Morts pour des dessins…

A travers la liberté de la presse, ce sont toutes les libertés et la démocratie qui sont attaquées.

ch2

chcharbe

ch1L’Association MZC condamne avec la plus grande fermeté l’attentat perpétré contre les locaux du journal Charlie Hebdo et l’assassinat de journalistes dans l’exercice de leur profession.

16 comments for “Morts pour des dessins…

  1. Camélito
    20 janvier 2015 at 20 h 41 min

    COMMUNIQUE INTERSYNDICAL (CGT – FO – CFE/CGC) EDF SA

    Le projet de loi sur la « transition énergétique pour une croissance verte » a été adopté en première lecture en octobre dernier par l’Assemblée nationale et doit être présenté au Sénat le 10 février.

    Une telle loi, si elle était mise en oeuvre, aurait des conséquences négatives très importantes pour le service public de l’électricité, pour les clients et les usagers, pour le groupe EDF et pour le statut de son personnel.

    Les Fédérations CGT, CFE-CGC et FO ont oeuvré conjointement depuis des mois pour infléchir les intentions du gouvernement et le projet de loi. Elles continuent de le faire.

    Ce texte peut encore subir des modifications importantes pour enfin être à la fois visionnaire, réaliste et adapté aux réels enjeux énergétiques de notre pays.

    Au périmètre d’EDF SA, elles partagent leur analyse des principales conséquences directes de ce projet de loi :

    la privatisation de la production hydraulique, la limitation drastique des capacités nucléaires malgré les risques annoncés de black-out à l’horizon 2015-2016, la limitation voire l’extinction des centrales thermiques classiques indispensables à l’équilibre du réseau, les risques de régionalisation de la distribution d’électricité et de gaz au détriment de la péréquation tarifaire et l’absence d’anticipation concernant la garantie de fourniture de gaz, les risques portant sur les commercialisateurs d’électricité et de gaz, des disparités de traitement entre agents et salariés de l’énergie !

    Nous sommes TOUS CONCERNÉS, directement ou indirectement !

    Aucune direction d’EDF ne sera épargnée à court, moyen ou long terme.

    Il y a urgence à s’opposer à un tel projet de loi.

    Les organisations syndicales CGT, FO et CFE-CGC appellent le personnel à se mobiliser massivement le 29 janvier en participant nombreux aux différentes actions décidées sous forme d’arrêt de travail, de signature de pétitions, de rassemblements et de manifestation en particulier à Paris.

    LE 29 JANVIER 2015 tous concernés, tous dans l’action !

  2. l'abeille sociale
    19 janvier 2015 at 23 h 20 min

    Le Sénat vote la fin du CDI et tout le monde s’en fout !

    L’échine courbée jusqu’à la brisure de vertèbres devant l’ultra-libéralisme. Un grand jour pour le MEDEF.

    14 mai 2013, la loi sur « la sécurisation de l’emploi » a été votée au Sénat, par 169 voix contre 33. La fin du CDI et tout le monde s’en moque… Pas une manifestation dans la rue, nada ! Pas le moindre sénateur pendu non plus… Les moutons ne voient pas l’abattoir que l’on construit devant la bergerie.

    

Le CDI vous préservait des licenciements sauf en cas de « cause sérieuse et réelle ». En clair, à moins d’une faute grave ou d’une inaptitude au travail, la seule chose que pouvait tenter votre patron était de vous pousser au suicide comme chez France Télécom…


    Aujourd’hui, le boss pourra vous virer pour avoir refusé de changer de poste, pour avoir refusé de changer de lieu de travail, y compris de l’autre coté de l’Hexagone… Ou simplement s’il vous juge « incompétent » !

    

Le CDI prévoyait l’impossibilité de baisser votre rémunération sans votre accord. Le boss pouvait demander. Certains ont essayé… 
Grâce à notre Sénat, refuser une baisse de salaire (jusqu’au SMIC) devient un motif valable pour vous faire pointer à Pôle emploi (article 18 de l’accord national interprofessionnel – ANI).


    
Finalement, c’est quoi cette… chose ? 
Rien de moins que la mise au pas de la France par la Commission européenne en matière de droit du travail et la destruction d’un acquis vieux de 20 ans.
 C’est l’échine courbée jusqu’à la brisure de vertèbres devant l’ultra-libéralisme. Un grand jour pour le MEDEF.

