargie de SISERI associant l’IRSN et les groupes permanents d’experts en radioprotection de l’ASN (GPRAD et GPMED), l’ASN et la DGT considèrent nécessaire d’améliorer la gestion des accès au système d’information et la connaissance de l’outil par les utilisateurs.
    La transmission, la fiabilité et l’exhaustivité des données centralisées seront renforcées lors de la mise en œuvre de la réforme réglementaire, prévue en 2013, prévoyant une gestion dématérialisée de la carte individuelle de suivi médical [2].

    Cette amélioration reposera notamment sur une implication plus étroite et systématique de l’employeur dans le renseignement des informations relatives aux travailleurs, mais également sur la mise en œuvre d’une nouvelle nomenclature qui permettra d’identifier plus précisément les secteurs d’activité dans lesquels interviennent les travailleurs suivis et les métiers qu’ils exercent.

    Enfin, avec l’appui de l’ASN et de l’IRSN, la DGT a décidé d’engager, à partir du mois de septembre 2013, une réflexion approfondie, à caractère pluraliste, sur l’évolution des dispositions réglementaires encadrant la surveillance individuelle de l’exposition des travailleurs aux rayonnements ionisants. Seront en particulier abordées les questions liées à la nature des grandeurs dosimétriques qu’il convient de conserver dans SISERI, ainsi que celles liées à l’étendue des droits et aux modalités pratiques d’accès aux données des acteurs de la radioprotection, notamment des personnes compétentes en radioprotection.

    A cette occasion, seront examinées les autres recommandations émises par le GPRAD et le GPMED, notamment celles concernant la création d’un accès direct des travailleurs à leurs propres données dosimétriques et l’utilisation de SISERI pour couvrir les besoins des inspecteurs du travail et de la radioprotection.

  55. le furet
    28 mai 2013 at 18 h 59 min

    Intéressant !

    Déplacer la souris sur une société et vous verrez ses ramifications…
    On comprend mieux cette mafia mondiale…

    http://www.alternatives-economiques.fr/fic_bdd/article_pdf_fichier/1274372604_cac40_3.swf

    Tous copains comme cochon !
    TRÈS INSTRUCTIF CAR ON VOIT RAREMENT CES FILIATIONS RASSEMBLÉES

    http://www.alternatives-economiques.fr

  56. L'artiste.
    28 mai 2013 at 13 h 38 min

    Les résultats des appels d’offre COVAL c’est pour la semaine prochaine. Déjà des fuites sur ces attributions et des surprises.

    • 28 mai 2013 at 17 h 27 min

      Salut l’artiste , ben on veut savoir maintenant 🙂

      • 28 mai 2013 at 21 h 20 min

        LE MARCHE AUX ESCLAVES EST OUVERT.

        LES FAUVES SONT LÂCHER dans l’arène.

      • L'artiste.
        30 mai 2013 at 22 h 17 min

        Belleville serait en danger

  57. Sylver
    27 mai 2013 at 22 h 55 min

    A Cattenom, la «fête de la Nature» provoque les rires et la colère

    La «fête de la Nature» était organisée ce dimanche à la centrale nucléaire de Cattenom.
    La centrale de Moselle, exploitée par EDF avait décidé de s’associer …

    http://www.loractu.fr/thionville/4189-a-cattenom-la-fete-de-la-nature-provoque-les-rires-et-la-colere.html

  58. Camélito
    27 mai 2013 at 22 h 44 min

    le brèves du CCE d’EDF sa

    NUCLEAIRE

    Le 24 mai, Areva a annoncé qu’un incident de niveau 1 était survenu le 21 mai dans son usine de retraitement de déchets nucléaires de La Hague.
    Le 23 mai, l’ASN a déclaré qu’elle surveillait avec une vigilance accrue la centrale de Civaux (Vienne) où les règles de sécurité sont observées avec une « souplesse » incompatible avec les exigences de l’activité.

    China General Nuclear Power Group (CGNPC) a indiqué que le premier générateur à vapeur fabriqué en Chine et basé sur le design de l’EPR d’Areva était achevé.

    Le premier débat sur le projet Cigéo de centre de stockage en couches géologiques profondes de déchets nucléaires à Bure (Meuse), qui se tenait le 23 mai près du futur site, a dû être interrompu suite à l’intervention de manifestants hostiles au projet.

    Au Pays-Bas, le conseil des ministres a voté la décision de vendre une partie, voire la totalité de la participation de l’Etat au capital d’Urenco, spécialiste de l’enrichissement d’uranium.

    ÉLECTRICITÉ

    EDF a signé un accord d’exclusivité avec l’énergéticien tchèque EPH afin de lui céder sa participation de 49 % dans Stredoslovenska Energetika (SSE), deuxième distributeur et fournisseur d’électricité en Slovaquie.

