Incidents-Accidents

L’ultime atome…c’est TOI salarié(e) !

Nos amitiés aux uns, notre respects aux autres, bises à toutes et tous.

(Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur, le travail de la presse et des journalistes professionnels)

42 comments for “Incidents-Accidents

  1. Sandokan
    26 septembre 2016 at 19 h 37 min

    hello les camaraaades!

    un seul fut eclaté et boum…2 milliards et des années de travaux de remises en conformité!!
    lisez cet article
    http://www.ddmagazine.com/201609263063/aux-etats-unis-l-accident-nucleaire-qui-ne-devait-jamais-arriver-coutera-deux-milliards-de-dollars.html

    si on lit entre les lignes, la catastrophe tant repoussée ne le sera plus, c’est pour quand le grand booum suivi d’un effet domino
    ben, oui! la plupart des centrales sont clonées donc CQFD

    http://www.romandie.com/news/740369.rom

  2. Sandokan
    26 juin 2016 at 22 h 05 min

    on ne nous dit pas tout!
    chacun d’entre nous se fera son propre opinion sur le devenir de cette industrie

    http://www.fukushima-blog.com/2016/06/youri-bandajevsky-scientifique-en-exil-la-catastrophe-vient-a-peine-de-commencer.html

  3. Sentinelle26
    4 avril 2016 at 18 h 45 min

  4. webmaster MZC
    3 avril 2016 at 0 h 37 min

    Seine-Maritime : soudain, la chaudière de la centrale nucléaire bascule

    Le choc a été si violent que les employés ont pensé à un « mini-séisme ». Jeudi, un générateur de vapeur usé de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime), haut de 22 m et pesant 500 t, a basculé alors qu’il était en train d’être sorti du réacteur n° 2 pour maintenance.

    L’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) a relayé l’accident, inédit, hier.

    La pièce « vidée de substance radioactive », précise EDF, est tombée alors que des opérateurs essayaient de la faire passer à l’horizontal. Un employé a été légèrement blessé au thorax, deux autres choqués alors que 34 personnes étaient à ce moment dans le réacteur à l’arrêt. La chute de cette gigantesque chaudière, qui pèse l’équivalent d’un TGV Atlantique, a provoqué l’inquiétude des antinucléaire. « Nous craignons les risques de dispersion de débris radioactifs et donc de contamination des travailleurs », rapporte Guillaume Blavette de l’association Sortir du nucléaire. Sur ce point des relevés ont été effectués. « Il n’y a pas de dérive à ce sujet », assure Guillaume Bouyt, le responsable régional de l’ASN.

    Le support béton a-t-il été fissuré ?

    Après le choc, la question la plus sensible est celle du « radier », l’imposant support de béton sous le réacteur. A-t-il été fissuré ? Si oui, en cas de fuite radioactive, il ne pourrait plus assurer son rôle de barrage… La dalle pourrait être fissurée. « Nous commençons tout juste les analyses » répond-on chez EDF.

    « Il ne faut surtout pas banaliser cet événement, on parle d’une pièce capitale. Ce type d’opération devrait être parfaitement cadré. Faut-il craindre d’autres accidents ? » interroge le député Denis Baupin (EELV). Sa question intervient alors qu’EDF a commencé il y a quelques mois son « grand carénage », pour remettre à niveau de vieux réacteurs qui pourront ainsi durer plus longtemps que les quarante ans envisagés à l’origine.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/seine-maritime-soudain-la-chaudiere-de-la-centrale-nucleaire-bascule-02-04-2016-5681203.php#xtor=AD-1481423554

  5. webmaster MZC
    1 mai 2015 at 6 h 23 min

    Incendie à Tchernobyl: « En France, on peut s’attendre à un triplement de la radioactivité »

    Par Benoist Fechner, publié le 30/04/2015 à 16:56 , mis à jour à 20:54

    Le feu de forêt qui s’était déclaré en Ukraine dans la zone contaminée de Tchernobyl est en voie d’extinction. Pour l’Institut de radioprotection (IRSN), il y aura des répercussions en France mais sans impact sur la santé publique.

