Notre optimisme devient contagieux…

Au sommaire :

Appel d’offre Cruas , ont en a mare !…Monsieur le Premier Ministre…

Action du 05/07/2012 ESSOR CNPE CRUAS/MEYSSE 

Nos collègues d’ESSOR  sont en fin de contrat commercial sur le site de CRUAS / MEYSSE fin 2012, leur situation pend au nez de chacun de nous . 

Jugez vous même de leur détermination … 🙂 

Grève d’un sous-traitant de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche)

Les 150 employés d’Essor, sous-traitant chargé de la maintenance nucléaire du site de la centrale EDF de Cruas-Meysse (Ardèche), ont commencé jeudi une grève, a-t-on appris auprès des syndicats et de la direction, qui précise qu’il n’y a « aucun impact sur la production et la sûreté nucléaire ».
Selon José Andrade, secrétaire-adjoint CGT du site de Cruas-Meysse, le mouvement a débuté jeudi matin à 6H30 par les salariés de l’entreprise Essor (groupe Vinci) et il sera reconduit vendredi.

« Ils ont bloqué le site et distribué des tracts car ils veulent conserver leur emploi. Des négociations sont en cours pour attribuer les marchés de l’année prochaine et Essor pourrait perdre ce marché », a-t-il déclaré à l’AFP.

Source / Suite 

L’action est suivie par 100% des salariés ESSOR du site (personnels encadrants compris).  Elle est reconduite jusqu’au mardi 10/07 ou le nom des futures repreneurs seront connus.

La tranche 4 cumule plus de 90 jours de retard et ce n’est pas fini…L’arrêt de tranche 3 doit débuter le 14/07 avec qui ? comment ? Le rechargement de la tranche 1 est terminé et c’est maintenant que l’on rigole !

  • qui fait le pontier polaire ??? 
  • qui va faire la déconta piscine ???
  • qui lave le linge de Z-C ???
  • qui fait la surveillance des accées au bâtiment réacteur ??? 
  • qui comptabilise les contaminés en sortie de Z-C ???
  • qui fait la manut ???
  • qui fait l’assistance sur les chantiers des autres entreprises intervenantes ??? 

Ce qui est sûr, il n’y aura bientôt plus de linge propre de zone à dispo , c’est embêtant vous en conviendrez  ! 

Il semblerait que ce soit les agents EDF qui assument le remplacement des grévistes et que coté direction EDF elle sollicite d’autres entreprises pour exécuter les travaux !

Chers collègues visiteurs, vous pouvez peut-être, être tenté par l’appât du gain promis par votre employeur pour intervenir, nous vous demandons expressément de ne pas casser ce mouvement social puisque il est de l’intéret général, celui de toutes les  petites mains (agents de logistique nucléaire). 

Mr Pascale Terrasse nous reçoit 

Une délégation inter-syndicale représentant l’ensemble des entreprises de logistique nucléaire nationale du collectif a était reçue aujourd’hui 06/07 par Monsieur Pascal Terrasse à Privas .

Nous lui avons remis en main propre notre lettre adressée au premier ministre lettre 1er ministre pdf  

Les signataires représentant les entreprises 

de logistique nucléaire  

 

 ENDEL / SPIE-DEN / POLINORSUD / TECHMAN / ESSOR  comme vous pouvez le constater, il ne manque personne  à l’appel !  🙂 

Dernière minute communiqué CGT CRUAS/MEYSSE 

cgt cruas pdf

Bonne vacances pour ceux qui y sont  🙂  , bon courage à tous les autres  🙂

Notre détermination à toutes et tous à la rentré ne sera que renforcée…

Mesdames, Messieurs les décideurs maintenant vous ne pourrez pas dire, je ne le savais pas !

(Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

 L’ultim atome c’est toi salarié 🙂

Et vous…qu’en pensez vous ?

Nos amitiés aux uns, nos respects aux autres, bises à toutes et à tous

Ont ne savaient pas que c’était impossible,

alors nous l’avons fait (Collectif MZC)

47 comments for “Notre optimisme devient contagieux…

  1. 8 septembre 2012 at 13 h 43 min

    A tous les antinucléaires de ce débat :

    Toujours le discours stéréotypé fait d’affirmations qui n’ont de vérité que celle de leur répétition ad nauseam !
    Tout part d’une peur panique du nucléaire, dérisoire : zéro mort dans le « “désastre” » de Fukushima.
    Tout le monde pourrait retourner chez soi (comme les babouchkas de Tchernobyl qui s’y portent très bien) mais le Japon a peur des réactions d’un monde qui s’est enferré dans des normes abracadabrantesques issues des revendications syndicales de radiologues suédois des années 50 avides de rehaussements d’honoraires pour cause de grand danger.

    On limite la radioactivité artificielle à 1 mSv/an, alors que des exemples existent de radioactivité naturelle à 100 mSv/an. Comme si on interdisait de dépasser le 1 km/h quand on peut rouler à 100 km/h !

    Si le nucléaire est sans danger et meilleur marché que les renouvelables, alors tout se justifie, y compris le chauffage électrique, qui sera aussi une manière d’économiser du CO2 quand les renouvelables seront développées avec stockage de l’énergie.
    Ce qui nécessitera encore beaucoup de progrès qui ne seront pas générés instantanément par le vote d’un budget recherche ! Et ne se fera pas gratuitement : avez-vous remarqué que la débauche d’aides à l’éolien et au solaire en Espagne était une des causes de sa ruine ?

    Pour l’ensemble des alternatives, c’est le temps qui va manquer avant la canicule généralisée, d’où la nécessité aussi des gaz de schistes qui sont toujours meilleurs que le charbon (surveiller néanmoins les rejets de méthane) et dont le danger a été affirmé sans autre forme de preuve sérieuse par un film simpliste.

    Est-ce que les Verts vont abandonner un jour leur obsession antinucléaire et travailler plutôt à aider les Français à lutter réellement contre l’effet de serre, qui est le vrai danger pour l’humanité ? Sans rancune !

  2. guichard
    25 août 2012 at 10 h 25 min

    Voila nous avons remis en condition de sureté le brTR1 MAIS CELA SOUS BEAUCOUP DE SUEUR..
    allez c est une guerre contre l atome pas une chocolaterie…..

    • 25 août 2012 at 10 h 51 min

      Salut guichard merci pour ton commentaire . C’est sur quel site ? Vous préparez l’action du 13/09 ?

      Bon courage à toutes et tous , le 13/09 tous dans l’action pour un avenir meilleur
      @+

  3. la tortue
    15 juillet 2012 at 18 h 00 min

    Camarade d’ESSOR une semaine cruciale s’annonce pour nous

    Restons solidaire et nous gagnerons tous ensemble,nous sortirons tête haute de ce conflit face à EDF qui a voulu nous déstabliser,séparer,diviser,mais ils ont oublié notre collectif et nous vaincrons.

