Le 13 sera une action sans chaîne

Voir nos 2 tracts (12 et 13 Septembre) en bas de l’article  

Un format PDF pour ceux qui souhaitent les imprimer 

Rendez vous demain à 06h00 devant vos sites d’attachement et tous ensemble , faisons entendre notre mécontentement …

 Au sommaire : 

Cattenom : Une zone de non droit ?..Fessenheim sera fermée…Fukushima ça craint…Formations professionnelles et inégalités…Tricastin risque alpha c’est sûr…

Nous nous réunissons lundi afin d’élaborer notre stratégie pour le 13. Plusieurs sites EDF sont en Arrêt de Tranche et d’autres en Tranche En Marche, il y aura donc chers collègues 2 plans d’actions. L’inquiétude gagne légitimement les hautes sphères patronales et syndicales.

N’oubliez pas que nous,  nous sommes organisés en inter-syndicale et inter-entreprise, toutes sous-traitantes .

Comme nous l’avons fait jusque’à présent, c’est avec la base des salarié(e)s que nous déciderons ensemble, de nos actions futures puisque notre sort est indissociable .

CAMARADE

SYNDIQUE ET NON SYNDIQUE

TOUS DANS L’ACTION LE 13  

Sans  logistique nucléaire , pas d’arrêt de tranche ! C’est nous qui  mettons la table et la retirons une fois terminé …a méditer 

Les divers syndicats de site nous suivront-ils ? Vous constaterez par vous même qui défends votre avenir professionnel et votre avenir social ! 

Cattenom : Une zone de non droit ? 

Cattenom cette semaine…

Harcèlement et discrimination,  jusqu’a quand ?  

Nous avons reçu cette information par mail ce matin . 

2 délégués syndicaux CGT / FO de Cattenom soutiennent Mélissa, 1 semaine de gréve . Une salariée d’entreprise sous-traitante est sous le coup d’une procédure de licenciement suite à une altercation avec un autre salarié sous-traitant (relève en retard/problème de RTR) !

L’homme (190 cm, 85kg, champion de judo régional) dit à Melissa, toi tu n’est qu’une merde, tête contre tête !  Prise de peur , Melissa lui retourne une gifle… le gars, sort de zone et va voir son responsable d’entreprise et ensemble, partent déposer une plainte à la gendarmerie pour coups et blessures.

Melissa, restera en zone, à son poste de travail 5 heures durant au SAS, sans que personne de l’encadrement de son entreprise , ne se soucie de son état de santé physique et psychologique !!!

Melissa, est la seule sanctionnée pourquoi ???

L’autre salarié lui, continue à bosser…ailleurs à Fessenheim ? 

Nous demandons, à la nouvelle direction EDF de Cattenom, d’intervenir très rapidement auprès de l’entreprise de Melissa pour la protéger ! Des tags obscènes, diffamatoires fleurissent dans les toilettes depuis pas mal de temps sur Cattenom comme aussi sur beaucoup d’autres sites…

Toutes incivilités dans un CNPE, mérite une analyse sérieuse ! 

Les RPS, il faut en parler, y a urgence ! Combien de salarié(e)s souffrent en silence ?  

L’entreprise de Melissa, ne respecte pas non-plus, les représentants des salarié(e)s , représentants syndicaux ! 

Le niveau du dialogue social dans cette entreprise est une honte pour EDF.

Cela devient possible malheureusement, grâce à ces entreprises et leurs patrons voyous, couvertes par certains directeurs de C.N.P.E .

Merci aux copains syndicaliste de FO et de la CGT pour cette information, encore une fâcheuse affaire à déplorer. Nous souhaitons un prompt rétablissement à Melissa , tenez nous informés.  

Fessenheim sera fermée, assure Delphine Batho , extrait :

La ministre de l’Ecologie réaffirme l’engagement de François Hollande, et indique que le calendrier en sera fixé à l’automne…

«L’engagement du président sera tenu, Fessenheim fermera le plus tôt possible, dans des conditions techniquement et socialement responsables qui permettent de garantir la sécurité électrique, la reconversion du site et la préservation des emplois», a déclaré la ministre sur France Info.

«Le calendrier précis sera discuté lors du débat sur la transition énergétique.»…

Source 

Pour le réseau « Sortir du Nucléaire » , extrait :

« Il faut fermer Fessenheim immédiatement » …

Deux employés ont été blessés aux mains suite à un dégagement de vapeur d’origine chimique. En tout, huit salariés ont par la suite dû subir des contrôles. « Ce problème est un symptôme évident d’une sécurité dégradée » déclare la fédération antinucléaire basée à Lyon, qui s’inquiète notamment des conditions de travail des salariés et des sous-traitants.

Mettre à l’abri les travailleurs du nucléaire et nos voisins allemands et suisses…

Source 

Fukushima la dangereuse imposture , extrait :

L’information commence à émerger : dans la centrale nucléaire de Fukushima, la piscine du réacteur 4, remplie de centaines de tonnes de combustible très radioactif, perchée à 30 mètres, au-dessus d’un bâtiment en ruine, munie d’un circuit de refroidissement de fortune, menace l’humanité d’une catastrophe pire encore que celle de Tchernobyl.

Une catastrophe qui s’ajoute à celle de mars 2011 à Fukushima : 3 réacteurs percés qui déversent leur contenu mortel dans l’air, dans l’océan et dans la terre…

La contamination nucléaire ? Sans danger, affirment-ils, alors qu’ils n’en savent rien. L’état du réacteur détruit sous le sarcophage de Tchernobyl ?…

Source

Les inégalités d’accès à la formation professionnelle , extrait : 

35 % des cadres supérieurs et 33 % des professions intermédiaires ont eu accès à la formation professionnelle continue en 2010, contre 17 % des ouvriers et 23 % des employés, selon l’Insee.

Le taux d’accès à la formation continue augmente avec le niveau de diplôme initial : seuls 10 % de ceux qui n’avaient aucun diplôme ont eu accès à la formation en 2010, contre 34 % des bac + 4 et plus…

Source 

Tricastin : Rupture de Gaine Sérieuse

Voilà le couperet est tombé, la tranche 4 est déclarée R.G.S. Rupture de Gaine Sérieuse .

Comment vont agir les divers CHSCT des entreprises prestataires et ceux du donneur d’ordre intervenant sur cet arrêt, sans oublier les personnels du BAC qui gèrent les déchets et ceux l’ATC qui font la décontamination du matériel, ceux qui lavent le linge de ZC, affaire à suivre… 

Les fêtes de fin d’année sont sérieusement compromises les copains. Aujourd’hui il y a déjà beaucoup de salariés avec un compteur d’heures supplémentaires très élevé … La loi TEPA ( Travail, Emploi Pouvoir d’Achat) ne vous loupera pas !

Alors, c’est quand, qu’on partage le temps de travail bon sang de bois ? 

Contrôle du risque d’exposition aux radioéléments émetteurs alpha lors de l’arrêt de tranche 3 de la centrale nucléaire de Cattenom.

I – INTRODUCTION
I.1 – Problématique
La contamination par des radionucléides émetteurs alpha sur les tranches nucléaires du
Parc EDF en exploitation résulte de la présence de matière fissile dans le circuit primaire.
Cette matière fissile soumise au flux neutronique entraîne la formation d’actinides dont les  plus couramment rencontrés sont les Plutoniums (Pu), les Américiums (Am), les Curiums (Cm), les Uraniums (U)…

Source 

Forum technique de RadioProtection Cirkus , extrait : 

davrom Saltimbanque : Bonjour, je recherche l’origine de la valeur de 400 Bq/cm². Il s’agit de la valeur limite de contamination surfacique à ne pas dépasser sur un chantier sans protection respiratoire.
D’autre part une tranche est déclarée à risque alpha si l’on a un conta surfacique de 8 Bq/cm² en alpha sous le couvercle, d’où vient cette valeur et comment est-elle calculée?
merci …

space Trapéziste Bonjour,
Un des grands mystères de l’univers EDF mais voici la réponse extraite du guide pour l’application du référenciel RP « Maitrise des chantiers » :

Citation:
Les expérimentations menées sur le site de Cattenom ont montré que le facteur de remise en suspension de la contamination, en l’absence de travaux abrasifs est inférieur ou égal à 10-6 m-1 :
Une activité surfacique labile de 100 Bq.cm-2 induit une contamination atmosphérique de l’ordre de 1 Bq. m-3
Cette relation est vraie pour les actinides, mais aussi pour les produits d’activation.
L’objectif de contamination atmosphérique moyenne sur une longue période est de l’ordre de 1/400 de la LDCA, soit 1200 Bq.cm-2, induisant une contamination atmosphérique de 12 Bq.m-3 .

Pour ne pas multiplier le nombre de seuils, le GT optimisation a choisi l’ordre de grandeur du seuil de contamination surfacique non fixée à 400 Bq/cm2 soit 100 fois la limite de contamination de 4 Bq/cm2 d’un local N2 classé contaminé au titre de la DI104.

Attention, ceci n’est vrai qu’en l’absence de travaux abrasifs, le taux de remise en suspension serait alors nettement supérieur à 10-6.
Space

Source /Suite 

 (Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

Et vous…qu’en pensez vous ?

Nos amitiés aux uns, nôtres respects aux autres, bises à toutes et tous

Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait (Mark Twain)

Le tract du 1209 pdf

Le tract du 1309 pdf

Voila les ami(e)s , partagez SVP cette information sur vos réseaux sociaux.

Les petites mains du nucléaire rentrent en résistance avec l’appui  (ou pas) des sections syndicales de site . A voir demain !