    Suite au CCE du 23 mai, les représentants CGT d’EDF ont annoncé la fermeture prochaine de la deuxième tranche de la centrale thermique du groupe au Havre.

    ÉNERGIE

    Le Conseil national du débat sur la transition énergétique a reçu les conclusions des derniers groupes de travail. Cependant, les discussions entre patronat, syndicats, associations environnementales et élus locaux n’ont pas permis de dégager un consensus sur la transition énergétique.

    GAZ

    Le 23 mai, des ministres du gouvernement allemand on reçu une lettre de la guilde des brasseurs allemands dans laquelle ces derniers s’inquiètent sur la technique d’extraction des gaz de schiste. Ils estiment en effet que les risques de pollution des nappes phréatiques pourraient altérer le goût de la bière.

    CHARBON

    Tepco et Chubu Electric Power sont en cours de discussions pour la construction conjointe d’une centrale thermique au charbon sur le site Hitachinaka de Tepco.

    ÉNERGIES RENOUVELABLES

    L’Ecole d’Ingénierie et des travaux de la construction de Caen (ESITC) a lancé un projet de confection d’enrochements pour pieux d’éoliennes à base de coquillages vides. Baptisé RECIF, le projet vise à valoriser les déchets coquilliers, dont les industriels de la pêche ne savent que faire, en les incorporant dans un matériau cimentaire destiné à être immergé au droit des futurs parcs de production d’énergie marine.

  59. Sellig
    27 mai 2013 at 7 h 29 min

    Question N° : 26714 de M. André Chassaigne ( Gauche démocrate et républicaine – Puy-de-Dôme )

    Question publiée au JO le : 21/05/2013 page : 5263

    M. André Chassaigne attire l’attention de M. le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur les conditions de travail et de sécurité des personnels salariés en sous-traitance dans le secteur du nucléaire civil.
    L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a récemment recommandé un encadrement de la sous-traitance en cascade pour l’ensemble des activités du secteur nucléaire civil. Déplorant que « dans certains cas, il pouvait y avoir jusqu’à 8 niveaux de prestataires », l’Office juge que de telles pratiques « font froid dans le dos car la multiplication des niveaux est source de lourdeurs et d’erreurs. Elle conduit à une dilution extrême des responsabilités et s’avère difficile à identifier ».
    Ces conclusions confirment les inquiétudes exprimées par la fédération CGT mines-énergie sur le fait qu’EDF a privilégié la sous-traitance, plutôt que la formation des agents, sur certains métiers décisifs en matière de sécurité (robinetiers, chaudronniers…).
    Cette logique mercantile a conduit EDF à sous-estimer les conséquences sur la sécurité des installations et sur la santé des salariés. Ainsi, le chantier de l’EPR à Flamanville est révélateur de ces dérives.
    Plusieurs milliers de salariés, dont un fort pourcentage d’intérimaires et d’étrangers, y travaillent pour 150 entreprises.
    Pour la seule année 2010, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) y a recensé 112 accidents du travail, dont plus de 40 % n’ont fait l’objet d’aucune déclaration.
    Des entreprises d’intérim s’affranchissent du droit du travail, en toute impunité, en faisant appel à une main-d’œuvre étrangère totalement corvéable.
    Le maître d’ouvrage du chantier, EDF, laisse se développer de telles pratiques au prétexte qu’il ne peut s’immiscer dans la gestion des groupes industriels travaillant sur le site.

    En conséquence, il souhaite connaître les mesures prises par lui pour que les conditions de travail et la sécurité sanitaire des salariés travaillant sur le site de Flamanville soient en conformité avec la législation nationale.

    Plus largement, pour toutes les activités liées au secteur nucléaire, il désire savoir quelles mesures législatives sont envisagées pour mettre un terme aux activités sous-traitées et permettre une prévention efficace, ainsi qu’un suivi obligatoire et indépendant, de tous les salariés en activité sur les sites nucléaires….

    http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-26714QE.htm

  60. Sylver
    26 mai 2013 at 14 h 54 min

    Cannes 2013 N°34 – « Grand Central » : Léa Seydoux et Tahar Rahim, couple adultère pour romance nucléaire

    http://www.allocine.fr/video/emissions/festivaldecannes/episode/?cmedia=19513775

  61. DI Man
    26 mai 2013 at 10 h 33 min

    Les sous-traitants porte-voix d’EDF

    « Nous, on peut dire ce qu’on pense ! » Et les patrons sous-traitants du nucléaire ne se privent pas de fustiger tout projet d’arrêt de centrale.

    Gim Est : Groupement des Industriels de Maintenance de l’Est. L’association réunit 76 entreprises sous-traitantes pour les centrales nucléaires de Cattenom, Fessenheim et Chooz. « Nous sommes l’interlocuteur privilégié entre ces trois grands donneurs d’ordre et les entreprises, en matière de sécurité, de formation et de renouvellement des compétences », résume son président, Didier Ossemond….