    ON LACHE RIEN

  4. Camélito
    15 juillet 2012 at 11 h 49 min

    Les brèves au quotidien du CCE d’EDF SA

    ENERGIE

    Une enquête préliminaire a été ouverte le 11 juillet 2012 en Allemagne sur des soupçons de collusion entre un banquier de Morgan Stanley et l’ancien ministre-président du Bade-Wurtemberg lors du rachat par le Land des 45 % d’EDF dans EnBW, en 2010. Le bureau du procureur a expliqué qu’il avait « réuni suffisamment d’indices » laissant penser que l’ancien ministre-président Stefan Mappus pourrait s’être rendu coupable d’abus de confiance et le banquier Dirk Notheis de complicité d’abus de confiance. Plusieurs perquisitions ont été menées et un certain nombre de documents saisis.

    TransForce chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique à Montréal Québec, a formé un partenariat avec Terreau Biogaz en vue de transformer en électricité le méthane produit par les sites d’enfouissement de Granby et de Sainte-Cécile-de-Milton. L’électricité est intégrée au réseau d’Hydro-Québec depuis la fin du mois de juin.

    NUCLEAIRE

    La Commission de Régulation Nucléaire américaine (NRC) a publié une mise à jour des problèmes rencontrés par la centrale nucléaire de San Onofre en Californie, où ils estiment que la situation est plus grave qu’ils ne l’avaient pensé au début. L’un des réacteurs avait dû être fermé en janvier à la suite de fuites radioactives. Mais après des recherches plus poussées, il a été mis en évidence une érosion inattendue sur de nombreux tuyaux transportant de l’eau radioactive. La centrale a donc été complètement fermée, ce qui a poussé les autorités de l’Etat de Californie à se reporter sur des sources d’électricité alternatives.

    ELECTRICITE

    Des scientifiques de Nanyang Technological University (NTU) (Singapour Asie du Sud-Est) ont inventé un système de WC capable de convertir les excréments humains en électricité et en engrais. Les déchets « solides » seront envoyés à un bioréacteur où ils seront digérés pour libérer du biogaz, un mélange composé essentiellement de méthane. Le méthane est un gaz inodore capable de remplacer le gaz naturel pour les appareils de cuisson par exemple. Le méthane peut également servir de combustible pour alimenter un moteur à gaz ou une pile à combustible et produire au final de l’électricité.

    En Tunisie, la canicule est la cause principale des coupures d’électricité et d’eau. Le Président de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) a indiqué que les coupures successives enregistrées dans la distribution de l’électricité se poursuivront jusqu’à la fin de cette semaine. La demande quotidienne d’électricité a atteint 3330 MW, alors que la capacité de production de la STEG est estimée à 3240 MW/jour. Cet écart entre l’offre et la demande a engendré un déficit qui a poussé la société à couper l’électricité de manière régulière dans quelques régions (le Sahel et le centre).

    Depuis le printemps, Renault multiplie les opérations marketing autour de son petit quadricycle électrique « Twizy ».

    Le groupe a déjà reçu 7 000 commandes en Europe de ce modèle, ce qui en fait le véhicule le plus demandé de sa gamme électrique. Déjà, suite à un vaste appel d’offres piloté par les pouvoirs publics, il y avait eu 15 000 commandes de Kangoo électriques. A l’automne, on attend le lancement de la compacte « Zoé » qui concentre les ambitions commerciales du groupe automobile français dans l’électrique.

  5. L'abeille sociale
    15 juillet 2012 at 11 h 22 min

    POUR NE PAS OUBLIER CE QUI RISQUE DE NOUS ARRIVER UNE NOUVELLE FOIS SUR CRUAS:

    ECOUTEZ LES COPAINS DANS CETTE CHANSON:

    http://www.youtube.com/watch?v=n7YqbYGdwHo&feature=youtube_gdata_player

  6. ZE
    14 juillet 2012 at 23 h 25 min

    FNME-CGT – Montreuil – le 12 juillet 2012

    Communiqué de Presse

    GREVE DES SALARIES D’ESSOR SUR LE SITE NUCLEAIRE DE CRUAS LES NEGOCIATIONS DOIVENT S’OUVRIR

    Depuis le jeudi 5 juillet 2012, 100% des 150 salariés de l’entreprise Essor (filiale du Groupe Vinci) intervenant sur le site de la Centrale Nucléaire EDF de Cruas-Meysse (4 réacteurs de 900MW) dans l’Ardèche sont en grève.

    Ces salariés ont pris la décision d’arrêter le travail, suite à la décision d’EDF de renouveler au 1er janvier 2013 l’actuel marché de logistique confié depuis 5 ans à la société Essor.

    Depuis des années, la FNME-CGT n’a de cesse de dénoncer les politiques de sous-traitance des activités de maintenance, en particulier dans les installations nucléaires. Ces politiques s’appuient sur des appels d’offres réguliers en vue de mettre en concurrence les entreprises sous traitantes et donc de faire baisser les coûts des prestations fournies.

    De plus, la FNME-CGT revendique une ré internalisation vers les entreprises donneuses d’ordres des activités actuellement sous traitées comme elle dénonce avec force la sous-traitance en «cascade » partout où elle existe.

    Ce sont toujours les salariés qui en paient l’addition au travers d’une remise en cause régulière de leurs garanties collectives et d’une dégradation de leurs conditions de travail et de vie.

    Si grâce à la CGT des avancées ont été obtenues concernant la reprise intégrale des salariés et la continuité de leurs droits en cas de changement d’entreprise, malgré cela, pour les salariés d’ESSOR, c’est insuffisant.

    Ceux-ci ont donc décidé de poursuivre leur action.

    La FNME-CGT est au côté des salariés d’ESSOR dans l’action à Cruas et informe l’ensemble de ses syndicats de cette situation.

    La FNME-CGT revendique un véritable statut pour les salariés du nucléaire s’appuyant sur les meilleures dispositions existantes dans le secteur.

    Elle réaffirme ses exigences, en particulier :

    · La garantie de l’emploi pour tous les salariés, y compris les salariés du domaine tertiaire lié à l’activité en question.

    · Le maintien de tous les droits et garanties collectives pour les salariés quelle que soit l’entreprise.

    · Le maintien et la continuité de la représentation syndicale et des IRP.

    La FNME-CGT continue à exiger l’ouverture d’une négociation pour l’obtention d’un statut de haut niveau pour tous les salariés de la sous-traitance du nucléaire.

  7. Pour la CGT
    14 juillet 2012 at 17 h 58 min

    Préavis de grève

    Du mercredi 18 juillet à 13 h au jeudi 01 novembre 2012 à 21h

    La CGT avec le personnel de la centrale nucléaire de Cruas, demandent, dans l’attente du respect de l’article 4 du statut national des IEG, la mise en place de structures de maintien du personnel prestataire permanent.

    Cela afin que le personnel EDF n’ait pas ses conditions de travail dégradées et ait à pallier en urgence à leur éventuelle carence du fait des renouvellements de marche.

    La CGT, dans ses modalités d’actions, appelle le personnel rassemble en assemblée générale a des arrêts de travail, des interventions sur l’outil de travail, occupations des locaux et des baisses de charge. Les modalités de grève décidées porteront sur la réappropriation de l’outil de travail.

    La CGT est a votre disposition pour participer à toute rencontre, négociation et information, permettant de répondre positivement aux revendications des agents du CNPE de CRUAS.

    Pour la CGT Yann Montiel

  8. 13 juillet 2012 at 12 h 08 min

    Radio tour de France

    Une délégation à l’arriver du Tour a Annonay (banderoles)

    Le site de Cruas toujours bloqué…

    Radio Tour de France , vous souhaite une bonne fin de journée

    ps : Sortez couvert (soleil) , Charlie démarre le bus , nous ont sort les pelles 🙂

    @+

    ON LÂCHE RIEN A DIT NATHALIE 😉 ok

  9. 13 juillet 2012 at 11 h 32 min

    CRUAS/MEYSSE
    Les grévistes d’Essor interpellent le directeur de la centrale

    Plus d’une cinquantaine de salariés d’Essor, en grève depuis le jeudi 5 juillet (voir nos éditions précédentes), se sont rendus hier à la CLI (Commission locale d’information) de Cruas-Meysse, réunie à Saint-Bauzile. Ils ont ensuite été reçus par le préfet.
    Les sous-traitants du nucléaire ont lu un texte au directeur de la centrale Philippe Bordarier :
    « Cette fois-ci, nous allons résister » avertissent les grévistes, à travers la voix de Nathalie Virlogeux, responsable d’activité chez Essor.
    « Les interrogations sont légitimes, a répondu M. Bordarier. Mais ce renouvellement est encadré par la législation française et européenne, qu’EDF respecte […]
    Tous les employés qui le souhaitent seront repris dans les mêmes conditions : même prime, même salaire, même ancienneté […]
    EDF a révélé le plus tôt possible les entreprises retenues, pour organiser les choses en toute sérénité avant le 31 décembre » a avancé le directeur.

    http://www.ledauphine.com/ardeche/2012/07/12/les-grevistes-d-essor-interpellent-le-directeur-de-la-centrale

  10. Le Carré Blanc
    13 juillet 2012 at 0 h 06 min

    Les 8 tranches nous appartiennent Tricastin Cruas PNS (ex ESSOR)
    Le statut unique de haut niveau pour tous les salariés nous tend les bras
    2013 tout est permis.
    Notre volonté d’unir notre énergie,pour un nouveau souffle et un véritable changement.
    Ensemble, nous pouvons rétablir notre fierté, notre dignité et notre respectabilité
    fraternellement.

  11. 12 juillet 2012 at 7 h 36 min

    CRUAS / MEYSSE
    Des grévistes d’Essor seront à Annonay pour l’arrivée du Tour de France

    Les craintes des sous traitants d’EDF à la centrale de Cruas/Meysse, en grève depuis jeudi 5 juillet, étaient fondées : l’activité jusque-là assurée par leur employeur Essor à Cruas/Meysse sera bien reprise non pas par une, mais par deux entreprises : Polinordsud et Samsic.

    Pour protester contre cette décision, les 150 salariés d’Essor reconduisent la grève jusqu’à vendredi minimum. Certains se rendront, le 13 juillet, à l’arrivée du Tour de France à Annonay, avec banderoles et pancartes, pour « s’exprimer devant des milliers de téléspectateurs », annonce Charles Rumaux, délégué CGT Essor. Un “apéro géant”, lancé sur Facebook, est aussi organisé aujourd’hui devant la centrale.

    Leur activité étant scindée, les employés devraient être soumis à deux conventions collectives : une “métallurgie” et une “nettoyage”. En découle une perte d’avantages sociaux déjà largement inférieurs à ceux des salariés EDF.

    http://www.ledauphine.com/ardeche/2012/07/11/des-grevistes-d-essor-seront-a-annonay-pour-l-arrivee-du-tour-de-france

  12. La giffle
    12 juillet 2012 at 0 h 29 min

    «Dans ce moment douloureux, aucun soutien ne m’a été apporté.
    Mon directeur n’a toujours pas daigné m’adresser une parole.
    On n’a pas le droit de se comporter de cette façon, c’est inhumain ».

    De nouveau en arrêt maladie, Cyril peut compter sur le soutien de sa compagne, touchée par cette nouvelle épreuve : «C’est terrible. J’ai l’impression qu’on porte atteinte à notre fils. On n’a pas perdu un animal de compagnie. On a perdu notre enfant. ».

    Contacté, le groupe Samsic, la maison mère de Services 3D basée près de Rennes, n’a pas répondu à nos sollicitations.

    http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Son-fils-decede-on-veut-le-licencier

  13. la taupe
    12 juillet 2012 at 0 h 09 min

    Pourquoi ne pas bloquer complétement le site à partir de demain matin pour que personne ait la chance de nous remplacer ?

    La direction d’EDF augmente la provoc, pourquoi pas nous.

    Nous n’avons plus rien à perdre mes camarades.

  14. l'abeille sociale
    12 juillet 2012 at 0 h 03 min

    Et c’est parti mes amis! des vraies décisions ont été prises en assemblée générale ce soir devant le site de cruas par les salariés grévistes d’essor.

    Elles ont été votées à 100% par le personnel pour les jours à venir

    -Intervention des salariés en grève à la CLI de demain.

    -Interventions négociées ou pas sur les deux étapes du tour de France avec drapeaux et banderoles dénonçant la maltraitance des salariés sous-traitants du nucléaire.

    -Demande d’une réunion en urgence auprès du ministère de l’énergie.

    -Blocage des véhicules jusqu’à la fin de semaine et plus si affinité.

    -Soutien de la population des environs devant le site pour soutenir les salariés en grève.

    -Lors de l’AG, des salariés se sont positionnés pour entamer une grève de la faim comme en 2007.

    Qui sème la misère récolte la colère.

    PS: nous avons reçu l’information que des salariés INTERIM de SPIE-DEN et CERAP sont envoyés par ces boites pour remplacer les grévistes.

    Syndicat CGT de Cruas à donc décidé de:

    * déposer un préavis de grève pour donner la possibilité aux salariés D’EDF de rejoindre le mouvement.

    * Le syndicat CGT de SPIE DEN va donc se renseigner demain des faits avancés et si c’est le cas, il appellera les salariés de l’entreprise à déclencher un mouvement de grève national.

    * dés demain,si les faits sont avérés sur le remplacement des grévistes, le syndicats de Cruas appellera toutes les entreprises sous-traitantes à rejoindre le mouvement.

