Le nucléaire, un axe stratégique pour Gérard Mestrallet…

Le groupe affiche de fortes ambitions nucléaires en Grande-Bretagne et discute avec des pays comme le Brésil, le Chili ou la Jordanie.

Acquérir une référence en France s’avère néanmoins stratégique.

Le projet de GDF Suez d’installer un « petit » réacteur dans la vallée du Rhône n’arrive pas par hasard.

Le nucléaire constitue un des axes essentiels de la stratégie du groupe pour les années à venir. Pour le géant français, c’est un marché potentiel de plus de 400 réacteurs d’ici à 2030, mais aussi un moyen de se couvrir vis-à-vis d’une évolution du prix des énergies fossiles et du CO2 difficile à prévoir sur le long terme.

L’énergie nucléaire représente déjà 17 % de la production électrique mondiale du groupe, derrière le gaz naturel (50 %) et l’hydraulique (18 %). L’idée est de maintenir la part actuelle du nucléaire dans le portefeuille du groupe en Europe et de se développer dans le reste du monde.

Pour cela, le groupe français s’est fixé pour objectif de détenir et exploiter des centrales de troisième génération à l’horizon 2020.

suite article : http://www.lesechos.fr/info/energie/020382066679-le-nucleaire-un-axe-strategique-pour-gerard-mestrallet.htm

et vous , vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.