Areva : la Saône-et-Loire monte au créneau…

Jean-Paul Anciaux est à l’origine de l’initiative.
Trois députés UMP et trois députés PS, dont Arnaud Montebourg, ont cosigné une tribune (lire notre édition d’hier) pour prendre position en faveur du maintien d’Anne Lauvergeon à la tête d’Areva.
Dans les sphères politiques, les échanges sont musclés entre les amis et les ennemis d’Anne Lauvergeon, la patronne d’Areva, dont le mandat arrive à échéance.

Défenseurs et détracteurs

On retrouve d’un côté, tous ceux qui estiment que la patronne de la filière nucléaire française a fait le maximum pour parvenir à mettre l’entreprise et la France au premier plan mondial. L’autre camp regroupe ceux qui lui reprochent l’échec d’Abu-Dhabi (qui a écarté la proposition française au profit de réacteurs sud-coréens) et les retards et surcoûts du chantier de l’EPR en Finlande.

Parmi les défenseurs d’Anne Lauvergeon, on compte François Fillon qui l’avait emmené en Chine avec lui voici quelques semaines avec le député Jean-Paul Anciaux. Dans les rangs de ses détracteurs, l’Élysée, Henri Proglio le patron d’EDF, Martin Bouygues…

Venue au Creusot en juillet 2008 pour signer un contrat avec ArcelorMittal, Anne Lauvergeon est aujourd’hui au centre de l’actualité politico-industrielle.

source : http://www.lejsl.com/fr/accueil/article/2971308/Areva-la-Saone-et-Loire-monte-au-creneau.html

et vous , vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.