Drôme | Mouvement social à Orano (ex-Areva) : la circulation reprend normalement

Bonjour à toutes et à tous,
Voici encore un exemple du dialogue sociale et du bien être des salariés vu par la Direction (voir tract ci-joint).
Depuis lundi, des salariés d’Orano DS sur le site de Pierrelatte se sont mis en grève en soutien au licenciement d’un de leur collègue pour demander sa réintégration.
Petit rappel des faits, ce salarié travaillant en SAS et en masque ayant rencontré des problèmes pour respirer à bouger son masque de protection afin de soulager son malaise. Il est convoqué à sanction courant avril. Le couperet tombe samedi 25 mai, il est licencié pour faute grave avec effet au lundi 27 mai.
Dans un élan de solidarité, ses collègues refusent de tenir leur poste de travail en demandant la réintégration du salarié licencié abusivement à leur avis.
Ce matin, à 6h00, nous nous sommes retrouvés devant le portail du site de Pierrelatte afin d’alerter tous les salariés du site de la situation.
A 11h30, le salarié est reçu par le service RH. La solution envisagé par la Direction est de l’aider à trouver un autre employeur hors groupe sans sécurité de l’emploi dans le temps.
A notre humble avis, ce salarié n’a commis aucune faute, il a juste réajuster son masque pour pouvoir respirer. Chose que chacune et chacun a déjà vécu dans ce genre de situation.
De ce fait, dès demain 6h00, nous serons de nouveau devant le site de Pierrelatte afin de faire signer une pétition de soutien à Christophe, père et chargé de famille âgé de 46 ans, afin de demander à la Direction sa réintégration au sein d’Orano DS et ou son intégration au sein du groupe.
Nous vous transférerons la pétition dans un prochain mail et là aussi nous comptons sur vos retours.
En attendant, si vous le désirez, vous pouvez revenir nous rejoindre demain matin et en soutien donner quelques heures de votre temps.
Ne restons pas indifférent à ce genre de situation, aujourd’hui c’est Christophe, demain à qui le tour ?????
Une quarantaine de salariés distribuent des tracts depuis 6h ce matin devant l'entrée Nord d'Orano (ex-Areva), sur le site du Tricastin, à Pierrelatte. Ils soutiennent un de leurs collègues, licencié pour faute grave.

Moins d’une quarantaine de salariés distribuent des tracts depuis 6h ce matin devant l’entrée Nord d’Orano (ex-Areva), sur le site du Tricastin, à Pierrelatte.

Ils soutiennent un de leurs collègues, licencié pour faute grave. Il y a un mois, Christophe, salarié d’Orano DS (filiale de démantèlement) avait déplacé son masque alors qu’il était en zone contrôlée, souffrant d’asthme. Quinze jours plus tard, il sera licencié pour faute grave. Ses collègues demandent sa réintégration dans l’entreprise et refusent de travailler, en solidarité.

Plusieurs kilomètres de bouchons se sont créés autour du site du Tricastin (rond-point de l’Énergie, chemin des Agriculteurs, chemin de l’Avenir), avec près de quarante minutes d’attente pour les automobilistes. Des gendarmes s’occupent de la circulation devant le site.

La situation s’est débloquée après 10 heures sur le site du Tricastin, après l’intervention de la gendarmerie. Les salariés en colère sont toujours sur place mais les voitures peuvent circuler librement au niveau de l’entrée nord d’Orano.

Source : Drôme | Mouvement social à Orano (ex-Areva) : la circulation reprend normalement

1 comment for “Drôme | Mouvement social à Orano (ex-Areva) : la circulation reprend normalement

  1. foliedure
    29 mai 2019 at 9 h 28 min

    « demain à qui le tour ? » -> peu importe, demain ça sera le tour de quelqu’un ! à partir de là, il semble judicieux de considérer non pas l’individu en tant qu’individu mais son « groupe d’appartenance » puisque de toute façon même si les choses n’arrivent pas forcément au même moment pour l’individu, elles arrivent pour « son groupe d’appartenance ». (« groupe d’appartenance » qui pourrait être aussi qualifié de « subisseurs »/… mais ça c’est vrai tant que collectivement on adhère à ce fonctionnement et à ce groupe mais si collectivement on décide de ne plus adhérer, le nombre d’ex adhérent à cette catégorie permet une inversion totale des choses (si possible ne pas reproduire le schéma inverse, qui consiste à faire souffrir parce qu’on à souffert ;)))

Répondre à foliedure Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.