Montélimar 16/03 « Réunion publique + Bureau de vote « 

La sortie du nucléaire se fera avec l’ensemble des salariés de la filière, en présence de Mathilde PANOT députée de la FranceInsoumise , Rachel MAHE candidate à l’éléction législative pour la FranceInsoumise et Gilles REYNAUD salarié sous-traitant du nucléaire, Président de l’Association Ma Zone Contrôlée, membre au Conseil d’Administration de l’ANCCLI.

La sortie du nucléaire demandera du temps. La sortie du nucléaire exigera de tous que nous le fassions de façon optimal,c’est à dire proprement. La sortie du nucléaire ne créera pas du chômage de masse puisqu’il faudra automatiquement construire, exploiter dans le même temps toutes ces énergies renouvelables. Le temps de mettre en sécurité toutes nos centrales sera long, très long.

Ensuite il faudra démanteler celles-ci et qui mieux que toi pourra faire cela ?

Toi qui connaît l’installation, toi qui connaît son historique, toi qui connaît les risques, toi qui a cette expérience professionnelle exceptionnelle, qui nous évite aujourd’hui à tous un accident majeur sur le parc ? Nous ne devons pas avoir peur de ce changement, car il doit être pour chaque salarié l’occasion d’évoluer, de progresser positivement.

L’industrie nucléaire n’est pas une industrie classique et nous ne devons surtout pas accepter l’inacceptable pour soi même,in fine pour tous. Les directions d’entreprises ,les préfigurateurs, chefs de projets et cette nouvelle génération de managers ont un seul et unique objectif, engranger au quotidien un maximum de profit du fruit de votre propre travail.

Les groupes d’actions locaux de la France Insoumise (Pierrelatte-Montboucher-Privas-Donzere-Montélimar) ne peuvent se faire à cette idée mortifère et dangereuse de la banalisation de vos métiers et particulièrement celles de vos expositions professionnelles qui en ce moment autour de vous fait des ravages.

Nous vous appelons pacifiquement,à participer à cette votation, aux débats, rencontres organisées durant toute la durée de cette campagne. Il est capital, salarié(e) du nucléaire, de t’approprier ce débat pour l’avenir en commun que nous avons toutes et tous. Ils nous faut rompre avec ce silence imposé, car il nous étouffe et enseveli notre dignité !. Des décisions politiques urgentes et fortes seront prises très prochainement pour l’avenir de cette filière, alors,
Qui mieux que toi, peut parler de ton métier,de ses exigences ?
Qui mieux que toi, peux exprimer tes attentes,tes craintes ?
Les groupes d’actions locaux de la France Insoumise seront durant toute cette campagne force de proposition. Nous lutterons et résisterons contre ce nucléaire LOW-COST qui nous est sauvagement imposé, c’est notre engagement vis à vis de vous tous parce-que :
L’humain qui d’abord doit être protégé n’est pas que celui qui est antinucléaire, l’humain qui doit être d’abord protégé n’est pas que celui qui est écologiste, l’humain qui d’abord doit être protégé n’est pas que celui qui habite et vit dans le périmètre de sécurité du PPI des 20 km.
L’humain qui d’abord nous protège toutes et tous, c’est le travailleur du nucléaire et principalement, le salarié sous-traitant.
Alors, salarié(e)s du nucléaire, agissons ensemble pour l’HUMAIN D’ABORD !

 

Source : « Réunion publique + Bureau de vote « Votation citoyenne sur le nucléaire » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.