Paluel 2 il a redémarré après 3 ans d’arrêt…

Il y a 3 ans, le 01/04/2015 nous étions alertés de la chute du GV n°3 sur la dalle du bâtiment réacteur de la tranche 2 et ce n’était pas un poisson d’avril !

Nous avions préconisé aux membres de la commission d’enquête lors de notre audition « sous serment » d’auditionner les experts du cabinet APTEIS ( écouter Audition + Rapport(s) ). La désorganisation organisé par EDF avec l’ensemble des entreprises extérieurs intervenants pour ce premier chantier dit : Grand Carénage ,était alors sévèrement pointé du doigt.

Est-ce que toutes les leçons de cet incident de manutention aurons été tiré ?

Le futur gros chantier de la sorte sera la VD4 de Tricastin.Les débats publics (ASN-EDF-CLIGEET-ANCCLI) qui seront organisés prochainement sur l’organisation et le déroulement de ce chantier,apporteront aux intervenants et riverains des réponses et garanties sérieuses afin que les graves dérives identifiés à Paluel ne se reproduisent pas .

Nous serons attentif à cela et ne manquerons pas de vous donner l’information nécessaire en toute transparence, pour agir.

Le réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime) a redémarré ce mardi, puis a arrêté de produire de l’électricité dans la journée, selon EDF.

« Le réacteur a redémarré », a indiqué à l’AFP une porte-parole d’EDF ce mardi 24 juillet. Le réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime) était en arrêt de plus de trois ans à la suite d’un accident lors d’une opération de maintenance.

Problème sur une turbine

Selon les données publiées sur le site du gestionnaire du réseau électrique RTE, ce réacteur d’une capacité de 1.300 MW a produit mardi jusqu’à 90,5 MW avant de cesser sa production d’électricité. « Un aléa sur la turbine nous a contraints à le déconnecter du réseau » mais « le réacteur n’a pas été arrêté », a précisé la porte-parole.

Selon les dernières données disponibles sur le site de RTE, la fin de l’indisponibilité du réacteur est prévue pour mercredi matin.

Un arrêt prolongé

Paluel 2 avait été arrêté en mai 2015 pour maintenance dans le cadre d’une visite décennale, sorte de réexamen de la sûreté de l’installation, menée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Cet arrêt avait été prolongé après la chute en mars 2016 d’un générateur de vapeur usé de près de 500 tonnes, qui avait endommagé le béton du bâtiment du réacteur et des plateaux de protection de la piscine du bâtiment du réacteur.

Source : Normandie. Le réacteur nucléaire Paluel 2 a redémarré après 3 ans d’arrêt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.