    Dans son bilan de l’année écoulée et concernant son activité sur le site alsacien, Gim Est a noté sa « forte implication contre le projet de fermeture ». Démarche confortée par l’exploitant lui-même, qui a souligné l’importance du rôle du Gim Est « contre l’arrêt de la centrale », et dans la perspective de 2013. Le responsable des politiques industrielles de Fessenheim ajoutant :
    « La voix des prestataires dans cette affaire me paraît extrêmement importante. Nous, nous avons un actionnaire et nous faisons ce qu’il décide. Je m’exprime en tant qu’EDF et on n’a pas forcément l’occasion de pouvoir s’exprimer là-dessus. »
    Message reçu par un Didier Ossemond, tout sourire : « On n’a pas le même actionnaire que vous et nous, on peut dire ce qu’on pense. »
    Le président du Gim Est a d’ailleurs affirmé qu’il devait rencontrer prochainement le médiateur, nommé par le Gouvernement dans ce dossier.

    Et clairement, ce que le Gim Est pense, ce n’est pas qu’un démantèlement sera pourvoyeur d’emplois pour de longues années. « C’est faux, ce n’est pas le bon contexte de dire ça. Et de toute façon, c’est un métier particulier le démantèlement. Le nôtre, c’est la maintenance. »

    http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2013/05/26/les-sous-traitants-porte-voix-d-edf

  62. webmaster MZC
    26 mai 2013 at 10 h 08 min

    Site nucléaire du Tricastin : opération grand nettoyage de l’usine Eurodif

    L’usine d’enrichissement d’uranium est à l’arrêt depuis un an. Les opérations de nettoyage préalables au démantèlement doivent commencer courant juin-début juillet.

    Areva attend le feu vert du Premier Ministre qui doit signer un décret d’autorisation.

    L’opération de nettoyage consiste à introduire un produit chimique chloré, du CLF3, dans les tuyaux de l’immense usine pour récupérer l’uranium resté accroché aux parois.
    300 tonnes d’uranium devraient ainsi être récupérées et revendues par Areva….

    http://www.francebleu.fr/infos/nucleaire/site-nucleaire-du-tricastin-operation-grand-nettoyage-de-l-usine-eurodif-590034

  63. le furet
    26 mai 2013 at 10 h 07 min

    Liquidateurs de la radioactivité

    France, Japon : même combat … pour les travailleurs de la maintenance et du nettoyage des centrales nucléaire

    Il y a trois jours, le Monde publiait sur son site un article témoignant des conditions de travail catastrophiques des milliers de « liquidateurs » qui continuent à intervenir sur le site hautement contaminé de la centrale accidenté de Fukushima

    (http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2013/05/21/a-fukushima-des-nettoyeurs-irradies-et-sous-payes_3414880_3244.html).

    Au même moment, la CGT publie un tract, témoignant de la survenue de cancers chez les travailleurs de la maintenance des centrales nucléaires françaises, ces milliers de « liquidateurs de la radioactivité », comme ils se désignent eux-mêmes .

    Refusons les mensonges et la désinformation concernant les effets de la catastrophe nucléaire de Fukushima et les conséquences pour la santé des travailleur de la maintenance sous irradiation des centrales françaises. Soutenons les luttes engagées par les « sacrifiés du nucléaire » .

    Les Malades des rayonnements ionisants, Mais combien sont-ils, combien sommes-nous ?

    Extrait :

    Il a effectué durant toutes ces années le métier dit de « servitude » appelé aujourd’hui « logistique » par EDF et le lobby du nucléaire. Changement d’appellation pour certainement valoriser le métier ou mieux dissimuler la servitude des salariés de la sous-traitance. En fait, ANTHONY, a effectué le métier de LIQUIDATEUR de radioactivité. C’est ce que font ces salariés de la sous-traitance de la logistique pendant les décontaminations de piscine, locaux, matériels…
    Ils liquident la radioactivité pour pouvoir accéder aux zones pendant les arrêts de tranche et parfois tranche en marche….

    POUR EDF ET LES POUVOIRS PUBLICS, LA SÛRETÉ DES CENTRALES EST UNE PRIORITÉ ABSOLUE, AFIN QUE LA PRODUCTION ÉLECTRICITÉ NUCLÉAIRE N’AIT AUCUNE INCIDENCE SUR L’HOMME ET L’ENVIRONNEMENT.

    Alors, nous, les sacrifiés du nucléaire savons désormais que nous ne sommes ni des hommes ni partie intégrante de l’environnement aux yeux de ce lobby du nucléaire.

    (Lire le tract CGT du 22 mai 2013, dans son intégralité en pdf dans l’article au-dessus – Tract malades des rayonnements ionisants )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.