Mais qu’est ce qu’ils font ?…

Au sommaire :

Fukushima estimations des doses…12 arrêts de tranche en cours (et forcément, il manque des effectifs !)..Le CCE d’EDF veut participer au débat sur l’énergie…Plans sociaux: la menace se profile

Fukushima :

estimations des doses reçues, extrait

Les premières estimations des doses de radiations reçues en un an par les Japonais, suite à l’accident de Fukushima, sont plutôt rassurantes. Mais le travail de suivi et d’évaluation n’est pas terminé…

Malgré la gravité de l’incident, les doses reçues par la population japonaise un an après sont limitées, selon les estimations de l’organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’UNSCEAR (Comité scientifique des Nations Unies pour les effets des radiations atomiques). Pour le reste du monde, l’exposition est très faible, selon l’OMS…

Les plus exposés furent les travailleurs de la centrale et tous ceux qui sont intervenus après l’accident : ils étaient 20.115 à la fin janvier 2012, dont 83% de sous-traitants (les autres sont des employés de Tepco, l’exploitant de la centrale de Fukushima-Daiichi). Six employés de Tepco ont reçu des doses effectives supérieures à 250 mSv. 167 travailleurs ont reçu des doses supérieures à 100 mSv.

La dose limite annuelle acceptable fixée pour les travailleurs du secteur nucléaire est de 20 mSv (et de 1mSv pour la population, en dehors de la radioactivité naturelle et médicale). Si on sait qu’à partir de 100 mSv par an l’excès de cancer est de 5% par sievert supplémentaire, en dessous de 100 mSv, le risque n’est pas connu, il ne ressort pas dans les études épidémiologiques...

Quelles seront les conséquences pour la santé de ces travailleurs ? Impossible de le dire aujourd’hui…

Source/ Suite

D’ici la fin du mois de Juin, nous serons tous sollicités à répondre à un questionnaire (anonyme) sur nos diverses expositions aux rayonnements ionisants (effets post-Fukushima et pour les autres, ils arrivent, ils arrivent !)

Un projet de recherche international sur les effets des petites doses pour les travailleurs du nucléaire, va voir le jour très prochainement.

Des moyens existent aujourd’hui, pour quantifier les risques liés aux petites doses et pouvoir enfin faire de la prévention  😉 

Nos amis(es) chercheurs en cancérologie, auront besoins de soutiens divers et surtout de matière ( réponses à ce questionnaire ) afin de mener à bien cet ambitieux projet.

Il nous appartiendra alors à tous , de les alimenter de nos propres donnés, afin qu’ils/elles recensent la fréquence de nos exposition aux radiations pour les reproduire en laboratoire. Nos éventuelles doses-types, vont de l’ordre de la minute, à l’heure et suivant le poste de travail et la tâche effectuée (calorifuge/robinetterie/assainissement/déchet/maintenance/échafaudeur/ etc etc ).

Est ce qu’une dose prise de, 300 µSv + 300 µSv = une dose de, 200µSv  + 200µSv + 200µSv  ou alors une dose de, 10 x 60 µSv ??? Quels en sont les effets pour l’organisme ?…


aïe, 12 tranches à l’arrêt…aïe ,aïe

Ce n’est pas moins de 12 tranches qui sont aujourd’hui en cours de maintenance et faute d’effectif compétent en nombre suffisant, les entreprises sous-traitantes, elles aussi sous-traitent…(elle est pas belle la vie de ces businessmans ! ).

En ce mois de Mai 2012, pour 2 salariés d’entreprises différentes, effectuant le même travail avec toutes les contraintes associées (heure de nuit/w-e/jour férié…), la rémunération de l’un par rapport à l’autre, est très très variable, grrrrr  🙁

Il manque à nouveau cette semaine à l’appel : des robinétiers , des logisticiens , des calorifugeurs, des radiopros et pointe à l’horizon le chantier de grand carénage…

Houston , que comptez vous faire pour stopper cette hémorragie, les donneurs potentiels, manquent gravement…

Malédiction, pourquoi les personnes en situation de recherche d’emploi actuellement, ne veulent-elles pas venir dans cette industrie ????

Vous voyez Docteur, c’est grave, vous voyez bien là ? Alors, quand ont est en Génératrice Inférieur, ça fait mal là, aïe  !

Ah ! c’est ça, ok ! Nos nombreux décideurs doivent rendre, très, très rapidement et significativement, cette industrie plus attractive .

Nous affirmons que seul un STATUT UNIQUE en sera le remède efficace.

