Développons la capitalisation …

En plus de la retraite par répartition, la présidente du est favorable à la mise en place d’un système qui permettrait aux salariés « de se constituer un capital ».

Qu’attendez-vous de cette première rencontre avec ?
. C’est l’occasion de nous donner les moyens de dépasser les clivages partisans, et de dégager un consensus pour réussir cette réforme.

Inspirons-nous de ce qu’a fait l’Espagne en 1995 lorsque les partis politiques, les syndicats et le patronat se sont mis d’accord pour sauver le régime des retraites. Le contexte en France est favorable, des responsables politiques de tous bords sont ouverts au débat. Si nous parvenons à dépasser les postures et à faire primer l’intérêt général, nous pourrions aboutir d’ici le mois de juin.

Quelles sont vos priorités ?
Nous avons deux objectifs. Le premier, c’est de garantir aux retraités un niveau de pension que je qualifierais de digne. Le second consiste à s’assurer que la compétitivité des entreprises n’est pas entamée.

Quelles pistes seraient les plus efficaces pour équilibrer le régime ?
Les paramètres sur lesquels on peut éventuellement agir sont connus : l’âge légal du départ, la durée de cotisation, le montant des cotisations. Une fois les scénarios du Conseil d’orientation des retraites (COR) publiés, nous dirons précisément ce que nous recommandons. Nous travaillons parallèlement sur d’autres solutions : par exemple le développement de la capitalisation. Sur le long terme, cette solution qui permet aux salariés de se constituer un capital à côté de la retraite par répartition apparaît toujours comme la plus avantageuse et la moins coûteuse. D’autres pistes encore à explorer, comme l’accession à la propriété. Se constituer un patrimoine revient en effet à avoir une meilleure retraite.

Que pensez-vous de l’idée évoquée par l’Elysée qui consisterait à créer un nouveau prélèvement pesant sur les plus riches ?

suite article : http://www.leparisien.fr/economie/developpons-la-capitalisation-12-04-2010-883003.php

Pour capitaliser il faut que le salaire perçu le permette … et c’est là le souci !!!

Avec un salaire proche du S.M.I.C …cela va être compliquer…

et vous , vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.