    Messieurs les Directeurs d’EDF, nous avons fini de rigoler et nous allons passer à la vraie action.

  15. 11 juillet 2012 at 23 h 11 min

    Privas, le 11 juillet 2012

    Communiqué de Presse :

    CENTRALE DE CRUAS, SOLIDARITE AVEC LES SALARIES D’ESSOR POUR UN STATUT UNIQUE DE HAUT NIVEAU POUR TOUS LES SALARIES :

    EDF doit respecter les salariés sous-traitants du nucléaire et leurs représentants ainsi que la sûreté et la sécurité !

    Depuis le jeudi 5 juillet 2012, ce sont 100% des 150 salariés de l’entreprise Essor (filiale du Groupe Vinci) travaillant sur le site de la Centrale Nucléaire EDF de Cruas-Meysse (4 réacteurs de 900MW) dans l’Ardèche qui sont en grève, encadrement compris ! Ils viennent d’ailleurs de décider la reconduite de leur mouvement à l’unanimité.

    Ces salariés ont pris la décision d’arrêter le travail suite à la décision d’EDF de scinder en deux l’actuel marché de logistique confié depuis 5 ans à ESSOR, devant être renouvelé au 1er janvier 2013. Deux nouvelles entreprises sont retenues pour se « partager » ce travail : POLINORSUD et SAMSIC.

    Nous notons avec interrogation que le nom de ces deux entreprises avait été divulgué par EDF plus d’une semaine avant la réunion de la commission des marchés qui s’est tenue hier mardi 10 juillet !?

    Pour la CGT, EDF a décidé sciemment de diviser ce marché pour casser la communauté de travail qui existait jusqu’à ce jour et priver les salariés de leurs représentants du personnel qui perdront de facto leurs mandats. Pour preuve, sur trois autres centrales nucléaires (Blayais, Golfech et Civaux) dont le marché est aussi renouvelé, EDF a décidé de reconduire à cette même commission des marchés les précédentes entreprises, ce que réclamaient simplement les salariés sous-traitants d’Essor depuis des mois pour Cruas.

    Il y a 5 ans déjà, ce changement de marché avait conduit les salariés sous-traitants à 6 mois d’action, dont une grève de la faim de 9 d’entre eux les 10 derniers jours et le blocage total du site par la population et les élus locaux, afin d’obtenir satisfaction pour le respect de leur emploi et le maintien de leurs représentants du personnel. Sommes-nous dans une manœuvre de vengeance inadmissible et irresponsable de la part de la direction d’EDF ?

    La CGT ne peut pas admettre qu’au moment de la conférence sociale où le rôle de la représentation syndicale des salariés a été réaffirmé, EDF entreprise détenue par la Nation puisse ainsi effacer sur un renouvellement de marché, la représentation du personnel et remettre en cause les conventions collectives, les contrats de travail et les avantages acquis.

    Par ailleurs, nos camarades nous font part qu’EDF prend certaines libertés avec la sûreté des installations et la sécurité des salariés, pour contourner ce mouvement de grève.

    L’Union Départementale CGT de l’Ardèche apporte tout son soutien aux salariés en lutte et appelle l’ensemble de ses organisations et plus largement la population, à exprimer leur solidarité notamment le 13 juillet à l’arrivée du Tour de France à Annonay.

    EDF peut encore revenir sur sa décision inique et discriminatoire pour sortir du conflit.

    Le gouvernement de son côté doit prendre en main sans attendre le dossier de la sous-traitance du nucléaire dont les paramètres sont largement connus (conflits, enquête épidémiologique SUMMER, articles de presse, rapports, films,…) et ouvrir une négociation pour l’obtention d’un statut unique de haut niveau pour tous les salariés.

  16. le rescator
    11 juillet 2012 at 21 h 44 min

    Y a plus qu’à finir le boulot l’an prochain 40% de chiffre d’affaire en moins et 45% de l’effectif à terre merci EDF: abroger nos souffrances et qu’ont en finissent tout suite.

    Bancale en Normandie, une poignée de brave dans le centre, des stagiaires à tous les étages, CDD, ETT par troupeaux.
    Il fait chaud sous le soleil.Heureux ceux qui ont pris la fuite au printemps comme les rats quittant le Titanic.
    Encore quelques brasses et ont coule.

    Quand les mouettes ont plus pieds, il est tant de viré. (proverbe Breton)

  17. dido
    11 juillet 2012 at 20 h 34 min

    Malgré la gravitée de ce changement de société , je pense que cela peut servir à tout les salariés du nucléaire !

    Je m’explique,en imaginant que PNS accepte les conditions financieres des gars d’ESSOR! (il circule que les gens de PNS seraient moins bien rémunérés !j’ai quelques doutes mais admettons! )imaginez la réaction des pns sur Tricastin
    Je sais qu’ils ne bougent pas beaucoup en temps normal,mais je ne les crois pas si con pour accepter cela et c’est là que le mouvement nationnal risque de démarrer pour de bon !

    Je pense qu’EDF a travaillé pour nous sans le vouloir !
    A votre avis ?
    Regardez sur internet,les renseignements sur la deuxième boite « SAMSIC » souvenez vous de la boite qui à Paris faisait travailler des sans papiers,c’est eux !
    Dans la lignée de « sinestes » qui fait travailler des handicapés sur Disney-land à des tarifs lamentables !
    Que du beau monde !

    Même si ce n’est pas le rève ,je reste persuadé que PNS n’est pas à leur niveau de négriers!

    • 11 juillet 2012 at 23 h 07 min

      Salut Dido , merci pour ton commentaire et ton analyse espérons que les salariés de Tricastin ce sentent réellement concerné et qu’enfin le collectif formé en inter-syndicale passe à l’action

      @+

  18. Le Carré Blanc
    11 juillet 2012 at 18 h 57 min

    En espérant vous compter parmi nous a l’apero geant Messieurs de la DPN le décor va changer !
    Mr GT vous devez avoir le courage de rendre compte aux salariés .
    Si votre lâcheté fit tout votre malheur, n’accusez pas les dieux d’un honteux esclavage : le pouvoir du tyran n’est-il pas votre ouvrage ?

    Droit des salariés, conventions collectives , emploi et Tour de France

    On ne lâchera rien Mesdames Messieurs les décideurs 😉

  19. webmaster MZC
    11 juillet 2012 at 17 h 21 min

    Vu sur Facebook
    Convivialité Dans L’entreprise a écrit

    Rassemblement le 12/07/12a 9h00 devant la centrale nucléaire de Cruas pour soutenir les salaries Essor qui sont en greve pour garder leur emploi musique apero geant
    Venez nombreux et faite passer le message a tous le monde merci beaucoup

    Faites passer l’info

    On lâche rien 😉
    @+

  20. 11 juillet 2012 at 9 h 12 min

    Voilà le deal est fait !

