Nous oublierons jamais

En 2008 site EDF de Cruas / Meysse

9 collègues  en gréve de la faim

9 jours pour défendre leurs emplois …

La vidéo ici : http://www.youtube.com/watch?v=rMcUeN-2TJw

L’année des sous-traitants du nucléaire a sonnée

Nous souhaitons organisé une réunion nationale avec tous les représentants du personnels des entreprises sous-traitante du nucléaire , pour décider d’une action commune et nationale .

Faites nous part de votre adhésion à cette action en laissant un commentaire .

Précisez :

  1. Votre site d’attachement ,

  2. Votre société ,

  3. Vos mandats ,

  4. Votre appartenance syndicale !

Inscriptions ici :http://www.ma-zone-controlee.com/?page_id=12354

Dans l’attente de vous lire ,


Nos amitiés aux uns, notre respects aux autres, bises à toutes et tous.


Ils ne savaient pas que c’était impossible,

alors ils l’ont fait (Mark Twain)

256 comments for “Nous oublierons jamais

  1. Sandokan
    27 octobre 2014 at 20 h 23 min

    Hello,
    justement il ne faudrait pas l’oublier, je ne le connais pas mais je pense qu’il n’est pas le seul et il ne doit pas le rester dans ce combat pour une dignité au travail.

    http://www.76actu.fr/sous-traitance-dans-le-nucleaire-le-combat-dun-salarie-pres-du-havre_96176/

  2. Sellig
    21 octobre 2013 at 17 h 35 min

  3. hollowman of ardeche
    9 août 2013 at 10 h 30 min

    hello les camaraaaades

    je sais que la periode est mal choisie, mais voilà
    http://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9gagement-fum%C3%A9e-centrale-nucl%C3%A9aire-creys-malville-192708005.html

    bonne reprise pour les uns et bonne vacances pour les autres

  4. hollowman of ardeche
    26 juillet 2013 at 20 h 49 min

    salut les copines et copains !

    bon, je ne vous cache pas que ce qui se déroule au Japon n’est pas comme les accidents précédents, je vous laisse cet article et surtout ne pas oublier
    http://gen4.fr/post/2013/07/Fukushima-%3A-Tepco-admet-implicitement-la-fuite-du-confinement-n%C2%B0-3

    bon courage avec cette chaleur bonne lecture et à bientot
    bonnes vacances

    ….et je vous laisse aussi celui-ci

    http://gen4.fr/post/2013/07/Fukushima-%3A-Tepco-a-minimis%C3%A9-les-expositions-r%C3%A9elles-des-travailleurs

    mes BONNES VACANCES A TOUTES ET TOUS

  5. Franck
    7 octobre 2011 at 11 h 25 min

    au fait, juste en passant vite fait: ça semblait parler sérieusement santé et nucléaire au flunch de leclerc Bollene hier midi…
    Peut être était ce quelqu’un du forum…
    En tout cas, la santé au travail commence a interpeler plein de monde…
    Ça devient intéressant.

    • 7 octobre 2011 at 16 h 02 min

      Salut Franck , oui ça c’est une bonne nouvelle et cela devient très intéressant , je confirme .
      Enfin une prise de conscience pour l’intérêt collectif…
      @+

      • Franck
        8 octobre 2011 at 1 h 34 min

        Je ne sais pas si c’était deux gars présents sur ce forum, mais ils parlaient de santé, d’accès en zone contrôlée et qu’aller en ZC était preuve de bonne santé.
        J’ai entendu la discussion en allant prendre mon repas, juste sur une ou deux phrases.
        J’en sais pas plus.
        Bref, Ne laissons personne décider pour notre santé.
        Cela nous regarde NOUS de prime abord.
        J’estime que le droit de retrait doit s’exercer aussi suivant les activités en ZC que l’on nous impose…

  6. 13 juillet 2011 at 22 h 47 min

    c’est vrai yp’tout le monde devra mener le combat,j’ai toujours combattu….mais je pense qu’il n’y a plus aucunne solidarité de nos jours..pourtant le jour venu,je serais encore en première ligne….a quoi sert la vie d’un homme,si il n’a plus la flamme de la révolte,face a l’injustice du capitalisme…………

  7. YP
    26 mai 2011 at 11 h 42 min

    salut,
    j’étais à Ambérieu, et je trouve que c’est bien que plein de monde veuille rejoindre le combat.
    mais par rapport aux impatiences qui s’expriment légitimement, je rappelle quand même, ce qui a été dit à Ambérieu, que le combat syndical dans le même sens ne date pas du 14 mai 2011 !
    cela fait des décennies que FO ou CGT essayent de mener ce combat, et pas vraiment suivies par les intéressés jusqu’ici.
    alors je comprends l’ardeur des nouveaux convertis, mais je pense, et on était d’accord là-dessus aussi, qu’une action efficace nécessite la plus large mobilisation, c’est-à-dire prestataires et donneurs d’ordre.
    on peut toujours critiquer le fonctionnement des syndicats, surtout quand soi-même on ne s’y est jamais impliqué.
    mais Yves Adelin l’a dit très justement : la plupart des grandes conquêtes sociales ont été obtenues dans le cadre syndical. et hélas jamais du jour au lendemain.
    ceux qui veulent vraiment obtenir quelque chose doivent se préparer à une bataille de longue haleine (j’ai rappelé à Ambérieu les 97 jours de grève à Marcoule en 76 pour la convention collective).
    n’ayons pas un comportement individualiste si nous voulons un résultat collectif. nous avons besoin de fédérer toutes les forces, pas de les diviser ce qui fait le jeu des patrons.
    Yann Perrotte – FO Areva La Hague / Fédéchimie FO

  8. LAURENT Yvon
    26 mai 2011 at 9 h 14 min

    STMI en gréve à Nogent sur Seine !

  9. daniel
    24 mai 2011 at 12 h 44 min

    C’est pour cela que des associations se montent et entre autre l’association santé sous traitance
    Espagne nous ouvre la voie , n’avons nous pas des tentes de camping occupons nos centrales

    Réponse à Pierrot le fou Comi : appel moi ;

  10. Charles Rumaux
    23 mai 2011 at 21 h 26 min

    Hors de question d ‘amener les plus démunis au combat apres le 15 juin alors que les plus aisés reviendrons des cocotiers tout bronzer avec la fleur au bout du fusil
    je ne partage pas ce non respect de nos votes a Amberieu ou est la démocratie
    Le syndicalisme est mort
    Les retraites: en bloquant le pays avec une seule action durable plutot que de faire une journée par si une par la nous a conduit a l’echec
    Renforçons nos defenses dans les UL car les adherants se voient obliger de recourire a des avocats ils ne savent plus ou vont leurs cotisations.

    • Franck
      25 mai 2011 at 17 h 36 min

      helas pour une poignee de gens qui veulent le changement, une majorité ne bougeront pas le petit doigt, et cueilleront les fruits du succes acquis par les autres. Et se desolidariseront des autres en cas d’echec. Telle est la societé du travail voulue par les patrons, et mise en oeuvre par les cheffaillons, et entretenue par certaines organisations syndicales…
      A partir du debut des vacances d’ete, toute manifestation de masse est vouee a l’echec, car la majorité desire qu’une chose, partir en vacances… Individualisme poussé a son paroxysme. Battez vous pour vous, et pas pour les autres qui ne le meritent pas. Conseil de quelqu’un qui a deja beaucoup donné dans la chose…

  11. 23 mai 2011 at 20 h 15 min

    Daniel si tu lie mon message je voulait te faire part du problème qui devient récurent sur le site de Cruas a propos de notre responsable de site parle très mal aux gens de Comi depuis son arrivée a Cruas au moins une foi par mois il s’attrape avec un ouvrier de comi.
    Je souhaiterais que tu me renseigne comment peut on réglé se problème qui devient lourd a supporté pour l’ensemble du personnel merci avance.

    pierrot le fou de comi.

    • 23 mai 2011 at 20 h 19 min

      Salut pierrot le fou de Comi , j’ai volontairement supprimer le nom de cette personne !
      Je pense que Daniel pourra t’aider sans problème .
      @+

  12. Mathieu G
    23 mai 2011 at 19 h 27 min

    La France est leader avec ses 58 réacteurs mais doit l’être aussi pour sa réactivité à répondre et à anticiper tous les incidents des plus mineurs aux plus graves par une approche proactive en se dotant notamment de tous les moyens utiles (ingénierie, matériels d’actions, systèmes de sécurité redondants, …).
    EDF et AREVA doivent acquérir une culture du risque de premier ordre car le risque zéro n’existe pas, nous sommes condamnés dans des industries majeures de haute technologie à investir, à réinvestir sur la base de l’expérience acquise dans la sureté (défense en profondeur en augmentant les systèmes de sécurité passifs ou actifs, prévision des scénarios les plus probables d’accidents et la mise en place de procédures d’évitements) quel qu’en soit le coût, aucune rentabilité d’ « actionnaire » à court terme ne sera justifiable devant une catastrophe majeure liée à des erreurs humaines. La confiance dans le nucléaire est à ce prix, les Français sont prêts à le payer pour peu qu’une information claire, suffisante et transparente leur soit donnée.
    Les ouvriers du nucléaire ont besoin d’être soutenue dans leurs combats qui est plus que légitime c’est une priorité , la sous traitance à l’heure d’aujourd’hui fait des dégâts…. ou est l’esprit de fleuron d’y il y a 30 ans , je comprend votre révolte il est temps d’agir .

    En tous cas le MODEM de Montélimar sera à vos cotés , moi le premier je vous soutiens dans votre combat que vous allez gagner j’en suis sur .

  13. Dany le Rouge
    23 mai 2011 at 14 h 40 min

    Si j’ai bien tout compris ont attend la décision des fédés pour démmarer le conflit autrement dit l’accord des chefs; chez nous il n’y pas de chef et c’est dans le monde des bourgeois que les hiérarchie existent; pas de ça chez nous; Assemblées générales un prochain jeudi matin à 8 heures devant chaque sites et en avant la musique.

  14. ze
    22 mai 2011 at 14 h 08 min

    Un clip qui va nous faire du bien;

    http://www.dailymotion.com/video/xiiw9k_casse-toi-d-la-by-manbouss_music

    A bientôt et le combat continue !!!

  15. gerard pns
    21 mai 2011 at 8 h 16 min

    Salut , (révolté)
    Je ne suis pas sur ce site pour lire ce que tu penses .
    Je suis ici pour que l’année 2011 soit celle des prestataires, des procès d’intention n’ont jamais fait avancer les choses.
    Je pense qu’à Amberieu , il s’est dit des choses très importante, si tu as bien écouté, tous les syndicats présent dans la salle ont parlé la même langue, alors au lieu de se battre les uns contre les autres, regardons en face de nous.
    Il y a un travail énorme a faire .Faisons ensemble reconnaitre la sous traitance aux yeux de nos donneurs d’ordres, voila le vrai travail.
    Comment y parvenir, le bâton magique n’existe pas, cela ne se fera que si tout le monde travaille dans le même sens.
    Messieurs, arrêter de commenter un tract ou un autre, seul le résultat va compter.
    Messieurs, mesdames, vous les prestataires, c’est votre avenir, celui de vos enfants que l’on parle alors, laissez vos commentaires, vos conditions de vie au travail sur ce blog et arrêter de ne faire que passer.
    C’est ensembles que nous gagnerons pour tous .

    • ze
      22 mai 2011 at 4 h 48 min

      Je suis d’accord avec toi gérard pns, mais il ne faut pas soufler le chaud et le froid au même temps. Les salariés seront confus, si nous ne tenons pas le même langage au fil des jours. Comment se battre pour un idéal si les nôtres font bouger les lignes chaque fois qu’ils ont l’occasion?

      Moi, je veux bien me battre pour supprimer la précarité, mais, je me refuse à donner un prix à la souffrance tout en conservant. Elle ne doit pas survivre dans nôtre industrie, un point c’est tout.

      Dire sur un tract qu’il n’est pas possibe de donner le même statut à tous les salariés de l’industrie nucléaire, parce que nous avons des patrons et avons des orizons différents, reléve de l’absurde lorsque ceux qui les distribuent bénificient du statut EDF. Si je lit entre les lignes de ce tract, je pourait même lire que le statut EDF n’a pas lieu survivre compte-tenu de la diversité des métiés qui le composent.

      C’est vrai que je suis assez énervé avec de tels propos ainsi qu’envers ceux qui l’ont écrit et distribué.

      Evidament, je ne met pas tous les membres de ton syndicat dans le même sac et je veux bien croire que chez vous aussi, il y a des gents qui ont envie d’en finir avec les castes de salariés dans le nucléaire.

      Le « il faut garder la bonne image de nôtre industrie à tout prix, quitte à faire quelques sacrifices humains » n’a plus lieu d’hexister aujourd’hui. S’il veulent avoir une bonne image, il faut qu’ils mettent le coût social et technique qui va avec.

      Arrêtons le massacre social et humain dans le nucléaire. Ceux qui le cotionnent n’ont pas le droit d’avoir des responsabilités syndicales, enfin, je pense. La séparation des salariés c’est le travail des patrons, pas le nôtre!!!

      Continuons ensemble, les salariés le méritent et nous aussi.

      • 22 mai 2011 at 8 h 47 min

        Salut Ze , comme très souvent ici et depuis le début , tes propos dégage une grande richesse humaine parce-que OUI et encore OUI l’ensemble des salariés de cette industrie méritent enfin une vrai reconnaissance .

        Même lieu de travail = Même garantie collective

        Alors passons à la vitesse supérieur , les salariés s’impatiente légitimement , organisons nous et arrêtons les clivages une bonne fois pour toutes
        PARCE-QUE NOUS LE VALONS BIEN ! 🙂

  16. 20 mai 2011 at 12 h 00 min

    Avancée sociale?
    Si l’on lit le tract federal CFDT déjà distribué sur Cattenom, les prestataires ne veulent pas forcement d’une convention unique sur le modéle des entreprises donneuses d’ordre,il est vrai que la convention collective SYNTEC que les patrons veulent imposer est bien plus interressante…pour les benefices des patrons.
    La CFDT ne veut pas créer de faux espoirs ou des désillusions, donc quand on est en esclavage, il faut s’accomoder des chaines, demander gentiment une carresse et ne pas chercher à se libérer.
    Le systeme à été mis en place par les patrons pour nous diviser, c’est seulement en se rassemblant sur une revendication unique, forte et claire que nous pourrons avancer.
    Dire une chose à la réunion prestataire de Bugey et reculer devant l’effort ensuite délivre un double langage qui séme la confusion et fait douter de la volonté du syndicat CFDT, du moins au niveau fédéral, d’avancer.

  17. le progrès social
    20 mai 2011 at 0 h 42 min

    ok gerard pns,

    C’est but de la pétition, de savoir si les salariés sont déterminés ou pas.
    Seul le nombre de signatures nous dira se qu’il faut faire pour la suite.
    La démarche doit rester responsable jusqu’au bout.
    Il n’y aura pas de sacrifices supplémentaires chez les salariés, ils ont dèjà assez morflé.

    C’est seulement une histoire de volonté et de détermination!!!

  18. gerard pns
    19 mai 2011 at 6 h 07 min

    Salut,
    une pétition d’accord, mais ne pas prendre une gamelle, les salariés et nous mêmes nous le vivrons mal, les salariés doivent être à nos cotés à nous de les motiver;
    L’année 2011 doit être celle de la sous-traitance et pas à n’importe quel prix; préparons nos actions pour quelles aboutissent.
    tous ensemble

  19. david26
    18 mai 2011 at 19 h 49 min

    Salut,
    Faites vites circuler cette pétition et arrêtons de savoir quelle syndicat va faire bouger les choses.
    Ont ré-graisse de jours en jours nous les prestataires,alors sortons nous les doigts du cul et ayons le courages tous ensembles de faire bouger les choses.

  20. THERON daniel
    17 mai 2011 at 19 h 56 min

    et oui Yvon tu as parfaitement raison ,à nous de booster tout ce monde,syndicats,collègues de travail pour qu’ils nous rejoignent dans nos luttes et combats à venir et de faire venir les prestataires vers nous dans le syndicat

  21. LAURENT yvon
    17 mai 2011 at 19 h 33 min

    T’en fais pas Gérard, tu es comme moi, tu payes tes cotisations !
    Donc tu dois en attendre le retour !
    Tes prélèvements, participent à la défense des intérêts des salariés et de leurs luttes. Enfin je crois !!!!
    Sinon, je vous propose de faire un courrier à nos Fédérations respectives, si on ne les booste pas, elles s’endorment vite !! Nous devons aussi mener une campagne de syndicalisation et de collectif inter pro sur les sites nucléaires.

  22. gerardpns
    17 mai 2011 at 6 h 57 min

    Salut,
    Je ne suis pas d’accord avec toi, as tu deja vu à nos cotés 3 fédérations,je pense qu’ils sont plus à même et ce n’ai que moi, de nous amener au bout.La pression doit vemir de tous les prestataires et la nous aurons gagnés, j’y crois.
    En face de nous, nous avons pas nos collègues de travail, ni nos patrons.
    Bonne journée à tous.
    C’est soudé que nous gagnerons.

  23. Arizona
    16 mai 2011 at 19 h 38 min

    Les syndicats locaux attendent les nationaux, les nationaux attendent les autes organisations syndicales, les salariés attendent les syndicats d’entreprises et l’ensemble attendent que l’on crèves tous!!!
    Les patrons n’ont jamais attendu et attendront encore moins, s’y nous ne nous bougeons pas les fesses.
    Vite, le tract et la pétition et que l’on déclanche le conflit dans toute la France.
    Salariès, exprimez-vous et faites passer l’information aux salariés du secteur.

  24. gerard pns
    16 mai 2011 at 19 h 02 min

    Bonjour à tous,
    Que dire de la réunion , on est tous sur le même sujet, les syndicats nationaux ont fait un pas, celui de l’entente.
    Pour une action commune oui , comment , il faut savoir faire un pas de coté et 3 en avant.
    Armer nos armes pour tirer dans la même direction ?
    Nos nationaux bien sur ils sont plus dans la vérité , mais si il faut, je serai en gare avec tout le monde.
    Je crois que la pétition que l’on va faire signer risque d’accélérer nos nationaux.

    Par contre, messieurs / mesdames les prestataires c’est vous et vous seul que tous ensembles nous réussirons à nous faire entendre.

    Tous ensembles.

  25. daniel
    16 mai 2011 at 12 h 37 min

    Oui.
    La meilleurs des pub c’est le bouche a oreilles et ne pas hésiter a témoigner sur ce site .
    Je sais que des partis politique y vont ainsi que divers journaliste et bcp de citoyens…

  26. Arizona
    16 mai 2011 at 0 h 27 min

    Le droit de grève se définit comme une « Interruption concertée et collective du travail par des salariés afin de faire aboutir leurs revendications ». Alors concertons-nous et partons au front ensemble. Vite la pétition.

  27. Aarizona
    16 mai 2011 at 0 h 11 min

    Un conflit des prestataires avant le 15 juin dites-vous, mais je signe des deux mains. N’attendez pas trop pour le tract et pour la pétition.
    Faire grève et signer la pétition sera plus facile que d’aller à lyon. Question de moyens et de temps.
    Il faut faire passer le mot à tout le monde. Je crois qu’ils attendent depuis longtemps.
    Faites connaitre ce site par tous les moyens, de vive voix, par mail et autres réseaux sociaux. Nous allons avoir besoin de tout les salariès du nuclèaire.

  28. bequerel
    15 mai 2011 at 21 h 56 min

    pour des raisons professionelles ,je suis partis en fin de matinée et oui je bossais d aprés midi,je n ai pu assister a la fin des débats, quelqun aurais t il la possibilité de faire une synthése rapide de la journée, et ils semblerai que les médias aient répondu présent….quels sont les médias qui se sont déplacés?car je n en ai pa entendu parler

  29. daniel
    15 mai 2011 at 20 h 33 min

    bien dit progres

  30. le progrès social
    15 mai 2011 at 19 h 34 min

    Monsieur Admin, je pense qu’il nous faut maintenant une page ou les salariés soustraitans des differents sites nucléaire pourrons s’inscrire pour distribuer les futur tract et faire signer la pétition.
    Il nous faudrait sur cette page le site et les entreprise qui sont disponibles pour le faire.
    Le temps risque de nous manquer, il ne faut pas perdre de temps pour nous organiser.
    les collègues sont très remontés et il nous remercient d’avoir décider de continuer.
    Dido t’as plus que raison de dire que les organisations FO, CFDT et CGT n’ont pas le droit de faire attendre les salariés. s’il veulent faire vite, ils peuvent.
    C’est juste une question de volonté et d’urgence!!!
    Messieurs, bougez votre fion car nous commençons à avoir mal au notre.
    Sortez de l’affichage et bougez-vous. Dans le cas contraire nous ferons sans vous et sans étiquette syndicale.

  31. daniel
    15 mai 2011 at 19 h 29 min

    bravo dido on se fout du syndicats seul l’action des prestas ferra suivre ces syndicats si reellement ils veulent nous suivre

  32. Dido
    15 mai 2011 at 18 h 59 min

    Pour des réponses rapides de nos fédérations , il existe des moyens tels que la vidéoconférence , la téléconférence…etc etc.
    Même le gouvernement a réussi à faire enlever à vitesse grand V les rayonnements ionisants des maladies professionnelles !
    Ou est le problème ?
    Ne dites pas qu’il faut absolument une réunion pour être d’accord ou pas , nous on est d’accord , il n’y à pas à palabrer pendant vingt ans pour savoir quel syndicat va se tirer la couverture à soi !

  33. daniel
    15 mai 2011 at 12 h 33 min

    PEUT ËTRE QUE SUR CERTAINS SITE AUCUNE DISTRIBUTION DE TRACT ET AUCUNE INFO;

  34. bequerel
    14 mai 2011 at 22 h 10 min

    trés heureux d avoir pu participer a cette réunion a Amberieu en Bugey, les interventions étaient de qualité, le débat très enrichissant, et les conclusions réalistes.
    J ai juste un regret ,c est que tous ces prestataires qui se plaignent a longueur de journée a juste raison de leurs conditions de travail,aient préféré passé leur petit wek end pépére, alors que j ai vu des camarades qui venaient de civaux, ect…je leur tire mon chapeau

    • le progrès social
      15 mai 2011 at 14 h 59 min

      Bonjour bquerel, moi aussi je suis très heureux d’avoir été à cette reunion riche de débats et de visions d’avenir.
      Le nombre de présents ne compte pas,enfin presque pas, nous devons nous dire que la qualité y était.
      Des responsables nationaux, locaux (sites) et des délégués des principales entreprises y étaient.
      J’ai put entendre des représentants du CCE d’EDF SA, des sécrétaires du CHSCT EDF, des délégués de salariés de la quasi totalité des sites nucléaire, d’Areva. Dit-toi que chacun des délégués représentaient une entreprise qu’est installée sur plusieurs sites.
      Le plus important est fait, des décisions sont prises. Nous avons décidé à l’unanimité de faire un tract trés rapidement pour expliquer la situation des salariés de la sous-traitance, et la pétition que nous allons faire signer avant le conflit prévu avant le 15 juin.
      Nous devons tous donner le meilleur de nous mêmes dans les prochains jours pour que cette pétition soit une réussite.
      Bien entendu, nous comptons sur tous les secrétaires syndicaux du donneur d’ordre (FO, CFDT, CGT) pour nous aider dans cette démarche. Le cas contraire voudrait dire qu’ils ne font que de l’affichage.
      Je suis certain que les salariés sont prêts pour la bataille ils veulent seulement aboutir dans leurs revendications.
      Travaillons tous ensemble dans cette direction pour le blocage total de notre industrie s’ils ne changent pas de politique envers les prestataires du nucléaire.
      C’est très clair dans notre tête, nous n’attendrons pas les élections de 2012 pour faire plaisir à certains!!! c’est maintenant, très vite que nous voulons combattre. Au diable les magouilles politique.
      A partir d’aujourd’hui, nous verrons bien ceux qui sont avec nous et ceux qui sont contre nous.
      Le constat de la précarité est fait depuis des année il faut aujourd’hui passer à l’action.
      Messieurs les responsables syndicaux prenez vos responsabilités car actuellement les salariés de la sous-traitance vous demandent de faire votre travail.
      Nous attendons le résultat de votre rencontre et nous ne vos ferons aucun cadeau si par hasard vous ne prenez pas les bonnes décisions.
      Les salariés du nucléaire vous regardent et vous attendent.
      Merci à la CGT du BUGEY qui nous (FO, CFDT, CGT) a reçu hier dans un grand respect des valeurs humaines et cela sans faire de différence entre nous.
      Merci aux médias présent qui contribuent à la sortie de l’ombre de cette catégorie d’esclaves.
      Merci à MA ZONE CONTROLEE et à tous ceux qui ont organisé cette journée et qui ont contribué à cette réussite.
      Des décisions (tract, pétition et conflit) sont prises, à nous de les faire respecter aujourd’hui.
      En avant mes chers collègues, un dernier coup de bélier sera encore nécessaire pour la réussite de cette action.

      Nous n’en voulons pas à tous ceux qui ont été d’ans l’impossibilité de venir. les raisons sont multiples:

      Distance, changement de planning de travail, maladie, manque de moyens €,…
      Ne vous en faites pas, nous avons pris les décisions que vous nous avez exprimés auparavant.

  35. ze
    13 mai 2011 at 18 h 54 min

    Votre commentaire est en attente de modération
    13 mai 2011 à 18 h 48 min POUR INFO/

    Un bus est prévu devant devant la centrale de cruas meysse demain matin à 5 heures et 30 minutes du matin, si vous devez vous rendre à la réunion de amberieu en bugey Rue Marcel Paul et salle du même nom,

    Vous pouvez télefoner au 06 67 83 87 45 pour reserver votre place.

