Communiquer ASN (incident du 05/11/2009)

Incident à la centrale nucléaire EDF du Tricastin (Réacteur n°2)

suggérer à un ami imprimer ajouter aux favoris Paris, le 06 Novembre 2009 Note d’information générale

L’ASN a été informée par EDF que pendant les opérations de déchargement en combustible, réalisées dans la nuit du 5 au 6 novembre au réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin, un assemblage combustible est resté accroché aux structures internes supérieures au cours des opérations de déchargement.

La division de Lyon de l’ASN a envoyé deux inspecteurs, vendredi 6 novembre, à la centrale nucléaire du Tricastin. Les dispositions prises par EDF, conformément aux règles d’exploitation du réacteur, sont analysées par l’
ASN et des investigations sont menées afin de déterminer les causes de cet incident. L’exploitant a fait procéder à l’évacuation du bâtiment réacteur et à son isolement. L’assemblage est sous eau dans la cuve et son refroidissement est assuré conformément aux procédures normales d’arrêt du réacteur.

Conformément à ses procédures, l’ASN publiera une lettre de suite de cette inspection sur son site Internet.

L’incident n’a pas eu de conséquence pour le personnel de la centrale et n’a pas entraîné de rejet dans l’environnement.

EDF a proposé à l’ASN de classer cet incident au niveau 1 de l’échelle INES.

Le cœur du réacteur nucléaire est composé de 157 assemblages combustibles comportant chacun 264 crayons qui contiennent le combustible nucléaire. Les réacteurs doivent être arrêtés périodiquement et déchargé pour procéder au renouvellement du combustible.

Un événement de même nature s’était produit sur ce même réacteur en septembre 2008 et sur le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Gravelines en août 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.