    Ce sera donc PNS + SAMSIC

    Aujourd’hui mercredi 11 le site est toujours bloquer et il y a toujours 2 tranches à l’arrêt (4-1). L’arrêt de tranche 3 lui est reporter…

    Une délégation rencontre ce matin à 09H30 la direction EDF en présence de représentant des 2 nouvelles entreprises .

    Il est hors de question pour nos copains de dissocier les lots ( PNS Oui ! SAMSIC Non ) c’est clair comme ça ?

    Samedi 14 juillet le tour de France arrive à ST Paul 3 Châteaux , nous serons sur le parcours pour faire entendre notre voie .

    Maintenant les masques vont enfin tombés 😉
    Qui défend notre cause ?
    Qui s’affiche ?
    Vous pourrez chers collègues juger de vous même des forces présentes pour défendre votre intérêt !

    Le collectif (inter-syndicale) ce réunira très prochainement pour élaborer notre ligne de défense.
    Nous exigeons ni plus ni moins un statut unique pour les travailleurs du nucléaire. La compétitivité entre les travailleurs de cette industrie n’a que trop durée

    Qui sème la misère , récolte la colère ! 😉

    @+
    On lâche rien

  21. Vivre
    10 juillet 2012 at 23 h 02 min

    N’oublions pas que PNS a été crée par les frères DALTON aussi et que des traces bien visibles de l’antisocial sont encore bien visibles dans cette boutique de maquignons.
    Toutes vérolées ces boites à la con et un seul gagnant « EDF » et les gros actionnaires.

  22. pierrot le fou
    10 juillet 2012 at 22 h 37 min

    Je faisait partit du mouvement de greve de 2008 et nous voila repartit en 2012 pour une nouvelle bataille.
    Pour leur faire conprendre l’heure de la révolte a sonner que toutes les société prestataire du site de cruas s’arrette une journée en soutien a nos camarades de la st Essor car cela peut arriver a n’inporte quelle société de se retrouver devant le portail.

    Cher prestaires du site de cruas prennais le temps de vous arreter lorsque vous aller sur votre lieu de travaille soyer un peu humain cela leurs donnera un peu de baume au coeur merci a tous

  23. la foudre
    10 juillet 2012 at 22 h 16 min

    C’est officiel, cela vient de tomber il y a 2 heures
    PNS remporte le lot A et SAMSIC remporte le lot B sur cruas-meysse.

    EDF a gagnée « pour l’instant » en séparant les salariés de la logistique. Maintenant ils vont connaître la foudre de leurs décisions « arnaque ».

    Question: A quoi bon avoir une commission d’attribution des marchés si le résultat était connu de tous depuis des semaines et avant la décision de ladite commission d’aujourd’hui.

    EDF nous prends pour des cons et à partir de maintenant, il va falloir qu’ils assument leurs conneries et leurs magouilles.

    Nous avons perdu le goût et ils vont avoir du mal à nous aider à le retrouver.

    Vite, il nous faut la réunion en inter syndicale des entreprises de logistique nucléaire comme prévu.

    Ils ont osé dégainé le pistolet, maintenant, ils vont connaître la guerre sur leurs sites.

    A la guerre comme à la guerre mes amis.

  24. Camélito
    10 juillet 2012 at 21 h 45 min

    Les brèves au quotidien du CCE d’EDF SA

    NUCLEAIRE

    Le président du directoire d’Areva a confirmé le 7 juillet 2012, son alliance avec des électriciens chinois, dont CGNPC (China Guangdong Nuclear Power Corp.), pour sauver les projets de centrales nucléaires au Royaume-Uni en rachetant Horizon Nuclear Power, la co-entreprise d’E.ON et RWE, les deux groupes allemands ayant décidé de se retirer du nucléaire dans le pays.

    L’Inspection Fédérale de la Sûreté Nucléaire (l’autorité de sûreté nucléaire helvète) a rendu public, le 9 juillet 2012, un rapport dans lequel elle constate que « les examens des démons-trations des exploitants ont montré que les centrales nucléaires suisses résisteraient à un grave tremblement de terre. Aucun préjudice pour l’être humain et l’environnement dû à la radioactivité ne résulterait d’un tel évènement. »

    En France, André-Claude Lacoste président de l’ASN, auditionné le 5 juillet 2012 par la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, a déclaré : « Si le radier du réacteur de Fessenheim n’est pas épaissi d’ici à juillet 2013, on ferme. » Ces travaux, évoqués de longue date, font partie des mesures préconisées par l’ASN dans le cadre du renforcement de la résistance des centrales françaises décidé après la catastrophe de Fukushima.

    Les 150 employés d’Essor, le sous-traitant de la maintenance nucléaire du CNPE de Cruas-Meysse (Ardèche), ont commencé une grève le 5 juillet 2012 qui devait être reconduite le lendemain. Ce mouvement social intervient alors que des négociations sont actuellement en cours pour l’attribution des marchés de l’année 2013. Essor craint de perdre ce marché.

    ENERGIE

    GDF Suez a annoncé, le 6 juillet 2012, à travers sa filiale International Power, le démarrage de la construction d’un projet solaire en Ontario au Canada. Le projet de Brockville aura une capacité installée de 10 MW suffisante pour desservir près de 1 700 foyers. Un contrat d’électricité de 20 ans a été signé avec l’Office de l’électricité de l’Ontario pour toute la durée de la production.

    La CRE a mis en ligne et rendu public son bilan 2011. La Commission de régulation de l’énergie constate les limites de l’ouverture du marché aux particuliers et « regrette que les fournisseurs alternatifs d’électricité soient encore trop peu nombreux. »

    Direct Energie et Poweo vont fusionner cette semaine pour donner naissance au premier fournisseur alternatif de gaz et d’électricité de France capable de mieux résister à la puissance des opérateurs historiques EDF et GDF Suez.

    Le mois dernier, l’AMF, le gendarme de la bourse, a donné son feu vert. Le projet de fusion devrait être validé par les actionnaires réunis en assemblées générales le 11 juillet 2012.
    Dalkia, filiale commune d’EDF et de Veolia Environnement a remporté un contrat d’exploitation du réseau de chauffage collectif de Lasi, la deuxième ville de Roumanie. Ce contrat de 600 M € sur 20 ans porte sur la production, le transport, la distribution et la fourniture de chaleur.

  25. le furet
    10 juillet 2012 at 21 h 21 min

    « Lorsqu’il y a un conflit, en règle générale, la politique pour propager la technologie nucléaire l’emporte sur la politique de non prolifération »
    Sommes nous en conflit permanent et avec qui ?