Demain , c’est le jour ou jamais, de démontrer notre détermination ensemble et en intersyndicale .

Nous avons tout à gagner et plus rien à perdre .

Nos poches sont déjà vide !

76 comments for “Le 13 sera une action sans chaîne

  1. noir et blanc
    16 septembre 2012 at 12 h 43 min

    Bessancourt :
    « Un avenir radieux, une fission française »
    le 21 septembre

    http://www.vonews.fr/article_18327-bessancourt-:-un-avenir-radieux,-une-fission-francaise-le-21#

  2. Le Carré Blanc
    15 septembre 2012 at 23 h 19 min

    Putain le site Ma Zone Contrôlée…VA MAL! prend feu.

    2 101 046 visiteurs depuis 5 Novembre 2009
    5 visiteurs sur le site actuellement
    2 960 visiteurs aujourd’hui

    l’Office de Tourisme du nucléaire c’est ici

  3. elles sont a nous ces centrales
    15 septembre 2012 at 21 h 23 min

    MEGA GREVE sur
    Le site nucléaire du Tricastin en Inter-collectif de solidarité bravo et respect a vous
    Vous avez secoué et surpris énormément par votre action la population, et donner l’envie de se joindre a vous, merci encore pour votre détermination une vrai leçon de courage merci les amis

    Savoir sortir d’un conflit ne pas amener les salaries face au mure le slogan de nos FD nul à chier

    Jamais dans notre vie, nous n’avons accepté de partir dans un combat sans l’intention de le gagner, le slogan du militant de terrain , oui le notre.

  4. fait mon boulot
    15 septembre 2012 at 21 h 01 min

    ENFIN.. »un site » ou la liberté d’expression et LA VERITE d’expression Existe sans censures…NOUS LES EXPERTS DU NUCLEAIRE pouvont DIRE CE QUI CE PASSE DANS NOS CENTRALES…Nos familles, le public, les riverains des centrales nucléaire on le droit de savoir la Vérité…
    NOUS LES PRESTATAIRES n’avons pas besoin DE CONSEILLER EN COMMUNICATION OU RELATION PUBLIC pour nous sortir des abérration ou des MENSONGES..tel que TCHERNOBYL et la contamination qui s’arrete à nos frontieres…ou nous annoncer un accident majeur sur Fessenheim alors qu’il ne sagit que d’un incident sans gravité...messieurs les médias, pourquoi faites vous confiance à ces gens qui vous font croire que la peinture de nos frontieres arrete la contamination, est’ce pour l’audimat et le scoop????
    ECOUTER plutot LA VERITE de la bouche des PRESTATAIRES DU NUCLEAIRE nous sommes les seules à dire la vérité a nos familles et au peuple sans peur de leser notre image de marque ou nos enjeux financier ou économique…
    NOUS voulons etre fier de notre métier et non considérer comme des « esclaves » par nos employeurs et des inconcients irradié pour le public..
    GRACE à ce site, plus de mensonges,LA VERITE…

    • Maryta
      15 septembre 2012 at 21 h 28 min

      Je t’aime de plus en plus mon ami.
      Continue comme ça et ne change surtout pas .
      T’es un Homme, un vrai, sans l’influence de l’argent sale de cette industrie qu’exploite les salariés de la sous-traitance du nucléaire aux yeux de tous et sans une vraie réaction de ceux qu’ont les moyens, le pouvoir et le devoir de le faire.

      Ils étaient ou le 13 septembre sur le tricastin ?
      Pas un seul syndicat du donneur d’ordre est sorti pour nous aider.

      Ça a même frapper les esprits de passants qui posaient la question  » les syndicats EDF ne vous aident pas ? Dans quel monde on vit ? « .

      Et oui monsieur, je l’ai entendu plusieurs fois de la bouche du public et des salariés EDF.
      Seul leurs « bon courage les gars » nous ont donnés la force de continuer.
      Je sais que ça fait mal, mais c’est la vérité.

    • Le Carré Blanc
      15 septembre 2012 at 22 h 51 min

      Tout à fait d’accord avec toi Bouba

  5. Mise au point
    15 septembre 2012 at 20 h 49 min

    Je commence a en avoir ras le bol que sur ce site on combat la CGT par rapport aux FD qui ne font pas le jeu,ce site est pour les sous traitant et non pour les syndicats lavez votre linge sale en famille,moi j’en est ras le bol de vos querelles interne.

    Que ce passe t-il dans les autres syndicats ? exactement la même chose , mais n’en parle pas,ils rigolent de vos querelles et récupèrent des adhérents parce que leur militants règlent leurs problèmes en interne mais pas sur un site qui est pour la sous traitance et le collectif

    ARRETEZ VOS QUERELLES SUR CE SITE S’IL VOUS PLAIT

    • Bouba
      15 septembre 2012 at 21 h 13 min

      La même chose et ne t’en fait pas, ça va venir très vite.
      Pose toi la question qui est concerné par cette affaire de marché et tu verras que ce n’est pas la CGT qu’est concernée.

      Si les salariés sous-traitants veulent savoir pourquoi certains syndicats les lâchent comme des merdes.
      Pourquoi il y a une différence entre l’affichage et le réel.
      Ils ont le droit, NON ? A ton avis ?

      Merci MISE AU POINT pour ton commentaire, c’est la preuve que certains se posent des questions, mais pour l’instant, pas encore tous.

    • fait mon boulot
      15 septembre 2012 at 22 h 00 min

      MERCI « Mise au point » je suis d’accord avec toi…

      Les copains, les collegues..
      Je ne suis pas syndiqué mais je defend « MA CROUTE » et celle de mes collegues…cette petite gueguerre de FD et syndic n’est que du pain bénis pour « LA DIVISION » quel bonheur pour celui que l’on combat…
      alors oublions « LES POTS DE PUS »
      moi aussi j’ai un poisson rouge que je nourris tous les matins,et il me dis jammais « merci » mais sans moi il est MORT
      N’oublier pas que vous tous les syndicats élus par nous, vous etes la pour nous « EPAULER » et non pour vous « SUBLIMER »..
      Avant tout AIDER VOS COLLÈGUES avant vos ADHERENTS…

      Car se mouvement n’est pas venus de vous mais de nous les ouvriers…
      MERCI de rester unis pour nous….

  6. « On Lâche Rien »
    15 septembre 2012 at 19 h 54 min

    La sous-traitance multiplie les dangers

    La pratique systématique, organisée et délibérée dans une entreprise publique de nier les règles sanitaires protégeant les individus est une faute impardonnable qui retombe sur les responsables comme sur l’état. Dans les centrales EDF, mais pas seulement (Cogema et CEA aussi), l’exploitation de sociétés sous-traitantes constitue un choix économique inacceptable et dangereux pratiqué par des dirigeants qui méritent d’être mis en accusation. Un travailleur du nucléaire ne doit pas absorber une dose de rayonnement supérieure à un seuil fixé par la loi. S’il va au-delà, il ne peut plus travailler sur site nucléaire. Les travailleurs intermittents, afin de ne pas perdre leur mission, retirent parfois leur dosimètre avant de pénétrer en zone périlleuse. EDF n’ignore rien de cette pratique, l’utilisation de personnels extérieurs, sans protection statutaire, la favorisant naturellement. Les sous-traitants, véritables intermittents du nucléaire, travaillant sans filet, ont remplacé les personnels EDF protégés par leur statut pour les opérations les plus risquées de maintenance des installations. Ils sont vingt-neuf mille « sacrifiables » – vingt-deux mille rien que pour EDF – qui, sous-couvert de contrat à durée déterminée (CDD) ou simplement de missions d’intérim, vont là où la maison-mère n’oserait plus mettre ses propres salariés.

    Assez d’être sans cesse menacés dans notre emploi

    Les salariés de l’entreprise ESSOR (filiale du Groupe VINCI) travaillant sur le site de la Centrale Nucléaire de Cruas-Meysse dans l’Ardèche, ont fait grève depuis le jeudi 5 juillet 2012 suite au renouvellement au 1er janvier 2013 du marché de maintenance et logistique qui leur était attribué depuis 5 ans. Ils ont obtenu un prolongement de contrat de dix huit mois. Ce n’est qu’un début vers l’obtention de la fin de la précarité des contrats de sous-traitance !

    Les salariés de SPIE DEN, filiale de SPIE NUCLEAIRE ont fait grève depuis la mi-avril sur les centrales de CATTENOM et FESSENHEIM après plusieurs débrayages sur les sites du BUGEY et CRUAS pour exiger de meilleures conditions de rémunération de leurs déplacements. Les salariés de SPIE DEN ont raison de refuser de toucher 10€ de moins par jour et d’avoir des indemnités kilométriques au rabais qui ne couvrent plus les frais d’essence engagés. EDF est responsable de cette situation en sous-traitant à outrance ses activités.

    Mauvaises conditions de travail dans les centrales nucléaires

    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) vient de dénoncer dans un rapport les innombrables infractions à la législation du travail qu’elle a constatées dans les centrales nucléaires lors d’inspections inopinées. Le tableau est effarant : travail dissimulé, temps de repos non respectés, des semaines de travail plus proches de 65 heures que des 35 heures, des journées de 12 ou 14 heures d’affilée… les infractions relevées sont légion et inquiétantes quand il s’agit du travail dans les centrales nucléaires où cela peut, en plus, avoir des conséquences en termes de sécurité.

    La revue Santé & Travail révèle avoir eu accès à deux notes de l’Autorité de sûreté nucléaire (Asn) adressées en juin dernier à Edf et relevant de “nombreuses infractions concernant les durées réglementaires du travail et les périodes de repos obligatoires”. Santé & Travail souligne qu’il y a des précédents : les inspecteurs du travail de l’Asn ont déjà établi des procès-verbaux dans plusierus centrales, lesquels ont abouti à des condamnations de l’électricien ces dernières années.

    L’honneur est d’autant plus grand

    Annie Thébaud-Mony a refusé la légion d’honneur que la ministre Cécile Duflot voulait lui offrir. Cette chercheuse en santé publique n’a pas cessé de défendre la santé des travailleurs et s’est battue pendant trente ans contre tous les gouvernements successifs pour faire reconnaître les risques d’exposition à l’amiante et autres substances dangereuses comme le nucléaire. Elle trouve que l’Etat, qui a tout fait pour empêcher la prise en compte de ces risques, la complimente ensuite de ses travaux tout en n’ayant tenu quasiment aucun compte des conséquences qu’elle dévoilait comme récemment pour les salariés de la centrale nucléaire de Tricastin. Elle a estimé faire davantage œuvre utile en refusant sa distinction qu’en l’acceptant, afin de mieux souligner que l’Etat se moque ainsi des citoyens…

    http://www.matierevolution.org/spip.php?article2600

    • Un jour parfait
      15 septembre 2012 at 20 h 19 min

      Bonjour « On Lâche Rien », tu fais bien de rappeler tous ces articles que nos FD de tous les syndicats on du lire aussi et par conséquent, elles on du traiter et analyser.
      Pour moi, il n’y a pas deux places pour ces FD, ou elles nous aident à combattre ce fléau, ou elles ne nous aident pas parce qu’elles sont complices avec les patrons du nucléaire.
      Si c’est le cas, il faut savoir comment les patrons du nucléaire on achetés la paix social aux syndicats mous du genou.

    • Bouba
      15 septembre 2012 at 20 h 30 min

      Ouais, j’ai entendu dire que dans le site industriel du tricastin et environs, le conjoint d’un grand responsable syndical local et national aurait emporté un grand contrat commercial dans l’industrie nucléaire.
      Je vais me renseigner chez qui il l’aurait emporté et depuis quand.

  7. verne
    15 septembre 2012 at 16 h 22 min

    2053 visiteurs à cette heure-ci ?
    Mais nous sommes en phase de réussir un sacré coup d’info sur ce site.
    Bien sur, ce chifre il faut le multiplier par 3 ou 4 pour retouver le nombre de tous les visiteurs.

    Dans le pavé visiteurs du jour vous retrouverez les visiteurs avec des pc (adresse ip) et dans le compteur total vous retrouverez tous les visiteurs (pc et téléphones portables).

    Faites le test et vous verez qu’il y a une différence.
    C’est une bonne nouvelle venue de notre hébergeur, de savoir que nous sommes 4 fois plus nombreux à visiter notre site.

    Ça va faire plaisir à nos patrons. Lol.

  8. « On Lâche Rien »
    15 septembre 2012 at 11 h 07 min

    L’année 2012 est dure pour la filière nucléaire sud-coréenne.

    Depuis peu, un scandale de la contrefaçon de pièces détachées du groupe français Areva vient entacher l’image des Sud-Coréens.

    Fin juillet, 22 personnes ont été arrêtées dont plusieurs responsables de Korea Hydro and Nuclear Power le cadre d’une enquête du parquet d’Ulsan.

    L’enquête avait commencé le 27 avril dernier, elle visait un responsable de l’approvisionnement de la centrale de Kori. L’homme organisait la copie de pièces utilisées pour l’étanchéité des conduites en échange de pots-de-vin.

    Après avoir dérobé les plans et la pièce en 2009, il avait fait engager un industriel local pour fabriquer cette dernière. Il l’avait ensuite légèrement modifié pour la faire breveter. Une fois la pièce finie il en avait livré plusieurs à la centrale de Kori.

    Areva n’a pas fait de commentaires sur cette affaire mais ne porte pas plainte.

    Il n’est pas très rassurant d’apprendre ce genre de choses après l’épisode de Fukushima…

    Source : Le Monde

  9. LE CHEVALIER NORMAND
    15 septembre 2012 at 9 h 46 min

    Tiens,tiens !!
    Les nouveaux sous-traitants appelé « huissier » me rappelle une certaine année 2008.
    Sont-ils payés à la fois par nos donneurs d’ordre et nos patrons ou font-ils parti intégrante des appels d’offre ?
    Pourquoi pas une action sous forme d’un tour de France des sites pour finir plus nombreux devant les sièges de nos donneurs d’ordre, petite sortie parisienne pour 30000 personnes ?

    Vous savez que les gens du Nord, si ils n’ont pas le soleil au dessus de leurs têtes, ils l’ont dans le cœur et les tripes et puis nous avons notre potion magique appelée « calva » trop forte pour nos patrons et donneurs d’ordres !!!

    Ne mettons pas tous les syndicats de SITE dans le même panier, sur PALUEL nous avons le soutien (ils nous l’on prouvé en 2008)logistique et autres du syndicat CGT EDF qui nous emmène en plus devant les FEDE pour défendre notre statut de sous-traitant.

    Ce qu’il nous faut c’est une coordination et des maitres du feu pour entretenir ce que vous avez mis en route Messieurs du SUD !!!!!

    Chapeau et vous pouvez compter sur nous !! (nous sommes tout près de PARIS !!!!!!)

    Le Chevalier Normand

  10. Le Carré Blanc
    15 septembre 2012 at 9 h 31 min

    EN CAS D’ACCIDENT NUCLÉAIRE, EDF A PRÉVU 9,15 € D’INDEMNISATION PAR HABITANT DE LA RÉGION CONCERNÉE…
    Un accident dans la centrale nucléaire de Nogent ?
    Impossible, voyons… sauf qu’il y en a déjà eu une centaine de graves ces dix dernières années. Et le vent souffle vers Paris…

    [L’Ecologiste – Février 2012]
    Historique :
    le rapport de la Cour des comptes paru le 31 janvier 2012 sur les coûts du nucléaire. Chiffre choc: 91,5 millions.
    C’est la somme maximale à la charge d’EDF au titre de la responsabilité civile.

    Autrement dit, neuf euro et quinze centimes par habitant si un accident touchait la centrale de Nogent sur Seine et affectait dix millions de Parisiens.
    Un peu juste pour se soigner et se reloger.

    • Un jour parfait
      15 septembre 2012 at 11 h 13 min

      Oui, cela s’appelle la convention de Paris.
      Edf ne sera pas responsable et ne peut avoir d’assurance pour une catastrophe nucléaire (aucune assurance ne prend un tel risque financier).
      Seul responsable en capacité de payer (l’état).
      Tu comprends maintenant pourquoi EDF fait tout et n’importe quoi avec ces centrales et avec les Hommes qui y travaillent ?
      Les bénéfices pour EDF et actionnaires et les emmerdes en cas de pépin pour l’état, en fin, pour nous tous, les citoyens .
      C’est le cas de TEPCO au Japon avec Fukushima actuellement.

      Elle n’est pas belle la vie ? chez EDF !!!

  11. dido
    15 septembre 2012 at 6 h 02 min

    Une idée comme une autre !
    Que pensez vous de la formule (pour les gens du sud)
    Tous sur la zone de Tricastin !

    En effet c’est l’endroit en France ou toutes les boites du nucléaire sont présentes d’une façon ou d’une autre! Areva et EDF avec leurs beaux rond-points nous acceillent avec grand plaisir pour organiser une petite fète avec les autres sociétés !
    Nous demanderions quelques conseils aux syndicats EDF et AREVA qui n’ont pas l’air de savoir que nous existons ou qui nous prennent un peu pour des touristes!

    • Mira
      15 septembre 2012 at 9 h 58 min

      D’accord avec toi pour rendre notre lutte un peu plus médiatique.
      L’opération escargot pourrait être réalisée un samedi, comme ça, tous on pourrait participer sans perdre une journée.

      Les Temps sont durs, surtout dans la sous-traitance.

  12. LAURENT yvon
    15 septembre 2012 at 5 h 47 min

    J’ai retrouvé Joséééééééééééééééééé !!

    Travailler dans le nucléaire ça peut rendre sexy ?
    http://www.edf.com/html/video/prestataires/recrute/player.html

    Les collègues qui peut m’aider à réaliser un remake de cette vidéo ?
    « Travailler dans le nucléaire, ça peut rendre comment ???
    Mais aussi, allez voir cette publicité mensongère et diffamatoire d’EDF et des boites prestataires !

    http://energie.edf.com/fichiers/fckeditor/Commun/En_Direct_Centrales/Nucleaire/General/Publications/Note%20information%20prestataires%202012.pdf

  13. favel
    15 septembre 2012 at 5 h 20 min

    Cinq sous-traitants contaminés près de l’unité de production n° 3

    | CENTRALE DE GRAVELINES |

    Mercredi, dans l’après-midi, lors des contrôles systématiques effectués à la sortie de la zone nucléaire, traces de contamination interne ont été détectées sur cinq salariés d’une entreprise extérieure intervenant dans le cadre de la visite décennale de l’unité de production n°3.

  14. ZE
    15 septembre 2012 at 0 h 47 min

    Communiqué

    Centrale nucléaire EDF de Cruas-Meysse: Les salariés de la sous-traitance marquent un point

    Confédération Générale du Travail (CGT)- 27/07/2012 14:30:01

    Les salariés de l’entreprise Essor (filiale du Groupe Vinci) travaillant sur le site de la Centrale Nucléaire EDF de Cruas-Meysse (4 réacteurs de 900MW) dans l’Ardèche, se sont mis en grève le 5 juillet 2012 suite au renouvellement au 1er janvier 2013 du marché de maintenance et logistique qui leur était attribué depuis 5 ans.

    La nouvelle adjudication prévue initialement avec deux entreprises, éclatait leur collectif de travail et remettait en cause la représentation du personnel.

    Suite à leur mobilisation, ils ont reçu le 23 juillet par la direction EDF une note confirmant la décision « de déclarer infructueux l’appel d’offres en cours. », cette note ajoutant : « le contrat dont est attributaire aujourd’hui ESSOR sera prolongé pour une durée de 18 mois à compter du 1er janvier 2013,

    • hollowman of ardeche
      15 septembre 2012 at 11 h 55 min

      hello
      le coup d’eclat devant Cruas, n’a pas marqué les esprits dans ma societe…je suis le seul à avoir ete le 13 au portail (ce qui m’a valu de recevoir une mutation…trop tard pour m’y rendre! )
      ce qui m’a permis de me rendre compte que nous sommes toutes et tous concernés par la degradations de nos conditions de travail, dignité et que les donneurs d’ordres ont oublié notre presence ou eux ils n’iront pas mouiller leur chemise et prendre de la dose…

      Je suis dans les prochains mouvements contestataires, l’endormissement de notre neurone revolutionnaire a assez duré
      REVEIIIIIIIIIIIIIL TOUT LE MONDE SUR LES BARRICADES

      CAMARAAAAAAAAAAADES à bientot

  15. langcorrnet
    14 septembre 2012 at 21 h 09 min

    OK ,
    alors continuons avec de jolis chaussons, pour couvrir les petits petons
    des corrompus !
    Mais a un moment il va faloir que les salarié(e)s grévistes saches.
    Nous leur devons des engagements clairs et un suivi honnête et transparent
    et toutes les fédérations syndicales , syndicats de site doivent s’expliquer devant leurs sous traitants .

    Le mépris ÇA SUFFIT !

    • barbu
      14 septembre 2012 at 22 h 51 min

      Tout à fait d’accord avec toi, mais après.
      Pour l’instant, ce serait contre productif et inutile mais t’as raison, il faut savoir que ça existe et que c’est une minorité de vendus travaillant pour leurs intérêts personnels.
      Pensons aux autres, ceux qui nous aident et qui souffrent parce qu’ils aident dans les fd.

  16. Manu
    14 septembre 2012 at 20 h 52 min

    Je suis un voisin d’une de vos centrales nucléaires et j’habite contre ce tas de béton sans savoir ce qui s’y passe depuis le début.
    Je suis ravis d’apprendre l’existence de votre site internet et du traitement ignoble qu’EDF vous fait subir.
    Je ne regarderais plus ces centrales de la même façon tous les matins en sachant qu’il y a des salariés qui souffrent à l’intérieur.
    Merci encore pour l’information.

  17. Bobo
    14 septembre 2012 at 20 h 35 min

    Nous avons enfin mis au grand jour tous ceux qui nous aident et ceux qui font semblant de nous aider depuis des années.

    Certains syndicats EDF (2 sites) nous ont refusé d’imprimer les tracts parce qu’ils ont peur des FD.
    Quelle pour la démocratie et pour nos valeurs de syndicalistes !

    Cela ne fait rien et au contraire, cela va nous encourager à engager d’autres actions en inter entreprise et intersyndicale!

    Prochain objectif :
    rencontre sur valence des quatre centrales nucléaires de la vallée du Rhône en réalisant une opération escargot venant de chaque site et en paralysant la RN 7 et RD 86.

    Bien entendu, tout cela en informant la population avec un tract.

    La machine est en marche.
    Avec ou sans les grand syndicats EDF, nous allons continuer notre chemin.

  18. la Taupe
    14 septembre 2012 at 20 h 06 min

    Un vent de révolte dans le nucléaire:

    Après Cruas le tricastin semble devenir un autre gros morceau dans la contestation des conditions de vie et de travail des salariés de la sous-traitance du nucléaire.

    Soyez les bien venus les ami(e)s
    social:

    Une distribution de tracts a paralysé hier le secteur au sud du site nucléaire Les sous-traitants du nucléaire mobilisés pour se faire entendre

    Ils étaient une cinquantaine à s’être postés hier matin dès 6 heures, près des entrées sud du site du Tricastin. Tous sous-traitants du nucléaire…

    http://www.ledauphine.com/vaucluse

  19. bob
    14 septembre 2012 at 18 h 41 min

    Réforme du marché du travail : syndicats et patronat face à face
    Créé le 14-09-2012
    Au programme, la définition des calendriers de cette négociation et de la deuxième concertation ouverte sur le contrat de génération.

    Réforme du marché du travail : syndicats et patronat face à face (BERTRAND GUAY / AFP)

    Avec en ligne de mire l’objectif ambitieux d’un accord d’ici à la fin de l’année, patronat et syndicats lancent vendredi 14 septembre les négociations sur l’épineuse réforme du marché du travail voulue par le gouvernement.

    Améliorer à la fois la protection des salariés et la souplesse des entreprises: c’est le double dessein de cette réforme, qui vise à s’attaquer aux causes structurelles du chômage, alors que le seuil des trois millions de demandeurs d’emploi sans activité a été franchi cet été.

    Lors de ce premier rendez-vous, syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) et patronat (Medef,CGPME, UPA) devraient aborder uniquement le calendrier de cette négociation, ainsi que celui de la deuxième concertation ouverte sur le contrat de génération, projet emblématique de François Hollande pour l’emploi des jeunes et des seniors.

    Parvenir au « compromis historique » souhaité par François Hollande sur le premier sujet sera le plus ardu.

    « Accord donnant-donnant »

    Modulation des charges pour décourager le recours aux contrats précaires, retour des accords « compétitivité emploi » défendu par Nicolas Sarkozy, refonte de la procédure des licenciements collectifs… Les sujets litigieux ne manquent pas parmi les pistes tracées dans le document d’orientation du gouvernement, qui espère un « accord donnant-donnant ».

    Trouver des compromis « à la fois rassurants pour les salariés et qui donnent de l’air aux chefs d’entreprise » ne « sera pas facile » mais reste « possible », juge toutefois la patronne du Medef, Laurence Parisot.

    Sur le front syndical, la négociation a d’ores et déjà ravivé le clivage entre les syndicats les plus réformistes et les autres. FO et la CGT ne veulent pas entendre parler d’une plus grande flexibilité pour les salariés.

    Nous récusons l’idée selon laquelle les entreprises ont besoin de plus de souplesse », a prévenu le numéro un de la CGT Bernard Thibault, tout en se disant prêt à s’impliquer « sans réserve dans toutes les négociations ».Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, se dit quant à lui disposé à « débattre de la flexibilité » et à trouver des moyens de la « réduire » pour les précaires.

  20. 14 septembre 2012 at 18 h 33 min

    Rapport public

    Evénement du 5 septembre 2012 à la centrale nucléaire de Fessenheim lors d’une activité de maintenance

    Dégagement de vapeur d’eau et d’eau oxygénée d’un réservoir de préparation de réactifs

    http://radioprotection.eklablog.com/compte-rendu-de-l-incident-du-5-septembre-2012-a-la-centrale-nucleaire-a50737738

  21. Patout
    14 septembre 2012 at 18 h 14 min

    De quel débat cette décision résulte-t-elle ?

    URGENT
    NUCLÉAIRE : Hollande annonce la fermeture de la centrale de Fessenheim fin 2016

    http://www.france24.com

    Le président François Hollande a annoncé vendredi, en ouvrant la conférence environnementale à Paris, que la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), la plus ancienne du parc nucléaire français, serait fermée fin 2016, mais que « tous les emplois » seraient préservés.

  22. protec
    14 septembre 2012 at 6 h 12 min

    Je suis étonné que certains syndicats de site ne suivent pas votre action. Pourquoi ils réagissent comme ça parce que la fd leur demande ?
    Y a t’il une compromission avec les patrons d’EDF ?
    De tels comportements sont interdits dans les syndicats, surtout à la CGT.
    Ils peuvent faire les fanfarons à la fête de l’Huma.
    Chez nous ils ont été extras.
    Pouvez vous nous dire qui a refuser de vous aider et quels syndicats.

    • langcorrnet
      14 septembre 2012 at 19 h 45 min

      La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun.
      Elle passe par l’examen du détenteur d’un pouvoir .
      Désolé,je t’apportais une réponse

      • 14 septembre 2012 at 19 h 52 min

        Salut langcorrnet ,
        je n’ai pas valider ton commentaire
        tu nomes 2 personnes et ça nous ne pouvons pas
        nous ne voudrions pas nous retrouver avec un procès au fesse pour diffamation
        merci pour ta compréhension
        @+

    • Le Carré Blanc
      14 septembre 2012 at 21 h 43 min

      3 ou 4 guignols qui font un doigt d’honneur a la lutte des classes, afin de ne pas mettre en cause leurs conforts personnels.

      La réalité pic les yeux, cette poignée de pourris aggrave notre situation car sur le piquet de grève les plus précaires s’enfonce un peu plus chaque jours.
      Leurs acquis sociaux sont inscrits dans des accords collectifs, pardon individuel pour eux.
      Dis, je viens de me souvenir d’un truc
      On est là pour quoi ! Se faire « checker » le cul ! En échange d’une adhésion a ces syndicat qui ne défendent que les statutaires et en faisant le cul des prestataires.

      Me faisant fréquemment prendre, cela me semble important de me faire examiner régulièrement mon anatomie anale.

  23. 14 septembre 2012 at 5 h 41 min

    Une maintenance sur le site est en cours actuellement afin de remettre les commentaires disparus de nos différentes pages…

    merci J-M , il faut y arriver , on compte sur toi 😉

  24. Véro
    13 septembre 2012 at 23 h 22 min

    A trois heures de la fin de la journée nous sommes en forte hausse (2 348) en nombre de connections sans compter les par téléphone qui ne sont pas comptabilisées.

    Presque 6 000 connections en comptant les PC et Téléphone.
    Nous sommes en phase de réussir notre paris d’information.

    Penly

  25. eric c
    13 septembre 2012 at 22 h 34 min

    Je travaille sur la ZI du tricastin et je vous assure que votre conflit m’a fait chier (presque 2h de trajet à partir de la sortie de l’autoroute jusqu’à mon travail). après avoir lu votre tract je vous ais compris et j’ai changé d’avis.

    Votre lutte semble juste et je vous souhaite la réussite pour vous et pour nous les riverains des centrales nucléaires.

    Merci d’avoir mis le lien de votre site sur le tract et je vais donc continuer à m’informer sur votre cause qui me semble bien sombre. ça a fait du bruit monstre dans les bureaux et ateliers de chez nous.
    Le patron est furax et nous, nous étions bien contents.

  26. 13 septembre 2012 at 22 h 16 min

    CONTINUONS A NOUS BATTRE POUR GAGNER LE COMBAT

    TOUS ENSSEMBLE TOUS ENSEMBLE OUAI!!!! OUAI!!!!

    POLINORSUD

    http://www.dailymotion.com/video/x9ldab_decryptage-greves-dans-les-centrale_news

  27. fait mon boulot
    13 septembre 2012 at 22 h 00 min

    Ca y est « le premier pas » est fait
    merci à tous pour ce matin..
    apparemment nous avons été entendus, mais ce n’est que le debut de notre RECONNAISSANCE…
    ils commencent à craindre un soulevement MASSIF de leurs petits prestataires « doux et soumis ».
    Mais à force de nous donner les commandes de leurs sites en ce prenant pour les maitres, ces messieurs ont oublier que maintenant ils ne peuvent plus ce passer de nous puisqu’ils ne sont plus autonomes sur leurs installations.
    NOUS SOMMES LES PROFESSIONNELS DU NUCLEAIRE…
    et sans nous que serait acctuellement l’etat de nos centrales ???? cela me peine de savoir que la loi du silence et du « tout va bien » soit leurs seules réponses..au lieu de cacher et dissimuler les problemes au grand public « nos familles » ne serait t’il pas intelligent de leurs part de nous reconnaitre à notre juste valeurs,nous donner les moyens et le respect d’un metier les plus dangereux de la planete…
    tous ensembles ne nous laissons plus faire, il faut continuer..

    Pour motiver les troupes voila un petit exemple des métiers les mieux payer…chercher l’erreur…
    CONSEILLER D’ADMINISTRATION ds une grande entreprise (ex:EDF)il decide de ce que doit faire l’entreprise..Salaire mensuel: 25.000€
    DIRECTEUR DE SOCIETE: responsable de son entreprise et de ces employers..salaire mensuel: 11.500€
    CHIRURGIEN ESTETIQUE: lifting et lyppo..salaire mensuel :11.000€
    PILOTE DE LIGNE: responsable de ces 250 passagers…salaire mensuel: 10.000€
    COMMISAIRE DE POLICE: il maintient l’odre…salaire mensuel: 7.400€
    PRESTATAIRE DU NUCLEAIRE: protege l’homme et l’environement contre toutes dispertions radioactif « ça,sa cause à tout le monde » salaire mensuel: 1.500€…NO COMMENT…

  28. dany le rouge
    13 septembre 2012 at 21 h 44 min

    Qu’ils continuent ainsi sur Cruas avec leurs estafiolles de flics, quand ils auront des dizaines de grévistes de la faim sous le chapiteau et les médias aux fesses ils comprendront.
    Vous savez les andouilles, tant que l’ont ne les satelisés pas dans l’espace ont est pas tranquille.
    Ils pensent encore que leur marché d’esclave sera demain encore dans la pratique; qu’ils rêvent, quand le cauchemar leurs pêtera au blaire ils verront bien.
    Y a dont pas une lumière dans la place pour les éclairer.

  29. Zorba
    13 septembre 2012 at 21 h 36 min

    Vous oubliez tous l’essentiel, « nous avons gagné » une première bataille. Le cahier des charges patronal/social n’a pas été présenté et l’épreuve de forces se donne rendez-vous le 9 novembre.
    D’ici là, nous allons continuer à renforcer notre travail en intersyndicale pour la construction de notre réussite totale.
    Alors, messieurs les patrons et les grand syndicats d’EDF, avec vous ou sans vous, nous allons gagner.
    Nous ne vous donnons plus le droit de nous vendre avec des salaires avec des salaires au niveau du SMIC et en dessous.
    Gaffe à vos fesses à vous tous.
    Vous nous avez réveillés avec votre torchon et nous allons vous le faire payer.
    Le torchon va brûler entre nous.
    Alertons la population.

    • 14 septembre 2012 at 0 h 58 min

      un grand bravo a vous tous,ou sont les syndicats ,pourris car ils y en a ,surement a se partager l’argent de la ccas,quel images,honte a ceux qui n’etait pas dans l’action.

      UNE PROPOSITION SUR LES PROCHAINS MVT LAISSER NOS BADGES

      D’étiquette syndical a la maison et y bruler sur chaque rond points bloquer le drapeau du syndicat qui n’est pas en soutient,bon dieu de merde pourquoi devener vous ausi pourris que vos directions.

      ALLEz VOUS SIGNER CE CAHIER DE CHARGE CONTRE quoi en échange ce coup ci.

      La PGACC ne vous sa pas suffit,que voulez vous encore en échange,allons retrouver les valeurs du syndicat sinon dégager,les magouilles c’est chez les tolliers pas chez nous;la base se reveille,prenez en exemples le travail fait sur CRUAS ? VOILA LES GENS QUI NOUS FAUT COMME F2DERAUX ET NON PAS DES VENDUS POUR UNE BONNE GAMELLE DANS UN RESTO,de luxe.

  30. Babibel
    13 septembre 2012 at 20 h 59 min

    Bravo à toutes et tous les grévistes de la vallée du Rhone et d’ailleur. Belle réussite des sous-traitants dans l’action. Un rêve se réalise d’une coordination intersyndicale, interentreprise et inter-site.
    Prochain objectif, une opération escargot venant de bugey, de ST Alban, de Tricastin et de Cruas vers Valence pour notre rencontre débat sur la sous-traitance.
    L’idée fait mouche sur d’autres plaques pour qu’enfin nous puissions avoir un entraînement pour une rencontre stratégique dans Paris.

    Les petites rivières ferons le grand fleuve blanc (tenues blanches) dans la capitale.
    Ce jour là, c’est pas la peine que les syndicats EDF vienne nous soutenir, ça sera trop tard et nous n’en voudrons plus.
    Suite au retour de Cruas, un grand merci au syndicat CGT d’EDF qu’ont servi le café avec les gâteaux aux salariés en grève et à tous les autres.
    Une grande leçon de syndicalisme.
    Nous allons continuer avec eux ou sans eux et nous allons aller vers les populations avec des tracts et en gênant la circulation par tout ou nous le pourrons.
    Nous regrettons que certains syndicats aient refusé d’imprimer les tracts sur ordre de la fd.

    C’est ignoble et contraire à nos valeurs syndicales.
    Pour qui roulent ces pourris des fd, pour les patrons ?
    Heureusement que dans douze sites, certains syndicats nous ont aidé, souvent en se passant de l’avis des FD.
    Merci de donner cette image de vos syndicat aux nombreux jeunes qui malgré tout nous rejoignent.

  31. dido
    13 septembre 2012 at 19 h 40 min

    Charade !
    Mon premier est une société qui était massivement sur le mouvement de Tricastin
    Mon deuxième est une société qui entre en NAO en octobre
    Mon troisième est la même société qui réclame une nouvelle grille des salaires
    Mon quatrième est une société de logistique qui va commencer l’arrêt de la tranche4 sur Tricastin avec des gens payés en-dessous du smic !

    Mon tout est une brave menace pour la direction de cette société , depuis aujourd’hui !

  32. l'éternel
    13 septembre 2012 at 19 h 08 min

    La direction de CRUAS avait-elle peur,car avant 6 h il y avait des véhicules de gendarmerie devant le site toute une rimbabelle de la direction avec un »sous traitant » (l’huissier de justice) je pense qu’il a bientôt un temps plein sur CRUAS

    Mais cette direction n’est pas restée inactive car c’est bien la première fois que je la vois si tendue,provocatrice, je pense qu’elle cherchait l’affrontement pour faire capituler notre action,
    CRUAS aujourd’hui a été le seul site ou les sous traitants ont été acceuillis de la sorte,même lors des conflits précédents,dieu sait qu’ils ont été nombreux c’est bien la première fois que la direction du site agit de cette sorte,c’est aujourd’hui une certitude la direction de CRUAS fait tout pour démonter la CGT,mais elle se trompe les troupes seront toujours là.
    Cette action a été une réussite

    Un grand bravo aux collègues de TRICASTIN qui ont réussi leur journée regroupé en intersyndicale (CFDT,CGT,FO et oui la CFTC) qui ont crée plus de 20 KMS de bouchon.

    BRAVO à eux et à bientôt pour la suite de cette action car c’est clair nous ne voulons pas de ce cahier des charges.

    NOUS NE LACHERONS RIEN

    • hollowman of ardeche
      13 septembre 2012 at 21 h 08 min

      salut
      c’est vrai, ne rien lacher, ça ne peut qu’etre la seule voie à prendre, celle de la contestation de ce cahier des charges sociales, un ouvrage qui detruit nos conditions de travail specifique et penible ( travail en zone, dose elevée, etc…)
      seul de ma societe à faire le piquet de greve à cruas…et pourtant nos conditions de travail et salariales sont à revoir aussi!
      je serais de la prochaine manif, à Cruas ou ailleurs
      bravo et à bientot

  33. 13 septembre 2012 at 18 h 22 min

    Bravo à tous les participants du jour

    Belle réussite de l’action ce matin sur le site du Tricastin ( 20km de bouchon cumulé aux abords du site )

    de 06h00 à 09h00 une belle de communication sur notre situation qui ne laisse personne insensible…

    Quand les salariés sont déterminés à rétablir une injustice , ils inquiètent forcement leur direction ( à bon entendeur )

    Message à nos décideurs , patrons d’entreprise , nous prenons goût et surtout consciences de cette puissance lorsque nous sommes unis.

    Dorénavant et à chaque fois que nous le jugerons nécessaire nous vous montrerons à nouveau notre détermination

    Bravo à tous ,
    merci aux copains de Cruas pour leur visite et merci à eux aussi d’avoir rappelé aux salariés grévistes ce jour à Tricastin que les syndicats de leur entreprise organisés en intersyndicale étaient à leurs service

    Le changement est en marche, restons mobilisés et attentifs d’autres actions sont à venir ! à suivre ici

    @+

  34. dido
    13 septembre 2012 at 17 h 52 min

    Tout à fait d’accord avec toi Dany le rouge !

    Quand je vois quelqu’un dans la merde , j’essaye de l’aider à mon niveau.

    Par contre , nos chers syndicats ont besoin d’ordre et de feux verts de leur fédé pour agir !
    C’est lamentable et ils se demandent pourquoi , il y a si peu de syndiqués en France !

    Il va falloir qu’ils se remettent en question très vite car les salariés vont vite se rendre compte qu’ils n’ont plus besoin d’eux !

    Prenez des cours du coté de Cruas , ça peut vous servir!

    • hollowman of ardeche
      15 septembre 2012 at 23 h 34 min

      salut dido

      j’affirme que notre fédé est en mode silence, et pourtant ce n’est pas faute d’avoir remonter les appels au secours et les doleances de certains de mes collegues !

      ils attendent quoi pour prendre parti à ces appels de detresse de ceux qui souffrent tous les jours de leurs conditions salariales, de dignité, etc…

      je reitere mais je crois qu’il faut que le mouvement doit grossir et sur plusieurs sites pour montrer que l’union fait la force, et c’est encore de la base que tout doit démarrer !

      camarades,
      à bientot sur un piquet de greve, operation escargot, barbecue geant sur les giratoires qui se situent à l’entree de beaucoup de sites…

  35. dany le rouge
    13 septembre 2012 at 12 h 22 min

    Ont peut pas dire que nous sommes aidés par la CGT EDF sites pour cette journée du 13 septembre 2012.

    Demain messieurs d’EDF si vous voulez faire le travail des prestataires vous allez le faire car lors des passations de marchés vous allez avoir des grèves type Cruas en juillet.

    Plus de mille salariés sur certains sites que vous etes et pas foutu de laver un vetement de zone ou de balayer la cour.

    Continuer ainsi cela nous arrangent.
    Vous voulez la guerre et bien vous allez la voir, les prestataires n’aiment pas trop les négriers.

  36. L'abeille sociale
    12 septembre 2012 at 23 h 15 min

    « fait mon boulot »

    12 septembre 2012 at 19 h 59 min
    Moi HN2, PR2, M2, MR, SST, QSP, PRCC, PRCU, BAB, Heaume Ventilés, Risque Chimique, Décontaminer, Star 1 2 3, Tech Déchet, Evac et Réception du combustible, Bac Pro Environnement et Nucléaire, Pronal, et Responsable d’Equipe ¨Presque 20 ans de boite.. pour 1500€..

    MON RISQUE..Irradié,Contaminé Interne et ou externe,

    Accidents Du à la Fatigue avec les horaires en 3×8,
    A la Pression de la Hiérarchie et du client, du STRESS au travail et aussi nos PAYES DE MISERES..STRESS
    Principale pour faire vivre notre famille ce mois ci sans être trop a découvert…
    STOP..ARRETONS..MAINTENANT
    SANS NOUS…LE NUCLEAIRE FRANCAIS NE PEUT PAS « VIVRE »…
    Nous ne sommes pas des PIONS mais « LES ROIS »…
    RECONNAISSANCE POUR NOTRE METIER..UN POINT C’EST TOUT..
    GERMINAL C’EST FINI..
    ALORS A DEMAIN..

    —————————————–

    Mon avis sur ce que t’as écrit sur l’autre page.

    Merci « fait mon boulot », en quelques mots, tu viens de dire ce que nous disons depuis des années sur ce site, notre site, le site des prestataires.

    Qu’elle est triste notre misère mais qu’elle est belle quand nous commençons à rêver ensemble sans les barrières syndicales. Une bataille d’Hommes pour les Hommes, avec l’aides de certains syndicats.

    Nos syndicats deviennent enfin ce qu’ils auraient toujours dû être « un outils de travail au service des salariés » et non le contraire. Merci mes amis de me faire vivre mon vieux rêve de syndiqué et de militant « CGT ».

    Je crois en vous et en vos valeurs humaines.
    Continuons ensemble et pour la victoire de notre dignité humaine des oubliés des sites nucléaires.

  37. Gilles PNS
    12 septembre 2012 at 19 h 22 min

    Salut ,
    je confirme , sur Tricastin un engouement très très encouragent pour la suite
    L’après 13 septembre s’annonce avec l’arrêt de tranche 4 déclarer à risque ALPHA bien , bien compliquer !

    Information sur la TR1 ,
    La déconta piscine et transfert c’est faite ce w-e .
    La dosimétrie des intervenant(e)s à exploser pour certain(e)s :
    1,8 MSv sur la manip , pour 1h/2h maxi de plongé (mini 800µSv)

    ah oui j’oubliais , l’exploitant effectue un rinçage du CPP oxygénation , mais il faut respecter une température de 90° pour que celle-ci soit efficace .

    Malheureusement, pour tous les sous-traitants intervenants sur cet arrêt, les agents de conduite et chimiste on fait l’oxygénation à 70° (évènement Fessenheim la semaine dernière ?…)

    Résultat des zones oranges (DDD > 2Msv/H) 0m / -3.5 …c’est vrai, c’est nous qui prenons la dose comme d’hab !!!

    A demain ,
    les salarié(e)s de la logistique nucléaire seront dans l’action
    RESPECT et FIER de mes collègues

    Restera demain sur le terrain , beaucoup de travailleurs précaires CDD / Intérim / stagiaires .

    Nous vous demandons de ne pas prendre de risque pour vous (habilitation en règle /formation pour le poste que vous occupez) comme ça nous aussi à l’extérieur, nous ne courons pas de risque .
    Mr l’exploitant faite le minimum et vous aussi, si vous ne savez pas demander à votre chef de vous montrer, croisons les doigts !!!!

    2 gendarmes au bord de la route :
    Chef , chef , vous avez vu, une hélicoptère
    Allons , allons, c’est pas une, mais un hélicoptère

    ouah,vous avez de sacré bon yeux chef !

    A demain 06h00

    • LAURENT yvon
      14 septembre 2012 at 9 h 21 min

      Depuis des années, EDF s’est interdit de penser qu’il y avait un risque « alpha » sur les centrales nucléaires »
      Des salariés/militants sous-traitants se sont fait virer du nucléaire pour avoir dénoncer et apporter des preuves sur ce mensonge...
      Les appareils de contrôle (portiques), à l’époque ne pouvaient même pas détecter la contamination éventuelle d’alpha !
      EDF et les sociétés prestataires devaient réaliser de nouvelles procédures de travail en prenant compte ce risque.
      Les ruptures de gaines et le nouveau combustible MOX étaient producteurs du risque alpha.
      AUCUN salariés de logistique nucléaire, quelque soit sa société, n’étaient formé pour se protéger ,eux, et leurs environnements de travail sur ce nouveau risque….caché !
      Seuls, les salariés sous traitant ayant travaillés sur les sites CEA/COGEMA, savaient, EUX, car la bas le risque alpha est présent et….reconnu !
      Il y a déjà une dizaine d’années, sur un site, on m’a demandé de réaliser avec mes collègues, un sas confiné avec une triple paroi de vinyl et un double sas de sortie.
      Nous ne savions pas pourquoi ! Maintenant, nous savons ! Le risque alpha, existait déjà….
      En contamination,les rayonnements alpha provoquent de nombreuses ionisations dans les tissus voisins et sont alors les plus dangereux pour l’homme, sauf pour l’homme sous traitants !
      En irradiation, une simple feuille de papier peut stopper le rayonnement alpha. La feuille de papier blanche d’EDF est radicale !!!!

  38. 12 septembre 2012 at 18 h 21 min

    Bon ,
    le bébé ce présente bien…
    les contractions sont régulières…
    toute la famille (salarié(e)s de la sous-traitance) est dans l’impatience de cette journée qui s’annonce historique pour notre grande et belle famille.

    Dans le sud, c’est certains à présent, une mobilisation hors du commun est annoncer par nos copains sur les divers sites de la région .
    Des services entiers seront en grève, soutenu par leurs encadrements eux aussi en grève (yes)

    PS : Nous attendons des nouvelles de la famille des autres régions

    Consignes de sécurité :
    – Munissez vous d’un vêtement de couleur vive (votre chasuble obligatoire dans votre véhicule fait l’affaire )
    – Vous pouvez afficher évidement vos couleurs d’entreprise, pour que les usagers de la route identifies ces entreprises qui maltraitent depuis trop longtemps leurs salarié(e)s .
    – Nous aurions besoin aussi, de quelques boites de chaussures (39 à 49) avec une fente sur le couvercle scotcher sur le côté, pour collecter quelques € auprès des usagers de la route, qui nous apporterons leurs soutiens .

    Prenez vos téléphones et appareils photos , pour que nous puissions immortaliser ce grand moment que nous partagerons plus-tard sur les réseaux sociaux , pour la famille de l’étranger…

    Voilà ,
    la maman est radieuse ,
    le papa piétine ,
    cette naissance est pleine d’espoir pour la suite .

    Notre grande et belle famille est magnifique quand celle-ci est unie , indivisible .

    Nous nous excusons par avance auprès des voisins (direction EDF , direction d’entreprises) pour le bruit (médiatique) que nous allons occasionner .

    Il ne fallait pas cher voisins nous toisé , méprisé comme vous l’avez fais jusque ici .

    Nous pouvons déjà être tous fier de ce que nous avons entrepris, puisque maintenant, c’est avec la base que nous construirons notre monde de demain , plus juste , équitable , vous voilà maintenant tous prévenu !

    A demain matin cAmArAde

  39. dido
    12 septembre 2012 at 16 h 55 min

    Histoire de réver un peu !
    Cela c’est passé en 1968! »

    Les problèmes de la France auraient pu se terminer dès le 26 mai 1968 avec les première négociation des accords de Grenelle, mais même si les leaders des partis de travailleur ont vu leurs revendications, pour la plupart acceptées, les ouvriers les ont rejeté.
    C’est d’ailleurs pourquoi on peut qualifier les jours du 27 au 30 Mai de crise politique car le pouvoir était dans la rue et non plus derrière des bureaux, n’étant contrôlé que par sa rage, pas même par un syndicat qu’ils avaient renié »

    Oserais-je penser que nous nous dirigeons vers un même cas de figure dans le nucléaire !
    A voir prochainement ici !

  40. Voltige
    12 septembre 2012 at 10 h 27 min

    De plus en plus de salariés sont conscients qu’ils veulent nous rouler dans la farine, pour ne pas dire dans la merde avec ce cahier des charges antisocial.

    Ça va être la guerre et ils assumerons les conséquences d’un conflit qui ne fait que commencer.

    Et oui, les grands frères n’ont plus la main sur nous « seuls » et nous devenons les responsables de nos décision pour le présent et pour l’avenir.

    Il ne fallait pas nous humilier de la sorte, messieurs les patrons voyous.

  41. lefuret
    12 septembre 2012 at 6 h 11 min

    Je suis à 200% avec vous tous et je me battrai jusqu’au bout et en intersyndicale.

    Nous devons finir avec la peur au ventre avant d’aller au travail.

    C’est à eux d’avoir peur à partir de maintenant.

    Nous sommes dignes, pas eux c’est voyous qui nous exploitent depuis le début des centrales.

    Avec ou sans les grandes centrales syndicales, nous gagnerons, puisque nous sommes dans la voie de la raison.

    Quelque soit leurs raisons d’y être ou pas avec nous, demain ils auront à répondre de leurs gestes devant les salariés. A eux de voir.

    J’aime bien « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons. »

    A méditer

  42. 12 septembre 2012 at 4 h 09 min

    Vous êtes porteurs des vrais traditions du syndicalsime.

    Y a aucune raison d’accepter le maintien d’un apartheid dans nos boites que ce soit dans le nucléaire ou dans la Chimie que je connais mieux ou dans n’importe quelle autre branche.

    Y en a marre qu’on se contente de solutions de replatrage qui, finalement, ne font que perpetuer un systeme deguelasse depuis trop longtemps(cahier social dans le nucléaire, loi Bachelot dans la chimie des sites Seveso…).

    Je souhaite vivement que votre combat s’étende au delà du nucléaire et que ça pousse les confédérations à combattre enfin le problème de la sous-traitance à la racine.

    La création collectifs intersyndicaux de lutte à la base est une bonne manière de secouer les sommets des confédés et de faire avancer ce combat.

    • 12 septembre 2012 at 4 h 34 min

      Merci REMOIVILLE pour ton commentaire

      Nous espérons par notre action , redonner aux salariés de la sous-traitance de cette industrie toute la place qu’ils méritent .

      Les salariés de la sous-traitance ne sont pas des sous-hommes.

      Nous vous prouverons que sans nous à nos poste de travail clé, qu’EDF a perdu la main et n’est pas en capacité de nous remplacer (ALORS , NE TOUCHER A RIEN SVP)…c’est très très embêtant pour un exploitant d’industrie nucléaire , vous croyez pas ?

      La sûreté c’est l’affaire de tous , nous sommes tous d’accord à ce sujet mais aujourd’hui, à force de sous-traité et vous permettre de faire un max de profits, vos divers sous-traitants deviennent légitimement le maillon essentiel de la sûreté.

      Le mépris ça suffit ! Nous aussi , nous avons tous droit aux respect et droit à un salaire digne !

      Bonne journée à tous , la pression monte monte…
      @+

  43. « On Lâche Rien »
    11 septembre 2012 at 22 h 16 min

    Cahier des charges social en échange d’une table des mille et une nuit,nous n’en voulons pas.
    La question est importante car les bruits les plus divers courent à ce sujet, et peu de gens sont au courant de la vérité.
    TRAHISON SYNDICALE FNME DPN

    Ces bergers-là ne nous prendraient-ils pas pour des moutons ?
    A mesure que la nécessité se trouve socialement rêvée, le rêve devient nécessaire.

    Ce que les centrales syndicales ne feront pas, nous pouvons le faire, nous les travailleurs, et renverser la vapeur.

    A voir également…

    http://owni.fr/2011/04/28/la-cgt-dedf-atomise-les-sous-traitants/

    • Momo
      12 septembre 2012 at 10 h 42 min

      Salut « on lâche rien », je pense qu’il faut faire attention de ne pas globaliser tes propos sur la FNME, car dans cette instance il y a des camarades qui nous ont toujours aider et nous pouvons dire qu’ils ont été les seuls « pour l’instant » à le faire.
      Des situations difficiles existent et tout devient possible avec un peu de volonté.
      De toute façon, une hirondelle ne fait pas le printemps.

  44. Mache
    11 septembre 2012 at 3 h 49 min

    Les salariés de la sous-traitance du nucléaire se rendent enfin compte de leur puissance commune et individuelle.

    Comment vont faire les patrons, s’il y a 3, 4, 5 et plus sites de bloqués ?

    Qui va faire le travail de ces misérables ?

    Qui va prendre de la dose à notre place ?

    Combien de temps vont-ils supporter notre absence et leur incapacité à faire sans nous ?

  45. Pierrot
    10 septembre 2012 at 22 h 53 min

    Le 13 septembre, des actions fortes, voir très fortes sont déjà programmées sur certains sites nucléaires et ce n’est qu’un beau début.

    Toute la France va en parler puisque les journalistes nationaux sont déjà en contact avec l’intersyndicale et ils attendent cette première journée nationale de la sous-traitance avec impatience. Nous aussi.

    « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants; c’est l’indifférence des bons. »
    A méditer

  46. LE CHEVALIER NORMAND
    10 septembre 2012 at 19 h 52 min

    Une intersyndicale digne de ce nom ressurgit, attention messieurs de la direction des entreprises prestataires qui consultent ce magnifique site d’information, l’intersyndicale n’est que le reflet de plus de 30000 prestataires smicarts ou presque !!!!!!!!

    Le chevalier Normand

  47. 10 septembre 2012 at 18 h 34 min

    Notre réunion ce jour .

    2 tracts ont été validé
    1 distribution le 12/09
    1 distribution et action le 13/09
    . Une AG sera organisée à 06h00 à l’entrée des sites et les salariés décideront de l’action à mener (arrêt de travail / distribution sur site et/ou abords / prise de parole etc etc )

    Amalis CFDT / Amalis FO / CGT DERICHEBOURG rejoignent notre mouvement inter-entreprises et en intersyndical

    Merci aux copains donateurs pour le financement de la maintenance et le renouvellement de notre abonnement internet . Merci cAmArAdes

    Le site internet  » ma zone contrôlée  » continuera l’an prochain à vous informer

    Tous dans l’action le 13/09 pour exiger du gouvernement l’ouverture d’une négociation pour la mise en place d’une réglementation sociale commune de haut niveau pour les salariés prestataires du nucléaire !

    @+

  48. 10 septembre 2012 at 0 h 07 min

    EDF SA a mis des affiche de propagande dans les centrales,« vous êtes les meilleurs journaliste » et oui continuons a diffuser LES INFOS avec leurs encouragements de com
    Merci a eux de nous aider.

  49. 9 septembre 2012 at 20 h 13 min

    Presse Luxembourgeoise : «Esclaves du nucléaire»

    La sous-traitance à Cattenom crée des tensions

    Les conditions de travail se dégradent. Exemple chez TNEX, en grève en juin dernier.(Jérôme Quiqueret)

    Si le stress test de la centrale nucléaire de Cattenom devait s’intéresser à la santé psychique des salariés, les résultats seraient sans doute négatifs…

    Depuis la privatisation d’Électricité de France (EDF) en 2003, un vaste processus d’externalisation s’est développé dans les unités de production d’électricité nucléaire.

    Deuxième plus grosse installation de France, Cattenom a ainsi connu un morcellement de ses activités, dont la maintenance est assurée désormais à 80% par une vingtaine de sociétés sous-traitantes.
    La direction affirme que s’y activent «1.200 salariés EDF et 300 salariés d’entreprises prestataires, (…) auxquels peuvent s’ajouter, en période de maintenance, 800 à 1 000 personnels supplémentaires»…

    http://www.lejeudi.lu/index.php?news=3427

  50. 9 septembre 2012 at 17 h 53 min

    Anne Lauvergeon : il n’y a pas assez de femmes dans le nucléaire !

    S’exprimant hier matin au Cercle Interallié, Anne Lauvergeon a évoqué un obstacle majeur selon elle à une image plus sereine du nucléaire : la faible représentation des femmes dans les organes de direction de cette industrie.

    C’est loin d’être une boutade !

    Depuis l’origine en effet, le nucléaire est une affaire d’hommes, de militaires même. Pendant les dix premières années du fonctionnement de l’usine, les responsables de La Hague ont été des anciens de Marcoule, d’où provenait le plutonium nécessaire aux bombes de la force de frappe. Ils avaient une conception très jugulaire des opérations, dans laquelle la sûreté et la sécurité passaient au second plan.

    Quel serait l’apport des femmes à cette industrie ? Une certaine transparence d’abord, indispensable à toute activité que la technicité peut rendre mystérieuse au profane…

    http://blogs.mediapart.fr/blog/pboningre/080912/anne-lauvergeon-il-n-y-pas-assez-de-femmes-dans-le-nucleaire

  51. Le CHEVALIER NORMAND
    9 septembre 2012 at 16 h 46 min

    Nous le valons bien, ne serait-ce pas le nouveau citoyen Belge, aurait-il comme nos employeurs des choses à cacher !!!!!

    Toujours est-il que les grands chantiers annoncés sont le début d’une grande lutte des IRP dont nos directions veulent s’approprier le fonctionnement en faisant fi du code du travail qu’ils sont en train de réécrire à travers le COPSAR et qu’ils vont essayez de nous imposer.

    Le 13 doit être une journée symbolique même si les actions paraissent sporadiques, les employeurs ont peur !!!!!

    Le Chevalier normand

  52. Le CHEVALIER NORMAND
    9 septembre 2012 at 12 h 21 min

    Salut les combattants de ce qui est devenu possible

    De retour d’une réunion sur les grands chantiers prévus chez un des donneurs d’ordre de notre lieu de travail, les conclusions sont effarantes !!!!

    Les différents sites qui vont accueillir les grands chantiers (mi 2013) que sont Everest, post fukuchima, les Grands carénages,VD3…. n’ont pas l’infrastructure nécessaire pour acceuillir les populations de salariés qui vont passer de 1500 à plus de 4000 par endroit et bien sur principalement des sous-traitants.

    Certains sites précisent qu’ils seront en déficite d’EAU-POTABLE , effarant!!!!!!!

    Le pire c’est que les donneurs d’ordre n’ont pas les ressources (donc pas les COMPÉTENCES ) pour ces grands chantiers ni même d’ailleurs les principales entreprises de prestataires !!!!

    Par contre tout est déjà décidé pour les délais de réalisation et le coût global de ces grands chantiers !!!!!
    Encore un sale coup pour nous les smicarts du nucléaire que l’on va vouloir essorer jusqu’au os.
    A vos réflexions les copains (j’en connais déjà certaines !!!!!)

    LE CHEVALIER NORMAND

    • 9 septembre 2012 at 15 h 57 min

      Salut LE CHEVALIER NORMAND merci pour ton commentaire et ces informations sur les grands travaux !

      Il va manquer d’eau potable ? c’est quoi ce délire !

      Que les donneurs d’ordres n’ont plus les compétences nécessaire n’est qu’une triste évidence ! On a vu à Cruas lors du conflit Essor. EDF n’était pas en capacité d’assurer le remplacement des salariés grévistes ! Des postes avec un enjeux certain de sûreté comme sasseur par exemple , qui consiste à surveiller les accès au bâtiment réacteur , s’assurer que les intervenants interviennent avec tous le matériel de sécurité et enfin être le garants de l’ultime barrière , excusez du peu n’est pas donner à tous le monde !

      Il va y avoir pour ces grands travaux énormément de logistique, l’occasion nous est donné de montrer enfin l’importance de nos divers métiers afin de réaliser ces ambitieux travaux sans anicroche

      Tous dans l’action le 13 .

      Nous organiserons une rencontre avec tous les représentants du personnel des entreprises de la logistique , c’est maintenant une chose certaine .

      Au travail les copains , inventons ensemble cette réglementation nationale pour les travailleurs de la logistique nucléaire pour les sites EDF , parce-que nous le valons bien (lol)…

      @+

  53. dido
    9 septembre 2012 at 8 h 20 min

    Ce déferlement médiatique vient peut-être du fait que la transparence n’est pas du tout d’actualité dans les centrales, d’ou cette tendance au catastrophisme !

    Il n’y a pas si longtemps des incidents sur plusieurs centrales n’ont même pas fait la une sur les gazettes d’EDF, alors comment voulez-vous que les gens aient confiance dans l’info ?

    A l’heure actuelle,une des source fiable sur le nucléaire est le site « ma zone controlée » puisque réalisé avec les prinçipaux acteurs de cette industrie.

    Et c’est bien pour cela que ce dernier gène beaucoup de monde ! (directions, syndicats, gouvernement, écolo, médecine du travail, etc..etc!)

    • 9 septembre 2012 at 9 h 30 min

      Continuons à informer dido , continuons

      Oui, ici ce n’est pas de la fiction ou un roman en préparation, c’est notre quotidien .
      Nous souhaitons pouvoir permettre à chacun de nos visiteurs de faire son propre jugement sur nos conditions de travail !

      Il est URGENT pour le collectif et nous allons nous y employer à ce que notre métier de logisticien nucléaire soit enfin reconnu à sa juste valeur !

      C’est nous qui mettons la table, pour que les divers intervenants fassent leur métier dans les meilleurs conditions possible et règle de leur art .
      Une fois que nos copains ont terminés c’est nous qui débarrassons la table, qui faisons la vaisselle et la rangeons…

      La logistique nucléaire et un métier capital , crucial et nous allons le prouver très très prochainement, des arrêts de tranche sont en cours !

      A partir de là et seulement là, nous pourrons faire nos propositions d’améliorations, ce n’est pas plus compliquer que ça !

      Faisons reconnaître nos métiers, essentiel à la réussite d’une campagne d’arrêt de tranche . ( tech déchet / di 82 / dt 51 / intervenants BR-BAN / décontamineur / manutentionnaire / pontier ) tous méritent le respect !

      Nous sommes que 2 à 3000 salariés concernés . Les membres du collectif vont ensemble inventer pour proposer très rapidement une réglementation commune pour ce métier capital .

      Ne mélangeons pas tous les sous-traitants , nos copains qui partent intervenir sur AREVA au CEA , ne veulent plus revenir travailler sur EDF ? La rémunération / les conditions de travail / les contraintes et le type d’exposition ne sont pas les même.

      Une réglementation commune à toutes les entreprises de logistique nucléaire intervenant sur EDF s’impose tout simplement et c’est les salariés qui déciderons du contenu et certainement pas nos donneurs d’ordre et encore moins nos patrons !

      La compétition économique de nos employeurs n’est pas notre problème , nous notre problème c’est d’améliorer la sûreté de nos installation et cela passent inévitablement par l’amélioration de nos conditions de travail, voilà , c’est simple pourtant non ?

      @+

      • hollowman of ardeche
        9 septembre 2012 at 15 h 12 min

        salut
        bon, on se retrousse les manches, l’union fait la force
        comment vont se derouler les festivités du 13 ?
        Pour l’instant je bosse sur Cruas, juste une interrogation : quel sera le signe de ralliement pour toutes et tous qui viendront gonfler les rang de la contestation et montrer aux donneurs d’ordre qu’on est capable de se lever et de se serrer les coudes dans l’adversité actuelle

        syndiquement votre
        à bientot

  54. 8 septembre 2012 at 21 h 31 min

    Incident à Fessenheim : la CFDT «choquée» par le «déferlement médiatique»

    La section CFDT de la centrale nucléaire de Fessenheim s’est dite samedi «choquée» par le «déferlement médiatique» qui a accompagné mercredi un incident survenu à la centrale, qui a fait deux blessés légers parmi les salariés.
    «Les salariés ont été choqués pour plusieurs raisons», affirme la CFDT dans un communiqué, évoquant la publication par les médias d’ »informations erronées et non avérées».
    «Les toutes premières diffusions allaient jusqu’à évoquer des +morts+ lors d’un incendie alors qu’il s’agissait de deux salariés irrités au bout des doigts lors d’un dégagement de vapeur»…

    http://www.lalsace.fr/actualite/2012/09/08/incident-a-fessenheim-la-cfdt-choquee-par-le-deferlement-mediatique

    Incident nucléaire de Fessenheim : les médias savent-ils évaluer ces événements à leur juste mesure ?

    La centrale nucléaire de Fessenheim a été victime, ce mercredi, d’un incident. Sans gravité, il a pourtant mis en ébullition la presse. Coup de gueule d’un ingénieur des mines, qui appelle les médias à éviter le catastrophisme, et les lecteurs/spectateurs à faire preuve d’esprit critique…

    http://www.atlantico.fr/decryptage/incident-nucleaire-fessenheim-medias-savent-evaluer-ces-evnements-juste-mesure-henri-prevot-473383.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.