Écrivons dans le marbre notre histoire

invitation-vélo-crédit-coop-visuel-seul-630x200Nous y voilà enfin cher(e) collègue sous-traitant(e)

Le Projet d’Accord Collectif Interentreprises vient d’être distribué pour information aux salariés par nos copines, copains de La CGT prestataires et statutaires chez les donneurs d’ordre. MERCI à vous.

L’Association MZC remercie plus particulièrement les salarié(e)s d’entreprises extérieurs qui se sont joints aux distributions sur certain site AREVA / EDF / CEAFaites nous savoir si vous avez eu, ou pas, l’information sur votre site d’attachement. Onglet commentaire tout en bas de cette page

Cher(e) collègue sous-traitant(e), 

tu connais mieux que personne la situation qui nous est imposé aujourd’hui et que nous dénonçons  ( Appel d’offre / Mise en concurrence / Dumping social / Banalisation du risque industriel / Banalisation de nos métiers / Non reconnaissance d’expérience professionnelle, de diplôme…) Ensemble, OSONS dire STOP !

La Commission d’Enquête parlementaire, l’Organisation Syndicale CGT, tout comme l’Association MZC, estiment urgent d’appliquer rapidement à l’ensemble des salariés sous-traitants, un STATUT UNIQUE.

L’Association MZC s’appuie sur le rapport et les recommandations faites aux gouvernement par la Commission d’Enquête à laquelle nous avons eu l’honneur et le privilège de participer.

Pages 73 du rapport de la C-E : Une réflexion pourrait être engagée sur la création d’une convention collective propre aux métiers du nucléaire.idée

Cette recommandation ne doit surtout pas échapper aux Organisations Syndicales, aux Ministres concernés (Travail – Économie) et plus particulièrement à Madame Ségolène ROYAL en pleine préparation de la future Loi sur la Transition-Énergétique. Sans équivoque pour nous, cette non-considération pourrait être fort préjudiciable pour notre pays et ne voulons surtout pas l’envisager !

Il y a urgence cher(e) collègue, de l’absolue nécessité d’une prise de conscience !

Cette compétition économique de rentabilité imposée par les divers exploitants à nos employeurs, nous entrainent directement  dans un nucléaire Low-Cost. Le devoir qui incombe à chacun de nous est de s’y opposer fermement, pacifiquement.

Nous devons dorénavant,  être fiers et ne plus avoir honte du travail que nous réalisons au quotidien sur l’ensemble du parc. «conduite d’installation – maintenance – logistique –  démantèlement – déconta, . »

Sachez que nos principaux donneurs d’ordres, lorsqu’ils nous évoquent, disent : Les sous-traitants sont des spécialistes, des experts, c’est pour cela que nous faisons appel à eux.

Exigeons maintenant d’être reconnu comme tels ! 

Les mois de septembre-octobre avec ces arrêts de tranches (EDF) et démantèlement (CEA – AREVA) en cours sont propices pour nous faire entendre.

Salarié(e)s sous-traitant(e)s d’AREVA , du CEA , d’EDF, il est de ta propre responsabilité d’écrire cette histoire dans le marbre. Seule une action nationale, permettra de voir ce projet aboutir et redonner à chacun(e), sa dignité volée. Cela nous permettra enfin, de regarder dans les yeux nos proches, l’ensemble de nos concitoyens. Le jour viendra où nous serons fiers d’avoir participé à l’écriture de cette histoire commune.

Nous appelons à nouveaux et vraisemblablement pour la dernière fois, les autres Organisations Syndicale (FO – CFDT – SPAEN ) à ce joindre à ce projet. Nous souhaitons là aussi, vous éviter une très très grosse déconvenue lors des futures élections professionnelles, à cause de votre absence aux cotés des salarié(e)s que vous êtes censés défendre, représenter et protéger.

L’Association MZC ainsi que l’ensemble des salariés issus de la sous-traitance vous en remercient d’avance.

Voilà c’est dit (écrit) pour la dernière fois, à bon entendeur  😉

Jeudi 11 septembre, la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte a organisé une série d’auditions : 

Audition de MM. Pierre-Franck Chevet ASN et Jacques Repussard IRSN , sûreté nucléaire .

Comment améliorer le niveau de sureté des installations ? Comment améliorer la sureté lors des diverses interventions ? Comment améliorer la radioprotection ?

Moyens financiers – humains  (ASN – IRSN – Exploitants) / Information du publique (les CLI) / Renouvellement des Compétences / Démantèlement (qui-comment-quand?) / Transparence / Formations / Sanctions financière / Bure (gestion des déchets)  / Qui , comment exerce la surveillance des interventions / Cascade de sous-traitant / Les enjeux du grand carénage etc etc …

Message aux indécis : Une audition très très intéressante, riche d’enseignement, qui réconforte l’Association MZC dans sa détermination à voir aboutir un STATUT UNIQUE pour les salariés sous-traitants que nous sommes.

A 45.30mn Mr Baupin 1ér question sur LA SOUS-TRAITANCE + Mr Brottes sur la Médecine du travail + Mr Colé + Mme Massat …à visionner attentivement et à partager.


Audition de MM. Pierre-Franck Chevet et Jacques… par assemblee-nationale-fr

Il est chers collègues sous-traitants pour toi très facile à présent de comprendre l’intérêt grandissant qu’il nous est porté .

S’abstenir,n’a jamais fait changer les choses que l’on souhaite voir se réaliser. (A méditer)

militantengagé

 

22 comments for “Écrivons dans le marbre notre histoire

  1. RadEye
    25 septembre 2014 at 11 h 57 min

    Un conseil d’EDF doit se réunir lundi 29 septembre pour examiner notamment la liste des administrateurs dont la nomination sera soumise au vote de l’assemblée générale des actionnaires du 14 novembre prochain. L’Etat pourrait décider dans les prochains jours de reconduire Henri PROGLIO au poste de PDG d’EDF jusqu’en 2017 afin d’éviter de provoquer une crise à la tête du groupe en plein examen du projet de loi sur la transition énergétique, selon des sources proches du dossier citées par Reuters. Un conseil d’EDF doit se réunir lundi 29 septembre pour examiner notamment la liste des administrateurs dont la nomination sera soumise au vote de l’assemblée générale des actionnaires du 14 novembre prochain. Si le nom d’Henri PROGLIO y figure, le PDG pourrait être ensuite reconduit pour un peu moins de trois ans – après un mandat de cinq ans – car il atteindrait le 29 juin 2017 la limite d’âge de 68 ans prévue par les statuts d’EDF et serait à cette date réputé démissionnaire d’office.
    http://actualites.bourse.lefigaro.fr/l2/6SqdXOP7R33/625397/860029511.html

  2. Redaction MZC
    25 septembre 2014 at 6 h 10 min

    Environnement: un site participatif pour financer des actions en justice

    Le Rassemblement pour la planète, qui fédère des ONG oeuvrant sur les questions de santé et d’environnement, a annoncé à Paris le lancement d’un site de financement participatif (citizencase.org) pour aider les associations à agir en justice.

    « Le principal intérêt de ce projet est de rendre l’action en justice plus accessible », a expliqué lors d’une présentation Anna Ablazevica, juriste et membre de l’équipe de Citizencase.

    Concrètement, le public peut, en se rendant sur le site http://www.citizencase.org, contribuer au financement d’une action en justice qu’une association souhaite initier contre un projet bien défini.

    « Citizencase est une réponse aux besoins croissants de la société civile de se protéger des risques sanitaires et des atteintes à l’environnement, ainsi qu’aux droits sociaux », a expliqué Sébastien Vray, le coordinateur du projet…

    – See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/09/24/environnement-site-participatif-pour-financer-des-actions-en-justice/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.2ANrtfsB.dpuf

    • Lepetitmarseillais
      8 décembre 2014 at 18 h 15 min

      J’espère vraiment et j’y croit que ce projet verra le jour mais on aura besoin de tout le monde les amis. Fini il faut que le gâteau soit partager a part égal et que notre travail dans le milieu nucléaire soit reconnu a juste titre car actuellement sans nous sous traitant EDF et AREVA n’avancerait pas !!!! Donc les amis on ne lâche rien tenez vous prêt au 1er trimestre 2015 pour faire bouger les choses et tous ensemble écrivons notre histoire !!!!