Nous souhaitons, bon courage à tous et toutes sur ces nombreux arrêt de tranche en cours  😉

Planning 2012/2013 des arrêts de tranche DPN

Le CCE d’EDF veut participer au débat sur l’énergie , extrait :

Les syndicats d’EDF sont bien décidés à influer sur  le gouvernement dans sa volonté de diminuer la part du nucléaire.

Le CCE rend donc publique une étude qui défend l’intérêt de l’énergie électronucléaire pour l’économie française…

Dans une démarche intersyndicale (CGT, CFECGC, CFDT, FO), le CCE a demandé au cabinet IED (institut énergie et développement) de comparer les conséquences de plusieurs scénarios d’évolution du mix énergétique français à l’horizon 2030…

Comparer ces scénarios est une gageure car les méthodologies employées varient de l’un à l’autre et les périmètres d’étude divergent. Sans surprise, IED met en avant le bénéfice de son propre scénario où le rôle du nucléaire est confirmé dans le mix énergétique français…

Source

Plans sociaux: la menace se profile, extrait :

Cela devait être après la présidentielle. Cela pourrait être après les législatives. La menace de plans sociaux plane toujours au-dessus de la tête de milliers de salariés…

Montebourg s’est également entretenu avec le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, celui de la CFDT François Chérèque, et le secrétaire confédéral CGT chargé du secteur industriel, Mohammed Oussedik…

Le nucléaire

D’abord démentie, l’information donnée à l’époque par les syndicats attend encore confirmation. Voilà de longues semaines que le cas d’Areva est cité dans la longue liste des plans sociaux éventuels. Une chose est certaine : Areva doit lancer un vaste plan d’économies. Le groupe nucléaire français qui connaît depuis plusieurs jours une tendance baissière à la Bourse, accuse l’effet Fukushima.

Ce que le gouvernement va faire…

Source / Suite

Infos Cruas AT 4 / AT 1


C’est donc , + de 20 jours de retard cumulé sur la Visite Partielle de la TR4…

et cela n’empêche pas EDF le 26/05 de faire quand même commencer l’ Arrêt Simple Rechargement  de la TR 1 …

…cela fait 26 ans (mine de rien), que l’on fait des arrêts de tranche et que nous disposons d’un REX considérable (merde) vous en conviendrez. Pourtant, nous  nous retrouvons toujours en  manque de ressources humaines, propice à une énième et déraisonnable injustice entre les intervenants…

jusqu’à quand  Messieurs les décideurs ? 

Nous sommes déterminés et de plus en plus nombreux  à vouloir obtenir ce statut unique et à défaut de vous avoir convaincu, nous souhaitons vous avoir donné à réfléchir.

(Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

Nos amitiés aux uns, notre respects aux autres, bises à toutes et tous

Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse…

Et vous…qu’en pensez vous ?

10 comments for “Mais qu’est ce qu’ils font ?…

  1. 24 juin 2012 at 19 h 33 min

    Je suis abarsoudie par ce que j’ai lu dans les pages precedentes en rapport aux conditions de travail et de precarite des travailleurs de sous-traitance pour les centrales nucleaires.
    Ce n’est pas rien que de l’exploitation ca frole le criminel.
    Les responsables c’est a dire les employeurs doivent rendre des compte a la justice

    • Carte Noir
      24 juin 2012 at 22 h 47 min

      Tout à fait d’accord avec vous, mais il ne faut pas oublier l’Etat, l’ASN, EDF et les patrons négriers du privé.

      Ils se réunissent dans des organisations type COPSAR pour mieux nos affamer. Nous avons en face de nous des patrons voyous couverts par l’ancien gouvernement avec l’aval de l’ASN et bien d’autres.
      Merci de votre commentaire et à très vite sur notre site.
      Merci de faire passer le mot à tous vos contacts pour qu’ils aussi nous laissent un petit mot.
      Il faut que tout le monde sache que l’apartheid existe en France et surtout dans le nucléaire.

      • Le décontamineur
        25 juin 2012 at 1 h 08 min

        Bravo Carte Noir, bien dit.
        Nous sommes nombreux à penser comme toi. Seule une révolution sur tous les sites pourrait nous sortir de cette merde.
        Beaucoup de mes collègues de travail veulent se casser de cette industrie, il en ont plein le cul de la dose et de la soumission sans parler des accidents de travail non déclarés.
        Honte à EDF et l’ASN qui les laissent faire et/ou les encouragent.

