EDF ou Areva : qui doit être chef de file ?

La filière nucléaire a de belles perspectives, mais aussi quelques soucis d’organisation.
Une proposition est ici mise sur la table : créer une filiale « grands chantiers » commune à AREVA et EDF.


Henri Proglio a jeté un pavé dans la mare en suggérant de revoir la structure de la filière nucléaire française.

Il s’agirait de séparer l’activité de construction de réacteurs d’AREVA qui devrait devenir un simple sous-traitant d’EDF.

En d’autres termes on reviendrait à la situation d’avant 2001 où Framatome était l’interlocuteur exclusif d’EDF. Aux dernières nouvelles, après une prise de position très nette de la Ministre des Finances, Mme Christine Lagarde, il semble que le nouveau Président d’EDF ait mis de l’eau dans son vin et n’envisage plus le démantèlement d’AREVA. Toutefois ses déclarations ont le mérite de soulever une vraie question sur l’organisation de la filière nucléaire.

Personne ne peut nier le succès qu’a connu l’industrie nucléaire française d’avant 2001. . Personne ne peut nier, non plus, les difficultés du chantier d’Olkiluoto, en Finlande, et, sans doute, à un moindre degré, de Flamanville-3.

suite article :http://energie.lexpansion.com/articles/climat/2009/11/EDF-ou-Areva–qui-doit-etre-chef-de-file-/

E.ON intéressé par le renouvellement du parc nucl éaire Français

PARIS (Dow Jones)–Le fournisseur d’énergie allemand E.ON AG (EOAN.XE) souhaiterait pouvoir participer au financement du renouvellement du parc de réacteurs nucléaires français, a déclaré son directeur général, Wulf Bernotat, lors d’un entretien croisé avec Gérard Mestrallet, président-directeur de GDF Suez SA (GSZ.FR), publié lundi par La Tribune et le Handelsblatt.

Evoquant le manque de ressources financières pour renouveler les 58 réacteurs français, le dirigeant a affirmé que « des capitaux privés provenant d’investisseurs étrangers seraient donc plus que bienvenus. Pour E.ON c’est une opportunité intéressante ».

suite article:http://www.zonebourse.com/E-ON-NOM-6507/actualite/E-ON-NOM-E-ON-interesse-par-renouvellement-parc-nucleaire-Fr-13287001/

1 comment for “EDF ou Areva : qui doit être chef de file ?

  1. 1 décembre 2009 at 15 h 00 min

    Un gros gâteau qui attise bien des convoitises.Mais question sécurité, fiabilité des approvisionnements et environnement: nada!Quant aux déchets raidoactifs rejetés par Areva au centre de LA Hague: motus et bouche cousue.Les omertas ne sont jamais bonne pour la démocratie et la justice. Par contre pour les lobbies et autres mafias…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.