EDF, la bombe à retardement

;) PARTAGER c’est déjà commencer à AGIR ;)

http://www.ma-zone-controlee.com/wp-content/uploads/2012/11/separateur2.jpg(Ici nous respectons la loi sur les droits d’auteur et le travail de la presse et des journalistes professionnels)

Nos amitiés aux uns, notre respect aux autres, bises à toutes et tous.

Et vous…qu’en pensez vous ?

CRITIQUEZ ou APPROUVEZ

Laisser nous un commentaire, onglet en bas de cette page

5 comments for “EDF, la bombe à retardement

  1. exosphene
    16 juin 2017 at 13 h 27 min

    Le danger que représente la bombe à retardement est que le temps qui joue contre nous, le monde de l’atome voudrait figer ce temps pour pérenniser sa survie. Démarche paradoxale, car si vous figez le temps vous ralentissez la décroissance radio-active !!!. L’heure est à l’avènement des énergies « renouvelables », le principe est en route et se développe de manière exponentielle. L’Etat (EDF) colle les pieds au plancher, pour freiner cette avancée, non pas technologique mais avant tout sociétale. La « transition énergétique » soulève des questions qui dépassent de très loin, l’unique secteur de production d’électricité et les bénéfices financiers dont jouissent les actionnaires. Cantonner la transition énergétique à l’unique aspect économique, et occulter ses autres aspects particulièrement alarmants est une hérésie. Lorsque l’on élargit les indicateurs, macro-économique, que soulève l’exploitation du nucléaire, à des aspects tels que l’écologie, l’environnement, la sécurité, le risque sanitaire, l’emploi, la pertinence économique, les risques géo-stratégiques, la projection du développement des performances technologiques associées aux énergies vertes, le nucléaire n’est plus viable. Il relève d’une aberration économique qui apporte plus de problèmes qu’il n’offre de solution. Si toute l’énergie et les moyens considérables consacrés pour crédibiliser la survie de cette source d’énergie était consacrée pour répondre à cette transition responsable et inéluctable, cela nous éviterait de vivre assis sur une bombe en permanence dont le principal danger avant d’être nucléaire, sera social. Pour réussir la transition énergétique, la première des choses à faire est de sortir de ce mode de pensée dans le lequel nous avons été conditionné depuis des lustres, et savoir remettre en cause ce que nous nous accordions jusqu’à présent à considérer comme vérité. (car le mensonge est au delà de ce que beaucoup n’oseraient concevoir).

  2. Arnaud
    14 juin 2017 at 10 h 58 min

    Je penses qu’EDF sont en mesure d’apporter de véritables solutions et alternatives écologiques actuellement.
    L’Etat est actionnaire majoritaire et compte investir plus centaines de milliards afin de rendre le groupe plus compétitif et surtout plus apte à innover et proposer une alternative écologique.
    Je suis curieux de voir ce que cela va donner dans les prochaines années, car depuis 2015, la date de votre texte je reste toujours dans l’attente de changement majeur du groupe. Car énormément de petites structures font l’effort de se renouveler et de se former à des certifications écologiques… en exemple cet article provenant d’une petite PME.
    http://www.electricien-paris-express.com/actualites/15-que-signifie-mention-rge/

  3. 13 octobre 2016 at 18 h 54 min

    C’est facile de critiquer une institution qui évolue dans une société où elle n’a pas le choix de faire autrement. Beaucoup d’efforts ont été fait notamment avec les compteurs Linky pour assurer de meilleurs suivis de consommation et des experts qui sont de plus en plus pointus lors des contacts qui en savent de moins en mois. S’adapter n’est pas évident et si EDF est voué à l’échec ce n’est pas uniquement de sa faute.

  4. Antoine Delajudie
    11 mai 2016 at 11 h 58 min

    Je suis d’accord avec Thierry Gadault pour dire que notre modèle de production et de consommation d’énergie n’est pas viable et ne peut pas perdurer à l’heure actuelle, cependant, j’ajouterai deux points : tout d’abord, EDF, en tant que leader concernant la distribution et la commercialisation d’énergie a une part de responsabilité importante concernant le modèle de consommation actuel, cependant, l’entreprise n’est en aucun cas responsable du modèle de consommation dans lequel nous vivons, elle ne fait que se plier à se modèle, et ne fait que peu d’efforts pour s’en défaire.

    De plus, j’ajouterai que l’entreprise tente tout de même la mise en place d’actions en faveur de la transition énergétique par exemple, notamment concernant le développement durable et l’utilisation des énergies renouvelables, comme on peut le voir ici : http://www.fournisseur-energie.com/developpement-durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *