Economie…


Nucléaire: Henri Proglio doit « s’occuper de ses dossiers », selon Lagarde

La ministre de l’Economie Christine Lagarde, a estimé vendredi, à propos des intentions du nouveau PDG d’EDF Henri Proglio de réorganiser la filière nucléaire, que celui-ci avait déjà « beaucoup à faire » avec EDF, et qu’il faut que « chacun s’occupe de ses dossiers ».

« Chaque chose en son temps. (Henri Proglio) est sur le point d’être nommé patron d’EDF, il conserve un certain nombre de fonctions au sein du groupe Veolia comme président non exécutif: ça fait déjà beaucoup. (…) beaucoup de projets, de stratégies à définir », a réagi la ministre sur RTL. Henri Proglio déclarait mercredi dans « Les Echos » qu’il souhaitait repenser « toute la filière » nucléaire française.

« Chacun doit s’occuper de ses dossiers, il a beaucoup beaucoup à faire avec EDF », a-t-elle répété, se défendant de prendre la défense du groupe public nucléaire Areva.

« Je comprends très bien et j’approuve sa détermination à vouloir renforcer la France dans le domaine nucléaire », a souligné Mme Lagarde, « en revanche, il y a un groupe qui s’appelle Areva, dont on est en train de financer un plan de développement très important et je crois qu’il faut que chacun s’occupe de ses dossiers ».

Le projet de financement du groupe Areva « par la cession notamment de l’activité de transmission et distribution« , approuvé par le conseil d’administration, « suit son cours », a rappelé la locataire de Bercy. AP

source :http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20091120.FAP4111/nucleaire_henri_proglio_doit_soccuper_de_ses_dossiers_s.html

Nucléaire : Henri Proglio veut rapprocher Areva d’EDF

Nicolas Sarkozy veut remettre de l’ordre dans la filière nucléaire française, mais c’est la cacophonie qui règne encore dans ce secteur pourtant stratégique : 85 % de la production française d’électricité provient des 58 réacteurs d’EDF, qui ont connu d’importantes défaillances ces derniers mois ; et l’atome civil reste, pour le président de la République, un des moyens de redresser le commerce extérieur grâce aux exportations d’électricité vers l’Europe et à la vente de réacteurs, de combustible et de services (retraitement, recyclage…).

M. Sarkozy a choisi Henri Proglio, PDG de Veolia Environnement, pour prendre la tête du premier producteur mondial d’électricité et conduire cette remise en ordre. Avant même sa nomination officielle en conseil des ministres, le 25 novembre, M. Proglio a puisé dans son expérience chez EDF – il préside le comité stratégique du groupe depuis 2004 – pour dessiner une stratégie offensive : meilleure coordination des entreprises de la filière (EDF, Areva, Commissariat à l’énergie atomique, GDF Suez), notamment pour les offres à l’étranger, renforcement de la formation des ingénieurs… et mise sous tutelle d’Areva.

suite article :http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/11/19/nucleaire-henri-proglio-veut-rapprocher-areva-d-edf_1269325_3234.html#ens_id=1253535

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.