    Il nous reste une dizaine de places car certains collègues partent en voiture.

    N’hésitez pas à appeler puique nous nous ferons un plaisir de vous intégrer dans le ce joli rêve, que va très vite devenir une réalité « le statut de trés haut niveau des salariés du nucléaire ».

    Courage les copains, nous pouvons déjà apercevoir la lumiére au fond du tunel de la soufrance et de la précarité qui l’accompagne dans la vie d’un prestataire.

    Les salariés sans mandats sont aussi les bien venus. Surtout s’il n’ont pas de syndicat dans les boites qui les exploitent.

    Un seul mot pour finir, bravo à la louve qui est décidée à protéger ces petits et ceux des autres.

    Tous ensemble et nous avons déjà gagné.

    José Andrade

  36. ze
    8 mai 2011 at 19 h 09 min

    Bonjour,

    pour info:

    ci-joint le lien de dimanche+ (canal +) sur les sous-traitans du nucléaire

    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3354-dimanche.html?vid=463441 (2éme partie entre 24,40 minutes et 31,40)

    Bon dimanche à Tous,

    à samedi à Ambérieu en Bugey pour la réunion

    josé Andrade

  37. ze
    7 mai 2011 at 20 h 37 min

    Demain dimanche 8 mai à 12h45, sur dimanche + (CANAL+ en clair) reportage sur la sous-traitance nucléaire.

  38. ze
    30 avril 2011 at 15 h 27 min

    Salut à tous,

    Pour Info :

    Le sujet prévu le 1er mai sur la sous-traitance est reporté au dimanche 8 mai pour des raisons d’actualité en Libye.

    Donc, je vous recommande de regarder ce reportage le 8 mai à 12h45 sur CANAL + (dimanche +), émission en claire, pas besoin d’être abonné.

    Continuons à réclamer un statut de haut niveau pour les salariés du nucléaire et rendez-vous le 14 mai à Ambérieu en Bugey.

    Cette réunion est destinée aux représentants du personnel CGT, CFDT et FO (CE, DP, CHSCT, DS (C), secrétaires des syndicats et fédéraux.

    N’oublions pas que les salariés non structurés syndicalement sont les biens venus. Je pense qu’ils doivent se rapprocher des structures locales (syndicats) pour organiser la logistique voyage, repas,…) de cette journée.

    A très bientôt

    José ANDRADE

    En cas de besoin pour la logistique,
    06 67 83 87 45

  39. HADJ-MIMOUNE Ahmed
    29 avril 2011 at 16 h 58 min

    Bonjour,
    Ma société est INEO-ANC.
    Mon site de rattachement est BUGEY.
    Concernant mes mandats , je suis délégué du personnel et prochainement délégué syndical et je suis de la CGT.
    Je suis dans le nucléaire depuis 23 ans.
    J’ai été nomade du nucléaire également.
    J’ai vu la situation se dégradée au fil des ans.
    Je constate aussi un mécontentement des salariés de plus en plus fort.
    Il est de notre devoir d’essayer d’améliorer tout cela et ce type d’action m’enchante.
    Je serais présent à la réunion du 14 MAI d’autant plus que la réunion se situe dans ma ville.
    A BIENTÔT.

  40. 26 avril 2011 at 21 h 27 min

    Cgt cruas ce

  41. ze
    26 avril 2011 at 19 h 56 min

    Salut à tous,

    Pour les modalités de la réunion du samedi 14 mai,

    Je viens à l’instant de recevoir l’emplacement de la salle.

    Salle Marcel Paul, rue Marcel Paul à AMBERIEU en BUGEY. Pas de N° mais facile à trouver. Cette salle a environ une capacité de 200 places. Drôle de nom de cette salle, elle porte le nom du père du statut EDF. Surement un signe du Dieu lumière!!!

    Pour les repas il fraudrait s’inscrire, je pense, dans les syndicats les plus proches.

    Pour les voyages, il fraudrait aussi voir comment s’organiser (BUS, train, voiture, …) mais il est très difficile de faire le point dans les syndicats sans avoir une visibilité trés claire des inscrits.

    Je pense que le tract qui va être distribué dans les prochains jours va nous donner une idée plus précise des présents à cette réunion.

    A la CGT, nous pensons mettre en place un groupe de Travail sur la logistique de la journée, à voir.

    Pour les non syndiqués, nous souhaiton qu’ils s’inscrivent dans les syndicats les plus proches de leurs idées si possible, ou en fonction de l’activité syndicale sur les sites.

    Enfin, le plus important c’est qu’ils soient présents à la réunion, afin que nous puissions prendre tous ensemble, les bonnes dicisions.

    Salut à tous

    Restons unis et déterminés;

    C’est la clef de notre réussite à tous.

    Si nous sommes tous ensemble, nous avons déjà gagné.

    C’est ENORME, 362948 visiteurs à ce jour et déjà 1039 aujourd’hui.

    Les effets de la presse écrite se ressent déjà dans le compteur, mais nous attendons les émissions TV, notament sur canal+ à 12h45 le 1er mai.

  42. la tortue
    25 avril 2011 at 16 h 00 min

    Comme le dit Ze inscrivez pour le 14 mai .
    Nous appelons nos collègues de travail , de toutes les entreprises prestataires à nous rejoindre les 29 Avril et 10 Mai à distribuer des tracts sur toutes les centrales avec nous .
    Soyons nombreux
    Le mouvement des prestataires est en marche.

  43. ze
    25 avril 2011 at 14 h 00 min

    Représentants CE, DP, DS(c), CHSCT ; secrétaires de syndicats des donneurs d’ordre et sous-traitants, fédéraux de toutes les fédérations syndicales concernées et non syndiqués, Inscrivons-nous, parce que les salariés n’accepteront pas, que nous ne soyons pas présents le 14 mai à leur rendez-vous.

    Ils sont déjà nombreux à nous attendre sur ce site INTERNET «Aidons-les à être tous égaux»

    Presque 360 000 VISITEURS à ce jour et environ 1000 par jour

    voir à la télé:

    Demain(26 avril 2011)

    TCHERNOBYL FOREVER sue ARTE / 20h40 à 21h35 de alain de Alleux

  44. ze
    23 avril 2011 at 16 h 42 min

    La preuve que nous sommes dans nos droits.

    « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits »

    Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

    Les Citoyens que nous sommes peuvent donc parler, écrire et imprimer librement.

    Déclaration universelle des droits de l’homme (1948-1998)

    DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789

    Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution, et au bonheur de tous. En conséquence, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivants de l’homme et du citoyen.

    Article premier –

    Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

    Article II –

    Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

    Article VI –

    La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

    Article XI –

    La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi.

  45. 22 avril 2011 at 20 h 33 min

    Bonjour
    Je ne suis pas travailleuse du nucléaire mais je vis tous les jours la souffrance de mon invisible à moi……
    Il se bat pour les conditions de travail de tous les sous traitants parce que ce n’est pas la casquette syndicale qui fait l’homme mais son coeur!!!
    Alors quand il rentre d’une réunion en me disant : mes copains me disent non pas lui il n’est pas du même syndicat il va nous prendre notre action. JE DIS NON !!!!!!!!
    NON parce quand on se bat on ne peut laisser personne sur le bas coté…
    On est tous des humains et on a tous le même droit à être protégé….

    Alors copains de mon invisible pensez un peu plus avec votre COEUR et moins avec vos PEURS.

    bonne soirée à tous

  46. cyril
    22 avril 2011 at 20 h 25 min

    624 visiteurs aujourd’hui.
    3 visiteurs sur le site actuellement
    352 227 visiteurs depuis 5 Novembre 2009

    bien il faut que l’on continue

  47. denis
    21 avril 2011 at 19 h 43 min

    bonjour jojo je te confirme ma présence à lyon le 14/05/11
    que le changement commence que les invisibles sortent enfin de l’ombre

    • 21 avril 2011 at 19 h 53 min

      Salut Denis , bienvenue , merci pour ton engagement à nos cotés
      Il faut t’inscrire sur la page inscriptions STP .
      Quelle est ton appartenance syndicale ?
      Quel mandat ?
      Combien de personnes à la réunion avec toi ?
      Ta société ?
      @ + Denis

  48. 20 avril 2011 at 20 h 44 min

    Pret pour la lute

  49. ze
    19 avril 2011 at 0 h 22 min

    Sortez vos agendas…

    Ce matin s’est tenue notre réunion à Bolléne afin de coordonner l’action des salariés sous-traitants de l’industrie nucléaire en présence des représentants syndicaux en inter syndicale des sites d’AREVA / EDF .

    Nous avons décidé d’organiser notre réunion à Bugey le samedi 14/05/2011 à partir de 08h30 .

    Cette action est la volonté unanime des 3 organisations syndicales CGT/CFDT/FO .

    Dans la semaine n° 17, nous distribuerons sur tous les sites nucléaire EDF/AREVA/CEA un tract sur la tenue de cette réunion nationale afin de pouvoir finaliser nos revendications sur le statut unique de haut niveau des travailleurs du nucléaire.

    Faites passer l’info aux salariés non syndiqués et aux Instances Représentatives du Personnel pour qu’ils s’inscrivent et participent à la contruction de l’amélioration de nos conditions de vie et de travail.

    Les non syndiqués sont bien entendu, les bien venus pour réprésenter les copains de leurs entreprises. c’est la raison du choix de la date le samedi 14 mai.

    Sur INSCRIPTIONS,ou alors,
    http://www.ma-zone controlee.com/?page_id=12354

    L’amélioration de TES conditions de travail et de vie ne tient dorénavant, qu’à TOI !

    L’Ultime Atome c’est TOI !

    Enfin, nous allons pouvoir lutter tous ensemble pour faire tomber la précarité des travailleurs du nuc.

    Messieurs acrochez-vous, je pense que cela va secouer!!!

    Un tsunami social vient d’être prévu pour les prochains jours.

  50. 18 avril 2011 at 19 h 12 min

    Transfert du 18/04/2011

    ATALAYA dit :
    29 mars 2011 à 8 h 09 min (Modifier)

    bonjour

    je vous envoie ce mot car je ne suis pas du tout d’accord avec vous et l’émission qui est passée cette semaine à la télé (émission ancienne repassée maintes et maintes fois).

    Comment des échafaudeurs se permettent de parler de contrôles mal effectués?
    Nous travaillons tous les jours avec brosseurs et échafaudeurs, et ils ne brossent pas toujours sur les zones à contrôler ( vous dire s’ils sont au courant des inspections que nous faisons).
    Je travaille en centrales nucléaires depuis 30 ans et j’ai une confiance absolue en notre système d’inspection.
    Mme ATALAYA (bureau véritas)

    Christophe dit :
    29 mars 2011 à 15 h 27 min (Modifier)

    Vivement la semaine 13 alors ! Qu on leur montre que sans nous ils ne sont rien

    Dido dit :
    19 mars 2011 à 18 h 23 min (Modifier)

    Franchement ce qui me gène un peu, c’est que les syndicats se mettent en avant dans une action faite par les salariés !
    Ou étaient-ils depuis tant d’année ?
    Quelques petites actions médiatiques pour se montrer,mais au final ,nous sommes toujours tout seul !
    Je parle en connaissance de cause , je suis syndiqué ! Mais je suis vieux et on ne me racontera pas la messe !
    Alors les grands coordinateurs de tous les syndicats du nucléaire,ou êtes vous ?
    Sortez de vos beaux gratte-ciel de la région parisienne !
    vous n’êtes pas dans le bureau du patron !

    Gianni Villa dit :
    25 mars 2011 à 10 h 00 min (Modifier)

    LES GUEULES DU NUCLEAIRE

    LE PROJET :

    une série de photographies portraits noir et blanc des sous traitants travaillant ou ayant travaillé dans le nucléaire.

    Les personnes seront soit en habit civil, soit si cela est possible avec une tenue de travail ou torse nu afin de laisser apparaître les cicatrices suite à une opération d’une maladie liée à leur activité dans le nucléaire.

    LE BUT :

    mettre un visage sur ce que l’on nomme : invisible, jumper, nomade du nucléaire ect…
    Destination des photographies : presse, web, affichage, exposition…
    Créer un partenariat avec une entreprise de communication nationale pour la diffusion.

    ORGANISATION :

    Afin d’être efficace, il me faut :

    * pour chaque site une personne référente qui sera mon contact.
    * un lieu avec un peu d’espace pour le studio photo.
    * entre 10 et 25 participants minimum.

    Organisé une première séance début avril soit à :

    * Belleville
    * Dampierre
    * Saint Laurent
    * Chinon
    * Civaux

    Merci de me contacter : villa.gianni@yahoo.fr
    Je suis photographe professionnel distribué par l’agence Andia http://www.andia.fr/

    La colère et la dénonciation par l’image.

    mathieu G dit :
    28 mars 2011 à 16 h 21 min (Modifier)

    Je suis Mathieu G je suis militant MODEM 26 .
    Je voulais vous dire que notre combat et celui de Francis Pont pour la défense des ouvriers du nucléaire ( sous traitance , condition de travail ..) va continuer , notre engagement est sans faille non à dès fin politique , mes pour être au cotés de l’homme qui travail sur les sites qui entoure notre département .
    Le premier pas que nous avons fait pendant les élections cantonal de parler du Nucléaire est nous sommes les seuls , nous voulons l’amplifier dans l’avenir et tous de suite avec vous .

