Les Verts pour une filière du démantèlement…

Les Verts ont été auditionné jeudi matin par la mission Roussely, chargée de l’avenir de la filière nucléaire. 

Le parti dénonce la stratégie énergétique française, otage de l’énergie nucléaire, et milite pour le développement d’une filière du démantèlement.

Denis Baupin, maire-adjoint de Paris et membre de l’exécutif des Verts, Hélène Gassin, Vice-Présidente Europe Ecologie du conseil régional d’Ile-de-France et Bernard Laponche, expert indépendant ont affirmé que « la politique énergétique française est depuis trop longtemps l’otage de la stratégie industrielle nationale ».

Pour les Verts « au regard des enjeux énergétiques, il est plus que jamais nécessaire de privilégier une politique de sobriété énergétique et de développement des énergies renouvelables ».

La délégation a rappelé les raisons de l’opposition des Verts et d’Europe Ecologie à la filière nucléaire : risques d’accidents majeurs, pollutions dans chaque phase (de la mine aux déchets, et dans les transports), déchets dangereux sur le très long terme, risque de prolifération du nucléaire militaire.
Aucun de ces problèmes majeurs de la filière nucléaire, identifiés depuis plusieurs décennies, n’ont été résolus.

Pour les Verts, il faut « réorienter les compétences et les ressources du secteur nucléaire vers la création d’une véritable filière du démantèlement nucléaire (installations et réacteurs), secteur nettement plus porteur à moyen terme que la construction de nouvelles centrales, et permettant de préserver les emplois du secteur ».

source : http://www.enviro2b.com/2010/04/12/nucleaire-les-verts-pour-une-filiere-du-demantelement/

Lire dans blog analyse mission ROUSSELY (militant cfdt) …

et vous , vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.