    USA

    Bientôt des centrales équipées de laser pour fabriquer de l’énergie nucléaire ?

    http://www.actualites-news-environnement.com/28704-centrales-nucleaire-laser.html

  26. dany le rouge
    10 juillet 2012 at 13 h 40 min

    Si ESSOR perd le marché de Cruas nous auront un plan sociale et des janvier 2013 ESSOR ne pourra pas faire appel aux travailleurs temporaire.Dampierre et Penly ou ESSOR est présent devra embauché tout son personnel en CDD et ETT…sinon c’est la fin sous six mois.
    Perte du marché de Cruas = fin de l’aventure VINCI en centrale.

  27. 10 juillet 2012 at 9 h 17 min

    Salut Robert merci pour ton commentaire

    Oui , tous les signataires de notre lettre au premier ministre doivent ce rencontrés très prochainement et le plus rapidement possible pour établir en commun notre stratégie pour qu’enfin nous retrouvions tous notre dignités volés.

    Pas de bras…pas de chocolat !
    et
    Pas de logistique… pas d’arrêt de tranche
    !

    On lâche rien les copains… cela va de soit 😉
    @+

  28. Robert
    9 juillet 2012 at 23 h 02 min

    Il faut très vite réunir tous les syndicats signataires de la lettre au premier ministre (comme nous l’avons déjà convenu) et mettre en place un contre feu à la politique industrielle d’EDF.
    EDF s’amuse avec les entreprises prestataires et avec les salariés sous-traitants. Il nous considérant comme des merdes dans leurs installations merdiques et de plus en plus dosantes.
    Combien de salariés vont encore rester au bord de la route par cette reprise par PNS (Prestation Non Souhaité)par l’ensemble des salariés et les cadres d’essor, comment vont ils s’en sortir, combien vont trouver du travail ? AH c’est vrai, il faut renouveler la viande à REM!

    Je pense qu’ils ne nous ont pas encore pris au sérieux mais ils vont connaître notre détermination dans les prochains jours.

    Question :
    avec qui ils vont faire leurs arrêts jusqu’à la fin de l’année ? Avec nous ?
    Non c’est fini, cette fois-ci, nous avons plein le cul de leurs magouilles et du mépris qu’ils ont pour nous « les rats du nucléaire ». Je suis d’accord avec vous, il faut vite prendre la décision de réagir ensemble et en intersyndicale.
    Ils méritent le feu et nous allons donc les faire chauffer à blanc.

  29. la tortue
    9 juillet 2012 at 20 h 46 min

    Je suis d’accord avec toi le bon samaritin,mais sur CRUAS on ne voie que la CGT prestataires et EDF on a un peu vu FO EDF jeudi mais pour ce qui des autres syndicats ils entrent sur le site tête basse et c’est là que l’on voie qu’il y a un monde entre les prestataires et EDF.
    Pour ce qui est du combat des salariés d’ESSOR nous sommes tous unis pour gagner notre lutte et nous vaincrons encore une fois HONTE à tous ces décideurs qui ne voient pas ce que l’on endure.
    Eh oui tous ensemble réunissons nous mettons le feu à toutes ces centrales,allez c’est maintenant ou jamais que tous ensemble nous gagnerons alors pourquoi pas en intersyndicale mais vite le temps presse.

  30. angel
    9 juillet 2012 at 16 h 56 min

    LES JEUX SONT FAITS!!!!!

    Avant même que la commission des marchés se réunisse le 10 juillet 2012 pour statuer sur l’attribution des marchés PGAC Atlantique et Cruas, les décisions sont déjà entérinées à la DPN d’ EDF et les commandes aux attributaires déjà préparées.
    Sur les podiums, on trouve les grands acteurs du nucléaire avec lesquels les ingénieurs technico-commerciaux ont échangé pour trouver des accords préalables avec leurs connaissances proches dans certaines sociétés, voire communiquer les données des concurrents afin qu’ils puissent, tous facteurs confondus (heure, prix, mieux disance) ajuster leurs offres en amont afin qu’elles ne puissent pas ou difficilement être remise en cause lors de la présentation ultime à la cour suprême de l’état.

    Aucune règle n’a été respectée, et là est bien la preuve que les dés sont tronqués d’avance.
    Les lauréats sont :

    PGAC Atlantique (Lots A,B,C et D)
    BLAYAIS : TECHMAN/TECHMAN/TECHMAN/KAEFFER WANNER
    GOLFECH : TECHMAN/TECHMAN/TECHMAN/KAEFFER WANNER
    CIVAUX : ENDEL-CERAP/NETTMAN/ENDEL/POUJAUD
    Les trois offres sont les moins chères mais sans réelle conséquence pour l’emploi.

    PGAC CRUAS (Lots A et B)
    – POLINORSUD/SAMSIC
    Une offre plus chère sans réelle pesée des conséquences sociales locales, lesquelles pourraient être catastrophiques!!!

    EN SYNTHESE :

    Les sociétés de la plaque Atlantique ne changeront pas en 2013 et assureront seuls pour Techman les lots A,B et C sur Blayais et Golfech, sans société spécialisée de nettoyage pour le lot B.
    Cela peut paraître une évidence dans la mesure ou ces derniers connaissent parfaitement les sites sur lesquels ils interviennent depuis des années et la compétence du personnel qui est affecté aux activités.
    Alors que Polinorsud n’avait pas la capacité organisationnelle spécifique à prendre un nouveau site 4 tranches 900MW sur Atlantique puisque recalée à la demande d’EDF pour ce motif à Blayais, elle serait attributaire de Cruas, de la même typologie de site !
    Surprenant le changement de stratégie d’EDF en si peu de temps!!!
    Essor, entreprise locale, sortirait de Cruas alors que son offre est la moins chère et qu’elle a, par définition, la meilleure connaissance du contexte, comme c’est le cas de Techman sur l’Atlantique.

    CHERCHEZ L’ERREUR!!!

    Quelle est la volonté d’EDF ?
    Qui sont les stratèges ?
    Quels sont leurs intérêts ?

    Les pratiques particulières d’une entreprise publique avec beaucoup d’intérêts commerciaux sont surprenantes, mais en aucun cas l’éthique et les responsabilités sociales sont des éléments de valeur dans leurs choix.
    Il ne faut pas simplement se réfugier derrière une charte de l’emploi inadaptée et imposée aux diverses sociétés des métiers de la logistique nucléaire.

  31. 9 juillet 2012 at 16 h 45 min

    Il fait très très chaud à Cruas (07)

    Tract distribuer ce matin au abord du site

    EDF serait-elle une menace pour la sûreté et pour les droits sociaux ?

    Depuis le jeudi 5 juillet les salariés de l’entreprise ESSOR sont en grève pour le maintien de leur emploi de leur contrat de travail, et de tous les avantages acquis au cours de leurs nombreuses luttes.

    Suite à une rencontre avec la direction EDF Cruas, aucune réponse concrète n’a été apportée.