    

Comme d’habitude, les travailleurs ont été trahis par plusieurs syndicats (CFDT, CFE-CGC, CFTC) puisque cette loi n’est que la retranscription de l’ANI signé entre lesdits syndicats et le patronat le 11 janvier 2013. FO et la CGT l’ont refusé, encore heureux…


    Chaque fois que les syndicats parlent des organisations patronales comme « des partenaires sociaux », c’est déjà joué.

 Dans 1984, la dictature décrite par Orwell utilisait des slogans comme: « La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. » 
Tout aussi fort, le hollandisme révolutionnaire ajoute ceci : « La fin du CDI, c’est la sécurisation de l’emploi. »

    

Au Sénat, les communistes sont les seuls à avoir voté contre.
 Comme à son habitude, l’UMP a botté en touche, intrinsèquement lâche, en choisissant de s’abstenir. Il ne faudra pas les oublier ceux-là non plus, le jour du grand nettoyage au Kärcher de la scène politique.
 Comme à son habitude, c’est le PS qui s’y colle pour faire reculer les acquis sociaux…

    http://www.bvoltaire.fr/franckvinrech/le-senat-vote-la-fin-du-cdi-et-tout-le-monde-sen-fout,22801

  3. stephanie
    19 janvier 2015 at 22 h 42 min

    Mercredi 21 janvier

    EPR de Flamanville : les grands patrons d’EDF et Areva en visite

    http://www.tendanceouest.com/actualite-91118-epr-de-flamanville-les-grands-patrons-edf-et-areva-en-visite.html

    14h49 – 19 janvier 2015 – par C.C

    Jean-Bernard Levy, fraichement nommé à la tête d’EDF, visitera le chantier de l’EPR de Flamanville, ce mercredi 21 janvier, en compagnie de Philippe Varin, directeur d’Areva

    Jean-Bernard Levy, le nouveau PDG d’EDF, sera sur le site de Flamanville mercredi 21 janvier. Une visite afin de découvrir le chantier de l’EPR, dont le démarrage a été repoussé il y a quelques mois à 2017. Il sera accompagné de Philippe Varin, président du conseil d’administration d’Areva.

    Il s’agit du premier déplacement de ces grands patrons dans la Manche depuis leurs nominations respectives. Selon un porte-parole d’EDF, il n’est pas prévu que Jean-Bernard Levy et Philippe Varin ne rencontrent des élus locaux. La presse n’est pas conviée à suivre cette visite, qualifiée de « privée » par un porte-parole d’EDF.

    Rappelons qu’en novembre dernier, EDF avait évoqué les « difficultés rencontrées par Areva », concepteur du réacteur, pour expliquer le nouveau report du démarrage.

  4. Sylver
    18 janvier 2015 at 21 h 42 min

    26 janvier 2015 : Ile-de-France
    Pour le progrès social :

    Mettre fin à l’austérité et s’opposer au projet de loi Macron !
    Manifestation Unitaire des Organisations syndicales Régionales CGT, FO, FSU, Solidaires

    L’importance des manifestations à Paris et dans d’innombrables villes de France pose une exigence forte des salarié-e-s et des citoyen-ne-s quant à la reconstruction d’une République assurant l’effectivité des principes de liberté, d’égalité et de fraternité.

    C’est pourquoi il faut mettre en échec les objectifs aujourd’hui poursuivis par les pouvoirs publics sous l’aiguillon des organisations patronales et plus particulièrement du Medef.

    Mettre en échec l’accentuation et la généralisation des politiques d’austérité et le pacte dit de « responsabilité » de François Hollande et Pierre Gattaz qui ont pour objet d’assécher les moyens de financement de toutes les politiques publiques, celles de la Sécurité sociale, celles des collectivités territoriales, celles de l’Etat et de ses opérateurs.

    Mettre en échec aussi la nouvelle séquence de la réforme des collectivités et de l’Etat qui a pour objet d’organiser des transferts, des privatisations et des abandons de missions publiques, de supprimer des milliers d’emplois publics, de faire reculer les services publics de pleine compétence et de proximité.

    Mettre en échec le projet de loi Macron visant à modifier des pans entiers du droit du travail et des droits des salariés : travail du dimanche élargi à la possibilité de douze dimanche travaillés par an, modification des modalités du travail de nuit, facilitation des licenciements, mises en cause des juridictions prud’homales, attaques contre l’inspection du travail, mise en cause du service public du rail… Un projet de loi qui veut marchandiser toujours plus la condition humaine au nom du marché roi.

