Nucléaire du futur… Mais aussi nouvelles technologies de l’énergie : Le CEA marche sur deux pieds …

L’affaire est urgente.
Rebaptisé le 10 mars dernier « Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives », le CEA affiche la couleur. « Nous allons marcher sur deux pieds, a annoncé jeudi à Paris son administrateur général, Bernard Bigot : le nucléaire et les énergies alternatives.
Et sans perdre de temps. Il n’est pas question pour la France d’atteindre les 80 % de dépendance aux énergies fossiles à l’horizon de 2050. »
Tandis que d’autres ont déjà passé le cut des 80 %, la France en reste aujourd’hui à 50 %, 78 % de son électricité étant d’origine nucléaire.
« Nous avons bien l’intention, de fait, de réduire notablement les émissions de gaz à effet de serre liées à l’utilisation massive des combustibles fossiles. » La stratégie sera donc de long terme, dans le domaine des Nouvelles technologies de l’énergie : énergie solaire photovoltaïque, hydrogène, stockage de l’énergie, biocarburants de deuxième génération, avec des applications dans le transport, l’habitat et le tertiaire, l’industrie.
Le « Grand emprunt national » donnera un coup de pouce à un budget déjà conséquent : pour 2010, le CEA consacre 156 M€ aux énergies renouvelables, et 150 M€ au développement du nucléaire du futur.
Ce sera à Jean Therme de transformer l’essai.
Le nouveau directeur délégué aux énergies renouvelables, mais également directeur de la recherche technologique du CEA et directeur du CEA Grenoble, avait déjà reçu l’adoubement du président de la République en juin 2009, venu visiter l’INES (Institut national de l’Energie solaire) à Savoie Technolac.

suite article : http://www.ledauphine.com/nucleaire-du-futur-mais-aussi-nouvelles-technologies-de-l-energie-le-cea-marche-sur-deux-pieds-@/index.jspz?article=287801


et vous , vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.