    Nous serons à vos cotés .

    Mathieu G

    LAURENT Yvon dit :
    28 mars 2011 à 19 h 15 min (Modifier)

    ENDEL CGT : distribution du tract , mardi 28 sur les CNPE de Civaux , par moi même et sur Nogent/Seine , Gravelines distribuera en cours de semaine…. ( pas de nouvelles de Chooz !)
    Sa dort sur ce site !!!!!

    Samir dit :
    29 mars 2011 à 11 h 38 min (Modifier)

    Bonjour, une très bonne chose de faite au moins pour la reconnaissance du prestataire.nous sommes de tout cœur avec vous en espérant que cela aboutisse a quelque chose de concret et un meilleur avenir pour les travailleurs du nucléaire.
    Répondre

    *
    admin dit :
    29 mars 2011 à 16 h 05 min (Modifier)

    Salut Samir , bienvenue et merci pour ton commentaire
    Ton message et , nous sommes de tous cœur avec vous , pour ma part je comprends que tu est avec nous .
    Nous avons besoin de toi pour obtenir un meilleur avenir.
    A tu un mandat ? Quel job ? quel Site ?
    Samir , fait passer l’info autour de toi de l’existence de ce site et apporte nous des idées .
    Interpelle tes représentants du personnels !
    @+

    GUERINEAU dit :
    29 mars 2011 à 16 h 27 min (Modifier)

    Bonjour à tous,
    Vous avez amplement raison de déclencher cette action pour les travailleurs du nucléaire dont personne ne s’interresse aux conséquences qui ne font pas l’objet de REX.
    Il serait loyal que tous ces travailleurs obtiennent une retraite anticipée au même titre que certaines professions qui en bénéficient.
    Je serai à votre réunion
    Site de CIVAUX

    #
    admin dit :
    29 mars 2011 à 15 h 49 min (Modifier)

    Bienvenue Pruvot , merci pour ton OK , mais
    Précise nous STP ton job , entreprise , site attachement et mandat éventuellement .
    Fait savoir l’existence de ce site à tous tes collègues et en priorité aux représentants du personnel de ta société .
    @+
    Répondre
    #
    GUERINEAU dit :
    29 mars 2011 à 16 h 27 min (Modifier)

    Bonjour à tous,
    Vous avez amplement raison de déclencher cette action pour les travailleurs du nucléaire dont personne ne s’interresse aux conséquences qui ne font pas l’objet de REX.
    Il serait loyal que tous ces travailleurs obtiennent une retraite anticipée au même titre que certaines professions qui en bénéficient.
    Je serai à votre réunion
    Site de CIVAUX
    Répondre

    *
    admin dit :
    29 mars 2011 à 16 h 36 min (Modifier)

    Bonjour Guerineau , bienvenue et merci pour ton engagement à nos côtés .
    Fait passer l’info
    A tu un mandat ?
    @+

    petit bidou dit :
    30 mars 2011 à 15 h 53 min (Modifier)

    Il serait tant que ça bouge ! à chaque perte de contrat par une entreprise , il est mis en place une convention tripartite (société cédante,société repreneuse et EDF) soi disant pour protéger les salaries.
    En fait un moyen pour reprendre les salaries en leur faisant perdre à chaque fois des acquis , et les salaires figés ( pour faire nos preuves ) nos preuves sont faites depuis longtemps!

    christian dit :
    30 mars 2011 à 21 h 45 min (Modifier)

    Ce serais super d’avoir une reconnaissance par EDF et par la Sté qui nous emploie.
    En tant que prestataire je pense que nous pourrions en effet avoir quelques « avantages » pour ceux qui sont en CDI et pourquoi pas tous! !

    Continuez comme ça!

    hamel matthieu dit :
    30 mars 2011 à 15 h 52 min (Modifier)

    Oui pour un plus grand respect du nomade du nucléaire.
    De tout coeur avec vous !!!
    Des heures sans arrêts décalés, des astreintes montées mais non payés, des conditions de travail dangereuses.
    Un grand Oui pour Un nouveau statuts plus que mérités !
    Site de Paluel
    Robinetier chez STTE
    Pas syndicés
    Répondre

    *
    admin dit :
    30 mars 2011 à 16 h 35 min (Modifier)

    Salut Mathieu , bienvenue
    Merci pour ton engagement .
    Tu est évidement le bienvenue à notre réunion nationale pour nous apporter ton expérience et revendication .
    Dans ta boite STTE y a t’il des représentants du personnels ?
    Si oui , informe les de cette initiative , si non tu est attendu à notre réunion !
    @+

    nialbo dit :
    31 mars 2011 à 18 h 13 min (Modifier)

    Salut Camarades du nucléaire,
    Je suis fan de vos revendications et vous remercie pour votre mouvement.
    Bien des choses sont à revoir et à reprendre, beaucoup de travail de sape à l’horizon pour pouvoir se faire entendre et respecter.
    Si, tout le monde nous rejoint le combat sera certainement plus facile et la victoire plus belle.
    Tous ensembles, nous pouvons réussir à gagner le respect, la dignité, la sécurité et le bien être dans notre travail au quotidien.
    Encore BRAVO pour c’est élan de solidarité interprofessionnel.

    ded dit :
    2 avril 2011 à 0 h 37 min (Modifier)

    Salut a tous,
    pour une fois que l’on peut faire bouger les choses , j’espère que cela porteras ces fruits.
    Il y a marre d’être exploiter s’en avoir de reconnaissance de la part de nos entreprises.
    Merci a vous de pouvoir s’exprimer et encore bravo.
    @+

    #

    *
    LAURENT Yvon dit :
    4 avril 2011 à 12 h 20 min (Modifier)

    Salut piranha 973, je suis actuellement sur Civaux, mais on doit sans doute se connaitre, et j’en n’ai une petite idée !
    Et comme je suis du Sud….
    On se contacte cette semaine ?
    Il faut « formater » nos collègues de travail ensemble…
    Répondre
    o
    Piranha973 dit :
    9 avril 2011 à 9 h 20 min (Modifier)

    Il y a une chose que vous avez oubliez dans les revendication c’est un GD minimum
    pour ma part je verrai bien 75 ou 80 € ?
    La aussi il y en a marre de vivre loin de la maison pour rien comme réel compensation
    Répondre
    +
    ze dit :
    9 avril 2011 à 17 h 01 min (Modifier)

    Salut Piranha973,

    Je pense qu’il y à eu un petit loupé dans ta visite sur ce site.

    pour ton information, je te rappelle les revendications initiales que nous avions valider lors de la dernière rencontre.

    LA CGT EXIGE LE STATUT IMMEDIATEMENT POUR TOUS LES SALARIES DE LA SOUS-TRAITANCE DU NUCLEAIRE !

    Depuis des années, la CGT exige l’application d’un statut de haut niveau pour tous les salariés de la sous-traitance du Nucléaire devant comporter a minima le meilleur des dispositions prévues pour les agents EDF, d’AREVA, et du CEA : Sécurité d’emploi, évolution de carrière au sein d’une grille unique de salaire, reconnaissance pécuniaire de l’ancienneté, retraite à taux plein à 55 ans, suivi médical par les médecins du donneur d’ordre, tarif préférentiel sur l’électricité et le gaz, grand déplacement à 120€/jour, financement par les employeurs de l’accès aux mêmes œuvres et protection sociale que les agents du donneurs d’ordre, etc.

    En 2007/2008, la CGT faisait une pétition nationale portant cette exigence d’accès au statut adressée au Président de la République, qui a reçu plus de 10 000 signatures des salariés concernés.

    Cette pétition faisait suite à l’action (entre autres) d’une centaine de salariés de la Centrale Nucléaire de CRUAS-MEYSSE, pour exiger le maintien de leur emploi et acquis sociaux suite à un renouvellement de marché.

    Après 6 mois de lutte, 10 jours de grève de la faim de neuf d’entre-eux et le blocage total du Site pendant les deux derniers jours par la population et les élus locaux, ces salariés obtenaient satisfaction.

    Après ces initiatives de la CGT, les pouvoirs publics s’étaient engagés à ce que les salariés de la sous-traitance du Nucléaire soient traités comme les agents EDF des Centrales en termes de statut. Force est de constater que depuis 2 ans nous attendons toujours un geste en ce sens.

    Evidemment, sous la pression de la CGT, EDF a fait quelques avancées :

     L’obligation pour la nouvelle entreprise retenue sur un nouveau marché, de faire une offre de reprise sur le même Site avec maintien des acquis à chaque salarié dont l’employeur perd le marché.

     Accès aux lignes de bus et à la restauration méridienne.

    Mais cela reste insuffisant !

    La catastrophe naturelle du Japon et ses conséquences avec l’accident nucléaire de Fukushima le montrent : Cette industrie n’est pas comme les autres et les premiers impactés lors d’un accident, ce sont les salariés qui y travaillent et ce, jusqu’à mettre leur santé en jeu pour sauver celle des autres.

    En France aujourd’hui, que ce soit à EDF, AREVA ou CEA, 80% des risques professionnels sont supportés par les salariés de la sous-traitance, et ce sont eux qui sont les moins protégés socialement. Ce scandale doit cesser !

    Tous les travailleurs du Nucléaire, qu’ils soient agents EDF, d’AREVA, du CEA, de l’ANDRA, de l’IRSN, ou salariés de la sous-traitance, doivent exiger l’accès au statut pour les prestataires afin de lutter contre le dumping social mis en œuvre par les employeurs.

    La CGT participera à la construction de toutes les initiatives revendicatives et d’action pour l’accès au statut des travailleurs de la sous-traitance et plus généralement l’amélioration des conditions de vie et de travail des salariés du Nucléaire.

    C’est pour cette raison que la CGT se réunit le 13 avril à son siège, afin de faire valider notre position, voir la faire èvoluer.

    Il ne faut pas se perdre dans les méandres du detail, car, si nous arrivons à faire un mix des differents statuts (EDF, AREVA, CEA, …) les GD seront largement pris en compte.

    A +

    pour toute difficulté à assister à la réunion du 13 avril à la CGT veuillez me le faire savoir à

    josé ANDRADE

    06 67 83 87 45

    Délégué syndical CGT SPIE-DEN
    et membre de la FNME CGT en charge des question de la sous-traitance avec notre ami Yves ADELIN (FNME CGT)
    Répondre

    #
    alain dit :
    4 avril 2011 à 19 h 10 min (Modifier)

    sur penly depuis 22 ans,m’entalite de con avec ces nouveau cadre embauche profil edf
    Répondre
    #
    admin dit :
    4 avril 2011 à 19 h 17 min (Modifier)

    Salut Alain bienvenue , merci pour ton engagement à nos côtés.
    Alain ,a tu un mandat ? est tu adhérant à un syndicat ?
    Fais passer l’info à tous tes collègues STP
    @+

    salims dit :
    13 avril 2011 à 20 h 25 min (Modifier)

    Bonjour,
    Je suis sur le site de Dampierre en Burly : societe essor
    Pas encore syndiquer mais c est en cours
    iI est relever sur ce site une bonne qualité de travail cependant certaines entreprises exploitent leurs salariés la pire de ces entreprises est ISS Abilis ou les salaires ne sont pas adaptés aux compétences de chacun ni aux postes occupes par ces salariés
    Malgré tout ils ont un comportement exemplaire dans leur travail
    Un des problèmes et des plus grave dans cette entreprise c est le manque de formations du personnels pas de QSP pour un grand nombre de salaries n est ce pas obligatoires en centrales ?
    ALORS MOI JE DIT STOP A LA PRÉCARITÉ DANS CETTE ENTREPRISE STOP AUSSI AU SALAIRE BAS
    Je suis également pour le tarif préférentiel pour les prestataires qui se prennent la dose pour le bon fonctionnement des sites et qui ne profite pas même d une minime déduction sur leurs facture d électricité merci pour avoir créer ce site
    car aujourd’hui hui ma zone contrôlée va mal…
    Répondre

    *
    admin dit :
    13 avril 2011 à 21 h 23 min (Modifier)

    Salut salims , bienvenue et merci pour ton engagement à no cotés
    Contamine tes collègues STP

    #
    Depuis 1986 dit :
    13 avril 2011 à 22 h 43 min (Modifier)

    Bonjour à tous,je ne vous ai pas tous lu mais cela retransmet bien le mal être des agents prestataires et de la précarité des emplois même en cdi et surtout les pertes financières à chaque reprise par une autre société,
    sans parler des évolution de carrière,et le poid des responsabilités
    Répondre
    #
    DANIELO dit :
    14 avril 2011 à 18 h 52 min (Modifier)

    BONJOUR
    JE SUIS SUR LE SITE DE DAMPIERRE EN BURLY
    JE TRAVAILLE CHEZ ISS ABILIS ET JE CONFIRME LES DIRE DE SALIMS
    NOUS SOMMES SOUS PAYE MALGRES CELA L ENTREPRISE PAYE LES INTERIMAIRES A PAS MOYEN DE 10E80 LES EMBAUCHE EUX SONT PAYES PAS PLUS DE 9E60 DE L HEURE ET QUAND ON DEMANDE AU MOINS 10E LA REPONSE DE LA DIRECTION EST ON PEUX VOUS AUGMENTER VOUS ETES SURPAYE ALORS QUE NOUS SOMMES AU MINIMUM SI L ON CONSULTE LA GRILLE DES SALAIRES
    NOUS DEPENDONS DE LA CONVENTION DU NETTOYAGE ALORS QUE LES DOMAINES D ACTIVITES POUR L ENTREPRISE EST DIVERSIFIE
    NOUS AVONS LES CONTRATS DE MAGASINS OUTILLAGES ET RP MAIS AUSSI NETTOYAGE EN ZC OU HORS ZONE
    LES SALARIES ONT PAS OU PEU DE FORMATION
    POUR CLORE LE TOUT PAS DE PRIMES DE ZONES POUR CEUX QUI Y TRAVAILLE ET LE PLUS FORT DE TOUT 16 E BRUT DE DEPLACEMENT PAR MOIS POURTANT EDF EUX PAYE LE PRIX FORT POUR TOUTE LES PRESTATIONS
    JE CROYAIS QUE L ESCLAVAGE ETAIT ABOLI
    OUI A LA GREVE POUR PLUS D AVANTAGE POUR LES SOUS TRAITANT
    LES PRESTATAIRES PRENNENT DE LA DOSE SANS AUCUNE RECONNAISSANCE D EDF
    NOTRE SANTE MORFLE ET NOTRE PORTE MONNAIE AUSSI QUAND ON RECOIT LES FACTURES D ELECTRICITE ALORS QUE NOUS SOMMES LA BASE DE LA PRODUCTION
    ALORS COMPTER ISS ABILIS DANS LS RANG POUR LES GREVES SI IL YA LIEU NOUS NOUS BATTERONS ENSEMBLE ET AUJOUR DHUI MA ZONE CONTROLEE VA TRES MAL

    COMMUNIQUE DE PRESSE DU 14 AVRIL 2011
    DES TRAVAILLEURS CGT DU NUCLEAIRE

    Les syndicats CGT des travailleurs du Nucléaire, sous-traitants, EDF, AREVA, CEA, IRSN, se sont réunis le 13 avril à
    Montreuil. Cette réunion, programmée au mois de février, prend aujourd’hui une nouvelle dimension à la lumière
    de l’accident nucléaire de Fukushima. La participation massive à cette rencontre est d’ailleurs un élément
    révélateur.

    Depuis plusieurs années, la CGT dénonce la manière dont les sites nucléaires sont exploités en France. L’affichage
    de l’exemplarité de notre industrie ne résiste pas en effet à la réalité vécue par les salariés.

    Qu’ils soient donneurs d’ordre ou sous-traitants, tous disposent de compétences et de connaissances grâce
    auxquelles les installations fonctionnent ; ce sont eux les premiers garants de la sûreté.

    Pourtant, dans leur course effrénée au profit maximum, enfermés dans leurs dogmes, les Directions d’entreprise,
    le MEDEF et le Gouvernement ont délibérément choisi la politique du pire.

    Politique du pire pour les salariés de la sous-traitance, ballotés de contrat en contrat, de site en site, subissant la
    majorité des pénibilités pour des salaires de misère et des conditions de travail et de vie indignes d’un pays qui se
    prétend leader du nucléaire. La sous-traitance en France, c’est d’abord une maltraitance insupportable.

    CELA A ASSEZ DURE !

    Politique du pire en diminuant les crédits de recherche, élément pourtant fondamental d’une sûreté de haut
    niveau.

    Politique du pire en matière de retour d’expérience de l’accident de Fukushima. En limitant l’audit des Centrales à
    la seule dimension technique, l’Etat nie la dimension humaine et la place centrale qu’elle occupe dans la sûreté
    nucléaire. En occultant le problème de la sous-traitance, manière pour les donneurs d’ordre d’externaliser 80%
    des risques professionnels (en particulier les doses) et les dégâts sociaux qu’eux-mêmes engendrent, le
    Gouvernement et les entreprises refusent d’aborder le véritable débat sur le Nucléaire : celui de sa gestion
    uniquement tournée vers l’argent.

    Nous le répétons avec force : Nucléaire et libéralisme sont incompatibles.

    Aujourd’hui, le plus grand danger pour l’activité nucléaire, ce sont les Directions elles-mêmes et leurs choix de
    gestion dont les salariés sont les premières victimes.

    Le recours massif à la sous-traitance entraîne une dilution des responsabilités et une complexification de
    l’organisation du travail. Ces modes de gestion ne permettent pas aux travailleurs du Nucléaire, malgré les
    compétences de haut niveau dont ils disposent, et ce quelle que soit leur entreprise d’appartenance, de travailler
    dans la sérénité. Cela conduit à une fragilisation de la sûreté.

    Pour que, sur tous les Sites Nucléaires, ce soit la sûreté et non la recherche du profit maximum qui soit la priorité,
    les syndicats CGT des travailleurs du Nucléaire exigent :

     Un statut pour les travailleurs du Nucléaire, basé sur celui des salariés EDF, AREVA et CEA ;

     L’arrêt de la sous-traitance massive, de la sous-traitance en cascade et de la précarité ;

     Un renforcement des CHSCT et une véritable démocratie dans l’entreprise ;

     La maîtrise 100% publique et citoyenne de l’industrie nucléaire.
    Les salariés du Nucléaire n’ont pas vocation à rester les bras croisés et à subir sans réagir.

    Si les pouvoirs publics n’assument pas leurs responsabilités en faisant accéder rapidement les salariés de la soustraitance
    du Nucléaire à des garanties sociales de haut niveau, la CGT assumera les siennes en appelant
    l’ensemble des travailleurs à l’action.

    Franck dit :
    25 mars 2011 à 13 h 07 min (Modifier)

    on appelle ca de la récupération politicienne…
    On connait bien cette manière d’agir avec les salariés du public pour aider ceux du public…
    Et après, on oublie le privé rapidement…
    Ce qui se passe aussi dans la région avec certains partis politiques qui osent faire croire qu’ils vont défendre les travailleurs du nucléaire.
    On parie combien que passées les élections, passées les résolutions???
    On en reparle dans 1 mois???

    Sylvain dit :
    7 avril 2011 à 16 h 40 min (Modifier)

    Bonjour,

    Je suis journaliste et travaille pour le site Slate.fr. Je souhaiterais vous interroger pour un article sur les travailleurs du nucléaire en France. Comment puis-je vous joindre? Merci d’avance pour votre aide,

    Sylvain Mouillard
    Répondre

    *
    admin dit :
    7 avril 2011 à 16 h 43 min (Modifier)

    Bonjour Sylvain , bienvenue , merci pour votre appel , laisser moi vos coordonner tel sur un nouveau commentaire et je vous appellerais
    @+

    J’ai prévenu mes délégués dans l’espoir qu’ils prennent contact le plus rapidement possible.

    Cordialement

    Piranha973 dit :
    9 avril 2011 à 9 h 20 min (Modifier)

    Il y a une chose que vous avez oubliez dans les revendication c’est un GD minimum
    pour ma part je verrai bien 75 ou 80 € ?
    La aussi il y en a marre de vivre loin de la maison pour rien comme réel compensation

    Franck dit :
    16 avril 2011 à 20 h 03 min (Modifier)

    Concernant mon site d’affectation, je ne suis plus en activité, mais j’ai bossé plusieures annees sur Superphenix, bugey, St-alban.

    Je ne cherche pas a casser le mouvement des travailleurs contrairement a ce que tu crois, mais je pose juste les bonnes questions sur ce qui est dans certain cas soit de la manipulation, soit de la recuperation politicienne des actions des travailleurs.
    Comme je disais aussi, il ne faut pas que les travailleurs se fassent deposseder des resultats de leur action sur les sites par le bureau central de tel ou tel syndicat.
    Au fait concernant la recuperation, ca a donné quoi le mouvement de sympathie du candidat MoDem de Montelimar envers les travailleurs du nuc’ apres les elections de Mars??? Car on semble dans le silence radio total… Avant les elections, TOUS les politiques sont prets a toutes les manoeuvres afin de s’attirer les sympathies du monde, et passees les elections, passees les promesses et les contacts…

    Ca me rappelle le combat pour superphenix, ou en sous main, beaucoup d’agents EDF du site negociaient une mutation avantageuse sur le site de leur choix (St-Alban, Bugey, et meme tricastin)… Double combat, double langage… Et hypocrisie aussi…

    Bref, soyons unis, mais ne nous laissons pas abuser par les politiciens et autres hauts placés des federations nationales…

    BATTEZ VOUS ET NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE. Bravo pour les actions entreprises, et felicitation a vous. Et soutien et pensées a Daniel Luengo pour les epreuves qu’il traverse.

    ze dit :
    9 avril 2011 à 17 h 01 min (Modifier)

    Salut Piranha973,

    Je pense qu’il y à eu un petit loupé dans ta visite sur ce site.

    pour ton information, je te rappelle les revendications initiales que nous avions valider lors de la dernière rencontre.

    LA CGT EXIGE LE STATUT IMMEDIATEMENT POUR TOUS LES SALARIES DE LA SOUS-TRAITANCE DU NUCLEAIRE !

    Depuis des années, la CGT exige l’application d’un statut de haut niveau pour tous les salariés de la sous-traitance du Nucléaire devant comporter a minima le meilleur des dispositions prévues pour les agents EDF, d’AREVA, et du CEA : Sécurité d’emploi, évolution de carrière au sein d’une grille unique de salaire, reconnaissance pécuniaire de l’ancienneté, retraite à taux plein à 55 ans, suivi médical par les médecins du donneur d’ordre, tarif préférentiel sur l’électricité et le gaz, grand déplacement à 120€/jour, financement par les employeurs de l’accès aux mêmes œuvres et protection sociale que les agents du donneurs d’ordre, etc.

    En 2007/2008, la CGT faisait une pétition nationale portant cette exigence d’accès au statut adressée au Président de la République, qui a reçu plus de 10 000 signatures des salariés concernés.

    Cette pétition faisait suite à l’action (entre autres) d’une centaine de salariés de la Centrale Nucléaire de CRUAS-MEYSSE, pour exiger le maintien de leur emploi et acquis sociaux suite à un renouvellement de marché.

    Après 6 mois de lutte, 10 jours de grève de la faim de neuf d’entre-eux et le blocage total du Site pendant les deux derniers jours par la population et les élus locaux, ces salariés obtenaient satisfaction.

    Après ces initiatives de la CGT, les pouvoirs publics s’étaient engagés à ce que les salariés de la sous-traitance du Nucléaire soient traités comme les agents EDF des Centrales en termes de statut. Force est de constater que depuis 2 ans nous attendons toujours un geste en ce sens.

    Evidemment, sous la pression de la CGT, EDF a fait quelques avancées :

     L’obligation pour la nouvelle entreprise retenue sur un nouveau marché, de faire une offre de reprise sur le même Site avec maintien des acquis à chaque salarié dont l’employeur perd le marché.

     Accès aux lignes de bus et à la restauration méridienne.

    Mais cela reste insuffisant !

    La catastrophe naturelle du Japon et ses conséquences avec l’accident nucléaire de Fukushima le montrent : Cette industrie n’est pas comme les autres et les premiers impactés lors d’un accident, ce sont les salariés qui y travaillent et ce, jusqu’à mettre leur santé en jeu pour sauver celle des autres.

    En France aujourd’hui, que ce soit à EDF, AREVA ou CEA, 80% des risques professionnels sont supportés par les salariés de la sous-traitance, et ce sont eux qui sont les moins protégés socialement. Ce scandale doit cesser !

    Tous les travailleurs du Nucléaire, qu’ils soient agents EDF, d’AREVA, du CEA, de l’ANDRA, de l’IRSN, ou salariés de la sous-traitance, doivent exiger l’accès au statut pour les prestataires afin de lutter contre le dumping social mis en œuvre par les employeurs.

    La CGT participera à la construction de toutes les initiatives revendicatives et d’action pour l’accès au statut des travailleurs de la sous-traitance et plus généralement l’amélioration des conditions de vie et de travail des salariés du Nucléaire.

    C’est pour cette raison que la CGT se réunit le 13 avril à son siège, afin de faire valider notre position, voir la faire èvoluer.

    Il ne faut pas se perdre dans les méandres du detail, car, si nous arrivons à faire un mix des differents statuts (EDF, AREVA, CEA, …) les GD seront largement pris en compte.