    Une réponse définitive devrait être donnée le jeudi 12 juillet, suite à la commission des marchés, or le bruit court que l’objectif d’EDF de démanteler ESSOR à Cruas serait déjà atteint par l’attribution :

    – Du lot A à PNS.
    – Du Lot B à DERICHBOURG

    C’est pourquoi les salariés ont décidé de maintenir la pression, afin que les entreprises preneuses de l’offre sachent ce qui les attend si elles sont complices d’EDF.

    Dés le premier jour de grève, la direction EDF a avoué son incapacité à assurer le minimum de Sûreté/Sécurité.

    Ce qui explique les menaces faites aux salariés ESSOR afin qu’ils ne quittent pas leur poste… Le lendemain des salariés EDF étaient formés pour remplacer les salariés grévistes !

    Une formation sur la sûreté et la sécurité 9 fois moins longue que celle suivie par les salariés sous-traitants.
    EDF est-elle toujours maître de ses installations ?

    Le statut EDF gagné après de dures grèves serait-il trop bien pour eux pour qu’on leur enlève même le droit de grève ?

    Cruas le 09 juillet 2012

    Info de dernière minute : Une visite demain sur le site EDF de Tricastin . Mr Montebourg accompagne une délégation Quatarie…
    Quelle sera l’accueil réserver à cette délégation par les agents EDF est les salariés sous-traitants connaissant tous et toutes la situation à Cruas ?
    Mystère…
    @+

  32. le bon samaritin
    9 juillet 2012 at 13 h 27 min

    Salut,
    Je suis contre ces marchés qui se font contre les salariés de la sous tratance du nucléaire, mais surtout que les employeurs jouent les filles de l’air.
    Par contre, les syndicats qui se disent les plus beaux et les plus forts, vous voyez qu’il faut tous être unis car des combats ne cz gagnent pas seul.
    Faites donc appel à une inter syndicale, une vrai pour les soustraitants du nucléaire qui sont toujours les dindons de la farce.
    Tous unis!!!!

  33. Nathalie
    8 juillet 2012 at 23 h 53 min
  34. la tortue
    8 juillet 2012 at 22 h 10 min

    Je pense que cette EDF a perdu la raison,en faisant intégrer le personnel ESSOR chez PNS celui-ci voudra le même salaire et les mêmes primes que les salariés EX ESSOR, alors je pense que les ouvriers de PNS se mettront en grève pour avoir les mêmes avantages et les EX ESSOR seront solidaires et là il y aura 2 sites distant de 40 kms dans la vallée du rhône en mouvement social ( CRUAS ET TRICASTIN) et celà en periode d’arret de tranche sur les 2 sites et nous pourrons dire merci à EDF,car ce sera bien à cause de ce foutut marché de CRUAS qu’il y aura ce bordel et maintenant la merde sera bien sur 2 sites.
    ENCORE MERCI EDF POUR VOTRE IRRESPONSABILITE SOCIALE

  35. Caty
    8 juillet 2012 at 11 h 03 min

    NUCLEAIRE / CRUAS
    Les sous-traitants montent au créneau
    http://www.ledauphine.com/ardeche/2012/07/07/les-sous-traitants-montent-au-creneau

  36. Ze
    8 juillet 2012 at 10 h 47 min

    Les directions n’ont toujours pas compris que cette fois-ci nous n’attendront pas la fin de l’année pour réagir en force.
    S’ils continuent à vouloir séparer les salariés, ils connaîtront le plus gros tremblement de terre social sur le site de Cruas Meysse.

    L’ASN et EDF doivent savoir que sur Cruas, ils sont en phase de construire la plus grosse faille sismique avec la séparation des salariés et que cela va se ressentir sur tous les autres sites nucléaire.
    Il suffit de regarder la dernière page de ZONE CONTROLEE VA MAL pour le comprendre « Notre optimisme devient contagieux… » http://www.ma-zone-controlee.com/?p=27603.

    Et oui, c’est bien la première fois que nous arrivons à être tous d’accord sur une dynamique sociale avec le courrier signé par tous (toutes les entreprises de logistique nucléaire et tous les syndicats).

    Effectivement, très rapidement, nous allons nous réunir (tous les signataires) pour mettre en place une stratégie unitaire, afin d’aller chercher la dignité qu’ils ont volé aux sous-traitants du nucléaire depuis 30 ans.

    Croyez-moi, cela va être très puissant et visible par tous.
    Nous avons assez subi d’humiliation et notre rage va les faire trembler dans un séisme sociale puissance 10 dans l’échelle de richter.

    On ne lâche rien, rien de tout et encore moins notre dignité humaine.

    Messieurs les journalistes, tenez vous prêts à couvrir un conflit national des sous-traitants du nucléaire.

  37. Caty
    7 juillet 2012 at 23 h 30 min

    Un président responsable dans une démocratie irréprochable, voilà le rêve de chacun: la tête d’EDF PROGLIO dehors les sous fifre de la DPN dehors et les corrompus par EDF L’ASN dehors.
    Tous pourris. Franc Maçonnerie PNS TECHMAN ENDEL ?

    Le 1er ministre japonais au téléphone avec EDF
    http://www.youtube.com/watch?

    Francs-maçons, la main invisible
    Le Point – Publié le 27/01/2011 à 07:49
    La nomination d’Henri Proglio à la tête d’EDF ou les millions versés par l’État à Bernard Tapie, une histoire de frères…

    http://www.lepoint.fr/politique/francs-macons-la-main-invisible-27-01-2011-130544_20.php

    Avec Proglio, les francs-maçons veulent récupérer le nucléaire
    http://www.newsnours.com/2009/11/avec-proglio-les-francsmacons-veulent-recuperer-le-nucleaire.html

  38. les gaulois
    7 juillet 2012 at 21 h 39 min

    Les daltons oui de SAMSIC son amis avec le boss de la DPN GT
    Ils sont très intimes ça sent l’arnaque à plein nez. L’abus de pouvoir et la corruption aggravée.

    SAMSIC le salaire de la peur.
    Edf la sûreté de vos installations vous ne la maîtrisez plus.
    Vous feriez mieux de partir avant un accident nucléaire. Un cocktail explosif qu’EDF a volontairement préméditer.
    L’analyse et l’évaluation des risques ou cette bande d’irresponsables a tout réuni comburant syndicat SAMSIC PNS
    La mise en place du chapiteau lundi au Rond-point de la Solidarité 07 Cruas.

    Le Programme du jour : Vente et emploi des esclaves .deuxième partie : le châtiment psychique à l’encontre de la CGT.

    Comme prévu Rendez-vous pour le tour de France.

    Nous continuerons de vous poursuivre Dépôt de plainte à l’encontre de l’inspecteur du travail de l’ASN de la DPN et du directeur de Cruas.