    A défaut, l’insécurité sociale et les fractures qui minent la société, le lien et la cohésion sociale, ne cesseront de s’agrandir.

    D’autres choix sont pourtant possibles !

    Avec toute la CGT, l’UGFF porte des propositions et des revendications s’inscrivant dans une dynamique :

    • De défense, de reconquête et de développement des politiques publiques, des services publics et de leurs modalités de financement,

    • De renforcement du Statut général des fonctionnaires, des droits et des garanties de l’ensemble des agents, fonctionnaires et non-titulaires,

    • De revalorisation du pouvoir d’achat de toutes et tous.

    Avec d’autres organisations syndicales, l’UGFF-CGT entend apporter toute sa contribution à la construction des processus d’actions les plus unitaires possibles pour imposer d’autres choix ! C’est pourquoi, avec les organisations syndicales régionales CGT, FO, FSU, Solidaires, l’UGFF-CGT appelle les personnels à manifester à Paris, le lundi 26 janvier 2015, premier jour du débat à l’Assemblée Nationale au sujet du projet de loi Macron.

  5. Gauthier
    18 janvier 2015 at 20 h 05 min

    La neige fait son retour, l’Ardèche en vigilance orange

    Marqué par des perturbations et des précipitations un peu partout en France, lundi signera également le retour des épisodes neigeux notamment en Ardèche où la vigilance orange a été déclenchée.

    Selon les prévisions de Météo France, le temps lundi 19 janvier sera marqué par des perturbations et des précipitations un peu partout sur le pays.

    Une perturbation pluvio-neigeuse abordera la région Rhône-Alpes par le sud dans la nuit de dimanche à lundi. Les premières précipitations toucheront les Cévennes dès la soirée de dimanche et deviendront plus intenses durant la nuit de dimanche à lundi sur l’ensemble du département de l’Ardèche où une vigilance orange Neige et Verglas a été déclenchée de dimanche soir 23h à mardi 7h.

    Lundi, les précipitations seront soutenues autour de la vallée du Rhône et il neigera en Auvergne et Rhône-Alpes en matinée. Ces chutes de neige toucheront la Bourgogne, la Franche-Comté l’est de la Lorraine puis l’Alsace en cours d’après-midi et en soirée. On pourra atteindre jusqu’à 10 à 20 cm au sol par endroit dès 500 m de l’est Auvergne à l’ouest Rhône-Alpes, localement 20 à 40 cm sur Ardèche et Drôme voir 60 cm sur les crêtes des Cévennes, 5 à 10 cm ailleurs sous l’axe neigeux.

    A l’ouest, la perturbation qui s’est enfoncée sur le pays dimanche donnera toujours quelques pluies le matin sur le Sud-Ouest, quelques flocons voire un peu de neige du nord Val de Loire à l’Ile-de-France jusqu’en Champagne-Ardenne. Elle intéressera encore en cours d’après-midi et en fin de journée les régions au sud de la Garonne avec de la neige sur le piémont et le relief dès 500 m.

    La tranche Nord-Ouest sera plus chanceuse, avec des éclaircies qui s’imposeront généreusement des Pays de la Loire à la Bretagne en passant par l’Île-de-France jusqu’à la Belgique. Quelques averses isolées seront possibles près de la Manche. Des nuages d’altitude gagneront en fin de journée sur l’Ouest, en marge d’une nouvelle dégradation.

    Côté température, les minimales varieront au lever du jour de -4 à 6 degrés du nord de la Lorraine à la côte basque, et de 3 à 7 près de la Méditerranée. Les maximales afficheront 3 degrés de Lille à Paris, 6 à 7 de Nantes à Rennes, 5 à 6 le long de la Garonne, et 5 à 11 de Lyon à Marseille.

    http://actu.orange.fr/france/la-neige-fait-son-retour-l-ardeche-en-vigilance-orange-afp-s_CNT00000072AtA.html

  6. Sandokan
    18 janvier 2015 at 9 h 25 min

    BONJOUR

    quelle ampleur cette mobilisation humaine, ou tous les ages etaient representés, pour dire que ça nous a touché en plein coeur!
    donc en extrapolant la dimension de la marée humaine, on peut rever à une mobilisation moindre au niveau participation pour nous montrer unis dans la lutte qui nous touche aussi, nos conditions de travail qui ne sont pas trop mises à jour!

    alors on laisse les outils, les tenues de travail aux vestiaires et on se retrouve dans la rue, et il faudrait que toutes les forces syndicales presentes se concertent pour un planning de journées de mobilisation sur chaque site, juste aussi pour leur montrer que nous serons là et que 2015 soit l’année du changement et de l’application du statut unique
    a bientot

  7. Matias
    16 janvier 2015 at 19 h 11 min

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN DES FÉDÉRATIONS MÉTALLURGIE ET MINES ÉNERGIE

    DU 15 JANVIER 2015

    LA FILIÈRE NUCLÉAIRE FRANÇAISE A UN AVENIR

    A l’heure où se préparent des décisions majeures pour l’avenir de la filière nucléaire française, les deux Fédérations appellent le gouvernement à faire la transparence sur les choix qui se préparent. Elles alertent l’ensemble des 220 000 salariés du secteur, qu’ils appartiennent aux groupes AREVA, ex-ALSTOM et EDF ou aux 2 500 PME ou Agences publiques (ANDRA, ASN, IRSN…) qui leur sont associées.

    Après le bradage industriel et financier d’ALSTOM au géant américain General Electric et le transfert début 2015 de l’ensemble des brevets, le gouvernement prétend « remettre de l’ordre dans les autres entreprises du secteur nucléaire français ».

    La nomination simultanée à la tête d’AREVA et d’EDF de deux nouveaux PDG est complétée de rumeurs savamment entretenues de cessation de paiement d’AREVA et de privatisation d’EDF pour éponger les dettes.

    Le tout s’accompagne de coupes budgétaires conséquentes dans le secteur de la recherche (mise en place au CEA d’un programme à moyen long terme catastrophique qui met en danger son secteur fondateur qu’est le nucléaire). Tout porte à croire que le gouvernement a décidé de frapper vite et fort, sacrifiant aux équilibres comptables du jour les ambitions françaises de long terme dans un domaine qui nécessite comme peu d’autres un horizon de plusieurs décennies.

    La CGT estime que la situation actuelle de l’ensemble de la filière nucléaire et les décisions concernant son avenir sont d’une portée telle qu’elles ne sauraient être laissées aux seules mains des nouveaux PDG.

    Pour la CGT, la filière nucléaire doit être pensée en référence à l’analyse des besoins à venir de la nation pour répondre aux besoins énergétiques et aux enjeux du réchauffement climatique, et assurer la qualité du service public.

    Cette filière doit être appréhendée dans sa globalité.

    Considérer isolément un composant industriel du reste de la filière et le rendre momentanément « compétitif » en seuls termes comptables et financiers, c’est sacrifier des pans entiers de savoir-faire et d’outils industriels qui priveront à terme la France de la maîtrise de ses installations nucléaires et de leur niveau de sûreté pour les populations.

    Des décisions hâtives et politiciennes ont déjà, par le passé, entraîné de lourdes pertes de compétences industrielles et humaines dans le secteur. Elles ont remis en cause l’avance incontestable que la France avait prise, en particulier sur la 4ème génération de réacteurs. Ne recommençons pas les mêmes erreurs !

    La CGT, qui a des propositions en la matière, demande que toute la transparence soit faite sur la feuille de route donnée aux PDG du secteur par le gouvernement. Elle exige que la situation actuelle de la filière nucléaire et les orientations à prendre pour son avenir fassent l’objet d’un débat national.

    Dans ce cadre et pour y contribuer, la CGT va mobiliser les salariés concernés au travers d’Assises nationales de la filière nucléaire française qui se tiendront au printemps et qui impliqueront les travailleurs de la filière nucléaire, depuis les opérations d’extraction jusqu’à l’enfouissement des déchets en passant par la construction des réacteurs, leur exploitation et la recherche et développement

  8. Ma zone contrôlée Fb
    10 janvier 2015 at 17 h 11 min

  9. Sentinelle26
    10 janvier 2015 at 10 h 44 min

  10. saïd
    9 janvier 2015 at 21 h 57 min

    Communiqué

    Le monde du travail, ensemble, pour les libertés et la démocratie

    Communiqué commun des organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA et Solidaires

    Les organisations syndicales françaises s’unissent et se joignent au mouvement citoyen et républicain pour exprimer leur émotion et leur indignation après l’attentat terroriste perpétré contre le journal Charlie Hebdo et face à tous les actes de violences et d’intolérance.

    La Démocratie, la République, la Paix, les Libertés de pensée et d’expression sont des biens communs que nous sommes décidés à défendre face à tous les totalitarismes, aux discours haineux et aux tentatives de division et de stigmatisation.

    Dans cet esprit et dans l’unité, les organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA et Solidaires appellent le monde du travail ainsi que tous les citoyennes et citoyens à se joindre à toutes les initiatives et manifestations organisées ce weekend partout en France dont les rassemblements en Ardèche :

    Samedi 10 janvier 2015 :
    – Privas 11 h. Square Jean Moulin (entrée hopital Ste Marie),
    – Annonay 12 h. Place des Cordeliers,
    – Bourg-St-Andéol 12 h. Place de la Mairie.
    – Valence 14h00
    – Saint Paul lez Durance 18h:place de la mairie.

    Fait à Privas, le 8 janvier 2015

  11. Ma zone contrôlée Fb
    8 janvier 2015 at 20 h 39 min

  12. Redaction MZC
    8 janvier 2015 at 16 h 52 min


    Ils voulaient mettre la France à genoux, ils l’ont mise debout. #JeSuisCharlie

    • Sandokan
      8 janvier 2015 at 22 h 38 min

      NOUS SOMMES TOUS CHARLIE
      ET EUX NE SONT QUE DES CHARLOTS!

      NE PAS FLECHIR RESTER DEBOUT
      DROITS DANS NOS BOTTES
      ET VIVE LA LIBERTE D’ EXPRESSION SOUS TOUS SES FORMES

      HOMMAGE AUX VICTIMES

  13. CGT Areva S.E.T
    8 janvier 2015 at 15 h 09 min
  14. l'abeille sociale
    8 janvier 2015 at 0 h 15 min

    Vous avez perdu

    Vous avez assassiné des journalistes et des policiers au nom de rien, vous avez cru nous faire peur et vous avez perdu. Bien sûr nous avons les larmes aux yeux et nous pensons à ces familles que vous avez détruites. Nous pleurons nos morts, nos amis inconnus qui étaient si proches de nous sans que nous les ayons connus. Ils étaient nous, notre liberté, portée aujourd’hui et demain contre l’intolérance et l’obscurantisme.

    Et vous avez perdu

    Parce que notre liberté est vivante, éternelle, qu’elle est en nous. Nous n’écouterons pas les messages de haine ou de vengeance parce que ce n’est pas l’esprit de Charlie hebdo. Nous sommes Charlie, avec notre droit au rire, à la dérision, notre droit de vivre debout plutôt que mourir à genoux disait Charb.

    Vous avez perdu

    Vous avez perdu et vous perdrez toujours, comme l’Histoire nous le dit. L’esprit gagne toujours sur la haine, l’esprit de Charlie qui est liberté, notre liberté. Vous n’arriverez jamais à détruire ce bien le plus cher que nous aimons par dessus tout. Vous pouvez fourbir vos armes et faire couler le sang, tenter de créer un climat de haine en France, tenter de nous dresser les uns contre les autres, vous perdrez, à chaque fois.

    Vous avez perdu

    Dès l’instant où vous avez abandonné votre esprit pour devenir assassin, vous avez perdu et vous perdrez toujours. Dès ce soir, partout en France, des femmes et des hommes épris de liberté vont vous répondre, pacifiquement, sans haine, sans peur. Nous serons des milliers et vous n’êtes rien. Nous sommes sans arme les combattants de la liberté, de la liberté d’expression, de la liberté de la presse. Nous sommes des milliers, nous sommes Charlie Hebdo. Et vous perdrez toujours contre nous.

    Vous avez perdu

    parce que vous pensez tuer un journal et que ce journal est maintenant la France toute entière, debout et digne. Unie et libre. Et derrière cette France, il y a un monde épris lui aussi de liberté, de jeunes filles qui veulent aller à l’école, d’enfants qui veulent chanter, d’hommes et de femmes qui s’aiment. Nous sommes des millions et chacun porte maintenant en lui Charb, Cabu, Tignous, Bernard Maris, Wolinsky, vivants, rieurs et blagueurs.

    Vous avez perdu et vous perdrez toujours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.