    Les pompiers ont en grande partie éteint le feu de forêt qui s’était déclaré en Ukraine dans la zone contaminée près de la centrale accidentée de Tchernobyl. Mais des feux isolés persistent toujours, ont indiqué ce jeudi les autorités. La superficie de l’incendie, qui s’est déclaré à une vingtaine de kilomètres de la centrale, presque 29 ans jour pour jour après la catastrophe, a pu être réduite de 320 hectares à 70 hectares.

    Le feu « ne se propage plus, l’extinction de foyers de l’incendie isolés se poursuit dans les limites du périmètre contrôlé« , expliquent les autorités locales. « Le taux de la radiation est mesuré régulièrement et il ne dépasse pas la norme », a déclaré une porte-parole de l’antenne du service dans la région de Kiev Tetiana Vitovetska. Ce feu de forêt a provoqué une vague de panique sur les réseaux sociaux, plus particulièrement à Kiev mais également en Europe. En France, les fumées dégagées ces jours-ci ne manqueront pas d’avoir un impact sur le niveau de radioactivité constaté, confirme Philippe Renaud à L’Express. Mais pour cet expert en radioactivité environnementale et en protection des populations, il n’y a pas lieu de s’alarmer outre mesure…

    Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/incendie-a-tchernobyl-en-france-on-peut-s-attendre-a-un-triplement-de-la-radioactivite_1676410.html#d4CHzSeXcEsG80zc.99

  6. webmaster MZC
    25 avril 2015 at 17 h 04 min

    Entre le 26 avril et la mi-mai 1986, le panache radioactif issu de la centrale de Tchernobyl dissémine des éléments radioactifs tels que l’iode 131, le césium 134 et le césium 137 sur la plupart des pays d’Europe.

  7. Deglingos
    15 avril 2015 at 5 h 43 min

  8. Sentinelle26
    17 mars 2015 at 20 h 33 min

  9. Sandokan
    4 mars 2015 at 5 h 30 min

    hello

    depuis un certain temps, le parc nucleaire souffre en « silence » , non pas vraiment!
    l’arret total à Fessenheim…le debut de la fin de vie de cette vieille « dame »
    2 tranches en arret à Cruas…un tranfo en souffrance, si quelqu’un a des infos recentes qu’il n’hesite pas à nous l’ecrire, merci!
    et Blayais aussi des gros problemes sur une tranche, un GV qui ne serait pas conforme, et une rumeur court, je la laisse courir…il se pourrait que c’est là que 2 tranches seront arretées et demantelées…idem qui a des infos recentes et concordonnantes à ce que j’entends, merci!

    bonne journée et courage à toutes et tous

    • webmaster MZC
      4 mars 2015 at 5 h 35 min

      Salut Sandokan

      nous confirmons les grosses difficultés à Bayais et surtout les conditions de travail très très dégradé pour tous les salariés de la logistique 🙁 affaire à suivre

      • Sandokan
        4 mars 2015 at 5 h 52 min

        hello
        merci, j’ai la nette impression et j’espère me tromper que l’on se dirige à un clash vraiment énorme qui couve depuis un certain temps sur certains chantiers ou les gars sont en souffrance, on leur demande et impose des plannings avec des amplitudes d’horaires qui ne sont pas supportables et dans des chantiers ou ça « crache »…
        la motivation pour mettre en place le projet d’un statut unique des sous-traitants devrait générer un mouvement plus important, mais à ce que j’entends c’est loin d’être le but de certain (dans mon entreprise, puisque chose incompréhensible le syndicat , voire tous les syndicats de ma société ont occulté ce projet…un certain dégout de mes représentants de ces instances, ce qui a pour effet l’isolement de chacun devant les difficultés actuelles que l’on traverse), mais loin de moi de dénigrer le syndicat auquel je suis fidèle.
        il serait temps que chacun d’entre nous (pour moi c’est ok) se pose les bonnes questions et montre un peu plus d’intérêt à ce projet pour l’avenir de la filière et ce avec de bonnes conditions
        nous avons notre avenir entre nos mains, ne laissons pas d’autres nous le bafouer pour des desseins obscurs de rentabilité actionnariale!!!!

  10. Sandokan
    26 février 2015 at 19 h 29 min

    HELLO

    http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/une-maree-pas-marrante-164126

    on prend les memes et on recommence, en esperant que les ouvrages contruits pour se sentir en securité…le risque zero n’existe pas…ne seront pas un « detail » pour cet evement meteo.
    et que le discours habituel des autorités en place ne soit pas hypnotisant pour faire passer l’info « DORMEZ TRANQUILLE NOUS MAITRISONS »
    quelle maitrise????? la nature nous a toujours dominer, alors restons humble et surtout sachez que si cela doit etre ainsi, nous pleurerons d’avoir encore une fois minimiser les risques en se cachant derriere le principe de precaution qui comme tout le monde le sait est une utopie primaire et que nous sommes formates à l’appliquer à toutes les sauces, pauvre de nous!

  11. Sandokan
    26 février 2015 at 6 h 07 min

    HELLO

    eh, oui! les belges sur ce coup là ne sont pas trop rigolos, je m’explique
    il apparait que le nombre et la longueur des microfissures decelées sur des cuves de reacteur a ete revu a la hausse;
    c’est un signal fort appelé TRANSPARENCE et question
    qu’en est-il de nos tres tres chers reacteurs, ont-ils les memes symptomes?
    car pour les scientifiques belges le risque est bien reel pour 430 reacteurs dans le monde. A moins qu’ici nous sommes l’exception qui confirme la decouverte, et qu’il n’y a RIEN A SIGNALER, ou que les instances minimisent la decouverte de ces symptomes dus comme chacun sait au bombardement atomique qu’il regne à l’interieur de la cuve de TOUS les reacteurs…
    alors sommes-nous confronté à un enorme probleme inchiffrable et surtout non reparable contrairement à une simple tuyauterie, ce qui amenerait à la fermeture de certains de nos reacteurs dans le cas ou la decouverte d’un nombre elevé micro-fissures a l’interieur des cuves

    comme d’habitude, c’est que mon avis et questionnement qui je le pense resteront lettre morte puisque peu ou prou se risquerait à y repondre
    deuxieme probleme à soulever, le DIALOGUE ici je m’interroge, ce sont pratiquement les memes qui postent un article…au vu des visiteurs c’est peu pour engager un echangeet ce quelque soit le sujet de l’article
    je le repete, il y a des signes qui ne trompent pas, nous sommes confrontés à des choix energetiques, il serait temps d’arreter de tergiverser et de prendre les mesures qui s’imposent et cela devient URGENT, pour nous et nos generations futures et que la probabilité d’un accident nucleaire majeur n’a jamais ete aussi palpable, l’Ukraine est en guerre, les menaces d’attentat, etc…

    a bientot

  12. Sandokan
    17 février 2015 at 19 h 42 min
  13. Sandokan
    17 février 2015 at 18 h 46 min

    hello

    si cette info est vraie, sommes-nous aussi en danger d’une attaque terroriste sur un site nucleaire?
    http://www.sortirdunucleaire.org/Australie-ils-voulaient-s-en

    franchement est-ce que de simples clotures grillagées peuvent stopper une incursion d’un commando puissament armé et determiné?
    (greenpeace a teste pour l’exemple l’intrusion)
    j’en doute et je ne suis pas le seul à le penser, mais de là a etre entendu ça c’est une autre histoire
    et c’est deplorable de ne rien voir car la plupart ont la tete dans le sable, et contemple à longueur de journée leur nombril

    en parlant d’intrusion sur un site nucleaire, petit article

    http://www.sortirdunucleaire.org/Criminalisation-des-intrusions

  14. Sandokan
    14 février 2015 at 10 h 48 min

    HELLO

    chacun de nous mesurera la désastreuse com d’EDF…no comment,
    http://lesbrindherbes.org/2015/02/13/fuite-radioactive-au-tricastin-en-decembre-2014-edf-avoue-avoir-menti/

    si juste par précaution renseignez-vous auprès de vos mairies limitrophes ou pas puisque ne pas oublier le paramètre météo si des mesures sont ou seront prises très rapidement pour vous indiquez les procédures a suivre en cas d’un nouvel « incident nucléaire », oui faut etre direct ce n’est pas une fabrique de nougat qui va nous péter à la figure, que cela soit clair, sur ce à bon entendeur bonne chance

  15. Sandokan
    13 février 2015 at 23 h 10 min

    hello du soir!

    sur un twitt, un article de presse passé pour la plupart de nous inaperçu, c’est sans compter ma persévérance à lire le max d’info sur le site et les autres qui osent en parler
    après avoir lu cet article une voire plusieurs questions me traversent l’esprit:
    (-)est-ce que nos cuves de réacteurs vieillissants sont dans le même état de fissuration ?
    (-) est-ce qu’aux visites décennales, arrêt de tranches, et autres révisions, une inspection de nos cuves est réalisée ?
    (-)est-ce que les micro-fissures sont-elles repérées et qu’un contrôle plus poussé est-il réalisé lors de leur découverte ?
    dans le cas d’un nombre élevé de ces microfissures, quelles seront ou sont les dispositions prises dans cette urgence?

    http://www.lecho.be/entreprises/energie/Plus_de_fissures_que_prevu_dans_les_centrales_nucleaires.9600551-3020.art?utm_medium=twitter&utm_source=dlvr.it

    dans ce contexte actuel, celles et ceux qui peuvent me répondre n’hésiter pas une minute, merci d’avance

  16. Sandokan
    9 février 2015 at 9 h 57 min

    hello

    Voilà il apparait qu’en dehors de nos frontieres…pas si loin que celà, nos chers voisins britanniques pour ne pas les citer!
    leur complexe nucleaire de Sellafield est en quete d’un demanteleur, plus simple lisez cet article
    http://www.gen42.fr/le-demantelement-de-sellafield/

    ça fait froid dans le dos!!!
    qui de tous ceux qui ont la capacité et l’experience de le faire s’y atteleront pour « nettoyer » cette industie mortifere???
    surtout dormez tranquille sur vos deux oreilles, rien ne sera mis en peril pendant des centaines d’années ici ou ailleurs

  17. Guillaume D
    4 janvier 2015 at 19 h 41 min

    Flou autour d’un incident dans une centrale ukrainienne

    Les autorités ukrainiennes ont annoncé mercredi qu’un accident s’était produit vendredi dernier dans une centrale nucléaire dans le sud-est du pays (Zaporozhye). Il ne présenterait toutefois «aucune menace» d’émission de matières radioactives.

    Les autorités ukrainiennes ont annoncé mercredi qu’un accident s’était produit vendredi dans une centrale nucléaire dans le sud-est du pays. Il ne présenterait toutefois «aucune menace» d’émission de matières radioactives ou pour la sécurité de la région. Un institut français n’a décelé aucune radioactivité inhabituelle selon 24heures.ch

    Il apparaitrait que le 7ème essai d’un placement de combustible nucléaire fabriqué par Westinghouse aux USA ait mal tourné: l’assemblage d’essai s’est tordu dans le shroud d’un des 6 réacteurs de Zaporojnie, le 28 Décembre dernier. Voici le communiqué confidentiel qui a fuité:

    Selon d’autres sources (http://rusvesna.su) citant le vice-président du Conseil national de la République populaire de Donetsk Denis Pouchiline: « Actuellement dans la zone de la centrale nucléaire de Zaporozhye le rayonnement ambiant dépasse le niveau admissible de 14 fois. Selon les informations en possession, la principale raison de cela est l’arrêt le 28 novembre de la troisième unité de production d’énergie de la centrale, qui s’est produit suite à une tentative échouée du remplacement des blocs de combustibles de fabrication russe par ceux de la compagnie américaine Westinghouse ».

    http://www.agenceinfolibre.fr/info/flou-autour-dun-incident-dans-une-centrale-ukrainienne/

    • daniel
      5 janvier 2015 at 8 h 04 min

      Qui mieux que le site ma zone contrôlé,donne ces informations réels.
      Pas les journaux,pas les médias, mais de simple sous traitant qui refuse qu’un accident arrive chez nous ,par la faute de cette hypocrisie médiatique.
      Il NE PEUT AVOIR DE SOLUTIONS SANS NOTRE ÉCOUTENT.

  18. Sandokan
    2 janvier 2015 at 13 h 43 min

    hello les gens d’ici!
    meilleurs voeux pour 2015, les fetes sont achevées en esperant que tout c’est bien deroulé et que vos resolutions seront respectees.

    par contre c’est une info qui attire mon attention
    http://www.ledauphine.com/vaucluse/2014/12/31/tricastin-une-importante-fumee-blanche-s-echappe-de-la-centrale

    en fait il y a eu un SCRAM voire deux, qui a des infos complementaires…parce que là c’est le silence des autorités et des medias à part cet article minimaliste pour ne pas affoler les riverains

    a bientot, courage a toutes e tous

  19. clovis
    30 novembre 2014 at 15 h 13 min

    Que se passe-t-il en Belgique ?

    Incendie à Tihange: un 4e réacteur nucléaire hors service en Belgique

    L’explosion d’un transformateur suivie d’un incendie sur le site de la centrale nucléaire de Tihange dimanche matin est sous contrôle, a indiqué le bourgmestre de Huy Alexis Housiaux (PS) à l’agence Belga. Le réacteur de Tihange 3 est à l’arrêt, c’est le quatrième en Belgique à ne plus fonctionner.

    http://www.levif.be/actualite/belgique/incendie-a-tihange-un-4e-reacteur-nucleaire-hors-service-en-belgique/article-normal-355583.html?utm_campaign=Newsletter-RNBDAGLV&utm_medium=Email&utm_source=Newsletter-30%2F11%2F2014

  20. Sandokan
    29 octobre 2014 at 19 h 51 min

    hello

    juste pour vous informer, alerter, signaler qu’a Cruas-Meysse, il y a eu en tres peu de temps 2 SCRAM avec rejets à grande altitude
    un sur le reacteur 1 et le second sur le reacteur 4

    http://www.montelimar-news.fr/article/cnpe-de-cruas :-arret-d-urgence-du-reacteur-no-1-next-up-sur-le-terrain-publie-le-10-Octobre-2014/1/1748.html

    j’aimerai que l’adage JAMAIS DEUX SANS TROIS ne devienne une realité!

  21. hollowman of ardeche
    10 mai 2014 at 11 h 51 min

    salut les camaraaades!

    drole de monde du travail qu’est la sous-traitance dans le nucleaire! enfin quand je dis drole, je ne ferais rire personne c’est certain, mais c’est juste pour attirer l’attention sur un fait encore plus que certain, le deni de certains donneurs d’ordre sur les conditions dans lesquelles leurs salarie(e)s effectuent leurs activites sur site.
    on nous demande d’etre strict, à la pointe, du respect les procedures, certain(e)s d’entre nous ont assez d’experience pour demontrer que trop de procedures, de paperasseries des dossiers d’intervention et le delais de plus en plus court pour effectuer les activités et les fortuits
    voilà, donc une escalade de risque qui tend vers des situations d’accidents ou de negligences penibles ou là nous risquons justement d’etre en danger et ou l’on ne cherchera pas d’autres causes juste celle humaine pour ne pas mettre en doute le materiel de nos cheres, tres cheres centrales qui aussi se ressemblent puisque construites sur le meme modele, donc sans trop de jugeotte la redondance des « pepins » est incontestablement averée
    alors, faites attention à vous! courage et à bientot

  22. Deglingos
    9 mai 2014 at 16 h 40 min

    Cattenom : 10 salariés contaminés « très faiblement » dans la zone nucléaire

    Dix employés ont déclenché les détecteurs de contamination mercredi 7 mai 2014 dans la zone nucléaire de la centrale de Cattenom (Moselle).
    La direction évoque un niveau de contamination très faible. Des analyses sont en cours dans le bâtiment incriminé.

    Selon Le Républicain Lorrain du vendredi 9 mai 2014 (lien payant), dix employés d’une entreprise sous-traitante ont été pris en charge par le service médical de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle), mercredi 7 mai 2014, après avoir été exposés à une irradiation qualifiée toutefois de « très faible ».

    Selon le quotidien, les salariés travaillaient sur des pompes d’un circuit secondaire de refroidissement dans le bâtiment des auxiliaires, situé à côté du réacteur n°2. Celui-ci est à l’arrêt depuis le 12 avril dernier.

    « Cet événement n’est pas très significatif. C’est un niveau très faible, largement en-dessous de tous les seuils. » Guy Catrix, directeur de la centrale nucléaire de Cattenom ».


    Des analyses sont en cours dans le bâtiment pour connaître l’origine de la contamination.

    Les salariés irradiés ont été autorisés à rentrer chez eux et vont faire l’objet d’un suivi médical….

    http://lorraine.france3.fr/2014/05/09/cattenom-10-salaries-contamines-tres-faiblement-dans-la-zone-nucleaire-473765.html

    • webmaster MZC
      9 mai 2014 at 16 h 43 min

      Nous souhaitons bon courage à nos 10 collègues et les encourageons vivement à demander à leur employeur de faire une déclaration d’Accident du Travail à la CARSAT sans plus tarder …

  23. webmaster MZC
    1 mai 2014 at 8 h 57 min

    Découpe accidentelle d’un conteneur contenant de la poudre d’uranium enrichi

    29/04/2014

    Usines FBFC et CERCA (Romans sur Isère) – Fabrication de substances radioactives – FBFC

    La société AREVA FBFC a déclaré le 25 avril 2014 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à la découpe accidentelle d’un conteneur rempli de poudre d’uranium enrichi dans son usine de fabrication de combustible située sur la commune de Romans-sur-Isère (Drôme).

    Cet incident a concerné l’installation nucléaire de base dédiée à la fabrication d’éléments combustibles standards utilisés dans les réacteurs à eau sous pression. La matière nucléaire utilisée dans cette installation est de l’uranium enrichi à un taux maximal de 5%.

    Les conteneurs métalliques hors d’usage font l’objet d’une campagne de traitement consistant à les découper dans un sas ventilé et équipé d’un filtre de très haute efficacité (THE) avant de les conditionner sous forme de déchets. Préalablement à ces opérations, les conteneurs métalliques doivent être vidés.

    Le 23 avril 2014, deux intervenants ont pris deux conteneurs métalliques en vue de procéder à leur découpe dans le sas prévu à cet effet. Lors de la découpe du premier conteneur, l’un des intervenants a constaté que le conteneur était rempli. Les opérations sur les deux conteneurs ont été immédiatement interrompues et le conteneur qui avait été découpé a été confiné. Les deux conteneurs pleins n’étaient pas des conteneurs rebutés.

    La découpe du conteneur a eu lieu dans un sas prévu à cet effet, confiné et surveillé du point de vue radiologique. Les intervenants étaient munis d’équipements de protection contre les risques de contamination. Enfin les opérations ne présentaient pas de risque de réaction nucléaire en chaîne étant donné la nature et les quantités des matières fissiles mises en œuvre. Cet événement n’a donc pas eu de conséquence sur les salariés, sur l’installation ou sur l’environnement.

    L’ASN constate néanmoins qu’un événement similaire concernant la découpe accidentelle d’un conteneur contenant de la poudre d’uranium s’est déjà produit en 2009.

    En raison de la récurrence de cet événement, celui-ci a été provisoirement classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des évènements nucléaires) qui en compte 8.

    Classement INES de l’incident

    0 1 2 3 4 5 6 7

    Date de la dernière mise à jour : 29/04/2014

    http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Decoupe-accidentelle-d-un-conteneur-contenant-de-la-poudre-d-uranium-enrichi

  24. Sellig
    26 avril 2014 at 17 h 49 min

  25. Sophie Mat
    23 avril 2014 at 23 h 57 min

    Début d’incendie maîtrisé à la centrale nucléaire de Civaux

    Ce mercredi matin, un déprimogène a pris feu à la centrale de Civaux (86). L’incendie a rapidement été maîtrisé.

    Selon les pompiers de la Vienne, une opération est en cours en cette fin de matinée à la centrale nucléaire de Civaux (86).
    Un déprimogène (matériel de filtrage d’air conçu par exemple pour les chantiers de désamiantage, les travaux en industrie nucléaire et pharmaceutique où les fibres d’amiante, la silice, les PCB et autres poussières dangereuses et cancérigènes sont présentes) aurait pris feu.
    Une douzaine de pompiers est entrée dans l’enceinte de la centrale où ils ont constaté que l’incendie avait déjà été maîtrisé.

    http://poitou-charentes.france3.fr/2014/04/23/debut-d-incendie-maitrise-la-centrale-nucleaire-de-civaux-464613.html

  26. hollowman of ardeche
    5 avril 2014 at 22 h 31 min

    hello les camaraaaades!

    une pensée pour un salarié suite à son malaise…
    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2014/04/05/Malaise-a-la-centrale-nucleaire-1859217

    qui a des nouvelles rassurantes, n’hesites pas diffuser
    a bientot

  27. Deglingos
    4 avril 2014 at 13 h 44 min

  28. hollowman of ardeche
    8 mars 2014 at 22 h 13 min

    hello les camaraaaaades!

    juste une petite demande, qui pourrait nous balancer des infos sur les alertes au tritium?
    et ce sans fioriture…
    à lire :http://www.vivre-apres-fukushima.fr/documents/normes-aliments-eau/

    comme dirait l’autre, voici un site pour les nuls en nucleaire!
    http://www.vivre-apres-fukushima.fr/gm-documents/Vademecum-nucleaire-V2a.pdf

    ça pourrait servir aux CHSCT et à toutes ou tous qui veulent parfaire leur connaissance
    bonne lecture

  29. hollowman of ardeche
    1 mars 2014 at 8 h 59 min

    hello !
    assez de blabla , je le répéterai encore et encore
    vous avez une force entre vos mains et des textes de lois, alors
    APPLICATION DU DROIT DE RETRAIT sans limite sur tous les sites ou ce risque existe depuis la découverte de cette corrosion des gaines
    et CONTACTEZ votre CHSCT pour qu’il lance cette procédure et si ce n’est pas assez, il existe le REGISTRE D.G.I
    ne pas rester les bras croiser à écouter hypnotiquement ce qu’EDF vous fait comme effet d’annonce avec ce mensonge, c’est CRIMINEL

    NE LÂCHONS RIEN, c’est notre santé
    bon courage à toutes et tous

  30. zoé
    28 février 2014 at 21 h 25 min

    D’après les collègues qui travaillent sur sur le site de Gravelines, ça se passe pas très bien en Zone dans le BR. Les C2 refusent la sortie des salariés. Il faut ressortir du portique, se vider les poumons énergiquement à plusieurs reprises pour faire baisser le taux de krypton. Il s’agirait d’un gaz radioactif du aux fissures dans les gaines du combustible. EDF dirait que c’est pas grave de se contaminer en interne avec ce gaz radioactif. ça craint du boudin sur gravelines.

    • claude
      28 février 2014 at 21 h 52 min

      Kripton, gaz radioactif avec une durée de vie d’environ dix ans. EDF dit que c’est pas grave pour qui? C’est sur, les salariés exposés ne seront plus dans le nucléaire a à la fin de vie de ce gaz et les conséquences ne seront pas pour Proglio.

      • Martine
        28 février 2014 at 22 h 06 min

        je comprends mieux pourquoi ils suppriment le contrôle d’anthropogammamétrie sur les sites nucléaires. Pas vu, pas pris.

        Tous des bandits.

  31. webmaster MZC
    28 février 2014 at 8 h 26 min

    Y parait que à Penly tout va bien … 🙁
    Arrêt de tranche en cours …des informations de salarié(e)s sur place très prochainement ici 🙂
    Ils jurent eux de vous dirent toute la vérité , rien que la vérité !

    • hollowman of ardeche
      28 février 2014 at 13 h 47 min

      salut

      il serait temps que TOUS les CHSCT de toutes les entreprises prestataires se reunissent sur chaque site une fois par mois
      il est urgent que nos donneurs d’ordres soient plus communicatifs sur le RISQUE ALPHA
      un document d’alerte circule, mais curieusement peu le sache et peu l’on eu pour le consulter! certains grands travaux vont commencer il serait « con » pour le donneur d’ordre que cette periode soit entachée par des mouvements spontanés de protestations qui mettront à mal le bon deroulement

      je le pense reellement que notre santé est une priorité, on vient travailler pour gagner, mais pas se tuer à causer de ce travail

      a bientot

    • Redaction MZC
      1 avril 2014 at 6 h 17 min

      Voila le document interne dans son intégralité !
      Oups , un petit oubli , du coté du vestiaire féminin…
      merci J-F pour l’info
      a+


      Dormez tranquille 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *