Orano Tricastin l’exploitant sait-il encore exploiter en sécurité ?

Un grave accident est survenu ce jeudi 22 Octobre sur le site Orano du Tricastin sur l’installation Comurhex 2 . 2 collègues « robinetiers » sous-traitants de la société ENDEL ont reçu sur l’ensemble du corps en grande quantité de la poudre (UF6) alors qu’ils intervenaient sur une tuyauterie,un des intervenants s’est coupé et il a fallu décontaminer sa plaie… Très très sérieuse suspicions de contamination interne pour nos 2 collègues…rdv dans 10 ans…

Que disait : l’analyse de risque ? Régime de travail (consignation-condamnation) ? Mode opératoire ?…

Rappel déclaration d’événements significatifs :

Les responsables d’activités nucléaires telles que définies par l’article L. 1333-1 du code de la santé publique et les chefs d’établissements dans lesquels sont utilisés des rayonnements ionisants sont tenus de déclarer sans délai à l’ASN tout événement susceptible de porter atteinte à la santé des personnes. 

Notre association vit principalement grâce aux forces vives que représentent ses adhérents et ses membres.La cotisation est un acte majeur de la vie associative,car elle est pour nous un moyen capital de mettre concrètement nos idées en pratique Don / Adhésion « helloasso »

😉BANZAÏ 😉

♡☺ Grâce à votre adhésion/don nous pouvons avoir de l’ambition

 

2 comments for “Orano Tricastin l’exploitant sait-il encore exploiter en sécurité ?

  1. Валентин
    27 octobre 2020 at 4 h 17 min

    M. Pluche : Directeur surete et securite d Orano Cycle Tricastin. Site Orano Tricastin : il ne s agit pas une centrale nucleaire. Transformation de matiere radioactive. Le risque majeur est un risque de nature chimique. La direction surete et securite comprend environ 500 personnes. Controle assure egalement par l ASN. Une des actions est de faire des inspections. Quand on vient toutes les semaines, il est normal qu il y ait des thematiques qui ressortent regulierement. On cherche a aller au dela de la reglementation. W et TU5 : transformer l uranium appauvri et retraiter le nitrate d uranyle. W est une ICPE et TU5 est une INB. Il est question ici de dechets TFA : tres faiblement actifs. Ce sont les dechets les plus faiblement actifs. A aucun moment, il n y a eu des defauts de confinement qui ont ete constates sur le site. Il est uniquement question de tracabilite dans une idee d amelioration continue.

  2. warning
    26 octobre 2020 at 8 h 38 min

    dans cette vallée du rhone, ça pourrait vraiment mal se terminer ?
    faut pas le dire par contre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.