  39. Dany le rouge
    7 juillet 2012 at 20 h 25 min

    Je redouble mes repas depuis jeudi au cas ou. S’il le faut j’en serais.

    L’ été 2012 fera date soyez en sur messieurs les décideurs.
    Ne pas oublier que le Sarko il est plus là, c’est la gauche et j’ose espérer quelle nous aidera.
    Je réserve mon après midi le jour ou le tour sera à Saint Paul.

    Il est manifeste qu’un seul homme en apparence désarmé mais qui ose crier tout haut une parole véridique, qui soutient cette parole de toute sa personne et de toute sa vie, et qui est prêt à la payer très cher, détient, aussi étonnant que cela puisse paraître et bien qu’il soit formellement sans droit, un plus grand pouvoir que celui dont disposent dans d’autres conditions des milliers d’électeurs anonymes.

    Vaclav Havel

  40. le joint
    7 juillet 2012 at 19 h 02 min

    Eh les grévistes le samedi 14 juillet,le tour de france démarre de ST PAUL 3 CHATEAUX
    Allons avec nos banderoles les médias nous verrons si nous bloquons le départ de l’étape et nous aurons la parole devant des millions de télespectateurset alors HONTE A EDF

  41. les gaulois
    7 juillet 2012 at 13 h 57 min

    Dernière nouvelle la plaque Atlantique ne changerait pas de partenaires GOLFECH TECHMAN LOT A ET B
    BLAYAIS TECHMAN LOT A ET B
    CIVAUX ENDEL LOT A ET TECHMAN LOT B
    Pour CRUAS on nous dit qu’ESSOR ayant eu PENLY le 1 Janvier 2013 et bien on lui retire CRUAS au profit de PNS et SAMSIC, ici on sépare bien les 2 lots,mais messieurs les directeurs de centrale et de la DPN,je n’est pas fait de grande études mais je sais quand même compter au 1 JANVIER 2013 la répartition des centrales seraient:

    TECHMAN 20 TRANCHES
    PNS 14 TRANCHES
    ENDEL 12 TRANCHES
    SPIE 6 TRANCHES
    ESSOR 6 TRANCHES

    Je voie que le gateau est bien réparti,il y a à manger pour tout le monde mais les parts sont inégales et cerise sur le gateau on donne 8 tranches dans le CIVAR à PNS,si après ces attributions de marché on me dit pas que c’est pour démonter le syndicat CGT de CRUAS et pour moi le 25 décembre ne sera plus le jour de noel.

    Messieurs les décideurs changeaient votre fusil d »épaule car à CRUAS il va se passer quelque chose que dans des décennies on en parlera encore ,les gaulois vont mettre le feu,les médias vont pouvoir écrire et celà sera à la une des journaux et non plus en page faits divers et les télés vont bientôt arrivées.
    A bon entendeur salut.

  42. Dany le rouge
    6 juillet 2012 at 23 h 44 min

    Allez j’ouvre le bal. Voilà les SCUD sont lancés (certains se rappellerons des séances de comité d’entreprise célèbre). Ne lachons rien. Tapons fort. L’été les journalistes ont peut de chose à se mettre sous la dent, alors donnons leurs des atomes pour la une des canards qu’ils représentent.

  43. Ze
    6 juillet 2012 at 23 h 24 min

    Syndicat CGT de la Centrale Nucléaire EDF de Cruas-Meysse

    Communiqué de Presse

    Arrêtons le scandale : Les salariés sous-traitants du nucléaire ne sont pas des sous-hommes !

    Depuis le jeudi 5 juillet 2012, ce sont 100% des 150 salariés de l’entreprise Essor (filiale du Groupe Vinci) qui interviennent sur le site de la Centrale Nucléaire EDF de Cruas-Meysse (4 réacteurs de 900MW) dans l’Ardèche qui sont en grève, et ce de l’ouvrier jusqu’au cadre !

    Ces salariés ont pris la décision d’arrêter le travail, suite a la décision d’EDF de renouveler au 1er janvier 2013 l’actuel marché de logistique confié depuis 5 ans a l’entreprise Essor.

    A l’époque, déjà ce changement de marché avait conduit la centaine de ces salariés sous-traitant a 6 mois d’action, dont une grève de la faim les 10 derniers jours de 9 d’entre eux et le blocage total du site par la population et les élus locaux, afin d’obtenir satisfaction pour le respect de leur emploi et de leur dignité.

    Aujourd’hui EDF a décidé de diviser l’actuel marché en plusieurs lots et de les confier à deux nouvelles entreprises prestataires Polinorsud et un autre « partenaire » qui serait Samsik ou Derichebourg, alors que la commission des marchés se tiendra seulement mardi 10 juillet 2012. Evidement face à cette situation « bizarre » (nous n’osons pas parler de magouille, vu les sommes en millions d’euros mises en jeu) les salariés s’estiment être considérés comme de simples marchandises, alors qu’ils interviennent sur une installation nucléaire avec ses enjeux de sûreté et de sécurité, qui nécessite sérénité et stabilité dans les organisations du travail. Par ailleurs sur le plan purement humain, on se croirait revenu à l’époque des marchés aux esclaves ou un maître pouvait séparer les membres d’une même famille pour les « vendre » a plusieurs autres nouveaux maîtres!

    EDF en renouvelant régulièrement les entreprises de sous-traitance sur les sites nucléaires, en divisant les marchés en plusieurs lots, vise à briser les collectifs de travail et à faire perdre aux salariés tous les représentants du personnel qu’ils avaient élus, ainsi que leurs représentants syndicaux. Ce n’est pas en cassant le thermomètre que l’on supprime la fièvre du malade, aussi ce n’est pas en « cassant » les représentants du personnel que l’on supprimera le mal vivre des salariés de la sous-traitance.

    Cette situation arrive au moment où les exploitants du nucléaire (EDF, AREVA, CEA et ANDRA) se sont mis d’accord avec les entreprises prestataires du nucléaire, sous couvert de l’ancien gouvernement antisocial de Messieurs Sarkozy-Fillon, pour rédiger une pseudo charte sociale qui méprise les revendications des salariés de la sous-traitance du nucléaire exigeant seulement d’être traités à égalité de droit avec les agents des exploitants, alors qu’ils sont exposés a 80% des risques professionnels ! Les représentants du personnel de plusieurs organisations syndicales, dont la CGT, des principales entreprises de la sous-traitance du nucléaire intervenant principalement sur les centrales EDF, ont d’ores et déjà dénoncé le contenu de cette charte sociale.

    Les salariés en grève exigent d’être repris tous ensemble au sein d’un même marché, avec maintien de leurs représentants du personnel.

    Fait a Cruas le 6 juillet 2012.

    Contacts :
    -José Andrade ; Yann Montiel;- Charles Rumaux

  44. PONSON
    6 juillet 2012 at 21 h 10 min

    Soutien à tous ! ON LACHE RIEN !!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *