Etude cancers autour des installations nucléaires d’EDF et Areva : la Frapna pas convaincue par la méthode

SANTE  

Une étude sur les cancers dans les villes autour des installations nucléaires d’EDF et Areva a été lancée en juin en Tricastin.
Cinq mois plus tard, après la présentation de premiers résultats, la Frapna monte au créneau par la voix de son représentant Jean-Pierre Morichaud.

Les données « ne nous ont pas été communiquées par écrit de peur que nous en fassions une interprétation hâtive », a-t-il ironisé samedi à Pierrelatte. Avant de réclamer : « On les veut en amont pour pouvoir les étudier. »

suite article :http://www.ledauphine.com/santeautour-des-installations-nucleaires-d-edf-et-areva-etude-cancers-la-frapna-pas-convaincue-par-la-methode-@/index.jspz?chaine=22&article=228563

1 comment for “Etude cancers autour des installations nucléaires d’EDF et Areva : la Frapna pas convaincue par la méthode

  1. 2 décembre 2009 at 13 h 04 min

    salut les gars n c'est encore Z de POlinorsud , ben , concernant cette affaire , j'ai moi même écris aux autorités compétentes ( préfecture) et vous savez quoi ??? comme par hazard aucune réponses ! bizarre non ???Mais pas besoin d'attendre tel ou tel service étatique , il est évident que les personnes aux alentours des centrales nucléaires , des INB et autres centres CEA … sont plus exposés que les autres, d'ailleurs Areva souvent minimise les fuites et autres "anomalies " sic Anne Lauvergeonmais bon et ce n'est pas nouveau , sachez que dés qu'ils ouvrent la bouche , ils mentent !!!( Voir super Menteur sur région Civar)amicalement z

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.