  2. Camélito
    31 mai 2012 at 19 h 50 min

    Les brèves au quotidien d’EDF SA

    NUCLEAIRE

    La Lituanie a exprimé son inquiétude face à deux projets russe et bélarusse de construction de sites nucléaires près des frontières du pays. Le ministre lituanien des Affaires étrangères estime que ces projets contournent les standards internationaux d’environnement et de sécurité et a ainsi saisi des organismes internationaux, dont l’AIEA.
    Aux Etats-Unis, le réacteur à eau bouillante de 685 MW de Pilgrim, dans le Massachussetts, vient d’obtenir une prorogation de 20 ans de sa durée de vie, jusqu’en 2032. La tranche fournit actuellement environ 10 % du courant de l’Etat.

    L’ex-Premier ministre japonais en poste au moment de l’accident de Fukushima a témoigné le 28 mai dernier devant une commission d’enquête parlementaire indépendante, après avoir été mis en cause dans le contrôle de la catastrophe nucléaire déclenchée par le tsunami du 11 mars 2011. Il a reconnu la responsabilité de l’Etat dans ce drame, mais défendu la façon dont il a géré la crise tout en admettant quelques cafouillages.

    Selon le maître d’oeuvre du chantier de Flamanville, EDF est « complètement dans l’objectif de début de production de l’EPR en 2016 ». En février dernier, le chantier avait été suspendu du fait d’un changement de pièces majeures défectueuses. Ces dernières devraient toutes être remplacées à la fin de l’année, permettant ainsi la reprise de l’opération du bétonnage du réacteur.

    Le 30 mai, les opérateurs allemands du réseau de haute tension ont présenté leurs projets pour leur nouvelles lignes dans le pays. A cette occasion, ils ont estimé que l’abandon de l’énergie nucléaire allait coûter entre 200 et 400 milliards d’euros à l’Allemagne dans les prochaines années.

    ÉLECTRICITÉ

    En Grèce, l’entreprise publique DEI, qui doit être privatisée, a annoncé des pertes de 1,4 millions d’euro au 1er trimestre, contre un bénéfice net de 20,8 millions d’euros à la même période en 2011.

    La Belgique a dû évacuer un surplus d’énergie durant le week-end de Pentecôte. En effet, en raison du beau temps, les panneaux solaires et les éoliennes ont produit beaucoup d’énergie alors que la demande était très basse. Une partie de l’excédent a été exportée en France.

    ÉNERGIES RENOUVELABLES

    La semaine dernière, l’Allemagne a battu un record de production d’énergie solaire avec plus de 20 GWh d’électricité. Selon l’institut spécialisé IWR, le pays a pu ainsi répondre à un tiers de ses besoins en électricité.

    L’Allemagne encore, n’a pas réussi a réaliser son objectif de 100 % d’énergies renouvelables qu’elle comptait atteindre le lundi de Pentecôte par le biais du solaire et de l’éolien. La production solaire a dépassé 20 000 MW, mais la production éolienne n’a pas répondu aux attentes par manque de vent.

    GAZ

    Le 29 mai, Esso a inauguré un nouveau pipeline de 22 km reliant sa raffinerie de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) au site de stockage Géogaz à Lavéra, mis en service début mars pour remplacer un ancien conduit vieux de 47 ans

  3. Camélito
    30 mai 2012 at 19 h 34 min

    Les brèves au quotidien d’EDF SA

    NUCLEAIRE

    Le ministre de l’Environnement japonais a déclaré que son pays se dirigeait vers une proportion de 15 % d’électricité d’origine nucléaire en 2030, soit près de deux fois moins qu’auparavant.

    Tepco a commencé les travaux de construction d’un sarcophage pour la 4e tranche de la centrale de Fukushima. Il devrait permettre d’abriter et d’éliminer le combustible usé présent dans le bassin de stockage.

    Le réacteur n°3 de la centrale de Gravelines a subi sa 3e visite décennale. L’Autorité de sûreté nucléaire devrait autoriser la poursuite de son activité pour dix ans de plus. EDF souhaite toutefois porter à 60 ans la durée de vie de Gravelines, comme l’ont déjà décidé les américains pour leur centrale de technologie identique.

    ÉLECTRICITÉ

    En Belgique, Electrabel, filiale de GDF-Suez, va fermer la centrale thermique de Ruien et la centrale au gaz d’Awirs.

    Une réunion de concertation s’est tenue le 24 mai entre syndicats et direction.

    Cette dernière invoque un problème de rentabilité ; les syndicats demandent des précisions chiffrées sur la situation de chaque centrale. Une nouvelle réunion est prévue le 1er juin.

    EDF estime sans fondement et abusive la demande de l’Etat régional allemand du Bade-Wurtemberg. Ce dernier lui réclame 2 milliards d’euros de compensation dans le cadre d’un litige lié à la cession fin 2010 des parts de l’électricien français dans le groupe allemand EnBW. EDF n’exclut pas de demander des dommages et intérêts pour les préjudices de toute nature subis du fait de cette procédure.