    A +

    pour toute difficulté à assister à la réunion du 13 avril à la CGT veuillez me le faire savoir à

    josé ANDRADE

    06 67 83 87 45

    Délégué syndical CGT SPIE-DEN
    et membre de la FNME CGT en charge des question de la sous-traitance avec notre ami Yves ADELIN (FNME CGT)

    FHN dit :
    3 avril 2011 à 19 h 55 min (Modifier)

    faites savoir les dates et lieu dès que possible pour que l’on puisse s’organiser
    @+
    Répondre

    *
    admin dit :
    3 avril 2011 à 20 h 22 min (Modifier)

    Salut FHN , pas de problème .
    Nous vous informerons rapidement de la date arrêtée et le lieu de notre réunion nationale qui sera pour l’intérêt collectif de tous les salariés de cette industrie…
    Fais passer l’info à tous tes collègues et surtout qu’ils se fassent connaitre.
    @+

    Pardons pour les messages zapper.Admin

  51. Dan
    18 avril 2011 at 9 h 29 min

    Bonjour,

    Je suis journaliste en Suisse et j’écris un article sur la sous-traitance dans le nucléaire chez nous.
    Monsieur de Halleux m’a suggérer de rentrer en contact avec vous.
    Ma question est simple:
    Les nomades du nucléaire viennent-ils aussi travailler dans les centrales suisses en été, lors de travaux de révision ?
    Les conditions de travail (salaire,…) sont-elles les mêmes qu’en France ?

    En vous remerciant d’avance pour votre aide , je vous salue chaleureusement.

    Dan

    Ci-joint, mes coordonnées:
    Tel: 0041 44 213 1772
    mob: 0041 79 379 9236
    mail: daniel.eskenazi@letemps.ch

  52. 18 avril 2011 at 9 h 26 min

    Bonjour,

    A quand la date de cette réunion à Lyon?
    Suite à la réunion du 13 à la fédé, vous pouvez lire le communiqué de presse des salariés sous traitants sur le site.
    http://www.cgt-endel-gdf-suez.com

    A+

  53. Dan
    15 avril 2011 at 12 h 14 min

    Bonjour,

    Je suis journaliste en Suisse et j’écris un article sur la sous-traitance dans le nucléaire chez nous.
    Monsieur de Halleux m’a suggérer de rentrer en contact avec vous.
    Ma question est simple:
    Les nomades du nucléaire viennent-ils aussi travailler dans les centrales suisses en été, lors de travaux de révision ?
    Les conditions de travail (salaire,…) sont-elles les mêmes qu’en France ?

    En vous remerciant d’avance pour votre aide , je vous salue chaleureusement.

    Dan

    • 15 avril 2011 at 12 h 18 min

      Salut Dan , bienvenue sur le site des sous-traitants du nucléaire .
      Je t’invite à laisser tés coordonnées mail + Tel , tu aura des appels et réponses aux questions que tu te poses .
      cordialement
      admin

  54. 14 avril 2011 at 21 h 15 min

    Réveillons nous prestataires du nucléaire la bataille pour gagner tous ses acquis ne pourra se gagner avec la présence de tous les prestataires .
    Faite moi confiance en se qui concerne ma société Comi Service , je me charge de réveillé les gars sur le site de Cruas pour leur faire prendre conscience de la chose .
    Les acquis ne tomberons pas du ciel tout cru.
    Bonne chance a tous.

    • 15 avril 2011 at 8 h 21 min

      Salut Pierrot Le fou , bienvenue aux salariés de Comi Service et merci pour ton engagement à nos cotés .
      @+

  55. ze
    14 avril 2011 at 19 h 42 min

    Cette position a été actée lors de la réunion des syndicats CGT dans le champ du nucléaire qui etaient réunis hier à Montreuil.

    « La CGT exige l’arrêt de la sous-traitance massive sur les sites nucléaires

    PARIS – Les syndicats CGT des travailleurs du nucléaire ont exigé jeudi « l’arrêt de la sous-traitance massive, de la sous-traitance en cascade et de la précarité » sur les sites des centrales, considérées comme une manière d’externaliser les risques professionnels.

    « Pour que, sur tous les sites nucléaires, ce soit la sûreté et non la recherche du profit maximum qui soit la priorité », la CGT « exige un statut pour les travailleurs du nucléaire, basé sur celui des salariés EDF, Areva et CEA et l’arrêt de la sous-traitance massive, de la sous-traitance en cascade et de la précarité », précise-t-elle dans un communiqué.

    Les syndicats CGT des travailleurs du nucléaire (sous-traitants, EDF, Areva, CEA, IRSN) ont également demandé « une véritable démocratie dans l’entreprise avec un renforcement des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et la maîtrise 100% publique de l’industrie nucléaire ».

    Pour eux, « le plus grand danger pour l’activité nucléaire, ce sont les directions elles-mêmes et leurs choix de gestion dont les salariés sont les premières victimes » et dénoncent la sous-traitance qui « entraîne une dilution des responsabilités et une complexification de l’organisation du travail ».

    Le recours à la sous-traitance est une « manière pour les donneurs d’ordre d’externaliser 80% des risques professionnels (en particulier les doses) », selon le communiqué.

    Pour le syndicat, « la course effrénée au profit maximum » conduit à une « politique du pire pour les salariés de la sous-traitance, ballottés de contrats en contrats, de sites en sites, subissant la majorité des pénibilités pour des salaires de misère et des conditions de travail indignes ».

    « Si les pouvoirs publics n’assument pas leurs responsabilités en faisant accéder rapidement les salariés de la sous-traitance du nucléaire à des garanties sociales de haut niveau, la CGT assumera les siennes en appelant l’ensemble des travailleurs à l’action », ont conclu les syndicats CGT du nucléaire.

    Le personnel affecté à la maintenance des réacteurs est à 80% intérimaire, estime la Fédération des mines et de l’énergie CGT, .

    EDF

    AREVA

    (©AFP / 14 avril 2011 12h28) »

  56. daes
    13 avril 2011 at 22 h 04 min

    j’invite tous les salariés de la sous traitance ,syndiqués , non syndiqués à nous rejoindre dans cette lutte des prestataires , car je suis persuadué que tous ensemble on l’aura ce statut , organisons nous, préparons nous à cette bataille et bien organisé on gagnera à nous de convaincre tous ce personnel de l’ombre de rentrer dans le combat, il faut aller vite , le temps passe vite,en ce moment tout joue pour nous il faut en profiter, ENTREPRISES prestataires qui ne sont pas inscrites signalez vous, inscrivez vous, tous ENSEMBLE nous gagnerons, encore merci à ce site qui permet de nous exprimer

  57. 13 avril 2011 at 6 h 31 min

    C’est quand la réunion ?

    • 13 avril 2011 at 16 h 46 min

      T’inquiètes pas , je t’appelle et l’information sera sur le site
      @+

  58. ginette
    13 avril 2011 at 1 h 54 min

    je vous lis régulièrement et suis de tout coeur avec vous; faites les plier,  » vous le valez bien! » le comité de citoyens peut etre réveillé dès que vous en verrez l’utilité pour soutenir vos actions; les 20 21 22 mai, le film ras a été sélectionné au festival des arts en résistance à comps (à coté de dieulefit ) espère vous y voir en nombre pour témoigner ; bon courage à tous

    • 13 avril 2011 at 6 h 13 min

      Bonjour Ginette , bienvenue , merci pour votre soutient .
      @+

  59. 10 avril 2011 at 8 h 37 min

    Salut,
    On revoit toujours les mêmes . Les salariés qui viennent sur ce site doivent en parler autour d’eux . On dit faire équipe alors pas de soldat isolés.
    Tous ensemble.

  60. LAURENT Yvon
    8 avril 2011 at 21 h 03 min

    salut à toutes et tous,

    daniel luengo est un salarié de la sous-traitance du nucléaire edf pour le compte de la société comi service.
    il met à disposition des centrales nucléaires, depuis plus de vingt ans, son savoir, son expérience, sa vie. pour la votre, car il est un acteur de la sureté des installations.
    il est un lanceur d’alerte.
    pour autant, aujourd’hui, il vient de lui arriver un gros problème. on lui a cassé mais vraiment cassé son véhicule personnel qu’il met à disposition de votre sureté sur le site parking privé d’edf de saint-laurent-des-eaux.
    la direction d’edf du site lui a dit que ce n’était pas son problème et qu’il se débrouille auprès de son entreprise.
    oui, mais daniel est malade et sous médicamentation obligatoire. il a fait il y a quelques temps une ambolie pulmonaire.
    ce soir, il ne peut se rendre à son gîte pour accéder à ses médicaments car vous l’aurez compris, il est sans véhicule.
    ce soir, il va dormir dehors devant la centrale.
    par ce message, je lance un droit d’alerte.
    nous sommes toutes et tous responsables de la vie des salariés de la sous-traitance du nucléaire.
    ne laissons, ensemble, plus faire ce lobbying du nucléaire!!!!
    pour daniel….
    merci
    à plus
    Philippe. B
    c’est la glace de la salle de bain qui renvoie ce que nous sommes.

  61. 8 avril 2011 at 20 h 21 min

    Bonjour a tous cela fait 21 ans que je bosse dans le nuclèaire .
    J’ai fait partit du combat de la gréve en 2009 lorsque ma société C I M E perdait le marche et mes camarades et moi même allons commencer un long périple de 5 mois de bataille avec a la clé 9 copains qui ont mit en péril leur sante en se lançant dans une gréve de la faim.
    Après avoir mener de tous les fronts cette dure bataille qui c’est soldé au bout de 5 long mois par une belle victoire.
    Celle ci restera a grave dans ma mémoire pour toujours.

    • ze
      9 avril 2011 at 12 h 54 min

      Salut pierrot le fou,

      Merci pour ta mémoire,

      Tu n’est pas si fou que cela,

      J’ai trouvé sur ce site un texte magnifique qui pourrait tout a fait retracer l’histoire des salariés du nuc.

      Le voici, il est tellement vrai et noble.

      Merci PROVOLA, pour ton analyse et pour ta plume légère qui arrive à bien chatouiller nos plaies bien saignantes.

      LES FORÇATS DU NUCLÉAIRE
      Ce sont les liquidateurs, déjà à Tchernobyl, leur galère nous avait évité 20 ans de malheur, ils s’étaient sacrifiés, beaucoup sans le savoir, la plupart conscients mais pas moins partants pour une visite guidée dans l’au- delà du raisonnable. 20 000, 200 000 peut-être, les statistiques divergent, les chiffres s’affolent, comme la radioactivité, les gens honnêtes s’en foutent, comme de l’an quarante.

      Ils n’apparaissent nulle part, ils n’existent pas, ils sont les sans-grade, les moins que rien. Ils s’occupent seulement de votre santé, et de celle de la planète. Ils sont au chevet de l’atome, ils passent les serpillières à particules. Ils ne valent pas cher, leur vie n’a pas de prix, car elle ne dure jamais très longtemps.

      En ce moment 300 forcenés s’ingénient à gagner du temps, à refroidir l’enfer, ce qui n’est pas une sinécure. Les 6 réacteurs de Fukushima sont malades, pour le commun des mortels on admet une dose de sieverts ou une unité de rems par jour, ce qui ne veut rien dire car ici on se prend ça au centuple, ça reste dans les normes, des donneurs de leçon, des experts, des saboteurs de rêves qui veulent s’en mettre plein les fouilles à refiler une camelote.

      On les dit sans avenir, de toute manière ils n’ont pas de présent. Recueillis sur les bancs publics, clochards squatters du bien commun, délaissés par la société à l’écart du business, de la compassion factice de la gente bien pensante. On les remarque quand on ne plus s’en passer, quand les premiers ministres se planquent derrière l’ écran, les patrons derrières les barèmes, les actionnaires derrières les indices. On vient les piocher quand tout s’écroule, quand une partie de notre vie sent le roussis.

      On les paye une misère, on les planquent pour qu’ils ne fassent pas trop de bruit, à relever l’horreur, les fausses vérités. On les contamine, on les condamne, avec des contrats trop dérisoires comme l’équipement à la mesure des mensonges et de la propagande. Car à un point de la catastrophe, plus rien n’arrête les flammes et le tuyau d’arrosage ressemble au tuyau d’arrosage des pompiers portugais à vouloir étouffer une mer en fumée.

      Bien sur, on ne leur dit pas la moitié des risques, on les envoie là où personne ne veut approcher, là où Nathalie Kosciusko Morizet ne veut pas aller, là où De Funès reste à distance respectable. Car eux font de la politique et les secouristes de la dernière chance font dans la réalité, les uns distribuent du bluff, et du vent, les autres de l’esclavage et de la sueur. Les poules mouillées continuent à croire à la fable du consommer propre, les autres se retrouvent trempés d’une trempe à nulle égale, de la trempe des héros.

      En prenant votre douche ou en allumant votre télévision ce matin n’oubliez pas ces forçats qui se salissent à vous sentir propres, à ces travailleurs de l’ombre qui meurent à vous donner la lumière.

      N’oublions jamais.

      Comme ces forçats, il nous faut allez chercher une identité, le statut du nucléaire égal pour tous!!!

      Inscrivez-vous pour la réunion de Lyon et avançons pour ne pas reculer encore et encore.

      Courage à toutes et à tous.

    • RIC
      12 avril 2011 at 19 h 00 min

      Oui je suis d’accore je revois encore le visage des personnes qui avais fait la gréve de la faim.vous avez donné beaucoup d’avantage a la société cime malgré que le personnel on du mal a le reconnetre merci a tous

      • ze
        13 avril 2011 at 0 h 41 min

        C’est vrai que les visages étaient différents (10 Kg de moins pour certains)mais le regard de ces huit visages n’a pas changé tout au long de ce combat.

        Tu sais pourquoi?

        Parce qu’ils regardaient du côté de la victoire, et nous avons gagné.

        Alors, regardons tous ensemble du côté de LYON, et nous aussi, nous verons la victoire.

        Merci RIC pour ta mémoire, mais nous devons aujourd’hui regarder notre avenir pour ne plus avoir de telles situations.

        Tu sais, parfois, il est facile de ne pas manger de 10 jours, il suffit de penser à tous ceux que n’ont plus les moyens de se nourir ou de faire manger leurs enfants!

        L’électricité a un prix, disons-leur que nos vies aussi.

        Moi, je n’ai pas envie de continuer à brader la mienne au bénéfice de la rentabilité à tout prix.

        Inscrivons-nous, n’attendons pas que les autres le fassent.

        Parlons de cette iniciative au tour de nous.

        Il faut que tous les salariés (EDF et PRIVES)le sachent.

        N’ayons plus peur de faire eclater la vérité.

        C’est le prix de notre sécurité et de la sûreté des installations.

        J’ai regardé « C dans l’air » hier, et certains politiques ont osé dire à plusieurs reprises « les salariés de la sous-traitance du nucléaire sont mal traités », alors, nous aussi, nous devons le dire.

        A+ et merci pour ton souvenir amical.

  62. 6 avril 2011 at 7 h 13 min

    Bonjour,
    je suis d’accord sur les commentaires d’Yvon et Ze envers mon précédent commentaire, mais je ne voulais pas mettre de l’huile sur le feu.
    Nos actions vont dans le même sens.
    Je ne suis pas la pour polémiqué, mais un petit peu déçu sur le coup, la goutte a l’œil est tombée.
    Maintenant fonçons vers le point fixé , c’est à dire une messe nationale pour les prestataires
    On voit bien que les salariés ont un réel besoin de nous .
    Ils sont craintifs, dans leurs coins peur des représailles de leurs chefs.
    C’est tous ensembles que nous gagnerons.
    Le dernier atome c’est nous

  63. RUDIANUS
    5 avril 2011 at 17 h 55 min

    Amis du nucléaire, j’arrive dans le cercle des poêtes de l’atome et je constate avec plaisir que ça discute énormément.
    Je vais prendre du temps pour lire tout ça d’abord.
    Ensuite si je peux amener mon expérience et mon savoir aux collègues…
    A bientôt.

    • 5 avril 2011 at 19 h 39 min

      Salut RUDIANUS , bienvenue et merci pour ton commentaire .
      Dans l’attente de te lire
      @+

  64. Dany le Rouge
    2 avril 2011 at 13 h 45 min

    Merci aux élus CGT de Cruas (essor) pour leur gros coup de main lors de la distribution du tact mardi matin sur le site de Dampierre.
    Mais ou était donc les élus CGT du site de Dampierre ce mardi matin vu que nous n’étions que trois ?

    • 2 avril 2011 at 15 h 46 min

      Salut Dany
      La CGT EDF / FO EDF présent à Bugey aux cotés des salariés sous-traitant CFDT / CGT …
      MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

  65. ze
    2 avril 2011 at 12 h 21 min

    Lisez cet article

    http://lelaboratoire.over-blog.com/article-fukushima-mendiants-esclaves-nucleaires-recrutes-au-japon-70478992.html

    Il est tout simplement hallucinant voir terrifiant !!!

    Les décideurs mondiaux de notre industrie n’ont plus de limites dans la démesure et dans la maltraitance de ceux qui sont déjà dans le comble de la souffrance humaine.

    Merde, réveillons-nous vite, sinon demain, nous serons comme les oubliés de la société cités dans cet article.

    Enfin, nous le sommes « un peu déjà ».

    A + et bonne lecture
    José ANDRADE

  66. daniel
    2 avril 2011 at 1 h 35 min

    en ce qui concerne la réunion pour le 13 des sections syndical sont même pas au courant ni des modalité heures frais en tous cas pour moi j’atttend tjs des réponses a plusieurs questions dans ma propres federation

    • ze
      2 avril 2011 at 9 h 49 min

      Salut Daniel,

      Je te remercie d’avance de me dire sur quel site tu te trouves actuellement et quel site n’a pas reçu l’information pour le 13 avril.

      Surement un loupé dans l’envoi de l’appel émis par la FD.
      Pour ce qui concerne tes questions, je tiens à te dire le but cette réunion du 13 est aussi pour que nous pussions aborder toutes ces questions.

      Comme tu sais, il ne doit pas avoir de questions bannies chez nous, y compris les incompréhensions.

      Ci cela peut déjà t’aider, voici quel est la position de la CGT sur les questions de la sous-traitance, mais je pense que tu le sais déjà.

      LA CGT EXIGE LE STATUT IMMEDIATEMENT POUR TOUS LES SALARIES DE LA SOUS-TRAITANCE DU NUCLEAIRE !

      Depuis des années, la CGT exige l’application d’un statut de haut niveau pour tous les salariés de la sous-traitance du Nucléaire devant comporter a minima le meilleur des dispositions prévues pour les agents EDF, d’AREVA, et du CEA : Sécurité d’emploi, évolution de carrière au sein d’une grille unique de salaire, reconnaissance pécuniaire de l’ancienneté, retraite à taux plein à 55 ans, suivi médical par les médecins du donneur d’ordre, tarif préférentiel sur l’électricité et le gaz, grand déplacement à 120€/jour, financement par les employeurs de l’accès aux mêmes œuvres et protection sociale que les agents du donneurs d’ordre, etc.

      En 2007/2008, la CGT faisait une pétition nationale portant cette exigence d’accès au statut adressée au Président de la République, qui a reçu plus de 10 000 signatures des salariés concernés.

      Cette pétition faisait suite à l’action (entre autres) d’une centaine de salariés de la Centrale Nucléaire de CRUAS-MEYSSE, pour exiger le maintien de leur emploi et acquis sociaux suite à un renouvellement de marché.

      Après 6 mois de lutte, 10 jours de grève de la faim de neuf d’entre-eux et le blocage total du Site pendant les deux derniers jours par la population et les élus locaux, ces salariés obtenaient satisfaction.

      Après ces initiatives de la CGT, les pouvoirs publics s’étaient engagés à ce que les salariés de la sous-traitance du Nucléaire soient traités comme les agents EDF des Centrales en termes de statut. Force est de constater que depuis 2 ans nous attendons toujours un geste en ce sens.

      Evidemment, sous la pression de la CGT, EDF a fait quelques avancées :

       L’obligation pour la nouvelle entreprise retenue sur un nouveau marché, de faire une offre de reprise sur le même Site avec maintien des acquis à chaque salarié dont l’employeur perd le marché.

       Accès aux lignes de bus et à la restauration méridienne.

      Mais cela reste insuffisant !

      La catastrophe naturelle du Japon et ses conséquences avec l’accident nucléaire de Fukushima le montrent : Cette industrie n’est pas comme les autres et les premiers impactés lors d’un accident, ce sont les salariés qui y travaillent et ce, jusqu’à mettre leur santé en jeu pour sauver celle des autres.

      En France aujourd’hui, que ce soit à EDF, AREVA ou CEA, 80% des risques professionnels sont supportés par les salariés de la sous-traitance, et ce sont eux qui sont les moins protégés socialement. Ce scandale doit cesser !

      Tous les travailleurs du Nucléaire, qu’ils soient agents EDF, d’AREVA, du CEA, de l’ANDRA, de l’IRSN, ou salariés de la sous-traitance, doivent exiger l’accès au statut pour les prestataires afin de lutter contre le dumping social mis en œuvre par les employeurs.

      La CGT participera à la construction de toutes les initiatives revendicatives et d’action pour l’accès au statut des travailleurs de la sous-traitance et plus généralement l’amélioration des conditions de vie et de travail des salariés du Nucléaire.

      Bien entendu, les conséquences de l’insalubrité de notre industrie (dose, produits CMR, etc) ne serons pas oubliés, mais je pense qu’il serait plus facile de les traiter après l’obtention du statut. Question de facilité et de reconnaissance. Comme vous, je pense qu’il faudra certainement avoir l’appui d’associations comme la votre pour y arriver.

      Alors, et comme tu peux le voir, je pense que nous n’avons pas à mettre de freins supplémentaires à la difficulté de la construction du conflit que nous avons tous le devoir de RÉUSSIR.

      Je suis d’accord avec toi sur le fait de dire que nous avons tous 1000 excuses pour ne pas faire, mais nous avons tous aussi, une magnifique raison pour continuer à construire ce rêve qui n’a jamais été aussi proche
      « L’obtention d’un statut de haut niveau pour tous les salariés du nucléaire ».

      Comptant sur ta présence et sur celle de tous les représentants CGT à cette réunion que nous considérons indispensable à cette réunion du 13 avril, je tiens ici à te remercier de ton combat et de ton engagement au service de la cause des salariés du nucléaire, ainsi que Philippe, Yvon et tous les autres.

      Merci de me dire si vous avez une difficulté pour être présent à la réunion du 13 avril à Montreuil au 06 67 83 87 45 José Andrade

      Comptant sur la présence d’un maximum de représentants syndicaux du nuc de toutes les entreprises, je vous souhaite une bonne construction du conflit à tous.

      • daniel
        2 avril 2011 at 14 h 26 min

        saint laurent des eaux actuellement j’ai refuser mon transfert de dossier médical au risque de perdre mon emploie, est tilt normal de faire 400 km pour un suivie et surtout pour raison personnelle je ne peut plus avoir accès au médecin faute d’avertir mon employeur ou est donc le secret médical

      • 10 avril 2011 at 9 h 15 min

        La CGT a fait quoi du dossier pénal PGAC ?
        Il serait bien que le 13/04 , elle nous le dise.
        Nous avions à l’époque fait annuler ce marché PGAC sur les sites nucléaires de Gravelines, Penly, Paluel, Flamanville, Civaux, Golfech et peut-être Blayais.
        Si nous avions fait appliquer ce jugement et fait appliquer l’expertise d’émergences, nous n’en serions pas là et la grève de la faim n’aurait pas eu lieu.
        Des réponses maintenant sont attendues .
        Pas de raccrochage pour sauver le statut de certains.
        Pour la réunion du 13 , je n’ai pas reçu de convocation , tiens c’est bizarre…

        • 10 avril 2011 at 11 h 06 min

          Salut Philippe .
          Cette réunion permettra je le pense de définir une bonne fois pour toutes , l’objectif de cette action commune à tous les sous-traitants de l’industrie nucléaire .
          C’est tous ensemble que nous réussirons pour l’intérêt collectif .
          @+

        • ze
          10 avril 2011 at 18 h 58 min

          Sur le dossier PGAC je ne suis pas responsable, donc pas coupable.

          Je veux prendre une part collective de cette affaire, puisque je pense qu’une telle décision ne peux pas se prendre sans les règles démocratiques qui nous encadrent.

          Surement une décision de la commission exécutive à la plus forte moyenne. Je ne vois pas comment cela pourrait être autrement.

          Cette affaire a été tranchée avant mon arrivée a la FD.

          Sans prendre position sur ce dossier, je peut seulement constater que la souffrance des copines et des copains que ne sont pas en PGAC, ne sont pas inférieurs mais bien identiques à celles de ceux des PGAC. Ils sont bien dans la même situation que tous les autres, enfin, je pense.

          En tout état de cause, la demande des salariés engagés dans ce site, est bien l’obtention d’un statut unique de haut niveau et non la sortie des PGAC.

          Ne nous trompons pas de combat et sortons de la polémique que ne peut être que nuisible dans ce conflit.

          Pour ce que concerne la grève de la faim, je pense que les vrais responsables ce sont les patrons edf et privés, et non pas la CGT.

          La CGT n’a fait que se défendre dans cette affaire douloureuse pour nous tous et pour nos familles.

          Pour « le raccrochage du statut afin de sauver le statut de certains », je pense que tu te trompes, il suffit de regarder le conflit de la semaine dernière ou ils ont atteint + de 80% de grèviste pour le sauver.

          Ils n’ont donc pas besoin de nous.

          Arretons de critiquer les autres et d’opposer les salariés entre eux.

          Les responsables de nos conditions de Travail, ce sont bien les directions et non pas les salariés, et cela j’en suis certain.

          Pour la réunion du 13, je pense que tu dois te rapprocher de ton syndicat afin que tu puisses faire partie de la délégation. La délégation est choisie sur les règles démocratique dans chaque syndicat, je ne pense pas que tu puisses avoir de difficultés pour en faire partie.

