Le vote vaudois sur le nucléaire dope les adversaires de l’atome

 

ÉNERGIE


A une majorité de deux contre un, les Vaudois refusent que la centrale nucléaire de Mühleberg reste en activité au-delà de 2012.
La décision est maintenant entre les mains de Moritz Leuenberger.

Romain Clivaz | 30.11.2009 | 00:01 

Le résultat est sans appel. C’est à deux (64,3%) contre un que les Vaudois ont refusé, dans le cadre d’un vote consultatif, que leurs autorités acceptent la suppression de la limite temporelle d’exploitation de la centrale bernoise de Mühleberg fixée à 2012. L’avis exprimé hier constituera la réponse vaudoise officielle à la consultation du Département fédéral de l’environnement, des transports et de l’énergie (DETEC). La décision finale du département devrait tomber ces prochaines semaines. Avant Vaud, Neuchâtel et Fribourg ont dit non à la prolongation de l’exploitation de Mühleberg, alors que Berne et Soleure l’ont acceptée.

suite article :http://www.24heures.ch/actu/suisse/vote-vaudois-nucleaire-dope-adversaires-atome-2009-11-29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.