    ÉNERGIE

    Lors de l’assemblée générale des actionnaires, le p-dg d’EDF a annoncé que des propositions allaient bientôt être faites pour lutter contre la précarité énergétique. Henri Proglio estime que le Groupe devait être une véritable force de proposition à ce sujet. Selon l’Insee, 3,8 millions de ménages en France sont en situation de précarité énergétique.

    ÉNERGIES RENOUVELABLES

    Le 24 mai, Total et sa filiale SunPower ont inauguré une usine de fabrication et d’assemblage de panneaux photovoltaïques sur le site de Vernejoul à Porcelette, en Moselle.

    D’une superficie de 3 300 m2, l’usine produira environ 150 000 panneaux solaires par an et emploiera 80 personnes.

    Total a signé un accord avec plusieurs syndicats pour aider ses employés en France à s’équiper en panneaux photovoltaïques fabriqués par SunPower.

    Le groupe pétrolier entend ainsi « promouvoir l’efficacité énergétique et la transition vers les énergies renouvelables auprès de ses collaborateurs ».

    PÉTROLE

    Le groupe espagnol Repsol a évalué des réserves d’hydrocarbures de plus de 700 millions de barils de brut et de 3 trillions de m3 de gaz dans les eaux profondes au large des côtes du Brésil.

  4. L'abeille sociale
    30 mai 2012 at 18 h 46 min

    Travaux de commission Commission d’enquête « coût réel de l’électricité » du 14 mars 2012

    vidéo

    Henri PROGLIO (EDF)

    http://videos.senat.fr/video/videos/2012/video12288.html

  5. 29 mai 2012 at 7 h 55 min

    Sommet social : Et réformer le syndicalisme, c’est maintenant aussi ?

    Jean-Marc Ayrault reçoit ce mardi, un à un, les représentants syndicaux et patronaux pour une première concertation. Alors que les tractations autour de la succession de Bernard Thibault à la tête de la CGT touchent au rocambolesque, c’est tout le fonctionnement syndical français, archaïque et avorteur de réformes, qui nécessite une refonte…

    http://www.atlantico.fr/decryptage/succession-cgt-debats-evolution-nature-statuts-syndicats-eric-verhaeghe-373659.html

    Fukushima : un ex-Premier ministre sur le gril

    L’ancien chef du gouvernement japonais Naoto Kan, en poste au moment de la catastrophe nucléaire de Fukushima, a témoigné lundi devant une commission d’enquête parlementaire indépendante, après avoir été mis en cause dans la gestion de cette crise atomique majeure…

    http://lci.tf1.fr/monde/asie/fukushima-un-ex-premier-ministre-sur-le-gril-7319434.html

    Les nanotechnologies: des risques pour les salariés

    Ces nanotechnologies font leur apparition au salon car elles sont maintenant présentes dans énormément de domaines comme la cosmétique, les peintures, l’alimentation, l’industrie, le bâtiment etc. Cécile Oillic est chargée de la prévention des risques professionnels à la Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat)* Alsace Moselle à Strasbourg. « Depuis plusieurs mois, explique-t-elle, au sein de la Caisse, on s’intéresse à cette question émergente. Les salariés qui travaillent dans la fabrication de ces produits à base de nanotechnologies sont les plus concernés, avant les utilisateurs. »…

    http://www.lalsace.fr/bas-rhin/2012/05/29/les-nanotechnologies-des-risques-pour-les-salaries

    @+

  6. L'abeille sociale
    27 mai 2012 at 21 h 25 min

    Il serait intéressant d’y aller en masse avec des salariés FO, CFDT CGT et de non syndiqués de la sous-traitance pour parler et débattre de nos conditions de vie et de travail dans le nucléaire.

    Il est temps de créer un collectif solide sur ces questions.

    Mardi 29 mai 2012 – 18h30

    Salle Mistral – Montélimar

    MEETING

    Catherine COUTARD, candidate aux Législatives et Marie-Josée FAURE, suppléante

  7. Claude
    27 mai 2012 at 17 h 00 min

    Le Parti Socialiste de la DROME vous informe

    Le lien Web officiel avec la fédération de la Drôme

    http://fede26.parti-socialiste.fr/

    Mardi 29 mai 2012 – 18h30

    Salle Mistral – Montélimar

    MEETING

    Catherine COUTARD, candidate aux Législatives et Marie-Josée FAURE, suppléante

    • 27 mai 2012 at 19 h 57 min

      Merci Claude pour cette info

      Nous comptons sur une réelle et ferme prise de position du PS concernant la sous-traitance dans le nucléaire 😉

      @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.