          Bien à toi et tous mes respects.

  67. ze
    31 mars 2011 at 19 h 55 min

    Salut Yvon, salut lebon samaritin et salut à tous les autres copains,

    Même si ce n’ai pas dans mes habitudes de répondre aux dissuasions, je pense qu’il est parfois nécessaire de faire disparaitre toute ambigüité et incompréhension.

    Pour ce qui concerne Yvon, nous en avons déjà discuté aujourd’hui au téléphone et nous sommes arrivés à la conclusion que nous étions sur une incompréhension sur les modalités d’action.

    Donc, pas de désaccord sur le fond, mais bien sur la forme.

    En ce qui concerne lebon samaritin, je pense qu’un différent sur le fond existe vraiment. Ce que me gène bien plus.

    Lorsque tu dis « ce sont les salariés prestataires du nucléaire qui sont devant les grilles et pas les organisations syndicales » ferais-tu une différence entre un salarié syndiqué et un non syndiqué ?

    En ce qui me concerne, je suis syndiqué depuis trente ans et je ne me suis jamais caché dans un trou de souris, alors qu’il fallait défendre la cause des salariés.

    Il te suffit de regarder

    • la vidéo sur http://www.youtube.com/watch?v=rMcUeN-2TJw

    • le film RAS NUCLEAIRE

    http://www.liberation.fr/economie/01012326866-dans-les-centrales-francaises-le-malaise-de-la-viande-a-radiation

    • Et bien d’autres articles me concernant sur internet (il te suffit de taper mon nom suivi de cruas CGT sur google)

    Pour comprendre que je ne me bat pas pour moi n’y pour mon syndicat, mais bien pour les salariés avec l’aide et la structure de mon syndicat.

    Je pense que nous avons une façon différente de la conception du syndicalisme, et cela, quelque soit le syndicat.

    Pour ton information, je considère mon syndicat comme un outil de travail et donc de lutte pour la défense des salariés et de leurs acquis, ainsi qu’une structure pour nous aider à obtenir de nouvelles conquête sociales.

    Pourquoi la CGT, tout simplement, parce que c’est celui qui me correspond le plus et que je considère le plus adapté à ma conception.

    Cela n’est pas une critique apportée aux autres organisations syndicales bien au contraire.

    Si le doute persiste, il te suffit de lire mes interventions précédentes sur ce site.

    Je comprend le fait que nous ayons de visions et des opinions différentes, et par conséquent, des outils de lutte différents.

    Revenons maintenant à nos moutons « le conflit pour l’obtention d’un nouveau statut ».

    Je te signale que ma dernière intervention n’est pas une tentative de récupération, puisque, comme tu peux le voir sur ce site, je suis moi aussi, à l’origine de cette idée depuis le début.

    Pourquoi nous pensons que la CGT doit se réunir avant la réunion de Lyon ?

    *Parce qu’il est plus démocratique de consulté les bases avant de donner un avis sur la réalisation du conflit.

    *Parce que cela éviterait de perdre du temps en réunion sur des incompréhensions internes,

    *Parce que la CGT n’est pas une armée mexicaine et que des règles de vie existent,

    *Parce que d’autres organisations seront présentes à cette réunion de Lyon, et que nous ne souhaiterions pas que cette réunion soit le lieu pour régler d’éventuels vieux différents entre syndicats.

    *Parce que des structures syndicales existent sur chaque site nucléaire et que nous pensons qu’il serait bon d’être en phase avec elles avant d’entamer ce conflit.

    *Je pense que les autres OS vont faire de même.

    L’organisation de ce conflit en amont et pendant, sera la clef de voute de notre réussite à tous.

    Comment ferions-nous pour nous accorder à la fin, si nous n’avons pas les mêmes objectifs et si au départ nous n’avons pas les mêmes revendications.

    Je te signale que nous n’allons pas revendiquer un statut adapté à chaque salarié, mais que l’objectif est bien d’obtenir un statut de haut niveau, égal pour tous.

    Salut à toi et n’hésite pas à m’appeler sur mon portable si tu veux continuer cette discutions que parfois peut être nécessaire pour la construction du conflit que nous avons tous ensemble (CGT, FO, CFDT et non syndiqués) le devoir de réussir dans la plus grande transparence.

    Merci pour ton commentaire,

    Amitiés

    José ANDRADE (ZE)

    • 10 avril 2011 at 9 h 05 min

      Nos combats ne sont pas des médailles.
      Arrêtons de nous les balancer à la figure.
      Respect des uns et des autres!

      • ze
        10 avril 2011 at 18 h 09 min

        Il n’est pas question ici de médailles.

        Seullement je considére que nous n’avons pas le droit de sous-estimer l’engagement de ceux que payent une cotisation mensuelle pour assurer leur defense ainsi que celle des autres en cas de besoin.

        Même si je ne me permet pas d’apporter de jugement sur les non syndiqués, je trouve que la bataille de tous ceux qui sont organisés en syndicats ne sont pas moins importantes.

        En ce qui me concerne, les médailles dont tu parles ont un poid considérable pour moi et ma famille, notament en terme de santé.

        J’aurais prefèré ne pas les avoir, mais je ne crache pas sur la satisfaction du collectif de lutte, lorsque nous arrivons ensemble à sauver + de 100 emplois dans l’entreprise entrante sur le marché.

        Ne nous trompons pas de combat.

        Tous mes respects à tous.

        Salut à toi.

  68. nanox
    31 mars 2011 at 15 h 46 min

    salut à toutes et tous

    Je suis salarié d’edf, et travail au sein de ses activités sociales.
    Je tenais à soutenir la démarche qui commence à naître autour des salariés du nucléaire.
    Les revendications portées sont plus que légitime et devraient servir d’exemples dans tous les secteurs d’activités impacté par la sous-traitance.D’ailleurs ce mot et bien jolie mais aujourd’hui nos dirigeants devraient les rebaptisés les « sous-traités » car c’est bien comme cela qu’ils sont considérés dans le nucléaire.
    A l’heure ou l’argent et le pouvoir gangrène le système, il est pour nous tous un devoir de se soulever pour imposer nos droits et le respect que l’on mérite.
    Je conclurai par  » ceux qui se battent peuvent gagner, mais ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu ».
    En tant qu’agent edf je suis fier de soutenir, et de m’impliquer dans cette action.
    A très vite j’espère…

    • 31 mars 2011 at 16 h 10 min

      Salut Nanox , merci pour ton commentaire et engagement à nos cotés
      A très bientôt donc …
      @+

  69. 31 mars 2011 at 6 h 46 min

    Bonjour, super Yvon , nous sommes tous dans la même action , c’est vrai qu’il y a un syndicat qui ressort , mais il y a surtout des salariés qui travaillent dans l’ombre.
    Devant les télés , radio toujours les mêmes, là encore tu as raison dernier exemple mercredi , super article, on la construis ensemble et sur l’article 2 personnes seulement.
    Tu as touta fait raison.
    Je suis parti prenante de cette action, ce sont les salariés prestataires du nucléaire qui sont devant les grilles et pas les organisations syndicales.
    C’est tous ensembles que nous gagnerons.
    Le dernier atome c’est nous.

    • LAURENT Yvon
      31 mars 2011 at 19 h 59 min

      IL ne faut pas exagérer toutefois, n’oublie pas que tu es aussi adhérent à un syndicat !!!
      C’est juste une histoire de…rapport de force qu’il faut développer !
      Même au sein de NOS syndicats et Fédérations !!
      Hé oui !!

      Quel plaisir de passer d’une maison « bleu foncé » à un « bleu azur » il y a du changement partout les collègues… Merci Nanox

  70. LAURENT Yvon
    30 mars 2011 at 23 h 21 min

    ARTE cherche des volontaires sous-traitants pour une émission, Daniel ce n’es pas bon de toujours voir les mêmes à la télé , radio ou presse écrite, nous somme plusieurs sur ce site, je crois ??? Moi je ne serais ni vedette, ni martyr !!!
    Cependant, le reportage que nous avons réalisé sur Tricastin avec 3 autres collègues est sortit ce mercredi 30 Mars dans les kiosques.
    Pas mal, dans la lignée des autres et avec un dessin humoristique super !

    Personnellement , je ne répondrais pas à une « récupération » de cette action de sous traitant par une fédération quelconque, ni à une réunion d’organisation de conflit » Certain de nous avons été sollicité, 24h avant la distribution du tract, pour formater des « inter pro » sur les CNPE et offrir notre « réseau de prestataires » …comme par hasard, c’est un message, préparé, anticipé et…fédéré !! On ne peut pas accepter « d’être et d’avoir été » Désolé ceci n’est que mon interprétation personnelle mais pas celle du syndicat CGT, de ma société, dont je suis, toutefois, le seul représentant sur se site.Je n’est JAMAIS fait de deal moi !!! Mais je respecterais TOUJOURS mes engagements et convictions auprès de mes collègues de travail…

  71. Thomas
    30 mars 2011 at 22 h 13 min

    Bonsoir à tous, Thomas Cegelec de Paluel.

    Cegelec Nord et EST, Electricien , Non syndiqué

    Jeune et dans le mouvement pour obtenir ce statut !!
    J’apporte évidemment mon soutien à cet appel !!

    Pour moi aussi « Ma zone contrôlée va mal ».

    2 exemples en 3 jours en zone contrôlée.
    Lundi après-midi, alors qu’un collègue et moi travaillons près des GV tr3, la tranche 2 qui alimentait électriquement la tranche 3 (actuellement en ASR), via le transfo, tombe. Résultat nous nous sommes retrouvés dans le noir pendant 10 longues secondes et avons été évacués. Mais aucune explication ne nous a été donné par notre client ni aucune excuse !! Grosse frayeur…

    Aujourd’hui 2 personnes d’une autre société sous-traitante travaillaient près d’une tuyauterie dans les couloirs du BAN Tr2 qui pétait a plus de 0,300msv. Celle-ci n’était pas indiqué ni par point chaud ni par cartographie. Il a juste fallu que je prête mon stylo et que je regarde mon dosimètre pour que l’on s’en rende compte….

    Tous va de plus en plus mal.

    C’est maintenant qu’il faut agir!
    Très bonne initiative, surtout depuis la catastrophe de Fukushima au Japon.
    Pour preuve les médias sont en trains de faire des recherches autour de la centrale de Paluel depuis quelques jours…

  72. ze
    30 mars 2011 at 16 h 06 min

    Salut les copains,

    Merci à vous tous pour votre contribution à la distribution du tract d’hier.

    C’est chose faite et cela à porté ces fruits, puisque le nombre de connections sur le site a augmenté considérablement (environ 1500 pour la journée d’hier). C’est déjà une première réussite.

    Mais nous ne devons pas oublier les vrais raisons de cette démarche :

    • La réunion commune (CGT, CFDT, FO et non syndiqués) sur la région de Lyon afin de décider des modalités d’un conflit, et cela, pour obtenir un statut de haut niveau « à minima égal à celui des agents EDF/AREVA/CEA pour les salariés du nucléaire.

    Pour cela, et après cette première victoire de l’information, nous devons continuer à construire cette démarche dans un seul objectif « REUSSIR ».

    Pour réussir il nous faut, je crois, être rigoureux sur le fond et sur la forme dans notre démarche

    Pour cela, nous devons, je pense, respecter quelques principes.

    L’espace «N’OUBLIONS JAMAIS » doit servir à la libre expression

    L’espace « INSCRIPTIONS » comme son nom l’indique, doit seulement servir aux renseignements nécessaire pour la réunion commune.

    Site d’attachement

    L’entreprise

    Les mandats

    L’appartenance syndicale ou non syndiqué(e).

    Le nombre de personnes composant la délégation.

    Comme vous le savez le temps passe vite et le jour de la réunion arrivera très rapidement.

    Il nous faut très vite donner tous les renseignements afin que nous puissions travailler sur la capacité de la salle, les transports, les repas, …

    Pour les représentants et sympathisants de la CGT,
    Je vous informe qu’une réunion aura lieu le 13 avril à Montreuil « l’organisation du conflit ».

    Je vous demande de vous faire connaitre auprès des syndicats CGT de chaque site et de coordonner avec les structures locales l’organisation de cette journée.

    Je pense qu’il serait bon d’avoir un représentant de chaque entreprise à cette réunion du 13 avril à la CGT.

    Pour toute difficulté,

    Merci de l’écrire sur « n’oublions jamais » ou alors « sur mon tel : perso au 06 67 83 87 45 »

    N’hésitez pas à vous inscrire pour la réunion de Lyon.

    Je pense que c’est un devoir pour nous tous. Notre avenir en dépend.

    Avec vous, l’impossible d’hier devient aujourd’hui plus que réalisable.

    Il devient tout simplement, inévitable.

    N’attendez pas que les autres le fassent, faisons-le tous ensemble.

    Nos différences ne doivent pas être une contrainte dans la réalisation de ce conflit, mais tout simplement une force de propositions.

    Inscrivez-vous sans modération !!!