  3. Sellig
    24 septembre 2014 at 6 h 08 min

    Visites décennales
    Réévaluer la sûreté de la deuxième génération

    Introduction

    La préparation aura duré huit ans. Autant d’années d’études, de réflexion et d’échanges entre les acteurs du nucléaire pour préparer les troisièmes visites décennales des trente-quatre réacteurs de 900 MWe que compte l’Hexagone.

    Au cours de ces visites, commencées en 2009 au Tricastin puis à Fessenheim, sera réalisé un grand « check-up » destiné à s’assurer que les installations en question répondent parfaitement au standard.

    Diagnostic : Les uns après les autres, les réacteurs nucléaires du palier 900 MWe vont subir un arrêt entre 2009 et 2019, pour une période de trois mois environ. Objectif : réaliser la troisième visite décennale.

    Tous les dix ans, cela recommence. Chaque réacteur nucléaire de puissance doit être mis à l’arrêt pour que soit effectuée une série de contrôles ciblés. L’exploitant des trente-quatre réacteurs à eau pressurisée (REP) de 900 MWe, construits entre 1977 et 1987, procédera à leur arrêt prolongé l’un après l’autre.

    Au cours de cette troisième visite décennale, qu’on peut comparer à une sorte de « check-up », est notamment vérifiée l’étanchéité de deux des trois barrières de confinement, c’est-à-dire des équipements étanches permettant de retenir les matières radioactives au sein de l’installation en cas d’incident ou d’accident. Le circuit primaire, qui transporte la chaleur générée par le combustible nucléaire, est alors testé à une pression nettement plus élevée que les 155 bars qu’il connaît habituellement en fonctionnement. Quant à l’enceinte de béton qui abrite la cuve où se trouve le combustible nucléaire, elle est « gonflée » à 4 ou 5 bars, soit 4 à 5 fois la pression atmosphérique terrestre, afin de connaître son taux de fuite et, si celui-ci est trop important, de réduire ces fuites par des réparations appropriées.

    Le réexamen de sûreté…

    http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-centrales-nucleaires/visites-decennales/Pages/sommaire.aspx#.VCJDExbEny2

    “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui”

    Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné. La société va devoir s’adapter.

    Il y a vingt-cinq ans, c’était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd’hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle. Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, nous assistons, tout simplement, à son éclipse. Dans un livre passionnant – La Nouvelle Société du coût marginal zéro – en librairie le 24 septembre 2014, il raconte le basculement, inévitable, que nous avons déjà commencé à opérer vers un nouveau système de production et de consommation : les « communaux collaboratifs ». Cette troisième voie (au-delà du sempiternel binôme « capitalisme ou socialisme ») est une forme d’organisation sociale fondée sur l’intérêt de la communauté plutôt que sur la seule satisfaction des désirs individuels, et rendue possible par la troisième révolution industrielle, dans laquelle Internet nous a fait entrer. Un nouveau monde émerge, dynamisé par les réseaux sociaux, l’innovation et la culture du partage. Utopie, encore ? Pour Jeremy Rifkin, c’est déjà une réalité. Entretien….

    http://www.telerama.fr/idees/jeremy-rifkin-ce-qui-a-permis-le-succes-inoui-du-capitalisme-va-se-retourner-contre-lui,117006.php#ugyLbdK3MCcIKcG2.01

  4. Brigitte
    22 septembre 2014 at 18 h 42 min

    Incident en zone nucléaire sur la centrale du Tricastin

    L’exploitant de la centrale nucléaire du Tricastin, EDF, déclare que « le 21 septembre 2014 vers 2h45 du matin, les équipes de la centrale ont constaté un dégagement de fumée sur un tableau électrique dans un Bâtiment Auxiliaires dans la partie Nucléaire des installations… Les intervenant ont coupé l’alimentation électrique et constaté l’arrêt du dégagement de fumée. Comme le prévoit [les] procédures, les secours extérieurs ont été appelés. A leur arrivée ils ont confirmé la fin de l’événement ». EDF ajoute que cet incident « n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, ni sur la sécurité du personnel ou l’environnement ».

    http://www.ledauphine.com/drome/2014/09/21/incident-en-zone-nucleaire-sur-le-centrale-du-tricastin

  5. webmaster MZC
    22 septembre 2014 at 18 h 24 min

  6. Redaction MZC
    22 septembre 2014 at 5 h 55 min

    Commissions / Transition énergétique (commission spéciale)
    Pour suivre tous les débats à l’Assemblée Nationale
    Onglet « LIENS » à gauche de la page : La loi de transition énergétique

  7. Sentinelle26
    20 septembre 2014 at 19 h 21 min

  8. Deglingos
    20 septembre 2014 at 6 h 41 min

  9. webmaster MZC
    18 septembre 2014 at 5 h 31 min

    « J’ai rencontré cette France abandonnée et invisible »
    « Photo Marche avec Mr Lassalle au abord du TRICASTIN »
    Notre marche avec Mr Lassale au abord du TRICASTIN
    Dans son numéro actuellement en kiosques, « Marianne » s’intéresse à la « France périphérique », celle décrite par le géographe Christophe Guilluy et qui rassemble les perdants de la mondialisation, ces oubliés de la gauche, qui vivent dans les zones périurbaines et votent en masse pour le FN. La même France traversée par le député du MoDem, Jean Lassalle, lors de son récent périple à pied de six mille kilomètres. Un voyage à la rencontre de ces habitants qui estiment, raconte-t-il, « ne plus faire partie de la même France » que celle des grandes métropoles…

    http://www.marianne.net/J-ai-rencontre-cette-France-abandonnee-et-invisible_a241450.html

    Apprentissage: les nouvelles règles

    Le décret du 10 septembre 2014 précise les conditions d’accès à l’apprentissage et intègre une période d’apprentissage au nouveau contrat d’apprentissage en CDI. Ce qu’il faut savoir.

    Le décret, publié le 12 septembre au Journal officiel, réactualise les dispositions liées à l’apprentissage modifiées par la loi sur la formation professionnelle. Ces nouvelles règles s’appliquent depuis le 13 septembre.

    1. L’apprentissage accessible aux jeunes de moins de 15 ans…

    En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/formation/apprentissage-les-nouvelles-regles_1576321.html#zDspDKIKs7li85wY.99

    La formation continue des salariés

    Le nouveau droit à la formation constitue la mesure-phare de la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle. A partir du 1er janvier 2015, tout salarié disposera d’un Compte personnel de formation (CPF) qui l’accompagnera au long de sa carrière, même suite à un changement d’emploi ou en période de chômage.

    Remplacement du DIF par le CPF

    A partir du 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation remplace le Droit individuel à la formation. L’objectif reste de donner à chaque salarié les moyens d’évoluer professionnellement et de sécuriser son parcours professionnel, mais le CPF introduit de nouveaux droits.

    Tout d’abord, comme son nom l’indique, le compte personnel de formation est individuel. Dès le 1er janvier 2015, toute personne de plus de 16 ans disposera ainsi d’un CPF, indépendamment de son statut : demandeur d’emploi, salarié, jeune sortant du système scolaire, etc…

    En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/preference-de-marque/la-formation-continue-des-salaries_1575147.html#7mcvyo2pUQB6H5fA.99

  10. DI Man
    17 septembre 2014 at 6 h 08 min

  11. djibril
    16 septembre 2014 at 21 h 40 min

    Un incident de niveau 1 à la centrale nucléaire du Bugey

    Le dysfonctionnement d’un capteur de température a été constaté la semaine dernière par des techniciens de la centrale du Bugey. Un incident de niveau 1, sur une échelle de 7, explique un communiqué de la direction. Ces instruments permettent de surveiller la puissance du réacteur. Du coup, cet incident a pour principal conséquence d’invalider les mesures réalisées, le jour de la maintenance sur l’instrument en question. En revanche, cela n’a engendré aucune incidence sur la sureté de l’installation, ni sur l’environnement.

    http://www.lyonmag.com/article/67524/un-incident-de-niveau-1-a-la-centrale-nucleaire-du-bugey

  12. Redaction MZC
    16 septembre 2014 at 21 h 21 min

    Des ingénieurs développent des réacteurs révolutionnaires alimentés par les déchets nucléaires

    Plus les années passent, plus l’énergie nucléaire et ses conséquences pour l’avenir écologique de notre planète sont au coeur des débats. Il semblerait que les recherches visant à réduire l’impact des rejets toxiques sur l’environnement aient finalement abouti à une solution : recycler les déchets nucléaires en carburant pour alimenter des réacteurs.

    http://dailygeekshow.com/2014/09/16/scientifiques-developpent-reacteurs-dechets-nucleaires/

  13. Redaction MZC
    16 septembre 2014 at 21 h 11 min

    CHOOZ (08). Exercice de sécurité à la centrale nucléaire (Diaporama)

    Le plan d’urgence interne de la centrale nucléaire de Chooz a été déclenché dès 8 h 30 ce mardi matin. La Meuse a provoqué d’importantes inondations qui menacent la sécurité du site nucléaire. Heureusement, il ne s’agissait que d’un exercice, d’ampleur national, destiné à évaluer l’efficacité les moyens d’intervention au niveau du site de Chooz mais également des populations. Frédéric Périssat, le préfet des Ardennes qui pilotait l’opération a annoncé la fin de l’exercice à 16 h 30 lors d’un débriefing au centre opérationnel départemental.

    http://www.lunion.presse.fr/region/chooz-08-exercice-de-securite-a-la-centrale-ia231b0n408889

  14. Sylver
    15 septembre 2014 at 20 h 03 min

    Medesis apporte une solution à la contamination nucléaire

    Alliée au CEA, la biotech française développe un traitement pour protéger les populations exposées à la radioactivité.

    Bientôt une arme pour protéger la population contre une contamination nucléaire, qu’il s’agisse d’un accident de type Fukushima ou d’un attentat? C’est le projet de l’entreprise française de biotechnologie Medesis Pharma alliée au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Ils ont déposé un brevet européen commun et développent des produits capables d’extraire le plutonium des personnes contaminées. Medesis utilise une nanotechnologie, Aonys, qui transporte des ions métalliques dans l’organisme. Son traitement est une micro-émulsion «eau dans l’huile» administrée par voie buccale, constituée de trois lipides spécifiques identifiés au cours de recherches menées entre 1992 et 1997, sur un extrait purifié d’une plante antidiabétique, l’ortie. Inhalé avec un vaporisateur individuel, le produit traverse la muqueuse, rejoint la circulation lymphatique et sanguine et pénètre dans toutes les cellules. Administré pendant plusieurs semaines, Aonys fait peu à peu diminuer les doses de produits toxiques présentes dans l’organisme…

    http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/15/20005-20140915ARTFIG00081-medesis-apporte-une-solution-a-la-contamination-nucleaire.php

  15. COPS
    15 septembre 2014 at 15 h 09 min

    Préparez-vous à travailler 15h par jour 6 jours sur 7 dans le nucléaire en supprimant les jours fériés et cela, avec 480 € par mois. Elle n’est pas chère, la viande à REM. Qui dit mieux?

    Les propositions-chocs du Medef pour lutter contre le chômage

    Jours fériés, 35 heures, smic :

    L’organisation patronale veut supprimer des jours fériés, déroger à la durée légale du travail et se passer du smic.

    http://www.lepoint.fr/economie/chomage-les-propositions-chocs-du-medef-15-09-2014-1863163_28.php

  16. HD
    15 septembre 2014 at 0 h 56 min

    Des médecins dénoncent les risques liés au nucléaire

    Un article de Gero Rueter, Doctors want to see a drop in radioactivity (Des médecins veulent obtenir une baisse de la radioactivité), publié le 29/08/2014 sur le site de la radio allemande DW (Deutsche Welle), expose la position de l’Organisation internationale des médecins pour la prévention contre la guerre nucléaire (IPPNW) à propos des conséquences des essais nucléaires.
    Nous résumons ici cet article.

    Les médecins de cette organisation s’étaient réunis pour leur congrès mondial à Semipalatinsk au Kazakhstan, un ancien site d’essais de l’ère soviétique …

    … D’après l’IPPNW, des dizaines de milliers de personnes sont mortes de cancer après les accidents avec fusion de cœur de réacteur à Tchernobyl en 1986 et à Fukushima en 2011.

    Ces accidents ont fait suite à d’autres accidents à l’ère soviétique, notamment 38 accidents sur les deux sites de Tomsk7 et Majak, avec pour conséquence une contamination à grande échelle.

    Mais on ne dispose d’aucun chiffre précis sur les effets sanitaires au niveau mondial.

    Selon Rosen, « Le cancer ne porte pas de marque de fabrique et on n’a pas d’autre choix que de recourir à des estimations».

    Selon une étude actualisée que l’IPPNW publiera cette année, les morts dues au recours à la technologie atomique « se comptent par millions » au cours des décennies passées.

    La conscience des risques sanitaires liés à la technologie atomique augmente et des études récentes ont permis d’étayer cette théorie. Mais c’est une course contre le temps.

    Une de ces études, réalisée pour l’Office fédéral allemand de radioprotection, suggère que les enfants vivant près de centrales nucléaires risquent davantage de développer des cancers ou leucémies, même en l’absence d’accident.

    « Rosen estime que le démantèlement de ses centrales nucléaires par le Japon après Fukushima et l’arrêt programmé du nucléaire en Allemagne indiquent que le monde se détache lentement du nucléaire. »

    Le pédiatre Dr Alex Rosen souhaite la baisse des niveaux de radioactivité.

    Il affirme encore :

    Des hackers pourraient manipuler des centrales nucléaires et des généraux fous ou des terroristes pourraient s’emparer d’armes atomiques.

    http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/030914/des-medecins-denoncent-les-risques-lies-au-n

  17. Brigitte
    15 septembre 2014 at 0 h 14 min

    Flamanville : brusque arrêt d’un réacteur de la centrale nucléaire

    Le second réacteur de la centrale nucléaire EDF de Flamanville (Manche) s’est arrêté de façon inopiné dans la nuit.

    L’un des deux réacteurs nucléaires de la centrale de Flamanville (Manche) s’est arrêté de façon inexpliqué ce dimanche 14 septembre. Ici en mars 2011 (Archives).

    Selon la direction de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), « toutes les fonctions de sûreté sont assurées. Il n’y a aucun impact sur l’environnement ». De son côté EDF a indiqué que des équipes techniques procédaient ce dimanche 14 septembre à des analyses pour déterminer les causes de cet arrêt automatique du réacteur n°2 survenu dans la nuit de samedi à dimanche.

    Ce dernier a entraîné la déconnexion de l’unité de production du réseau électrique. Des opérations de redémarrage étaient en cours dans l’après-midi.

    Les deux réacteurs de la centrale, d’une capacité de production électrique de 1.330 mégawatts chacun et mis en service en 1986 et 1987, avaient fait l’objet d’un arrêt pour maintenance durant l’été. La centrale de Flamanville fournit environ 4% de la production électrique française.

    http://www.rtl.fr/actu/sciences-environnement/flamanville-brusque-arret-d-un-reacteur-de-la-centrale-nucleaire-7774296523

  18. Sylver
    14 septembre 2014 at 22 h 48 min

    Chinon : une sirène intempestive fait craindre le pire

    Au petit matin, la sirène s’est déclenchée de façon intempestive à Chinon. Il a fallu trois quarts-d’heure pour l’arrêter. Certains ont cru qu’il y avait un problème à la centrale nucléaire d’Avoine.

    Bis repetita. Pour la deuxième fois cet été, la sirène de l’ancienne caserne des sapeurs-pompiers de Chinon, située quartier des Courances, au milieu des HLM, s’est déclenchée, ce samedi au petit matin, de façon intempestive, émettant en continu et provoquant l’émoi des riverains.

    L’événement s’était produit déjà en juillet, au cours d’une nuit d’orage, et avait duré une vingtaine de minutes.

    Cette fois, ce fut bien pire ! C’est à 7 h 42, suite à une micro-coupure du réseau EDF, qui a touché une bonne partie du canton, que la sirène s’est mise en marche d’elle-même.

    Un « simple problème électrique »

    Alerté, le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) s’est déclaré impuissant, les systèmes en question dépendant désormais de chaque commune. Ce sont donc les services techniques d’astreinte de la ville de Chinon, qui se sont rendus sur place, en compagnie du maire, Jean-Luc Dupont, constatant que, pour ne rien arranger, le local de ladite sirène abritant également des appareils d’EDF était totalement sécurisé et quasi inaccessible.

    Décision fut finalement prise d’enfoncer la porte et de déconnecter tout le dispositif, ce qui ne put être fait qu’à 8 h 30, soit après trois quarts d’heure de sonnerie continue du genre assourdissante…

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2014/09/13/Chinon-une-sirene-intempestive-fait-craindre-le-pire-2044624

  19. Mika
    14 septembre 2014 at 22 h 31 min

    Le smic et les jours fériés dans le viseur du Medef

    vidéo:

    http://www.europe1.fr/politique/le-smic-et-les-jours-feries-dans-le-viseur-medef-2226849

    Le patronat va faire des propositions chocs, notamment sur le temps de travail.

    L’INFO. Depuis que Manuel Valls a lancé son vibrant « j’aime les entreprises », fin août, et qu’il a été ovationné devant le Medef, les patrons semblent très bienveillants à son égard. Dès la semaine prochaine, le syndicat patronal va faire des propositions chocs, qu’Europe 1 a dévoilées mercredi matin.

    A LIRE AUSSI – Valls la joue-t-il comme Blair et Schröder ?

    « Il faut tout mettre sur la table pour faire sauter les blocages « . Pour débloquer l’économie et créer un million d’emplois, le Medef a sa recette : un document de 50 pages élaboré en collaboration avec les fédérations. Mais bien que cajolé par le Premier ministre, l’entourage de Pierre Gattaz ne se fait pas d’illusion et anticipe déjà sur la bronca que va susciter le texte. Pour autant, « il faut tout mettre sur …

    Les patrons veulent surfer sur les propos de Valls. Le Medef a également l’intention de se pencher sur le modèle économique et social français. Dans son viseur par exemple, l’aménagement du temps de travail. Le patronat souhaiterait laisser la liberté aux entreprises de fixer les règles en fonction de leurs contraintes, de leurs activité et …

    LIRE AUSSI – Un remaniement plutôt au goût du patronat

    http://www.europe1.fr/politique/le-smic-et-les-jours-feries-dans-le-viseur-medef-2226849

  20. Sentinelle26
    14 septembre 2014 at 15 h 34 min

  21. Redaction MZC
    13 septembre 2014 at 19 h 39 min

    Pour relancer la compétitivité, l’Élysée a un plan

    Le gouvernement réfléchit à généraliser les accords de maintien de l’emploi, qui permettent notamment aux entreprises de demander des gels de salaire aux employés.

    Augmentation du temps de travail, gel des salaires :
    l’Elysée réfléchit à offrir plus de souplesse aux patrons. En effet, selon les informations d’Europe 1, il réfléchit à réformer les accords de maintien de l’emploi. Réservé actuellement aux entreprises en situation difficile, le système pourrait été élargi. Les entreprises pourraient ainsi demander aux salariés, en accord avec les syndicats, d’augmenter le temps de travail ou bien de baisser leurs salaires, mais plus seulement pour sauvegarder les emplois. Désormais, une entreprise pourrait demander des efforts à ses employés également pour gagner en compétitivité ou développer sa croissance. Europe 1 vous explique le projet de l’Elysée.

    Un accord pour baisser les salaires.
    Les accords de maintien de l’emploi, mis au point par les partenaires sociaux en janvier 2013 et inscrit dans une loi de juin 2013, offrent la possibilité aux entreprises, en grande difficulté, de négocier un accord avec ses salariés, avec l’accord des syndicats. L’entreprise s’engage à ne licencier personne pendant deux ans et, en échange, les salariés acceptent une baisse de leur salaire et/ou un allongement de leur temps de travail, ou encore de rogner sur leurs jours de RTT. Ce système, qui pourrait permettre de modifier les 35 heures, serait donc élargi à toutes les entreprises.

    La résistance des syndicats.
    Mais le gouvernement ne peut pas décider tout seul d’élargir ce dispositif. Il faut au préalable une négociation entre le patronat et les syndicats. Et pour le moment, il n’en est pas question pour les organisations syndicales. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, interrogé jeudi soir au Club de la presse d’Europe 1, a été clair : « Ce sujet avait été discuté, mais il n’avait pas été retenu car nous n’étions pas d’accord. L’Élysée a le droit d’avoir des idées, mais pour l’instant ce n’est pas sur la table. Ca donne un sentiment de panique, parce qu’on lance des sujets sans en avoir parlé précédemment. » Le gouvernement va donc devoir être persuasif pour mener à bien son projet…

    http://www.europe1.fr/emploi/info-e1-vers-plus-de-souplesse-pour-les-patrons-2228935

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.